Discussion:
Le contraire de SERIEUX svp
(trop ancien pour répondre)
Chakaba
2007-01-15 17:43:02 UTC
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
-Bonne question mon fils. On dit tjrs, il n'est pas serieux.
Merci d'avance et bonne soiree
--
Les chiens ont des puces, mais ils n'ont pas de reseau.
6c
Gérald de la Fléchère
2007-01-15 18:45:58 UTC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Il faut connaître le contexte.

Ce pourrait être "bénin", dans certains cas.

Une maladie bénigne me semble être le contraire d'une sérieuse
maladie.
Anne G
2007-01-15 19:07:10 UTC
Post by Gérald de la Fléchère
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Il faut connaître le contexte.
Ce pourrait être "bénin", dans certains cas.
Ou « farfelu » dans d'autres.
--
Anne
Clotilde Chaland
2007-01-15 19:34:56 UTC
Post by Gérald de la Fléchère
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Il faut connaître le contexte.
Ce pourrait être "bénin", dans certains cas.
Le Petit Robert en donne une liste qui dépend effectivement du
contexte : dérisoire, frivole, futile ; amusant, comique, distrayant ;
inconséquent, puéril ; enjoué, gai ; débauché.
Il ne cite pas bénin, mais vous avez raison, on peut opposer une
affection bénigne à une affection sérieuse.
Jean Munier
2007-01-15 19:37:44 UTC
Post by Clotilde Chaland
Post by Gérald de la Fléchère
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Il faut connaître le contexte.
Ce pourrait être "bénin", dans certains cas.
Le Petit Robert en donne une liste qui dépend
effectivement du
contexte : dérisoire, frivole, futile ; amusant, comique,
distrayant ;
inconséquent, puéril ; enjoué, gai ; débauché.
Il ne cite pas bénin, mais vous avez raison, on peut
opposer une
affection bénigne à une affection sérieuse.
...et beaucoup d'autres dans CRISCO/Alexandria, dictionnaire
déjà mentionné dans fllf.
http://elsap1.unicaen.fr/cgi-bin/cherches.cgi

J.
Clotilde Chaland
2007-01-15 19:49:30 UTC
Post by Jean Munier
...et beaucoup d'autres dans CRISCO/Alexandria, dictionnaire
déjà mentionné dans fllf.
http://elsap1.unicaen.fr/cgi-bin/cherches.cgi
Vs vous a doublé au poteau. Décalage horaire sans doute.
Merci à tous deux pour cette piqûre de rappel.
Pierre Hallet
2007-01-15 19:30:59 UTC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Extrait du Petit Robert 2006 :

Dérisoire, frivole, futile ; amusant, comique, distrayant ;
inconséquent, puéril. Enjoué, gai. Débauché.

(Si c'est bien de l'adjectif qu'on parle et pas du nom.)
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Vs
2007-01-15 19:34:16 UTC
-Papa, c'est quoi le contraire de SÉRIEUX
-Bonne question mon fils. On dit tjrs, il n'est pas sérieux.
Merci d'avance et bonne soirée
Selon le contexte :
amusant, badin, badinage, bénin, bêtise, blague, blagueur, bouffe,
bouffon, bouffonnerie, burlesque, caprice, cavalier, chanson, clown,
cocasse, comédie, comédien, comique, coquin, coureur, crapule,
crapuleux, croustilleux, débauché, dégoûtant, dérision, dérisoire,
désinvolte, désinvolture, dissipé, distrait, distrayant, drôle,
égrillard, enfantillage, enjoué, enjouement, épate, étourderie, étourdi,
évaporé, facétieux, fantaisiste, farceur, faux, folâtre, folichon,
folie, fou, foufou, frivole, frivolité, fumiste, fumisterie, futile,
futilité, gai, gaieté, gamin, gaulois, goguenard, gratuit, graveleux,
grivois, grivoiserie, grotesque, guignol, hâbleur, hilarité,
humoristique, humour, hurluberlu, imprudence, inconséquent, insouciant,
ironie, ironique, léger, légèreté, leste, libertin, mondanité, mutin,
négligence, négligent, plaisant, polisson, puéril, puérilité, récréatif,
rieur, rigolo, rire, risible, simulé, spécieux

(http://elsap1.unicaen.fr/cgi-bin/trouvebis2?requete=s%E9rieux&refer=)

Vs
Et encore il en manque.
Michel Guillou
2007-01-15 20:06:56 UTC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Un bock.
--
Michel
Bernard Cordier
2007-01-15 20:10:40 UTC
Post by Michel Guillou
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Un bock.
à moitié plein ?
Jean Munier
2007-01-15 20:29:38 UTC
Post by Bernard Cordier
Post by Michel Guillou
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Un bock.
à moitié plein ?
S'il est à moitié plein, c'est un demi.

J.
Clotilde Chaland
2007-01-15 21:38:39 UTC
Post by Jean Munier
Post by Bernard Cordier
Post by Michel Guillou
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Un bock.
à moitié plein ?
S'il est à moitié plein, c'est un demi.
Mettez-m'en un, sérieusement plein ! sans faux col.
Luc Bentz
2007-01-16 19:38:19 UTC
Post by Michel Guillou
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Un bock.
Je vous trouve bien Badin.


