Discussion:
César 2018: Valérie Pécresse accusée de récupération pour avoir applaudi «120 battements par minute»
(trop ancien pour répondre)
Le Pépé à chênes
2018-03-03 12:50:45 UTC
Permalink
Raw Message
Sur 20Minutes.fr :

"Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
récupération de la cause gay".

Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash" (laver)
et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le linge rose ?
Qui lave plus rose que le rose ? Dommage que Michel C. ne soit plus là :
<https://www.youtube.com/watch?v=7vVaWFw54ig>.
joye
2018-03-03 13:31:08 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/3/2018 6:50 AM, Le Pépé à chênes wrote:

>     "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
> L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
> récupération de la cause gay".
>
>     Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash"
> (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le
> linge rose ? Qui lave plus rose que le rose ?
Vous les petits francophones apprenez les couleurs en première année
d'anglais.

Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
"pinkwashing". Parmi tous les autres.
Le Pépé à chênes
2018-03-03 15:22:33 UTC
Permalink
Raw Message
Ma Cousino Joye a écrit :

>>      "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
>> L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
>> récupération de la cause gay".
>>
>>      Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash"
>> (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le
>> linge rose ? Qui lave plus rose que le rose
> > Vous les petits francophones apprenez les couleurs en première année
> d'anglais.

Exact, et "wash" aussi, notamment dans "do the washing-up".

> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
> "pinkwashing". Parmi tous les autres.

C'est ce que tu crois...
joye
2018-03-03 16:16:55 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/3/2018 9:22 AM, Le Pépé à chênes wrote:

>     Exact, et "wash" aussi, notamment dans "do the washing-up".

Mèfi, il y a des distinctions entre "wash", "washing" et "washing-up".

>> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
>> "pinkwashing". Parmi tous les autres.
>
>     C'est ce que tu crois...

Qu'est-ce que tu essaies de dire ? Que les francophones sont stupides ?

Tsss Cousing.
Le Pépé à chênes
2018-03-03 16:25:42 UTC
Permalink
Raw Message
Ma Cousino Joye a écrit :

>>> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
>>> "pinkwashing". Parmi tous les autres.
>>
>>      C'est ce que tu crois...
>
> Qu'est-ce que tu essaies de dire ? Que les francophones sont stupides ?

Ce que je dis, c'est que "pinkwashing" n'est pas immédiatement
compréhensible. Tu as un signifiant, mais pas de signifié. Il y a tout
de même deux choses à gérer : l'idée de "whitewashing" (et en plus, la
présence de ce "white" n'aide pas, à mon avis), et ce que représente le
"pink" au-delà de la seule couleur. Moi, je vois ce mot comme un
problème d'inter-compréhension culturelle : tu connais le sens de chaque
mot, mais le sens de l'ensemble t'échappe.
BéCé
2018-03-03 16:33:33 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/2018 à 17:25, Le Pépé à chênes a écrit :
> Ma Cousino Joye a écrit :
>
>>>> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
>>>> "pinkwashing". Parmi tous les autres.
>>>
>>>      C'est ce que tu crois...
>>
>> Qu'est-ce que tu essaies de dire ? Que les francophones sont stupides ?
>
> Ce que je dis, c'est que "pinkwashing" n'est pas immédiatement
> compréhensible. Tu as un signifiant, mais pas de signifié. Il y a tout
> de même deux choses à gérer : l'idée de "whitewashing" (et en plus, la
> présence de ce "white" n'aide pas, à mon avis)

Vous n'êtes pas bricoleur ?
Malgré le recul des peintures glycérophtaliques, le ouite est encore
bien connu. Mais il existe peut-être une prononciation spécifique à vos
latitudes.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2018-03-03 16:38:42 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/2018 à 17:33, BéCé a écrit :

> Malgré le recul des peintures glycérophtaliques,

Veuillez rester poli, SVP.
BéCé
2018-03-03 17:20:35 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/2018 à 17:38, Lanarcam a écrit :
> Le 03/03/2018 à 17:33, BéCé a écrit :
>
>> Malgré le recul des peintures glycérophtaliques,
>
> Veuillez rester poli, SVP.
>

Certaines sont au poil pourtant.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
joye
2018-03-03 18:10:34 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/3/2018 10:25 AM, Le Pépé à chênes wrote:

>>>> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
>>>> "pinkwashing". Parmi tous les autres.
>>>
>>>      C'est ce que tu crois...
>>
>> Qu'est-ce que tu essaies de dire ? Que les francophones sont stupides ?
>
>     Ce que je dis, c'est que "pinkwashing" n'est pas immédiatement
> compréhensible.

Un peu d'histoire, Cousing :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_rose
Le Pépé à chênes
2018-03-03 19:04:15 UTC
Permalink
Raw Message
Ma Cousino Joye a écrit :

>>      Ce que je dis, c'est que "pinkwashing" n'est pas immédiatement
>> compréhensible.
>
> Un peu d'histoire, Cousing :
>
> https://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_rose

Ça ne change rien au problème, Cousino, c'est un concept qu'il faut
expliquer. Comme ça a été le cas dans l'article, histoire de
familiariser les masses.
joye
2018-03-03 22:07:04 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/3/2018 1:04 PM, Le Pépé à chênes wrote:

>>>      Ce que je dis, c'est que "pinkwashing" n'est pas immédiatement
>>> compréhensible.
>>
>> Un peu d'histoire, Cousing :
>>
>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_rose
>
>     Ça ne change rien au problème, Cousino, c'est un concept qu'il faut
> expliquer.

