Discussion:
Le toutim [Fwd: Re: Versailles (78) : la présidente de la cour d'assises blessée par un tir de LBD à son domicile]
(trop ancien pour répondre)
Gloops
2019-06-17 21:15:19 UTC
Permalink
Suivi d'une discussion dans fr.soc.politique.

Après avoir regretté le manque de panache des Gilets Jaunes sur la fin,
sur quelques actions visant des femmes seules, je me suis vu opposer la
vidéo d'un lancer de grenade, pudiquement dite "de défense", qui
d'ailleurs a occasionné des blessures graves.
À quoi j'ai répondu que c'était moche, mais que ça c'était Macron et
Castaner.

Voici la suite, avec ma réponse :

****** Début de citation *****
Les meufs bourges sont pire que leur vieux en général.
Ce n'est pas forcément faux, surtout en fonction des influences. Mais
c'est délicat comme sujet.
Ou alors on laisse complètement tomber l'amour courtois, l'héritage du
moyen âge, tout le toutim.
Il y a probablement des points à mettre sur des i, mais il y faut de la
créativité plus que de la violence de bourrin.
Je n'ai pas de réponse toute faite, d'ailleurs.
****** Fin de citation *****

Là où je m'interroge, d'où mon arrivée dans fllf, c'est sur "tout le
toutim". J'ai mis ça comme ça me venait, je n'ai pas d'inquiétude sur le
fait d'être compris, mais est-ce adapté en référence au moyen âge
français, et pas spécialement aux basses fosses d'ailleurs ?
J'ai l'impression que "le tout" tombe à côté, "l'ensemble" n'est pas
très clair, "le reste" pas franchement précis ...
Dans tout le toutim, en définitive, c'est surtout sur l'étymologie que
je m'interroge. Si jamais c'est un apport étranger ultérieur (ce que je
n'ai pas pu vérifier sur deux ou trois pages consultées), ça fait intrus.
Qu'en pensez-vous ?
--
(origine dans fr.soc.politique)
Groupes de discussion : fr.soc.politique
Références : <***@mid.individual.net>
<***@mid.individual.net> <***@mid.individual.net>
<qe8q1b$6do$***@nemo.pasdenom.info> <***@mid.individual.net>
<qe8quf$99t$***@nemo.pasdenom.info> <***@mid.individual.net>

***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Olivier Miakinen
2019-06-17 22:09:34 UTC
Permalink
Post by Gloops
Post by Gloops
Ou alors on laisse complètement tomber l'amour courtois, l'héritage du
moyen âge, tout le toutim.
Là où je m'interroge, d'où mon arrivée dans fllf, c'est sur "tout le
toutim". J'ai mis ça comme ça me venait, je n'ai pas d'inquiétude sur le
fait d'être compris, mais est-ce adapté en référence au moyen âge
français, et pas spécialement aux basses fosses d'ailleurs ?
J'ai l'impression que "le tout" tombe à côté, "l'ensemble" n'est pas
très clair, "le reste" pas franchement précis ...
Dans tout le toutim, en définitive, c'est surtout sur l'étymologie que
je m'interroge. Si jamais c'est un apport étranger ultérieur (ce que je
n'ai pas pu vérifier sur deux ou trois pages consultées), ça fait intrus.
Qu'en pensez-vous ?
Tout d'abord, je connaissais l'expression « et le toutim », et j'ai été
étonné par l'ajout de « tout » dans « tout le toutim » qui me semble un
pléonasme redondant (sic). Pourtant, une recherche sur la toile donne
presque toujours les deux, voire seulement l'expression avec « tout ».

