Discussion:
verbe au singulier ou au pluriel
(trop ancien pour répondre)
Matou44
2018-01-11 12:16:44 UTC
Permalink
bonjour,
je n'arrive pas à trouver la règle, à moins que les deux soient possibles:
1. La question que la recherche scientifique et archéologique apportent,
ou
2. La question que la recherche scientifique et archéologique apporte,

soit c'st La recherche, singulier même s'il y a deux adjectifs
soit les deux recherches, scientifique et archéologique, sont considérés comme 2 recherches.

Pouvez-vous m'aider?
Bonne journée
Eric
Michal
2018-01-11 12:38:20 UTC
Permalink
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Matou44
bonjour,
je n'arrive pas à trouver la règle, à moins que les deux soient
possibles: 1. La question que la recherche scientifique et
archéologique apportent, ou
2. La question que la recherche scientifique et archéologique
apporte,
soit c'st La recherche, singulier même s'il y a deux adjectifs
soit les deux recherches, scientifique et archéologique, sont
considérés comme 2 recherches.
Pouvez-vous m'aider?
Bonne journée
Eric
La recherche est le sujet, au singulier, donc le verbe doit être au
singulier.
S'il y avait séparation entre scientifique et archéologique, il
faudrait écrire « les recherches ».
Je pense que cette deuxième solution est meilleure dans tous les cas.
Mais apportent-elles une question ou une réponse ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2018-01-11 13:32:44 UTC
Permalink
Le 11/01/2018 à 13:38, Michal a écrit :
[...]
Post by Michal
La recherche est le sujet, au singulier, donc le verbe doit être au
singulier.
S'il y avait séparation entre scientifique et archéologique, il faudrait
écrire « les recherches ».
Je pense que cette deuxième solution est meilleure dans tous les cas.
Mais apportent-elles une question ou une réponse ?
La phrase est mal fichue.
Puisque l'on distingue les deux recherches, pourquoi ne pas utiliser le
pluriel ?
« La question que les recherches scientifiques et archéologiques
apportent... »
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Arthur
2018-01-11 13:54:52 UTC
Permalink
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Michal
La recherche est le sujet, au singulier, donc le verbe doit être au
singulier.
S'il y avait séparation entre scientifique et archéologique, il faudrait
écrire « les recherches ».
Je pense que cette deuxième solution est meilleure dans tous les cas.
Mais apportent-elles une question ou une réponse ?
La phrase est mal fichue.
Puisque l'on distingue les deux recherches, pourquoi ne pas utiliser le
pluriel ?
« La question que les recherches scientifiques et archéologiques apportent...
»
De plus, l'archéologie est une science, parler de "recherche
scientifique et archéologique" n'a pas grand sens.
--
Arthur
Sh.Mandrake
2018-01-11 14:38:21 UTC
Permalink
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Michal
La recherche est le sujet, au singulier, donc le verbe doit être au
singulier.
S'il y avait séparation entre scientifique et archéologique, il
faudrait écrire « les recherches ».
Je pense que cette deuxième solution est meilleure dans tous les cas.
Mais apportent-elles une question ou une réponse ?
La phrase est mal fichue.
Puisque l'on distingue les deux recherches, pourquoi ne pas utiliser
le pluriel ?
« La question que les recherches scientifiques et archéologiques
apportent... »
De plus, l'archéologie est une science, parler de "recherche
scientifique et archéologique" n'a pas grand sens.
Je suppose que la formulation a justement pour but de distinguer
les recherches archéologiques des autres recherches scientifiques.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Jean-Pierre Kuypers
2018-01-11 14:47:07 UTC
Permalink
Post by Arthur
De plus, l'archéologie est une science, parler de "recherche
scientifique et archéologique" n'a pas grand sens.
Cela ne concerne pas la question posée.

