Discussion:
Ces races qui n'existent pas
Add Reply
Syademos
2018-11-07 19:04:10 UTC
Réponse
Permalink
Le Monde, 28/06/18:
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."



Le Monde, 2/11/18:
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."




J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Sh. Mandrake
2018-11-07 19:10:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
La science ne démontre rien de cela.
Lisez « Race et histoire » de C. Lévy-Strauss.
L'homme serait donc le seul animal pour lequel il n'y ait pas de race ?
Suspect, non ?
Post by Syademos
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Encore une fois, je ne sais pas où vous avez pêché ça.
Le science montre qu'il y a des races chez l'hommes, et même qu'il y eu
différentes espèces d'hommes (Néandertal, Denisova, Flores, etc.)
Il ne reste plus qu'une seule espèce d'homme sur Terre aujourd'hui :
l'homo sapiens. Mais il comporte plusieurs races, mêmes si les contours
sont difficiles à définir.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-07 19:27:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
L'homme serait donc le seul animal pour lequel il n'y ait pas de race ?
Suspect, non ?
Parle-moi donc un peu des différentes races de plathelminthes,
vermidiens, sélachimorphes, cnidaires, échinodermes ou rodentiens...
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh. Mandrake
2018-11-07 20:13:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh. Mandrake
L'homme serait donc le seul animal pour lequel il n'y ait pas de race ?
Suspect, non ?
Parle-moi donc un peu des différentes races de plathelminthes,
vermidiens, sélachimorphes, cnidaires, échinodermes ou rodentiens...
Je ne crois pas vous avoir autorisé à me tutoyer.
Encore un tutoiement et je vous plonke.
Pour le reste, achetez-vosu un petit bouquin sur le sujet.
Je ne suis pas une encyclopédie.
--
Le Magicien
Syademos
2018-11-08 00:10:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
La science ne démontre rien de cela.
Lisez « Race et histoire » de C. Lévy-Strauss.
L'homme serait donc le seul animal pour lequel il n'y ait pas de race ?
Suspect, non ?
Post by Syademos
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Encore une fois, je ne sais pas où vous avez pêché ça.
Là, pardi:

Le Monde, 28/06/18:
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
Post by Sh. Mandrake
Le science montre qu'il y a des races chez l'hommes, et même qu'il y eu
différentes espèces d'hommes (Néandertal, Denisova, Flores, etc.)
l'homo sapiens. Mais il comporte plusieurs races, mêmes si les contours
sont difficiles à définir.
Le Oxford dictionnary comme le Larousse en ligne considèrent "race
humaine" comme un problème. Le premier trouve que le mot est
"émotionnellement chargé" mais il ne met pas en cause le concept et je
trouve l'argument tout à fait recevable. Le second nie directement le
concept en adhérant à la bêtise idéologique qui prévaut en France au nom
de la lutte contre le racisme.



Pour le Oxford dictionnary:


In recent years, the associations of race with the ideologies and
theoriethat grew out of the work of 19th-century anthropologists and
physiologists
has led to the use of the word race itself becoming problematic.
Although still used in general contexts, it is now often replaced
by *other words which are less emotionally charged*, such as people(s)
or community


Race, pour le Larousse en ligne:

"Catégorie de classement de l'espèce humaine selon des critères
morphologiques ou culturels, *sans aucune base scientifique* et dont
l'emploi est au fondement des divers racismes et de leurs pratiques.
(Face à la diversité humaine, une classification sur les critères les
plus immédiatement apparents [couleur de la peau surtout] a été mise en
place et a prévalu tout au long du XIXe siècle. Les progrès de la
génétique conduisent aujourd'hui à *rejeter toute tentative* de
classification raciale chez les êtres humains.)"
Paul Aubrin
2018-11-08 13:19:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Sh. Mandrake
Encore une fois, je ne sais pas où vous avez pêché ça.
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
/La science/ ne démontre rien. Les sciences ont des définitions. Donc, ce
serait plutôt une distinction relevant d'une définition que d'une
démonstration.

Par ailleurs, en recherchant la phrase "la science démontre qu'il
n'existe pas de races humaines", je tombe sur des articles de ce genre:

http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/svt/file/ancien_site/log/3eme/
log_ebc/OMHtmlExport/La_notion_de_race_n_existe_pas_pour_l_espece_h.htm
"Souvent lorsque l’on pose la question : que signifie pour vous l’idée de
race ?
Nous avons la réponse immédiate qui consiste à parler du blanc, du noir,
du jaune, …..
Savez-vous que *cette distinction ne date que de la seconde guerre*
*mondiale* !!"

Mais cette dernière affirmation est, elle aussi, sujette à discussion.
Le CNTRL (paragraphe A-anthropologie) cite des références plus anciennes
que la seconde guerre mondiale (exemple, Cuvier, Anatomie comparée 1805).

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/race
Sh. Mandrake
2018-11-08 22:16:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Sh. Mandrake
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
La science ne démontre rien de cela.
Lisez « Race et histoire » de C. Lévy-Strauss.
L'homme serait donc le seul animal pour lequel il n'y ait pas de race ?
Suspect, non ?
Post by Syademos
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons
de beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire",
"métisse" ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les
races humaines n'existent pas.
Encore une fois, je ne sais pas où vous avez pêché ça.
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
Post by Sh. Mandrake
Le science montre qu'il y a des races chez l'hommes, et même qu'il y
eu différentes espèces d'hommes (Néandertal, Denisova, Flores, etc.)
l'homo sapiens. Mais il comporte plusieurs races, mêmes si les
contours sont difficiles à définir.
Le Oxford dictionnary comme le Larousse en ligne considèrent "race
humaine" comme un problème.
Où ? Quand ? Comment ?
Si problème il y a, c'est leur problème, pas le mien.

Le premier trouve que le mot est
Post by Syademos
"émotionnellement chargé" mais il ne met pas en cause le concept et je
trouve l'argument tout à fait recevable. Le second nie directement le
concept en adhérant à la bêtise idéologique qui prévaut en France au nom
de la lutte contre le racisme.
Ils ne seraient pas un peu douillets ces référents langagiers ?
Post by Syademos
In recent years, the associations of race with the ideologies and
theoriethat grew out of the work of 19th-century anthropologists and
physiologists
has led to the use of the word race itself becoming problematic.
Although still used in general contexts, it is now often replaced
by *other words which are less emotionally charged*, such as people(s)
or community
"Catégorie de classement de l'espèce humaine selon des critères
morphologiques ou culturels, *sans aucune base scientifique* et dont
l'emploi est au fondement des divers racismes et de leurs pratiques.
(Face à la diversité humaine, une classification sur les critères les
plus immédiatement apparents [couleur de la peau surtout] a été mise en
place et a prévalu tout au long du XIXe siècle. Les progrès de la
génétique conduisent aujourd'hui à *rejeter toute tentative* de
classification raciale chez les êtres humains.)"
Là, c'est eux qui prennent position. Et c'est malhonnête.
Car ils se doivent de respecter une stricte impartialité en tant que
référents.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-07 19:21:16 UTC
Réponse
Permalink
la science, rien que ça, démontre que les races humaines n'existent
pas.
Commence par définir "race", et on pourra commencer à discuter.

Une recherche dans Google me donne :
-----------
1. Famille illustre, considérée dans sa continuité. La race des
Capétiens.
synonymes : ascendance, descendance, sang

2. Catégorie de personnes formant une communauté, ou apparentées par le
comportement. « La race des seigneurs »(traduction de Nietzsche).
synonymes : espèce

3. Ensemble d'individus réunissant certains caractères communs
héréditaires, à l'intérieur d'une espèce zoologique. Races chevalines.

4. Ensemble d'êtres humains qui ont en commun la couleur naturelle de
leur peau. Race blanche, jaune, noire.

5. PAR EXTENSION
Dans l'idéologie du racisme, Groupe naturel d'humains qui ont des
caractères semblables (physiques, psychiques, culturels, etc.)
provenant d'un passé commun, souvent classé dans une hiérarchie. La
race aryenne.
-----------

Et tant qu'on y est, commence aussi par définir "la science"...

Euh ! faudrait-il pas mettre une majuscule à « Science » ?...
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs".
Je dirais des groupes d'individus qui ont la peau soit noire, soit
blanche, soit sont issus de parents dont l'un est d'une couleur et
l'autre d'une autre couleur.

Plus spécifiquement s'ils sont issus de parents dont l'un est noir et
l'autre blanc, on peut dire aussi mulâtres.

Si on veut insulter ou dénigrer, on peut plus simplement dire
« belge », sans oublier d'ajouter « une fois ».

Mais je ne comprends pas pourquoi, quand je le dis à mes voisins ou
connaissances, ils ne se sentent pas vexés. Peut-être ne sont-ils pas
capables de comprendre ?...
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh. Mandrake
2018-11-07 20:11:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
la science, rien que ça, démontre que les races humaines n'existent
pas.
Commence par définir "race", et on pourra commencer à discuter.
Commence par définir Dieu et on pourra discuter.
Post by Jean-Pierre Kuypers
-----------
1. Famille illustre, considérée dans sa continuité. La race des
Capétiens.
synonymes : ascendance, descendance, sang
2. Catégorie de personnes formant une communauté, ou apparentées par le
comportement. « La race des seigneurs »(traduction de Nietzsche).
synonymes : espèce
3. Ensemble d'individus réunissant certains caractères communs
héréditaires, à l'intérieur d'une espèce zoologique. Races chevalines.
4. Ensemble d'êtres humains qui ont en commun la couleur naturelle de
leur peau. Race blanche, jaune, noire.
5. PAR EXTENSION
Dans l'idéologie du racisme, Groupe naturel d'humains qui ont des
caractères semblables (physiques, psychiques, culturels, etc.)
provenant d'un passé commun, souvent classé dans une hiérarchie. La
race aryenne.
-----------
Vous voyez, ce ne sont pas les définitions qui manquent.
Pourquoi voudriez-vous que j'en ajoute une ?
Post by Jean-Pierre Kuypers
Et tant qu'on y est, commence aussi par définir "la science"...
Et toi, commence à arrêter de me gonfler.
Achète-toi un dictionnaire et ouvre-le à la bonne page si tu en es capable.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Euh ! faudrait-il pas mettre une majuscule à « Science » ?...
Non.
Post by Jean-Pierre Kuypers
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs".
Ce sont des races différentes.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Je dirais des groupes d'individus qui ont la peau soit noire, soit
blanche, soit sont issus de parents dont l'un est d'une couleur et
l'autre d'une autre couleur.
Plus spécifiquement s'ils sont issus de parents dont l'un est noir et
l'autre blanc, on peut dire aussi mulâtres.
Exact. Le fait que B. Obama était mulâtre lui a valu un prix Nobel de la
paix. Comme vous le voyez, appartenir à une race peut présenter certains
avantages.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Si on veut insulter ou dénigrer, on peut plus simplement dire
« belge », sans oublier d'ajouter « une fois ».
Qu'y a-t-il d'insultant dans « belge » ?
Post by Jean-Pierre Kuypers
Mais je ne comprends pas pourquoi, quand je le dis à mes voisins ou
connaissances, ils ne se sentent pas vexés. Peut-être ne sont-ils pas
capables de comprendre ?...
C'est surtout vous qui êtes mal-comprenant.
--
Le Magicien
joye
2018-11-07 19:28:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-07 19:37:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Une couleur « chère » sans doute...

<https://frama.link/5KbV8bFZ>
ou
<https://static.lexpress.fr/medias_11579/w_2048,h_1146,c_crop,x_0,y_0/w_
1520,h_855,c_fill,g_north/v1502728680/christian-louboutin-chaussures-nud
e-1_5928590.jpg>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez aimer les phrases dans leur con-
texte avant de relever sciemment.
Sh. Mandrake
2018-11-07 20:15:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Non. Métisse désigne un individu issu d'un mélange de races.

[...]
--
Le Magicien
joye
2018-11-07 21:30:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Comment décerne-t-on une métisse ?

Par. La. Couleur. De. Sa. Peau.

Pour les aveugles, il faut une autre méthode.
Sh. Mandrake
2018-11-07 21:41:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Comment décerne-t-on une métisse ?
En tout cas, pas comme un Oscar.
Post by joye
Par. La. Couleur. De. Sa. Peau.
Pour les aveugles, il faut une autre méthode.
--
Le Magicien
joye
2018-11-07 22:22:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Comment décerne-t-on une métisse ?
En tout cas, pas comme un Oscar.
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Sh. Mandrake
2018-11-07 22:38:30 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Comment décerne-t-on une métisse ?
En tout cas, pas comme un Oscar.
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Si vous avez d'autres sorties comme celle-ci, gardez-les pour vous.
--
Le Magicien
joye
2018-11-08 01:06:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Si vous avez d'autres sorties comme celle-ci, gardez-les pour vous.
Hélas, c'est vous qui parliez de l'euphonie comme raison d'être grammatical.

Tiens, suivant votre logique, je peux aussi prouver que le "Jerusalem
Post" est un journal anti-juif :

https://www.jpost.com/Opinion/Deepening-legal-jeopardy-The-cases-against-the-prime-minister-560021
Sh. Mandrake
2018-11-08 22:18:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Si vous avez d'autres sorties comme celle-ci, gardez-les pour vous.
Hélas, c'est vous qui parliez de l'euphonie comme raison d'être grammatical.
Pourquoi déformer systématiquement ce que j'écris.
Je vais finir pas ne plus vous écrire.
Je n'ai jamais parlé de l'euphonie comme raison d'être grammaticale.
Cela ne veut rien dire.

[...]
--
Le Magicien
joye
2018-11-08 22:25:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Si vous avez d'autres sorties comme celle-ci, gardez-les pour vous.
Hélas, c'est vous qui parliez de l'euphonie comme raison d'être grammatical.
Pourquoi déformer systématiquement ce que j'écris.
Je vais finir pas ne plus vous écrire.
Oh ! Non ! Noooooooooooooooooon ! Pas ça ! Oh ! Non !!
Post by Sh. Mandrake
Je n'ai jamais parlé de l'euphonie comme raison d'être grammaticale.
Cela ne veut rien dire.
[...]
Petit rappel pour votre mémoire en faillite :

From: "Sh.Mandrake" <***@xanax.doux>
Newsgroups: fr.lettres.langue.francaise
Subject: Re: ce ne sont ou ce n'est pas ?
Date: Tue, 6 Nov 2018 16:18:53 +0100
Message-ID: <prsbcu$nq4$***@nemo.pasdenom.info>

« Le choix d'accorder avec le sujet réel ou le sujet apparent n'a rien à
voir avec le contexte. Il s'agit davantage d'une question d'euphonie »
Sh. Mandrake
2018-11-08 22:53:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Si vous avez d'autres sorties comme celle-ci, gardez-les pour vous.
Hélas, c'est vous qui parliez de l'euphonie comme raison d'être grammatical.
Pourquoi déformer systématiquement ce que j'écris.
Je vais finir pas ne plus vous écrire.
Oh ! Non ! Noooooooooooooooooon !  Pas ça ! Oh ! Non !!
Post by Sh. Mandrake
Je n'ai jamais parlé de l'euphonie comme raison d'être grammaticale.
Cela ne veut rien dire.
[...]
Newsgroups: fr.lettres.langue.francaise
Subject: Re: ce ne sont ou ce n'est pas ?
Date: Tue, 6 Nov 2018 16:18:53 +0100
« Le choix d'accorder avec le sujet réel ou le sujet apparent n'a rien à
voir avec le contexte. Il s'agit davantage d'une question d'euphonie »
Et ? Quel rapport avec la grammaire ??
Vous êtes d'une mauvaise foi incroyable.
--
Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-11-08 23:08:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Post by Sh. Mandrake
Post by joye
Choix euphonique. J'ai utilisé la méthode Magico.
Si vous avez d'autres sorties comme celle-ci, gardez-les pour vous.
Hélas, c'est vous qui parliez de l'euphonie comme raison d'être grammatical.
Pourquoi déformer systématiquement ce que j'écris.
Je vais finir pas ne plus vous écrire.
Oh ! Non ! Noooooooooooooooooon !  Pas ça ! Oh ! Non !!
Vous avez beaucoup plus à y perdre que moi.
Le français est ma langue maternelle et je la connais bien.
Vous en êtes encore à dire à des gens qui s'expriment tout à fait
convenablement en français qu'ils devraient s'exprimer autrement.
Curieuse posture.
Post by Sh. Mandrake
Je n'ai jamais parlé de l'euphonie comme raison d'être grammaticale.
Cela ne veut rien dire.
[...]
Newsgroups: fr.lettres.langue.francaise
Subject: Re: ce ne sont ou ce n'est pas ?
Date: Tue, 6 Nov 2018 16:18:53 +0100
« Le choix d'accorder avec le sujet réel ou le sujet apparent n'a rien à
voir avec le contexte. Il s'agit davantage d'une question d'euphonie »
Et ? Quel rapport avec la grammaire ??
Vous êtes d'une mauvaise foi incroyable.
--
Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 08:54:07 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Parce que "métisse" est une couleur.
Comment décerne-t-on une métisse ?
Par. La. Couleur. De. Sa. Peau.
Comment discerne-t-on un fruit mûr?  
Par la couleur de sa peau.

