Discussion:
Le ou la locataire
Add Reply
ast
2019-07-26 06:52:27 UTC
Réponse
Permalink
Bonjour,

lorsque le locataire d'un logement est une femme, faut-il dire le ou la
locataire ?
Jean-Pierre Kuypers
2019-07-26 07:29:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by ast
lorsque le locataire d'un logement est une femme, faut-il dire le ou la
locataire ?
L'épicène va aussi bien au féminin qu'au masculin.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez louer les phrases dans leur con-
texte avant de loger sciemment.
CriCri
2019-07-30 17:39:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
L'épicène va aussi bien au féminin qu'au masculin.
Mais comment pourrait-on le féminiser? - sans écriture inclusive (et
encore ce ne serait pas mieux avec).
Car "locatrice" est l'autre partie. (Défaut de conception de la
langue... ;-)

"locataise" ne serait pas gentil.
"locatresse"? "locateuse"? "locateure"?

(Exercice pratique: je suis en train de rédiger un bail.)
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Jean-Pierre Kuypers
2019-07-30 18:51:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
(Exercice pratique: je suis en train de rédiger un bail.)
Il n'est pas rare d'y trouver :

« Entre :
- Monsieur, Madame et ou Mademoiselle ...
ci après dénommé(e)(s) le bailleur
et
- Monsieur, Madame et ou Mademoiselle ...
ci après dénommé(e)(s) le preneur
... »
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez pratiquer les phrases dans leur con-
texte avant de bailler sciemment.
CriCri
2019-07-30 18:58:41 UTC
Réponse
Permalink
Merci JPK
Post by Jean-Pierre Kuypers
- Monsieur, Madame et ou Mademoiselle ...
ci après dénommé(e)(s) le preneur
...donc preneuses (dont 2) - pour respecter leurs sexes ;-)
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Jean-Pierre Kuypers
2019-07-30 19:51:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Jean-Pierre Kuypers
- Monsieur, Madame et ou Mademoiselle ...
ci après dénommé(e)(s) le preneur
...donc preneuses (dont 2) - pour respecter leurs sexes ;-)
Heu ! plutôt « ci après dénommées le preneur »

Les rôles de bailleur et de preneur sont écrits au masculin singulier
et sont remplis, chaque fois, par une ou plusieurs personnes, hommes ou
femmes, telles que qualifiées plus amplement "ci avant".

Cela permet de rédiger des contrats dont le corps ne doit pas changer
d'une fois à l'autre, selon les personnes concernées.
--
Jean-Pierre Kuypers
CriCri
2019-07-30 20:30:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Cela permet de rédiger des contrats dont le corps ne doit pas changer
d'une fois à l'autre, selon les personnes concernées.
J'ai téléchargé un contrat-type de quelque-chose.service-public.fr
Mais il n'y a _que_ des "place-holders" à remplir selon les cas
spécifiques (location/co-location etc etc). On y substitue ce qu'on veut
- ça s'adapte à toutes les possibilités.
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Jean-Pierre Kuypers
2019-07-31 07:34:38 UTC
Réponse
Permalink
Post by CriCri
Post by Jean-Pierre Kuypers
Cela permet de rédiger des contrats dont le corps ne doit pas changer
d'une fois à l'autre, selon les personnes concernées.
J'ai téléchargé un contrat-type de quelque-chose.service-public.fr
Mais il n'y a _que_ des "place-holders" à remplir selon les cas
spécifiques (location/co-location etc etc). On y substitue ce qu'on veut
- ça s'adapte à toutes les possibilités.
Toutafé !

Et <https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F920>

reprend une référence vers un contrat type

<https://www.inc-conso.fr/sites/default/files/pdf/INC_FP105_contrat-type-
logement-vide.pdf>

où on peut lire :

« Le présent contrat est conclu entre les soussignés :
- [nom et prénom...] (2) désigné (s) ci-après le bailleur;
- [...]
- [nom et prénom ...] désigné (s) ci-après le locataire »

Et on notera aussi que cette proposition cite, une demi douzaine de
fois au moins, "le preneur" qui, lui, n'est explicité nulle part.

Pour ma part, ayant eu à préparer des dizaines de baux, tantôt comme
"preneur" tantôt comme "bailleur", je connais les caveat à respecter
lors de l'usage de ces canevas qui s'adaptent à tout, mais à condition
de les relire TRÈS attentivement.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez adapter les phrases dans leur con-
texte avant de substituer sciemment.
CriCri
2019-07-31 09:22:53 UTC
Réponse
Permalink
...je connais les caveat à respecter lors de l'usage de ces canevas
qui s'adaptent à tout, mais à condition de les relire TRÈS
attentivement.
Merci J-PK
--
bitwyse [PGP KeyID 0x18EB38C4]
Les conseils - c'est ce qu'on demande
quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
Sponsz
2019-07-26 08:35:42 UTC
Réponse
Permalink
Post by ast
Bonjour,
lorsque le locataire d'un logement est une femme, faut-il dire le ou la
locataire ?
L’allocataire.
--
Amaïe !
Marc L.
2019-07-26 09:33:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sponsz
Post by ast
Bonjour,
lorsque le locataire d'un logement est une femme, faut-il dire le ou la
locataire ?
L’allocataire.
La loque à terre.
--
« On leur donne la religion
Qui passe dans la région »
- Manset
Jean-Pierre Kuypers
2019-07-26 10:36:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Sponsz
Post by ast
lorsque le locataire d'un logement est une femme, faut-il dire le ou la
locataire ?
L’allocataire.
Pas rarement, il est social, lui.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez émailler les phrases dans leur con-
texte avant de câbler sciemment.
Loading...