Discussion:
Coup fourré
Add Reply
joye
2019-08-26 13:49:33 UTC
Réponse
Permalink
En ce qui concerne l'arrivée de Zarif au sommet G-7, beaucoup
d'Américains ont dit « Bien joué Macron ! ».

Je me disais que c'était bien un « coup fourré », et je me demandais si
les francophones l'utilisaient vraiment cette expression (moi et
beaucoup de mes compatriotes la connaissent grâce au jeu "Mille Bornes").

En googlant, j'étais surprise de croiser plusieurs traductions qui
portent une mauvaise connotation en anglais.

Est-ce pareil en français ?

Est-ce qu'un "coup fourré" en français est quelque chose de bien joué,
ou est-ce plutôt négatif, comme le "dirty trick" offert par quelques
traductions en ligne.

Quoi qu'il en soit, on l'applaudit très fort chez moi, votre Manu.
Lanarcam
2019-08-26 14:34:34 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Est-ce qu'un "coup fourré" en français est quelque chose de bien joué,
ou est-ce plutôt négatif, comme le "dirty trick" offert par quelques
traductions en ligne.
Un coup fourré évoque la traitrise, la duplicité.
CriCri
2019-08-26 14:45:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Lanarcam
Un coup fourré évoque la traitrise, la duplicité.
Soit l'expression idoine pour le "tricheur, crétin et connard" évoqué
par le Ministre brésilien de l'Éducation.
Post by Lanarcam
Post by joye
on l'applaudit très fort chez moi, votre Manu.
C'est le rôle des bouffons de tirer de fous rires (jaunes) de la foule.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Prince Nico Mbarga
2019-08-26 14:57:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Lanarcam
Post by joye
Est-ce qu'un "coup fourré" en français est quelque chose de bien joué,
ou est-ce plutôt négatif, comme le "dirty trick" offert par quelques
traductions en ligne.
Un coup fourré évoque la traitrise, la duplicité.
Oui mais pas toujours.

On le dit populairement d'une jolie femme qui vous accorde ses faveurs,
"c'est un bon coup fourré".
CriCri
2019-08-26 15:24:45 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
On le dit populairement d'une jolie femme qui vous accorde ses faveurs,
"c'est un bon coup fourré".
Pas très courtois envers vos courtisanes, votre Altesse.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Prince Nico Mbarga
2019-08-26 16:42:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Prince Nico Mbarga
On le dit populairement d'une jolie femme qui vous accorde ses faveurs,
"c'est un bon coup fourré".
Pas très courtois envers vos courtisanes, votre Altesse.
Certaines... Si vous saviez... Comment dire ?

https://tinyurl.com/y5yv4m7v
CriCri
2019-08-26 17:43:47 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
Certaines... Si vous saviez...
Non, je ne suis pas dans le coup.
La fourrure, la minette, la levrette - d'accord. Mais la dinde fourrée,
c'est nouveau pour moi.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Prince Nico Mbarga
2019-08-27 09:03:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Prince Nico Mbarga
Certaines... Si vous saviez...
Non, je ne suis pas dans le coup.
La fourrure, la minette, la levrette - d'accord. Mais la dinde fourrée,
c'est nouveau pour moi.
Il ne s'agit point-là d'une pratique mais d'un type de femme :

(Figuré) (Familier) (Péjoratif) Femme sans intelligence, niaise, stupide.

— Non, mais, me voyez-vous toute ma vie embringué de cette petite
dinde... — (Georges Feydeau, Chat en poche, 1888, acte I, scène 5)
La dame : une trentaine d’années, plutôt jolie, mais l’air un peu
grue et surtout très dinde. — (Alphonse Allais, Simple croquis d’après
nature dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 261)