Oui, et ? C'est le propre d'une langue. Les mots, la grammaire, et la
culture qui va avec.

> Comme ça a été le cas dans l'article, histoire de
> familiariser les masses.

Il y a des ignorants partout. Si c'était un crime, nous serions tous en
prison.
Anansi
2018-03-03 16:30:40 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/2018 à 16:22, Le Pépé à chênes a écrit :
> Ma Cousino Joye a écrit :

>>>      "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
>>> L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
>>> récupération de la cause gay".

>>>      Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash"
>>> (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le
>>> linge rose ? Qui lave plus rose que le rose
>>> Vous les petits francophones apprenez les couleurs en première année
>> d'anglais.

> Exact, et "wash" aussi, notamment dans "do the washing-up".

>> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
>> "pinkwashing". Parmi tous les autres.
>
> C'est ce que tu crois...

Mais si, c'est facile. C'est une des chanteuses qui reprend Lady
Marmelade dans Moulin Rouge. Tout le monde sait ça.
Donc le pinkwashing ça doit être quand tu crois que toutes les filles te
demandent « Voulez-vous coucher avec moi... Ce soir ? ».
Ce n'est pas très plausible d'accuser Pécresse d'applaudir à ça.
Pourtant, le correcteur orthographique propose de remplacer son nom par
Pécheresse. Bizarre, bizarre...
siger
2018-03-06 10:42:08 UTC
Permalink
Raw Message
joye a écrit :

> On 3/3/2018 6:50 AM, Le Pépé à chênes wrote:
>
>>     "Mais son message n'a pas été apprécié par tous les
>> internautes.
>> L'ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing »,
>> de récupération de la cause gay".
>>
>>     Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses :
>> wash"
>> (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour
>> le linge rose ? Qui lave plus rose que le rose ?
> Vous les petits francophones apprenez les couleurs en première
> année d'anglais.
>
> Pas difficile alors de comparer "whitewashing", "greenwashing" et
> "pinkwashing". Parmi tous les autres.


Greenwashing est connu, le vert pour l'écologie est connu de tous, Les
Verts, etc. On l'utilise depuis longtemps, il qualifie l'action des
pollueurs qui essayent de se donner une bonne image de marque en
subventionnant une association écolo ou en utilisant des mots comme
"nature" dans leurs slogans publicitaires.

Whitewashing : il a fallu que je cherche pour savoir de quoi il s'agit.
Si j'en crois :
http://www.madmoizelle.com/whitewashing-explications-453481
il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes d'autres
couleurs, ce n'est donc pas le même sens que "greenwashing".

Pinkwashing : le rose étant associé aux femmes, ça pourrait qualifier
l'action de machistes qui essayent de se rattraper hypocritement.
Dans le texte ci-dessus, il est question de "récupération de la cause
gay". C'est donc le même sens que "greenwashing", à la différence
(importante) près que le rose est un cliché, pas une réalité ni un
symbole. Qu'en pensent les homos hommes et femmes ?

"Whitewashing" est donc un intru.

--
siger
joye
2018-03-06 13:36:17 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/6/2018 4:42 AM, siger wrote:

> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes d'autres
> couleurs

Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des blancs.

Normal que cela enrage les gens qui n'ont aucun sens d'égalité, ni de
fraternité.

Toutefois, ils ont toujours la liberté d'être ignorants.

Hélas.
siger
2018-03-06 13:41:46 UTC
Permalink
Raw Message
joye a écrit :

> On 3/6/2018 4:42 AM, siger wrote:
>
>> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes
>> d'autres couleurs
>
> Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des
> blancs.

Je n'ai pas compris.



--
siger
joye
2018-03-06 13:45:58 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/6/2018 7:41 AM, siger wrote:

>>> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes
>>> d'autres couleurs
>>
>> Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des
>> blancs.
>
> Je n'ai pas compris.

Je le sais.
Anansi
2018-03-06 17:16:05 UTC
Permalink
Raw Message
Le 06/03/2018 à 14:45, joye a écrit :
> On 3/6/2018 7:41 AM, siger wrote:

>>>> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes
>>>> d'autres couleurs

>>> Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des
>>> blancs.

>> Je n'ai pas compris.

> Je le sais.

Ce que siger vous dit c'est que le sens de :
« Ne plus mettre les autres au détriment des blancs. »
est à peu près incompréhensible.
joye
2018-03-06 17:22:05 UTC
Permalink
Raw Message
On 3/6/2018 11:16 AM, Anansi wrote:

>>>>> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes
>>>>> d'autres couleurs
>
>>>> Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des
>>>> blancs.
>
>>> Je n'ai pas compris.
>
>> Je le sais.
>
> Ce que siger vous dit c'est que le sens de :
> « Ne plus mettre les autres au détriment des blancs. »
> est à peu près incompréhensible.

Le lecteur attentif aurait compris de ce qui précède qu'il s'agissait
d'un tout petit "en avant" qui manquait.

