Discussion:
Un ordre est un ordre
Add Reply
Syademos
2018-11-07 17:54:04 UTC
Réponse
Permalink
SMS n°1:
Je peux venir à 15h ce vendredi.
Cordialement
Syad


SMS n°2:
Je peux venir ce vendredi à 15h.
Cordialement
Syad



Les deux propositions ont-elles le même sens ?

Un collègue et moi sommes en cordial désaccord à ce propos.
BéCé
2018-11-07 18:21:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Je peux venir à 15h ce vendredi.
Cordialement
Syad
Je peux venir ce vendredi à 15h.
Cordialement
Syad
Les deux propositions ont-elles le même sens ?
La première proposition sous-entend que vous avez un rendez-vous tous
les vendredis avec votre collègue et que, ce vendredi précisément, le
rendez-vous n'est pas à son heure habituelle mais à 15h.

La deuxième proposition signifie que vous souhaitez une rencontre avec
votre collègue et que vous vous proposez de venir vendredi à 15h.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Syademos
2018-11-07 19:16:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by BéCé
Post by Syademos
Je peux venir à 15h ce vendredi.
Cordialement
Syad
Je peux venir ce vendredi à 15h.
Cordialement
Syad
Les deux propositions ont-elles le même sens ?
La première proposition sous-entend que vous avez un rendez-vous tous
les vendredis avec votre collègue et que, ce vendredi précisément, le
rendez-vous n'est pas à son heure habituelle mais à 15h.
La deuxième proposition signifie que vous souhaitez une rencontre avec
votre collègue et que vous vous proposez de venir vendredi à 15h.
C'est presque ça pour ce qui me concerne, il n'y a seulement pas besoin
d'une situation habituelle "tous les vendredis" comme dans votre
explication.

La première proposition sous-entend que je peux venir ce vendredi, mais
pas à n'importe quelle heure. À 15h seulement.

La seconde proposition est une information sans sous-entendu: je propose
un jour et une heure, point.

Pourtant aucune règle syntaxique ne permet de justifier cette nuance,
c'est très curieux.
Jean-Pierre Kuypers
2018-11-07 19:34:32 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
La première proposition sous-entend que je peux venir ce vendredi, mais
pas à n'importe quelle heure. À 15h seulement.
La seconde proposition est une information sans sous-entendu: je propose
un jour et une heure, point.
Pourtant aucune règle syntaxique ne permet de justifier cette nuance,
c'est très curieux.
Le problème, c'est la possibilité de sous-entendu, ce poison de la
(bonne) communication.

Personnelement, je prends a priori « Je peux venir à 15h ce vendredi »
et « Je peux venir ce vendredi à 15h » comme une simple information que
mon interlocuteur peut venir au jour et à l'heure indiquée.

Si je suis concerné (je dois le rencontrer, je dois prévoir la
possibilité d'accès ou autre chose), je lui répondrai que cela convient
ou ne convient pas.

S'il doit simplement venir déposer un truc dans ma boîte aux lettres,
je le remercierai d'avance. Et ne m'inquiéterai pas de ne rien trouver
avant vendredi 15 heures.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez régler les phrases dans leur con-
texte avant de venir sciemment.
Sh. Mandrake
2018-11-07 18:53:02 UTC
Réponse
Permalink
Post by Syademos
Je peux venir à 15h ce vendredi.
Cordialement
Syad
Je peux venir ce vendredi à 15h.
Cordialement
Syad
Les deux propositions ont-elles le même sens ?
Un collègue et moi sommes en cordial désaccord à ce propos.
Mon avis : tétracapilectomie.
--
Le Magicien
Loading...