Discussion:
1,2 m de neige a/ont recouvert les montagnes...
Add Reply
Paul Aubrin
2018-11-19 09:09:08 UTC
Réponse
Permalink
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Otomatic
2018-11-19 09:35:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
2,0 mètres
Tous les noms d'unités, mêmes ceux qui dérivent de noms de savants, sont
considérés comme des noms communs : volt, ampère, henry, weber, watt,
joule, pascal, newton, hertz, coulomb, etc. Les initiales s'écrivent en
minuscules et ils prennent la marque du pluriel s'ils suivent un nombre
égal ou supérieur à 2 : 1,9 volt, 3 ampères, 1,4 newton, 5 watts, 3
henrys
Paul Aubrin
2018-11-19 09:50:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
2,0 mètres Tous les noms d'unités, mêmes ceux qui dérivent de noms de
savants, sont considérés comme des noms communs : volt, ampère, henry,
weber, watt, joule, pascal, newton, hertz, coulomb, etc. Les initiales
s'écrivent en minuscules et ils prennent la marque du pluriel s'ils
suivent un nombre égal ou supérieur à 2 : 1,9 volt, 3 ampères, 1,4
newton, 5 watts, 3 henrys
Question complémentaire: comme il y a un mètre et vingt centimètres, le
verbe doit-il être accordé au singulier (1,20m) ou au pluriel (un mètre
et des centimètres).
Chico T
2018-11-19 10:09:15 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Non, hasardé-je, car le sujet est au singulier :

(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.

Mais on utiliserait le pluriel pour :

Quelques flocons de neige sont tombés sur....
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-19 14:35:53 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Plus simplement, on peut dire :

Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.

Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Dès le flocon suivant, celui qui met le feu aux poudres, ça tombe dans
le pluriel.
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Ben oui, deux mètres, cela devient pluriel.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez recouvrir les phrases dans leur con-
texte avant de pencher sciemment.
Paul Aubrin
2018-11-19 14:44:34 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert
les montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.

https://www.youtube.com/watch?v=SDtFBSjNmm0
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-19 15:07:34 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
<https://www.youtube.com/watch?v=SDtFBSjNmm0>
Merci pour la leçon.
Écrivons donc : Jusque 1,999999999999999999999...9

Et n'oublions pas qu'un mètre est la longueur du trajet parcouru dans
le vide par la lumière pendant 1/299 792 458 seconde, soit quelque
0,00000000333564095198152 seconde.
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Unités_de_base_du_Système_international>
--
Jean-Pierre Kuypers
Otomatic
2018-11-19 15:44:30 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Et n'oublions pas qu'un mètre est la longueur du trajet parcouru dans
le vide par la lumière pendant 1/299 792 458 seconde, soit quelque
0,00000000333564095198152 seconde.
Ça, c'était avant la 26e CGPM. Maintenant, c'est :

Le mètre (m) est l'unité de longueur. Il est défini en prenant la valeur
numérique fixée de la vitesse de la lumière dans le vide (c), égale à
299 792 458 lorsqu'elle est exprimée en m/s, la seconde étant définie en
fonction de DeltaVcs
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-19 16:45:55 UTC
Réponse
Permalink
In article (Dans l'article)
Post by Otomatic
Post by Jean-Pierre Kuypers
Et n'oublions pas qu'un mètre est la longueur du trajet parcouru dans
le vide par la lumière pendant 1/299 792 458 seconde, soit quelque
0,00000000333564095198152 seconde.
Le mètre (m) est l'unité de longueur. Il est défini en prenant la valeur
numérique fixée de la vitesse de la lumière dans le vide (c), égale à
299 792 458 lorsqu'elle est exprimée en m/s, la seconde étant définie en
fonction de DeltaVcs
C'est vrai qu'entre les deux, la différence est (à peine) supérieure à
un fifrelin...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez exprimer les phrases dans leur con-
texte avant de parcourir sciemment.
Otomatic
2018-11-19 18:11:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by Otomatic
Post by Jean-Pierre Kuypers
Et n'oublions pas qu'un mètre est la longueur du trajet parcouru dans
le vide par la lumière pendant 1/299 792 458 seconde, soit quelque
0,00000000333564095198152 seconde.
Le mètre (m) est l'unité de longueur. Il est défini en prenant la valeur
numérique fixée de la vitesse de la lumière dans le vide (c), égale à
299 792 458 lorsqu'elle est exprimée en m/s, la seconde étant définie en
fonction de DeltaVcs
C'est vrai qu'entre les deux, la différence est (à peine) supérieure à
un fifrelin...
Le fifrelin, unité pifométrique de petite quantité qui admet une forme
adjective, fifrelinesque, qualifiant une quantité infinitésimale. Son
synonyme immigré est le chouïa. Dans le Sud-Ouest, on lui préfère son
équivalent, le brinborion, qui a l’avantage de rimer avec le substantif
monosyllabique ponctuant, traditionnellement, chaque fin de phrase.
EXEMPLE : Mon salaire a augmenté d'un fifrelin, ou d’un chouïa (dans
certaines entreprises), ou d’un brinborion, con.

Source : Système d’Unités Pifométriques – UNM 00-001
--
"Quand la technologie prendra le dessus sur l'humanité,la terre
sera peuplée d'idiots" Einstein
Ce matin deux d'entre-eux m'ont percuté, rivés à leur smartphone.
J'étais pourtant équipé d'un TCAS, mais eux n'en avaient pas.
Paul Aubrin
2018-11-19 19:47:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by Otomatic
Le fifrelin, unité pifométrique de petite quantité qui admet une forme
adjective, fifrelinesque, qualifiant une quantité infinitésimale. Son
synonyme immigré est le chouïa. Dans le Sud-Ouest, on lui préfère son
équivalent, le brinborion, qui a l’avantage de rimer avec le substantif
monosyllabique ponctuant, traditionnellement, chaque fin de phrase.
EXEMPLE : Mon salaire a augmenté d'un fifrelin, ou d’un chouïa (dans
certaines entreprises), ou d’un brinborion, con.
Source : Système d’Unités Pifométriques – UNM 00-001
Les scientifiques préfèrent le millipoil.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-19 20:08:15 UTC
Réponse
Permalink
In article (Dans l'article)
Le fifrelin, unité pifométrique de petite quantité ...
La définition pratiquée par les étudiants du Royaume est au contraire
très précise :

« la 369 millionième partie d'un quart de poil de con de vierge
enceinte, coupé perpendiculairement à la base, dans le sens de la
longueur au moyen d'une lame Gilette non bleue, préalablement aiguisée
sur la pine du Vice-recteur, qui bandait pour la circonstance devant la
statue Alma Mater, allaitant ses enfants assoiffés de bière et de
désirs assouvis »
--
Jean-Pierre Kuypers
Syademos
2018-11-20 09:51:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert
les montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.

