Discussion:
Transgenre
(trop ancien pour répondre)
BéCé
2024-05-18 16:21:52 UTC
Permalink
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
--
http://www.bernardcordier.com/
Marc
2024-05-18 16:40:14 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Un passe pour ouvrir une porte est l'abréviation de passe-partout, ou
rossignol.
BéCé
2024-05-18 17:00:52 UTC
Permalink
Post by Marc
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son petit
succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le "pass colo",
le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr. Sais-t on en plus ou
moins haut lieu que le mot "passe" est également masculin et désigne alors
un outil pour ouvrir des portes sans en avoir la clé ?
Un passe pour ouvrir une porte est l'abréviation de passe-partout, ou
rossignol.
Nous savons cela.

Le TLFI et le GR donnent "passe" pour subtantif masculin.
--
http://www.bernardcordier.com/
Jac
2024-05-18 17:07:21 UTC
Permalink
Post by Marc
Un passe pour ouvrir une porte est l'abréviation de passe-partout, ou
rossignol.
Dans Fort Boyard, le père Fouras a failli s'appeler Rossignol vu que
Passe-Partout était déjà pris.
Sh. Mandrake
2024-05-21 05:50:17 UTC
Permalink
Post by Marc
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Un passe pour ouvrir une porte est l'abréviation de passe-partout, ou
rossignol.
De passe-partout, peut-être.
De rossignol, certainement pas.
--
Et c'est ainsi qu'Allah est grand.

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2024-05-18 16:58:59 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
C'est l'abréviation de passeporc, non ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Jac
2024-05-18 17:05:23 UTC
Permalink
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe"
Le mot de pass ?
Jean-Pierre Kuypers
2024-05-18 17:14:09 UTC
Permalink
Post by Jac
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe"
Le mot de pass ?
Olé !
--
Jean-Pierre Kuypers
Jac
2024-05-18 17:18:57 UTC
Permalink
Post by Jac
Le mot de pass ?
Olé !
Dans les maisons de pass, c'est olé olé.
Ruprecht
2024-05-18 17:33:36 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
le pass-âgé
le pass-port
le pass-soeur
le pass-sioné
le pass-siflore
le pass-relle
le pass-sif
le pass-soire
etc.
--
A+
Ruprecht
"Comment je sais que je sais ?"
Ruprecht
2024-05-18 17:39:05 UTC
Permalink
Post by Ruprecht
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
le pass-âgé
le pass-port
le pass-soeur
le pass-sioné
le pass-siflore
le pass-relle
le pass-sif
le pass-soire
etc.
Et chez les amis de Marseille, le...
- pass-tis
--
A+
Ruprecht
"Comment je sais que je sais ?"
Marc
2024-05-18 18:01:57 UTC
Permalink
Post by Ruprecht
Et chez les amis de Marseille, le...
- pass-tis
Plus justement, le pass-taga.
Jean-Pierre Kuypers
2024-05-18 17:56:48 UTC
Permalink
etc.
le pass-age
le pass-montagne
le pass-tek
--
Jean-Pierre Kuypers
Ray_Net
2024-05-18 22:39:30 UTC
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
etc.
le pass-age
le pass-montagne
le pass-tek
Le pass-poêle
Le pass-taon
Le pass-cible
Le pass-scion
Le pass-tel
Le pass-tiche (voir dialecte bruxellois)
Le pass-tisser
Le pass-Tourelle
Le pass-cal
Le pass-Hé-Ho!
Le pass-sable
Le pass-sang
Le pass-savant
Jean-Pierre Kuypers
2024-05-19 08:29:28 UTC
Permalink
In article (Dans l'article)
Post by Ray_Net
Le pass-tiche (voir dialecte bruxellois)
Allons, allons !
<https://fr.wiktionary.org/wiki/tich>
--
Jean-Pierre Kuypers
Ruprecht
2024-05-19 09:00:14 UTC
Permalink
Post by Ray_Net
Le pass-tiche (voir dialecte bruxellois)
En Auvergne le pass-tiche 51.
--
A+
Ruprecht
"Comment je sais que je sais ?"
Anansi
2024-05-19 00:45:29 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Ce « pass » est simplement une version moderne, plus courte, mais de
même sens du « laissez-passer ».
Olivier Miakinen
2024-05-19 06:44:11 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ?
Est-ce qu'il n'y a pas déjà eu une discussion à ce sujet dans ce groupe,
à l'occasion du passe sanitaire, pour critiquer l'écriture pass ? Il me
semble que si, déjà à l'époque, nous avions été plusieurs à en être
« choqués » (même si le terme est peut-être un peu fort, puisque pour ma
part je finis par être blasé par l'utilisation d'anglicismes inutiles).
--
Olivier Miakinen
gump
2024-05-19 10:43:39 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Est-ce qu'il n'y a pas déjà eu une discussion à ce sujet dans ce groupe,
à l'occasion du passe sanitaire, pour critiquer l'écriture pass ? Il me
semble que si, ...
Oui. Quant à la retrouver ...je ne sais pas le faire. Il doit y avoir
quatre ans.
siger
2024-05-19 07:51:31 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Succédé ? Je ne suis pas persuadé par cette chronologie.

