Discussion:
Entièreté réduite
(trop ancien pour répondre)
Didier Wagner
2018-02-13 15:59:06 UTC
Permalink
Raw Message
Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux mois la
France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny Hallyday. » Or
je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne pas avoir « rendu
hommage » à cette personne. Si bon nombre de Français n'ont point
manifesté d'une façon ou d'une autre de l'admiration aux funérailles de
l'« idole », peut-on qualifier les manifestants de « France tout entière
» ? (J'écarte l'hyperbole : le journaliste semblait convaincu de la
justesse de son propos.)
Michele
2018-02-13 16:05:52 UTC
Permalink
Raw Message
Didier Wagner <***@viagmail.com> wrote:
> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux mois la
> France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny Hallyday. » Or
> je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne pas avoir « rendu
> hommage » à cette personne. Si bon nombre de Français n'ont point
> manifesté d'une façon ou d'une autre de l'admiration aux funérailles de
> l'« idole », peut-on qualifier les manifestants de « France tout entière

Non, vous avez raison, mais l’expression est souvent utilisée et à tort,
quand on parle d’une forte proportion de gens.








--
Michèle
Didier Wagner
2018-02-13 16:16:42 UTC
Permalink
Raw Message
Michele :
> Didier Wagner :

>> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux mois la
>> France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny Hallyday. » Or
>> je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne pas avoir « rendu
>> hommage » à cette personne. Si bon nombre de Français n'ont point
>> manifesté d'une façon ou d'une autre de l'admiration aux funérailles de
>> l'« idole », peut-on qualifier les manifestants de « France tout entière

> Non, vous avez raison, mais l’expression est souvent utilisée et à tort,
> quand on parle d’une forte proportion de gens.

Merci.
siger
2018-02-13 21:30:05 UTC
Permalink
Raw Message
Michele a écrit :

> Didier Wagner <***@viagmail.com> wrote:
>> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux
>> mois la France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny
>> Hallyday. » Or je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne
>> pas avoir « rendu hommage » à cette personne. Si bon nombre de
>> Français n'ont point manifesté d'une façon ou d'une autre de
>> l'admiration aux funérailles de l'« idole », peut-on qualifier
>> les manifestants de « France tout entière
>
> Non, vous avez raison, mais l'expression est souvent utilisée et à
> tort, quand on parle d'une forte proportion de gens.

Je ne pense pas que ce soit l'explication. Pour un journaliste, "la
France entière", ou "tout le monde en parle" représentent la même
chose : eux.

- La France entière = la majorité des médias français

- Tout le monde en parle = la majorité des médias en parlent

"majorité" étant à comprendre en fonction du nombre de lecteurs /
auditeurs / télespectateurs.

Il n'est pas rare de voir une info qualifiée de "tout le monde en
parle" alors que personne n'en parle à part des journalistes : au
bistrot, au marché, en famille, aux boules, etc. personne n'en parle.


--
siger
Michele
2018-02-13 21:43:48 UTC
Permalink
Raw Message
siger <***@s.invalid> wrote:
> Michele a écrit :
>
>> Didier Wagner <***@viagmail.com> wrote:
>>> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux
>>> mois la France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny
>>> Hallyday. » Or je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne
>>> pas avoir « rendu hommage » à cette personne. Si bon nombre de
>>> Français n'ont point manifesté d'une façon ou d'une autre de
>>> l'admiration aux funérailles de l'« idole », peut-on qualifier
>>> les manifestants de « France tout entière
>>
>> Non, vous avez raison, mais l'expression est souvent utilisée et à
>> tort, quand on parle d'une forte proportion de gens.
>
> Je ne pense pas que ce soit l'explication. Pour un journaliste, "la
> France entière", ou "tout le monde en parle" représentent la même
> chose : eux.
>
> - La France entière = la majorité des médias français
>
> - Tout le monde en parle = la majorité des médias en parlent
>
> "majorité" étant à comprendre en fonction du nombre de lecteurs /
> auditeurs / télespectateurs.
>
> Il n'est pas rare de voir une info qualifiée de "tout le monde en
> parle" alors que personne n'en parle à part des journalistes

Et quand Roger Gicquel a dit : « la France a peur », ce n’était pas les
journalistes dont il parlait.

--
Michèle
siger
2018-02-13 22:47:14 UTC
Permalink
Raw Message
Michele a écrit :

> siger <***@s.invalid> wrote:
>> Michele a écrit :
>>
>>> Didier Wagner <***@viagmail.com> wrote:
>>>> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux
>>>> mois la France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny
>>>> Hallyday. » Or je suis persuadé n'être pas le seul en France à
>>>> ne pas avoir « rendu hommage » à cette personne. Si bon nombre
>>>> de Français n'ont point manifesté d'une façon ou d'une autre de
>>>> l'admiration aux funérailles de l'« idole », peut-on qualifier
>>>> les manifestants de « France tout entière
>>>
>>> Non, vous avez raison, mais l'expression est souvent utilisée et
>>> à tort, quand on parle d'une forte proportion de gens.
>>
>> Je ne pense pas que ce soit l'explication. Pour un journaliste,
>> "la France entière", ou "tout le monde en parle" représentent la
>> même chose : eux.
>>
>> - La France entière = la majorité des médias français
>>
>> - Tout le monde en parle = la majorité des médias en parlent
>>
>> "majorité" étant à comprendre en fonction du nombre de lecteurs /
>> auditeurs / télespectateurs.
>>
>> Il n'est pas rare de voir une info qualifiée de "tout le monde en
>> parle" alors que personne n'en parle à part des journalistes
>
> Et quand Roger Gicquel a dit : « la France a peur », ce n'était
> pas les journalistes dont il parlait.