Mais je sais que les lecteurs attentifs sont rares, sans parler du fait
qu'il n'avait pas compris que je lui répondais avec ses propres mots. Si
j'ai omis les deux mots /essentiels/, c'est que j'ai dû me boucher le
nez d'une main et taper avec l'autre.

Voilà ce qui doit être clair.
siger
2018-03-06 17:29:50 UTC
Permalink
Raw Message
joye a écrit :

> On 3/6/2018 11:16 AM, Anansi wrote:

>>>>>> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de
>>>>>> personnes d'autres couleurs

>>>>> Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des
>>>>> blancs.

>>>> Je n'ai pas compris.

>>> Je le sais.

>> Ce que siger vous dit c'est que le sens de :
>> « Ne plus mettre les autres au détriment des blancs. »
>> est à peu près incompréhensible.

> Le lecteur attentif aurait compris de ce qui précède qu'il
> s'agissait d'un tout petit "en avant" qui manquait.


"Il s'agit de ne plus mettre les autres en avant au détriment des
blancs."

J'avais compris ça, le "en-avant" permet en effet d'en être sûr.

Mais je confirme que je n'ai pas compris, puisque les explications
qu'on trouve notamment sur la page dont j'ai donné le lien disent autre
chose, soit la première phrase de ce message.


--
siger
BéCé
2018-03-06 19:23:06 UTC
Permalink
Raw Message
Le 06/03/2018 à 18:16, Anansi a écrit :
> Le 06/03/2018 à 14:45, joye a écrit :
>> On 3/6/2018 7:41 AM, siger wrote:
>
>>>>> il s'agit mettre en avant les blancs au détriment de personnes
>>>>> d'autres couleurs
>
>>>> Non, il s'agit de ne plus mettre les autres au détriment des
>>>> blancs.
>
>>> Je n'ai pas compris.
>
>> Je le sais.
>
> Ce que siger vous dit c'est que le sens de :
> « Ne plus mettre les autres au détriment des blancs. »
> est à peu près incompréhensible.
>

Chantons.

"You appeared in the Caucasus mountains, the southern Russia of now
And you spread your peculiar form of death from Mexico to Moscow."

https://www.youtube.com/watch?v=WdWFiCkofx4

--
BéCé
www.bernardcordier.com
siger
2018-03-06 14:55:36 UTC
Permalink
Raw Message
siger a écrit :

> http://www.madmoizelle.com/whitewashing-explications-453481

On y trouve :

Whitewashing : consiste à faire jouer des personneages de couleur par
des acteurs blancs

Racisé : désigne des personnes qui ne sont pas blanches ou "non-
caucasiennes"

Racebending : désigne le changement de couleur d'un acteur par rapport
à son personnage. Désigne aussi l'inverse du whitewashing, c'est à dire
un acteur "racisé" qui joue le rôle d'un blanc.

Diversité : mélange homogène d'acteurs blancs et "racisés"

--
siger
Pierre Hallet
2018-03-03 13:47:10 UTC
Permalink
Raw Message
Le Pépé à chênes :

> [...] L’ancienne ministre du Budget a été accusée de
> « pinkwashing », de récupération de la cause gay".

> Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses :
> "wash" (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ?

Ça vient de « pink » et de « whitewashing », et un équivalent
français, inspiré de « rose » et de « blanchiment » pourrait
être « rosiment »... Cela dit, votre « Français moyen » va-t-il
comprendre davantage, et surtout ce que le rose évoque ?
Alors quoi ? « Homoblanchiment » ? Beurque.

L'anglais est flexible et inventif. Le français non ? Oh que si,
sauf qu'inventivité et flexibilité se heurtent assez vite à des
rafales de pasdansledictionnairismes ou de pasusitéicismes.
Étonnez-vous alors que quand on a besoin d'un mot décrivant
une notion nouvelle, on enfile l'imperméable de l'anglais pour
résister un peu mieux à ces intempéries !

Tiens, j'ai vu quelque part ce matin « bienencontreusement ».
Des rafales, quelqu'un ?

--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Chico T
2018-03-03 13:59:06 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/18 à 13:47, Pierre Hallet a écrit :
>
> L'anglais est flexible et inventif. Le français non ? Oh que si,
> sauf qu'inventivité et flexibilité se heurtent assez vite à des
> rafales de pasdansledictionnairismes ou de pasusitéicismes.
> Étonnez-vous alors que quand on a besoin d'un mot décrivant
> une notion nouvelle, on enfile l'imperméable de l'anglais pour
> résister un peu mieux à ces intempéries !

Les néologismes, les Français les tuent dans l'œuf. Alors, le français,
flexible et inventif ? Non.
Michèle
2018-03-03 15:25:18 UTC
Permalink
Raw Message
Chico T a formulé ce samedi :
> Le 03/03/18 à 13:47, Pierre Hallet a écrit :
>>
>> L'anglais est flexible et inventif. Le français non ? Oh que si,
>> sauf qu'inventivité et flexibilité se heurtent assez vite à des
>> rafales de pasdansledictionnairismes ou de pasusitéicismes.
>> Étonnez-vous alors que quand on a besoin d'un mot décrivant
>> une notion nouvelle, on enfile l'imperméable de l'anglais pour
>> résister un peu mieux à ces intempéries !
>
> Les néologismes, les Français les tuent dans l'œuf. Alors, le français,
> flexible et inventif ? Non.