Par ailleurs, "passe" et "passe sanitaire" étaient souvent utilisé
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Je ne sais pas si quelqu'un l'ignore, ou alors très jeune.
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
--
siger
siger
2024-05-19 07:53:01 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Succédé ? Je ne suis pas convaincu par cette chronologie.

Par ailleurs, "passe" et "passe sanitaire" étaient souvent utilisé
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Je ne sais pas si quelqu'un l'ignore, ou alors très jeune.
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
--
siger
Olivier Miakinen
2024-05-19 08:06:26 UTC
Permalink
Post by siger
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
Peut-être BéCé pensait-il au sens féminin (et sexuel) du mot passe.
--
Olivier Miakinen
BéCé
2024-05-19 10:07:39 UTC
Permalink
Post by siger
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Succédé ? Je ne suis pas convaincu par cette chronologie.
Par ailleurs, "passe" et "passe sanitaire" étaient souvent utilisé
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Je ne sais pas si quelqu'un l'ignore, ou alors très jeune.
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
Il est là :

"Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
--
http://www.bernardcordier.com/
siger
2024-05-19 16:23:18 UTC
Permalink
Post by BéCé
Post by siger
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
"Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Pas vu.
--
siger
Olivier Miakinen
2024-05-19 18:45:30 UTC
Permalink
Post by BéCé
Post by siger
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
"Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Ben non. Le *sujet* correspondant à l'écriture « pass » au lieu de « passe »,
ça n'aurait pas été « transgenre » mais « anglicisme ».

Le sujet « transgenre » ça ne peut correspondre qu'à une confusion entre un
passe et une passe, ce qui n'a pas grand chose à voir avec l'anglicisme pass.
--
Olivier Miakinen
BéCé
2024-05-20 09:25:43 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by BéCé
Post by siger
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
"Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Ben non. Le *sujet* correspondant à l'écriture « pass » au lieu de « passe »,
ça n'aurait pas été « transgenre » mais « anglicisme ».
Le sujet « transgenre » ça ne peut correspondre qu'à une confusion entre un
passe et une passe, ce qui n'a pas grand chose à voir avec l'anglicisme pass.
Quand un mot passe du masculin au féminin, autorise-moi à dire qu'il
est trangenre. Qui plus est il s'agit d'un anglicisme.
--
http://www.bernardcordier.com/
Olivier Miakinen
2024-05-20 10:10:31 UTC
Permalink
Post by BéCé
Post by Olivier Miakinen
Post by BéCé
Post by siger
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
"Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Ben non. Le *sujet* correspondant à l'écriture « pass » au lieu de « passe »,
ça n'aurait pas été « transgenre » mais « anglicisme ».
Le sujet « transgenre » ça ne peut correspondre qu'à une confusion entre un
passe et une passe, ce qui n'a pas grand chose à voir avec l'anglicisme pass.
Quand un mot passe du masculin au féminin, autorise-moi à dire qu'il
est trangenre.
Ah, ok. J'étais persuadé qu'on continuait à dire « un passe » même en l'écrivant
à l'anglaise « un pass ». Tu m'apprends que ceux qui écrivent « pass » au lieu
de « passe » l'accordent au féminin. Toutes mes excuses pour ne jamais avoir
remarqué ce changement de genre, et avoir cru que tu parlais non pas de « un
passe (sanitaire) / une passe (sexuelle) » mais de « un passe / une pass ».
Post by BéCé
Qui plus est il s'agit d'un anglicisme.
Oui, c'est clair que le mot « pass » est un anglicisme. Tu viens juste de
m'apprendre qu'il était féminin (une pass).
--
Olivier Miakinen
Chaeréphon
2024-05-20 10:16:48 UTC
Permalink
Post by BéCé
Post by Olivier Miakinen
Post by BéCé
Post by siger
Et je ne comprends pas le sujet de ce message.
"Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Ben non. Le *sujet* correspondant à l'écriture « pass » au lieu de « passe »,
ça n'aurait pas été « transgenre » mais « anglicisme ».
Le sujet « transgenre » ça ne peut correspondre qu'à une confusion entre un
passe et une passe, ce qui n'a pas grand chose à voir avec l'anglicisme pass.
Quand un mot passe du masculin au féminin,
le passe -- le pass ???

