Discussion:
La population est singulière
Add Reply
Harp
2017-07-30 09:49:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Sur le site de la chaine culturelle Arte:


"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."


Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Le Pépé à chaines
2017-07-30 10:03:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de
nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous
devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel,
même si ce pourcentage est inférieur à 1...
En revanche, si vous voulez faire un accord sémantique, vous
considérerez effectivement l'ensemble de "la population", qui est au
singulier.
Voyez par vous-même comment vous feriez l'accord si à la place de "90%"
vous auriez "le quart", "la moitié" ou "les trois-quarts"...
L'accord syntaxique a le mérite de ne pas être sujet à interprétation,
il est mécanique.

Ce type de problème est à rapprocher de "la plupart (de)".
joye
2017-07-30 10:07:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un
complément de nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la
syntaxe, vous devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est
bien un pluriel, même si ce pourcentage est inférieur à 1...
Oui, mais non. L'accord dépend du complément.

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1597

Sans "de la population", on écrirait bien "90 % vivent".
Anansi
2017-07-30 10:47:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un
complément de nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la
syntaxe, vous devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est
bien un pluriel, même si ce pourcentage est inférieur à 1...
Oui, mais non. L'accord dépend du complément.
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1597
Sans "de la population", on écrirait bien "90 % vivent".
Non. Relisez :
« Après l’expression d’une fraction ou d’un pourcentage suivi d'un
complément, l'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel,
selon le sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par
la fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le
complément. Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
Je répète :
« L'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel, selon le
sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par la
fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le complément. »
joye
2017-07-30 11:11:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un
complément de nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la
syntaxe, vous devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est
bien un pluriel, même si ce pourcentage est inférieur à 1...
Oui, mais non. L'accord dépend du complément.
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1597
Sans "de la population", on écrirait bien "90 % vivent".
« Après l’expression d’une fraction ou d’un pourcentage suivi d'un
complément, l'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel,
selon le sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par
la fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le
complément. Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
« L'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel, selon le
sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par la
fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le complément. »
Non. Relisez votre propre citation :

§
Post by Anansi
Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
§

Et puis regardez les exemples où l'on trouve :

§

Selon la directrice, 30 % du personnel qui a été invité à se prononcer
ont réagi favorablement. (Inviter s'accorde au singulier avec le
complément personnel, alors que réagir s'accorde au pluriel avec le
pourcentage.)

§


Le mot "population" est singulier, comme le dit Harp. Le singulier s'y
impose.
Anansi
2017-07-30 11:23:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un
complément de nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la
syntaxe, vous devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est
bien un pluriel, même si ce pourcentage est inférieur à 1...
Oui, mais non. L'accord dépend du complément.
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1597
Sans "de la population", on écrirait bien "90 % vivent".
« Après l’expression d’une fraction ou d’un pourcentage suivi d'un
complément, l'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel,
selon le sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par
la fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le
complément. Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
« L'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel, selon le
sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par la
fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le complément. »
Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
Dans ce dernier cas.
Quel est ce dernier cas ?
Celui où l'importance est accordée à l'ensemble exprimé par le complément.
Donc c'est faux dans le premier cas où l'importance est accordée à la
proportion exprimée par la fraction ou le pourcentage.
Harp
2017-07-30 11:38:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Anansi
Post by joye
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un
complément de nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la
syntaxe, vous devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est
bien un pluriel, même si ce pourcentage est inférieur à 1...
Oui, mais non. L'accord dépend du complément.
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1597
Sans "de la population", on écrirait bien "90 % vivent".
« Après l’expression d’une fraction ou d’un pourcentage suivi d'un
complément, l'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel,
selon le sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par
la fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le
complément. Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
« L'accord du verbe peut se faire au singulier ou au pluriel, selon le
sens ou l’importance qu’on accorde à la proportion exprimée par la
fraction ou le pourcentage, ou à l’ensemble exprimé par le complément. »
30% de la population est étrangère.
30% de la population sont étrangers.