Ben voilà, notre réputation est faite. ;-)
Le Pépé à chênes
2018-03-03 16:28:02 UTC
Permalink
Raw Message
Chico du 12e a écrit :

> Les néologismes, les Français les tuent dans l'œuf.

C'est qu'il y a toujours cette idée de rationalité qui perdure dans la
tête de certaines personnes. Il faut que le mot soit beau, court et
immédiatement expressif.

> Alors, le français, flexible et inventif ? Non.

Le français n'appartient pas qu'aux Français.
Chico T
2018-03-04 08:17:47 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/18 à 16:28, Le Pépé à chênes a écrit :
> Chico du 12e a écrit :
>>
>> Les néologismes, les Français les tuent dans l'œuf.
>
>     C'est qu'il y a toujours cette idée de rationalité qui perdure dans
> la tête de certaines personnes. Il faut que le mot soit beau, court et
> immédiatement expressif.
>
>> Alors, le français, flexible et inventif ? Non.
>
>     Le français n'appartient pas qu'aux Français.

Il se peut que j'aie tort, mais voici ce que je crois voir. Avec
justification, les Français voient leur langue comme un grand ouvrage
d'art, qui atteignit son plus haut degré de perfection entre les mains
des grands écrivains du 17e, du 18e, et du 19e siècles. Et, bien sûr, si
l'on change le parfait, il devient imparfait - d'où cette volonté de
préserver le français tel qu'il est.

C'est une langue belle, charmante, séduisante, comme sied à une langue
d'autrefois. Ce n'est pas une langue moderne. Déjà, elle est encombrée
de diverses complications, qui ornent mais n'aident aucunement à
transmettre ce que l'on veut dire : le genre, l'accord, la conjugaison
compliquée, et dans une certaine mesure le subjonctif. On peut y ajouter
les accents, qui compliquent les claviers, le codage, et la
programmation. Enfin, il y a ce refus d'adapter le vocabulaire aux
besoins du 21e siècle.

C'est aux francophones de trouver une solution à ce problème. Une langue
vivante et moderne doit s'adapter à la vie, et la vie change. Si vous ne
le faites pas vous-mêmes, les changements s'imposeront de l'extérieur,
et le français cédera la place au franglais.
BéCé
2018-03-04 10:11:19 UTC
Permalink
Raw Message
Le 04/03/2018 à 09:17, Chico T a écrit :
> Le 03/03/18 à 16:28, Le Pépé à chênes a écrit :
>> Chico du 12e a écrit :
>>>
>>> Les néologismes, les Français les tuent dans l'œuf.
>>
>>     C'est qu'il y a toujours cette idée de rationalité qui perdure dans
>> la tête de certaines personnes. Il faut que le mot soit beau, court et
>> immédiatement expressif.
>>
>>> Alors, le français, flexible et inventif ? Non.
>>
>>     Le français n'appartient pas qu'aux Français.
>
> Il se peut que j'aie tort, mais voici ce que je crois voir. Avec
> justification, les Français voient leur langue comme un grand ouvrage
> d'art, qui atteignit son plus haut degré de perfection entre les mains
> des grands écrivains du 17e, du 18e, et du 19e siècles. Et, bien sûr, si
> l'on change le parfait, il devient imparfait - d'où cette volonté de
> préserver le français tel qu'il est.
>
> C'est une langue belle, charmante, séduisante, comme sied à une langue
> d'autrefois. Ce n'est pas une langue moderne. Déjà, elle est encombrée
> de diverses complications, qui ornent mais n'aident aucunement à
> transmettre ce que l'on veut dire : le genre, l'accord, la conjugaison
> compliquée, et dans une certaine mesure le subjonctif. On peut y ajouter
> les accents, qui compliquent les claviers, le codage, et la
> programmation. Enfin, il y a ce refus d'adapter le vocabulaire aux
> besoins du 21e siècle.
>
> C'est aux francophones de trouver une solution à ce problème. Une langue
> vivante et moderne doit s'adapter à la vie, et la vie change. Si vous ne
> le faites pas vous-mêmes, les changements s'imposeront de l'extérieur,
> et le français cédera la place au franglais.
>

Je ne suis pas d’accord avec toi sur deux points :

1. Une langue est d'abord un outil de communication mais elle n'est pas
que cela fort heureusement ; ce serait une réalité glaçante. Compte tenu
de la variété des éléments à transmettre (faits, émotions, poèmes,
romans, suppositions, croyances, hypothèses, proclamations, lois,
contrats) considérer une langue comme simple outil de communication est
un "pipe" dream". Il n'existe aucune fonction d'une langue que le
français ne puisse assurer.

2. L'anglais a ses complexités que tu connais bien : inadéquation totale
ou presque entre graphie et prononciation (This minute man is minute.)
Comment une langue aussi peu logique a-t-elle pu se transmettre à la
surface du globe ?

3. Tu suggères que le français a des caractéristiques intrinsèques qui
le rendent inaptes à l'évolution. Si le français sait, comme je le
pense, tout dire, son envahissement par le vocabulaire anglais est due à
la domination économico-politique de l’Angleterre puis des États-Unis et
ce qui va avec : la mode. Des langues aussi différentes que le
portugais, l'espagnol, le français, l'anglais, le russe, l'arabe ont
connu, connaissent, des périodes de grande expansion où les nombre de
locuteur se sont accrus.