Donc "mûr" est une couleur !...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez relever les phrases dans leur con-
texte avant de discerner sciemment.
Syademos
2018-11-08 00:13:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Syademos
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs"
Bin, des couleurs. N'importe quel enfant pourrait vous le dire.
Non, mon frigo est blanc mais aucun enfant ne voit de personne de cette
couleur. Et par temps de pluie, le ciel n'est jamais métisse.
Chico T
2018-11-07 20:28:29 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Il semblerait que les scientifiques reconnaissent des races chez les
chimpanzés, mais pas chez les humains :

'Biological Races in Humans', 'Do Biological Races Exist in Humans?' :
<https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3737365/#S6title>
(en anglais)

Le critère est la variation génétique entre populations, en l'occurrence
Post by Syademos
25% de la variation totale (voir Table 2). Ce seuil est arbitraire ;
on en parle dans l'article.

Mais la science n'est pas tout. Beaucoup de nos conceptions n'ont aucune
fondation dans la science. 'Race' pourrait être un terme informel - sauf
qu'on le boude, à cause de son vilain frère, le racisme.

Ce qui est sûr, c'est que la conception de race cause moins de soucis
chez les chimpanzés que chez nous. :-)
Alabenne
2018-11-07 21:18:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Il semblerait que les scientifiques reconnaissent des races chez les
<https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3737365/#S6title>
(en anglais)
Le critère est la variation génétique entre populations, en l'occurrence
Post by Syademos
25% de la variation totale (voir Table 2). Ce seuil est arbitraire ;
on en parle dans l'article.
Mais la science n'est pas tout. Beaucoup de nos conceptions n'ont aucune
fondation dans la science. 'Race' pourrait être un terme informel - sauf
qu'on le boude, à cause de son vilain frère, le racisme.
Ce qui est sûr, c'est que la conception de race cause moins de soucis
chez les chimpanzés que chez nous.    :-)
les races de chiens, de chats, de chevaux, de vaches sont des
constructions humaines délibérées. Par sélection dirigée : tout sauf
naturelle, donc.
Un état, ou un dictateur pourrait établir des règles d'eugénisme dans
son pays propres à créer des races humaines différentiées, certaines
races douées pour les travaux manuels, d'autres douées pour les
spéculations intellectuelles, d'autres douées pour la direction
politique, avec un dosage subtil, tant pour la gauche, tant pour le
centre, tant pour la droite. Mais, dieu merci, ça n'est encore arrivé
dans aucun pays, donc il n'y a pas de races humaines différenciées, il
n'y a qu'un seule race humaine, comme il n'y a qu'un seul dieu. (si on
n'est pas polythéiste, bien sûr).
Sh. Mandrake
2018-11-07 21:40:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Post by Chico T
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons
de beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire",
"métisse" ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les
races humaines n'existent pas.
Il semblerait que les scientifiques reconnaissent des races chez les
<https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3737365/#S6title>
(en anglais)
Le critère est la variation génétique entre populations, en
l'occurrence  >25% de la variation totale (voir Table 2). Ce seuil est
arbitraire ; on en parle dans l'article.
Mais la science n'est pas tout. Beaucoup de nos conceptions n'ont
aucune fondation dans la science. 'Race' pourrait être un terme
informel - sauf qu'on le boude, à cause de son vilain frère, le racisme.
Ce qui est sûr, c'est que la conception de race cause moins de soucis
chez les chimpanzés que chez nous.    :-)
les races de chiens, de chats, de chevaux, de vaches sont des
constructions humaines délibérées. Par sélection dirigée : tout sauf
naturelle, donc.
Un état, ou un dictateur pourrait établir des règles d'eugénisme dans
son pays propres à créer des races humaines différentiées, certaines
races douées pour les travaux manuels, d'autres douées pour les
spéculations intellectuelles, d'autres douées pour la direction
politique, avec un dosage subtil, tant pour la gauche, tant pour le
centre, tant pour la droite. Mais, dieu merci, ça n'est encore arrivé
dans aucun pays, donc il n'y a pas de races humaines différenciées, il
n'y a qu'un seule race humaine, comme il n'y a qu'un seul dieu. (si on
n'est pas polythéiste, bien sûr).
Les races humaines se sont créées toutes seules.
Elles n'ont eu besoin d'aucun dictateur dément.
Elles dépendent beaucoup de l'environnement.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Syademos
2018-11-08 02:00:11 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
les races de chiens, de chats, de chevaux, de vaches sont des
constructions humaines délibérées. Par sélection dirigée : tout sauf
naturelle, donc.
Un état, ou un dictateur pourrait établir des règles d'eugénisme dans
son pays propres à créer des races humaines différentiées, certaines
races douées pour les travaux manuels, d'autres douées pour les
spéculations intellectuelles, d'autres douées pour la direction
politique, avec un dosage subtil, tant pour la gauche, tant pour le
centre, tant pour la droite. Mais, dieu merci, ça n'est encore arrivé
dans aucun pays, donc il n'y a pas de races humaines différenciées, il
n'y a qu'un seule race humaine, comme il n'y a qu'un seul dieu. (si on
n'est pas polythéiste, bien sûr).
Si je te suis bien, "race" ne s'entend que lorsqu'il y a sélection
dirigée, donc on ne peut utiliser ce terme que pour les animaux
domestiques qui en ont fait l'objet.

Pour les animaux sauvages, j'ai trouvé le cas du tiggre:


"Actuellement 8 sous-espèces de Tigre ont été dénombrées :

Le Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris)
Le Tigre de Sibérie ou de l'Amour (Panthera tigris altaica)
Le Tigre de Sumatra (Panthera tigris sumatrae)
Le Tigre de Chine méridionale (Panthera tigris amoyensis)
Le Tigre d'Indochine (Panthera tigris corbetti)

Les 3 sous-espèces suivantes ont disparu de nos jours :

Le Tigre de Java ou des îles de la Sonde (Panthera tigris sondaica)
Le Tigre de Bali (Panthera tigris balica)
Le Tigre de la Caspienne (Panthera tigris virgata)"




Pour les humains, on pourrait donc parler de sous-espèces plutôt que de
races. Pas sûr que tous les intéressés apprécient.
Syademos
2018-11-08 02:01:01 UTC
Réponse
Permalink
tigre.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:54:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Si je te suis bien, "race" ne s'entend que lorsqu'il y a sélection
dirigée, donc on ne peut utiliser ce terme que pour les animaux
domestiques qui en ont fait l'objet.
C'est en effet une des acceptions.
En ce sens, il n'y pas de race dans l'espèce humaine.
Post by Syademos
...
Pour les humains, on pourrait donc parler de sous-espèces plutôt que de
races. Pas sûr que tous les intéressés apprécient.
Ben oui ! Certains vont interpréter sous-espèce comme espèce
d'individus inférieurs (sous-hommes...).

À nouveau, ce terme issu de la taxonomie est à interpréter dans son con-
texte.

Un sous-marin n'est pas n'est pas un marin inférieur.

Et l'armée prend bien soin de qualifier honorablement les
sous-officiers.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez entendre les phrases dans leur con-
texte avant de dénombrer sciemment.
Chico T
2018-11-08 07:09:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alabenne
Un état, ou un dictateur pourrait établir des règles d'eugénisme dans
son pays propres à créer des races humaines différentiées, certaines
races douées pour les travaux manuels, d'autres douées pour les
spéculations intellectuelles, d'autres douées pour la direction
politique [...]
Un peu comme les Éloïs et les Morlocks de Wells, ou bien les Alphas etc.
de Huxley.
Post by Alabenne
[...] il
n'y a qu'un seule race humaine, comme il n'y a qu'un seul dieu. (si on
n'est pas polythéiste, bien sûr).
Je te rappelle que, si le Dieu d'Amour existe, son espèce favorite ne
peut pas être les humains, mais doit être les bonobos, qui font l'amour
tout le temps.
Sh. Mandrake
2018-11-07 21:44:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Le critère est la variation génétique entre populations, en l'occurrence
Post by Syademos
25% de la variation totale (voir Table 2). Ce seuil est arbitraire ;
on en parle dans l'article.
Le seuil est nécessairement arbitraire. Il dépend de l'appréciation de
chacun.
Post by Chico T
Mais la science n'est pas tout. Beaucoup de nos conceptions n'ont aucune
fondation dans la science. 'Race' pourrait être un terme informel - sauf
qu'on le boude, à cause de son vilain frère, le racisme.
Seulement chez les imbéciles qui pensent qu'en niant la chose,
on lutte contre le racisme.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Syademos
2018-11-08 00:29:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Il semblerait que les scientifiques reconnaissent des races chez les
<https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3737365/#S6title>
(en anglais)
"Les scientifiques" est un concept de rhétorique qui existe surtout chez
les démagos. On trouve sans problème des scientifiques qui reconnaissent
l'existence de races:

https://scholar.google.fr/scholar?hl=fr&as_sdt=0%2C5&q=race+differences&oq=race+
Post by Chico T
Le critère est la variation génétique entre populations, en l'occurrence
Post by Syademos
25% de la variation totale (voir Table 2). Ce seuil est arbitraire ;
on en parle dans l'article.
Mais la science n'est pas tout. Beaucoup de nos conceptions n'ont aucune
fondation dans la science. 'Race' pourrait être un terme informel - sauf
qu'on le boude, à cause de son vilain frère, le racisme.
Exactement. Par exemple, Le concept de couleur est reliée à une grandeur
physique, la longueur d'onde. On peut difficilement faire plus simple.
Et pourtant le classement des couleurs est subjectif: où s'arrête le
vert et où commence le jaune ? Personne ne peut le dire de façon
univoque. Ce n'est pas pour autant que le concept de couleur doit être
rejeté.
Anansi
2018-11-07 20:51:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Ce sont des phénotypes.
Sh. Mandrake
2018-11-07 21:38:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Anansi
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Ce sont des phénotypes.
Et ils sont sympas ou c'est des sales types ?
--
Le Magicien
Top-Notch
2018-11-07 21:48:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by Anansi
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Ce sont des phénotypes.
Et ils sont sympas ou c'est des sales types ?
Si ce sont des linotypes, ils impriment le journal plus vite que les
types au graphe.
--

Sh. Mandrake
2018-11-07 22:12:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Si ce sont des linotypes, ils impriment le journal plus vite que les
types au graphe.
+1
--
Ubuntu,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:15:45 UTC
Réponse
Permalink
Post by Anansi
Ce sont des phénotypes.
Intéressant !

C'est moins émotionnellement chargé que race.

Mes voisins sont d'un autre phénotype que moi-même, tout en n'en étant
pas moins sympathiques.
--
Jean-Pierre Kuypers
victallen
2018-11-07 21:46:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération définissent les grands groupes chez une espèces.

Ce qui est faux est d'affirmer que des race existent sur la base des
différences génétiques

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Top-Notch
2018-11-07 21:50:40 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
 La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base des
différences génétiques
Euromarché, c'est une nouvelle race de magasins d'après la pub des
années 70.

Loading Image...
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 08:56:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Euromarché, c'est une nouvelle race de magasins d'après la pub des
années 70.
Il y a des frayères où ils peuvent se reproduire ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Top-Notch
2018-11-08 11:36:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Top-Notch
Euromarché, c'est une nouvelle race de magasins d'après la pub des
années 70.
Il y a des frayères où ils peuvent se reproduire ?
C'est devenu des "Carrefour".
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Sh. Mandrake
2018-11-07 22:11:53 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
 La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base des
différences génétiques
Si ces différences ne sont pas de type génétiques, comment se
transmettent-elles ??

[...]
--
Ubuntu,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 08:58:11 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Ce qui est faux est d'affirmer que des race existent sur la base des
différences génétiques
Si ces différences ne sont pas de type génétiques, comment se
transmettent-elles ??
Bien vu, Coco.
Sur ce coup-là, t'as été super.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez affirmer les phrases dans leur con-
texte avant de transmettre sciemment.
Sh.Mandrake
2018-11-08 11:14:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh. Mandrake
Ce qui est faux est d'affirmer que des race existent sur la base des
différences génétiques
Si ces différences ne sont pas de type génétiques, comment se
transmettent-elles ??
Bien vu, Coco.
Sur ce coup-là, t'as été super.
Comme toujours, coco.
--
Le Magicien.
Anansi
2018-11-08 20:32:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
 La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des races existent sur la base des
différences génétiques
Si ces différences ne sont pas de type génétiques, comment se
transmettent-elles ??
La fille de ma voisine était brune et maintenant elle est blonde, comme
sa mère.
Est-ce que c'est une transmission de type génétique à postériori ?
Sh. Mandrake
2018-11-08 22:26:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Anansi
Post by Sh. Mandrake
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
 La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des races existent sur la base des
différences génétiques
Si ces différences ne sont pas de type génétiques, comment se
transmettent-elles ??
La fille de ma voisine était brune et maintenant elle est blonde, comme
sa mère.
Est-ce que c'est une transmission de type génétique à postériori ?
C'est le résultat d'une mise en pli avec couleur chez le coiffeur.
--
Le Magicien
BéCé
2018-11-09 08:40:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Anansi
Post by Sh. Mandrake
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
 La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des races existent sur la base des
différences génétiques
Si ces différences ne sont pas de type génétiques, comment se
transmettent-elles ??
La fille de ma voisine était brune et maintenant elle est blonde, comme
sa mère.
Est-ce que c'est une transmission de type génétique à postériori ?
C'est probablement dû aux gènes du père.
https://screenshots.firefox.com/birtwlzOXxMHeCit/www.orientation-education.com
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Syademos
2018-11-08 08:57:34 UTC
Réponse
Permalink
 La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base des
différences génétiques.
La morphologie et les caractères apparents sont issus de la génétique.
Dès lors, il y a une contradiction flagrante entre ces deux phrases.
victallen
2018-11-08 12:00:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
  La morphologie et les caractères apparents transmis de génération en
génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base des
différences génétiques.
La morphologie et les caractères apparents sont issus de la génétique.
Dès lors, il y a une contradiction flagrante entre ces deux phrases.
Non ce qui définit les races reposent sur essentiellement sur ce qui
est apparent et percu . Personne ne voit les gènes comme ca à première
vue. De plus les traits qui définissent les races doivent être communs
à un certain groupe et transmis de génération en génération.
l'intelligence qui n'est pas égale sur terre n'est pas retenu comme
facteur déterminant une race (ainsi Il y a des asiatique intelligents
tout comme il y a des asiatique cons) et pourtant celle-ci repose belle
et bien sur l,expression de certains gènes

On ne définit pas un africain par rapport à un asiatique sur son ADN
mais sur la couleur de sa peau et son type de cheveux sur la forme de
son nez ou de sa bouche entre autre chose



Au niveau génétique; tous les humains possèdent à plus ou moins le même
nombre de gènes. Les caractères différents qui se manifestent d'un
individu à l'autre tiennent au fait que certains gènes sont récessifs
et d'autre sont dominants. S'ajoute à cela l'épi génétisme qui résume la
faculté pour un organisme d'activer certains gènes ( ou de les
désactiver) et de transmettre ces changements à leurs descendants quand
le besoin se fait sentir (influence du milieu)

Enfin pour mettre les choses au clair La race résume toujours les
traits partagés dans un groupe; là où le terme « ethnie» définit un
ensemble de caractéristiques culturelles incluant la langue la religion,
les traditions et les coutumes.