<https://www.cnrtl.fr/definition/toutim>
Toutim, subst. masc.,arg. pop. Et (tout) le toutim. Et tout le reste.
</>

<https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/toutim/78784>
Expressions
Familier. Et le toutim, et tout le toutim, et le reste, et tout le reste.
</>

<https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/et-tout-le-toutim/>
et tout le toutim , locution adverbiale
Sens 1
Familier
Et tout le reste, et tout ce qui va avec.
</>


Quant à savoir si c'est « adapté en référence au Moyen-Âge », je
ne suis pas sûr de comprendre la question. Si la question est
« est-ce que ça se disait au Moyen-Âge », alors je suis prêt à
parier que non, et que ça doit être de l'argot du XIXe ou du
XXe siècle, même si le Larousse indique une formation à partir
de « tout » et du suffixe latin « -issimus ».
--
Olivier Miakinen
Anansi
2019-06-18 06:39:30 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Quant à savoir si c'est « adapté en référence au Moyen-Âge », je
ne suis pas sûr de comprendre la question. Si la question est
« est-ce que ça se disait au Moyen-Âge », alors je suis prêt à
parier que non, et que ça doit être de l'argot du XIXe ou du
XXe siècle, même si le Larousse indique une formation à partir
de « tout » et du suffixe latin « -issimus ».
Il est dans le Dictionnaire de la langue verte d'Alfred Delvau de 1883
sous la forme « toutime », avec la mention : argot des voleurs.
Paul Aubrin
2019-06-18 16:38:57 UTC
Permalink
Post by Anansi
Quant à savoir si c'est « adapté en référence au Moyen-Âge », je ne
suis pas sûr de comprendre la question. Si la question est « est-ce que
ça se disait au Moyen-Âge », alors je suis prêt à parier que non, et
que ça doit être de l'argot du XIXe ou du XXe siècle, même si le
Larousse indique une formation à partir de « tout » et du suffixe latin
« -issimus ».
Il est dans le Dictionnaire de la langue verte d'Alfred Delvau de 1883
sous la forme « toutime », avec la mention : argot des voleurs.
On le trouve dans le dictionnaire Argot-Français de Vidocq.

*THOUTIMES p. p. Tous

« il est précédé d’un astérisque ainsi que tous ceux qui sont empruntés
à un petit ouvrage très rare, publié au commencement du
seizième siècle, et qui est intitulé : Le Jargon, ou Langage de l’argot
moderne, comme il est à présent en usage parmi les bons
pauvres ; tiré et recueilli des plus fameux argotiers de ce
temps ; composé par un pilier de boutanche qui maquille en molanche,
en lavergne de Tours; à Troyes, et se vend à Paris, chez
Jean Musier, marchand libraire, rue Petit-Pont, à l’image Saint-Jean.»

Source:
https://www.leboucher.com/pdf/vidocq/dico-argot.pdf
Paul Aubrin
2019-06-18 16:46:35 UTC
Permalink
Post by Anansi
Quant à savoir si c'est « adapté en référence au Moyen-Âge », je ne
suis pas sûr de comprendre la question. Si la question est « est-ce que
ça se disait au Moyen-Âge », alors je suis prêt à parier que non, et
que ça doit être de l'argot du XIXe ou du XXe siècle, même si le
Larousse indique une formation à partir de « tout » et du suffixe latin
« -issimus ».
Il est dans le Dictionnaire de la langue verte d'Alfred Delvau de 1883
sous la forme « toutime », avec la mention : argot des voleurs.
Dans Gallica on trouve de nombreuses références dont une de 1566 qui
semblent plutôt tenir au langage juridique.

https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?
operation=searchRetrieve&version=1.2&query=%28gallica%20all%20%22Toutim%22%29&lang=fr&suggest=0
« ARREST DE LA COVR de Parlement interuenu sur 1 execution de l'Edifl:
précèdent fila A C 0 V R informée de Paduis donné au Roy par ceux qu'il a
enuoye% pour cesi effeff, qu 'il seroit non seulement difficile, mais du
*toutim*- possible proceder à l'execution de ses lettres patentes sinon
que les preneurs des terres Vaines Ou Vagues puissent bailler
quelquefomme de deniers d'entrec, que autrement ceux qui en Voudroyent
prendre pour le profiEl du Roy,seroyent retenus empeschez de ce faire
ne(...)»