Note bien que l'envahissement du français par l'anglais ne modifie en
rien sa syntaxe, ses conjugaisons, toutes ces "complexités" dont tu
parles. Et le français sait fort bien s'approprier l'anglais grâce au
merveilleux outil que sont les verbes du premier groupe : coacher,
rapper etc.

Ce qui nous donne trois points ;-)

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Pierre Hallet
2018-03-04 13:09:15 UTC
Permalink
Raw Message
BéCé :

> L'anglais a ses complexités que tu connais bien :
> inadéquation totale ou presque entre graphie et
> prononciation (This minute man is minute.)
> Comment une langue aussi peu logique a-t-elle
> pu se transmettre à la surface du globe ?

(Si je compte bien, ça fait une complexité : fallait-il
déranger le pluriel ?) Réponse à la question : c'est la
langue orale (relativement facile) qui s'est transmise,
ce qui a suffi au bonheur de beaucoup d'immigrants
en Amérique du Nord. Le français est plus logique,
certes : il est aussi compliqué à l'oral qu'à l'écrit
(ce qui permet à ceux qui le maîtrisent de rigoler
à bon compte des autres : ça y en a pas difficile).

> Note que l'envahissement du français par l'anglais
> ne modifie en rien sa syntaxe, ses conjugaisons,
> toutes ces "complexités" dont tu parles.

Ah bon. Donc si je lance à un moteur de recherche
"influence de l'anglais sur la syntaxe du français",
je ferai chou blanc ? Essayez donc, pour voir.

> Et le français sait fort bien s'approprier l'anglais
> grâce au merveilleux outil que sont les verbes du
> premier groupe : coacher, rapper etc.

Ouais : bugger, e-mailer, se logger, shift-cliquer...

--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
BéCé
2018-03-04 14:41:35 UTC
Permalink
Raw Message
Le 04/03/2018 à 14:09, Pierre Hallet a écrit :
> BéCé :
>
>> L'anglais a ses complexités que tu connais bien :
>> inadéquation totale ou presque entre graphie et
>> prononciation (This minute man is minute.)
>> Comment une langue aussi peu logique a-t-elle
>> pu se transmettre à la surface du globe ?
>
> (Si je compte bien, ça fait une complexité : fallait-il
> déranger le pluriel ?) Réponse à la question : c'est la
> langue orale (relativement facile) qui s'est transmise,
> ce qui a suffi au bonheur de beaucoup d'immigrants
> en Amérique du Nord. Le français est plus logique,
> certes : il est aussi compliqué à l'oral qu'à l'écrit
> (ce qui permet à ceux qui le maîtrisent de rigoler
> à bon compte des autres : ça y en a pas difficile).

Et quelle est la question SVP ?
Dans la logique de cette conversation, la question est de savoir s'il y
a un lien entre la complexité supposée d'un langue (si quelqu'un dispose
d'un compleximètre linguistique qu'il nous fasse signe) et le fait
qu'elle se répande à la surface du globe. Et la réponse me semble être
non. À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont su simplifier
la complexité du français pour le plus grand bonheur des indigènes. Et
si les Brésiliens parlent portugais plutôt que français, je doute que
cela soit dû à la facilité de la langue de Pessoa. On continue avec
l'arabe, le russe, l’espagnol, le suédois, le danois, l'allemand, le
néerlandais ?

>> Note que l'envahissement du français par l'anglais
>> ne modifie en rien sa syntaxe, ses conjugaisons,
>> toutes ces "complexités" dont tu parles.
>
> Ah bon. Donc si je lance à un moteur de recherche
> "influence de l'anglais sur la syntaxe du français",
> je ferai chou blanc ? Essayez donc, pour voir.

Il y a quelques exemples, c'est vrai, des transitivations de verbe en
particulier.
En tapant la requête par vous proposée, je suis tombé sur
https://www.linguistiquefrancaise.org/articles/cmlf/pdf/2010/01/cmlf2010_000221.pdf
Texte fort savant qui ne m'a pas paru fourmiller d'exemples. Si vous
pouviez nous en livrer une synthèse, ce serait sympa.

>
>> Et le français sait fort bien s'approprier l'anglais
>> grâce au merveilleux outil que sont les verbes du
>> premier groupe : coacher, rapper etc.
>
> Ouais : bugger, e-mailer, se logger,

Ben oui.

shift-cliquer...

Me dont know.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Pierre Hallet
2018-03-05 15:32:33 UTC
Permalink
Raw Message
BéCé :

> À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont
> su simplifier la complexité du français pour le plus
> grand bonheur des indigènes.

Z'êtes sûr que le colonisateur a tenu à simplifier la
complexité de sa langue ? et qui plus est « pour le plus
grand bonheur » des colonisés ?

Mais admettons... Vous pourriez donc être heureux que
l'anglais ait su, via le globish, simplifier sa complexité
pour le plus grand bonheur des indigènes hexagonaux.

> Texte fort savant qui ne m'a pas paru fourmiller
> d'exemples.