Petit Robert :

3. passe [pɑs] nom *masculin*
étym. *1978*
■ Permis donnant droit à un accès illimité à un lieu, un service. Passe
national sur le réseau de chemin de fer. Ce passe donne accès à dix
musées.

Cela dit, on aurait pu effectivement écrire passe-culture, passe-covid
--
Amicalement Chaeréphon

"Je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre"
<http://chaerephon.e-monsite.com
Le Docteur Pépé à chaines
2024-05-19 20:54:37 UTC
Permalink
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Je me suis laissé dire que les maisons de passes étaient en fait les
boutiques des serruriers.
Jac
2024-05-19 22:58:21 UTC
Permalink
Non, c'est Bécé.
Post by Le Docteur Pépé à chaines
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Je me suis laissé dire que les maisons de passes étaient en fait les
boutiques des serruriers.
Marthe vous a enduit d'erreur.
BéCé
2024-05-20 07:37:57 UTC
Permalink
Post by Le Docteur Pépé à chaines
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Je me suis laissé dire que les maisons de passes étaient en fait les
boutiques des serruriers.
Adressez-vous à la Maison Empereur (juste derrière le Vieux Port). Ils
ont tous les modèles.
--
http://www.bernardcordier.com/
llp
2024-05-19 08:52:33 UTC
Permalink
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin "pass"
? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son petit succès.
Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le "pass colo", le "pass+"
et d'autres qui suivront , soyons en sûr. Sais-t on en plus ou moins haut
lieu que le mot "passe" est également masculin et désigne alors un outil pour
ouvrir des portes sans en avoir la clé ?
La mode est d'utiliser des anglicismes.

Ou alors, nos décideurs ne connaissent "passe" qu'au féminin ;-)
Marc
2024-05-19 09:20:25 UTC
Permalink
Post by llp
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin "pass"
? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son petit succès.
Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le "pass colo", le "pass+"
et d'autres qui suivront , soyons en sûr. Sais-t on en plus ou moins haut
lieu que le mot "passe" est également masculin et désigne alors un outil pour
ouvrir des portes sans en avoir la clé ?
La mode est d'utiliser des anglicismes.
Ou alors, nos décideurs ne connaissent "passe" qu'au féminin ;-)
Ils jouent au football ? ? ?
gump
2024-05-19 10:46:48 UTC
Permalink
Post by Marc
Post by llp
Ou alors, nos décideurs ne connaissent "passe" qu'au féminin ;-)
Ils jouent au football ? ? ?
Ils vont aux buts ?
Sh. Mandrake
2024-05-21 05:52:19 UTC
Permalink
Post by BéCé
Personne n'est choqué par l'invention, encore récente, du mot masculin
"pass" ? Il remonte au COVID avec le "pass sanitaire" et a connu son
petit succès. Lui ont succédé le "pass culture", le "pass jeux", le
"pass colo", le "pass+" et d'autres qui suivront , soyons en sûr.
Je n'utilise pas cette invention.
Post by BéCé
Sais-t on en plus ou moins haut lieu que le mot "passe" est également
masculin et désigne alors un outil pour ouvrir des portes sans en avoir
la clé ?
Le sait-on ? Je ne sais.
--
Et c'est ainsi qu'Allah est grand.

Le Magicien
Loading...