Discussion:
Anglicismes
Add Reply
Syademos
2018-09-30 18:28:53 UTC
Réponse
Permalink
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.


Exemple 1:

"Webcam", qui serait remplacé par "caméra".

Outre le fait que "caméra" est moins précis que "webcam", ce n'est
vraiment pas de chance: si la racine est latine, "caméra" dans ce
contexte est incontestablement un emprunt à l'anglais.



Exemple 2:

"Web", qui serait remplacé par "internet".

C'est encore plus amusant. D'une part, "internet" est un anglicisme
dérivé de "internetting". D'autre part, il y a là une grossière
confusion entre web et internet, ce n'est pas la même chose.



Il y a beaucoup d'autres propositions bancales, à décrire plus tard. :-)
joye
2018-09-30 19:07:18 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.
Si les anglophones voulaient faire pareil aux mots français.

Que dirait-on pour le brie ? Le champagne ? Le "je ne sais quoi" ???

https://www.merriam-webster.com/dictionary/je%20ne%20sais%20quoi
Syademos
2018-09-30 19:43:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Syademos
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.
Si les anglophones voulaient faire pareil aux mots français.
Mais ils ne veulent pas.
Christian Weisgerber
2018-09-30 21:14:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by joye
Post by Syademos
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.
Si les anglophones voulaient faire pareil aux mots français.
... on arriverait à _Uncleftish Beholding_ de Poul Anderson.
https://groups.google.com/forum/message/raw?msg=alt.language.artificial/ZL4e3fD7eW0/_7p8bKwLJWkJ

J'aime beaucoup « forward bernstonish lading » au lieu de « positive
electric charge ».
--
Christian "naddy" Weisgerber ***@mips.inka.de
Jean-Pierre Kuypers
2018-10-01 08:24:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
On pourrait mieux la connaître ?
Ou bien est-elle secrète ?...
Post by Syademos
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.
"Webcam", qui serait remplacé par "caméra".
Outre le fait que "caméra" est moins précis que "webcam", ce n'est
vraiment pas de chance: si la racine est latine, "caméra" dans ce
contexte est incontestablement un emprunt à l'anglais.
De plus, alors qu'il existe de vraies webcams i.e. des webcaméras
accessibles directement sur la Toile, la plupart de ces soi-disant
webcams, en réalité des cybercaméras, sont des caméras reliées à un
ordinateur et qui captent des images dont l'utilisateur fait ce qu'il
veut, dont parfois en envoyer via le Web ou les y mettre à disposition.
Post by Syademos
"Web", qui serait remplacé par "internet".
C'est encore plus amusant. D'une part, "internet" est un anglicisme
dérivé de "internetting". D'autre part, il y a là une grossière
confusion entre web et internet, ce n'est pas la même chose.
Toutafé !
Et malheureusement le trope est aussi répandu que dé/raccrocher pour le
mobile, alors qu'il n'y a pas de crochet sur ce type d'appareil.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez emprunter les phrases dans leur con-
texte avant de préciser sciemment.
Syademos
2018-10-01 08:55:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Syademos
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
On pourrait mieux la connaître ?
Ou bien est-elle secrète ?...
Elle ne gagne peut-être pas à être connue. Comme vous êtes joueur, je
vous laisse trouver avec quelques mots clés. Je vous livrerai la bête si
vous n'y arrivez pas.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Syademos
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.
"Webcam", qui serait remplacé par "caméra".
Outre le fait que "caméra" est moins précis que "webcam", ce n'est
vraiment pas de chance: si la racine est latine, "caméra" dans ce
contexte est incontestablement un emprunt à l'anglais.
De plus, alors qu'il existe de vraies webcams i.e. des webcaméras
accessibles directement sur la Toile, la plupart de ces soi-disant
webcams, en réalité des cybercaméras, sont des caméras reliées à un
ordinateur et qui captent des images dont l'utilisateur fait ce qu'il
veut, dont parfois en envoyer via le Web ou les y mettre à disposition.
Post by Syademos
"Web", qui serait remplacé par "internet".
C'est encore plus amusant. D'une part, "internet" est un anglicisme
dérivé de "internetting". D'autre part, il y a là une grossière
confusion entre web et internet, ce n'est pas la même chose.
Toutafé !
Et malheureusement le trope est aussi répandu que dé/raccrocher pour le
mobile, alors qu'il n'y a pas de crochet sur ce type d'appareil.
Certes, mais il s'agit d'un autre sujet, et celui-là ne fait pas l'objet
de combats d'arrière-garde.