1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.

Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
Paul Aubrin
2018-11-20 11:37:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert
les montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour
1,999....999 avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Non, 1,99999..... avec un nombre aussi grand de 9 que l'on veut ne se
distingue pas de deux. Ces sont deux écritures du même nombre. La vidéo
en donne plusieurs démonstrations.

ex.
M=1+9/10+9/100+9/1000+.... avec les points de suspension qui signifient
que le nombre M est la limite de la suite quand le nombre de termes tend
vers l'infini.
10M=10+9+9/10+9/100+9/1000+...

10M-M= 19-1
9M=18
M=2
Post by Syademos
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez
pas d'autres.
Syademos
2018-11-20 15:17:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour
1,999....999 avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Non, 1,99999..... avec un nombre aussi grand de 9 que l'on veut ne se
distingue pas de deux. Ces sont deux écritures du même nombre. La vidéo
en donne plusieurs démonstrations.
ex.
M=1+9/10+9/100+9/1000+.... avec les points de suspension qui signifient
que le nombre M est la limite de la suite quand le nombre de termes tend
vers l'infini.
10M=10+9+9/10+9/100+9/1000+...
10M-M= 19-1
C'est dans cette soustraction qu'est l'entourloupe: elle fait
"..." - "..." = 0
alors que les deux "..." ne sont pas égaux.
Post by Paul Aubrin
9M=18
M=2
Post by Syademos
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez
pas d'autres.
Je vous pose donc la question: quel est selon vous le nombre réel qui
précède 2 ?
Paul Aubrin
2018-11-20 15:55:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Non, 1,99999..... avec un nombre aussi grand de 9 que l'on veut ne se
distingue pas de deux. Ces sont deux écritures du même nombre. La vidéo
en donne plusieurs démonstrations.
ex.
M=1+9/10+9/100+9/1000+.... avec les points de suspension qui signifient
que le nombre M est la limite de la suite quand le nombre de termes
tend vers l'infini.
10M=10+9+9/10+9/100+9/1000+...
10M-M= 19-1
C'est dans cette soustraction qu'est l'entourloupe: elle fait "..." -
"..." = 0 alors que les deux "..." ne sont pas égaux.
Ca ne s'appelle pas une entourloupe, mais un passage à la limite. Le
nombre réel noté 1,999999.... est le même que celui noté 2.
Syademos
2018-11-20 18:42:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
Non, 1,99999..... avec un nombre aussi grand de 9 que l'on veut ne se
distingue pas de deux. Ces sont deux écritures du même nombre. La vidéo
en donne plusieurs démonstrations.
ex.
M=1+9/10+9/100+9/1000+.... avec les points de suspension qui signifient
que le nombre M est la limite de la suite quand le nombre de termes
tend vers l'infini.
10M=10+9+9/10+9/100+9/1000+...
10M-M= 19-1
C'est dans cette soustraction qu'est l'entourloupe: elle fait "..." -
"..." = 0 alors que les deux "..." ne sont pas égaux.
Ca ne s'appelle pas une entourloupe, mais un passage à la limite. Le
nombre réel noté 1,999999.... est le même que celui noté 2.
Non, toujours pas. Il faut se méfier des soustractions de "...".

Vous refusez de répondre à la question: quel est le nombre réel qui
précède 2 ? Et pour cause, vous ne pouvez répondre que "1.999999999...".


Si vous me dites "1.99", c'est évidemment faux, je peux vous trouver
1.991 en tant que contre-exemple.

Si vous me dites "2", c'est évidemment faux, 2 n'est pas strictement
inférieur à lui-même.

La seule solution possible, c'est 1.99999999... qui est donc distinct de 2.
Paul Aubrin
2018-11-20 20:17:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Ca ne s'appelle pas une entourloupe, mais un passage à la limite. Le
nombre réel noté 1,999999.... est le même que celui noté 2.
Non, toujours pas. Il faut se méfier des soustractions de "...".
Mais dans ce cas, on peut.

https://fr.wikibooks.org/wiki/Les_suites_et_s%C3%A9ries/
Les_op%C3%A9rations_sur_les_s%C3%A9ries

J'arrête. Nous commençons à ennuyer trop de monde ici.
Benoit
2018-11-21 14:16:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert
les montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour
1,999....999 avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Non, 1,99999..... avec un nombre aussi grand de 9 que l'on veut ne se
distingue pas de deux. Ces sont deux écritures du même nombre. La vidéo
en donne plusieurs démonstrations.
ex.
M=1+9/10+9/100+9/1000+.... avec les points de suspension qui signifient
que le nombre M est la limite de la suite quand le nombre de termes tend
vers l'infini.
10M=10+9+9/10+9/100+9/1000+...
10M-M= 19-1
9M=18
M=2
Il y a plus simple :

1 + 1/3 + 2/3 = 1 + 3/3 = 2
Or
1 + 1/3 + 2/3 = 1 + 0,333333... + 0,666666... = 1,999999...

Donc 2 = 1,999999...
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Olivier Miakinen
2018-11-21 11:11:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
Donc pas « Non » puisque c'est exactement ce que disait Paul.
Post by Syademos
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Dire « *le* nombre réel qui précède tel autre nombre » n'a aucun sens
dans les réels : il n'existe jamais *un* tel nombre, qui serait unique.