Non, même en cherchant à insister sur la proportion exprimée, la
deuxième formulation n'est pas valable.
Post by Anansi
Post by Anansi
Dans ce dernier cas, un complément au pluriel entraîne un
verbe au pluriel, tandis qu’un complément au singulier entraîne un verbe
au singulier. »
Dans ce dernier cas.
Quel est ce dernier cas ?
Celui où l'importance est accordée à l'ensemble exprimé par le complément.
Donc c'est faux dans le premier cas où l'importance est accordée à la
proportion exprimée par la fraction ou le pourcentage.
À supposer même que cette règle "selon l'importance" soit fondée, elle
repose sur un usage fautif qui consiste à entendre "pour cent" comme un
substantif: "30 pour cent" comme "30 pommes" ou "30 canards". Que cet
usage soit assez fréquent ne l'empêche pas d'être incorrect.
Duzz'
2017-07-30 11:47:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
30% de la population est étrangère.
30% de la population sont étrangers.
Non, même en cherchant à insister sur la proportion exprimée, la
deuxième formulation n'est pas valable.
Il y a aussi l'exemple inverse, après l'expression d'une fraction :

Trois dixièmes de la population est étrangère.
Trois dixièmes de la population sont étrangers.
joye
2017-07-30 11:58:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
À supposer même que cette règle "selon l'importance" soit fondée, elle
repose sur un usage fautif qui consiste à entendre "pour cent" comme un
substantif: "30 pour cent" comme "30 pommes" ou "30 canards". Que cet
usage soit assez fréquent ne l'empêche pas d'être incorrect.
90 % de la population vit...

90 % des gens vivent...

C'est aussi simple que cela.
Harp
2017-07-30 12:12:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Harp
À supposer même que cette règle "selon l'importance" soit fondée, elle
repose sur un usage fautif qui consiste à entendre "pour cent" comme un
substantif: "30 pour cent" comme "30 pommes" ou "30 canards". Que cet usage
soit assez fréquent ne l'empêche pas d'être incorrect.
90 % de la population vit...
90 % des gens vivent...
C'est aussi simple que cela.
En effet. Et je viens de constater sur la base de quelques exemples que
c'est l'usage général dans la littérature et dans les médias.

Affaire classée.
Anansi
2017-07-30 12:23:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by joye
Post by Harp
À supposer même que cette règle "selon l'importance" soit fondée, elle
repose sur un usage fautif qui consiste à entendre "pour cent" comme un
substantif: "30 pour cent" comme "30 pommes" ou "30 canards". Que cet usage
soit assez fréquent ne l'empêche pas d'être incorrect.
90 % de la population vit...
90 % des gens vivent...
C'est aussi simple que cela.
En effet. Et je viens de constater sur la base de quelques exemples que
c'est l'usage général dans la littérature et dans les médias.
Affaire classée.
« quelques exemples », « usage général », « Affaire classée »

Moi, Harp Desmond, maître du monde, je réécris ses règles avec ma logique.

Qu'est-ce qu'en dit l'Académie française :
« Pourcentages (accord)

Dans les tours avec pour cent ou pour mille, on accorde le verbe (ou
l’adjectif) concerné *soit* avec l’expression du pourcentage, *soit*
avec le complément qu’elle introduit.

On écrit donc, *au* *choix* : Seules 14 % des productions écrites en
2006 à la Commission européenne ont été initialement rédigées en
français (accord avec le complément du pourcentage productions…) ou
Seuls 14 % des productions écrites en 2006 à la Commission européenne
ont été initialement rédigés en français (accord avec 14 %, expression
du pourcentage).

Si le pourcentage ne possède pas de complément, l’accord se fait avec
l’expression du pourcentage, au singulier si celui-ci est inférieur à 2,
sinon au pluriel : 1,9 % a voté contre la motion ; 97,1 % ont voté pour
la motion ; 1 % s’est abstenu. »

Donc l'accord se fait au choix du scripteur.
Et mince, pour elle aussi un pourcentage à partir de deux est un pluriel.