C'est comme donner "un coup de téléphone": de nos jours il n'y a plus
besoin de s'énerver à ce point, ça marche du premier coup.
Syademos
2018-10-01 09:10:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Une association de défenseurs autoproclamés de la langue française
propose de remplacer des anglicismes par de "bons" équivalents.
(...)
Il y a beaucoup d'autres propositions bancales, à décrire plus tard. :-)
Varions les thématiques.



Exemple 4:

"Building" serait remplacé par "édifice", "bâtiment", "immeuble".


Eh non, ce ne sont pas de bons équivalents. Un building est plus précis
que ça. Cf définition du CNRTL:
"Grand immeuble moderne, très haut, souvent occupé par des bureaux".






Exemple 5:

"Timing" serait remplacé par "minutage"; "séquence", "échelonnement";
par ext. : "calendrier", "agenda", "chronologie", "échéancier".


Tout faux. Selon le CNRTL:
Timing: 2. SPORTS (boxe, footb., golf, rugby, tennis, tir...). Moment
opportun pour la préparation et l'exécution d'un geste, d'une attaque;
synchronisation des divers gestes requis dans une technique spéciale.


Aucun des substituts proposés ne convient dans ce contexte. "Trouver le
bon timing" = "Trouver le bon minutage" ? :-))






Ces deux propositions conduiraient à un appauvrissement de la langue
française, voire même à des contresens. À vouloir combattre les
anglicismes sans trouver les bons substituts, on ne fait que renforcer
leur légitimité.
Jean-Pierre Kuypers
2018-10-01 10:32:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Building" serait remplacé par "édifice", "bâtiment", "immeuble".
Eh non, ce ne sont pas de bons équivalents. Un building est plus précis
"Grand immeuble moderne, très haut, souvent occupé par des bureaux".
Pas si souvent occupé par des bureaux.

Les grands immeubles ne comprenant que des logements ne sont pas rares,
loin de là.

Bien sûr, les team buildings (immeubles d'équipes) existent aussi...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez occuper les phrases dans leur con-
texte avant de préciser sciemment.
Syademos
2018-10-01 10:44:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Syademos
"Building" serait remplacé par "édifice", "bâtiment", "immeuble".
Eh non, ce ne sont pas de bons équivalents. Un building est plus précis
"Grand immeuble moderne, très haut, souvent occupé par des bureaux".
Pas si souvent occupé par des bureaux.
Les grands immeubles ne comprenant que des logements ne sont pas rares,
loin de là.
Bien sûr, les team buildings (immeubles d'équipes) existent aussi...
Le "souvent" de la définition du CNRTL me paraît bien adapté.


"Building" évoque bien plus les quartiers d'affaires comme celui de la
Défense que des cités résidentielles comme celles de la Courneuve.
joye
2018-10-01 11:37:22 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Pierre Kuypers
Les grands immeubles ne comprenant que des logements ne sont pas rares,
loin de là.
Bien sûr, les team buildings (immeubles d'équipes) existent aussi..
Et les body buildings aussi.

Sans parler du skill building.
Chico T
2018-10-01 14:56:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
"Building" serait remplacé par "édifice", "bâtiment", "immeuble".
Eh non, ce ne sont pas de bons équivalents. Un building est plus précis
"Grand immeuble moderne, très haut, souvent occupé par des bureaux".
C'est embrouillé, ça. 'Bâtiment' est une bonne traduction du mot
anglais, qui s'applique à toute construction avec murs et toit -
chaumière, maison, cathédrale....

La définition plus restreinte du TLF doit s'appliquer à un mot français,
que l'on ne reconnaîtrait pas en anglais. (On dirait 'office block' etc..)

Qu'est-ce qu'un anglicisme ? Mot, sens, ou tour anglais introduit dans
une autre langue. 'Building' est un demi-anglicisme, pour ainsi dire, ou
bien était un anglicisme mais ne n'est plus. On a adopté le mot, mais
avec un sens (et sans doute une prononciation) tout français.
Syademos
2018-10-01 21:47:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
"Building" serait remplacé par "édifice", "bâtiment", "immeuble".
Eh non, ce ne sont pas de bons équivalents. Un building est plus
"Grand immeuble moderne, très haut, souvent occupé par des bureaux".
C'est embrouillé, ça. 'Bâtiment' est une bonne traduction du mot
anglais, qui s'applique à toute construction avec murs et toit -
chaumière, maison, cathédrale....
La définition plus restreinte du TLF doit s'appliquer à un mot français,
que l'on ne reconnaîtrait pas en anglais. (On dirait 'office block' etc..)
Qu'est-ce qu'un anglicisme ? Mot, sens, ou tour anglais introduit dans
une autre langue.
Oui. En tous cas, introduit dans la langue française.