Si tu n'en es pas convaincu, essaye d'exprimer les deux nombres suivants
en écriture décimale :
- le nombre 2/3 ;
- le nombre qui précède 2/3.
Post by Syademos
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
Ce n'est pas qu'on n'en trouvera pas *d'autres* mais qu'on n'en trouvera
*pas*.
--
Olivier Miakinen
Syademos
2018-11-21 20:59:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
Donc pas « Non » puisque c'est exactement ce que disait Paul.
Tu comprends mon objection de travers: non, on ne peut écrire x =
1,999....999 comme le suggère Paul Aubrin, parce que c'est un nombre
décimal (c'est-à-dire avec un nombre fini de 9). Il existe donc toujours
au moins un nombre décimal entre ce x = 1,999....999 et 2.
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Dire « *le* nombre réel qui précède tel autre nombre » n'a aucun sens
dans les réels : il n'existe jamais *un* tel nombre, qui serait unique.
Si tu n'en es pas convaincu, essaye d'exprimer les deux nombres suivants
- le nombre 2/3 ;
- le nombre qui précède 2/3.
Tu viens de commettre une magnifique erreur de raisonnement. En somme,
ça ne marche pas pour certains nombres comme 2/3, donc ça ne marche pour
AUCUN réel, et donc ça ne marche pas pour 2. :-))
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
Ce n'est pas qu'on n'en trouvera pas *d'autres* mais qu'on n'en trouvera
*pas*.
Bien sûr que si. 1,999999999999999999999... précède 2.
Le nombre qui précède 1,9999999999999999999... pose problème pour être
écrit, mais ça ne réfute pas l'affirmation qui précède.
Syademos
2018-11-21 21:04:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
         Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
Donc pas « Non » puisque c'est exactement ce que disait Paul.
Tu comprends mon objection de travers: non, on ne peut écrire x =
1,999....999 comme le suggère Paul Aubrin, parce que c'est un nombre
décimal (c'est-à-dire avec un nombre fini de 9).
Bien entendu, comprendre ici: ...Avec un nombre fini de chiffres après
la virgule, et il s'agit en l'occurrence du chiffre 9.

Il existe donc toujours
Post by Syademos
au moins un nombre décimal entre ce x = 1,999....999 et 2.
Paul Aubrin
2018-11-21 21:06:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Ce n'est pas qu'on n'en trouvera pas *d'autres* mais qu'on n'en
trouvera *pas*.
Bien sûr que si. 1,999999999999999999999... précède 2.
1,999999999999999999999... est 2.
Olivier Miakinen
2018-11-21 22:21:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
Donc pas « Non » puisque c'est exactement ce que disait Paul.
Tu comprends mon objection de travers: non, on ne peut écrire x =
1,999....999 comme le suggère Paul Aubrin, parce que c'est un nombre
décimal (c'est-à-dire avec un nombre fini de 9).
C'est bien ce que disait Paul. C'est un nombre décimal, avec un nombre
fini de 9, donc il est plus petit que 2, et en français il commande le
singulier.
Post by Syademos
Il existe donc toujours
au moins un nombre décimal entre ce x = 1,999....999 et 2.
Paul ne disait pas autre chose. Ni moi non plus.

Ce que disait Paul, c'est que le pluriel commence à 2, donc il commence
à 1,999... (avec une infinité de 9) puisque ce nombre est égal à 2.
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Dire « *le* nombre réel qui précède tel autre nombre » n'a aucun sens
dans les réels : il n'existe jamais *un* tel nombre, qui serait unique.
Et ceci est vrai quel que soit le nombre réel.
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Si tu n'en es pas convaincu, essaye d'exprimer les deux nombres suivants
- le nombre 2/3 ;
- le nombre qui précède 2/3.
Tu viens de commettre une magnifique erreur de raisonnement. En somme,
ça ne marche pas pour certains nombres comme 2/3, donc ça ne marche pour
AUCUN réel, et donc ça ne marche pas pour 2. :-))
Pas du tout, mais il te manque peut-être une étape, c'est que
l'opération « diviser par trois » est une bijection dans l'ensemble
des réels, et que cette bijection respecte la relation d'ordre.

Cela veut dire que si « 2 » et « le nombre qui précède 2 » représentent
deux réels différents, alors il doit en aller de même avec « 2/3 » et
« le nombre qui précède 2/3 ».

Et si cette opération « diviser par trois » est trop compliquée pour
toi, essaye avec l'opération « retirer 1/11 ».
2 - 0,09090909... = 1,90909090...
1,99999999... - 0,09090909... = 1,90909090... = 2 - 0,09090909...

Dans les réels, s'il existe trois nombres x, y et z tels que x - z =
y - z, alors obligatoirement x = y. Et si tu n'es pas d'accord avec
ça, tu dois réécrire des régles permettant d'exprimer tes nouvelles
opérations, en essayant qu'elles ne se contredisent pas. Bon courage !
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
Ce n'est pas qu'on n'en trouvera pas *d'autres* mais qu'on n'en trouvera
*pas*.
Bien sûr que si. 1,999999999999999999999... précède 2.
De combien le précède-t-il ?

En d'autres termes, combien vaut la différence entre ces deux nombres ?
--
Olivier Miakinen
Syademos
2018-11-21 23:28:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Post by Olivier Miakinen
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Jean-Pierre Kuypers
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
Donc pas « Non » puisque c'est exactement ce que disait Paul.
Tu comprends mon objection de travers: non, on ne peut écrire x =
1,999....999 comme le suggère Paul Aubrin, parce que c'est un nombre
décimal (c'est-à-dire avec un nombre fini de 9).
C'est bien ce que disait Paul. C'est un nombre décimal, avec un nombre
fini de 9, donc il est plus petit que 2, et en français il commande le
singulier.
Post by Syademos
Il existe donc toujours
au moins un nombre décimal entre ce x = 1,999....999 et 2.
Paul ne disait pas autre chose. Ni moi non plus.
Le problème qui vous a échappé, c'est que le singulier est valable pour
tout nombre jusqu'à 2 exclu. Donc un décimal "avec "autant de neufs que
l'on veut" (donc je veux bien par exemple 1,99) ne convient pas.


La suite demain, il se fait tard.
Paul Aubrin
2018-11-22 07:47:04 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Le problème qui vous a échappé, c'est que le singulier est valable pour
tout nombre jusqu'à 2 exclu. Donc un décimal "avec "autant de neufs que
l'on veut" (donc je veux bien par exemple 1,99) ne convient pas.
La différence est là. La notation 1,9999... désigne traditionnellement la
limite quand le nombre de 9 tend vers l'infini, et non aucun nombre
spécifique d'une longueur finie. Et cette limite est 2, comme cela peut-
être prouvé d'un grand nombre de façons différentes.
Olivier Miakinen
2018-11-22 09:23:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Le problème qui vous a échappé,
Encore ?
Post by Syademos
c'est que le singulier est valable pour
tout nombre jusqu'à 2 exclu.
Ce qui semble t'avoir échappé, c'est que c'est ce que l'on disait.
Post by Syademos
Donc un décimal "avec "autant de neufs que
l'on veut" (donc je veux bien par exemple 1,99) ne convient pas.
Il convient pour le singulier. C'est ce que l'on disait.