Heureusement qu'Harp a des connaissances grammaticales supérieures.
Anansi
2017-07-30 12:50:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Harp
À supposer même que cette règle "selon l'importance" soit fondée, elle
repose sur un usage fautif qui consiste à entendre "pour cent" comme un
substantif: "30 pour cent" comme "30 pommes" ou "30 canards". Que cet
usage soit assez fréquent ne l'empêche pas d'être incorrect.
90 % de la population vit...
90 % des gens vivent...
C'est aussi simple que cela.
Toujours pas. 100 % de l'Académie sont contre.
Anansi
2017-07-30 12:09:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
À supposer même que cette règle "selon l'importance" soit fondée, elle
repose sur un usage fautif qui consiste à entendre "pour cent" comme un
substantif: "30 pour cent" comme "30 pommes" ou "30 canards". Que cet
usage soit assez fréquent ne l'empêche pas d'être incorrect.
D'où sortez-vous ça ?
Pourquoi douter que la règle serait fondée ?
Études prouvant un lien avec l'usage fautif que vous indiquez.
Fréquence mesurée de cet usage.
Définition d'incorrection pour une expression qui respecte une règle de
grammaire.
Harp
2017-07-30 10:24:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement sur
le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de nom.
Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous devez
relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel, même si ce
pourcentage est inférieur à 1...
Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de raison
de choisir le pluriel.


"Plus de 50% de la population est endettée"
http://www.lefigaro.fr/patrimoine/2008/03/18/05001-20080318ARTFIG00484-plus-de-de-la-population-est-endettee.php


"Cela signifie que, désormais, 70% de la population active reste liée
au secteur d’Etat..."
https://www.franceculture.fr/geopolitique/cuba-le-legs-de-raul-castro-ouverture-economique-mais-incertitudes-geopolitiques
En revanche, si vous voulez faire un accord sémantique, vous considérerez
effectivement l'ensemble de "la population", qui est au singulier.
Voyez par vous-même comment vous feriez l'accord si à la place de "90%" vous
auriez "le quart", "la moitié" ou "les trois-quarts"...
L'accord syntaxique a le mérite de ne pas être sujet à interprétation, il
est mécanique.
Ce type de problème est à rapprocher de "la plupart (de)".
Ray_Net
2017-07-30 18:41:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement sur
le littoral, à l?image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de nom.
Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous devez
relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel, même si ce
pourcentage est inférieur à 1...
Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de raison
de choisir le pluriel.
Pourtant 90 c'est plus que 1 et donc est pluriel :-)
ok, je sors ....
Harp
2017-07-30 10:37:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement sur
le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de nom.
Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous devez
relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel, même si ce
pourcentage est inférieur à 1...
En revanche, si vous voulez faire un accord sémantique, vous considérerez
effectivement l'ensemble de "la population", qui est au singulier.
Voyez par vous-même comment vous feriez l'accord si à la place de "90%" vous
auriez "le quart", "la moitié" ou "les trois-quarts"...
L'accord syntaxique a le mérite de ne pas être sujet à interprétation, il
est mécanique.
Ce type de problème est à rapprocher de "la plupart (de)".
"Plus de 70% de la plus grande barrière de corail du Japon *est* morte"
http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/video-plus-de-70-de-la-plus-grande-barriere-de-corail-du-japon-est-morte_2014450.html


"70% des habitants *travaillent* dans une autre commune que celle où
ils résident"
http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-pas-calais/nord/lille-metropole/lille/hauts-france-70-habitants-travaillent-autre-commune-que-celle-ils-resident-1037919.html