'Building' est un demi-anglicisme, pour ainsi dire, ou
Post by Chico T
bien était un anglicisme mais ne n'est plus. On a adopté le mot, mais
avec un sens (et sans doute une prononciation) tout français.
Non, une évolution du sens entre l'anglais et le français ne change pas
le fait qu'il s'agit encore d'un anglicisme à part entière.
Chico T
2018-10-02 06:21:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Chico T
C'est embrouillé, ça. 'Bâtiment' est une bonne traduction du mot
anglais, qui s'applique à toute construction avec murs et toit -
chaumière, maison, cathédrale....
La définition plus restreinte du TLF doit s'appliquer à un mot
français, que l'on ne reconnaîtrait pas en anglais. (On dirait 'office
block' etc..)
Qu'est-ce qu'un anglicisme ? Mot, sens, ou tour anglais introduit dans
une autre langue.
Oui. En tous cas, introduit dans la langue française.
 'Building' est un demi-anglicisme, pour ainsi dire, ou
Post by Chico T
bien était un anglicisme mais ne n'est plus. On a adopté le mot, mais
avec un sens (et sans doute une prononciation) tout français.
Non, une évolution du sens entre l'anglais et le français ne change pas
le fait qu'il s'agit encore d'un anglicisme à part entière.
Je ne suis pas d'accord.

Primo, on l'utilise en français depuis un siècle environ, alors c'est
assez naturalisé.

Secundo, un mot est un ensemble d'attributs : orthographe,
prononciation, sens, connotations, particularités d'usage, etc.. Pour le
mot français 'building', il ne reste de l'anglais que l'orthographe. Si
c'est un anglicisme, c'est un anglicisme bien francisé. C'est tout au
plus un demi-anglicisme.
Syademos
2018-10-02 07:08:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
Post by Chico T
C'est embrouillé, ça. 'Bâtiment' est une bonne traduction du mot
anglais, qui s'applique à toute construction avec murs et toit -
chaumière, maison, cathédrale....
La définition plus restreinte du TLF doit s'appliquer à un mot
français, que l'on ne reconnaîtrait pas en anglais. (On dirait
'office block' etc..)
Qu'est-ce qu'un anglicisme ? Mot, sens, ou tour anglais introduit
dans une autre langue.
Oui. En tous cas, introduit dans la langue française.
  'Building' est un demi-anglicisme, pour ainsi dire, ou
Post by Chico T
bien était un anglicisme mais ne n'est plus. On a adopté le mot, mais
avec un sens (et sans doute une prononciation) tout français.
Non, une évolution du sens entre l'anglais et le français ne change
pas le fait qu'il s'agit encore d'un anglicisme à part entière.
Je ne suis pas d'accord.
Primo, on l'utilise en français depuis un siècle environ, alors c'est
assez naturalisé.
Secundo, un mot est un ensemble d'attributs : orthographe,
prononciation, sens, connotations, particularités d'usage, etc.. Pour le
mot français 'building', il ne reste de l'anglais que l'orthographe. Si
c'est un anglicisme, c'est un anglicisme bien francisé. C'est tout au
plus un demi-anglicisme.
Tu te répètes, mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou
récent, bien intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est
toujours un anglicisme.


Il suffit de reprendre la définition (CNRTL):

Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.


Il n'y a aucune notion d'ancienneté là-dedans.
Lorsqu'il s'agit d'un mot comme building, il n'est pas question non plus
d'une altération éventuelle de sens.

"Building" est un mot introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe d'une
autre langue, on est d'accord ?

Donc "building" répond parfaitement à la définition d'anglicisme.
Paul Aubrin
2018-10-02 08:24:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Tu te répètes, mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou
récent,
bien intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est toujours un
anglicisme.
Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
D'après leur étymologie 90% des mots français sont, d'une façon ou d'une
autre, des importations, des dialectes celtes, du latin, des dialectes
germaniques, directement ou après passage chez les anglo-saxons. Il y a
des exceptions. Des mots comme informatique sont des créations purement
franco-françaises.
Syademos
2018-10-03 05:24:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Syademos
Tu te répètes, mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou
récent,
bien intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est toujours un
anglicisme.
Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
D'après leur étymologie 90% des mots français sont, d'une façon ou d'une
autre, des importations, des dialectes celtes, du latin, des dialectes
germaniques, directement ou après passage chez les anglo-saxons. Il y a
des exceptions. Des mots comme informatique sont des créations purement
franco-françaises.
Et alors ?