(wiki)
Marc L.
2019-08-27 11:18:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Prince Nico Mbarga
Certaines... Si vous saviez...
Non, je ne suis pas dans le coup.
La fourrure, la minette, la levrette - d'accord. Mais la dinde fourrée,
c'est nouveau pour moi.
Et la dinde au whisky ?
--
« On leur donne la religion
Qui passe dans la région »
- Manset
Jo Engo
2019-08-26 15:31:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
En ce qui concerne l'arrivée de Zarif au sommet G-7, beaucoup
d'Américains ont dit « Bien joué Macron ! ».
Je me disais que c'était bien un « coup fourré », et je me demandais si
les francophones l'utilisaient vraiment cette expression (moi et
beaucoup de mes compatriotes la connaissent grâce au jeu "Mille Bornes").
En googlant, j'étais surprise de croiser plusieurs traductions qui
portent une mauvaise connotation en anglais.
Est-ce pareil en français ?
Est-ce qu'un "coup fourré" en français est quelque chose de bien joué,
ou est-ce plutôt négatif, comme le "dirty trick" offert par quelques
traductions en ligne.
Oui, c'est un «coup bas» ou un «coup en traître» si ton google était
francisé, il t'aurait probablement donné ceci (je m'avance)

https://fr.wiktionary.org/wiki/coup_fourr%C3%A9


1. sens propre escrime situation ou un escrimeur reçoit un coup en en
donnant un autre

2. figuré mauvais offices (mauvais services) que 2 personnes se rendent
mutuellement en même temps

3. (par extension) *Ruse déloyale*, piège, *traîtrise*
--
<clacbec> réponse courte : tu clic/glisse l'icone sur la barre
<clacbec> réponse longue : au début il y a vait les machines a cartes
perforées
joye
2019-08-26 18:43:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jo Engo
Oui, c'est un «coup bas» ou un «coup en traître» si ton google était
francisé, il t'aurait probablement donné ceci (je m'avance)
Mais il m'a donné cela. Ma question était sur la connotation de
l'expression en français.
Post by Jo Engo
https://fr.wiktionary.org/wiki/coup_fourr%C3%A9
1. sens propre escrime situation ou un escrimeur reçoit un coup en en
donnant un autre
Mais ce n'est pas de la triche.
Post by Jo Engo
2. figuré mauvais offices (mauvais services) que 2 personnes se rendent
mutuellement en même temps
3. (par extension) *Ruse déloyale*, piège, *traîtrise*
Et donc, une action négative, mal vue.

Au jeu de "Mille Bornes", par contre, c'est quelque chose de bon, au
moins pour celui qui le joue.
CriCri
2019-08-26 19:16:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Et donc, une action négative, mal vue.
Oui, c'est positivement négatif.
Post by joye
...c'est quelque chose de bon, au moins pour celui qui le joue.
Le point à retenir est que c'est les deux qui le jouent simultanément:
littéralement (escrime) ou figurativement (mauvais tours).
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Jo Engo
2019-08-26 21:07:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Mais ce n'est pas de la triche.
Non pas au sens propre, ni au sens figuré, d'ailleurs. C'est mauvais pour
les deux. C'est par la suite que c'est devenu synonyme de (mauvaise)
ruse, de triche. Quand tu fais un coup fourré au Mille Bornes, les autres
joueurs ne sont pas content :)
--
Jugez vite faux whisky blond parmi cinq
-- Angelini, Éric ; L., D.
Olivier Miakinen
2019-08-26 21:48:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Jo Engo
3. (par extension) *Ruse déloyale*, piège, *traîtrise*
Et donc, une action négative, mal vue.
Au jeu de "Mille Bornes", par contre, c'est quelque chose de bon, au
moins pour celui qui le joue.
... mais ni pour celui que l'on contre, ni pour un éventuel troisième
joueur ou une éventuelle troisième équipe dans le cas du jeu à trois
ou à six.

Ce n'est pas à proprement parler déloyal puisque c'est prévu par les
règles, mais c'est quand même une ruse ou un piège : non seulement
l'attaque échoue, mais cela permet de continuer à rouler sans perdre
deux tours (un pour contrer l'attaque et un autre pour le feu vert
si on n'a pas le véhicule prioritaire), et surtout cela permet de
prendre le tour des autres et de jouer deux cartes d'un coup alors
que ce n'était pas forcément à nous de jouer.