Puisqu'on est d'accord depuis le début, pourquoi continuer à discuter
de ce point-là ?

Rappel pour en finir :
1 : singulier
1,9 : singulier
1,99 : singulier
1,999...999 (avec n'importe quel nombre fini de 9) : singulier
2 : pluriel
--
Olivier Miakinen
DB
2018-11-21 14:41:05 UTC
Réponse
Permalink
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de "9"
après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
C'est parce que cette question n'a pas de sens en mathématiques! LE
nombre réel qui précède 2 n'existe pas. S'il existait, et était
différent de 2 (par hypothèse), on pourrait toujours fourrer autant de
réels qu'on veut entre ce réel et 2, ce qui montrerait que ce n'était
pas LE dernier réel à précéder 2.
Syademos
2018-11-21 21:00:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by DB
Post by Syademos
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez
pas d'autres.
C'est parce que cette question n'a pas de sens en mathématiques! LE
nombre réel qui précède 2 n'existe pas. S'il existait, et était
différent de 2 (par hypothèse), on pourrait toujours fourrer autant de
réels qu'on veut entre ce réel et 2
Pas du tout. Il n'existe aucun moyen de fourrer un nombre réel entre
1,999999999... et 2.


ce qui montrerait que ce n'était
Post by DB
pas LE dernier réel à précéder 2.
DB
2018-11-22 08:43:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de "9"
après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
C'est parce que cette question n'a pas de sens en mathématiques! LE nombre
réel qui précède 2 n'existe pas. S'il existait, et était différent de 2
(par hypothèse), on pourrait toujours fourrer autant de réels qu'on veut
entre ce réel et 2
Pas du tout. Il n'existe aucun moyen de fourrer un nombre réel entre
1,999999999... et 2.
Précisément parce que c'est... 2, écrit sous une autre forme. QED.
Sh.Mandrake
2018-11-21 15:28:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert
les montagnes du Maroc début novembre.
      (Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les
      montagnes.
        Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Il ne faut pas mettre les points de suspension à la fin. Parce que
1,999999.... est en fait égal à 2. Ce n'est pas le cas pour 1,999....999
avec autant de neufs que l'on veut.
Non, 1,999....999 est un nombre décimal puisqu'il a un nombre fini de
"9" après la virgule.
1,999999... n'est pas égal à 2, c'est le nombre réel qui précède 2.
Non. Le nombre qui précède 2 n'existe pas, sauf à le choisir dans les
entiers décimaux. Ce qui donne 1.
Sinon, on peut dire que 2 est la limite quand x tend vers l'infini
de la fonction : (2x-3)/(x+1)
Post by Syademos
Si je vous demande le nombre réel qui précède 2, vous n'en trouverez pas
d'autres.
Normal, il n'existe pas.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Syademos
2018-11-21 21:16:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh.Mandrake
Non. Le nombre qui précède 2 n'existe pas, sauf à le choisir dans les
entiers décimaux. Ce qui donne 1.
Ah ? Et pourquoi pas 1,5 par exemple ? Pourquoi cette nécessité de
prendre l'entier qui précède et pas un non entier ?
Chico T
2018-11-19 16:45:52 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Dès le flocon suivant, celui qui met le feu aux poudres, ça tombe dans
le pluriel.
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Ben oui, deux mètres, cela devient pluriel.
C'est en effet l'usage, me dit Google, mais je le trouve illogique. Ce
n'est pas les mètres qui ont recouvert les montagnes, mais une couche de
neige. Le nom principal est 'neige', au singulier, et le 'deux mètres
de' le qualifie, pour former un nom composé, toujours au singulier :

(Deux mètres de neige) a recouvert les montagnes.

Alors :

Un mètre de neige est tombée.
Cent centimètres de neige est tombée.
Trois pieds et 3,4 pouces de neige est tombée.

Bon. J'attends que l'on me chasse de fllf. ;-)
Olivier Miakinen
2018-11-19 19:29:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Jean-Pierre Kuypers
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre[s], est-ce que cela aurait changé l'accord?
Ben oui, deux mètres, cela devient pluriel.
C'est en effet l'usage, me dit Google, mais je le trouve illogique. Ce
n'est pas les mètres qui ont recouvert les montagnes, mais une couche de
neige. Le nom principal est 'neige', au singulier, et le 'deux mètres
(Deux mètres de neige) a recouvert les montagnes.
Même si c'est logiquement la neige qui recouvre, syntaxiquement le sujet
est bien « deux mètres ». Pour avoir un sujet au singulier, il faudrait
par exemple :

Une couche de deux mètres de neige a recouvert les montagnes.

Ou :

Une couche de neige de deux mètres d'épaisseur a recouvert ...

Et là encore ce n'est pas « neige » le sujet, mais « couche ». Pour que
ce soit neige (mais la formulation me semble plus bancale) il faudrait :

Une neige de deux mètres d'épaisseur a recouvert les montagnes.
Post by Chico T
Un mètre de neige est tombée.
Cent centimètres de neige est tombée.
Trois pieds et 3,4 pouces de neige est tombée.
Non. Tous les sujets sont masculins, et seul le premier est singulier.

Un mètre de neige est tombé.
Cent centimètres de neige sont tombés.
Trois pieds et 3,4 pouces de neige sont tombés.
Post by Chico T
Bon. J'attends que l'on me chasse de fllf. ;-)
Par curiosité, la règle serait différente en anglais ? Peut-être parce
que l'épaisseur devient un adjectif qualifiant le nom « neige », au lieu
de rester un nom à part entière ?
--
Olivier Miakinen
Chico T
2018-11-19 21:23:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Chico T
C'est en effet l'usage, me dit Google, mais je le trouve illogique. Ce
n'est pas les mètres qui ont recouvert les montagnes, mais une couche de
neige. Le nom principal est 'neige', au singulier, et le 'deux mètres
(Deux mètres de neige) a recouvert les montagnes.
Même si c'est logiquement la neige qui recouvre, syntaxiquement le sujet
est bien « deux mètres ». Pour avoir un sujet au singulier, il faudrait
Une couche de deux mètres de neige a recouvert les montagnes.
Une couche de neige de deux mètres d'épaisseur a recouvert ...
Et là encore ce n'est pas « neige » le sujet, mais « couche ». Pour que
Une neige de deux mètres d'épaisseur a recouvert les montagnes.
Post by Chico T
Un mètre de neige est tombée.
Cent centimètres de neige est tombée.
Trois pieds et 3,4 pouces de neige est tombée.
Non. Tous les sujets sont masculins, et seul le premier est singulier.
Un mètre de neige est tombé.
Cent centimètres de neige sont tombés.
Trois pieds et 3,4 pouces de neige sont tombés.
Post by Chico T
Bon. J'attends que l'on me chasse de fllf. ;-)
Par curiosité, la règle serait différente en anglais ? Peut-être parce
que l'épaisseur devient un adjectif qualifiant le nom « neige », au lieu
de rester un nom à part entière ?
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
page) :

"inches of snow have fallen" : 186 ;
"inches of snow has fallen" : 180.