Ainsi la race noire ( ou africaine si ca choque moins d'en parler ainsi
Ne dit on pas les afro américains ) existe tout comme existe l'ethnie
Bantou ou zoulou pygmée De la même facon nous pouvons regrouper tous
les asiatiques dans une race tout en les départageant au niveau des
ethnies khmer malaisien hans etc.





---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Syademos
2018-11-08 16:00:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
  La morphologie et les caractères apparents transmis de génération
en génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base des
différences génétiques.
La morphologie et les caractères apparents sont issus de la génétique.
Dès lors, il y a une contradiction flagrante entre ces deux phrases.
Non ce qui définit les races reposent sur essentiellement sur  ce qui
est apparent et percu . Personne ne voit les gènes comme ca à première
vue.  De plus les traits qui définissent les races doivent être communs
à un certain groupe et  transmis de génération en génération.
l'intelligence qui n'est pas égale sur terre n'est pas retenu comme
facteur déterminant une race (ainsi Il y a des asiatique intelligents
tout comme il y a des asiatique cons)  et pourtant celle-ci repose belle
et bien sur l,expression de certains gènes
 On ne définit pas un africain  par rapport à un asiatique sur son ADN
mais sur la couleur de sa peau et son type de cheveux sur la forme de
son nez ou de sa bouche  entre autre chose
Ben tout ça est dans son ADN, justement.
Au niveau génétique; tous les humains possèdent à plus ou moins le même
nombre de gènes. Les caractères différents qui se manifestent d'un
individu  à l'autre tiennent  au fait que certains gènes sont récessifs
et d'autre sont dominants. S'ajoute à cela l'épi génétisme qui résume la
faculté pour un organisme d'activer certains gènes ( ou de les
désactiver) et de transmettre ces changements à leurs descendants quand
le besoin se fait sentir (influence du milieu)
Enfin pour mettre les choses au clair La race résume toujours  les
traits partagés  dans un groupe;  là où le terme « ethnie»  définit un
ensemble de caractéristiques culturelles incluant la langue la religion,
les traditions et les coutumes.
Ainsi la race noire ( ou africaine si ca choque moins d'en parler ainsi
Ne dit on pas les afro américains )  existe tout comme existe l'ethnie
Bantou ou zoulou pygmée   De la même facon nous  pouvons regrouper tous
les asiatiques  dans une race tout en les départageant au niveau des
ethnies khmer malaisien hans etc.
C'est bien ça, encore que les Khmers par exemple soient génétiquement
différents des Viets, les différences de visages sont perceptibles et ce
n'est pas culturel.
victallen
2018-11-08 20:25:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Syademos
  La morphologie et les caractères apparents transmis de génération
en génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base
des différences génétiques.
La morphologie et les caractères apparents sont issus de la
génétique. Dès lors, il y a une contradiction flagrante entre ces
deux phrases.
Non ce qui définit les races reposent sur essentiellement sur  ce qui
est apparent et percu . Personne ne voit les gènes comme ca à première
vue.  De plus les traits qui définissent les races doivent être
communs à un certain groupe et  transmis de génération en génération.
l'intelligence qui n'est pas égale sur terre n'est pas retenu comme
facteur déterminant une race (ainsi Il y a des asiatique intelligents
tout comme il y a des asiatique cons)  et pourtant celle-ci repose
belle et bien sur l,expression de certains gènes
  On ne définit pas un africain  par rapport à un asiatique sur son
ADN mais sur la couleur de sa peau et son type de cheveux sur la forme
de son nez ou de sa bouche  entre autre chose
Ben tout ça est dans son ADN, justement.
Au niveau génétique; tous les humains possèdent à plus ou moins le
même nombre de gènes. Les caractères différents qui se manifestent
d'un individu  à l'autre tiennent  au fait que certains gènes sont
récessifs et d'autre sont dominants. S'ajoute à cela l'épi génétisme
qui résume la faculté pour un organisme d'activer certains gènes ( ou
de les désactiver) et de transmettre ces changements à leurs
descendants quand le besoin se fait sentir (influence du milieu)
Enfin pour mettre les choses au clair La race résume toujours  les
traits partagés  dans un groupe;  là où le terme « ethnie»  définit un
ensemble de caractéristiques culturelles incluant la langue la
religion, les traditions et les coutumes.
Ainsi la race noire ( ou africaine si ca choque moins d'en parler
ainsi Ne dit on pas les afro américains )  existe tout comme existe
l'ethnie Bantou ou zoulou pygmée   De la même facon nous  pouvons
regrouper tous les asiatiques  dans une race tout en les départageant
au niveau des ethnies khmer malaisien hans etc.
C'est bien ça, encore que les Khmers par exemple soient génétiquement
différents des Viets, les différences de visages sont perceptibles et ce
n'est pas culturel.
Vous semblez avoir beaucoup de difficultés à comprendre quelque chose
d,aussi simple que la différence entre ce qui est apparent c,est à dire
ce qui peut être percu et l'ADN d'un individu qui lui ne l'est pas

Dernier rappel l'ADN définit les différentes espèces la morphologie
définit les races

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Zulu
2018-11-08 23:35:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by victallen
Post by Syademos
Post by Syademos
  La morphologie et les caractères apparents transmis de génération
en génération  définissent les grands groupes chez une espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base
des différences génétiques.
La morphologie et les caractères apparents sont issus de la
génétique. Dès lors, il y a une contradiction flagrante entre ces
deux phrases.
Non ce qui définit les races reposent sur essentiellement sur  ce qui
est apparent et percu . Personne ne voit les gènes comme ca à
première vue.  De plus les traits qui définissent les races doivent
être communs à un certain groupe et  transmis de génération en
génération. l'intelligence qui n'est pas égale sur terre n'est pas
retenu comme facteur déterminant une race (ainsi Il y a des asiatique
intelligents tout comme il y a des asiatique cons)  et pourtant
celle-ci repose belle et bien sur l,expression de certains gènes
  On ne définit pas un africain  par rapport à un asiatique sur son
ADN mais sur la couleur de sa peau et son type de cheveux sur la
forme de son nez ou de sa bouche  entre autre chose
Ben tout ça est dans son ADN, justement.
Au niveau génétique; tous les humains possèdent à plus ou moins le
même nombre de gènes. Les caractères différents qui se manifestent
d'un individu  à l'autre tiennent  au fait que certains gènes sont
récessifs et d'autre sont dominants. S'ajoute à cela l'épi génétisme
qui résume la faculté pour un organisme d'activer certains gènes ( ou
de les désactiver) et de transmettre ces changements à leurs
descendants quand le besoin se fait sentir (influence du milieu)
Enfin pour mettre les choses au clair La race résume toujours  les
traits partagés  dans un groupe;  là où le terme « ethnie»  définit
un ensemble de caractéristiques culturelles incluant la langue la
religion, les traditions et les coutumes.
Ainsi la race noire ( ou africaine si ca choque moins d'en parler
ainsi Ne dit on pas les afro américains )  existe tout comme existe
l'ethnie Bantou ou zoulou pygmée   De la même facon nous  pouvons
regrouper tous les asiatiques  dans une race tout en les départageant
au niveau des ethnies khmer malaisien hans etc.
C'est bien ça, encore que les Khmers par exemple soient génétiquement
différents des Viets, les différences de visages sont perceptibles et
ce n'est pas culturel.
Vous semblez avoir beaucoup de difficultés à comprendre quelque chose
d,aussi simple que la différence entre ce qui est apparent c,est à dire
ce qui peut être percu et l'ADN d'un individu  qui lui ne l'est pas
Tout comme vous avez du mal à admettre que les différences entre ce qui
est apparent ont une origine génétique. En excluant bien sûr les
différences par intervention non naturelle.
victallen
2018-11-09 01:41:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Zulu
Post by victallen
Post by Syademos
Post by Syademos
  La morphologie et les caractères apparents transmis de
génération en génération  définissent les grands groupes chez une
espèces.
Ce qui est faux est d'affirmer que des  race existent sur la base
des différences génétiques.
La morphologie et les caractères apparents sont issus de la
génétique. Dès lors, il y a une contradiction flagrante entre ces
deux phrases.
Non ce qui définit les races reposent sur essentiellement sur  ce
qui est apparent et percu . Personne ne voit les gènes comme ca à
première vue.  De plus les traits qui définissent les races doivent
être communs à un certain groupe et  transmis de génération en
génération. l'intelligence qui n'est pas égale sur terre n'est pas
retenu comme facteur déterminant une race (ainsi Il y a des
asiatique intelligents tout comme il y a des asiatique cons)  et
pourtant celle-ci repose belle et bien sur l,expression de certains
gènes
  On ne définit pas un africain  par rapport à un asiatique sur son
ADN mais sur la couleur de sa peau et son type de cheveux sur la
forme de son nez ou de sa bouche  entre autre chose
Ben tout ça est dans son ADN, justement.
Au niveau génétique; tous les humains possèdent à plus ou moins le
même nombre de gènes. Les caractères différents qui se manifestent
d'un individu  à l'autre tiennent  au fait que certains gènes sont
récessifs et d'autre sont dominants. S'ajoute à cela l'épi génétisme
qui résume la faculté pour un organisme d'activer certains gènes (
ou de les désactiver) et de transmettre ces changements à leurs
descendants quand le besoin se fait sentir (influence du milieu)
Enfin pour mettre les choses au clair La race résume toujours  les
traits partagés  dans un groupe;  là où le terme « ethnie»  définit
un ensemble de caractéristiques culturelles incluant la langue la
religion, les traditions et les coutumes.
Ainsi la race noire ( ou africaine si ca choque moins d'en parler
ainsi Ne dit on pas les afro américains )  existe tout comme existe
l'ethnie Bantou ou zoulou pygmée   De la même facon nous  pouvons
regrouper tous les asiatiques  dans une race tout en les
départageant au niveau des ethnies khmer malaisien hans etc.
C'est bien ça, encore que les Khmers par exemple soient génétiquement
différents des Viets, les différences de visages sont perceptibles et
ce n'est pas culturel.
Vous semblez avoir beaucoup de difficultés à comprendre quelque chose
d,aussi simple que la différence entre ce qui est apparent c,est à
dire ce qui peut être percu et l'ADN d'un individu  qui lui ne l'est pas
Tout comme vous avez du mal à admettre que les différences entre ce qui
est apparent ont une origine génétique. En excluant bien sûr les
différences par intervention non naturelle.
Mais voyons nous avons des gènes et il est évident qu'ils sont
responsables de notre genre de notre grandeurs et de tout le reste mais
ici il est question de morphologie et de ce qui est apparent. Même si ce
sont les gènes qui sont responsables de ce à quoi nous ressemblons il y
a autant de différence entre les humains qu'il y a d'expression des
gènes. Pourtant il est possible de reconnaitre un groupe de chinois
d'un groupe de norvégiens même s'ils sont tous habillés pareils ou un
groupe d'africain d'un autre japonais. Nos gènes nous différencient tous
individuellement par contre quand certains traits généraux et certaines
morphologies sont partagés dans un groupe et parce qu'ils sont transmis
de générations en générations et bien il est possible de classifier ces
groupes selon les concordances que l'on y trouve. Ces concordances
doivent être évidentes et facilement perçu au premier coup d'oeil.
lorsqu'un groupe est clairement défini et bien il devient un race (
comme il en existe des milliers chez les chats les chiens les bovidées
les lapins les moutons. les gens savent reconnaitre un setter d'un boxer
ou bien un tennesse walker d'un percheron parce les traits dominants
sont fixés et reproduits de génération en génération. Chez l,espèce
humaine c,est la même chose sauf que chez cette espèce les races ne
découlent pas d'une démarche voulue dans ce sens mais bien de caractères
acquis soit par l'isolement ou soit par consanguinité. Les races ne sont
pas le résultat d'un regroupement au hasard de gène dominant ou
récessifs mais découle du constat qu'il existe des caractères clairement
défini et qui sont reproduit ( pattern)dans un groupe permettant de
l'identifié par rapport à un autre groupe


---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Cardinal de Hère
2018-11-09 03:23:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Zulu
Tout comme vous avez du mal à admettre que les différences entre ce qui
est apparent ont une origine génétique. En excluant bien sûr les
différences par intervention non naturelle.
Parfois l'origine est épigénétique : des gènes peuvent s'exprimer ou ne
pas s'exprimer en fonction du milieu, permettant ainsi une meilleure
adaptation.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Épigénétique
Syademos
2018-11-09 07:51:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by victallen
Post by Syademos
  On ne définit pas un africain  par rapport à un asiatique sur son
ADN mais sur la couleur de sa peau et son type de cheveux sur la
forme de son nez ou de sa bouche  entre autre chose
Ben tout ça est dans son ADN, justement.
Ainsi la race noire ( ou africaine si ca choque moins d'en parler
ainsi Ne dit on pas les afro américains )  existe tout comme existe
l'ethnie Bantou ou zoulou pygmée   De la même facon nous  pouvons
regrouper tous les asiatiques  dans une race tout en les départageant
au niveau des ethnies khmer malaisien hans etc.
C'est bien ça, encore que les Khmers par exemple soient génétiquement
différents des Viets, les différences de visages sont perceptibles et
ce n'est pas culturel.
Vous semblez avoir beaucoup de difficultés à comprendre quelque chose
d,aussi simple que la différence entre ce qui est apparent c,est à dire
ce qui peut être percu et l'ADN d'un individu  qui lui ne l'est pas
Bien sûr que si, l'ADN peut être perçu.
Post by victallen
Dernier rappel l'ADN définit les différentes espèces la morphologie
définit les races
Que de mélanges vous faites...
L'ADN définit évidemment à la fois les différentes espèces, les races et
une bonne partie de la morphologie.
Cardinal de Hère
2018-11-07 21:56:17 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
C'est très facile d'affirmer la race noire, il suffit d'arborer des
cheveux crépus. Par contre cela demande beaucoup plus de subtilité et
d'ascèse pour affirmer la race blanche. Ascèse à l'allemande pour éviter
de se mélanger aux autres races et conserver ses coutumes, sa culture,
sa langue et sa religion. Subtilité à l'allemande pour noyer sous un
tsunami de Noirs, d'Arabes et de Turcs, les autres ethnies blanches,
flot qui les engloutira, ne laissant subsister qu'une seule ethnie
blanche : l'ethnie allemande.
Top-Notch
2018-11-07 22:05:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en
laissant leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
C'est très facile d'affirmer la race noire, il suffit d'arborer des
cheveux crépus. Par contre cela demande beaucoup plus de subtilité et
d'ascèse pour affirmer la race blanche. Ascèse à l'allemande pour éviter
de se mélanger aux autres races et conserver ses coutumes, sa culture,
sa langue et sa religion. Subtilité à l'allemande pour noyer sous un
tsunami de Noirs, d'Arabes et de Turcs, les autres ethnies blanches,
flot qui les engloutira, ne laissant subsister qu'une seule ethnie
blanche : l'ethnie allemande.
Est-ce que tout cela ne serait pas un complot des Pléiadiens d'Arcturus
qui ont des soucoupes volantes en Antarctique et sur la face cachée de
la Lune ?