Ça n'apporte ni ne retranche rien à la définition:

Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
Paul Aubrin
2018-10-03 06:49:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Paul Aubrin
Post by Syademos
Tu te répètes, mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou
récent,
bien intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est toujours
un anglicisme.
Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
D'après leur étymologie 90% des mots français sont, d'une façon ou
d'une autre, des importations, des dialectes celtes, du latin, des
dialectes germaniques, directement ou après passage chez les
anglo-saxons. Il y a des exceptions. Des mots comme informatique sont
des créations purement franco-françaises.
Et alors ?
A la définition, cela ne retranche rien. Mais cela change la
perspective : la quasi-totalité des mots utilisés en français sont des
importations plus ou moins récentes. Exemple : tunnel, anglicisme importé
au 19ème siècle, lui-même adaptation à l'anglais du mot français tonnelle
(petite tonne) avec glissement de sens, lui-même du latin tardif tonna,
et sans doute du celte tonn (peau, outre).
Post by Syademos
Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
Chico T
2018-10-02 09:49:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Chico T
Je ne suis pas d'accord.
Primo, on l'utilise en français depuis un siècle environ, alors c'est
assez naturalisé.
Secundo, un mot est un ensemble d'attributs : orthographe,
prononciation, sens, connotations, particularités d'usage, etc.. Pour
le mot français 'building', il ne reste de l'anglais que
l'orthographe. Si c'est un anglicisme, c'est un anglicisme bien
francisé. C'est tout au plus un demi-anglicisme.
Tu te répètes,
Non, je développe mon argument.
Post by Syademos
mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou
récent, bien intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est
toujours un anglicisme.
Comme Paul a fait remarquer, presque tous les mots français sont venus
d'autres langues. 'Dictionnaire' ? C'est un latinisme. C'est plus ancien
que l'autre, et il semble plus honorable d'emprunter un mot à la
grand-mère qu'à la sœur, mais il reste que le français est fait d'-ismes.
Post by Syademos
Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
Il n'y a aucune notion d'ancienneté là-dedans.
Lorsqu'il s'agit d'un mot comme building, il n'est pas question non plus
d'une altération éventuelle de sens.
"Building" est un mot introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe d'une
autre langue, on est d'accord ?
Donc "building" répond parfaitement à la définition d'anglicisme.
Non, on n'est pas d'accord.

Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on n'en a
emprunté que { O }. C'est l'enveloppe d'un mot, avec du français à
l'intérieur. Au plus, c'est un demi-anglicisme. :-)
Chico T
2018-10-02 09:51:43 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on n'en a
emprunté que { O }.
dont on n'a emprunté que
Syademos
2018-10-03 05:34:04 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
Post by Chico T
Je ne suis pas d'accord.
Primo, on l'utilise en français depuis un siècle environ, alors c'est
assez naturalisé.
Secundo, un mot est un ensemble d'attributs : orthographe,
prononciation, sens, connotations, particularités d'usage, etc.. Pour
le mot français 'building', il ne reste de l'anglais que
l'orthographe. Si c'est un anglicisme, c'est un anglicisme bien
francisé. C'est tout au plus un demi-anglicisme.
Tu te répètes,
Non, je développe mon argument.
Post by Syademos
mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou récent, bien
intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est toujours un
anglicisme.
Comme Paul a fait remarquer, presque tous les mots français sont venus
d'autres langues. 'Dictionnaire' ? C'est un latinisme. C'est plus ancien
que l'autre, et il semble plus honorable d'emprunter un mot à la
grand-mère qu'à la sœur, mais il reste que le français est fait d'-ismes.
So what ? "Dictionnaire" est un latinisme, le français est fait
d'ismes.", qu'est-ce que ça change au fait que "building" est un
anglicisme ?
Post by Chico T
Post by Syademos
Anglicisme: mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le
vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue.
Il n'y a aucune notion d'ancienneté là-dedans.
Lorsqu'il s'agit d'un mot comme building, il n'est pas question non
plus d'une altération éventuelle de sens.
"Building" est un mot introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe
d'une autre langue, on est d'accord ?
Donc "building" répond parfaitement à la définition d'anglicisme.
Non, on n'est pas d'accord.
Mais moi j'ai une définition solide...
Post by Chico T
Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on n'en a
emprunté que { O }. C'est l'enveloppe d'un mot, avec du français à
l'intérieur. Au plus, c'est un demi-anglicisme.    :-)
Il est où, le français à l'intérieur de "building" ?