Justement, texte bien plus nuancé que ce péremptoire
« en rien ».

>> shift-cliquer...

> Me dont know.

Peut-être dites-vous « majuscule-cliquer » (qui ne m'a
pas l'air beaucoup mieux assimilé)... ou alors « cliquer
en gardant enfoncée la touche majuscule » (ouaou !).

--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
BéCé
2018-03-05 16:45:51 UTC
Permalink
Raw Message
Le 05/03/2018 à 16:32, Pierre Hallet a écrit :
> BéCé :
>
>> À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont
>> su simplifier la complexité du français pour le plus
>> grand bonheur des indigènes.
>
> Z'êtes sûr que le colonisateur a tenu à simplifier la
> complexité de sa langue ?

Pour s'adresser aux autochtones ? Oui.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_n%C3%A8gre

et qui plus est « pour le plus
> grand bonheur » des colonisés ?

J'ai des preuves ;-)
https://www.cjoint.com/c/HCfqLGTVNPp
https://www.cjoint.com/c/HCfqMe1obVp

>
> Mais admettons... Vous pourriez donc être heureux que
> l'anglais ait su, via le globish, simplifier sa complexité
> pour le plus grand bonheur des indigènes hexagonaux.

La Belgique et la France sont soumises à des influences diverses et
variées mais il s'agit de pays indépendants. Je ne vois pas le rapport.

>
>> Texte fort savant qui ne m'a pas paru fourmiller
>> d'exemples.
>
> Justement, texte bien plus nuancé que ce péremptoire
> « en rien ».

Certes, j'avais moi-même émis des nuances mais vous les avez caviardées.

>>> shift-cliquer...
>
>> Me dont know.
>
> Peut-être dites-vous « majuscule-cliquer » (qui ne m'a
> pas l'air beaucoup mieux assimilé)... ou alors « cliquer
> en gardant enfoncée la touche majuscule » (ouaou !).
>

Maj-cliquer, control-cliquer etc.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michal
2018-03-05 17:23:12 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
à BéCé, qui nous a offert le 05/03/2018 à 17:45:51 :
> Le 05/03/2018 à 16:32, Pierre Hallet a écrit :
>> BéCé :
>>
>>> À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont
>>> su simplifier la complexité du français pour le plus
>>> grand bonheur des indigènes.
>>
>> Z'êtes sûr que le colonisateur a tenu à simplifier la
>> complexité de sa langue ?

> Pour s'adresser aux autochtones ? Oui.
> https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_n%C3%A8gre

> et qui plus est « pour le plus
>> grand bonheur » des colonisés ?

> J'ai des preuves ;-)
> https://www.cjoint.com/c/HCfqLGTVNPp
> https://www.cjoint.com/c/HCfqMe1obVp

Et combien de bonheur avez-vous dispensé !

--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
BéCé
2018-03-05 17:40:14 UTC
Permalink
Raw Message
Le 05/03/2018 à 18:23, Michal a écrit :
> (Je réponds avec le genre inclusif)
> à BéCé, qui nous a offert le 05/03/2018 à 17:45:51 :
>> Le 05/03/2018 à 16:32, Pierre Hallet a écrit :
>>> BéCé :
>>>
>>>> À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont
>>>> su simplifier la complexité du français pour le plus
>>>> grand bonheur des indigènes.
>>>
>>> Z'êtes sûr que le colonisateur a tenu à simplifier la
>>> complexité de sa langue ?
>
>> Pour s'adresser aux autochtones ? Oui.
>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_n%C3%A8gre
>
>> et qui plus est « pour le plus
>>> grand bonheur » des colonisés ?
>
>> J'ai des preuves ;-)
>> https://www.cjoint.com/c/HCfqLGTVNPp
>> https://www.cjoint.com/c/HCfqMe1obVp
>
> Et combien de bonheur avez-vous dispensé !
>

J'ai des preuves :

http://www.bernardcordier.com/Images/Maroc/M_A_00046.html

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Anansi
2018-03-05 17:26:30 UTC
Permalink
Raw Message
Le 05/03/2018 à 17:45, BéCé a écrit :
> Le 05/03/2018 à 16:32, Pierre Hallet a écrit :
>> BéCé :
>>
>>> À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont
>>> su simplifier la complexité du français pour le plus
>>> grand bonheur des indigènes.
>>
>> Z'êtes sûr que le colonisateur a tenu à simplifier la
>> complexité de sa langue ?
>
> Pour s'adresser aux autochtones ? Oui.
> https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_n%C3%A8gre
>
> et qui plus est « pour le plus
>> grand bonheur » des colonisés ?
>
> J'ai des preuves ;-)
> https://www.cjoint.com/c/HCfqLGTVNPp
> https://www.cjoint.com/c/HCfqMe1obVp

Je n'arrive pas à lire le dernier mot, Progrès, Civilisation, ?
Compétence, Complice ?