https://rationalwiki.org/wiki/Pleiadians
https://en.wikipedia.org/wiki/Great_White_Brotherhood
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Colonel Sponsz
2018-11-07 22:16:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Est-ce que tout cela ne serait pas un complot des Pléiadiens d'Arcturus
qui ont des soucoupes volantes en Antarctique et sur la face cachée de
la Lune ?
https://rationalwiki.org/wiki/Pleiadians
https://en.wikipedia.org/wiki/Great_White_Brotherhood
Quelques Français du futur :
Loading Image...
Loading Image...
Loading Image...
Loading Image...
Top-Notch
2018-11-07 22:21:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Colonel Sponsz
Post by Top-Notch
Est-ce que tout cela ne serait pas un complot des Pléiadiens
d'Arcturus qui ont des soucoupes volantes en Antarctique et sur la
face cachée de la Lune ?
https://rationalwiki.org/wiki/Pleiadians
https://en.wikipedia.org/wiki/Great_White_Brotherhood
https://www.atelier-mascarade.com/photos_Ax/photos_Ax00_a_Ax04/Ax0372.jpg
https://risibank.fr/cache/stickers/d141/14121-full.png
http://a141.idata.over-blog.com/4/01/92/76/turc.jpg
Le bon temps des colonies, de leurs tenues chamarrées et de leurs
cuisines exotiques aux mille saveurs.
Post by Colonel Sponsz
http://pbs.twimg.com/media/CFZOgliUIAAxZ1k.png
Le Poitou, belle région.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:02:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir


Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
--
Jean-Pierre Kuypers
Cardinal de Hère
2018-11-08 09:24:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé
Le plan à extrêmement long terme des Allemands consiste en effet à
casser par l'invasion migratoire les Blancs de "mauvaise qualité" et à
régénérer par l'ascèse et les épreuves la race allemande. Les peuples
germaniques, auxquels appartiennent aussi les Anglo-saxons, ont toujours
été très têtus, organisés, méthodiques et intelligents.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:49:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Jean-Pierre Kuypers
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé
Le plan à extrêmement long terme des Allemands consiste en effet à
casser par l'invasion migratoire les Blancs de "mauvaise qualité" et à
régénérer par l'ascèse et les épreuves la race allemande. Les peuples
germaniques, auxquels appartiennent aussi les Anglo-saxons, ont toujours
été très têtus, organisés, méthodiques et intelligents.
C'est un peu le mythe du bon à rien, à la fin du millénaire passé ?
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez organiser les phrases dans leur con-
texte avant de consister sciemment.
Chico T
2018-11-08 10:37:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Le plan à extrêmement long terme des Allemands consiste en effet à
casser par l'invasion migratoire les Blancs de "mauvaise qualité" et à
régénérer par l'ascèse et les épreuves la race allemande.
Ah bon ? Source ? Preuves ?
Post by Cardinal de Hère
Les peuples
germaniques, auxquels appartiennent aussi les Anglo-saxons, ont toujours
été très têtus, organisés, méthodiques et intelligents.
Les Anglo-Saxons ? On les trouve où, maintenant ?
BéCé
2018-11-08 11:06:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Le plan à extrêmement long terme des Allemands consiste en effet à
casser par l'invasion migratoire les Blancs de "mauvaise qualité" et à
régénérer par l'ascèse et les épreuves la race allemande.
Ah bon ? Source ? Preuves ?
Post by Cardinal de Hère
Les peuples
germaniques, auxquels appartiennent aussi les Anglo-saxons, ont toujours
été très têtus, organisés, méthodiques et intelligents.
Les Anglo-Saxons ? On les trouve où, maintenant ?
Y causent français maintenant.


--
BéCé
www.bernardcordier.com
Cardinal de Hère
2018-11-08 20:50:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Le plan à extrêmement long terme des Allemands consiste en effet à
casser par l'invasion migratoire les Blancs de "mauvaise qualité" et à
régénérer par l'ascèse et les épreuves la race allemande.
Ah bon ? Source ? Preuves ?
Les Allemands sont un peuple capable de vivre durant 10 siècles ou plus
sans nation, parmi des Arabes, des Amérindiens, des Italo-argentins, des
Portugais brésiliens, des Hongrois, des Polonais, des Tchèques, des
Russes, des Roumains... sans se mélanger à eux, en gardant leur langue,
leur culture, leurs lois, leur administration, leur autonomie, leur
"pureté raciale". J'ai mentionné la source de cette description :
l'Atlas du mondialisme de Pierre Hillard.
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Les peuples germaniques, auxquels appartiennent aussi les
Anglo-saxons, ont toujours été très têtus, organisés, méthodiques et
intelligents.
Les Anglo-Saxons ? On les trouve où, maintenant ?
Aux USA, en Angleterre, en Australie, en Nouvelle-Zélande principalement.
Chico T
2018-11-09 08:18:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Le plan à extrêmement long terme des Allemands consiste en effet à
casser par l'invasion migratoire les Blancs de "mauvaise qualité" et
à régénérer par l'ascèse et les épreuves la race allemande.
Ah bon ? Source ? Preuves ?
Les Allemands sont un peuple capable de vivre durant 10 siècles ou plus
sans nation, parmi des Arabes, des Amérindiens, des Italo-argentins, des
Portugais brésiliens, des Hongrois, des Polonais, des Tchèques, des
Russes, des Roumains... sans se mélanger à eux, en gardant leur langue,
leur culture, leurs lois, leur administration, leur autonomie, leur
l'Atlas du mondialisme de Pierre Hillard.
Restons concentrés. C'est une seconde affirmation, or je demandais une
source ou des preuves pour la première. Tu en as ?
Post by Cardinal de Hère
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Les peuples germaniques, auxquels appartiennent aussi les
Anglo-saxons, ont toujours été très têtus, organisés, méthodiques et
intelligents.
Les Anglo-Saxons ? On les trouve où, maintenant ?
Aux USA, en Angleterre, en Australie, en Nouvelle-Zélande principalement.
Tiens ! Moi, je vis en GB, et ça depuis toujours, mais, que je sache, je
n'ai jamais rencontré un Anglo-Saxon. Je sais qu'il y en avait beaucoup
ici avant 1066, mais la culture normande supprima presque tout de la
leur, et leurs gènes se sont mélangés avec beaucoup d'autres :

<https://www.theguardian.com/science/2015/mar/18/genetic-study-30-percent-white-british-dna-german-ancestry>
:

"The analysis shows that the Anglo-Saxons were the only conquering
force, around 400-500 AD, to substantially alter the country’s genetic
makeup, with most white British people now owing almost 30% of their DNA
to the ancestors of modern-day Germans.

"People living in southern and central England today typically share
about 40% of their DNA with the French, 11% with the Danes and 9% with
the Belgians, the study of more than 2,000 people found. The French
contribution was not linked to the Norman invasion of 1066, however, but
a previously unknown wave of migration to Britain some time after then
end of the last Ice Age nearly 10,000 years ago."

Pour donner un sens de la mesure, en mille ans, il y a disons 40
générations, alors en principe chaque individu a 2^40 soit 1 100 000 000
000 ancêtres. C'est bien plus que la population, évidemment, mais si
l'on avait voyagé davantage, tout le pays serait une seule famille.
Difficile dans ces circonstances de maintenir des distinctions ethniques.

Alors, tu peux m'aider, STP ? Si je croise un Anglo-Saxon, comment le
reconnaîtrai-je, si le livre dans sa main n'est pas 'Beowolf' et son ADN
vient de partout ?
Cardinal de Hère
2018-11-09 13:00:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Les Allemands sont un peuple capable de vivre durant 10 siècles ou
plus sans nation, parmi des Arabes, des Amérindiens, des
Italo-argentins, des Portugais brésiliens, des Hongrois, des Polonais,
des Tchèques, des Russes, des Roumains... sans se mélanger à eux, en
gardant leur langue, leur culture, leurs lois, leur administration,
leur autonomie, leur "pureté raciale". J'ai mentionné la source de
cette description : l'Atlas du mondialisme de Pierre Hillard.
Restons concentrés. C'est une seconde affirmation, or je demandais une
source ou des preuves pour la première. Tu en as ?
Preuve par analogie :
Lors de la seconde guerre mondiale les Allemands avaient l'intention de
créer une Nouvelle Europe sans frontière.

http://www.upr78.fr/2018/01/14/le-projet-hitlerien-de-nouvelle-europe/
« Das Neue Europa »

Adolf Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai 1938 afin de
créer « une nouvelle Europe » : une union des pays européens qui serait
sous leur contrôle. Une délégation de juristes est alors constituée pour
concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation à supprimer les
frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer un vaste Empire
où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique territoriale, économiques
et diplomatique. Walter Hallstein est nommé personnellement par Adolf
Hitler comme représentant nazi pendant les négociations d’Etat avec
l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin 1938 afin de mettre en place un
cadre juridique pour la « Nouvelle Europe ».

La collaboration française favorable au projet

Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du
regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1er
février 1941). Cette « nouvelle Europe » conçue par le juriste allemand
Walter Hallstein est alors montrée aux français comme une solution de
paix en Europe alors que la France est occupée. Le gouvernement de
Pétain collabore avec le gouvernement nazie dans l’objectif d’instaurer
une « Pax Germania » à travers toute l’Europe. L’occupation du IIIème
Reich sur le continent tout entier est donc présenté à la population
comme un espoir de mettre fin une bonne fois pour toute à la guerre en
Europe. Une propagande de grande ampleur sera mise en place afin de
préparer les consciences à cette « nouvelle Europe ».

La propagande de Vichy entre 1941 et 1942

Pour Vichy, il faut « imiter l’Allemagne » qui est un exemple à suivre.
L’argument économique est utilisé en affirmant que cette nouvelle Europe
permettrait de libérer le marché ce qui à terme favoriserait les
échanges commerciaux. Pour le régime de Vichy, la France est trop petite
pour faire face au monde extérieur. Pour peser, elle doit occuper une
place importante dans cette nouvelle Europe.

Les français ne pouvait qu’être favorable à ce projet selon le régime de
Vichy considérant que seul ce dernier était capable de comprendre les
réels problèmes que la France rencontrait à l’époque. Pour Vichy, la
France devait faire partie de la Nouvelle Europe pour pouvoir peser.
Pour la propagande de l’époque, le régime estimait qu’être contre cette
construction européenne, c’était s’enfermer, et vouloir une nouvelle
fois la guerre avec l’Allemagne. « Connaissez-vous mieux que lui les
problèmes de l’heure ? »

Les expositions de la France européenne sous Vichy

Le gouvernement de Pétain inaugurera avec les autorités nazies
l’exposition intitulée « La France européenne » le 6 juin 1941 à Paris
au Grand Palais. Les tracts et affiches qui doivent faire la promotion
de cet événement mettent en avant le projet d’une « construction de
l’Europe ».

L’objectif de cette exposition est de sensibiliser les français sur
l’importance de construire une Europe de paix sans frontière comme le
montre une comparaison entre la carte de la vieille Europe d’hier et la
carte de la nouvelle Europe de demain. Celle-ci était présenté dans
l’exposition de la France Européenne.

Le projet est donc présenté de la manière suivante :

« Hier, l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces«
« Demain, la Nouvelle Europe sans frontière dessinée par Adolf Hitler«
« Il n’y aura plus de frontières, les communications seront faciles, il
y aura des grands axes de communication qui permettront d’avoir enfin un
sentiment européen et favoriseront le commerce«

La vidéo ci-dessous, correspondant à un reportage de propagande datant
du 6 juin 1941, relate l’inauguration à Paris de la première exposition
de la France européenne au Grand Palais. Dès la cinquième seconde, deux
immenses cartes apparaissent sous nos yeux avec l’effacement des Nations
devant l’Empire, pour resurgir de nouveau en arrière-plan à la fin du
reportage.

<A noter dans la vidéo de l'exposition, dont le lien figure ci-dessous,
la part prépondérante de l'agriculture, nous y reviendrons plus loin>

<https://rutube.ru/video/873c23dba9871d53b3fd99466a738bad/?ref=logo&bmstart=1>

Cette exposition ouvrit ses portes le 31 mai 1941 avec pour commissaire
Jacques de Lesdain, directeur de L’Illustration. Le reportage diffusé le
06/06/1941 mentionne les noms de quelques participants lors de
l’inauguration : Fernand de Brinon, ambassadeur de France ; le Général
von Stülpnagel, Militärbefelshaber (commandant militaire) en France ; «
le représentant du nonce apostolique en France » (Valerio Valeri).

Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie
nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en
présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la
Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz –
moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.

Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie
nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en
présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la
Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz –
moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.

<Voici le lien vers la vidéo de cette seconde exposition>

<https://rutube.ru/video/37272098893b705486590e2e1883dcb1/?ref=logo&bmstart=3>

Dans son discours du 22 juin 1942, Pierre Laval souhaita la victoire de
l’Allemagne, en n’oubliant pas d’évoquer la construction de cette
nouvelle Europe…

Conclusion

Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par
Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de
l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter
Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui
était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des
conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam.
fin de citation

Lors de l'occupation de l'Europe par les troupes US, les occupants ont
repris à leur compte le projet allemand nazi de "Nouvelle Europe". Et à
cet effet ils ont donc engagé le nazi Walter Hallstein qui est devenu le
premier président de la Commission Européenne sous domination non plus
nazie mais anglo-saxonne.


https://gazettefrancaise.com/2015/12/14/lhistoire-de-walter-hallstein/

Walter Hallstein était le premier président de la commission européenne.
Concepteur de la construction européenne, il fût aux yeux de l’histoire
un des pères fondateurs de cette Europe de la paix et a toujours été
associé aux remarquables Robert Schuman et Jean Monnet. Ce qui est
surprenant c’est que c’était un juriste proche d’Adolph Hitler. Qui est
Walter Hallstein ?

Walter Hallstein

L’ensemble du processus européen ne peut être compris que si l’on
s’intéresse à la vision des concepteurs de ce projet. Parmi les « pères
fondateurs », Walter Hallstein est sans doute l’un des principaux
concepteurs ou plutôt le concepteur en chef de cette construction
européenne. Cet Allemand né en 1901 et mort en 1982 était professeur de
droit en Allemagne. Il était également un juriste proche des autorités
nazis comme le prouve sa lettre datant du 30 septembre 1935 adressée au
représentant du gouvernement nazi de l’université de Rostock. Il a
d’ailleurs été nommé doyen de la faculté de droit et d’économie de
Rostock par le gouvernement du IIIème Reich comme le prouve la lettre 18
mai 1936 signée par le chancelier de l’université de Rostock et d’un «
Heil Hitler ». Dans un contexte particulier, Walter Hallstein profite de
l’ascenseur social du IIIème Reich lui permettant d’accéder aux plus
hautes fonctions de l’Allemagne nazie.

« Das Neue Europa »

Deux ans après, Adolf Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai
1938 afin de créer « une nouvelle Europe » : une union des pays
européens qui serait sous leur contrôle. Une délégation de juristes est
alors constituée pour concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation
à supprimer les frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer
un vaste Empire où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique
territoriale, économiques et diplomatique. Walter Hallstein est donc
nommé personnellement par Adolf Hitler comme représentant nazi pendant
les négociations d’Etat avec l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin
1938 afin de mettre en place un cadre juridique pour la « Nouvelle Europe ».