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tallest_buildings_in_the_United_States

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tallest_buildings_and_structures_in_Manchester


Ils font du français sans le savoir, tu crois ?
Chico T
2018-10-03 06:33:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Chico T
Post by Syademos
mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou récent, bien
intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est toujours un
anglicisme.
Comme Paul a fait remarquer, presque tous les mots français sont venus
d'autres langues. 'Dictionnaire' ? C'est un latinisme. C'est plus
ancien que l'autre, et il semble plus honorable d'emprunter un mot à
la grand-mère qu'à la sœur, mais il reste que le français est fait
d'-ismes.
So what ? "Dictionnaire" est un latinisme, le français est fait
d'ismes.", qu'est-ce que ça change au fait que "building" est un
anglicisme ?
Les mots nouveaux sont des -ismes d'abord, mais après un certain temps
(qui varie selon le mot) on les considère comme français.
Post by Syademos
Mais moi j'ai une définition solide...
Solide, mais peu nuancée. Les lexicographes font ce qu'ils peuvent, mais
leurs ouvrages ne sont pas la fin de la sagesse. Pour cette raison, ils
les révisent tout le temps ; ils n'auront jamais dit leur dernier mot.
Post by Syademos
Post by Chico T
Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on n'en
a emprunté que { O }. C'est l'enveloppe d'un mot, avec du français à
l'intérieur. Au plus, c'est un demi-anglicisme.    :-)
Il est où, le français à l'intérieur de "building" ?
{ P, S, C, U... } : prononciation, sens, connotations, usage....
Post by Syademos
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tallest_buildings_in_the_United_States
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tallest_buildings_and_structures_in_Manchester
Ils font du français sans le savoir, tu crois ?
Non. Je te rappelle que 'building' en anglais veut dire une construction
avec toit et murs (Collins). C'est vrai qu'on hésiterait à l'appliquer à
un chenil ou un abri Anderson, mais une cabane Nissen, par exemple, est
bien un 'building', tout comme le Shard.

En français, un 'building' est un « grand immeuble moderne, très haut,
souvent occupé par des bureaux » (TLF). C'est un 'skyscraper', 'tower
block', 'office block', etc..

Les sens ne sont pas les mêmes. Le mot français n'est pas le mot anglais.
Paul Aubrin
2018-10-03 06:54:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
So what ? "Dictionnaire" est un latinisme, le français est fait
d'ismes.", qu'est-ce que ça change au fait que "building" est un
anglicisme ?
Les mots nouveaux sont des -ismes d'abord, mais après un certain temps
(qui varie selon le mot) on les considère comme français.
+1
Post by Chico T
Post by Syademos
https://en.wikipedia.org/wiki/
List_of_tallest_buildings_in_the_United_States
Post by Chico T
Post by Syademos
https://en.wikipedia.org/wiki/
List_of_tallest_buildings_and_structures_in_Manchester
Post by Chico T
Post by Syademos
Ils font du français sans le savoir, tu crois ?
Le mot français désigne un sous-ensemble du mot anglais. Il y a bien eu
glissement du sens à la francisation.
Post by Chico T
Non. Je te rappelle que 'building' en anglais veut dire une construction
avec toit et murs (Collins). C'est vrai qu'on hésiterait à l'appliquer à
un chenil ou un abri Anderson, mais une cabane Nissen, par exemple, est
bien un 'building', tout comme le Shard.
En français, un 'building' est un « grand immeuble moderne, très haut,
souvent occupé par des bureaux » (TLF). C'est un 'skyscraper', 'tower
block', 'office block', etc..
Les sens ne sont pas les mêmes. Le mot français n'est pas le mot anglais.
+1
Jean-Pierre Kuypers
2018-10-03 07:10:53 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
En français, un 'building' est un « grand immeuble moderne, très haut,
souvent occupé par des bureaux » (TLF). C'est un 'skyscraper', 'tower
block', 'office block', etc..
« souvent occupé par des bureaux » : ha ha ha !
Il est, souvent aussi, occupé par des logements.
En Banlieue, par exemple...

skyscraper : dans le Royaume, on connaît aussi ces gratte-ciel.