Édict du Roy par lequel il veult et ordonne que les terres, prez, marais
et palus vagues, à luy appartenants, soyent baillez à cens et rente.
Publié de rechef en Parlement, le 5° jour d'aoust 1566 - 1566

«Adresser :' toutim les communications, annonces, demandes d'abonnement
au Bulletin municipal officiel, à l'Hôtel de Ville»

Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris - 1882-1985
Anansi
2019-06-18 18:05:37 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Anansi
Quant à savoir si c'est « adapté en référence au Moyen-Âge », je ne
suis pas sûr de comprendre la question. Si la question est « est-ce que
ça se disait au Moyen-Âge », alors je suis prêt à parier que non, et
que ça doit être de l'argot du XIXe ou du XXe siècle, même si le
Larousse indique une formation à partir de « tout » et du suffixe latin
« -issimus ».
Il est dans le Dictionnaire de la langue verte d'Alfred Delvau de 1883
sous la forme « toutime », avec la mention : argot des voleurs.
Dans Gallica on trouve de nombreuses références dont une de 1566 qui
semblent plutôt tenir au langage juridique.
https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?
operation=searchRetrieve&version=1.2&query=%28gallica%20all%20%22Toutim%22%29&lang=fr&suggest=0
précèdent fila A C 0 V R informée de Paduis donné au Roy par ceux qu'il a
enuoye% pour cesi effeff, qu 'il seroit non seulement difficile, mais du
*toutim*- possible proceder à l'execution de ses lettres patentes sinon
que les preneurs des terres Vaines Ou Vagues puissent bailler
quelquefomme de deniers d'entrec, que autrement ceux qui en Voudroyent
prendre pour le profiEl du Roy,seroyent retenus empeschez de ce faire
ne(...)»
Erreur liée à une mauvaise numérisation.
Arrest de la Cour de Parlement intervenu sur l'exécution de l'édit
précédent:
La Cour, informée de l'advis donné au Roy par ceux qu'il a envoyez pour
cest effect, qu'il serait non seulement difficile, mais du tout
impossible procéder à l'exécution de ses lettres patentes...
Gloops
2019-06-22 20:07:45 UTC
Permalink
Post by Anansi
Post by Olivier Miakinen
Quant à savoir si c'est « adapté en référence au Moyen-Âge », je
ne suis pas sûr de comprendre la question. Si la question est
« est-ce que ça se disait au Moyen-Âge », alors je suis prêt à
parier que non, et que ça doit être de l'argot du XIXe ou du
XXe siècle, même si le Larousse indique une formation à partir
de « tout » et du suffixe latin « -issimus ».
Ça ressemble effectivement à une redondance.
Post by Anansi
Il est dans le Dictionnaire de la langue verte d'Alfred Delvau de 1883
sous la forme « toutime », avec la mention : argot des voleurs.
Ah, si c'est ça l'origine, derrière "l'amour courtois, l'héritage du
Moyen Âge", j'imagine qu'il vaudrait mieux trouver une autre formule ?
--
Post by Anansi
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2019-06-22 20:09:19 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Gloops
Post by Gloops
Ou alors on laisse complètement tomber l'amour courtois, l'héritage du
moyen âge, tout le toutim.
Là où je m'interroge, d'où mon arrivée dans fllf, c'est sur "tout le
toutim". J'ai mis ça comme ça me venait, je n'ai pas d'inquiétude sur le
fait d'être compris, mais est-ce adapté en référence au moyen âge
français, et pas spécialement aux basses fosses d'ailleurs ?
J'ai l'impression que "le tout" tombe à côté, "l'ensemble" n'est pas
très clair, "le reste" pas franchement précis ...
Dans tout le toutim, en définitive, c'est surtout sur l'étymologie que
je m'interroge. Si jamais c'est un apport étranger ultérieur (ce que je
n'ai pas pu vérifier sur deux ou trois pages consultées), ça fait intrus.
Qu'en pensez-vous ?
Tout d'abord, je connaissais l'expression « et le toutim », et j'ai été
étonné par l'ajout de « tout » dans « tout le toutim » qui me semble un
pléonasme redondant (sic). Pourtant, une recherche sur la toile donne
presque toujours les deux, voire seulement l'expression avec « tout ».
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
--
Post by Olivier Miakinen
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
CriCri
2019-06-22 20:16:33 UTC
Permalink
Post by Gloops
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
"le im" ???
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
http://Stop-Linky46.fr
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui les regardent faire sans intervenir.
Olivier Miakinen
2019-06-22 21:46:02 UTC
Permalink
Post by CriCri
Post by Gloops
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
"le im" ???
Il faut suivre ! ;-)