Pour moi, c'est un vrai coup fourré au sens habituel du terme.
--
Olivier Miakinen
joye
2019-08-26 22:16:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Au jeu de "Mille Bornes", par contre, c'est quelque chose de bon, au
moins pour celui qui le joue.
... mais ni pour celui que l'on contre, ni pour un éventuel troisième
joueur ou une éventuelle troisième équipe dans le cas du jeu à trois
ou à six.
Ce n'est pas à proprement parler déloyal puisque c'est prévu par les
règles, mais c'est quand même une ruse ou un piège : non seulement
l'attaque échoue, mais cela permet de continuer à rouler sans perdre
deux tours (un pour contrer l'attaque et un autre pour le feu vert
si on n'a pas le véhicule prioritaire), et surtout cela permet de
prendre le tour des autres et de jouer deux cartes d'un coup alors
que ce n'était pas forcément à nous de jouer.
Pour moi, c'est un vrai coup fourré au sens habituel du terme.
Merci pour tes commentaires.

Perso, je ne garde jamais ces cartes jusqu'à être attaquée. Toutefois,
j'ai toujours pensé qu'un coup fourré serait une bonne chose si j'en
avais un pour me défendre.

En conclusion, l'arrivée de Zarif au G7, n'était pas alors un coup
fourré de la part de l'Europe, tout simplement un coup de génie.

En tout cas, bravo l'Europe.
Prince Nico Mbarga
2019-08-27 09:43:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Au jeu de "Mille Bornes", par contre, c'est quelque chose de bon, au
moins pour celui qui le joue.
... mais ni pour celui que l'on contre, ni pour un éventuel troisième
joueur ou une éventuelle troisième équipe dans le cas du jeu à trois
ou à six.
Ce n'est pas à proprement parler déloyal puisque c'est prévu par les
règles, mais c'est quand même une ruse ou un piège : non seulement
l'attaque échoue, mais cela permet de continuer à rouler sans perdre
deux tours (un pour contrer l'attaque et un autre pour le feu vert
si on n'a pas le véhicule prioritaire), et surtout cela permet de
prendre le tour des autres et de jouer deux cartes d'un coup alors
que ce n'était pas forcément à nous de jouer.
Pour moi, c'est un vrai coup fourré au sens habituel du terme.
Merci pour tes commentaires.
Perso, je ne garde jamais ces cartes jusqu'à être attaquée. Toutefois,
j'ai toujours pensé qu'un coup fourré serait une bonne chose si j'en
avais un pour me défendre.
En conclusion, l'arrivée de Zarif au G7, n'était pas alors un coup
fourré de la part de l'Europe, tout simplement un coup de génie.
En tout cas, bravo l'Europe.
L'Europe en tant qu'entité n'est pas représentée au G7. Les pays
européens présents (RU, France, Allemagne et Italie) ne représentent
qu'eux-mêmes.
Prince Nico Mbarga
2019-08-27 09:48:56 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Au jeu de "Mille Bornes", par contre, c'est quelque chose de bon, au
moins pour celui qui le joue.
... mais ni pour celui que l'on contre, ni pour un éventuel troisième
joueur ou une éventuelle troisième équipe dans le cas du jeu à trois
ou à six.
Ce n'est pas à proprement parler déloyal puisque c'est prévu par les
règles, mais c'est quand même une ruse ou un piège : non seulement
l'attaque échoue, mais cela permet de continuer à rouler sans perdre
deux tours (un pour contrer l'attaque et un autre pour le feu vert
si on n'a pas le véhicule prioritaire), et surtout cela permet de
prendre le tour des autres et de jouer deux cartes d'un coup alors
que ce n'était pas forcément à nous de jouer.
Pour moi, c'est un vrai coup fourré au sens habituel du terme.
Merci pour tes commentaires.
Perso, je ne garde jamais ces cartes jusqu'à être attaquée. Toutefois,
j'ai toujours pensé qu'un coup fourré serait une bonne chose si j'en
avais un pour me défendre.
En conclusion, l'arrivée de Zarif au G7, n'était pas alors un coup
fourré de la part de l'Europe, tout simplement un coup de génie.
En tout cas, bravo l'Europe.
L'Europe en tant qu'entité n'est pas représentée au G7. Les pays
européens présents (RU, France, Allemagne et Italie) ne représentent
qu'eux-mêmes.
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Sh.Mandrake
2019-08-27 12:13:45 UTC
Réponse
Permalink
Le 27/08/2019 à 11:48, Prince Nico Mbarga a écrit :
[...]
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Kikeriki!
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Prince Nico Mbarga
2019-08-27 13:37:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Kikeriki!
Cocorico[espace]!
Marc L.
2019-08-27 14:04:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Kikeriki!
Cocorico[espace]!
Espace insécable, même.
--
« On leur donne la religion
Qui passe dans la région »
- Manset
Jo Engo
2019-08-27 14:10:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by Marc L.
Espace insécable, même.
Espace *fine* insécable.
--
Ultrapréfectoralissimes semis : s'il a rot, ce fer part lu.
-- Rapilly, Robert
Sh.Mandrake
2019-08-27 14:20:58 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jo Engo
Post by Marc L.
Espace insécable, même.
Espace *fine* insécable.
Hey, Jo, where are u going with that gun in your hand?