Le sujet n'est donc pas "70%".
Anansi
2017-07-30 11:00:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de
nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous
devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel,
même si ce pourcentage est inférieur à 1...
En revanche, si vous voulez faire un accord sémantique, vous
considérerez effectivement l'ensemble de "la population", qui est au
singulier.
Voyez par vous-même comment vous feriez l'accord si à la place de "90%"
vous auriez "le quart", "la moitié" ou "les trois-quarts"...
L'accord syntaxique a le mérite de ne pas être sujet à interprétation,
il est mécanique.
Ce type de problème est à rapprocher de "la plupart (de)".
Mon pauvre !
Vous attendez-vous à une discussion raisonnable, mesurée et de bonne
foi ?
Que nenni.
Arguments absurdes :
« Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de
raison de choisir le pluriel. »
Donc on écrirait : Le 90 % vit dans les villes et pas Les 90 % vivent
dans les villes.
Liens pris au hasard du moment qu'ils justifient l'accord avec le
complément.
Si vous persistez, ça devrait rapidement dériver vers une mise en cause
personnelle.
Votre argument sur le choix entre accord syntaxique et accord sémantique
est trop complexe. Essayez un énoncé à la portée d'un gamin de dix ans,
ça peut marcher :
C'est la personne qui écrit qui choisit d'accorder avec le pourcentage
ou avec le complément du pourcentage. Elle décide de ce qui lui paraît
le plus important.
Harp
2017-07-30 11:27:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Mon pauvre !
Vous attendez-vous à une discussion raisonnable, mesurée et de bonne
foi ?
Que nenni.
« Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de
raison de choisir le pluriel. »
*Donc* on écrirait : Le 90 % vit dans les villes et pas Les 90 % vivent
dans les villes.
"Le 90 % vit" / "Les 90 % vivent" ? Avez-vous des exemples de phrases
réelles analogues ?

Bien sûr que non. Votre argument n'est pas seulement absurde, il est
stupide.
Anansi
2017-07-30 11:56:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Mon pauvre !
Vous attendez-vous à une discussion raisonnable, mesurée et de bonne
foi ?
Que nenni.
« Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de
raison de choisir le pluriel. »
*Donc* on écrirait : Le 90 % vit dans les villes et pas Les 90 % vivent
dans les villes.
"Le 90 % vit" / "Les 90 % vivent" ? Avez-vous des exemples de phrases
réelles analogues ?
Bien sûr que non. Votre argument n'est pas seulement absurde, il est
stupide.
Qu'est-ce qui vous gêne dans :
10 % des gens sont urbains, les 90 % qui restent vivent à la campagne.

Ce qui est absurde, c'est de dire que 90 % est un singulier.
Harp
2017-07-30 12:02:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
Mon pauvre !
Vous attendez-vous à une discussion raisonnable, mesurée et de bonne
foi ?
Que nenni.
« Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de
raison de choisir le pluriel. »
*Donc* on écrirait : Le 90 % vit dans les villes et pas Les 90 % vivent
dans les villes.
"Le 90 % vit" / "Les 90 % vivent" ? Avez-vous des exemples de phrases
réelles analogues ?
Bien sûr que non. Votre argument n'est pas seulement absurde, il est
stupide.
10 % des gens sont urbains, les 90 % qui restent vivent à la campagne.
Rien, puisque c'est la formulation que je défends depuis le début. Vous
avez du mal à suivre.
Anansi
2017-07-30 12:12:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
"Le 90 % vit" / "Les 90 % vivent" ? Avez-vous des exemples de phrases
réelles analogues ?
Bien sûr que non. Votre argument n'est pas seulement absurde, il est
stupide.
10 % des gens sont urbains, les 90 % qui restent vivent à la campagne.
Rien, puisque c'est la formulation que je défends depuis le début. Vous
avez du mal à suivre.
Très bien. Donc pas d'objection à :
10 % de la population est urbaine, les 90 % qui restent vivent à la
campagne.