Sans oublier les (immeubles-)tours qui enlaidissent si abondamment
Bruxelles.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez occuper les phrases dans leur con-
texte avant de gratter sciemment.
Syademos
2018-10-03 07:29:35 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
Post by Chico T
Post by Syademos
mais c'est inexact. Que l'anglicisme soit ancien ou récent, bien
intégré ou non, qu'il ait une altération de sens, c'est toujours un
anglicisme.
Comme Paul a fait remarquer, presque tous les mots français sont
venus d'autres langues. 'Dictionnaire' ? C'est un latinisme. C'est
plus ancien que l'autre, et il semble plus honorable d'emprunter un
mot à la grand-mère qu'à la sœur, mais il reste que le français est
fait d'-ismes.
So what ? "Dictionnaire" est un latinisme, le français est fait
d'ismes.", qu'est-ce que ça change au fait que "building" est un
anglicisme ?
Les mots nouveaux sont des -ismes d'abord, mais après un certain temps
(qui varie selon le mot) on les considère comme français.
Post by Syademos
Mais moi j'ai une définition solide...
Solide, mais peu nuancée.
Solide, donc. Dommage pour toi si ça ne s'accorde pas à tes
interprétations personnelles.
Post by Chico T
Les lexicographes font ce qu'ils peuvent, mais
leurs ouvrages ne sont pas la fin de la sagesse. Pour cette raison, ils
les révisent tout le temps ; ils n'auront jamais dit leur dernier mot.
Post by Syademos
Post by Chico T
Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on
n'en a emprunté que { O }. C'est l'enveloppe d'un mot, avec du
français à l'intérieur. Au plus, c'est un demi-anglicisme.    :-)
C'est seulement toi qui décides tout seul qu'un anglicisme n'est plus
qu'une fraction d'anglicisme dès lors que l'ensemble des attributs n'est
pas intégré dans la langue d'accueil. Le CNRTL, c'est plus sérieux.
Post by Chico T
Post by Syademos
Il est où, le français à l'intérieur de "building" ?
{ P, S, C, U... } : prononciation, sens, connotations, usage....
Post by Syademos
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tallest_buildings_in_the_United_States
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_tallest_buildings_and_structures_in_Manchester
Ils font du français sans le savoir, tu crois ?
Non. Je te rappelle que 'building' en anglais veut dire une construction
avec toit et murs (Collins). C'est vrai qu'on hésiterait à l'appliquer à
un chenil ou un abri Anderson
Ah, tiens ? Ça dépend donc du contexte, tout comme "bâtiment" en
français: "toute construction destinée à servir d'abri et à isoler".
Maintenant, alerte-moi quand tu verras qualifié de "bâtiment" une cabane
de jardin.
Post by Chico T
mais une cabane Nissen, par exemple, est
bien un 'building', tout comme le Shard.
En français, un 'building' est un « grand immeuble moderne, très haut,
souvent occupé par des bureaux » (TLF). C'est un 'skyscraper', 'tower
block', 'office block', etc..
Les sens ne sont pas les mêmes. Le mot français n'est pas le mot anglais.
Mais la dérive éventuelle de sens ou d'une autre caractéristique
n'empêche en rien le fait qu'un mot reste un anglicisme. Relis la
définition, bon sang ! Par exemple le verbe "upgrader" n'est pas un mot
anglais, c'est pourtant un anglicisme.

Au moins, j'étais d'accord avec ces "défenseurs" de la langue française
sur le fait que "building" est un anglicisme. Mais il faut que des
analystes viennent le contester avec leurs interprétations toutes
personnelles et sorties d'un chapeau.
Chico T
2018-10-03 13:42:48 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Chico T
Post by Chico T
Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on
n'en a emprunté que { O }. C'est l'enveloppe d'un mot, avec du
français à l'intérieur. Au plus, c'est un demi-anglicisme.    :-)
C'est seulement toi qui décides tout seul qu'un anglicisme n'est plus
qu'une fraction d'anglicisme dès lors que l'ensemble des attributs n'est
pas intégré dans la langue d'accueil. Le CNRTL, c'est plus sérieux.
Tu crois ? « Anglicisme : ... mot, sens ou tour syntaxique anglais
introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue... ».