J'ai des preuves contraires :
<https://www.franceculture.fr/sciences-du-langage/le-francais-petit-negre-une-construction-de-larmee-coloniale>
BéCé
2018-03-05 17:36:54 UTC
Permalink
Raw Message
Le 05/03/2018 à 18:26, Anansi a écrit :
> Le 05/03/2018 à 17:45, BéCé a écrit :
>> Le 05/03/2018 à 16:32, Pierre Hallet a écrit :
>>> BéCé :
>>>
>>>> À Léopoldville ou à Yaoundé, Belges et Français ont
>>>> su simplifier la complexité du français pour le plus
>>>> grand bonheur des indigènes.
>>>
>>> Z'êtes sûr que le colonisateur a tenu à simplifier la
>>> complexité de sa langue ?
>>
>> Pour s'adresser aux autochtones ? Oui.
>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_n%C3%A8gre
>>
>> et qui plus est « pour le plus
>>> grand bonheur » des colonisés ?
>>
>> J'ai des preuves ;-)
>> https://www.cjoint.com/c/HCfqLGTVNPp
>> https://www.cjoint.com/c/HCfqMe1obVp
>
> Je n'arrive pas à lire le dernier mot, Progrès, Civilisation, ?
> Compétence, Complice ?

Commerce.

>
> J'ai des preuves contraires :
> <https://www.franceculture.fr/sciences-du-langage/le-francais-petit-negre-une-construction-de-larmee-coloniale>
>


--
BéCé
www.bernardcordier.com
Chico T
2018-03-05 07:45:44 UTC
Permalink
Raw Message
Le 04/03/18 à 10:11, BéCé a écrit :
> Le 04/03/2018 à 09:17, Chico T a écrit :
>>
>> Il se peut que j'aie tort, mais voici ce que je crois voir. Avec
>> justification, les Français voient leur langue comme un grand ouvrage
>> d'art, qui atteignit son plus haut degré de perfection entre les mains
>> des grands écrivains du 17e, du 18e, et du 19e siècles. Et, bien sûr, si
>> l'on change le parfait, il devient imparfait - d'où cette volonté de
>> préserver le français tel qu'il est.
>>
>> C'est une langue belle, charmante, séduisante, comme sied à une langue
>> d'autrefois. Ce n'est pas une langue moderne. Déjà, elle est encombrée
>> de diverses complications, qui ornent mais n'aident aucunement à
>> transmettre ce que l'on veut dire : le genre, l'accord, la conjugaison
>> compliquée, et dans une certaine mesure le subjonctif. On peut y ajouter
>> les accents, qui compliquent les claviers, le codage, et la
>> programmation. Enfin, il y a ce refus d'adapter le vocabulaire aux
>> besoins du 21e siècle.
>>
>> C'est aux francophones de trouver une solution à ce problème. Une langue
>> vivante et moderne doit s'adapter à la vie, et la vie change. Si vous ne
>> le faites pas vous-mêmes, les changements s'imposeront de l'extérieur,
>> et le français cédera la place au franglais.
>
> Je ne suis pas d’accord avec toi sur deux points :
>
> 1.  Une langue est d'abord un outil de communication mais elle n'est pas
> que cela fort heureusement ; ce serait une réalité glaçante. Compte tenu
> de la variété des éléments à transmettre (faits, émotions, poèmes,
> romans, suppositions, croyances, hypothèses, proclamations, lois,
> contrats) considérer une langue comme simple outil de communication est
> un "pipe" dream". Il n'existe aucune fonction d'une langue que le
> français ne puisse assurer.

Oui, je n'ai pas dit le contraire. Je suis d'accord avec toi : une
langue basée sur seule la transmission d'information serait sans âme, et
je n'en voudrais pas.

> 2. L'anglais a ses complexités que tu connais bien : inadéquation totale
> ou presque entre graphie et prononciation (This minute man is minute.)
> Comment une langue aussi peu logique a-t-elle pu se transmettre à la
> surface du globe ?

Notre orthographe anglaise est un legs du passé, c'est vrai, mais ne
gêne pas beaucoup l'anglophone éduqué, encore moins aujourd'hui, avec
les vérificateurs sur son ordinateur et le 'predictive typing' sur son
smartphone.

Comment cette langue a-t-elle pu se répandre ? Ce n'est peut-être qu'un
accident de l'histoire - mais je ne suis pas historien. Une langue,
c'est la création d'un peuple - alors c'est peut-être les mêmes qualités
qui firent naître le plus grand empire que le monde ait connu qui se
manifestent aussi dans la langue.

Quoi qu'il en soit, quand une langue devient dominante, elle est
forcément la langue de l'avant-garde, du progrès, de la médecine, de la
technologie... des néologismes. L'anglais, c'est devenu la langue
universelle, c'est le latin de nos jours.

> 3. Tu suggères que le français a des caractéristiques intrinsèques qui
> le rendent inaptes à l'évolution. Si le français sait, comme je le
> pense, tout dire, son envahissement par le vocabulaire anglais est due à
> la domination économico-politique de l’Angleterre puis des États-Unis et
> ce qui va avec : la mode. Des langues aussi différentes que le
> portugais, l'espagnol, le français, l'anglais, le russe, l'arabe ont
> connu, connaissent, des périodes de grande expansion où les nombre de
> locuteur se sont accrus.

Ce n'est pas précisément ça que je dis. Les Français ont un dilemme :
préserver le français, ou le faire évoluer - et beaucoup d'entre eux, me
semble-t-il, penchent pour la préservation. C'est eux qui viennent sur
fllf pour dénoncer les changements qui, croient-ils, portent atteinte à
la langue.