--
Ubuntu,

Le Magicien.
joye
2019-08-27 14:26:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh.Mandrake
Post by Jo Engo
Post by Marc L.
Espace insécable, même.
Espace *fine* insécable.
Hey, Jo, where are u going with that gun in your hand?
À la frontière ultime, Jean-Luc.


Jo Engo
2019-08-27 15:03:53 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh.Mandrake
http://youtu.be/0lUJLXMSYkg
Il faut rendre à César ce qui appartient à Jimmy :


--
Comment pourrais-je gouverner autrui,
qui moi-même gouverner ne saurais ?
-+- François Rabelais (1494?-1553), Gargantua (chap. 52) -+-
Sh.Mandrake
2019-08-27 15:28:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jo Engo
Post by Sh.Mandrake
http://youtu.be/0lUJLXMSYkg
http://youtu.be/TTNpjWZc34E
Je dirai même plus :
Il faut rendre à César ce qui appartient à Jimi. :)
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Sh.Mandrake
2019-08-27 14:07:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Kikeriki!
Cocorico[espace]!
En français. Pas d'espace fine en allemand. :)
--
Ubuntu,

Le Magicien.
CriCri
2019-08-27 14:12:40 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen.
Bof. Donald et Donald.
Trump et Tusk font partie du même animal: l'éléphant haché utilisé dans
les MacDo.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
joye
2019-08-27 14:22:00 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Vous avez dû louper mes propos au début. Le « Manu » qu'on peut y lire
n'est pas l'ex-footballeur.

Cela dit, je ne savions pas que vous aviez déjà fait le Frexit.

Le passeport français n'a plus, à partir de désormais et dorénavant,
"Union européenne" au-dessus de "République française" sur la couverture
alors ?

Tiens.
Otomatic
2019-08-27 14:40:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Le passeport français n'a plus, à partir de désormais et dorénavant,
Triple périssologie.
[à partir] est de trop.
[désormais ou dorénavant] Il faut choisir l'un des deux.
--
Message vérifié par l'auteur, ce qui ne certifie pas la non
présence d'un virus. Le seul moyen que vous avez de ne pas
être contaminé par un virus est de ne pas lire ce message.
joye
2019-08-27 15:20:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Otomatic
Post by joye
Le passeport français n'a plus, à partir de désormais et dorénavant,
Triple périssologie.
[à partir] est de trop.
[désormais ou dorénavant] Il faut choisir l'un des deux.
Sans blague ?