Il parlait de ce que les journalistes supposaient.


--
siger
Didier Wagner
2018-02-14 08:03:15 UTC
Permalink
Raw Message
siger :
> Michele :
>> Didier Wagner :

>>> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux
>>> mois la France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny
>>> Hallyday. » Or je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne
>>> pas avoir « rendu hommage » à cette personne. Si bon nombre de
>>> Français n'ont point manifesté d'une façon ou d'une autre de
>>> l'admiration aux funérailles de l'« idole », peut-on qualifier
>>> les manifestants de « France tout entière

>> Non, vous avez raison, mais l'expression est souvent utilisée et à
>> tort, quand on parle d'une forte proportion de gens.

> Je ne pense pas que ce soit l'explication. Pour un journaliste, "la
> France entière", ou "tout le monde en parle" représentent la même
> chose : eux.
>
> - La France entière = la majorité des médias français

Intégralité et majorité ne sont pourtant pas synonymes.


> - Tout le monde en parle = la majorité des médias en parlent
>
> "majorité" étant à comprendre en fonction du nombre de lecteurs /
> auditeurs / télespectateurs.
>
> Il n'est pas rare de voir une info qualifiée de "tout le monde en
> parle" alors que personne n'en parle à part des journalistes : au
> bistrot, au marché, en famille, aux boules, etc. personne n'en parle.

Il est vrai qu'on peut se demander parfois si tous les gens que les
journalistes de télévision appellent « les anonymes » font pour eux
partie de la France. Qui n'a pas de non existe-t-il vraiment ? La France
entière serait alors composée de la totalité des "nonymes".
Chico T
2018-02-14 08:13:51 UTC
Permalink
Raw Message
Le 14/02/18 à 08:03, Didier Wagner a écrit :
>
> Il est vrai qu'on peut se demander parfois si tous les gens que les
> journalistes de télévision appellent « les anonymes » font pour eux
> partie de la France. Qui n'a pas de non existe-t-il vraiment ? La France
> entière serait alors composée de la totalité des "nonymes".

De 'synonymes', peut-être. Eux, ils sont toujours d'accord. ;-)
Didier Wagner
2018-02-14 10:30:58 UTC
Permalink
Raw Message
Chico T  :
> Didier Wagner :

>> Il est vrai qu'on peut se demander parfois si tous les gens que les
>> journalistes de télévision appellent « les anonymes » font pour eux
>> partie de la France. Qui n'a pas de non existe-t-il vraiment ? La
>> France entière serait alors composée de la totalité des "nonymes".

> De 'synonymes', peut-être. Eux, ils sont toujours d'accord.    ;-)

La voilà bien réduite et unani/yme... la France entière !
Didier Wagner
2018-02-14 10:28:53 UTC
Permalink
Raw Message
Didier Wagner :


> Il est vrai qu'on peut se demander parfois si tous les gens que les
> journalistes de télévision appellent « les anonymes » font pour eux
> partie de la France. Qui n'a pas de non existe-t-il vraiment ? La France
> entière serait alors composée de la totalité des "nonymes".

onymes !
Anansi
2018-02-14 17:09:56 UTC
Permalink
Raw Message
Le 14/02/2018 à 09:03, Didier Wagner a écrit :
> siger :
>> Michele :
>>> Didier Wagner :
>
>>>> Entendu ce matin sur une chaîne de télévision : « Il y a deux
>>>> mois la France tout entière rendait un dernier hommage à Johnny
>>>> Hallyday. » Or je suis persuadé n'être pas le seul en France à ne
>>>> pas avoir « rendu hommage » à cette personne. Si bon nombre de
>>>> Français n'ont point manifesté d'une façon ou d'une autre de
>>>> l'admiration aux funérailles de l'« idole », peut-on qualifier
>>>> les manifestants de « France tout entière
>
>>> Non, vous avez raison, mais l'expression est souvent utilisée et à
>>> tort, quand on parle d'une forte proportion de gens.
>
>> Je ne pense pas que ce soit l'explication. Pour un journaliste, "la
>> France entière", ou "tout le monde en parle" représentent la même
>> chose : eux.
>>
>> - La France entière = la majorité des médias français
>
> Intégralité et majorité ne sont pourtant pas synonymes.

Les gens qui ne font pas partie de la majorité ne peuvent pas être
intègres, donc ils ne comptent pas dans l'intégralité.
Harp
2018-02-14 10:26:47 UTC
Permalink
Raw Message
siger:

> Je ne pense pas que ce soit l'explication. Pour un journaliste, "la
> France entière", ou "tout le monde en parle" représentent la même
> chose : eux.
>
> La France entière = la majorité des médias français


En effet. Les rares fois où la France entière a l'occasion de
s'exprimer directement, elle ne donne pas toujours raison à l'opinion
qui prévaut au sein de la petite classe socio-professionnelle des
journalistes.

C'est encore plus manifeste dans l'Amérique entière, cf l'élection de
Trump.
Loading...