> Note bien que l'envahissement du français par l'anglais ne modifie en
> rien sa syntaxe, ses conjugaisons, toutes ces "complexités" dont tu
> parles. Et le français sait fort bien s'approprier l'anglais grâce au
> merveilleux outil que sont les verbes du premier groupe : coacher,
> rapper etc.

'Envahissement' n'est pas le mot juste, je crois. Ce n'est pas les
anglophones qui créent le franglais ; c'est les francophones eux-mêmes.

C'est aussi les francophones qui simplifient la langue, qui se
débarrassent de quelque complexités dont ils sont les héritiers. Ils
disent 'on' afin de simplifier la conjugaison des verbes, et écartent
certains temps - le passé simple, l'imparfait du subjonctif, le passé
antérieur.... Pour certains, les accents aussi sont facultatifs (Promer
nous a dit qu'ils sont d'un autre temps). Et ainsi de suite.

Je ne suis pas sans sympathie. Je l'aime bien, le français, et, face à
l'américain, mon dialecte à moi est dans le même cas. :-)
BéCé
2018-03-03 16:22:07 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/03/2018 à 13:50, Le Pépé à chênes a écrit :
> Sur 20Minutes.fr :
>
> "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
> L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
> récupération de la cause gay".
>
> Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash" (laver)
> et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le linge rose ?
> Qui lave plus rose que le rose ? Dommage que Michel C. ne soit plus là :
> <https://www.youtube.com/watch?v=7vVaWFw54ig>.
>

Association qui laisse croire que les homos sont "follement" attirés par
le rose.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
Le Pépé à chênes
2018-03-03 16:27:30 UTC
Permalink
Raw Message
BéCé a écrit :

> Association qui laisse croire que les homos sont "follement" attirés par
> le rose.

J'avais pensé à un lessivier, et surtout à la parodie qui allait avec.
Vous avez le lien, je vous laisse juger, Monsieur le Tambour major.
Le Pépé à chênes
2018-03-03 16:30:35 UTC
Permalink
Raw Message
BéCé a écrit :

> Association qui laisse croire que les homos sont "follement" attirés
par le rose.

J'avais pensé à un lessivier, et surtout à la parodie qui allait avec.
Vous avez le lien, je vous laisse juger, Monsieur le Tambour major.
Harp
2018-03-03 18:34:00 UTC
Permalink
Raw Message
Pépé à gogues a écrit:
> Sur 20Minutes.fr :
>
> "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes. L’ancienne
> ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de récupération de la
> cause gay".
>
> Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash" (laver) et
> "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le linge rose ? Qui
> lave plus rose que le rose ?


Le Français moyen est moins bête que le pépé. Il lira et comprendra la
fin de la phrase:


"(...)accusée de « pinkwashing », de récupération de la cause gay".
Le Pépé à chênes
2018-03-03 19:09:59 UTC
Permalink
Raw Message
Harpic l'escroc menteur a écrit :

>>     "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
>> L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
>> récupération de la cause gay".
>>
>>     Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash"
>> (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le
>> linge rose ? Qui lave plus rose que le rose ?
>
>
> Le Français moyen est moins bête que le pépé. Il lira et comprendra la
> fin de la phrase:
>
>
> "(...)accusée de « pinkwashing », de récupération de la cause gay".

Merci de votre intervention, qui montre qu'il y a besoin de donner la
définition de "pinkwashing". Je n'en demandais pas tant de votre part.
Vous méritez un bon repos réparateur, vous avez bien œuvré cette semaine.
Harp
2018-03-03 20:12:50 UTC
Permalink
Raw Message
Pépé à gogues a écrit:
>
>>>     "Mais son message n’a pas été apprécié par tous les internautes.
>>> L’ancienne ministre du Budget a été accusée de « pinkwashing », de
>>> récupération de la cause gay".
>>>
>>>     Le Français moyen verra dans ce mot anglais deux choses : wash"
>>> (laver) et "pink" (rose). Quel est le message ? Une lessive pour le linge
>>> rose ? Qui lave plus rose que le rose ?
>>
>>
>> Le Français moyen est moins bête que le pépé. Il lira et comprendra la fin
>> de la phrase:
>>
>>
>> "(...)accusée de « pinkwashing », de récupération de la cause gay".

> Merci de votre intervention, qui montre qu'il y a besoin de donner la
> définition de "pinkwashing".

En l'absence d'une définition, la bêtise épaisse du pépé l'aurait
conduit à dénoncer un manque de clarté.

En présence d'une définition, la bêtise épaisse du pépé le conduit à
dénoncer un manque de clarté.

La bêtise épaisse du pépé sert toujours à tout.
Le Pépé à chênes
2018-03-03 23:08:57 UTC
Permalink
Raw Message
Harpic l'escroc menteur a lancé :

>>     Merci de votre intervention, qui montre qu'il y a besoin de donner
>> la définition de "pinkwashing".
>
> En l'absence d'une définition, la bêtise épaisse du pépé l'aurait
> conduit à dénoncer un manque de clarté.
>
> En présence d'une définition, la bêtise épaisse du pépé le conduit à
> dénoncer un manque de clarté.
>
> La bêtise épaisse du pépé sert toujours à tout.

Tout comme votre incohérence.
Loading...