Discussion:
"Les Cagoles", la nouvelle bande dessinée à l'accent marseillais
(trop ancien pour répondre)
Le Pépé à chênes
2018-02-14 11:45:14 UTC
Permalink
Sur LaProvence.com (<http://tinyurl.com/yb593brl>) :

"Elles sont des super-héroïnes du quotidien. Elles n'ont pas de
super-pouvoirs, mais comme on dit, elles "craignent dégun" ! Avec leur
outrance, leur grande gueule, je trouve qu'elles représentent
paradoxalement la femme libre. La Cagole ne fait que ce qu'elle veut. Ce
que j'aime chez elle, c'est qu'elle n'a peur de rien, elle invente même
sa propre mode. Elle casse les codes, elle peut être plus vulgaire que
les garçons et ne se laisse pas impressionner."
BéCé
2018-02-14 12:10:17 UTC
Permalink
Post by Le Pépé à chênes
"Elles sont des super-héroïnes du quotidien. Elles n'ont pas de
super-pouvoirs, mais comme on dit, elles "craignent dégun" ! Avec leur
outrance, leur grande gueule, je trouve qu'elles représentent
paradoxalement la femme libre. La Cagole ne fait que ce qu'elle veut. Ce
que j'aime chez elle, c'est qu'elle n'a peur de rien, elle invente même
sa propre mode. Elle casse les codes, elle peut être plus vulgaire que
les garçons et ne se laisse pas impressionner."
Ma proposition :

Elles n'ont pas de super-pouvoirs mais, comme on dit, elles "craignent
dégun" !

ou

Elles n'ont pas de super-pouvoirs, mais, comme on dit, elles "craignent
dégun" !

Cela dit, une fois chez Vlad, leur mini rose risque de changer de
couleur et de taille. Elles vont pouvoir en inviter des copines.
--
BéCé
(qui se comprend)
joye
2018-02-14 12:45:35 UTC
Permalink
    "Elles sont des super-héroïnes du quotidien. Elles n'ont pas de
super-pouvoirs
Ah. Des femmes, quoi.
Harp
2018-02-16 10:39:02 UTC
Permalink
elle peut être plus vulgaire que les garçons
Les grandes ambitions marseillaises...

Loading...