La collaboration française favorable au projet

Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du
regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1er
février 1941). Cette « nouvelle Europe » conçue par le juriste allemand
Walter Hallstein est alors montrée aux français comme une solution de
paix en Europe alors que la France est occupée. Le gouvernement de
Pétain inaugurera avec les autorités nazies l’exposition intitulée « La
France européenne » le 6 juin 1941 à Paris au Grand Palais. Les tracts
et affiches qui doivent faire la promotion de cet événement mettent en
avant le projet d’une « construction de l’Europe ». Le gouvernement de
Pétain collabore avec le gouvernement nazie dans l’objectif d’instaurer
une « Pax Germania » à travers toute l’Europe. L’occupation du IIIème
Reich sur le continent tout entier est donc présenté à la population
comme un espoir de mettre fin une bonne fois pour toute à la guerre en
Europe. Une propagande de grande ampleur sera mise en place afin de
préparer les consciences à cette « nouvelle Europe ».

L’objectif de cette exposition est de sensibiliser les français sur
l’importance de construire une Europe de paix sans frontière comme le
montre une comparaison entre la carte de la vieille Europe d’hier et la
carte de la nouvelle Europe de demain. Celle-ci était présenté dans
l’exposition de la France Européenne.

Le projet est donc présenté de la manière suivante :

« Hier, l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces«
« Demain, la Nouvelle Europe sans frontière dessinée par Adolf Hitler«
« Il n’y aura plus de frontières, les communications seront faciles, il
y aura des grands axes de communication qui permettront d’avoir enfin un
sentiment européen et favoriseront le commerce«

La propagande de Vichy entre 1941 et 1942

Pour Vichy, il faut « imiter l’Allemagne » qui est un exemple à suivre.
L’argument économique est utilisé en affirmant que cette nouvelle Europe
permettrait de libérer le marché ce qui à terme favoriserait les
échanges commerciaux. Pour le régime de Vichy, la France est trop petite
pour faire face au monde extérieur. Pour peser, elle doit occuper une
place importante dans cette nouvelle Europe.

Les français ne pouvait qu’être favorable à ce projet selon le régime de
Vichy considérant que seul ce dernier était capable de comprendre les
réels problèmes que la France rencontrait à l’époque. Pour Vichy, la
France devait faire partie de la Nouvelle Europe pour pouvoir peser.
Pour la propagande de l’époque, le régime estimait qu’être contre cette
construction européenne, c’était s’enfermer, et vouloir une nouvelle
fois la guerre avec l’Allemagne. « Connaissez-vous mieux que lui les
problèmes de l’heure ? »

La rhétorique du IIIème Reich

Toute la propagande allemande avait pour but de faire croire aux peuples
que seul l’Europe pouvait rendre les pays plus fort en raison de leur
union. L’Allemagne qui se tenait comme occupant promettait la paix et la
prospérité comme pouvait le faire croire un certain Empire Romain
proposant la Pax Romana. « Si vous être contre l’occupation de Rome,
vous êtes contre la Pax Romana et donc pour la guerre ». Suite à « la
der des der » qui fût le dernier drame humain pour l’époque, cette
rhétorique qui se propageait à travers des affiches, tracts et radios
occupait l’esprit des gens quotidiennement dans tout les territoires
occupés par l’Allemagne nazie.

« La nouvelle Europe est invincible »
« La nouvelle Europe est l’avenir »
« La nouvelle Europe se bat pour ton bien être »
« Les soldats nazis se battent pour la liberté de l’Europe »

Rupture temporaire du projet

Walter Hallstein fût officier allemand durant la deuxième guerre
mondiale. Lors de la bataille de Cherbourg il est fait prisonnier par
les américains en uniforme de la Wehrmacht. Libéré à la fin de la
guerre, il fait son entrée en politique au sein de la CDU en RFA. En
1951, il devient le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du
chancelier Konrad Adenauer. À ce poste il élabore la « doctrine
Hallstein » et devient par la suite le chef de la délégation allemande
(RFA) lors des négociations sur les modalités de la construction
européenne. C’est dans ce contexte que l’idée « supranationale » d’une
fédération émerge en reprenant ses travaux qu’il avait produit en juin
1938 à Rome à la demande d’Hitler. Il co-signe le traité de Rome le 25
mars 1957 avec Konrad Adenauer comme le montre cette photo historique
qui marque officiellement le début de la construction européenne.

De 1958 à 1967, il devient le premier président de la commission
européenne que l’on appelait la commission Hallstein. En 1965 il
présente le plan Hallstein où il préconise de créer une Europe fédérale
sans frontière pour libérer le marché et empêcher et assurer la paix. Ce
projet suscite immédiatement un veto du Général de Gaulle qui pratique
la politique de « la chaise vide ». A l’époque toute la presse qui
soutenait très largement le projet Hallstein reprochait la position du
général De Gaulle d’aller à l’encontre de la paix. A l’époque Walter
Hallstein était perçu comme un des pères fondateurs de la paix en Europe
et donc comme quelqu’un d’intouchable. Le général De Gaulle quant à lui
était, l’homme de l’enfermement, l’homme des frontières cloisonnées et
du siècle dernier… Ainsi toute la rhétorique du IIIème Reich avait été
adoptée suite à la reprise du projet de « la nouvelle Europe ». La
différence était que la propagande exercée était accompagnées de deux
nouveaux concepts de communication importés des USA : le marketing
politique et le story telling. Cette nouvelle force de communication
était facilitée par le soft power, développé par l’américain Joseph Nye.
La propagande se transforme alors en communication.

Pax Americana

Il est de notoriété publique qu’à cause du danger communiste, les USA
n’ont jamais hésité à retourner un certain nombre de dignitaires nazis
possédant des compétences variées et qui pouvaient servir l’intérêt des
États-Unis. Ainsi, ce sont des scientifiques, certains SS spécialisés
dans la traque des communistes, des ingénieurs, des juristes… qui sont
arrêtés, retournés et libérés au profit de la puissance américaine.
Walter Hallstein fait ainsi parti de ceux qui autrefois étaient au
service de l’aigle Hitlérien et qui deviennent serviteur de l’aigle
américain. Lui deviendra président du mouvement européen dont on sait de
façon certaine que c’était un mouvement soutenu et financé par la CIA à
partir des années 50 comme l’indique l’article du Daily Telegraph datant
du 19 septembre 2000. On retrouve dans des documents déclassifiés des
personnages comme Walter Hallstein, Jean Monnet ou encore Robert
Schumann considérés comme des employés par la CIA.

Conclusion

Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par
Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de
l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter
Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui
était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des
conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam. (à noter l’absence d’un
représentant français légitime lors de ces événements. Et pour cause, De
Gaulle en cohérence à l’appel du 18 juin s’est toujours battu pour
l’indépendance de la France en s’opposant à la nouvelle Europe d’Hitler
et la construction européenne portée par les USA. Faute de ne pas avoir
de majorité politique pour sortir de la CECA, il tentera l’idée du
couple Franco-Allemand; sans succès (Traité de l’Élysée et son préambule
d’interprétation) Le traité transatlantique qui se négocie en catimini a
vocation à créer un espace de libre échange entre USA et Europe créant
ainsi une zone de 850 000 000 de consommateurs. C’est aujourd’hui la
pierre angulaire de cette stratégie qui a pour but de neutraliser les
puissances d’Europe afin de conserver une hégémonie sur le monde qui
repose sur une thalassocratie (anglo-saxons) et non une terrassocratie
(allemands ou russes; cf: travaux du géographe britannique Mackinder) .
Il est également intéressant d’étudier la relation entre l’Allemagne et
les États-Unis depuis la capitulation allemande du 8 mai 1945 en
clarifiant notamment le « pacte germano-américain pour le 21ème siècle »
qui lie celui qui a capitulé sans condition à son dominant jusqu’en
2099. (site officiel de la maison blanche)

Bien entendu, je traite avec Darlan, puisque Darlan me donne Alger !
Demain, je traiterai avec Laval si Laval me donne Paris !
Franklin Roosevelt

De Gaulle, dites-vous bien que quand nous aurons à choisir entre les
Français et les Américains, nous préférerons toujours les Américains!
Winston Churchill

Et vous voudriez que j’aille commémorer leur débarquement, alors qu’il
était le prélude à une seconde occupation du pays ? Non, non, ne comptez
pas sur moi!
Charles de Gaulle

M’associer à la commémoration d’un jour où on demandait aux Français de
s’abandonner à d’autres qu’à eux-mêmes, non !
Charles de Gaulle

Vous croyez que les Américains et les Anglais ont débarqué en Normandie
pour nous faire plaisir ?
Charles de Gaulle

Les Américains ne se souciaient pas plus de libérer la France que les
Russes de libérer la Pologne.
Charles de Gaulle

Roosevelt était un type qui voulait dominer l’univers et, bien entendu,
décider du sort de la France. Alors, de Gaulle, ça l’embêtait ; il ne le
trouvait pas assez souple.
Charles de Gaulle

Roosevelt, c’était pareil, il ne traitait qu’avec des gens qui étaient
mes ennemis. Il avait autour de lui, à Washington, des types comme
Chautemps.
Charles de Gaulle

La politique de Roosevelt, c’était exactement celle qu’ont aujourd’hui
les Américains dans le Sud-Est asiatique. Ils ne peuvent pas en imaginer
d’autre. Des marionnettes, c’est ça qu’ils veulent en face d’eux.
Charles de Gaulle
fin de citation

Dans sa conception nazie le rôle de la France dans "Das Neue Europa"
était celui d'un pays essentiellement agricole. Comme cela appartient à
l'histoire je ne citerai pas les sources d'un tel fait.

Or depuis l'entrée dans l'euro la production industrielle a diminuée
pour tous les pays de la zone excepté l'Allemagne :

<Loading Image...>

L'analogie entre le projet nazi de Nouvelle Europe et le projet
anglo-saxon de construction européenne est donc complet. L'Allemagne a
donc élaboré sous Hitler son projet de Neue Europa et a pu le réaliser
sous la domination anglo-saxonne. La France a donc perdu ses joyaux
industriels comme Alstom qui a été dépecé moitié pour les USA et moitié
pour l'Allemagne et sa vocation à long terme est de devenir un pays
agricole soumis à l'Allemagne.

Mais l'analogie va plus loin. De même que lors de la Conférence de
Wannsee la solution finale a été décidée par les nazis, la solution
finale a été décidée par les Allemands sous la houlette de Merkel. A
Wannsee les Allemands ont décidé de purifier la race aryenne par
l'extermination des Européens impurs (Juifs, Tziganes...). Ce sera aux
historiens de déterminer quand et où l'Allemagne de Merkel a pris la
décision de purifier l'Europe en la submergeant sous un flot
d'envahisseurs allochtones, sachant que seuls les Allemands seraient
capables du fait de leur expérience historique millénaire de vivre sans
nation tout en maintenant pure leur langue, leurs lois, leurs
traditions, leurs coutumes, leur esprit et leur race aryenne.
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Aux USA, en Angleterre, en Australie, en Nouvelle-Zélande principalement.
Tiens ! Moi, je vis en GB, et ça depuis toujours, mais, que je sache, je
n'ai jamais rencontré un Anglo-Saxon. Je sais qu'il y en avait beaucoup
ici avant 1066, mais la culture normande supprima presque tout de la
<https://www.theguardian.com/science/2015/mar/18/genetic-study-30-percent-white-british-dna-german-ancestry>
"The analysis shows that the Anglo-Saxons were the only conquering
force, around 400-500 AD, to substantially alter the country’s genetic
makeup, with most white British people now owing almost 30% of their DNA
to the ancestors of modern-day Germans.
"People living in southern and central England today typically share
about 40% of their DNA with the French, 11% with the Danes and 9% with
the Belgians, the study of more than 2,000 people found. The French
contribution was not linked to the Norman invasion of 1066, however, but
a previously unknown wave of migration to Britain some time after then
end of the last Ice Age nearly 10,000 years ago."
Pour donner un sens de la mesure, en mille ans, il y a disons 40
générations, alors en principe chaque individu a 2^40 soit 1 100 000 000
000 ancêtres. C'est bien plus que la population, évidemment, mais si
l'on avait voyagé davantage, tout le pays serait une seule famille.
Difficile dans ces circonstances de maintenir des distinctions ethniques.
Alors, tu peux m'aider, STP ? Si je croise un Anglo-Saxon, comment le
reconnaîtrai-je, si le livre dans sa main n'est pas 'Beowolf' et son ADN
vient de partout ?
Ce que les Britanniques et les Américains appellent "Anglo-saxon" ne
correspond pas à ce que nous Français appelons "Anglo-saxon".
Sh.Mandrake
2018-11-09 13:17:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Dans sa conception nazie le rôle de la France dans "Das Neue Europa"
était celui d'un pays essentiellement agricole. Comme cela appartient à
l'histoire je ne citerai pas les sources d'un tel fait.
En quoi le fait que cela appartient à l'histoire vous empêche de citer
les sources d'un tel fait ??
--
Ubuntu,