« et le toutim » contre (et non pas versus) « et tout le toutim »
--
Olivier Miakinen
CriCri
2019-06-23 11:40:34 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Il faut suivre ! ;-)
"tout" + "tout" - "tout" = rien (du tout)

C'est la suite logique.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
http://Stop-Linky46.fr
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui les regardent faire sans intervenir.
Gloops
2019-06-26 00:00:05 UTC
Permalink
Post by CriCri
Post by Olivier Miakinen
Il faut suivre ! ;-)
"tout" + "tout" - "tout" = rien (du tout)
C'est la suite logique.
Ça dépend où on place les parenthèses ;)
--
Post by CriCri
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2019-06-25 23:59:27 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by CriCri
Post by Gloops
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
"le im" ???
Il faut suivre ! ;-)
J'ai failli le dire :)
Post by Olivier Miakinen
« et le toutim » contre (et non pas versus) « et tout le toutim »
--
Post by Olivier Miakinen
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Gloops
2019-06-25 23:58:20 UTC
Permalink
Post by CriCri
Post by Gloops
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
"le im" ???
Non, juste "le toutim".
--
Post by CriCri
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Olivier Miakinen
2019-06-22 21:44:52 UTC
Permalink
Post by Gloops
Post by Olivier Miakinen
Tout d'abord, je connaissais l'expression « et le toutim », et j'ai été
étonné par l'ajout de « tout » dans « tout le toutim » qui me semble un
pléonasme redondant (sic). Pourtant, une recherche sur la toile donne
presque toujours les deux, voire seulement l'expression avec « tout ».
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
C'est-à-dire exactement le contraire de moi.
--
Olivier Miakinen
CriCri
2019-06-23 11:41:37 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
C'est-à-dire exactement le contraire de moi.
"Tout ce qui n'est pas moi est incompréhensible."

Parfois on peut constater que c'est le contraire qui est vrai.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
http://Stop-Linky46.fr
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui les regardent faire sans intervenir.
Gloops
2019-06-26 00:01:40 UTC
Permalink
Post by CriCri
Post by Olivier Miakinen
C'est-à-dire exactement le contraire de moi.
"Tout ce qui n'est pas moi est incompréhensible."
Parfois on peut constater que c'est le contraire qui est vrai.
Tu es dans un jour taquin, toi, non ? ;)
--
Post by CriCri
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
CriCri
2019-06-26 12:05:44 UTC
Permalink
Post by Gloops
Tu es dans un jour taquin, toi, non ? ;)
Il n'y a pas de jours sans!

Je me réveille chaque matin de belle humeur (suivant les conseils de
joie) - puis tous les jours il y a un emmerdeur qui vient me contrarier.
Soit les impôts, soit la banque, soit Enedis... tu vois le topo.

Même la pauvre joye pense au Calmosine! - je pense qu'elle a mal digéré
un surplus de potasse; comme les vaches intoxiquées par un excès d'azote
dans leur fourrage.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
http://Stop-Linky46.fr
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui les regardent faire sans intervenir.
Gloops
2019-06-26 00:01:07 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Gloops
Post by Olivier Miakinen
Tout d'abord, je connaissais l'expression « et le toutim », et j'ai été
étonné par l'ajout de « tout » dans « tout le toutim » qui me semble un
pléonasme redondant (sic). Pourtant, une recherche sur la toile donne
presque toujours les deux, voire seulement l'expression avec « tout ».
C'est en effet en lançant la recherche pour cette question que j'ai
appris que l'expression existait aussi sans "tout".
C'est-à-dire exactement le contraire de moi.
C'est ce qu'il m'a semblé.
--
Post by Olivier Miakinen
(origine dans fr.lettres.langue.francaise)
***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Loading...