Discussion:
Nardinamok ?
(trop ancien pour répondre)
joye
2005-09-20 22:04:11 UTC
Qu'est-ce que c'est ? Un juron ? Un épithète pas sympa ?
Michel Guillou
2005-09-20 22:21:12 UTC
Post by joye
Qu'est-ce que c'est ? Un juron ? Un épithète pas sympa ?
DB, au parloir !
--
~ Michel Guillou
joye
2005-09-21 03:27:36 UTC
Post by Michel Guillou
Post by joye
Qu'est-ce que c'est ? Un juron ? Un épithète pas sympa ?
DB, au parloir !
On me souffle en privé qu'il s'agit de l'arabe, mais aussi qu'il s'agit
d'une insulte sexuelle.

Alors, je doute que DB connaisse de tels mots, même s'il parle un arabe
impeccable.

Toi, par contre, Guillou...

;-)

À propos, c'est sur le site officiel de Brigitte Fontaine (au cas où
c'est important, moi, j'ignore, évidemment...)
Babacio
2005-09-21 09:14:15 UTC
"joye"
Post by joye
On me souffle en privé qu'il s'agit de l'arabe, mais aussi qu'il
s'agit d'une insulte sexuelle.
Oui, enfin c'est du français aussi, depuis le temps. On trouve des
variantes comme « nardin amouk » ou « nardin zoumouk »... je ne sais
pas ce que ça veut dire précisément à l'origine.
--
Bé erre hue ixe eu elle, Bruxelles.
Loïc Prouvèze
2005-09-21 09:32:17 UTC
Post by Babacio
"joye"
Post by joye
On me souffle en privé qu'il s'agit de l'arabe, mais aussi qu'il
s'agit d'une insulte sexuelle.
Oui, enfin c'est du français aussi, depuis le temps. On trouve des
variantes comme « nardin amouk » ou « nardin zoumouk »... je ne sais
pas ce que ça veut dire précisément à l'origine.
mouk c'est maman.
Le reste, ma mémoire refuse de s'en rappeler...
Babacio
2005-09-21 09:45:52 UTC
Loïc Prouvèze.
Post by Loïc Prouvèze
Post by Babacio
Post by joye
On me souffle en privé qu'il s'agit de l'arabe, mais aussi qu'il
s'agit d'une insulte sexuelle.
Oui, enfin c'est du français aussi, depuis le temps. On trouve des
variantes comme « nardin amouk » ou « nardin zoumouk »... je ne sais
pas ce que ça veut dire précisément à l'origine.
mouk c'est maman.
Eh bien je savais que « nardin » veut dire « va niquer » ou quelque
chose comme ça, mais on m'a servi tant de choses différentes pour la
fin de la phrase (ta race, ta religion...)
--
Bé erre hue ixe eu elle, Bruxelles.
joye
2005-09-21 11:16:47 UTC
Loïc Prouvèze (aussi)
Merci.
aristide
2005-09-21 14:50:32 UTC
Post by Babacio
Loïc Prouvèze.
Post by Loïc Prouvèze
Post by Babacio
Post by joye
On me souffle en privé qu'il s'agit de l'arabe, mais aussi qu'il
s'agit d'une insulte sexuelle.
Oui, enfin c'est du français aussi, depuis le temps. On trouve des
variantes comme « nardin amouk » ou « nardin zoumouk »... je ne
sais pas ce que ça veut dire précisément à l'origine.
mouk c'est maman.
non
Loïc Prouvèze
2005-09-22 07:54:16 UTC
Post by Babacio
Loïc Prouvèze.
Post by Loïc Prouvèze
Post by Babacio
Post by joye
On me souffle en privé qu'il s'agit de l'arabe, mais aussi qu'il
s'agit d'une insulte sexuelle.
Oui, enfin c'est du français aussi, depuis le temps. On trouve des
variantes comme « nardin amouk » ou « nardin zoumouk »... je ne
sais pas ce que ça veut dire précisément à l'origine.
mouk c'est maman.
non
Quoi non ?
Tu en a trop dit ou pas assez...
Anne
2005-09-21 17:22:11 UTC
Post by Loïc Prouvèze
mouk c'est maman.
De la même famille que « moukère » ?
Loïc Prouvèze
2005-09-22 07:55:01 UTC
Post by Anne
Post by Loïc Prouvèze
mouk c'est maman.
De la même famille que « moukère » ?
Je ne sais pas ....
C'est quoi "moukère" ?
Isabelle Hamey
2005-09-22 08:47:00 UTC
Post by Loïc Prouvèze
Post by Anne
Post by Loïc Prouvèze
mouk c'est maman.
De la même famille que « moukère » ?
Je ne sais pas ....
C'est quoi "moukère" ?
Une femme. Vous n'avez jamais lu Céline ou Camus ?