J'ai oubliationné le "maintenant".
Prince Nico Mbarga
2019-08-27 15:38:02 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Prince Nico Mbarga
J'amende mon propos. L’Europe est bien représentée par Donald Tusk,
président du Conseil européen. Mais l’initiative de cette invitation est
française.
Vous avez dû louper mes propos au début. Le « Manu » qu'on peut y lire
n'est pas l'ex-footballeur.
J'avais lu. Cette invitation était bien une initiative française.
Post by joye
Cela dit, je ne savions pas que vous aviez déjà fait le Frexit.
Le passeport français n'a plus, à partir de désormais et dorénavant,
"Union européenne" au-dessus de "République française" sur la couverture
alors ?
La France fait bien partie de l'Union européenne mais conserve, comme
tous ses partenaires, la souveraineté de sa politique étrangère.
CriCri
2019-08-29 17:41:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
La France fait bien partie de l'Union européenne mais conserve, comme
tous ses partenaires, la souveraineté de sa politique étrangère.
C'est ce que je disais: Manu se voit comme le roi.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Chicot
2019-08-29 18:27:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Prince Nico Mbarga
La France fait bien partie de l'Union européenne mais conserve, comme
tous ses partenaires, la souveraineté de sa politique étrangère.
C'est ce que je disais: Manu se voit comme le roi.
Allez, Boris ! :-)
CriCri
2019-08-29 18:37:47 UTC
Réponse
Permalink
Allez, Boris !    :-)
Kissa?
Ton Boris à vous? C'est pas un concurrent pour mémé Lizzy?
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Chicot
2019-08-29 19:59:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Allez, Boris !    :-)
Kissa?
Ton Boris à vous? C'est pas un concurrent pour mémé Lizzy?
Non. Les pays avancés ne confondent pas chef de gouvernement et chef
d'état. ;-)
CriCri
2019-08-29 22:23:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
Non. Les pays avancés ne confondent pas chef de gouvernement et chef
d'état.    ;-)
C'est sûr que nous avons pris beaucoup de recul (et cela en accélérant,
pour ne pas parler de dégringolade).
En tout cas depuis la mort de Mitterand on n'a plus connu un seul chef
d'état: donc la question ne se pose plus.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Michele
2019-08-30 04:28:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Chicot
Non. Les pays avancés ne confondent pas chef de gouvernement et chef
d'état.    ;-)
C'est sûr que nous avons pris beaucoup de recul (et cela en accélérant,
pour ne pas parler de dégringolade).
En tout cas depuis la mort de Mitterand on n'a plus connu un seul chef
d'état: donc la question ne se pose plus.
CQFD.
--
Michèle
Chicot
2019-08-30 07:54:40 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Chicot
Non. Les pays avancés ne confondent pas chef de gouvernement et chef
d'état.    ;-)
C'est sûr que nous avons pris beaucoup de recul (et cela en accélérant,
pour ne pas parler de dégringolade).
En tout cas depuis la mort de Mitterand on n'a plus connu un seul chef
d'état: donc la question ne se pose plus.
Je plaisantais, mais la séparation des deux fonctions a ses avantages.
Les chefs de gouvernement, enfin les nôtres, je n'ose pas parler de la
France, ont tous la réputation ternie quand nous les virons (sauf
Churchill, bien sûr). Le roi ou la reine, par contre, pourvu qu'ils ne
se mêlent pas de politique et se comportent sagement, ne se salissent
pas, et peuvent unir la nation quand le premier ministre la divise.
Prince Nico Mbarga
2019-08-30 10:40:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
Post by CriCri
Post by Chicot
Non. Les pays avancés ne confondent pas chef de gouvernement et chef
d'état.    ;-)
C'est sûr que nous avons pris beaucoup de recul (et cela en accélérant,
pour ne pas parler de dégringolade).
En tout cas depuis la mort de Mitterand on n'a plus connu un seul chef
d'état: donc la question ne se pose plus.
Je plaisantais, mais la séparation des deux fonctions a ses avantages.
Les chefs de gouvernement, enfin les nôtres, je n'ose pas parler de la
France, ont tous la réputation ternie quand nous les virons (sauf
Churchill, bien sûr). Le roi ou la reine, par contre, pourvu qu'ils ne
se mêlent pas de politique et se comportent sagement, ne se salissent
pas, et peuvent unir la nation quand le premier ministre la divise.
Ces deux fonctions sont séparées partout, il me semble.
La France a ceci de particulier que le chef de l'État, le président, est
élu au suffrage universel direct depuis 1962. De cette élection découle
le choix du chef du gouvernement. L’unité national repose sur le chef de
l'État.
Dans tous les autres pays européens, le chef de l'État est un poste à
portée honorifique et symbolique, sans réel pouvoir. Ce poste est
héréditaire dans les royaumes (UK, pays du Nord, Espagne) ou issu d'un
scrutin dans les républiques (Allemagne, Autriche, Italie, pays de l'Est).
Le vrai pouvoir exécutif est détenu par le chef du parti arrivé au
pouvoir lors d'élections législatives (prime, premier ministre,
kanzler...). Il est choisi par le chef de l'état mais ce dernier est
tenu par le résultat des législatives. La Queen, par exemple, ne peut
choisir Corbyn parce que son parti est minoritaire.
Beaucoup de Français ont du mal avec ce système et, dans les débats, il
