Discussion:
Les contradictions de la circulaire sur l’écriture inclusive
Add Reply
Le Pépé à chênes
2017-11-23 19:12:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Sur LeMonde.fr :

« Dire par exemple « le candidat ou la candidate », ou « les Françaises
et les Français », c’est déjà écrire en inclusif. »

Exemple ancien de discours inclusif :
<http://www.ina.fr/video/I00012393>. On dirait du Jourdain...
Sh.Mandrake
2017-11-24 08:39:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
    « Dire par exemple « le candidat ou la candidate », ou « les
Françaises et les Français », c’est déjà écrire en inclusif. »
<http://www.ina.fr/video/I00012393>. On dirait du Jourdain...
Ce débat sur l'écriture dite inclusive ne me passionne pas,
mais il me semble qu'il y a une différence entre « le candidat ou la
candidate » et « les Françaises et les Français ».
Dans le premier cas, le « ou » est exclusif. C'est soit _un_ candidat,
soit _une_ candidate.
Dans le second, le « et » est inclusif. C'est les Français _et_ les
Française.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Le Pépé à chênes
2017-11-24 10:30:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Ce débat sur l'écriture dite inclusive ne me passionne pas,
mais il me semble qu'il y a une différence entre « le candidat ou la
candidate » et « les Françaises et les Français ».
Dans le premier cas, le « ou » est exclusif. C'est soit _un_ candidat,
soit _une_ candidate.
Dans le second, le « et » est inclusif. C'est les Français _et_ les
Française.
Vous, vous aimez voler dans les plumes. Ça tombe bien, je vois des gens
s'approcher de vous avec un tonneau et du goudron. Fuyez !
Sh.Mandrake
2017-11-24 11:09:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Ce débat sur l'écriture dite inclusive ne me passionne pas,
mais il me semble qu'il y a une différence entre « le candidat ou la
candidate » et « les Françaises et les Français ».
Dans le premier cas, le « ou » est exclusif. C'est soit _un_ candidat,
soit _une_ candidate.
Dans le second, le « et » est inclusif. C'est les Français _et_ les
Française.
    Vous, vous aimez voler dans les plumes.
Qu'entendez-vous par là ?

Ça tombe bien, je vois des
gens s'approcher de vous avec un tonneau et du goudron. Fuyez !
C'est gentil à vous de me mettre en garde, mais tranquillisez-vous.
Je n'ai rien à craindre. (je m'aperçois que j'ai oublié de mettre un s à
« Française » dans mon précédent message.
Mais à par Ânansi et quelques faquins, personne n'en mourra.)
--
Ubuntou,

Le Magicien
Anansi
2017-11-24 19:17:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Mais à par Ânansi et quelques faquins, personne n'en mourra.)
À part.
Sh.Mandrake
2017-11-27 08:56:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Mais à par Ânansi et quelques faquins, personne n'en mourra.)
À part.
Exact. Merci de me relire.
--
Le Magicien
Harp
2017-11-24 20:52:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
« Dire par exemple « le candidat ou la candidate », ou « les Françaises et
les Français », c’est déjà écrire en inclusif. »
Exemple ancien de discours inclusif : <http://www.ina.fr/video/I00012393>.
On dirait du Jourdain...
La journaliste du Monde écrit:

La circulaire affirme que « dans les textes réglementaires, le masculin
est une forme neutre, qu’il convient d’utiliser pour les termes
susceptibles de s’appliquer aussi bien aux femmes qu’aux hommes ».
C’est faux : le masculin est l’un des deux genres qui composent la
langue française, laquelle ne connaît pas le neutre, contrairement à
l’allemand, par exemple.




Elle n'a rien compris, la pauvre.
Loading...