Luc Bentz
http://www.langue-fr.net
--
« Ne faites pas totalement confiance au traîtrement de texte. »
(Éric Angelini)
TC
2007-01-16 14:33:26 UTC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
-Bonne question mon fils. On dit tjrs, il n'est pas serieux.
Merci d'avance et bonne soiree
De toute façon, sérieux est un anglicisme.
--
http://60millions.viabloga.com
post-punk littérature & mauvaise foi
joye
2007-01-16 14:47:15 UTC
Post by TC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
-Bonne question mon fils. On dit tjrs, il n'est pas serieux.
Merci d'avance et bonne soiree
De toute façon, sérieux est un anglicisme.
Ainsi que free-vole.

Bande de voleurs !!!
Olivier Miakinen
2007-01-16 14:52:40 UTC
Post by TC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
-Bonne question mon fils. On dit tjrs, il n'est pas serieux.
Merci d'avance et bonne soiree
De toute façon, sérieux est un anglicisme.
Et tjrs est un essèmessisme.
Armelle F
2007-01-16 16:42:03 UTC
Post by TC
De toute façon, sérieux est un anglicisme.
***

Avez-vous une référence sérieuse pour appuyer votre affirmation ?

C'est toujours ce qu'il faut faire ici, non ?

Armelle
Luc Bentz
2007-01-16 19:37:52 UTC
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Avoir dix-sept ans.



Luc Bentz
http://www.langue-fr.net
--
« Ne faites pas totalement confiance au traîtrement de texte. »
(Éric Angelini)
Johannes Baagoe
2007-01-17 18:50:35 UTC
Post by Luc Bentz
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Avoir dix-sept ans.
Certes.

Ce qui rend une réponse... sérieuse difficile, c'est, me semble-t-il, le
fait que "sérieux" a deux sens : "digne d'intérêt" et "pas drôle". Et donc
deux contraires : "frivole" et "amusant".

Or, les deux ne sont pas forcément liés, n'est-ce pas.

Je me suis du reste parfois demandé s'il n'y avait pas là une sorte
d'infirmité des personnes exclusivement francophones : les limericks, les
traductions d'Astérix en latin, même les mirlitons de circonstance sont
beaucoup plus répandus dans d'autres langues, et les traités pédagogiques,
philosophiques, etc sont généralement plus rasoirs en français qu'en
anglais ou même qu'en allemand. Comme si les Français avaient du mal à
traiter de façon humoristique des sujets dificiles, ou à être drôles par
des moyens qui représentent de vrais défis techniques ou d'érudition.

Bon, il y a Molière, et Descartes dont le bon sens qui serait la chose du
monde la mieu partagée est à se pisser dessus. Et ce forum, quand même.
--
Johannes
Johannes Baagoe
2007-01-17 18:56:22 UTC
Post by Luc Bentz
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Avoir dix-sept ans.
Certes.

Ce qui rend difficile une réponse... sérieuse, c'est, me semble-t-il, le
fait que "sérieux" a deux sens : "digne d'intérêt" et "pas drôle". Et donc
deux contraires : "frivole" et "amusant".

Or, les deux ne sont pas forcément liés, n'est-ce pas.

Je me suis du reste parfois demandé s'il n'y avait pas là une sorte
d'infirmité des personnes exclusivement francophones : les limericks, les
traductions d'Astérix en latin, même les mirlitons de circonstance sont
beaucoup plus répandus dans d'autres langues, et les traités pédagogiques,
philosophiques, etc, sont généralement plus rasoirs en français qu'en
anglais ou même qu'en allemand. Comme si les Français avaient du mal à
traiter de façon humoristique des sujets difficiles, ou à être drôles par
des moyens qui représentent de vrais défis techniques ou d'érudition.

Bon, il y a Molière, et Descartes dont le bon sens qui serait la chose du
monde la mieux partagée est à se pisser dessus. Et ce forum, quand même.
--
Johannes
Vs
2007-01-17 21:10:25 UTC
Post by Johannes Baagoe
Post by Luc Bentz
Post by Chakaba
-Papa, c'est quoi le contraire de SERIEUX
Avoir dix-sept ans.
Certes.
Ce qui rend difficile une réponse... sérieuse, c'est, me semble-t-il,
le fait que "sérieux" a deux sens : "digne d'intérêt" et "pas drôle".
Et donc deux contraires : "frivole" et "amusant".
Or, les deux ne sont pas forcément liés, n'est-ce pas.
Je me suis du reste parfois demandé s'il n'y avait pas là une sorte
d'infirmité des personnes exclusivement francophones : les limericks,
les traductions d'Astérix en latin, même les mirlitons de
circonstance sont beaucoup plus répandus dans d'autres langues, et
les traités pédagogiques, philosophiques, etc, sont généralement plus
rasoirs en français qu'en anglais ou même qu'en allemand. Comme si
les Français avaient du mal à traiter de façon humoristique des
sujets difficiles, ou à être drôles par des moyens qui représentent
de vrais défis techniques ou d'érudition.
Bon, il y a Molière, et Descartes dont le bon sens qui serait la
chose du monde la mieux partagée est à se pisser dessus. Et ce forum,
quand même.
Et Rabelais, et Perec, et Queneau, et Vian, et Jarry, et Allais, et Jean
Passe, et Desméyeur...

Vs
et moi, les bons jours.