n'est pas rare que quelqu'un prétende que Hitler a été élu.
Au récent G7, il y avait deux président de la république, chef de l'état
: Macron et Trump. Les autres (Abe, Johnson, Merkel...) étaient des
chefs de gouvernement.
Sh.Mandrake
2019-08-30 12:31:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
Ces deux fonctions sont séparées partout, il me semble.
La France a ceci de particulier que le chef de l'État, le président, est
élu au suffrage universel direct depuis 1962. De cette élection découle
le choix du chef du gouvernement. L’unité national repose sur le chef de
l'État.
Dans tous les autres pays européens, le chef de l'État est un poste  à
portée honorifique et symbolique, sans réel pouvoir. Ce poste est
héréditaire dans les royaumes (UK, pays du Nord, Espagne) ou issu d'un
scrutin dans les républiques (Allemagne, Autriche, Italie, pays de l'Est).
Le vrai pouvoir exécutif est détenu par le chef du parti arrivé au
pouvoir lors d'élections législatives (prime, premier ministre,
kanzler...). Il est choisi par le chef de l'état mais ce dernier est
tenu par le résultat des législatives. La Queen, par exemple, ne peut
choisir Corbyn parce que son parti est minoritaire.
Beaucoup de Français ont du mal avec ce système et, dans les débats, il
n'est pas rare que quelqu'un prétende que Hitler a été élu.
+1
Post by Prince Nico Mbarga
Au récent G7, il y avait deux Présidents de la République, chefs de l'état[...]
Éventuellement chefs de l'état de grâce, mais surtout chef de l'État. ;)
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Chicot
2019-08-30 14:04:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Prince Nico Mbarga
Post by Chicot
Je plaisantais, mais la séparation des deux fonctions a ses avantages.
Les chefs de gouvernement, enfin les nôtres, je n'ose pas parler de la
France, ont tous la réputation ternie quand nous les virons (sauf
Churchill, bien sûr). Le roi ou la reine, par contre, pourvu qu'ils ne
se mêlent pas de politique et se comportent sagement, ne se salissent
pas, et peuvent unir la nation quand le premier ministre la divise.
Ces deux fonctions sont séparées partout, il me semble.
La France a ceci de particulier que le chef de l'État, le président, est
élu au suffrage universel direct depuis 1962. De cette élection découle
le choix du chef du gouvernement. L’unité national repose sur le chef de
l'État.
[...]
Au récent G7, il y avait deux président de la république, chef de l'état
: Macron et Trump. Les autres (Abe, Johnson, Merkel...) étaient des
chefs de gouvernement.
L'essentiel est que l'on n'exprime pas d'opinion en public, et ne se
serve pas de ses pouvoirs, autrement on se fait des ennemis. La reine
est un tel chef d'état, Trump ne l'est point. Si l'on est en même temps
chef de gouvernement, on ne peut pas l'être.
Prince Nico Mbarga
2019-08-30 15:34:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
Post by Prince Nico Mbarga
Post by Chicot
Je plaisantais, mais la séparation des deux fonctions a ses avantages.
Les chefs de gouvernement, enfin les nôtres, je n'ose pas parler de la
France, ont tous la réputation ternie quand nous les virons (sauf
Churchill, bien sûr). Le roi ou la reine, par contre, pourvu qu'ils ne
se mêlent pas de politique et se comportent sagement, ne se salissent
pas, et peuvent unir la nation quand le premier ministre la divise.
Ces deux fonctions sont séparées partout, il me semble.
La France a ceci de particulier que le chef de l'État, le président, est
élu au suffrage universel direct depuis 1962. De cette élection découle
le choix du chef du gouvernement. L’unité national repose sur le chef de
l'État.
[...]
Au récent G7, il y avait deux président de la république, chef de l'état
: Macron et Trump. Les autres (Abe, Johnson, Merkel...) étaient des
chefs de gouvernement.
L'essentiel est que l'on n'exprime pas d'opinion en public, et ne se
serve pas de ses pouvoirs, autrement on se fait des ennemis. La reine
est un tel chef d'état, Trump ne l'est point. Si l'on est en même temps
chef de gouvernement, on ne peut pas l'être.
J'avoue ne pas être un spécialiste des institutions américaines.
En ce qui concerne la France, il y a bien un état français (l'*État*) et
Macron est son chef. Comme ses prédécesseurs, il donne souvent son avis
et a toute une longue théorie d’ennemis. Certains souhaitent même être
chef de l'état à la place du chef de l'état ;-)
Chicot
2019-08-30 18:29:47 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
L'essentiel est que l'on n'exprime pas d'opinion en public, et ne se
serve pas de ses pouvoirs, autrement on se fait des ennemis. La reine
est un tel chef d'état, Trump ne l'est point. Si l'on est en même temps
chef de gouvernement, on ne peut pas l'être.
J'avoue ne pas être un spécialiste des institutions américaines. [...]
Moi non plus. Tout ce que je sais, c'est que c'est un pays
d'opportunité, où n'importe quel milliardaire peut devenir président. ;-)
Olivier Miakinen
2019-08-30 19:07:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
J'avoue ne pas être un spécialiste des institutions américaines. [...]
Moi non plus. Tout ce que je sais, c'est que c'est un pays
d'opportunité, où n'importe quel milliardaire peut devenir président. ;-)
When I was a boy I was told that anybody could become President.
I’m beginning to believe it.
-- Clarence Darrow (1857 − 1938)

