Discussion:
41 000 personnes
(trop ancien pour répondre)
Olivier Miakinen
2021-01-08 09:53:44 UTC
Permalink
Bonjour,

41 : quarante-et-une personnes, OK.

41 000 000 : quarante-et-un millions de personnes, OK.

Mais 41 000 : quarante-et-un(e) mille personnes ?

Sur France-Inter ce matin dans le « débat économique », Dominique Seux
a choisi (environ 10 minutes après le début) :

<cit.>
Très concrètement ça veut dire que... il faut vacciner à partir de...
aujourd'hui... vendredi... quarante-et-une mille personnes par jour.
[...]
Est-ce que ce soir nous aurons l'annonce de quarante-et-un m***...
quarante-et-une mille vaccinations ?
</cit.>

Qu'en pensez-vous ?
Geo
2021-01-08 10:09:41 UTC
Permalink
Bonjour

Le 41 s'applique à mille ou millions.
"Mille" serait du féminin et million du masculin ?
Encore un coup des machistes.
Olivier Miakinen
2021-01-08 10:25:14 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Geo
Le 41 s'applique à mille ou millions.
Pas exactement.
Post by Geo
"Mille" serait du féminin et million du masculin ?
Million est un *nom* masculin, dit de façon pédante un substantif.

Mille n'est pas un nom. Sa catégorie grammaticale a changé selon
les grammaires, entre « déterminant numéral cardinal » et « adjectif
numéral cardinal », mais que ce soit un déterminant ou un adjectif
il est censé recevoir la marque de genre (masculin ou féminin) du
nom auquel il se rapporte.

Du coup, bien que cela m'ait d'abord choqué, je me demande si ce ne
serait pas Dominique Seux qui aurait raison d'accorder « 41 000 »
tout au féminin s'agissant de personnes ou de vaccinations.

Cordialement,
--
Olivier Miakinen
Jean-Pierre Kuypers
2021-01-08 10:50:59 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Du coup, bien que cela m'ait d'abord choqué, je me demande si ce ne
serait pas Dominique Seux qui aurait raison d'accorder « 41 000 »
tout au féminin s'agissant de personnes ou de vaccinations.
Donc : Vincent mit l'âne au pré,
mais : vingt-et-une mille ânesses au pré ?
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez accorder les phrases dans leur con-
texte avant de choquer sciemment.
Olivier Miakinen
2021-01-08 10:57:47 UTC
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Donc : Vincent mit l'âne au pré,
Et s'en vint ailleurs.
Post by Jean-Pierre Kuypers
mais : vingt-et-une mille ânesses au pré ?
Auprès de vingt-et-une Milanaises ?
Jean-Pierre Kuypers
2021-01-08 11:14:07 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
Donc : Vincent mit l'âne au pré,
Et s'en vint ailleurs.
Merci pour ce rappel.

À (presque) chaque réunion familiale, mon grand-père nous énonçait
« Vincent mit l'âne au pré et s'en vint dans l'autre. Combien
d'oreilles et combien de pattes ? »

D'abord peinant à effectuer les calculs, nous avons ensuite compris le
jeu de mots, pour enfin trouver combien cela devenait éculé.

Plus nous grandissions, plus il vieillissait.

Quand à notre cousin Vincent, il en avait son compte depuis longtemps.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez mettre les phrases dans leur con-
texte avant de venir sciemment.
Olivier Miakinen
2021-01-08 11:56:54 UTC
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
Donc : Vincent mit l'âne au pré,
Et s'en vint ailleurs.
Merci pour ce rappel.
À (presque) chaque réunion familiale, mon grand-père nous énonçait
« Vincent mit l'âne au pré et s'en vint dans l'autre. Combien
d'oreilles et combien de pattes ? »
Selon mon propre grand-père, c'était « Vincent mit l'âne *dans un* pré
et s'en vint dans l'autre ». Mais avec « au pré » je ne voyais pas
comment continuer avec « dans l'autre » et c'est pourquoi j'ai écrit
« ailleurs ».
Post by Jean-Pierre Kuypers
D'abord peinant à effectuer les calculs, nous avons ensuite compris le
jeu de mots, pour enfin trouver combien cela devenait éculé.
La première question qui m'était venue à l'esprit, c'était de savoir
si on peut vraiment dire « vingt-cents » pour « deux-mille » de la même
façon qu'on peut dire « douze-cents » pour « mille-deux-cents ».