Selon cette définition, et selon ton raisonnement, le mot 'courriel' est
donc un anglicisme, car son sens { S } est venu de l'anglais 'e-mail',
même si ses { O, P, C, U... } eux sont français.
Post by Syademos
Post by Chico T
Non. Je te rappelle que 'building' en anglais veut dire une
construction avec toit et murs (Collins). C'est vrai qu'on hésiterait
à l'appliquer à un chenil ou un abri Anderson
Ah, tiens ? Ça dépend donc du contexte, tout comme "bâtiment" en
français: "toute construction destinée à servir d'abri et à isoler".
Maintenant, alerte-moi quand tu verras qualifié de "bâtiment" une cabane
de jardin.
J'ai déjà dit que 'bâtiment' est une bonne traduction du mot anglais
'building'.
Post by Syademos
Mais la dérive éventuelle de sens ou d'une autre caractéristique
n'empêche en rien le fait qu'un mot reste un anglicisme. Relis la
définition, bon sang ! Par exemple le verbe "upgrader" n'est pas un mot
anglais, c'est pourtant un anglicisme.
Au contraire, 'upgrader' est bien un mot anglais :

<https://en.wikipedia.org/wiki/Upgrader>
Post by Syademos
Au moins, j'étais d'accord avec ces "défenseurs" de la langue française
sur le fait que "building" est un anglicisme. Mais il faut que des
analystes viennent le contester avec leurs interprétations toutes
personnelles et sorties d'un chapeau.
On a peut-être tort de mépriser les mots introduits de l'anglais puis
plus ou moins francisés. Même s'il existe déjà des synonymes français,
c'est rare qu'ils restent exacts. Les sens glissent, jusqu'à ce que
chaque mot ait ses propres nuances. Aussi le vocabulaire s'élargit.

C'est ce qui s'est passé en anglais lors de la collision entre le
normand et l'anglo-saxon. Le 'cow' a quitté la table pour brouter dans
le pré ; le bœuf, devenu 'beef', a fait le chemin inverse. (C'est
pourquoi les Anglais sont les Rosbifs et pas les Roscows.)

Le vocabulaire anglais est plus grand que celui de n'importe quelle
autre langue. Réfléchis-y, cher monsieur. :-)
Syademos
2018-10-03 14:58:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
Post by Chico T
Post by Chico T
Un mot est un ensemble d'attributs, { O, P, S, C, U... }, dont on
n'en a emprunté que { O }. C'est l'enveloppe d'un mot, avec du
français à l'intérieur. Au plus, c'est un demi-anglicisme.    :-)
C'est seulement toi qui décides tout seul qu'un anglicisme n'est plus
qu'une fraction d'anglicisme dès lors que l'ensemble des attributs
n'est pas intégré dans la langue d'accueil. Le CNRTL, c'est plus sérieux.
Tu crois ? « Anglicisme : ... mot, sens ou tour syntaxique anglais
introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue... ».
Selon cette définition, et selon ton raisonnement, le mot 'courriel' est
donc un anglicisme, car son sens { S } est venu de l'anglais 'e-mail',
même si ses { O, P, C, U... } eux sont français.
Non: le sens n'est pas venu de la _langue_ anglaise, il est venu du
_concept_ de courrier électronique pour conduire au mot-valise
franco-français "courri/el".
Post by Chico T
Post by Syademos
Post by Chico T
Non. Je te rappelle que 'building' en anglais veut dire une
construction avec toit et murs (Collins). C'est vrai qu'on hésiterait
à l'appliquer à un chenil ou un abri Anderson
Ah, tiens ? Ça dépend donc du contexte, tout comme "bâtiment" en
français: "toute construction destinée à servir d'abri et à isoler".
Maintenant, alerte-moi quand tu verras qualifié de "bâtiment" une
cabane de jardin.
J'ai déjà dit que 'bâtiment' est une bonne traduction du mot anglais
'building'.
Très souvent, la meilleure traduction de "building" est building.
Post by Chico T
Post by Syademos
Mais la dérive éventuelle de sens ou d'une autre caractéristique
n'empêche en rien le fait qu'un mot reste un anglicisme. Relis la
définition, bon sang ! Par exemple le *_verbe_* "upgrader" n'est pas un
mot anglais, c'est pourtant un anglicisme.
<https://en.wikipedia.org/wiki/Upgrader>
Non, le *VERBE* "upgrader" n'est pas l'upgrader en anglais.
Chico T
2018-10-03 18:05:52 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Chico T
Tu crois ? « Anglicisme : ... mot, sens ou tour syntaxique anglais
introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue... ».
Selon cette définition, et selon ton raisonnement, le mot 'courriel'
est donc un anglicisme, car son sens { S } est venu de l'anglais
'e-mail', même si ses { O, P, C, U... } eux sont français.
Non: le sens n'est pas venu de la _langue_ anglaise, il est venu du
_concept_ de courrier électronique pour conduire au mot-valise
franco-français "courri/el".
Non, c'est faux. On a inventé ce mot dans un refus du mot anglais
"e-mail". Il fallait un mot français avec le même sens que le mot
anglais. /On a donc commencé avec le sens venu de l'anglais/, y ajoutant
des éléments français.
Post by Syademos
Post by Chico T
J'ai déjà dit que 'bâtiment' est une bonne traduction du mot anglais
'building'.
Très souvent, la meilleure traduction de "building" est building.
Très souvent ? Non.
Post by Syademos
Post by Chico T
Post by Syademos
Mais la dérive éventuelle de sens ou d'une autre caractéristique
n'empêche en rien le fait qu'un mot reste un anglicisme. Relis la
définition, bon sang ! Par exemple le *_verbe_* "upgrader" n'est pas
un mot anglais, c'est pourtant un anglicisme.
<https://en.wikipedia.org/wiki/Upgrader>
Non, le *VERBE* "upgrader" n'est pas l'upgrader en anglais.
OK. Il fallait dire que 'upgrader' n'est pas un verbe en anglais. (C'est
une évidence.) :-)
Syademos
2018-10-03 19:14:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Post by Syademos
Post by Chico T
Tu crois ? « Anglicisme : ... mot, sens ou tour syntaxique anglais
introduit dans le vocabulaire ou la syntaxe d'une autre langue... ».
Selon cette définition, et selon ton raisonnement, le mot 'courriel'
est donc un anglicisme, car son sens { S } est venu de l'anglais
'e-mail', même si ses { O, P, C, U... } eux sont français.
Non: le sens n'est pas venu de la _langue_ anglaise, il est venu du
_concept_ de courrier électronique pour conduire au mot-valise
franco-français "courri/el".
Non, c'est faux. On a inventé ce mot dans un refus du mot anglais
"e-mail". Il fallait un mot français avec le même sens que le mot
anglais. /On a donc commencé avec le sens venu de l'anglais/, y ajoutant
des éléments français.
Meuh non, "courrier électronique" n'a pas un sens spécifiquement
anglais. Un courrier électronique est intrinsèquement un courrier
électronique, quelle que soit la langue utilisée pour l'exprimer. Donc
courriel, point.

