Discussion:
se coupent en leurs milieux ou leur milieu
(trop ancien pour répondre)
morgenes
2005-12-08 08:21:39 UTC
Permalink
Prof de maths, je me pose la question suivante :
Ecrit-on "les diagonales se coupent en leur milieu" ou "les diagonales
se coupent en leurs milieux".
Moi j'ai toujours écrit au pluriel, considérant qu'il y a 2
diagonales (dans un parallélogramme) donc 2 milieux (même si c'est le
même point). Mais une élève m'a fait remarquer que dans notre manuel
milieu était écrit au singulier.
derjac
2005-12-08 08:33:58 UTC
Permalink
"morgenes" <***@voila.fr> a écrit dans le message de news:
***@g44g2000cwa.googlegroups.com...
Prof de maths, je me pose la question suivante :
Ecrit-on "les diagonales se coupent en leur milieu" ou "les diagonales
se coupent en leurs milieux".
Moi j'ai toujours écrit au pluriel, considérant qu'il y a 2
diagonales (dans un parallélogramme) donc 2 milieux (même si c'est le
même point). Mais une élève m'a fait remarquer que dans notre manuel
milieu était écrit au singulier.
-----------------------------------------------------------

Si votre collègue prof de français dit à ses élèves : « prenez votre
grammaire », au lieu de « vos grammaires », le reprendiez-vous ?
J'ai appris à l'école, mais il y a très longtemps, que les élèves n'ont
qu'une grammaire chacun, et que le singulier s'impose. De même pour les
diagonales. Mais vous verrez que je vais être contredit.
Jacques
Olivier Miakinen
2005-12-08 08:44:28 UTC
Permalink
Post by derjac
Si votre collègue prof de français dit à ses élèves : « prenez votre
grammaire », au lieu de « vos grammaires », le reprendiez-vous ?
Moi, non.

Je remplacerais juste le « i » par un « r » dans « reprendiez »
(ou alors j'ajouterais un « r » mais en remplaçant « dit » par
« disait »).
Post by derjac
J'ai appris à l'école, mais il y a très longtemps, que les élèves n'ont
qu'une grammaire chacun, et que le singulier s'impose. De même pour les
diagonales.
Ça me semble correct.
Post by derjac
Mais vous verrez que je vais être contredit.
Les gens sont si méchants¹.
--
Olivier Miakinen
Troll du plus sage chez les conviviaux : le nouveau venu, avec
son clan, s'infiltre dans les groupes de nouvelles. (3 c.)
¹ surtout moi
Luc Bentz
2005-12-08 21:09:27 UTC
Permalink
Post by derjac
Si votre collègue prof de français dit à ses élèves : « prenez votre
grammaire », au lieu de « vos grammaires », le reprendiez-vous ?
J'ai appris à l'école, mais il y a très longtemps, que les élèves n'ont
qu'une grammaire chacun, et que le singulier s'impose. De même pour les
diagonales. Mais vous verrez que je vais être contredit.
Ben oui, car (syllepse ! ô syllepse !) « Prenez vos grammaires ! » est
également licite.