Traduction :

Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
président. Je commence à le croire.

Cela étant dit, il serait peut-être temps de mettre un terme sur fllf
à cette discussion dont plusieurs dizaines d'articles traitent de
politique après seulement une poignée traitant de langue française ?

[suivi vers fr.rec.humour pour la citation de Clarence Darrow, merci de
ne pas continuer la discussion politique là-bas]
--
Olivier Miakinen
Chicot
2019-08-31 07:45:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Chicot
Tout ce que je sais, c'est que c'est un pays
d'opportunité, où n'importe quel milliardaire peut devenir président. ;-)
When I was a boy I was told that anybody could become President.
I’m beginning to believe it.
-- Clarence Darrow (1857 − 1938)
Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
président. Je commence à le croire.
En anglais, on pourrait dire (et de fait je l'ai dit) :

Anyone can become president. Unfortunately, just anyone does.

Je ne vois pas bien comment traduire ça en français.

Tout homme peut devenir président.
Malheureusement, c'est le premier venu qui le devient.

N'importe qui peut devenir président.
Malheureusement, c'est n'importe qui qui le devient.

« Tout homme » me semble plus fidèle au sens du premier "anyone", mais «
n'importe qui... n'importe qui » préserve la répétition qui met les
phrases en parallèle.

Quelqu'un a mieux ?
Post by Olivier Miakinen
Cela étant dit, il serait peut-être temps de mettre un terme sur fllf
à cette discussion dont plusieurs dizaines d'articles traitent de
politique après seulement une poignée traitant de langue française ?
C'est raisonnable, et poliment dit. :-)
Anansi
2019-08-31 10:37:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
Post by Olivier Miakinen
Post by Chicot
Tout ce que je sais, c'est que c'est un pays
d'opportunité, où n'importe quel milliardaire peut devenir président. ;-)
When I was a boy I was told that anybody could become President.
I’m beginning to believe it.
-- Clarence Darrow (1857 − 1938)
Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
président. Je commence à le croire.
Anyone can become president. Unfortunately, just anyone does.
Je ne vois pas bien comment traduire ça en français.
Tout homme peut devenir président.
Malheureusement, c'est le premier venu qui le devient.
N'importe qui peut devenir président.
Malheureusement, c'est n'importe qui qui le devient.
« Tout homme » me semble plus fidèle au sens du premier "anyone", mais «
n'importe qui... n'importe qui » préserve la répétition qui met les
phrases en parallèle.
Quelqu'un a mieux ?
(Aux États-Unis)
N'importe qui peut devenir président.
Malheureusement, c'est ce qui se passe.