TLFi :

§
MOUKÈRE, MOUQUÈRE, subst. fém.
A. Femme maghrébine. Les vedettes se croient obligées à des
torsions de croupe et à des ballottements de la poitrine, du
genre «moukère» (...) qui plaît infiniment à ces salles
d'Orientaux (MORAND, New-York, 1930, p.169). La fatma, elle
me fait signe de venir, de monter dans son gourbi (...).
Elle me prend la main, la moukère, elle me la retourne, elle
me regarde dedans, les paumes... de tout près, avec la
lampe. Elle va me faire les lignes (CÉLINE, Mort à crédit,
1936, p.259).
B. Arg. et pop. Femme, maîtresse, prostituée. Le citoyen se
précipita sur le sac à main d'une dame et s'enfuit au pas de
course. La mouquère se mit à brailler (QUENEAU, Loin Rueil,
1944, p.64).
Prononc. et Orth.: []. ROB., Lar. Lang. fr.: -kère ou
-quère; ARAGON, Beaux quart., 1936, p.62: -khère. Étymol. et
Hist. 1863 moukeiras plur. (A. CAMUS, Bohêmes du drapeau,
pp.67 et 174); 1863 moukères (ID., ibid., p.208); 1885
mouqueires (MÉTÉNIER, Lutte, p.92 ds SAIN. Lang. par.,
p.160); 1888 mouquère (d'apr. FEW t.6, 3, p.200b); 1897
mouquère (A. DAUDET, La Fédor, p.56 ds PAULI). Empr. au
sabir algérien moukera, mouchéra «femme» (1830, Dict. de la
lang. franque ou petit mauresque, Marseille, pp.17 et 34) et
celui-ci à l'esp. mujer «id.», du lat. mulier «id.». Cf.
LANLY, p.42: ,,La moukère (ou la mouquère): c'est à
l'origine un mot espagnol (mujer) adopté d'abord par
l'arabe. La jota espagnole correspond exactement au [hFa]
arabe: la prononciation k est donc le fait d'Européens non
espagnols``. Fréq. abs. littér.: 14. Bbg. DAUZAT Ling. fr.
1946, p.284 (s.v. mouquère).
§
Rafi
2005-09-22 20:11:03 UTC
"Isabelle Hamey" <***@alussinan.org>
| Loïc Prouvèze a écrit :
| >
| > Je ne sais pas ....
| > C'est quoi "moukère" ?
|
| Une femme. Vous n'avez jamais lu Céline ou Camus ?

Est-ce à relier à l'espagnol "mujer" ?
Babacio
2005-09-22 20:12:10 UTC
"Rafi".
Post by Rafi
Post by Isabelle Hamey
Post by Loïc Prouvèze
Je ne sais pas ....
C'est quoi "moukère" ?
Une femme. Vous n'avez jamais lu Céline ou Camus ?
Est-ce à relier à l'espagnol "mujer" ?
Oui. Je l'ai lu récemment, peut-être ici même, ma passemémoire me joue
des tours.

Et c'est un exemple de mot espagnol passé en arabe, et non l'inverse.
--
Bé erre hue ixe eu elle, Bruxelles.
Rafi
2005-09-22 20:21:27 UTC
"Babacio" <***@free.fr> a �crit dans le message de news:***@baba.ba...
| "Rafi".
|
| > > > Je ne sais pas ....
| > > > C'est quoi "moukère" ?
| > >
| > > Une femme. Vous n'avez jamais lu Céline ou Camus ?
| >
| > Est-ce à relier à l'espagnol "mujer" ?
|
| Oui. Je l'ai lu récemment, peut-être ici même, ma passemémoire me joue
| des tours.
|
| Et c'est un exemple de mot espagnol passé en arabe, et non l'inverse.

Merci.
kduc
2005-09-22 20:19:50 UTC
Post by Rafi
Est-ce à relier à l'espagnol "mujer" ?
Voyez ici :

http://correcteurs.blog.lemonde.fr/correcteurs/2005/03/compltement_les.html

plusieurs contributions sont intéressantes.

--
kd

Frédérique
2005-09-22 18:47:41 UTC
Post by Loïc Prouvèze
Post by Anne
Post by Loïc Prouvèze
mouk c'est maman.
De la même famille que « moukère » ?
Je ne sais pas ....
C'est quoi "moukère" ?
Tra badjaaa, la moukère !

Inculte !
--
Frédérique
Orcim
2005-09-21 16:22:15 UTC
Post by joye
Qu'est-ce que c'est ? Un juron ? Un épithète pas sympa ?
Comment traduire sans heurter les yeux chastes ?
Ca donne du "je fais l'amour avec ta maman"....