Google Ngram Viewer suggère que le pluriel est environ deux fois plus
courant que le singulier. Je dirais que quand les gens utilisent le
singulier, ils pensent que 'snow' est le sujet, et qu'une analyse
grammaticale doit tenir compte de cette interprétation (car c'est la
langue qui prime ; la grammaire n'en est qu'une description).

"Two inches of snow has fallen in Shropshire..." -
<https://www.bbc.co.uk/news/av/uk-22547769/snow-and-flooding-hit-parts-of-england>

Perso, je crois que la grammaire doit tenir compte du sens. Pour moi,
donc, le sujet ici est composé et au singulier :

(Deux mètres de neige) est tombée dans le parc.

Tandis qu'ici c'est au pluriel :

(Deux bonhommes de neige) sont apparus dans le parc.
Sh.Mandrake
2018-11-20 13:11:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
    "inches of snow have fallen" : 186 ;
    "inches of snow has fallen" : 180.
L'anglais est beaucoup plus souple que le français sur ce sujet.
Ex: The police is/are..., etc.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Paul Aubrin
2018-11-20 13:47:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh.Mandrake
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
    "inches of snow have fallen" : 186 ;
    "inches of snow has fallen" : 180.
L'anglais est beaucoup plus souple que le français sur ce sujet.
Ex: The police is/are..., etc.
Cette souplesse de l'anglais est un peu déroutante quand on la compare
avec ses cousines les langues germaniques qui déclinent noms, adjectifs
et articles. Les langues asiatiques, elles, sont en général bien plus
simples. Beaucoup n'ont ni déclinaisons ni conjugaisons.
Sh.Mandrake
2018-11-20 13:52:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Sh.Mandrake
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
    "inches of snow have fallen" : 186 ;
    "inches of snow has fallen" : 180.
L'anglais est beaucoup plus souple que le français sur ce sujet.
Ex: The police is/are..., etc.
Cette souplesse de l'anglais est un peu déroutante quand on la compare
avec ses cousines les langues germaniques qui déclinent noms, adjectifs
et articles. Les langues asiatiques, elles, sont en général bien plus
simples. Beaucoup n'ont ni déclinaisons ni conjugaisons.
Mais certaines langues asiatiques, comme le chinois et le vietnamien,
ont des tons. C'est-à-dire que le même mot, prononcé sur un ton,
veut dire autre chose prononcé sur un autre ton.
Et cela ne doit pas être facile à maîtriser.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Chico T
2018-11-21 07:07:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh.Mandrake
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la
     "inches of snow have fallen" : 186 ;
     "inches of snow has fallen" : 180.
L'anglais est beaucoup plus souple que le français sur ce sujet.
Ex: The police is/are..., etc.
Oui, on utilise un verbe ou au singulier ou au pluriel pour indiquer le
sens quand on parle du gouvernement, d'une entreprise, d'une
association.... Pourtant, 'police' en est une exception, est toujours
pluriel. :-)
Sh.Mandrake
2018-11-21 08:18:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Sh.Mandrake
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la
     "inches of snow have fallen" : 186 ;
     "inches of snow has fallen" : 180.
L'anglais est beaucoup plus souple que le français sur ce sujet.
Ex: The police is/are..., etc.
Oui, on utilise un verbe ou au singulier ou au pluriel pour indiquer le
sens quand on parle du gouvernement, d'une entreprise, d'une
association.... Pourtant, 'police' en est une exception, est toujours
pluriel.    :-)
https://www.quora.com/The-police-is-or-The-police-are
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Olivier Miakinen
2018-11-21 11:04:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Olivier Miakinen
Par curiosité, la règle serait différente en anglais ? Peut-être parce
que l'épaisseur devient un adjectif qualifiant le nom « neige », au lieu
de rester un nom à part entière ?
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
"inches of snow have fallen" : 186 ;
"inches of snow has fallen" : 180.
Ce que j'ai remarqué, c'est qu'en anglais il n'est pas toujours choquant
d'avoir un nom au singulier suivant un nombre plus grand que deux, et
je suppose que c'est ce qui t'a permis d'écrire « 2,0 mètre » sans être
choqué le moins du monde.

Voir
<https://www.quora.com/Which-is-correct-six-foot-tall-or-six-feet-tall>.

Je cite les exemples 'corrects' (les autres sont précédés d'une étoile)
<cit.>
I have a twenty-dollar bill.
There is a 30-meter pool in my back yard.
There's a six foot tall tree.
That six foot tall bridge
</cit.>

Ce qui m'étonne le plus est l'exemple suivant, avec 'foot' au singulier
(suivant le nombre 6) et 'inches' au pluriel (suivant le nombre 1) :

