Discussion:
Concordances temporelles
(trop ancien pour répondre)
Bernd
2021-04-06 06:49:57 UTC
Permalink
Bonjour,

Au mode subjonctif, on trouve les quatre temps suivants :

Présent : que nous venions
Imparfait : que nous vinssions
Plus-que-parfait : que nous fussions venus
Passé : que nous soyons venus

On devrait dire normalement :
- il faut que nous venions ce soir...
- il faudrait que nous vinssions

Ici ça se corse...
- il aurait fallu (ou il eût fallu) que nous fussions venus - c'est ce
que je dirais intuitivement (rarement certes mais ça doit pouvoir se
trouver).

Reste : que nous soyons venus - dans quel contexte l'emploie t-on ?
--
A+
Romer
Olivier Miakinen
2021-04-06 07:08:51 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Bernd
Présent : que nous venions
Imparfait : que nous vinssions
Plus-que-parfait : que nous fussions venus
Passé : que nous soyons venus
- il faut que nous venions ce soir...
- il faudrait que nous vinssions
Note tout d'abord que certaines formes sont en train de disparaitre, voire
ont déjà presque complètement disparu. Par exemple je ne crois jamais
avoir rencontré « que nous vinssions » (sauf de façon humoristique), et
même « que nous fussions venus » est extrêmement rare.
Post by Bernd
Ici ça se corse...
- il aurait fallu (ou il eût fallu) que nous fussions venus - c'est ce
que je dirais intuitivement (rarement certes mais ça doit pouvoir se
trouver).
Reste : que nous soyons venus - dans quel contexte l'emploie t-on ?
Les formes « que nous venions » et « que nous soyons venus » peuvent toutes
deux s'employer dans une phrase au passé, ou au présent, ou au futur.

« Il (fallait|faut|faudra) que nous venions pour le voir. »
-> la nécessité de venir a lieu au moment de le voir.

« Il (fallait|faut|faudra) que nous soyons venus deux jours avant le concert
pour réserver nos places. »
-> la nécessité de venir a lieu avant le concert.
--
Olivier Miakinen
Jean-Pierre Kuypers
2021-04-06 10:13:28 UTC
Permalink
In article (Dans l'article)
Post by Bernd
Ici ça se corse...
- il aurait fallu (ou il eût fallu) que nous fussions venus - c'est ce
que je dirais intuitivement (rarement certes mais ça doit pouvoir se
trouver).
Encore eût-il fallu que tu la susses avant de venir.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez corser les phrases dans leur con-
texte avant de venir sciemment.
joye
2021-04-06 13:05:50 UTC
Permalink
Post by Bernd
Présent : que nous venions
Imparfait : que nous vinssions
Plus-que-parfait : que nous fussions venus
Passé : que nous soyons venus
- il faut que nous venions ce soir...
- il faudrait que nous vinssions
???

J'aurais mis "Il faudrait que nous venions"

et

Il aurait fallu que nous vinssions.
Post by Bernd
Ici ça se corse...
- il aurait fallu (ou il eût fallu) que nous fussions venus - c'est ce
que je dirais intuitivement (rarement certes mais ça doit pouvoir se
trouver).
Reste : que nous soyons venus - dans quel contexte l'emploie t-on ?
Ils étaient heureux que nous soyons venu·e·s.
Le Pépé à chaines
2021-04-06 13:24:22 UTC
Permalink
Post by joye
Post by Bernd
Présent : que nous venions
Imparfait : que nous vinssions
Plus-que-parfait : que nous fussions venus
Passé : que nous soyons venus
- il faut que nous venions ce soir...
- il faudrait que nous vinssions
???
J'aurais mis "Il faudrait que nous venions"
et
Il aurait fallu que nous vinssions.
La règle est :
- principale au présent ou au futur : subordonnée au subjonctif présent
- principale à un temps du passé ou au conditionnel : subordonnée au
subjonctif imparfait.