@+
--
Pour m'écrire utiliser provisoirement :
***@laposte.net
Merci
joye
2005-09-21 16:39:17 UTC
Post by Orcim
Post by joye
Qu'est-ce que c'est ? Un juron ? Un épithète pas sympa ?
Comment traduire sans heurter les yeux chastes ?
Ca donne du "je fais l'amour avec ta maman"....
S'il s'agissait simplement de /faire l'amour/ je pense bien que ce
serait moins grave...
Orcim
2005-09-21 17:08:18 UTC
Post by joye
Post by Orcim
Post by joye
Qu'est-ce que c'est ? Un juron ? Un épithète pas sympa ?
Comment traduire sans heurter les yeux chastes ?
Ca donne du "je fais l'amour avec ta maman"....
S'il s'agissait simplement de /faire l'amour/ je pense bien que ce
serait moins grave...
Vi....
Si ce n'est quand même deux choses :
1 - les personnes qui le disent (et qui savent de quoi elles parlent, de
plus en plus rares) ont une vision très restrictive sur le sexe....
2 - pour ces mêmes personnes, la mère est une idôle assexuée...

Bien entendu, cette expression comme bien d'autres est entrée dans le
langage commun, dans le domaine de l'insulte, on ne sait pas vraiment ce
qu'on dit....

J'en veux pour exeple le mot "salope" mit à toutes les sauces et qui,
s'il pouvait être laicisé, ne serait ni une insulte ni un compliment,
juste la constatation de l'activité sexuelle d'une femme....
Ce même mot, une fois la rectification faite, j'aimerais bien qu'il soit
masculinisé et c'est avec bonheur que je le porterais...

@+
--
Pour m'écrire utiliser provisoirement :
***@laposte.net
Merci
joye
2005-09-21 17:08:29 UTC
Post by Orcim
Ce même mot, une fois la rectification faite, j'aimerais bien qu'il
soit masculinisé et c'est avec bonheur que je le porterais...
Comme quoi, le masculin de /salope/ n'est pas /salaud/ ?
Anne
2005-09-21 17:20:38 UTC
Post by joye
Post by Orcim
Ce même mot, une fois la rectification faite, j'aimerais bien qu'il
soit masculinisé et c'est avec bonheur que je le porterais...
Comme quoi, le masculin de /salope/ n'est pas /salaud/ ?
Pas seulement. « Salope » a une connotation sexuelle que « salaud » n'a pas.
joye
2005-09-21 17:57:54 UTC
Post by Anne
Post by joye
Comme quoi, le masculin de /salope/ n'est pas /salaud/ ?
Pas seulement. « Salope » a une connotation sexuelle que « salaud » n'a pas.
Hmm, en anglais, "bastard" peut bien avoir une connotation sexuelle --
un homme qui couche avec des femmes mais qui ne prend aucun autre
intérêt en elles.

Mais c'est vrai que c'est moins grave que celle pour /slut/ .
Orcim
2005-09-21 18:04:39 UTC
Post by joye
Post by Orcim
Ce même mot, une fois la rectification faite, j'aimerais bien qu'il
soit masculinisé et c'est avec bonheur que je le porterais...
Comme quoi, le masculin de /salope/ n'est pas /salaud/ ?
Nan, le mot salaude existe...

@+
--
Pour m'écrire utiliser provisoirement :
***@laposte.net
Merci
Babacio
2005-09-21 17:09:19 UTC
"Orcim"
Post by Orcim
Bien entendu, cette expression comme bien d'autres est entrée dans
le langage commun, dans le domaine de l'insulte, on ne sait pas
vraiment ce qu'on dit....
De l'insulte, ou même du juron.
Post by Orcim
J'en veux pour exeple le mot "salope" mit à toutes les sauces et qui,
s'il pouvait être laicisé, ne serait ni une insulte ni un compliment,
juste la constatation de l'activité sexuelle d'une femme...
Ce même mot, une fois la rectification faite, j'aimerais bien qu'il soit
masculinisé et c'est avec bonheur que je le porterais...
On peut vous appeler « lapin », si ça suffit à faire votre bonheur.
--
Bé erre hue ixe eu elle, Bruxelles.
Orcim
2005-09-21 18:05:36 UTC
Post by Babacio
Post by Orcim
J'en veux pour exeple le mot "salope" mit à toutes les sauces et qui,
s'il pouvait être laicisé, ne serait ni une insulte ni un compliment,
juste la constatation de l'activité sexuelle d'une femme...
Ce même mot, une fois la rectification faite, j'aimerais bien qu'il
soit masculinisé et c'est avec bonheur que je le porterais...
On peut vous appeler « lapin », si ça suffit à faire votre bonheur.
:-)))
J'y vois une définition vraiment différente "personne aimant les chooses
du sexe et ne s'en cachant pas"...

@+
--
Pour m'écrire utiliser provisoirement :
***@laposte.net
Merci