<cit.>
The tree is six foot one inches.
</cit.>

Bon, ça devient hors charte sur fllf. Peut-être que je devrais aller
poser la question sur flla.
Post by Chico T
[...]
Perso, je crois que la grammaire doit tenir compte du sens. Pour moi,
(Deux mètres de neige) est tombée dans le parc.
(Deux bonhommes de neige) sont apparus dans le parc.
En français, il y a des cas où l'on a le choix entre accorder sur le
fond ou sur la forme, par exemple avec « la plupart », ou avec un
pourcentage : « 1 % des gens est/sont d'accord ». Mais ce n'est à
priori pas le cas avec des mètres.
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2018-11-21 13:20:47 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Chico T
Post by Olivier Miakinen
Par curiosité, la règle serait différente en anglais ? Peut-être parce
que l'épaisseur devient un adjectif qualifiant le nom « neige », au lieu
de rester un nom à part entière ?
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
"inches of snow have fallen" : 186 ;
"inches of snow has fallen" : 180.
Ce que j'ai remarqué, c'est qu'en anglais il n'est pas toujours choquant
d'avoir un nom au singulier suivant un nombre plus grand que deux, et
je suppose que c'est ce qui t'a permis d'écrire « 2,0 mètre » sans être
choqué le moins du monde.
Voir
<https://www.quora.com/Which-is-correct-six-foot-tall-or-six-feet-tall>.
Je cite les exemples 'corrects' (les autres sont précédés d'une étoile)
<cit.>
I have a twenty-dollar bill.
There is a 30-meter pool in my back yard.
There's a six foot tall tree.
That six foot tall bridge
</cit.>
Dans ces exemples, il n'y a pas d'alternative possible.
C'est une règle de grammaire qui s'applique.
Post by Olivier Miakinen
Ce qui m'étonne le plus est l'exemple suivant, avec 'foot' au singulier
<cit.>
The tree is six foot one inches.
</cit.>
Ici aussi, c'est la règle grammaticale qui s'applique.
Post by Olivier Miakinen
Bon, ça devient hors charte sur fllf. Peut-être que je devrais aller
poser la question sur flla.
Post by Chico T
[...]
Perso, je crois que la grammaire doit tenir compte du sens. Pour moi,
(Deux mètres de neige) est tombée dans le parc.
(Deux bonhommes de neige) sont apparus dans le parc.
En français, il y a des cas où l'on a le choix entre accorder sur le
fond ou sur la forme, par exemple avec « la plupart », ou avec un
pourcentage : « 1 % des gens est/sont d'accord ». Mais ce n'est à
priori pas le cas avec des mètres.
C'est ce qu'on appelle l'accord par syllepse (on accorde suivant le sens
et non suivant la règle grammaticale).
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Chico T
2018-11-22 11:49:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
"inches of snow have fallen" : 186 ;
"inches of snow has fallen" : 180.
Ce que j'ai remarqué, c'est qu'en anglais il n'est pas toujours choquant
d'avoir un nom au singulier suivant un nombre plus grand que deux, et
je suppose que c'est ce qui t'a permis d'écrire « 2,0 mètre » sans être
choqué le moins du monde.
[...]
I have a twenty-dollar bill.
[...]
Je n'y pensais pas ; c'est une autre construction, où un nom sert
d'adjectif.
Post by Olivier Miakinen
Post by Chico T
Perso, je crois que la grammaire doit tenir compte du sens. Pour moi,
(Deux mètres de neige) est tombée dans le parc.
(Deux bonhommes de neige) sont apparus dans le parc.
En français, il y a des cas où l'on a le choix entre accorder sur le
fond ou sur la forme, par exemple avec « la plupart », ou avec un
pourcentage : « 1 % des gens est/sont d'accord ». Mais ce n'est à
priori pas le cas avec des mètres.
J'accepte que la règle et l'usage veulent que l'accord soit au pluriel,
mais je suis toujours de l'avis que le sens et la logique veulent le
singulier.

Dans « Deux mètres de neige [est tombée / sont tombés] dans le parc »,
le vrai sujet est la neige. On peut voir ça en simplifiant la phrase :

De la neige est tombée dans le parc

a un sens, mais :

Deux mètres sont tombés dans le parc

n'en as pas.

Les phrases suivantes sont semblables, et devraient s'accorder de la
même manière, car les ajouts ne font que modifier le sujet, qui est
'neige' :

De la neige est tombée dans le parc.
Beaucoup de neige est tombée dans le parc.
Un peu de neige est tombée dans le parc.
Dix centimètres de neige est tombée dans le parc.

C'est le sens qui devrait primer, pas les diktats des transatiens. Dans
l'histoire de l'homme, les langues sont venues les premières, la
grammaire après. La grammaire est juste une description, et ne doit pas
déformer ce qu'elle décrit. :-)
Olivier Miakinen
2018-11-22 14:09:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
J'accepte que la règle et l'usage veulent que l'accord soit au pluriel,
mais je suis toujours de l'avis que le sens et la logique veulent le
singulier.
Dans « Deux mètres de neige [est tombée / sont tombés] dans le parc »,
De la neige est tombée dans le parc
Deux mètres sont tombés dans le parc
n'en a[] pas.
Les phrases suivantes sont semblables, et devraient s'accorder de la
même manière, car les ajouts ne font que modifier le sujet, qui est
De la neige est tombée dans le parc.
Beaucoup de neige est tombée dans le parc.
Un peu de neige est tombée dans le parc.
Dix centimètres de neige est tombée dans le parc.
Tu as raison, dans le cas de « peu de » et « beaucoup de » on
accorde aussi selon le sujet _réel_ :

<cit. http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1685>
- Un peu de pluie était tombée durant la nuit.
</cit.>

Du coup je ne sais pas pourquoi c'est différent lorsque la quantité
est précisée (« dix centimètres »), mais c'est bel et bien le cas.
Peut-être même est-ce la raison qui explique la petite note à la fin
de la page que je viens de citer :

<cit. http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1685>
Certains auteurs proposent de faire l’accord avec le peu si la petite
quantité est l’idée dominante, et avec le nom complément dans les autres
cas (où le peu de n’a que le sens de « quelques »).
</cit.>

Lorsque l'on précise « dix centimètres » ou « deux mètres », cela
devient /ipso facto/ l'idée dominante.
Post by Chico T
C'est le sens qui devrait primer, pas les diktats des transatiens.
Des transatiens ? Ceux qui font des voyages transatlantiques ?
Post by Chico T
Dans
l'histoire de l'homme, les langues sont venues les premières, la
grammaire après. La grammaire est juste une description, et ne doit pas
déformer ce qu'elle décrit. :-)
Certes, mais vu qu'on *dit* que deux mètres de neige *sont* tombés,
je ne vois pas comment on pourrait écrire « *est* tombée » : ça ne se
prononce pas du tout pareil.
--
Olivier Miakinen
Olivier Miakinen
2018-11-22 14:18:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
De la neige est tombée dans le parc
Deux mètres sont tombés dans le parc
n'en a[] pas.
Note que cela peut quand même se dire, quand le contexte est clair.