Au passage, courriel est un très bon substitut au très moche "e-mail".
Les rares fois où le remplacement d'un anglicisme fonctionne bien, il
convient de le saluer.
Chico T
2018-10-04 06:26:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Post by Chico T
Non, c'est faux. On a inventé ce mot dans un refus du mot anglais
"e-mail". Il fallait un mot français avec le même sens que le mot
anglais. /On a donc commencé avec le sens venu de l'anglais/, y
ajoutant des éléments français.
Meuh non, "courrier électronique" n'a pas un sens spécifiquement
anglais. Un courrier électronique est intrinsèquement un courrier
électronique, quelle que soit la langue utilisée pour l'exprimer. Donc
courriel, point.
Ça m'a l'air d'être une rationalisation berçante. Le sens des mots
anglais est souvent universel.

Tu n'as pas vu la faille dans mon argument. Je crois que les
lexicographes ont été maladroits quand ils ont écrit « Anglicisme : ...
mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le vocabulaire ou la
syntaxe d'une autre langue... ». Pour un sens venu de l'anglais, ils ont
à mon avis voulu dire un sens nouveau d'un mot existant - quand par
exemple, on emploie le mot français 'responsif' (qui contient une
réponse) avec le sens du mot anglais 'responsive' (sensible, réactif).

Bonne journée, monsieur. :-)
Syademos
2018-10-04 12:27:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Chico T
Tu n'as pas vu la faille dans mon argument.
Si, si, j'ai bien vu. :-)
Post by Chico T
Je crois que les
lexicographes ont été maladroits quand ils ont écrit « Anglicisme : ...
mot, sens ou tour syntaxique anglais introduit dans le vocabulaire ou la
syntaxe d'une autre langue... ». Pour un sens venu de l'anglais, ils ont
à mon avis voulu dire un sens nouveau d'un mot existant - quand par
exemple, on emploie le mot français 'responsif' (qui contient une
réponse) avec le sens du mot anglais 'responsive' (sensible, réactif).
Bonne journée, monsieur.    :-)
Good trek, mylord. :-)

Loading...