(En France)
Ce n'est pas n'importe qui qui peut devenir président.
Malheureusement, c'est aussi ce qui arrive.
Olivier Miakinen
2019-08-31 11:18:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
Post by Olivier Miakinen
Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
président. Je commence à le croire.
Anyone can become president. Unfortunately, just anyone does.
Je ne vois pas bien comment traduire ça en français.
Tout homme peut devenir président.
Malheureusement, c'est le premier venu qui le devient.
N'importe qui peut devenir président.
Malheureusement, c'est n'importe qui qui le devient.
« Tout homme » me semble plus fidèle au sens du premier "anyone",
Disons qu'il évite l'ambiguïté dès le départ, alors qu'avec « n'importe
qui » (lequel n'est à mon avis pas moins fidèle) on la conserve avant
de lire la deuxième phrase.
Post by Chicot
mais «
n'importe qui... n'importe qui » préserve la répétition qui met les
phrases en parallèle.
Par ailleurs, « n'importe qui qui » n'est vraiment pas très heureux.
La construction fait sourire avant même que l'on ne prenne conscience
du sens de la phrase, et du coup cela en limite encre la portée.
Post by Chicot
Quelqu'un a mieux ?
N'importe qui peut devenir président. Malheureusement c'est
souvent le cas.

N'importe qui peut devenir président. Malheureusement c'est
souvent ce qui se produit.

N'importe qui peut devenir président... Hélas.

Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
président. Je commence à le croire.

(ma préférence va à la dernière des quatre, merci Clarence Darrow)
--
Olivier Miakinen
Sh. Mandrake
2019-08-31 20:11:29 UTC
Réponse
Permalink
On 31/08/2019 13:18, Olivier Miakinen wrote:
[...]
Post by Olivier Miakinen
Disons qu'il évite l'ambiguïté dès le départ, alors qu'avec « n'importe
qui » (lequel n'est à mon avis pas moins fidèle) on la conserve avant
de lire la deuxième phrase.
Post by Chicot
mais «
n'importe qui... n'importe qui » préserve la répétition qui met les
phrases en parallèle.
Par ailleurs, « n'importe qui qui » n'est vraiment pas très heureux.
La construction fait sourire avant même que l'on ne prenne conscience
du sens de la phrase, et du coup cela en limite encre la portée.
Post by Chicot
Quelqu'un a mieux ?
N'importe qui peut devenir président. Malheureusement c'est
souvent le cas.
N'importe qui peut devenir président. Malheureusement c'est
souvent ce qui se produit.
N'importe qui peut devenir président... Hélas.
Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
président. Je commence à le croire.
(ma préférence va à la dernière des quatre, merci Clarence Darrow)
Et « quiconque », pour traduire « anyone », il compte pour des prunes ?
« Quiconque peut devenir Président. Malheureusement, n'importe qui le
devient »
(suivez mon regard si vous le pouvez). ;)
--
Ubuntu,

Le Magicien
Chicot
2019-09-02 05:59:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
   N'importe qui peut devenir président. Malheureusement c'est
   souvent le cas.
   N'importe qui peut devenir président. Malheureusement c'est
   souvent ce qui se produit.
   N'importe qui peut devenir président... Hélas.
   Quand j'étais petit, on m'a dit que n'importe qui pouvait devenir
   président. Je commence à le croire.
(ma préférence va à la dernière des quatre, merci Clarence Darrow)
Et « quiconque », pour traduire « anyone », il compte pour des prunes ?
« Quiconque peut devenir Président. Malheureusement, n'importe qui le
devient »
(suivez mon regard si vous le pouvez). ;)
OK. Merci, messieurs. :-)

Paul Aubrin
2019-08-30 06:55:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chicot
Post by CriCri
Allez, Boris !    :-)
Kissa?
Ton Boris à vous? C'est pas un concurrent pour mémé Lizzy?
Non. Les pays avancés ne confondent pas chef de gouvernement et chef
d'état. ;-)
Vous êtes dur avec les media et les politiciens français.
gump
2019-08-26 21:28:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Quoi qu'il en soit, on l'applaudit très fort chez moi, votre Manu.
Même Cheeto ? Jesus !
joye
2019-08-26 22:18:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by gump
Post by joye
Quoi qu'il en soit, on l'applaudit très fort chez moi, votre Manu.
Même Cheeto ?
Que non, ses paluches sont trop petites.
Post by gump
Jesus !
Meuh non, la deuxième venue, tout au plus.
Loading...