Discussion:
Une témoin
Add Reply
CriCri
2019-11-16 18:19:07 UTC
Réponse
Permalink
"Impeachment : Trump s’en prend à une témoin, les démocrates
dénoncent une intimidation"
Bizarre, non ?
PR: témoin - n.m.

II (1176) Personne qui témoigne, fait un témoignage. — REM. Le féminin,
rare, est la témoin.
--
C'est la saison de la mort.
Dans les 70 jours depuis l'ouverture de la saison de chasse 2019-20
50 incidents ont impliqué 20 non-chasseurs et causé 8 morts d'homme.
La tuerie de la chasse : http://chasse.passelapatte.org/
Lanarcam
2019-11-16 18:27:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
"Impeachment : Trump s’en prend à une témoin, les démocrates
dénoncent une intimidation"
Bizarre, non ?
PR: témoin - n.m.
II (1176) Personne qui témoigne, fait un témoignage. — REM. Le féminin,
rare, est la témoin.
Le Larousse n'est pas d'accord :

Genre
Toujours masculin, même pour désigner une femme : elle était
mon témoin à notre mariage.
joye
2019-11-16 23:56:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Lanarcam
Post by CriCri
"Impeachment : Trump s’en prend à une témoin, les démocrates
dénoncent une intimidation"
Bizarre, non ?
PR: témoin - n.m.
II (1176) Personne qui témoigne, fait un témoignage. — REM. Le féminin,
rare, est la témoin.
Genre
Toujours masculin, même pour désigner une femme : elle était
mon témoin à notre mariage.
Mais Wiktionary (bien plus actuel que Larousse) dit :


§

Notes :

Le mot peut désigner des hommes ou des femmes, en restant au masculin.
Cependant, l’usage au féminin pour désigner une femme existe aussi, mais
reste rare :
Un flic avait commandité le meurtre d’une témoin qui l’accusait de
brutalité. — (Michel Embareck, Personne ne court plus vite qu’une balle,
L’Archipel, 2015)
Les mots féminins témoignesse et témointe pour désigner des femmes sont,
eux, très rares. Le mot témouine, beaucoup plus fréquent, est du
registre très familier.

§

Il est intéressant de noter qu'on parle d'elle chez moi comme
"Ambassador", même si le mot "ambassadress" (f) a existé. L'anglais
devient moins sexiste, et le français devient plus inclusif. C'est
rafraîchissant.
Hibou
2019-11-17 08:22:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Il est intéressant de noter qu'on parle d'elle chez moi comme
"Ambassador", même si le mot "ambassadress" (f) a existé. L'anglais
devient moins sexiste, et le français devient plus inclusif. C'est
rafraîchissant.
L'anglais et le français vont dans directions opposées.

Dans "The ambassador spoke for 20 minutes", on dit 'ambassador' et pas
'ambassadress' parce qu'on pense que le sexe de la personne est sans
pertinence.

Si l'on dit « La témoin affirme avoir vu le cambriolage », on doit
croire que son sexe est pertinent, influe sur son témoignage.

Est-ce sexiste ? Ça dépend des circonstances. S'il y a une vraie
différence entre les sexes, et c'est pertinent, ce n'est pas sexiste de
la faire remarquer. Si l'on fait une distinction injuste, ce l'est.
Loading...