Après, il y a les nuances entre subjonctif présent et passé d'une part,
entre subjonctif imparfait et plus-que-parfait d'autre part.
Post by joye
Post by Bernd
Reste : que nous soyons venus - dans quel contexte l'emploie t-on ?
"Ils sont heureux que nous soyons venus." Le subjonctif passé marque
ici l'aspect, la réalisation de l'action.
Post by joye
Ils étaient heureux que nous soyons venu·e·s.
"Ils étaient heureux que nous fussions venus / que nous vinssions."
Et si on veut éviter toute polémique, "Ils étaient heureux de notre venue".
joye
2021-04-06 21:27:13 UTC
Permalink
Post by Le Pépé à chaines
Post by joye
J'aurais mis "Il faudrait que nous venions"
et
Il aurait fallu que nous vinssions.
- principale au présent ou au futur : subordonnée au subjonctif présent
- principale à un temps du passé ou au conditionnel : subordonnée au
subjonctif imparfait.
    Après, il y a les nuances entre subjonctif présent et passé d'une
part, entre subjonctif imparfait et plus-que-parfait d'autre part.
J'ai enfin eu le temps de faire un peu de fact-checking (sic) chez
Grevisse (13e Éd.) :

§ 867 [...]

« *Dans la langue parlée* et même dans la langue écrite ordinaire...

-- Si le subjonctif fait partie d'une proposition, le présent s'emploie
pour exprimer un fait simultané ou postérieur par rapport au verbe
principal (présent, futur ou passé) : Je veux, je voulais qu'il vienne.

[...]

--Si le subjonctif fait partie d'une proposition, le passé s'emploie
pour exprimer un fait antérieur par rapport au verbe principal (présent,
futur, ou passé) ou par rapport à un autre fait :

Je doute qu'il ait écrit hier...qu'il ait écrit quand je reviendrai. Je
doutais qu'il ait écrit la veille.

[...]

§ 868 *Dans la langue écrite* [...]

a) Lorsque le verbe principal est au présent ou au futur, on suit les
règles données au § 867 : quand on met le *présent* quand le subjonctif
exprime un fait qui est simultané ou postérieur par rapport au verbe
principal ; on met le *passé* quand il s'agit d'un fait antérieur.

b) C'est quand le verbe principal est au passé qu'il y a un usage propre
à la langue écrite.

Elle emploie l'imparfait quand le subjonctif exprime un fait qui est
simultané ou postérieur par rapport au verbe principal :

J'ordonnais, j'ordonnai, j'ai ordonné, j'avais ordonné, quand j'eus
ordonné -- qu'il partît sur le moment, qu'il partît sans tarder.

Elle emploie le plus-que-parfait quand le subjonctif exprime un fait qui
est antérieur par rapport au verbe principal :

Je regrettais, je regrettai, etc. -- qu'il fût parti depuis une heure.. »

Suivi de toutes sortes d'exemples qui suivent et qui ne suivent pas ces
règles.

Et, un peu plus loin, la belle citation :

« On risque de tout perdre en voulant trop exiger [...] Que ne
réserve-t-on l'imparfait du subjonctif au service du conditionnel passé
(il avait voulu, ou il aurait voulu que je vinsse, que j'allasse [...] »
Gide, Incidences, p. 74.)

Continuer la lecture sur narkive:
Résultats de recherche pour 'Concordances temporelles' (Questions et réponses)
3
réponses
Tendance temporelle ou mannequins temporels dans un panneau
démarré 2014-04-02 18:19:55 UTC
statistiques
2
réponses
Le secret de Henry dans l'épouse du voyageur temporel
démarré 2012-04-23 23:24:53 UTC
films
4
réponses
Existe-t-il une version du coefficient de corrélation qui est moins sensible aux valeurs aberrantes?
démarré 2016-11-15 03:08:51 UTC
statistiques
13
réponses
Des gros avions ont-ils atterri - en toute sécurité et sans dommage - dans des endroits dont ils ne pouvaient pas être éloignés?
démarré 2019-06-26 22:59:36 UTC
aviation
9
réponses
Comment donner aux pièces imprimées en 3D en PLA une finition lisse et brillante?
démarré 2016-01-13 01:07:53 UTC
impression en 3d
Sujets non liés mais intéressants
5
réponses
L'appareil photo utilise un double flash qui déclenche un flash externe avant que l'appareil photo ne capture, quelles sont les solutions?
démarré 2016-03-15 10:03:57 UTC
5
réponses
Le déplacement de photos sur un disque SSD donnera-t-il des performances Lightroom plus rapides?
démarré 2015-11-24 09:03:51 UTC
6
réponses
Quelle taille puis-je imprimer une photo JPEG mesurant 5120 x 2880 pixels?
démarré 2011-02-22 16:35:45 UTC
7
réponses
Combien de temps durent les négatifs développés?
démarré 2016-05-21 23:45:29 UTC
5
réponses
Comment éviter les reflets lorsque je photographie dans les vitrines des magasins?
démarré 2011-12-19 23:49:29 UTC
Loading...