Discussion:
L'Écriture inclusive et la langue française
(trop ancien pour répondre)
joye
2018-03-13 13:48:02 UTC
Permalink
Raw Message
goo.gl/gNrw2G

Entretien intéressant.

Je note, en passant, et mais non pas sans ironie, que ni l'article ni
son URL (l'URL et le premier cadre de la vidéo, si) ne font mention de
la femme qui parle, à savoir Anne Dister, linguiste et professeur de
linguistique française à l'Université St-Louis à Bruxelles.
gump
2018-03-13 14:36:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
goo.gl/gNrw2G
"Pour voir ce contenu, connectez-vous etc."

Ras-le-bol de créer des comptes. Donc c'est non.
joye
2018-03-13 15:29:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by gump
Post by joye
goo.gl/gNrw2G
"Pour voir ce contenu, connectez-vous etc."
Ah, désolée, je ne m'en rendais pas compte. C'est bien la faute à
Google, pas au rtbf.
Post by gump
Ras-le-bol de créer des comptes. Donc c'est non.
Je vous comprends.

Voici l'URL de l'article. Vous devez pouvoir regarder (écouter) la vidéo
sans autre chose.

https://www.rtbf.be/culture/litterature/detail_l-ecriture-inclusive-et-la-langue-francaise?id=9865252
gump
2018-03-13 16:23:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Voici l'URL de l'article. Vous devez pouvoir regarder (écouter) la vidéo
sans autre chose.
https://www.rtbf.be/culture/litterature/detail_l-ecriture-inclusive-et-la-langue-francaise?id=9865252
Merci, ça fonctionne. Ayant écouté, je suis assez d'accord finalement
avec le ton modéré du propos, qui n'ignore pas les reproches que l'on
peut faire à une écriture trop strictement inclusive, et qui propose des
solutions ( abandon du point médian ou de la parenthèse, écriture des
deux formes en entier ...mais uniquement en début de propos, cela suffit
: Chers étudiants, chères étudiantes - et puis on utilise le masculin
pluriel qui sert de neutre ). Rien à voir donc avec le "féminisme
hystérique" !
joye
2018-03-13 19:04:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by gump
Rien à voir donc avec le "féminisme
hystérique" !
Il n'en a jamais été question, sauf dans les propos des apeurés.

(masculin pluriel oblige)
Michal
2018-03-20 15:43:39 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by joye
Rien à voir donc avec le "féminisme hystérique" !
Il n'en a jamais été question, sauf dans les propos des apeurés.
(masculin pluriel oblige)
Toujours la même litanie, « Les Français [mâles] ont peur ».
Personne n'a peur, surtout pas d'une impossible réforme /joyeuse/ de
l'écriture, débarquant des États-Unis.

/Die dicke Berta schoß bis Paris/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Loading...