Le Magicien.
BéCé
2018-11-09 13:49:14 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Les Allemands sont un peuple capable de vivre durant 10 siècles ou
plus sans nation, parmi des Arabes, des Amérindiens, des
Italo-argentins, des Portugais brésiliens, des Hongrois, des Polonais,
des Tchèques, des Russes, des Roumains... sans se mélanger à eux, en
gardant leur langue, leur culture, leurs lois, leur administration,
leur autonomie, leur "pureté raciale". J'ai mentionné la source de
cette description : l'Atlas du mondialisme de Pierre Hillard.
Restons concentrés. C'est une seconde affirmation, or je demandais une
source ou des preuves pour la première. Tu en as ?
Lors de la seconde guerre mondiale les Allemands avaient l'intention de
créer une Nouvelle Europe sans frontière.
http://www.upr78.fr/2018/01/14/le-projet-hitlerien-de-nouvelle-europe/
« Das Neue Europa »
Adolf Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai 1938 afin de
créer « une nouvelle Europe » : une union des pays européens qui serait
sous leur contrôle. Une délégation de juristes est alors constituée pour
concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation à supprimer les
frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer un vaste Empire
où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique territoriale, économiques
et diplomatique. Walter Hallstein est nommé personnellement par Adolf
Hitler comme représentant nazi pendant les négociations d’Etat avec
l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin 1938 afin de mettre en place un
cadre juridique pour la « Nouvelle Europe ».
La collaboration française favorable au projet
Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du
regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1er
février 1941). Cette « nouvelle Europe » conçue par le juriste allemand
Walter Hallstein est alors montrée aux français comme une solution de
paix en Europe alors que la France est occupée. Le gouvernement de
Pétain collabore avec le gouvernement nazie dans l’objectif d’instaurer
une « Pax Germania » à travers toute l’Europe. L’occupation du IIIème
Reich sur le continent tout entier est donc présenté à la population
comme un espoir de mettre fin une bonne fois pour toute à la guerre en
Europe. Une propagande de grande ampleur sera mise en place afin de
préparer les consciences à cette « nouvelle Europe ».
La propagande de Vichy entre 1941 et 1942
Pour Vichy, il faut « imiter l’Allemagne » qui est un exemple à suivre.
L’argument économique est utilisé en affirmant que cette nouvelle Europe
permettrait de libérer le marché ce qui à terme favoriserait les
échanges commerciaux. Pour le régime de Vichy, la France est trop petite
pour faire face au monde extérieur. Pour peser, elle doit occuper une
place importante dans cette nouvelle Europe.
Les français ne pouvait qu’être favorable à ce projet selon le régime de
Vichy considérant que seul ce dernier était capable de comprendre les
réels problèmes que la France rencontrait à l’époque. Pour Vichy, la
France devait faire partie de la Nouvelle Europe pour pouvoir peser.
Pour la propagande de l’époque, le régime estimait qu’être contre cette
construction européenne, c’était s’enfermer, et vouloir une nouvelle
fois la guerre avec l’Allemagne. « Connaissez-vous mieux que lui les
problèmes de l’heure ? »
Les expositions de la France européenne sous Vichy
Le gouvernement de Pétain inaugurera avec les autorités nazies
l’exposition intitulée « La France européenne » le 6 juin 1941 à Paris
au Grand Palais. Les tracts et affiches qui doivent faire la promotion
de cet événement mettent en avant le projet d’une « construction de
l’Europe ».
L’objectif de cette exposition est de sensibiliser les français sur
l’importance de construire une Europe de paix sans frontière comme le
montre une comparaison entre la carte de la vieille Europe d’hier et la
carte de la nouvelle Europe de demain. Celle-ci était présenté dans
l’exposition de la France Européenne.
« Hier, l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces«
« Demain, la Nouvelle Europe sans frontière dessinée par Adolf Hitler«
« Il n’y aura plus de frontières, les communications seront faciles, il
y aura des grands axes de communication qui permettront d’avoir enfin un
sentiment européen et favoriseront le commerce«
La vidéo ci-dessous, correspondant à un reportage de propagande datant
du 6 juin 1941, relate l’inauguration à Paris de la première exposition
de la France européenne au Grand Palais. Dès la cinquième seconde, deux
immenses cartes apparaissent sous nos yeux avec l’effacement des Nations
devant l’Empire, pour resurgir de nouveau en arrière-plan à la fin du
reportage.
<A noter dans la vidéo de l'exposition, dont le lien figure ci-dessous,
la part prépondérante de l'agriculture, nous y reviendrons plus loin>
<https://rutube.ru/video/873c23dba9871d53b3fd99466a738bad/?ref=logo&bmstart=1>
Cette exposition ouvrit ses portes le 31 mai 1941 avec pour commissaire
Jacques de Lesdain, directeur de L’Illustration. Le reportage diffusé le
06/06/1941 mentionne les noms de quelques participants lors de
l’inauguration : Fernand de Brinon, ambassadeur de France ; le Général
von Stülpnagel, Militärbefelshaber (commandant militaire) en France ; «
le représentant du nonce apostolique en France » (Valerio Valeri).
Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie
nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en
présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la
Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz –
moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.
Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie
nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en
présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la
Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz –
moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.
<Voici le lien vers la vidéo de cette seconde exposition>
<https://rutube.ru/video/37272098893b705486590e2e1883dcb1/?ref=logo&bmstart=3>
Dans son discours du 22 juin 1942, Pierre Laval souhaita la victoire de
l’Allemagne, en n’oubliant pas d’évoquer la construction de cette
nouvelle Europe…
Conclusion
Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par
Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de
l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter
Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui
était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des
conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam.
fin de citation
Lors de l'occupation de l'Europe par les troupes US, les occupants ont
repris à leur compte le projet allemand nazi de "Nouvelle Europe". Et à
cet effet ils ont donc engagé le nazi Walter Hallstein qui est devenu le
premier président de la Commission Européenne sous domination non plus
nazie mais anglo-saxonne.
https://gazettefrancaise.com/2015/12/14/lhistoire-de-walter-hallstein/
Walter Hallstein était le premier président de la commission européenne.
Concepteur de la construction européenne, il fût aux yeux de l’histoire
un des pères fondateurs de cette Europe de la paix et a toujours été
associé aux remarquables Robert Schuman et Jean Monnet. Ce qui est
surprenant c’est que c’était un juriste proche d’Adolph Hitler. Qui est
Walter Hallstein ?
Walter Hallstein
L’ensemble du processus européen ne peut être compris que si l’on
s’intéresse à la vision des concepteurs de ce projet. Parmi les « pères
fondateurs », Walter Hallstein est sans doute l’un des principaux
concepteurs ou plutôt le concepteur en chef de cette construction
européenne. Cet Allemand né en 1901 et mort en 1982 était professeur de
droit en Allemagne. Il était également un juriste proche des autorités
nazis comme le prouve sa lettre datant du 30 septembre 1935 adressée au
représentant du gouvernement nazi de l’université de Rostock. Il a
d’ailleurs été nommé doyen de la faculté de droit et d’économie de
Rostock par le gouvernement du IIIème Reich comme le prouve la lettre 18
mai 1936 signée par le chancelier de l’université de Rostock et d’un «
Heil Hitler ». Dans un contexte particulier, Walter Hallstein profite de
l’ascenseur social du IIIème Reich lui permettant d’accéder aux plus
hautes fonctions de l’Allemagne nazie.
« Das Neue Europa »
Deux ans après, Adolf Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai
1938 afin de créer « une nouvelle Europe » : une union des pays
européens qui serait sous leur contrôle. Une délégation de juristes est
alors constituée pour concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation
à supprimer les frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer
un vaste Empire où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique
territoriale, économiques et diplomatique. Walter Hallstein est donc
nommé personnellement par Adolf Hitler comme représentant nazi pendant
les négociations d’Etat avec l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin
1938 afin de mettre en place un cadre juridique pour la « Nouvelle Europe ».
La collaboration française favorable au projet
Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du
regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1er
février 1941). Cette « nouvelle Europe » conçue par le juriste allemand
Walter Hallstein est alors montrée aux français comme une solution de
paix en Europe alors que la France est occupée. Le gouvernement de
Pétain inaugurera avec les autorités nazies l’exposition intitulée « La
France européenne » le 6 juin 1941 à Paris au Grand Palais. Les tracts
et affiches qui doivent faire la promotion de cet événement mettent en
avant le projet d’une « construction de l’Europe ». Le gouvernement de
Pétain collabore avec le gouvernement nazie dans l’objectif d’instaurer
une « Pax Germania » à travers toute l’Europe. L’occupation du IIIème
Reich sur le continent tout entier est donc présenté à la population
comme un espoir de mettre fin une bonne fois pour toute à la guerre en
Europe. Une propagande de grande ampleur sera mise en place afin de
préparer les consciences à cette « nouvelle Europe ».
L’objectif de cette exposition est de sensibiliser les français sur
l’importance de construire une Europe de paix sans frontière comme le
montre une comparaison entre la carte de la vieille Europe d’hier et la
carte de la nouvelle Europe de demain. Celle-ci était présenté dans
l’exposition de la France Européenne.
« Hier, l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces«
« Demain, la Nouvelle Europe sans frontière dessinée par Adolf Hitler«
« Il n’y aura plus de frontières, les communications seront faciles, il
y aura des grands axes de communication qui permettront d’avoir enfin un
sentiment européen et favoriseront le commerce«
La propagande de Vichy entre 1941 et 1942
Pour Vichy, il faut « imiter l’Allemagne » qui est un exemple à suivre.
L’argument économique est utilisé en affirmant que cette nouvelle Europe
permettrait de libérer le marché ce qui à terme favoriserait les
échanges commerciaux. Pour le régime de Vichy, la France est trop petite
pour faire face au monde extérieur. Pour peser, elle doit occuper une
place importante dans cette nouvelle Europe.
Les français ne pouvait qu’être favorable à ce projet selon le régime de
Vichy considérant que seul ce dernier était capable de comprendre les
réels problèmes que la France rencontrait à l’époque. Pour Vichy, la
France devait faire partie de la Nouvelle Europe pour pouvoir peser.
Pour la propagande de l’époque, le régime estimait qu’être contre cette
construction européenne, c’était s’enfermer, et vouloir une nouvelle
fois la guerre avec l’Allemagne. « Connaissez-vous mieux que lui les
problèmes de l’heure ? »
La rhétorique du IIIème Reich
Toute la propagande allemande avait pour but de faire croire aux peuples
que seul l’Europe pouvait rendre les pays plus fort en raison de leur
union. L’Allemagne qui se tenait comme occupant promettait la paix et la
prospérité comme pouvait le faire croire un certain Empire Romain
proposant la Pax Romana. « Si vous être contre l’occupation de Rome,
vous êtes contre la Pax Romana et donc pour la guerre ». Suite à « la
der des der » qui fût le dernier drame humain pour l’époque, cette
rhétorique qui se propageait à travers des affiches, tracts et radios
occupait l’esprit des gens quotidiennement dans tout les territoires
occupés par l’Allemagne nazie.
« La nouvelle Europe est invincible »
« La nouvelle Europe est l’avenir »
« La nouvelle Europe se bat pour ton bien être »
« Les soldats nazis se battent pour la liberté de l’Europe »
Rupture temporaire du projet
Walter Hallstein fût officier allemand durant la deuxième guerre
mondiale. Lors de la bataille de Cherbourg il est fait prisonnier par
les américains en uniforme de la Wehrmacht. Libéré à la fin de la
guerre, il fait son entrée en politique au sein de la CDU en RFA. En
1951, il devient le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du
chancelier Konrad Adenauer. À ce poste il élabore la « doctrine
Hallstein » et devient par la suite le chef de la délégation allemande
(RFA) lors des négociations sur les modalités de la construction
européenne. C’est dans ce contexte que l’idée « supranationale » d’une
fédération émerge en reprenant ses travaux qu’il avait produit en juin
1938 à Rome à la demande d’Hitler. Il co-signe le traité de Rome le 25
mars 1957 avec Konrad Adenauer comme le montre cette photo historique
qui marque officiellement le début de la construction européenne.
De 1958 à 1967, il devient le premier président de la commission
européenne que l’on appelait la commission Hallstein. En 1965 il
présente le plan Hallstein où il préconise de créer une Europe fédérale
sans frontière pour libérer le marché et empêcher et assurer la paix. Ce
projet suscite immédiatement un veto du Général de Gaulle qui pratique
la politique de « la chaise vide ». A l’époque toute la presse qui
soutenait très largement le projet Hallstein reprochait la position du
général De Gaulle d’aller à l’encontre de la paix. A l’époque Walter
Hallstein était perçu comme un des pères fondateurs de la paix en Europe
et donc comme quelqu’un d’intouchable. Le général De Gaulle quant à lui
était, l’homme de l’enfermement, l’homme des frontières cloisonnées et
du siècle dernier… Ainsi toute la rhétorique du IIIème Reich avait été
adoptée suite à la reprise du projet de « la nouvelle Europe ». La
différence était que la propagande exercée était accompagnées de deux
nouveaux concepts de communication importés des USA : le marketing
politique et le story telling. Cette nouvelle force de communication
était facilitée par le soft power, développé par l’américain Joseph Nye.
La propagande se transforme alors en communication.
Pax Americana
Il est de notoriété publique qu’à cause du danger communiste, les USA
n’ont jamais hésité à retourner un certain nombre de dignitaires nazis
possédant des compétences variées et qui pouvaient servir l’intérêt des
États-Unis. Ainsi, ce sont des scientifiques, certains SS spécialisés
dans la traque des communistes, des ingénieurs, des juristes… qui sont
arrêtés, retournés et libérés au profit de la puissance américaine.
Walter Hallstein fait ainsi parti de ceux qui autrefois étaient au
service de l’aigle Hitlérien et qui deviennent serviteur de l’aigle
américain. Lui deviendra président du mouvement européen dont on sait de
façon certaine que c’était un mouvement soutenu et financé par la CIA à
partir des années 50 comme l’indique l’article du Daily Telegraph datant
du 19 septembre 2000. On retrouve dans des documents déclassifiés des
personnages comme Walter Hallstein, Jean Monnet ou encore Robert
Schumann considérés comme des employés par la CIA.
Conclusion
Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par
Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de
l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter
Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui
était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des
conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam. (à noter l’absence d’un
représentant français légitime lors de ces événements. Et pour cause, De
Gaulle en cohérence à l’appel du 18 juin s’est toujours battu pour
l’indépendance de la France en s’opposant à la nouvelle Europe d’Hitler
et la construction européenne portée par les USA. Faute de ne pas avoir
de majorité politique pour sortir de la CECA, il tentera l’idée du
couple Franco-Allemand; sans succès (Traité de l’Élysée et son préambule
d’interprétation) Le traité transatlantique qui se négocie en catimini a
vocation à créer un espace de libre échange entre USA et Europe créant
ainsi une zone de 850 000 000 de consommateurs. C’est aujourd’hui la
pierre angulaire de cette stratégie qui a pour but de neutraliser les
puissances d’Europe afin de conserver une hégémonie sur le monde qui
repose sur une thalassocratie (anglo-saxons) et non une terrassocratie
(allemands ou russes; cf: travaux du géographe britannique Mackinder) .
Il est également intéressant d’étudier la relation entre l’Allemagne et
les États-Unis depuis la capitulation allemande du 8 mai 1945 en
clarifiant notamment le « pacte germano-américain pour le 21ème siècle »
qui lie celui qui a capitulé sans condition à son dominant jusqu’en
2099. (site officiel de la maison blanche)
Bien entendu, je traite avec Darlan, puisque Darlan me donne Alger !
Demain, je traiterai avec Laval si Laval me donne Paris !
Franklin Roosevelt
De Gaulle, dites-vous bien que quand nous aurons à choisir entre les
Français et les Américains, nous préférerons toujours les Américains!
Winston Churchill
Et vous voudriez que j’aille commémorer leur débarquement, alors qu’il
était le prélude à une seconde occupation du pays ? Non, non, ne comptez
pas sur moi!
Charles de Gaulle
M’associer à la commémoration d’un jour où on demandait aux Français de
s’abandonner à d’autres qu’à eux-mêmes, non !
Charles de Gaulle
Vous croyez que les Américains et les Anglais ont débarqué en Normandie
pour nous faire plaisir ?
Charles de Gaulle
Les Américains ne se souciaient pas plus de libérer la France que les
Russes de libérer la Pologne.
Charles de Gaulle
Roosevelt était un type qui voulait dominer l’univers et, bien entendu,
décider du sort de la France. Alors, de Gaulle, ça l’embêtait ; il ne le
trouvait pas assez souple.
Charles de Gaulle
Roosevelt, c’était pareil, il ne traitait qu’avec des gens qui étaient
mes ennemis. Il avait autour de lui, à Washington, des types comme
Chautemps.
Charles de Gaulle
La politique de Roosevelt, c’était exactement celle qu’ont aujourd’hui
les Américains dans le Sud-Est asiatique. Ils ne peuvent pas en imaginer
d’autre. Des marionnettes, c’est ça qu’ils veulent en face d’eux.
Charles de Gaulle
fin de citation
Dans sa conception nazie le rôle de la France dans "Das Neue Europa"
était celui d'un pays essentiellement agricole. Comme cela appartient à
l'histoire je ne citerai pas les sources d'un tel fait.
Or depuis l'entrée dans l'euro la production industrielle a diminuée
<https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/01/IDL-Indices-de-la-Prouction-Industrielle-en-EuroLand.png>
L'analogie entre le projet nazi de Nouvelle Europe et le projet
anglo-saxon de construction européenne est donc complet. L'Allemagne a
donc élaboré sous Hitler son projet de Neue Europa et a pu le réaliser
sous la domination anglo-saxonne. La France a donc perdu ses joyaux
industriels comme Alstom qui a été dépecé moitié pour les USA et moitié
pour l'Allemagne et sa vocation à long terme est de devenir un pays
agricole soumis à l'Allemagne.
Mais l'analogie va plus loin. De même que lors de la Conférence de
Wannsee la solution finale a été décidée par les nazis, la solution
finale a été décidée par les Allemands sous la houlette de Merkel. A
Wannsee les Allemands ont décidé de purifier la race aryenne par
l'extermination des Européens impurs (Juifs, Tziganes...). Ce sera aux
historiens de déterminer quand et où l'Allemagne de Merkel a pris la
décision de purifier l'Europe en la submergeant sous un flot
d'envahisseurs allochtones, sachant que seuls les Allemands seraient
capables du fait de leur expérience historique millénaire de vivre sans
nation tout en maintenant pure leur langue, leurs lois, leurs
traditions, leurs coutumes, leur esprit et leur race aryenne.
Certes, mais on peine à voir ce que tout cela vient faire sur un forum
consacré à la langue française.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Sh.Mandrake
2018-11-09 13:55:31 UTC
Réponse
Permalink
Le 09/11/2018 à 14:49, BéCé a écrit :
[...]
Post by BéCé
Certes, mais on peine à voir ce que tout cela vient faire sur un forum
consacré à la langue française.
Et on peine encore davantage à voir pourquoi le tout est repris dans son
intégralité.
--
Le Magicien.
Michele
2018-11-09 14:00:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by BéCé