Exemples :

<http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/Un-episode-majeur-de-pluie-et-de-neige-collante-sur-le-Roussillon.html>
- des hauteurs de neige importantes tant sur les massifs (plus de 2
mètres sont tombés sur le Canigou et le Carlit, plus de 1m50 sur les
Hautes-Corbières) qu’à des altitudes plus modestes : 40 cm au Boulou
(alt. : 88m),
</cit.>

<https://www.ledauphine.com/ardeche/le-cheylard> (en cache)
La neige a commencé à tomber lundi vers 20 heures. Entre 8 et 10
centimètres à 500 mètres sont tombés.
</cit.>

<https://wepowder.com/fr/forum/topic/251326>
Dimanche et lundi la neige n’a quasiment pas cessé de tomber dans les
Écrins, là où se trouvent les domaines skiables de Puy Saint Vincent et
de Serre Chevalier, plus de deux mètres sont tombés à certains endroits.
</cit>

<http://www.grandsespaces.ch/news/news_grands_espaces_Mar_08.htm>
Plus de 3.50 mètres sont tombés à Montréal depuis le début de l'hiver et
4 mètres à Québec!
</cit.>

<https://www.msn.com/es-mx/dinero/finanzas-personales/neige-des-stations-de-ski-et-des-villages-coup%C3%A9s-du-monde-dans-les-alpes/vp-BBIcYwy>
Plus de deux mètres sont tombés en 48 heures.
</cit.>

etc.
--
Olivier Miakinen
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-22 16:23:27 UTC
Réponse
Permalink
... je suis toujours de l'avis que le sens et la logique veulent le
singulier
On connaît l'États-Unienne qui nous parle aussi du manque de logique de
la langue française...

Mais, depuis des lunes, les locuteurs s'en brossent.
Y a même un non-Hexagonal qui a écrit une grammaire appelée « Le Bon
Usage ».

C'est (presque toujours) du genre :

« Voici la règle (deux lignes) et voici ce qu'on rencontre dans la
littérature (deux pages). »
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh. Mandrake
2018-11-22 17:03:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
... je suis toujours de l'avis que le sens et la logique veulent le
singulier
On connaît l'États-Unienne qui nous parle aussi du manque de logique de
la langue française...
Mais, depuis des lunes, les locuteurs s'en brossent.
Y a même un non-Hexagonal qui a écrit une grammaire appelée « Le Bon
Usage ».
Attention, ce propos peut facilement être interprété comme de la xénophobie.
Un non-Hexagonal serait-il moins apte à rédiger un manuel du bon usage
du français qu'un Hexagonal ? Faut-il avoir absolument six côtés pour
s'y connaître en français ?
Post by Jean-Pierre Kuypers
« Voici la règle (deux lignes) et voici ce qu'on rencontre dans la
littérature (deux pages). »
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-22 18:35:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Y a même un non-Hexagonal qui a écrit une grammaire appelée « Le Bon
Usage ».
Attention, ce propos peut facilement être interprété comme de la xénophobie.
Un non-Hexagonal serait-il moins apte à rédiger un manuel du bon usage
du français qu'un Hexagonal ? Faut-il avoir absolument six côtés pour
s'y connaître en français ?
Lecture de pensée tout à fait personnelle !

Ce n'est pas parce qu'un non-Hexagonal a fait quelque chose qu'un
Hexagonal en serait incapable.

Un Américain a gagné le 100 mètres ne signifie pas qu'un non-Américain
en serait incapable.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez interpréter les phrases dans leur con-
texte avant de connaître sciemment.
Lanarcam
2018-11-22 18:52:31 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Un Américain a gagné le 100 mètres ne signifie pas qu'un non-Américain
en serait incapable.
Le fait qu'un Américain ait gagné le 100 mètres ne signifie pas
qu'un non-Américain en serait incapable.

Qu'un Américain ait gagné le 100 mètres ne signifie pas
qu'un non-Américain en serait incapable.
BéCé
2018-11-22 19:29:11 UTC
Réponse
Permalink
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Un Américain a gagné le 100 mètres ne signifie pas qu'un non-Américain
en serait incapable.
Le fait qu'un Américain ait gagné le 100 mètres ne signifie pas
qu'un non-Américain en serait incapable.
Qu'un Américain ait gagné le 100 mètres ne signifie pas
qu'un non-Américain en serait incapable.
I stammer your apologize ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Sh. Mandrake
2018-11-22 20:00:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Un Américain a gagné le 100 mètres ne signifie pas qu'un non-Américain
en serait incapable.
Le fait qu'un Américain ait gagné le 100 mètres ne signifie pas
qu'un non-Américain en serait incapable.
Le fait qu'un Américain _a_ gagné le cent mètres...
Si c'est un fait, ce n'est pas hypothétique.
Donc, indicatif.
L'auteur s'est laissé polluer comme les gens qui mettent le conditionnel
« après après que... » parce qu'on le met après « avant que... ».
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Qu'un Américain ait gagné le 100 mètres ne signifie pas
qu'un non-Américain en serait incapable.
C'est limite, mais ça passe.
Mais là encore, il s'agit d'un fait qui n'a rien d'hypothétique.
Donc, indicatif.
Post by BéCé
I stammer your apologize ?
--
Ubuntu,

Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-11-22 19:51:45 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh. Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Y a même un non-Hexagonal qui a écrit une grammaire appelée « Le Bon
Usage ».
Attention, ce propos peut facilement être interprété comme de la xénophobie.
Un non-Hexagonal serait-il moins apte à rédiger un manuel du bon usage
du français qu'un Hexagonal ? Faut-il avoir absolument six côtés pour
s'y connaître en français ?
Lecture de pensée tout à fait personnelle !
Ce n'est pas parce qu'un non-Hexagonal a fait quelque chose qu'un
Hexagonal en serait incapable.
Un Américain a gagné le 100 mètres ne signifie pas qu'un non-Américain
en serait incapable.
Question de contexte.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-11-22 17:07:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
... je suis toujours de l'avis que le sens et la logique veulent le
singulier
On connaît l'États-Unienne qui nous parle aussi du manque de logique de
la langue française...
Mais, depuis des lunes, les locuteurs s'en brossent.
Y a même un non-Hexagonal qui a écrit une grammaire appelée « Le Bon
Usage ».
Attention, ce propos peut facilement être interprété comme de la xénophobie.
Un non-Hexagonal serait-il moins apte à rédiger un manuel du bon usage
du français qu'un Hexagonal ? Faut-il avoir absolument six côtés pour
s'y connaître en français ?
Post by Jean-Pierre Kuypers
« Voici la règle (deux lignes) et voici ce qu'on rencontre dans la
littérature (deux pages). »
Vous exagérez.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-11-22 17:13:07 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Olivier Miakinen
Post by Chico T
En anglais, on dit les deux. Google Web Search (chiffres de la dernière
"inches of snow have fallen" : 186 ;
"inches of snow has fallen" : 180.
Ce que j'ai remarqué, c'est qu'en anglais il n'est pas toujours choquant
d'avoir un nom au singulier suivant un nombre plus grand que deux, et
je suppose que c'est ce qui t'a permis d'écrire « 2,0 mètre » sans être
choqué le moins du monde.
[...]
I have a twenty-dollar bill.
[...]
Je n'y pensais pas ; c'est une autre construction, où un nom sert
d'adjectif.
Post by Olivier Miakinen
Post by Chico T
Perso, je crois que la grammaire doit tenir compte du sens. Pour moi,
(Deux mètres de neige) est tombée dans le parc.
(Deux bonhommes de neige) sont apparus dans le parc.
En français, il y a des cas où l'on a le choix entre accorder sur le
fond ou sur la forme, par exemple avec « la plupart », ou avec un
pourcentage : « 1 % des gens est/sont d'accord ». Mais ce n'est à
priori pas le cas avec des mètres.
J'accepte que la règle et l'usage veulent que l'accord soit au pluriel,
mais je suis toujours de l'avis que le sens et la logique veulent le
singulier.
Dans « Deux mètres de neige [est tombée / sont tombés] dans le parc »,
le vrai sujet est la neige.
Non. Le groupe sujet est : « Deux mètres de neige ».
Deux mètres de neige _sont_ tombés dans le parc.
Le singulier n'est pas idiomatique.
Post by Chico T
De la neige est tombée dans le parc
Deux mètres sont tombés dans le parc
n'en as pas.
Les phrases suivantes sont semblables, et devraient s'accorder de la
même manière, car les ajouts ne font que modifier le sujet, qui est
De la neige est tombée dans le parc.
Beaucoup de neige est tombée dans le parc.
Un peu de neige est tombée dans le parc.
Dix centimètres de neige est tombée dans le parc.
C'est le sens qui devrait primer, pas les diktats des transatiens. Dans
l'histoire de l'homme, les langues sont venues les premières, la
grammaire après. La grammaire est juste une description, et ne doit pas
déformer ce qu'elle décrit. :-)
--
Ubuntou,

Le Magicien
Sh.Mandrake
2018-11-21 15:18:56 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Un mètre vingt de neige a recouvert les montagnes.
Jusque 1,999999999999999999999..., cela reste au singulier.
Dès le flocon suivant, celui qui met le feu aux poudres, ça tombe dans
le pluriel.
Bah non. Tout dépend de la valeur du flocon.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Ben oui, deux mètres, cela devient pluriel.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Anansi
2018-11-19 19:32:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
(Un mètre et vingt centimètres de neige) a recouvert les montagnes.
Quelques flocons de neige sont tombés sur....
À moins qu'on les rende pluriels et qu'on écrive que ces un mètre et
vingt centimètres ont recouvert les montagne du Maroc début novembre.
joye
2018-11-19 13:41:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/orthographe/l-accord-du-verbe-avec-les-noms-de-fraction-et-de-pourcentage-291.php

§

1. Lorsqu'un nom de fraction ou de pourcentage est suivi d'un complément
Lorsqu'un nom de fraction ou de pourcentage est suivi d'un complément,
le verbe s'accorde :

- avec le nom de fraction ou de pourcentage, si l'on souhaite insister
sur la proportion précise ;

- avec le complément, en genre et en nombre, si l'on souhaite insister
sur l'ensemble exprimé.

Exemples :

- Un tiers de la cagnotte a été volé. (= expression d'une proportion
précise)

- Un quart des étudiants n'ont pas obtenu la moyenne aux partiels. (=
mise en valeur de l'ensemble)

- L'institut de sondage a annoncé que 20 % des électeurs s'abstiendrait
de voter. (= expression d'une proportion précise)

2. Si le nom de fraction ou de pourcentage est précédé d'un article ou
d'un adjectif au pluriel

Si le nom de fraction ou de pourcentage est précédé d'un article ou d'un
adjectif au pluriel, le verbe s'accorde obligatoirement au pluriel.

Exemples :

- Les deux tiers de l'équipe seront soumis à un contrôle de dopage.

- Ces 20 % de terre sont cultivés sans pesticides.

3. Lorsque les expressions plus de la moitié et plus du quart sont
suivies d'un complément

Lorsque les expressions plus de la moitié et plus du quart sont suivis
d'un complément, l'accord du verbe se fait avec celui-ci, en genre et en
nombre.

Exemple : Plus du tiers des journalistes ont pu poser de questions à la
conférence de presse.

§
Syademos
2018-11-20 09:46:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Le sujet "Un mètre ET vingt centimètres" est un pluriel, donc il
convient de mettre le verbe au pluriel. Mais il y a moyen de moins se
compliquer la vie en trouvant une autre façon d'exprimer le sujet.
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Oui, car le pluriel commence à 2.


1,20 mètre de neige a recouvert...

120 centimètres de neige ont recouvert...

1,99 mètre de neige a recouvert...

2 mètres de neige ont recouvert...



Si le sujet est au pluriel, le lecteur s'attend à trouver l'accord au
pluriel, normalement c'est simple.

Le difficulté vient du fait que "3 mètres de neige" est le raccourci de
"une couche de 3 mètres de neige". Mais si l'on recale "3 mètres" en
tant que sujet, on doit également ajuster l'accord du verbe et donc le
mettre au pluriel.
Paul Aubrin
2018-11-20 11:55:31 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Le sujet "Un mètre ET vingt centimètres" est un pluriel, donc il
convient de mettre le verbe au pluriel. Mais il y a moyen de moins se
compliquer la vie en trouvant une autre façon d'exprimer le sujet.
Post by Paul Aubrin
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
Oui, car le pluriel commence à 2.
1,20 mètre de neige a recouvert...
120 centimètres de neige ont recouvert...
1,99 mètre de neige a recouvert...
2 mètres de neige ont recouvert...
Cela correspond avec la règle donnée par Otomatic.
Post by Syademos
Si le sujet est au pluriel, le lecteur s'attend à trouver l'accord au
pluriel, normalement c'est simple.
Le difficulté vient du fait que "3 mètres de neige" est le raccourci de
"une couche de 3 mètres de neige". Mais si l'on recale "3 mètres" en
tant que sujet, on doit également ajuster l'accord du verbe et donc le
mettre au pluriel.
Marc L.
2018-11-22 12:58:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Je penche pour: Un mètre et vingt centimètres de neige a recouvert les
montagnes du Maroc début novembre.
Et s'il y en avait eu 2,0 mètre, est-ce que cela aurait changé l'accord?
C'est au singulier sauf sur le Kilimandjaro.
Loading...