Luc Bentz
--
http://www.langue-fr.net/

« Nos modernes Josué littéraires crient vainement
à la langue de s'arrêter ; les langues ni le soleil
ne s'arrêtent plus. Le jour où elles "se fixent",
c'est qu'elles meurent. »
Victor Hugo (Préface de « Cromwell »)
Clotilde Chaland
2005-12-08 09:29:00 UTC
Permalink
Post by morgenes
Ecrit-on "les diagonales se coupent en leur milieu" ou "les diagonales
se coupent en leurs milieux".
Moi j'ai toujours écrit au pluriel, considérant qu'il y a 2
diagonales (dans un parallélogramme) donc 2 milieux (même si c'est le
même point). Mais une élève m'a fait remarquer que dans notre manuel
milieu était écrit au singulier.
Vous le dites vous-même, les diagonales se coupent en *un point* : leur
milieu.
Ork
2005-12-08 13:39:02 UTC
Permalink
Post by Clotilde Chaland
Post by morgenes
Ecrit-on "les diagonales se coupent en leur milieu" ou "les diagonales
se coupent en leurs milieux".
Moi j'ai toujours écrit au pluriel, considérant qu'il y a 2
diagonales (dans un parallélogramme) donc 2 milieux (même si c'est le
même point). Mais une élève m'a fait remarquer que dans notre manuel
milieu était écrit au singulier.
Vous le dites vous-même, les diagonales se coupent en *un point* : leur
milieu.
Mais la question n'est pas de savoir si les deux milieux sont
confondus. La question serait la même (et la réponse devrait être la
même) avec « les ninjas, le katana affuté, se coupent en leur(s?)
milieu(x?) ».
Marc SORLET
2005-12-08 16:48:01 UTC
Permalink
Post by Ork
Post by Clotilde Chaland
Post by morgenes
Ecrit-on "les diagonales se coupent en leur milieu" ou "les diagonales
se coupent en leurs milieux".
Moi j'ai toujours écrit au pluriel, considérant qu'il y a 2
diagonales (dans un parallélogramme) donc 2 milieux (même si c'est le
même point). Mais une élève m'a fait remarquer que dans notre manuel
milieu était écrit au singulier.
Vous le dites vous-même, les diagonales se coupent en *un point* : leur
milieu.
Mais la question n'est pas de savoir si les deux milieux sont
confondus. La question serait la même (et la réponse devrait être la
même) avec « les ninjas, le katana affuté, se coupent en leur(s?)
milieu(x?) ».
Le point d'intersection des diagonales n'est pas en lui-même un milieu mais
un point où les milieux de chaques diagonales se rencontre. C'est pourquoi,
en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se coupent en leurs milieux.
Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on pas dire : Les
milieux des diagonales se coupent en un même point.
Marc SORLET
2005-12-08 16:51:11 UTC
Permalink
Post by Marc SORLET
Post by Ork
Mais la question n'est pas de savoir si les deux milieux sont
confondus. La question serait la même (et la réponse devrait être la
même) avec « les ninjas, le katana affuté, se coupent en leur(s?)
milieu(x?) ».
Le point d'intersection des diagonales n'est pas en lui-même un milieu
mais un point où les milieux de chaques diagonales se rencontre(nt). C'est
pourquoi, en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se coupent en
leurs milieux. Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on
pas dire : Les milieux des diagonales se coupent en un même point.
Ork
2005-12-08 16:53:28 UTC
Permalink
Post by Marc SORLET
Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on pas dire : Les
milieux des diagonales se coupent en un même point.
Les milieux des diagonales étant des points, qu'entendez-vous par deux
points qui se coupent ? Et pourraient-ils se couper ailleurs qu'en un
même point ?
Ynbt
2005-12-08 16:58:39 UTC
Permalink
Post by Ork
Post by Marc SORLET
Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on pas dire : Les
milieux des diagonales se coupent en un même point.
Les milieux des diagonales étant des points, qu'entendez-vous par deux
points qui se coupent ? Et pourraient-ils se couper ailleurs qu'en un
même point ?
C'est byzantin !
Marc SORLET
2005-12-08 17:09:08 UTC
Permalink
Post by Ork
Post by Marc SORLET
Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on pas dire : Les
milieux des diagonales se coupent en un même point.
Les milieux des diagonales étant des points, qu'entendez-vous par deux
points qui se coupent ? Et pourraient-ils se couper ailleurs qu'en un
même point ?
J'avoue que ma formulation est loin d'ôter toutes les ambiguïtés. Pour ma
défense, j'ai mis quelques minutes à la rédiger, lors que la formule
consacrée a plusieurs décennies derrière elle, avec son ambiguïté
structurelle.
Marc SORLET
2005-12-08 17:14:42 UTC
Permalink
Post by Ork
Post by Marc SORLET
Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on pas dire : Les
milieux des diagonales se coupent en un même point.
Les milieux des diagonales étant des points, qu'entendez-vous par deux
points qui se coupent ? Et pourraient-ils se couper ailleurs qu'en un
même point ?
... et si l'on disait : Les milieux des deux diagonales d'un quadrilatère se
confondent en un même point. Emporterais-je votre suffrage ?
Serge Paccalin
2005-12-08 18:58:52 UTC
Permalink
Le jeudi 8 décembre 2005 à 18:14:42, Marc SORLET a écrit dans
Post by Marc SORLET
... et si l'on disait : Les milieux des deux diagonales d'un quadrilatère se
confondent en un même point. Emporterais-je votre suffrage ?
Non, parce que c'est faux.
--
___________ 08/12/2005 19:57:02
_/ _ \_`_`_`_) Serge PACCALIN -- sp ad mailclub.net
\ \_L_) Il faut donc que les hommes commencent
-'(__) par n'être pas fanatiques pour mériter
_/___(_) la tolérance. -- Voltaire, 1763
Ynbt
2005-12-08 23:30:05 UTC
Permalink
Post by Marc SORLET
Post by Ork
Post by Marc SORLET
Pour ôter toute ambiguïté à cette phrase, ne pourrait-on pas dire : Les
milieux des diagonales se coupent en un même point.
Les milieux des diagonales étant des points, qu'entendez-vous par deux
points qui se coupent ? Et pourraient-ils se couper ailleurs qu'en un
même point ?
... et si l'on disait : Les milieux des deux diagonales d'un quadrilatère se
confondent en un même point. Emporterais-je votre suffrage ?
Querelle byzantine. Reprenez donc la formulation classique que
tout le monde comprend bien. Pauvres gosses avec de tels enseignants !
Ork
2005-12-12 08:05:09 UTC
Permalink
Post by Ynbt
Pauvres gosses avec de tels enseignants !
Je ne comprends toujours pas ce que vous voulez dire. Je crois que
vous me confondez avec quelqu'un d'autre.

