Discussion:
Ces mots intraduisibles... et nécessaires en français
Add Reply
Le Pépé à chaines
2018-10-06 11:03:46 UTC
Réponse
Permalink
Sur LeFigaro.fr :

"Après une «pestanita», une «petite sieste» en espagnol mexicain,
chacun peut céder aux démons de minuit en faisant une «guateque», une
«fête bruyante qui dure toute la nuit». Idem au Brésil. Après une
certaine heure passée dans les troquets, les habitants du pays du bois
peuvent se prêter à un jeu dangereux nommé «baratona». Un «marathon
d'alcool» que l'on résumera en français à la tournée des bars."

Pénéqué et québecade, voilà ce qu'il faut dire !
BéCé
2018-10-06 11:09:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Le Pépé à chaines
"Après une «pestanita», une «petite sieste» en espagnol mexicain,
chacun peut céder aux démons de minuit en faisant une «guateque», une
«fête bruyante qui dure toute la nuit». Idem au Brésil. Après une
certaine heure passée dans les troquets, les habitants du pays du bois
peuvent se prêter à un jeu dangereux nommé «baratona». Un «marathon
d'alcool» que l'on résumera en français à la tournée des bars."
Pénéqué et québecade, voilà ce qu'il faut dire !
S'agit-il de bois brasillant ?

"Ordem e Progresso"
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Loading...