À chacun de considérer si l'archéologie est une science ou non. Et ce
ne serait pas le premier domaine dont certains s'adonneraient à de la
recherche autre que scientifique.
--
Jean-Pierre Kuypers
Arthur
2018-01-11 15:38:31 UTC
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Arthur
De plus, l'archéologie est une science, parler de "recherche
scientifique et archéologique" n'a pas grand sens.
Cela ne concerne pas la question posée.
Non, en effet.
--
Arthur
e***@gmail.com
2018-01-11 16:02:11 UTC
Permalink
je cherche uniquement le point linguistique posé.
BéCé
2018-01-11 16:36:52 UTC
Permalink
Post by e***@gmail.com
je cherche uniquement le point linguistique posé.
Le verbe s'accorde en nombre avec le sujet.
Telle est la règle.

Cf. réponse de Michal.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
DB
2018-01-11 17:03:49 UTC
Permalink
Post by Matou44
1. La question que la recherche scientifique et archéologique apportent,
ou
2. La question que la recherche scientifique et archéologique apporte,
soit c'st La recherche, singulier même s'il y a deux adjectifs
soit les deux recherches, scientifique et archéologique, sont considérés
comme 2 recherches.
S'il y a deux recherches distinctes, il faut écrire
La recherche scientifique et la recherche archéologique apportent...
ou
Les recherches scientifique et archéologique apportent...
En ayant choisi d'écrire "la recherche scientifique et archéologique",
seul un singulier convient : "apporte".

(on laisse de côté le fait qu'on peut se demander en quoi la recherche
apporte une question ; on aurait espéré qu'elle en résout !)
Lanarcam
2018-01-11 17:11:02 UTC
Permalink
Post by DB
Post by Matou44
1. La question que la recherche scientifique et archéologique
apportent, ou
2. La question que la recherche scientifique et archéologique apporte,
soit c'st La recherche, singulier même s'il y a deux adjectifs
soit les deux recherches, scientifique et archéologique, sont
considérés comme 2 recherches.
S'il y a deux recherches distinctes, il faut écrire
La recherche scientifique et la recherche archéologique apportent...
ou
Les recherches scientifique et archéologique apportent...
En ayant choisi d'écrire "la recherche scientifique et archéologique",
seul un singulier convient : "apporte".
(on laisse de côté le fait qu'on peut se demander en quoi la recherche
apporte une question ; on aurait espéré qu'elle en résout !)
Bien entendu mais avant de pouvoir répondre à une question, il faut
d'abord la poser.
Jean-Pierre Kuypers
2018-01-11 18:20:16 UTC
Permalink
Post by Lanarcam
Bien entendu mais avant de pouvoir répondre à une question, il faut
d'abord la poser.
Et il n'est pas rare d'entendre que poser la question, c'est y
répondre...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez poser les phrases dans leur con-
texte avant de répondre sciemment.
Lanarcam
2018-01-11 18:46:57 UTC
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Bien entendu mais avant de pouvoir répondre à une question, il faut
d'abord la poser.
Et il n'est pas rare d'entendre que poser la question, c'est y
répondre...
Ce n'est qu'une conjecture...
BéCé
2018-01-11 19:17:56 UTC
Permalink
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Bien entendu mais avant de pouvoir répondre à une question, il faut
d'abord la poser.
Et il n'est pas rare d'entendre que poser la question, c'est y
répondre...
Ce n'est qu'une conjecture...
Ce n'est pas une réponse.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2018-01-11 19:37:57 UTC
Permalink
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Bien entendu mais avant de pouvoir répondre à une question, il faut
d'abord la poser.
Et il n'est pas rare d'entendre que poser la question, c'est y
répondre...
Ce n'est qu'une conjecture...
Ce n'est pas une réponse.
Il y a des questions sans réponses.
BéCé
2018-01-11 21:56:30 UTC
Permalink
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Bien entendu mais avant de pouvoir répondre à une question, il faut
d'abord la poser.
Et il n'est pas rare d'entendre que poser la question, c'est y
répondre...
Ce n'est qu'une conjecture...
Ce n'est pas une réponse.
Il y a des questions sans réponses.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michal
2018-01-12 13:45:37 UTC
Permalink
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Ce n'est pas une réponse.
Il y a des questions sans réponses.
http://youtu.be/7BFGi80d91A
Bon choix (parmi les anciens). Le cousin germain de la musique
française, toucher et nuances.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2018-01-12 10:50:13 UTC
Permalink
Le 11/01/2018 à 20:37, Lanarcam a écrit :
[...]
Post by Lanarcam
Il y a des questions sans réponses.