La seconde question était de savoir s'il s'agissait dans l'autre pré
de cent-vingt ânes ou de cent-vingt-mille ânes.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Plus nous grandissions, plus il vieillissait.
Quand à notre cousin Vincent, il en avait son compte depuis longtemps.
Le pauvre. ;-)
Jean-Pierre Kuypers
2021-01-08 13:15:59 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
« Vincent mit l'âne au pré et s'en vint dans l'autre. Combien
d'oreilles et combien de pattes ? »
Selon mon propre grand-père, c'était « Vincent mit l'âne *dans un* pré
et s'en vint dans l'autre ». Mais avec « au pré » je ne voyais pas
comment continuer avec « dans l'autre » et c'est pourquoi j'ai écrit
« ailleurs ».
C'est vrai que « Vincent mit l'âne à l'ânesse et s'en vint dans
l'autre », cela sonne autrement...
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
D'abord peinant à effectuer les calculs, nous avons ensuite compris le
jeu de mots, pour enfin trouver combien cela devenait éculé.
La première question qui m'était venue à l'esprit, c'était de savoir
si on peut vraiment dire « vingt-cents »
Comme nous étions en 19 cent quelque chose, cela ne devait guère nous
choquer.
Post by Olivier Miakinen
La seconde question était de savoir s'il s'agissait dans l'autre pré
de cent-vingt ânes ou de cent-vingt-mille ânes.
En effet !
Mais je n'y avais jamais pensé jusqu'à maintenant.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez écrire les phrases dans leur con-
texte avant de continuer sciemment.
Olivier Miakinen
2021-01-08 10:47:44 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
41 : quarante-et-une personnes, OK.
41 000 000 : quarante-et-un millions de personnes, OK.
Mais 41 000 : quarante-et-un(e) mille personnes ?
[Note : plutôt quarante-et-un(e)-mille pour être cohérent et
ne pas mélanger les graphies pré-1990 et post-1990]

J'ai trouvé une réponse assez complète ici :

<http://parler-francais.eklablog.com/mille-et-un-tracas-de-langue-a126596974>

Selon cette page, reprenant les avis d'Émile Littré, du Bescherelle,
de Maurice Grevisse et nombre d'autres, il faudrait dire « quarante
et un mille personnes » (graphie pré-1990).

Mais voir aussi la remarque : « vingt et /une/ /bonnes/ mille livres
de revenu ». À n'en pas revenir assurément !


Cordialement,
--
Olivier Miakinen
Geo
2021-01-08 22:16:38 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
[Note : plutôt quarante-et-un(e)-mille pour être cohérent et
ne pas mélanger les graphies pré-1990 et post-1990]
Lui, ne mets pas le "(e)" et vous ne le mettez pas pour les millions.
Pourquoi donc ?
Olivier Miakinen
2021-01-08 23:14:30 UTC
Permalink
Post by Geo
Post by Olivier Miakinen
[Note : plutôt quarante-et-un(e)-mille pour être cohérent et
ne pas mélanger les graphies pré-1990 et post-1990]
Lui, ne mets pas le "(e)" et vous ne le mettez pas pour les millions.
Pourquoi donc ?
Euh... là j'ai beaucoup de mal à comprendre ta question...

1) Que désignes-tu par « lui » ?
2) Quel rapport avec les rectifications de 1990, qui est le seul point
que tu cites dans cet article ?
3) Pourquoi une virgule après « lui » ?
4) Quel est le sujet (à priori un « je » ou un « tu ») de ce « mets » qui
me semble la première ou la deuxième personne du singulier du verbe
« mettre » plutôt que le substantif « un mets » ?

Quant au fait de ne pas accorder au féminin lorsqu'il s'agit de millions, j'y
ai déjà répondu : million est un substantif masculin et pas un déterminant ou
un adjectif.
--
Olivier Miakinen
Geo
2021-01-09 06:53:53 UTC
Permalink
oK
Jean-Pierre Kuypers
2021-01-09 09:54:44 UTC
Permalink
million est un substantif masculin et pas un déterminant ou un
adjectif.
Encore une preuve de cette domination masculine !

Pourquoi pas millionne comme substantive féminine et non déterminante
ni adjective ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...