C'est rassurant.
BéCé
2017-07-30 11:34:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de
nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous
devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel,
même si ce pourcentage est inférieur à 1...
En revanche, si vous voulez faire un accord sémantique, vous
considérerez effectivement l'ensemble de "la population", qui est au
singulier.
Voyez par vous-même comment vous feriez l'accord si à la place de "90%"
vous auriez "le quart", "la moitié" ou "les trois-quarts"...
L'accord syntaxique a le mérite de ne pas être sujet à interprétation,
il est mécanique.
Ce type de problème est à rapprocher de "la plupart (de)".
Mon pauvre !
Vous attendez-vous à une discussion raisonnable, mesurée et de bonne
foi ?
Que nenni.
« Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de
raison de choisir le pluriel. »
Donc on écrirait : Le 90 % vit dans les villes et pas Les 90 % vivent
dans les villes.
Liens pris au hasard du moment qu'ils justifient l'accord avec le
complément.
Si vous persistez, ça devrait rapidement dériver vers une mise en cause
personnelle.
Votre argument sur le choix entre accord syntaxique et accord sémantique
est trop complexe. Essayez un énoncé à la portée d'un gamin de dix ans,
C'est la personne qui écrit qui choisit d'accorder avec le pourcentage
ou avec le complément du pourcentage. Elle décide de ce qui lui paraît
le plus important.
En vérifiant ma liste de plonqués. Je trouve le nom "Desmond".
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michal
2017-07-30 13:26:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Anansi
Post by Le Pépé à chaines
Oui, mais "de la population" est considéré comme étant un complément de
nom. Dès lors, si vous tenez à faire un accord basé sur la syntaxe, vous
devez relier le verbe à son sujet, "90 %", qui lui est bien un pluriel,
même si ce pourcentage est inférieur à 1...
En revanche, si vous voulez faire un accord sémantique, vous
considérerez effectivement l'ensemble de "la population", qui est au
singulier.
Voyez par vous-même comment vous feriez l'accord si à la place de "90%"
vous auriez "le quart", "la moitié" ou "les trois-quarts"...
L'accord syntaxique a le mérite de ne pas être sujet à
interprétation,
il est mécanique.
Ce type de problème est à rapprocher de "la plupart (de)".
Mon pauvre !
Vous attendez-vous à une discussion raisonnable, mesurée et de bonne
foi ?
Que nenni.
« Pas d'accord, 90% est un singulier. 90 pour 100. Il n'y a pas de
raison de choisir le pluriel. »
Donc on écrirait : Le 90 % vit dans les villes et pas Les 90 % vivent
dans les villes.
Liens pris au hasard du moment qu'ils justifient l'accord avec le
complément.
Si vous persistez, ça devrait rapidement dériver vers une mise en cause
personnelle.
Votre argument sur le choix entre accord syntaxique et accord
sémantique
est trop complexe. Essayez un énoncé à la portée d'un gamin de dix ans,
C'est la personne qui écrit qui choisit d'accorder avec le
pourcentage
ou avec le complément du pourcentage. Elle décide de ce qui lui paraît
le plus important.
En vérifiant ma liste de plonqués. Je trouve le nom "Desmond".
Les faux nez, ça ne fonctionne pas longtemps.
/Les trolls, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît/ ©M. A.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Harp
2017-07-30 10:30:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement sur le
littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Le plus amusant, c'est que deux phrases plus loin, le rédacteur d'Arte
écrit:

"La langue officielle est l’espagnol et 78 % de la population est
catholique"...
Chico T
2017-07-30 16:14:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"90 % de la population vivent dans les villes, situées majoritairement
sur le littoral, à l’image de la capitale, Caracas."
Pourquoi "vivent" ? La population est au singulier.
Quatre-vingt-dix pour cent de la population habite seul.

Quatre-vingt-dix pour cent de la population habitent seuls.