--
Ubuntu,

Le Magicien.
Sh.Mandrake
2018-01-12 10:53:01 UTC
Permalink
Post by DB
Post by Matou44
1. La question que la recherche scientifique et archéologique
apportent, ou
2. La question que la recherche scientifique et archéologique apporte,
soit c'st La recherche, singulier même s'il y a deux adjectifs
soit les deux recherches, scientifique et archéologique, sont
considérés comme 2 recherches.
S'il y a deux recherches distinctes, il faut écrire
La recherche scientifique et la recherche archéologique apportent...
ou
Les recherches scientifique et archéologique apportent...
En ayant choisi d'écrire "la recherche scientifique et archéologique",
seul un singulier convient : "apporte".
(on laisse de côté le fait qu'on peut se demander en quoi la recherche
apporte une question ; on aurait espéré qu'elle en résout !)
« ... qu'elle en résolve » (subjonctif présent)
ou : « ... qu'elle en résolût (subjonctif imparfait, devenu désuet avec
le temps.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
gump
2018-01-12 13:28:08 UTC
Permalink
Post by Sh.Mandrake
Post by DB
(on laisse de côté le fait qu'on peut se demander en quoi la recherche
apporte une question ; on aurait espéré qu'elle en résout !)
« ... qu'elle en résolve » (subjonctif présent)
ou : « ... qu'elle en résolût (subjonctif imparfait, devenu désuet avec
le temps.
Non ! Le verbe /espérer/ régit l'indicatif, même si ce n'est pas d'une
logique sans faille.

Nous souhaitons qu'il vienne.
Nous espérons qu'il viendra.

La nuance entre les deux verbes est tout de même minime, quoique non nulle.
Sh.Mandrake
2018-01-12 13:35:10 UTC
Permalink
Post by gump
Post by Sh.Mandrake
Post by DB
(on laisse de côté le fait qu'on peut se demander en quoi la recherche
apporte une question ; on aurait espéré qu'elle en résout !)
« ... qu'elle en résolve » (subjonctif présent)
ou : « ... qu'elle en résolût (subjonctif imparfait, devenu désuet avec
le temps.
Non ! Le verbe /espérer/ régit l'indicatif, même si ce n'est pas d'une
logique sans faille.
Nous souhaitons qu'il vienne.
Nous espérons qu'il viendra.
La nuance entre les deux verbes est tout de même minime, quoique non nulle.
Mais vous avez raison. J'ai réagi sans réfléchir.
Autant moi moi.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
DB
2018-01-12 16:02:33 UTC
Permalink
Post by gump
Post by Sh.Mandrake
Post by DB
(on laisse de côté le fait qu'on peut se demander en quoi la recherche
apporte une question ; on aurait espéré qu'elle en résout !)
« ... qu'elle en résolve » (subjonctif présent)
ou : « ... qu'elle en résolût (subjonctif imparfait, devenu désuet avec
le temps.
Non ! Le verbe /espérer/ régit l'indicatif, même si ce n'est pas d'une
logique sans faille.
Nous souhaitons qu'il vienne.
Nous espérons qu'il viendra.
La nuance entre les deux verbes est tout de même minime, quoique non nulle.
En fait, je me demande si le subjonctif spontanément proposé par
Mandrake n'est pas possible. Il ne s'expliquerait par le régime de
"espérer" qui est normalement l'indicatif (même si Grevisse montre
aussi des exemples avec subjonctif), mais par le mode conditionnel
passé du verbe principal.

Loading...