Post by Cardinal de Hère
Post by Chico T
Post by Cardinal de Hère
Les Allemands sont un peuple capable de vivre durant 10 siècles ou
plus sans nation, parmi des Arabes, des Amérindiens, des
Italo-argentins, des Portugais brésiliens, des Hongrois, des Polonais,
des Tchèques, des Russes, des Roumains... sans se mélanger à eux, en
gardant leur langue, leur culture, leurs lois, leur administration,
leur autonomie, leur "pureté raciale". J'ai mentionné la source de
cette description : l'Atlas du mondialisme de Pierre Hillard.
Restons concentrés. C'est une seconde affirmation, or je demandais une
source ou des preuves pour la première. Tu en as ?
Lors de la seconde guerre mondiale les Allemands avaient l'intention de
créer une Nouvelle Europe sans frontière.
http://www.upr78.fr/2018/01/14/le-projet-hitlerien-de-nouvelle-europe/
« Das Neue Europa »
Adolf Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai 1938 afin de
créer « une nouvelle Europe » : une union des pays européens qui serait
sous leur contrôle. Une délégation de juristes est alors constituée pour
concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation à supprimer les
frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer un vaste Empire
où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique territoriale, économiques
et diplomatique. Walter Hallstein est nommé personnellement par Adolf
Hitler comme représentant nazi pendant les négociations d’Etat avec
l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin 1938 afin de mettre en place un
cadre juridique pour la « Nouvelle Europe ».
La collaboration française favorable au projet
Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du
regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1er
février 1941). Cette « nouvelle Europe » conçue par le juriste allemand
Walter Hallstein est alors montrée aux français comme une solution de
paix en Europe alors que la France est occupée. Le gouvernement de
Pétain collabore avec le gouvernement nazie dans l’objectif d’instaurer
une « Pax Germania » à travers toute l’Europe. L’occupation du IIIème
Reich sur le continent tout entier est donc présenté à la population
comme un espoir de mettre fin une bonne fois pour toute à la guerre en
Europe. Une propagande de grande ampleur sera mise en place afin de
préparer les consciences à cette « nouvelle Europe ».
La propagande de Vichy entre 1941 et 1942
Pour Vichy, il faut « imiter l’Allemagne » qui est un exemple à suivre.
L’argument économique est utilisé en affirmant que cette nouvelle Europe
permettrait de libérer le marché ce qui à terme favoriserait les
échanges commerciaux. Pour le régime de Vichy, la France est trop petite
pour faire face au monde extérieur. Pour peser, elle doit occuper une
place importante dans cette nouvelle Europe.
Les français ne pouvait qu’être favorable à ce projet selon le régime de
Vichy considérant que seul ce dernier était capable de comprendre les
réels problèmes que la France rencontrait à l’époque. Pour Vichy, la
France devait faire partie de la Nouvelle Europe pour pouvoir peser.
Pour la propagande de l’époque, le régime estimait qu’être contre cette
construction européenne, c’était s’enfermer, et vouloir une nouvelle
fois la guerre avec l’Allemagne. « Connaissez-vous mieux que lui les
problèmes de l’heure ? »
Les expositions de la France européenne sous Vichy
Le gouvernement de Pétain inaugurera avec les autorités nazies
l’exposition intitulée « La France européenne » le 6 juin 1941 à Paris
au Grand Palais. Les tracts et affiches qui doivent faire la promotion
de cet événement mettent en avant le projet d’une « construction de
l’Europe ».
L’objectif de cette exposition est de sensibiliser les français sur
l’importance de construire une Europe de paix sans frontière comme le
montre une comparaison entre la carte de la vieille Europe d’hier et la
carte de la nouvelle Europe de demain. Celle-ci était présenté dans
l’exposition de la France Européenne.
« Hier, l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces«
« Demain, la Nouvelle Europe sans frontière dessinée par Adolf Hitler«
« Il n’y aura plus de frontières, les communications seront faciles, il
y aura des grands axes de communication qui permettront d’avoir enfin un
sentiment européen et favoriseront le commerce«
La vidéo ci-dessous, correspondant à un reportage de propagande datant
du 6 juin 1941, relate l’inauguration à Paris de la première exposition
de la France européenne au Grand Palais. Dès la cinquième seconde, deux
immenses cartes apparaissent sous nos yeux avec l’effacement des Nations
devant l’Empire, pour resurgir de nouveau en arrière-plan à la fin du
reportage.
<A noter dans la vidéo de l'exposition, dont le lien figure ci-dessous,
la part prépondérante de l'agriculture, nous y reviendrons plus loin>
<https://rutube.ru/video/873c23dba9871d53b3fd99466a738bad/?ref=logo&bmstart=1>
Cette exposition ouvrit ses portes le 31 mai 1941 avec pour commissaire
Jacques de Lesdain, directeur de L’Illustration. Le reportage diffusé le
06/06/1941 mentionne les noms de quelques participants lors de
l’inauguration : Fernand de Brinon, ambassadeur de France ; le Général
von Stülpnagel, Militärbefelshaber (commandant militaire) en France ; «
le représentant du nonce apostolique en France » (Valerio Valeri).
Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie
nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en
présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la
Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz –
moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.
Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie
nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en
présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la
Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz –
moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.
<Voici le lien vers la vidéo de cette seconde exposition>
<https://rutube.ru/video/37272098893b705486590e2e1883dcb1/?ref=logo&bmstart=3>
Dans son discours du 22 juin 1942, Pierre Laval souhaita la victoire de
l’Allemagne, en n’oubliant pas d’évoquer la construction de cette
nouvelle Europe…
Conclusion
Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par
Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de
l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter
Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui
était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des
conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam.
fin de citation
Lors de l'occupation de l'Europe par les troupes US, les occupants ont
repris à leur compte le projet allemand nazi de "Nouvelle Europe". Et à
cet effet ils ont donc engagé le nazi Walter Hallstein qui est devenu le
premier président de la Commission Européenne sous domination non plus
nazie mais anglo-saxonne.
https://gazettefrancaise.com/2015/12/14/lhistoire-de-walter-hallstein/
Walter Hallstein était le premier président de la commission européenne.
Concepteur de la construction européenne, il fût aux yeux de l’histoire
un des pères fondateurs de cette Europe de la paix et a toujours été
associé aux remarquables Robert Schuman et Jean Monnet. Ce qui est
surprenant c’est que c’était un juriste proche d’Adolph Hitler. Qui est
Walter Hallstein ?
Walter Hallstein
L’ensemble du processus européen ne peut être compris que si l’on
s’intéresse à la vision des concepteurs de ce projet. Parmi les « pères
fondateurs », Walter Hallstein est sans doute l’un des principaux
concepteurs ou plutôt le concepteur en chef de cette construction
européenne. Cet Allemand né en 1901 et mort en 1982 était professeur de
droit en Allemagne. Il était également un juriste proche des autorités
nazis comme le prouve sa lettre datant du 30 septembre 1935 adressée au
représentant du gouvernement nazi de l’université de Rostock. Il a
d’ailleurs été nommé doyen de la faculté de droit et d’économie de
Rostock par le gouvernement du IIIème Reich comme le prouve la lettre 18
mai 1936 signée par le chancelier de l’université de Rostock et d’un «
Heil Hitler ». Dans un contexte particulier, Walter Hallstein profite de
l’ascenseur social du IIIème Reich lui permettant d’accéder aux plus
hautes fonctions de l’Allemagne nazie.
« Das Neue Europa »
Deux ans après, Adolf Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai
1938 afin de créer « une nouvelle Europe » : une union des pays
européens qui serait sous leur contrôle. Une délégation de juristes est
alors constituée pour concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation
à supprimer les frontières, affaiblir la souveraineté des États et créer
un vaste Empire où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique
territoriale, économiques et diplomatique. Walter Hallstein est donc
nommé personnellement par Adolf Hitler comme représentant nazi pendant
les négociations d’Etat avec l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin
1938 afin de mettre en place un cadre juridique pour la « Nouvelle Europe ».
La collaboration française favorable au projet
Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du
regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1er
février 1941). Cette « nouvelle Europe » conçue par le juriste allemand
Walter Hallstein est alors montrée aux français comme une solution de
paix en Europe alors que la France est occupée. Le gouvernement de
Pétain inaugurera avec les autorités nazies l’exposition intitulée « La
France européenne » le 6 juin 1941 à Paris au Grand Palais. Les tracts
et affiches qui doivent faire la promotion de cet événement mettent en
avant le projet d’une « construction de l’Europe ». Le gouvernement de
Pétain collabore avec le gouvernement nazie dans l’objectif d’instaurer
une « Pax Germania » à travers toute l’Europe. L’occupation du IIIème
Reich sur le continent tout entier est donc présenté à la population
comme un espoir de mettre fin une bonne fois pour toute à la guerre en
Europe. Une propagande de grande ampleur sera mise en place afin de
préparer les consciences à cette « nouvelle Europe ».
L’objectif de cette exposition est de sensibiliser les français sur
l’importance de construire une Europe de paix sans frontière comme le
montre une comparaison entre la carte de la vieille Europe d’hier et la
carte de la nouvelle Europe de demain. Celle-ci était présenté dans
l’exposition de la France Européenne.
« Hier, l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces«
« Demain, la Nouvelle Europe sans frontière dessinée par Adolf Hitler«
« Il n’y aura plus de frontières, les communications seront faciles, il
y aura des grands axes de communication qui permettront d’avoir enfin un
sentiment européen et favoriseront le commerce«
La propagande de Vichy entre 1941 et 1942
Pour Vichy, il faut « imiter l’Allemagne » qui est un exemple à suivre.
L’argument économique est utilisé en affirmant que cette nouvelle Europe
permettrait de libérer le marché ce qui à terme favoriserait les
échanges commerciaux. Pour le régime de Vichy, la France est trop petite
pour faire face au monde extérieur. Pour peser, elle doit occuper une
place importante dans cette nouvelle Europe.
Les français ne pouvait qu’être favorable à ce projet selon le régime de
Vichy considérant que seul ce dernier était capable de comprendre les
réels problèmes que la France rencontrait à l’époque. Pour Vichy, la
France devait faire partie de la Nouvelle Europe pour pouvoir peser.
Pour la propagande de l’époque, le régime estimait qu’être contre cette
construction européenne, c’était s’enfermer, et vouloir une nouvelle
fois la guerre avec l’Allemagne. « Connaissez-vous mieux que lui les
problèmes de l’heure ? »
La rhétorique du IIIème Reich
Toute la propagande allemande avait pour but de faire croire aux peuples
que seul l’Europe pouvait rendre les pays plus fort en raison de leur
union. L’Allemagne qui se tenait comme occupant promettait la paix et la
prospérité comme pouvait le faire croire un certain Empire Romain
proposant la Pax Romana. « Si vous être contre l’occupation de Rome,
vous êtes contre la Pax Romana et donc pour la guerre ». Suite à « la
der des der » qui fût le dernier drame humain pour l’époque, cette
rhétorique qui se propageait à travers des affiches, tracts et radios
occupait l’esprit des gens quotidiennement dans tout les territoires
occupés par l’Allemagne nazie.
« La nouvelle Europe est invincible »
« La nouvelle Europe est l’avenir »
« La nouvelle Europe se bat pour ton bien être »
« Les soldats nazis se battent pour la liberté de l’Europe »
Rupture temporaire du projet
Walter Hallstein fût officier allemand durant la deuxième guerre
mondiale. Lors de la bataille de Cherbourg il est fait prisonnier par
les américains en uniforme de la Wehrmacht. Libéré à la fin de la
guerre, il fait son entrée en politique au sein de la CDU en RFA. En
1951, il devient le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du
chancelier Konrad Adenauer. À ce poste il élabore la « doctrine
Hallstein » et devient par la suite le chef de la délégation allemande
(RFA) lors des négociations sur les modalités de la construction
européenne. C’est dans ce contexte que l’idée « supranationale » d’une
fédération émerge en reprenant ses travaux qu’il avait produit en juin
1938 à Rome à la demande d’Hitler. Il co-signe le traité de Rome le 25
mars 1957 avec Konrad Adenauer comme le montre cette photo historique
qui marque officiellement le début de la construction européenne.
De 1958 à 1967, il devient le premier président de la commission
européenne que l’on appelait la commission Hallstein. En 1965 il
présente le plan Hallstein où il préconise de créer une Europe fédérale
sans frontière pour libérer le marché et empêcher et assurer la paix. Ce
projet suscite immédiatement un veto du Général de Gaulle qui pratique
la politique de « la chaise vide ». A l’époque toute la presse qui
soutenait très largement le projet Hallstein reprochait la position du
général De Gaulle d’aller à l’encontre de la paix. A l’époque Walter
Hallstein était perçu comme un des pères fondateurs de la paix en Europe
et donc comme quelqu’un d’intouchable. Le général De Gaulle quant à lui
était, l’homme de l’enfermement, l’homme des frontières cloisonnées et
du siècle dernier… Ainsi toute la rhétorique du IIIème Reich avait été
adoptée suite à la reprise du projet de « la nouvelle Europe ». La
différence était que la propagande exercée était accompagnées de deux
nouveaux concepts de communication importés des USA : le marketing
politique et le story telling. Cette nouvelle force de communication
était facilitée par le soft power, développé par l’américain Joseph Nye.
La propagande se transforme alors en communication.
Pax Americana
Il est de notoriété publique qu’à cause du danger communiste, les USA
n’ont jamais hésité à retourner un certain nombre de dignitaires nazis
possédant des compétences variées et qui pouvaient servir l’intérêt des
États-Unis. Ainsi, ce sont des scientifiques, certains SS spécialisés
dans la traque des communistes, des ingénieurs, des juristes… qui sont
arrêtés, retournés et libérés au profit de la puissance américaine.
Walter Hallstein fait ainsi parti de ceux qui autrefois étaient au
service de l’aigle Hitlérien et qui deviennent serviteur de l’aigle
américain. Lui deviendra président du mouvement européen dont on sait de
façon certaine que c’était un mouvement soutenu et financé par la CIA à
partir des années 50 comme l’indique l’article du Daily Telegraph datant
du 19 septembre 2000. On retrouve dans des documents déclassifiés des
personnages comme Walter Hallstein, Jean Monnet ou encore Robert
Schumann considérés comme des employés par la CIA.
Conclusion
Le projet européen a été voulu par Hitler et Mussolini et conçu par
Walter Hallstein. Lorsque les américains ont « libéré » l’Europe de
l’ouest, ils se sont efforcés de relancer ce plan en retournant Walter
Hallstein afin de vassaliser l’Europe de l’Ouest conformément à ce qui
était convenu avec Staline sur le partage de l’Europe lors des
conférences de Téhéran, Yalta et Potsdam. (à noter l’absence d’un
représentant français légitime lors de ces événements. Et pour cause, De
Gaulle en cohérence à l’appel du 18 juin s’est toujours battu pour
l’indépendance de la France en s’opposant à la nouvelle Europe d’Hitler
et la construction européenne portée par les USA. Faute de ne pas avoir
de majorité politique pour sortir de la CECA, il tentera l’idée du
couple Franco-Allemand; sans succès (Traité de l’Élysée et son préambule
d’interprétation) Le traité transatlantique qui se négocie en catimini a
vocation à créer un espace de libre échange entre USA et Europe créant
ainsi une zone de 850 000 000 de consommateurs. C’est aujourd’hui la
pierre angulaire de cette stratégie qui a pour but de neutraliser les
puissances d’Europe afin de conserver une hégémonie sur le monde qui
repose sur une thalassocratie (anglo-saxons) et non une terrassocratie
(allemands ou russes; cf: travaux du géographe britannique Mackinder) .
Il est également intéressant d’étudier la relation entre l’Allemagne et
les États-Unis depuis la capitulation allemande du 8 mai 1945 en
clarifiant notamment le « pacte germano-américain pour le 21ème siècle »
qui lie celui qui a capitulé sans condition à son dominant jusqu’en
2099. (site officiel de la maison blanche)
Bien entendu, je traite avec Darlan, puisque Darlan me donne Alger !
Demain, je traiterai avec Laval si Laval me donne Paris !
Franklin Roosevelt
De Gaulle, dites-vous bien que quand nous aurons à choisir entre les
Français et les Américains, nous préférerons toujours les Américains!
Winston Churchill
Et vous voudriez que j’aille commémorer leur débarquement, alors qu’il
était le prélude à une seconde occupation du pays ? Non, non, ne comptez
pas sur moi!
Charles de Gaulle
M’associer à la commémoration d’un jour où on demandait aux Français de
s’abandonner à d’autres qu’à eux-mêmes, non !
Charles de Gaulle
Vous croyez que les Américains et les Anglais ont débarqué en Normandie
pour nous faire plaisir ?
Charles de Gaulle
Les Américains ne se souciaient pas plus de libérer la France que les
Russes de libérer la Pologne.
Charles de Gaulle
Roosevelt était un type qui voulait dominer l’univers et, bien entendu,
décider du sort de la France. Alors, de Gaulle, ça l’embêtait ; il ne le
trouvait pas assez souple.
Charles de Gaulle
Roosevelt, c’était pareil, il ne traitait qu’avec des gens qui étaient
mes ennemis. Il avait autour de lui, à Washington, des types comme
Chautemps.
Charles de Gaulle
La politique de Roosevelt, c’était exactement celle qu’ont aujourd’hui
les Américains dans le Sud-Est asiatique. Ils ne peuvent pas en imaginer
d’autre. Des marionnettes, c’est ça qu’ils veulent en face d’eux.
Charles de Gaulle
fin de citation
Dans sa conception nazie le rôle de la France dans "Das Neue Europa"
était celui d'un pays essentiellement agricole. Comme cela appartient à
l'histoire je ne citerai pas les sources d'un tel fait.
Or depuis l'entrée dans l'euro la production industrielle a diminuée
<https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/01/IDL-Indices-de-la-Prouction-Industrielle-en-EuroLand.png>
L'analogie entre le projet nazi de Nouvelle Europe et le projet
anglo-saxon de construction européenne est donc complet. L'Allemagne a
donc élaboré sous Hitler son projet de Neue Europa et a pu le réaliser
sous la domination anglo-saxonne. La France a donc perdu ses joyaux
industriels comme Alstom qui a été dépecé moitié pour les USA et moitié
pour l'Allemagne et sa vocation à long terme est de devenir un pays
agricole soumis à l'Allemagne.
Mais l'analogie va plus loin. De même que lors de la Conférence de
Wannsee la solution finale a été décidée par les nazis, la solution
finale a été décidée par les Allemands sous la houlette de Merkel. A
Wannsee les Allemands ont décidé de purifier la race aryenne par
l'extermination des Européens impurs (Juifs, Tziganes...). Ce sera aux
historiens de déterminer quand et où l'Allemagne de Merkel a pris la
décision de purifier l'Europe en la submergeant sous un flot
d'envahisseurs allochtones, sachant que seuls les Allemands seraient
capables du fait de leur expérience historique millénaire de vivre sans
nation tout en maintenant pure leur langue, leurs lois, leurs
traditions, leurs coutumes, leur esprit et leur race aryenne.
Certes, mais on peine à voir ce que tout cela vient faire sur un forum
consacré à la langue française.
+1
--
Michèle
Olivier Miakinen
2018-11-09 14:10:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by BéCé
[très longue citation hors charte]
Certes, mais on peine à voir ce que tout cela vient faire sur un forum
consacré à la langue française.
Rien du tout, et d'ailleurs mon filtre à ce propos a très bien fait son
travail : je n'aurais rien vu s'il ne t'avait pas pris l'idée saugrenue
de répondre dans fllf seul, *sans* supprimer tout ce hors-charte.