;-)
Jean-Pierre Kuypers
2017-07-30 18:32:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article (Dans l'article)
Quatre-vingt-dix...
Nonante, non ?...
--
Jean-Pierre Kuypers
Ray_Net
2017-07-30 18:45:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Quatre-vingt-dix...
Nonante, non ?...
Evidemment ...
Lorsque l'épèle mon numéro de tél je dis.
7295
Septante deux nonante cinq qui s'écrit 7295
Le français dira; Soixante douze Quatre vingt cinq
et donc celui qui reçoit l'info écrira:
60124205 au lieu de 7295 :-)
Chico T
2017-07-31 06:56:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Quatre-vingt-dix...
Nonante, non ?...
Evidemment ...
Lorsque l'épèle mon numéro de tél je dis.
7295
Septante deux nonante cinq qui s'écrit 7295
702905 ?
Post by Ray_Net
Le français dira; Soixante douze Quatre vingt cinq
quinze, non ?
Post by Ray_Net
60124205 au lieu de 7295 :-)
Seven-two-nine-five. Tout à fait inambigu ! ;-)
Anansi
2017-07-31 15:34:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Ray_Net
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Quatre-vingt-dix...
Nonante, non ?...
Evidemment ...
Lorsque l'épèle mon numéro de tél je dis.
7295
Septante deux nonante cinq qui s'écrit 7295
702905 ?
Post by Ray_Net
Le français dira; Soixante douze Quatre vingt cinq
quinze, non ?
Post by Ray_Net
60124205 au lieu de 7295 :-)
Seven-two-nine-five. Tout à fait inambigu ! ;-)
Mauvais foie belge. Je dirais sept deux neuf cinq.
C'est clair, précis, univoque et monosémique.
Le Pépé à chaines
2017-07-31 17:09:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Mauvais foie belge. Je dirais sept deux neuf cinq.
C'est clair, précis, univoque et monosémique.
Alors, quand c'est belge, ce n'est pas une mauvaise langue. Bien. J'en
prends note...
Anansi
2017-07-31 17:21:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Anansi
Mauvais foie belge. Je dirais sept deux neuf cinq.
C'est clair, précis, univoque et monosémique.
Alors, quand c'est belge, ce n'est pas une mauvaise langue. Bien. J'en
prends note...
La bonne bière nettoie la langue. Pour le foie par contre...
Ray_Net
2017-07-31 22:37:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article <olnim0$1amg$***@gioia.aioe.org>, ***@arantele.invalid
says...
Post by Anansi
Post by Chico T
Post by Ray_Net
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Quatre-vingt-dix...
Nonante, non ?...
Evidemment ...
Lorsque l'épèle mon numéro de tél je dis.
7295
Septante deux nonante cinq qui s'écrit 7295
702905 ?
Post by Ray_Net
Le français dira; Soixante douze Quatre vingt cinq
quinze, non ?
Post by Ray_Net
60124205 au lieu de 7295 :-)
Seven-two-nine-five. Tout à fait inambigu ! ;-)
Mauvais foie belge. Je dirais sept deux neuf cinq.
C'est clair, précis, univoque et monosémique.
Voilà - Ainsi tout le monde est d'accord.
Ray_Net
2017-07-31 22:36:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Ray_Net
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Quatre-vingt-dix...
Nonante, non ?...
Evidemment ...
Lorsque l'épèle mon numéro de tél je dis.
7295
Septante deux nonante cinq qui s'écrit 7295
702905 ?
Post by Ray_Net
Le français dira; Soixante douze Quatre vingt cinq
quinze, non ?
Post by Ray_Net
60124205 au lieu de 7295 :-)
Seven-two-nine-five. Tout à fait inambigu ! ;-)
Exact, j'avion fé une herreur j'a confondu 85 et 95 :-)
Chico T
2017-08-01 07:14:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Chico T
Seven-two-nine-five. Tout à fait inambigu ! ;-)
Exact, j'avion fé une herreur j'a confondu 85 et 95 :-)
Les langues vivantes ne sont que partiellement logiques, mais cette
pratique des Français de dire les numéros de téléphone deux chiffres par
deux chiffres est bizarre. Quatre-vingt-dix-sept au lieu de neuf sept,
par exemple ?