Luc Bentz
2005-12-08 21:10:48 UTC
Permalink
Post by Marc SORLET
C'est pourquoi,
en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se coupent en leurs milieux.
Mais aussi « en leur milieu » (le milieu commun, le milieu de chacune
d'elles et non l'ensemble des deux milieux).

Luc Bentz
--
http://www.langue-fr.net/

« Nos modernes Josué littéraires crient vainement
à la langue de s'arrêter ; les langues ni le soleil
ne s'arrêtent plus. Le jour où elles "se fixent",
c'est qu'elles meurent. »
Victor Hugo (Préface de « Cromwell »)
Mahaleo
2005-12-08 21:56:32 UTC
Permalink
Thu, 08 Dec 2005 22:10:48 +0100, dans
Post by Luc Bentz
C'est pourquoi, en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se
coupent en leurs milieux.
Mais aussi « en leur milieu » (le milieu commun, le milieu de
chacune d'elles et non l'ensemble des deux milieux).
Je dirais même uniquement « en leur milieu ». C'est comme comme
l'histoire des enfants accompagnés de leur père : il y a plusieurs
pères et plusieurs enfants, mais chacun de ces derniers n'a qu'un seul
père.
--
Salutations cordiales.
Mahaleo
Nestor le pingouin pour la France
2005-12-08 22:23:56 UTC
Permalink
Post by Marc SORLET
C'est pourquoi,
en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se coupent en leurs milieux.
Mais aussi « en leur milieu » (le milieu commun, le milieu de chacune
d'elles et non l'ensemble des deux milieux).
Vous parlez comme ça dans le mitan ? Elles ont un chouette bitos au
moins les diagonales ?
Luc Bentz
2005-12-10 17:08:46 UTC
Permalink
Le Thu, 08 Dec 2005 23:23:56 +0100, Nestor le pingouin pour la France
Post by Nestor le pingouin pour la France
Vous parlez comme ça dans le mitan ? Elles ont un chouette bitos au
moins les diagonales ?
;-)