Puisque tu utilises Thunderbird, je me permets de te suggérer ce filtre,
et je place le suivi vers fr.comp.usenet.lecteurs-de-news.

Filtre de messages applicable à tout usenet :
======================================================================
Nom du filtre : Supprimer tout crosspost avec f.s.politique sans suivi
Appliquer le filtre : (laisser les coches par défaut)
(o) valident TOUTES les conditions suivantes :
Newsgroups / contient / fr.soc.politique
Newsgroups / contient / ,
Followup-To / ne contient pas / .
Exécuter ces actions :
Supprimer le message
======================================================================

L'essayer, c'est l'adopter.
--
Olivier Miakinen
Top-Notch
2018-11-08 11:37:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
jmh
2018-11-08 12:00:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
Top-Notch
2018-11-08 14:02:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by jmh
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
La fin du monde.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Herisson grognon
2018-11-08 14:44:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Post by jmh
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145
915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-
130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
La fin du monde.
L'origine, c'est mieux.

Alain
Top-Notch
2018-11-08 14:54:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by Top-Notch
Post by jmh
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145
915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-
130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
La fin du monde.
L'origine, c'est mieux.
Il faut les deux :

« Tu étais gai comme un italien
Quand il sait qu'il aura de l'amour et du vin »
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cardinal de Hère
2018-11-08 20:51:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Post by jmh
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
La fin du monde.
En tout cas la fin de la civilisation française.
Top-Notch
2018-11-08 21:07:32 UTC
Réponse
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Top-Notch
Post by jmh
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
La fin du monde.
En tout cas la fin de la civilisation française.
Pléonasme.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cardinal de Hère
2018-11-08 22:22:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Top-Notch
Post by Cardinal de Hère
Post by Top-Notch
Post by jmh
Post by Top-Notch
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Cardinal de Hère
C'est très facile d'affirmer la race noire
Toutafé !
Noir, c'est noir http://youtu.be/vx3OTZ35e80
Mais pour les blancs, il y a blanc cassé, blanc crème, blanc vanille,
blanc ivoire, blanc dentelle ancienne, blanc isabelle, blan chisserie,
etc.
Patron, un petit blanc sec !
https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0600096145915-les-francais-boivent-de-moins-en-moins-dalcool-2219689.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiaW5zY3JpdF8xODM5OTcyIn0%253D
La fin du monde.
En tout cas la fin de la civilisation française.
Pléonasme.
On pourra peut-être observer cela d'ici peu : lorsque la ripoublique
maçonnique se convertira aux joies de la charia il sera intéressant de
vérifier si des communautés françaises parviendront à se maintenir sans
nation, par la seule foi en Christ.
Herisson grognon
2018-11-07 22:45:50 UTC
Réponse
Permalink
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?

Alain
Gloops
2018-11-07 23:32:31 UTC
Réponse
Permalink
(dans fr.lettres.langue.francaise,fr.soc.politique)
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Alain
Parce que chaque peuple a ses caractéristiques, ses habitudes, que
quelques personnes d'une autre culture sont très bienvenues au nom de
l'exotisme, alors que beaucoup de personnes d'une autre culture
représentent une invasion intolérable.

Donc il faut bien trouver un vocabulaire pour traiter la question.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Cardinal de Hère
2018-11-07 23:37:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Pourquoi vouloir taire la diversité de la nature humaine ? Un bref coup
d'oeil sur l'histoire récente montre que :
- les délires racistes des XIXe et XXe siècles étaient l'oeuvre de la
franc-maçonnerie afin de justifier le colonialisme, l'impérialisme et la
destruction des royaumes chrétiens multi-raciaux et multinationaux,
- les délires sur le métissage obligatoire et universel des XXe et XXIe
siècles sont aussi l'oeuvre de la franc-maçonnerie dans le but de créer
une humanité nouvelle, indifférenciée, coupée de ses traditions, de son
histoire, de ses coutumes.
Et chaque nouvelle étape vers la création délirante d'un homme nouveau
est marquée par davantage de violences, de crimes, de massacres, de
guerres et de génocides.
Syademos
2018-11-08 00:17:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Demandez au Monde:

Parfois c'est bien parce que les femmes noires "affirment leur identité
en laissant leurs cheveux au naturel" et donc ça les "libère".

Parfois c'est mal alors les races n'existent pas.
Gloops
2018-11-08 07:58:38 UTC
Réponse
Permalink
(dans fr.lettres.langue.francaise,fr.soc.politique)
Parfois c'est bien parce que les femmes noires "affirment leur identité
en laissant leurs cheveux au naturel" et donc ça les "libère".
Parfois c'est mal alors les races n'existent pas.
De toute façon pour Le Monde ce n'est pas compliqué : les gens qui
veulent défendre leur pays s'appellent la fachosphère, les victimes de
passeurs dont on n'a pas voulu dans leur pays s'appellent des chances
pour la France, et le reste doit être du même tonneau, je dois bien dire
qu'un début aussi brillant ne m'a pas donné envie d'aller vérifier.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Sh. Mandrake
2018-11-08 08:40:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Exactement le même besoin qu'on a de partager la population de n'importe
quel animal. Ceux qui sentent mal devant ce partage ont un problème de
racisme. Moi qui ne suis pas raciste, ni le mot ni le concept race ne me
dérangent.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:45:06 UTC
Réponse
Permalink
Ceux qui sentent mal devant ce partage ont un problème de racisme.
Leur odorat est affecté ?...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez sentir les phrases dans leur con-
texte avant de partager sciemment.
Sh. Mandrake
2018-11-08 22:19:44 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Ceux qui sentent mal devant ce partage ont un problème de racisme.
Leur odorat est affecté ?...
Je ne sais pas. Je ne suis pas médecin.
--
Le Magicien
Syademos
2018-11-09 07:58:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Exactement le même besoin qu'on a de partager la population de n'importe
quel animal. Ceux qui sentent mal devant ce partage ont un problème de
racisme. Moi qui ne suis pas raciste, ni le mot ni le concept race ne me
dérangent.
Le concept existe mais le mot est pénible car il rappelle les animaux
domestiques.

Le problème c'est que personne n'a trouvé mieux que "race" pour définir
le concept.

Je propose génomorphotype. C'est comme péripatéticienne, c'est long et
chiant à dire, donc on ne va pas tellement le dire et on ne va pas trop
l'abîmer.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:07:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories
Il y a des populations moins intéressées par les crème bronzantes.
Donc autant le savoir pour éviter des dépenses publicitaires inutiles
auprès de ces phénotypes.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez différer les phrases dans leur con-
texte avant de partager sciemment.
Mr H.­
2018-11-08 09:36:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Alain
Les chats sont de différents pelages, y compris dans une même
portée. Les conflits entre eux portent sur le partage des ressources,
pas sur la couleur du pelage.

Le racisme n'existe que dans l'espèce humaine. Il est utilisé par les
exploiteurs pour créer une hiérarchie arbitraire parmi les exploités et
les inciter à la défendre. De cette façon, c'est tout l'édifice social
qu'ils défendent au profit des exploiteurs.
--
Mr H.
=====
Si je recevais la toute-puissance, avec des millions d'années pour expérimenter, je ne penserais pas à me vanter de l'Homme comme résultat de mes efforts.
-+- Bertrand Russell, Science et religion -+-
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:53:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Mr H.­
Les chats sont de différents pelages, y compris dans une même
portée. Les conflits entre eux portent sur le partage des ressources,
pas sur la couleur du pelage.
Humm !
Faudrait faire des études plus précises sur ce sujet.

Ne sont-ce pas toujours les blancs qui arrivent à attraper plus
rapidement le téton d'où coule le lait... blanc ?
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez partager les phrases dans leur con-
texte avant de porter sciemment.
victallen
2018-11-08 12:07:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Alain
Au niveau de la science c,est très pratique car cela permet d'établir
des modèles . Ainsi grace à ces regroupements il est possible de voir
que certain groupe seront plus sujet à l'obésité au maladie du foie au
rachitisme. il est possible aussi de mieux cibler certain médicament
Cette classification permet aussi à la médecine légale d'identifier les
corps juste à partir du squelette et enqueteurs de réduire la liste de
suspects pour un crime sur la seule base de son identification

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Philippe RAI
2018-11-09 11:50:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Alain
C'est une démarche scientifique de base.

Quand des scientifiques se trouvent devant une population (au sens
statistique, ça peut être des plantes, des animaux, des cailloux ...)
hétérogène, donc avec des caratéristique physiques ou autres
différentes, leur premier travail c'est de classifier. On met tous les
spécimens qui se ressemblent ensemble.

A quoi ça sert ? au début on n'en sait rien. Ensuite l'examen détaillé
de chaque groupe permet de mettre à jour des particularités spécifiques
qui peuvent être utiles dans la compréhension des origines, des
sensibilités ou résistances aux maladies, etc. ...
Herisson grognon
2018-11-09 13:20:12 UTC
Réponse
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Herisson grognon
"Bien sûr, la science démontre qu'il n'existe pas de races humaines."
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d'injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
J'aimerais savoir de quel concept relèvent les mots "noire", "métisse"
ou "Blancs" quand la science, rien que ça, démontre que les races
humaines n'existent pas.
Mais quel besoin aurait-on a partager la population de la planète en
différentes catégories, qu'on les apelle "races" ou autrement n'y change
rien, pour quelle raison ce partage, si ce n'est pour créer des
distinctions entre les unes et les autres de ces catégories ?
Alain
C'est une démarche scientifique de base.
Quand des scientifiques
La distinction qui veut partager la population de la planète, nous, en
différentes catégories préoccuppe mille fois plus les politiciens et
quelques petits scribouillards de ce forum, les objectifs de ces gens
sont tout sauf acceptables, il n'y a pas une minute à y perdre.

Alain





se trouvent devant une population (au sens
Post by Philippe RAI
statistique, ça peut être des plantes, des animaux, des cailloux ...)
hétérogène, donc avec des caratéristique physiques ou autres
différentes, leur premier travail c'est de classifier. On met tous les
spécimens qui se ressemblent ensemble.
A quoi ça sert ? au début on n'en sait rien. Ensuite l'examen détaillé
de chaque groupe permet de mettre à jour des particularités spécifiques
qui peuvent être utiles dans la compréhension des origines, des
sensibilités ou résistances aux maladies, etc. ...
Gloops
2018-11-07 23:27:41 UTC
Réponse
Permalink
(dans fr.lettres.langue.francaise,fr.soc.politique)
"Femmes noires et métisses : une libération qui commence par les
cheveux. Après des décennies d’injonction au défrisage et de canons de
beauté édictés par les Blancs, elles affirment leur identité en laissant
leurs cheveux au naturel."
Si seulement les jolies Asiatiques pouvaient arrêter de se débrider les
yeux ...
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-08 09:11:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Si seulement les jolies Asiatiques pouvaient arrêter de se débrider les
yeux ...
C'est vrai qu'avec la libération des moeurs, elles sont de plus en plus
souvent débridées.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez arrêter les phrases dans leur con-
texte avant de débrider sciemment.
Thierry M.
2018-11-08 10:25:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Bien sûr, la science démontre qu’il n’existe pas de races humaines."
m'font marrer les "pas de race" scientifiques:

tests ADN "ethnique" pour bénéficier de l'affirmative action
https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/document_encadrement_juridik2010.pdf
--
Thierry
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme
Léo Ferré
Sh. Mandrake
2018-11-08 12:09:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by Thierry M.
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme
Léo Ferré
'Ting ! Cong ! Je savais pas que le Léo il était aussi à droite que ça.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Syademos
2018-11-08 19:49:03 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sh. Mandrake
Post by Thierry M.
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme
Léo Ferré
'Ting ! Cong ! Je savais pas que le Léo il était aussi à droite que ça.
C'est vrai, en plus.


Loading...