La numérotation française s'y prête. Dans une suite de dix chiffres, il
n'y a que le deuxième qui ait un sens pour le non-initié. Dans le
Royaume (le nôtre), les numéros sont de onze chiffres, dont quatre (mais
ça varie) pour le code STD et trois (le plus souvent) pour le central -
ce qui permet, dans sa propre ville au moins, de savoir le quartier où
se trouve l'abonné. Bien évidemment, épeler de tels numéros deux par
deux n'aurait pas de sens.
Le Pépé à chaines
2017-08-01 11:09:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
La numérotation française s'y prête. Dans une suite de dix chiffres, il
n'y a que le deuxième qui ait un sens pour le non-initié.
Et encore, vus n'avez, semble-t-il, pas connu l'époque où à Paris, il y
avait sept chiffres : "SVP-33-33".
Chico T
2017-08-01 19:26:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Chico T
La numérotation française s'y prête. Dans une suite de dix chiffres,
il n'y a que le deuxième qui ait un sens pour le non-initié.
Et encore, vus n'avez, semble-t-il, pas connu l'époque où à Paris,
il y avait sept chiffres : "SVP-33-33".
Seulement dans la littérature - MOLitor 5901 « Ici Valmy ». :-)
Ray_Net
2017-08-01 23:00:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Le Pépé à chaines
Post by Chico T
La numérotation française s'y prête. Dans une suite de dix chiffres,
il n'y a que le deuxième qui ait un sens pour le non-initié.
Et encore, vus n'avez, semble-t-il, pas connu l'époque où à Paris,
il y avait sept chiffres : "SVP-33-33".
Seulement dans la littérature - MOLitor 5901 « Ici Valmy ». :-)
Molitor ne correspondrait pas à Mo Li Tor = MLT = 658 ?
Ce serait donc 6585901
Michal
2017-08-01 23:39:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by Chico T
Post by Le Pépé à chaines
Et encore, vus n'avez, semble-t-il, pas connu l'époque où à
Paris, il y avait sept chiffres : "SVP-33-33".
Seulement dans la littérature - MOLitor 5901 « Ici Valmy ». :-)
Molitor ne correspondrait pas à Mo Li Tor = MLT = 658 ?
Ce serait donc 6585901
Non, MOL fait 605 sur les anciens cadrans 6 (M,N) 0 (O,Q) 5 (J,K,L).
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Ray_Net
2017-08-01 22:56:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
La numérotation française s'y prête. Dans une suite de dix chiffres, il
n'y a que le deuxième qui ait un sens pour le non-initié. Dans le
Royaume (le nôtre), les numéros sont de onze chiffres, dont quatre (mais
ça varie) pour le code STD et trois (le plus souvent) pour le central -
ce qui permet, dans sa propre ville au moins, de savoir le quartier où
se trouve l'abonné.
En Belgique, on peut déménager SANS changer de numéro de téléphone,
donc bernique pour trouver le quartier :-)

On peut même acheter un numéro de téléphone situé dans une autre
région.
Jean-Pierre Kuypers
2017-08-04 16:22:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article (Dans l'article)
Post by Ray_Net
En Belgique, on peut déménager SANS changer de numéro de téléphone,
On y a mis le temps, mais on a évolué quand même...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez changer les phrases dans leur con-
texte avant de déménager sciemment.
Michèle
2017-08-04 17:52:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by Ray_Net
En Belgique, on peut déménager SANS changer de numéro de téléphone,
On y a mis le temps, mais on a évolué quand même...
En France aussi, on peut demander de garder son numéro de téléphone
après avoir déménagé.
Anansi
2017-08-04 20:00:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michèle
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by Ray_Net
En Belgique, on peut déménager SANS changer de numéro de téléphone,
On y a mis le temps, mais on a évolué quand même...
En France aussi, on peut demander de garder son numéro de téléphone
après avoir déménagé.
Pas si vous changez d'indicatif régional.
Si par exemple vous désiriez quitter une de ces déprimantes villes du
Nord pour une riante métropole ligérienne, vous passeriez du 03 au 02.
Michèle
2017-08-05 13:13:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Michèle
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by Ray_Net
En Belgique, on peut déménager SANS changer de numéro de téléphone,
On y a mis le temps, mais on a évolué quand même...
En France aussi, on peut demander de garder son numéro de téléphone
après avoir déménagé.
Pas si vous changez d'indicatif régional.
Oui, j'aurais dû préciser si on reste dans le même département.
Post by Anansi
Si par exemple vous désiriez quitter une de ces déprimantes villes du
Nord pour une riante métropole ligérienne, vous passeriez du 03 au 02.
Pas du tout déprimantes, au contraire, envoûtantes, je dirais (non
mais..)

Ray_Net
2017-08-04 20:44:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article <om2c8k$gim$***@gioia.aioe.org>, ***@yahoo.fr
says...
Post by Michèle
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by Ray_Net
En Belgique, on peut déménager SANS changer de numéro de téléphone,
On y a mis le temps, mais on a évolué quand même...
En France aussi, on peut demander de garder son numéro de téléphone
après avoir déménagé.
Dès lors on ne peux plus déterminer dans quelle zone géographique on
se trouve.
Loading...