Luc Bentz
--
http://www.langue-fr.net/

« Nos modernes Josué littéraires crient vainement
à la langue de s'arrêter ; les langues ni le soleil
ne s'arrêtent plus. Le jour où elles "se fixent",
c'est qu'elles meurent. »
Victor Hugo (Préface de « Cromwell »)
Mahaleo
2005-12-08 22:47:04 UTC
Permalink
Thu, 08 Dec 2005 22:10:48 +0100, dans
Post by Luc Bentz
C'est pourquoi, en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se
coupent en leurs milieux.
Mais aussi « en leur milieu » (le milieu commun, le milieu de
chacune d'elles et non l'ensemble des deux milieux).
Je dirais même uniquement « en leur milieu ». C'est comme l'histoire
des enfants accompagnés de leur père : il y a plusieurs pères et
plusieurs enfants, mais chacun de ces derniers n'a qu'un seul père.
--
Salutations cordiales.
Mahaleo
Vs
2005-12-08 22:57:13 UTC
Permalink
Post by Mahaleo
Thu, 08 Dec 2005 22:10:48 +0100, dans
C'est pourquoi, en toute rigueur, j'écrirais : Les diagonales se
coupent en leurs milieux.
Mais aussi « en leur milieu » (le milieu commun, le milieu de
chacune d'elles et non l'ensemble des deux milieux).
Je dirais même uniquement « en leur milieu ». C'est comme l'histoire
des enfants accompagnés de leur père : il y a plusieurs pères et
plusieurs enfants, mais chacun de ces derniers n'a qu'un seul père.
Je me demande jusqu'à quel point vous n'auriez pas cinquante et une
minutes de retard sur le précédent auteur d'une réponse du même type,
presque mot pour mot.

Vs
alors neuf, hein, pas de quoi en faire un fromage !
Mahaleo
2005-12-08 23:25:31 UTC
Permalink
Thu, 08 Dec 2005 23:57:13 +0100, dans
Post by Vs
Je me demande jusqu'à quel point vous n'auriez pas cinquante et une
minutes de retard sur le précédent auteur d'une réponse du même type,
En fait, c'est cinquante et une minutes -- c'est dire si je suis lent à
réagir -- représentent le temps qui m'a été nécessaire pour me rendre
compte qu'il y avait un mot de trop dans les quatre lignes du message
précédent.
Post by Vs
presque mot pour mot.
Voilà, tout est dans le « presque ».
--
Salutations cordiales.
Mahaleo
Vs
2005-12-08 23:33:06 UTC
Permalink
Post by Mahaleo
Post by Vs
Je me demande jusqu'à quel point vous n'auriez pas cinquante et une
minutes de retard sur le précédent auteur d'une réponse du même type,
En fait, c'est cinquante et une minutes -- c'est dire si je suis lent
à réagir -- représentent le temps qui m'a été nécessaire pour me
rendre compte qu'il y avait un mot de trop dans les quatre lignes du
message précédent.
Post by Vs
presque mot pour mot.
Voilà, tout est dans le « presque ».
Cette fois, je vous donne neuf minutes pour trouver la lettre et
l'apostrophe excédentaires.

Vs
blague récurrente.
Mahaleo
2005-12-08 23:52:37 UTC
Permalink
Fri, 09 Dec 2005 00:33:06 +0100, dans
Post by Vs
Cette fois, je vous donne neuf minutes pour trouver la lettre et
l'apostrophe excédentaires.
Ces trop tard (et ceci tient lieu de billet d'échange).
--
Salutations cordiales.
Mahaleo
jonathas
2005-12-10 19:46:37 UTC
Permalink
Post by Mahaleo
Je dirais même uniquement « en leur milieu ». C'est comme l'histoire
des enfants accompagnés de leur père : il y a plusieurs pères et
plusieurs enfants, mais chacun de ces derniers n'a qu'un seul père.
en France oui mais sans doute plus pour très longtemps ;-)
Nestor le pingouin pour la France
2005-12-08 20:54:05 UTC
Permalink
Post by Clotilde Chaland
Post by morgenes
Ecrit-on "les diagonales se coupent en leur milieu" ou "les diagonales
se coupent en leurs milieux".
Moi j'ai toujours écrit au pluriel, considérant qu'il y a 2
diagonales (dans un parallélogramme) donc 2 milieux (même si c'est le
même point). Mais une élève m'a fait remarquer que dans notre manuel
milieu était écrit au singulier.
Vous le dites vous-même, les diagonales se coupent en *un point* : leur
milieu.
Si les diagonales se sont coupées, soignons-les d'abord, on verra
l'orthographe plus tard.
Christian Fauchier
2005-12-08 21:10:08 UTC
Permalink
Post by Nestor le pingouin pour la France
Si les diagonales se sont coupées, soignons-les d'abord, on verra
l'orthographe plus tard.
Il ne faut pas s'inquiéter, c'est le genre de chose qui arrive souvent
dans leur milieu.

À++
--
Christian
Loading...