Discussion:
Le XIIe siècle, parenthèse enchantée pour l'écriture inclusive
(trop ancien pour répondre)
Le Pépé à chênes
2017-12-20 22:33:17 UTC
Permalink
Raw Message
Sur Slate.fr :

« Plus sérieusement, ce serment [de fidélité entre un seigneur et son
vassal] est souvent appelé «hommage»: littéralement, on devient l'homme
de celui à qui on le prête. Le latin utilise d'ailleurs souvent homo,
homme, comme synonyme de vassalus ou fidelis, vassal et fidèle.

Dès lors, que se passe-t-il lorsque l'un des protagonistes du serment,
voire les deux, est une femme? »
Michal
2017-12-20 23:07:16 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Le Pépé à chênes
« Plus sérieusement, ce serment [de fidélité entre un seigneur et
son vassal] est souvent appelé «hommage»: littéralement, on devient
l'homme de celui à qui on le prête. Le latin utilise d'ailleurs
souvent homo, homme, comme synonyme de vassalus ou fidelis, vassal et
fidèle.
Dès lors, que se passe-t-il lorsque l'un des protagonistes du
serment, voire les deux, est une femme? »
Un muliérage ?

/Va faire la vassale/ !
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
joye
2017-12-21 01:12:30 UTC
Permalink
Raw Message
    « Plus sérieusement, ce serment [de fidélité entre un seigneur et
son vassal] est souvent appelé «hommage»: littéralement, on devient
l'homme de celui à qui on le prête. Le latin utilise d'ailleurs souvent
homo, homme, comme synonyme de vassalus ou fidelis, vassal et fidèle.
    Dès lors, que se passe-t-il lorsque l'un des protagonistes du
serment, voire les deux, est une femme? »
Fastochissime :

Femmage.

Et s'il s'agit d'un homme et une femme, encore plus fastochissime :

Serment.

De Strasbourg ou ailleurs.

Franchement, hein, on dirait que les francophones souffrent d'un gros
manque d'imagination.
Santa Claup
2017-12-21 06:27:47 UTC
Permalink
Raw Message
Franchement, hein, on dirait que les francophones souffrent d'un gros manque
d'imagination.
L'inflation de l'ego semble par contre avoir fait la conquête de notre
ouest.
Le Pépé à chênes
2017-12-21 06:54:35 UTC
Permalink
Raw Message
Lou Cascarelet a escri :
Ça ressemble à une nuit blanche...
Harp
2017-12-21 13:54:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
« Plus sérieusement, ce serment [de fidélité entre un seigneur et son
vassal] est souvent appelé «hommage»: littéralement, on devient l'homme de
celui à qui on le prête. Le latin utilise d'ailleurs souvent homo, homme,
comme synonyme de vassalus ou fidelis, vassal et fidèle.
Dès lors, que se passe-t-il lorsque l'un des protagonistes du serment, voire
les deux, est une femme? »
"Compagnon" est issu du bas latin *companionem, accusatif de *companio,
composé de com- et panis (« pain »), signifiant « celui avec qui l’on
partage le pain »

Dès lors, que se passe-t-il lorsque vous n'avez plus de pain ?
Geo
2017-12-22 07:42:17 UTC
Permalink
Raw Message
Bonjour
Post by Harp
Dès lors, que se passe-t-il lorsque vous n'avez plus de pain ?
Qu'on leur donne de la brio... Ah non, cela a été fait.
Sh.Mandrake
2017-12-22 09:03:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Geo
Bonjour
Post by Harp
Dès lors, que se passe-t-il lorsque vous n'avez plus de pain ?
Qu'on leur donne de la brio...  Ah non, cela a été fait.
Les députés ont assez de brio comme ça !
--
Ubuntou,

Le Magicien
gump
2017-12-22 11:04:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Dès lors, que se passe-t-il lorsque vous n'avez plus de pain ?
Qu'on leur donne de la brio... Ah non, cela a été fait.
Vous perdez la tête.
Le Pépé à chênes
2017-12-22 12:51:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Geo
Post by Harp
Dès lors, que se passe-t-il lorsque vous n'avez plus de pain ?
Qu'on leur donne de la brio...  Ah non, cela a été fait.
Euh, vous n'auriez pas une chocolatine à la place ?
Michal
2017-12-22 14:32:09 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Le Pépé à chênes
Post by Geo
Post by Harp
Dès lors, que se passe-t-il lorsque vous n'avez plus de pain ?
Qu'on leur donne de la brio...  Ah non, cela a été fait.
Euh, vous n'auriez pas une chocolatine à la place ?
Ben non, ils n'ont plus de pain, même au chocolat.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chênes
2017-12-22 17:36:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Geo
Qu'on leur donne de la brio...  Ah non, cela a été fait.
    Euh, vous n'auriez pas une chocolatine à la place ?
Ben non, ils n'ont plus de pain, même au chocolat.
Et une châtaigne ?
Michal
2017-12-22 20:01:30 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Le Pépé à chênes
Post by Michal
    Euh, vous n'auriez pas une chocolatine à la place ?
Ben non, ils n'ont plus de pain, même au chocolat.
Et une châtaigne ?
Gardez-la pour votre dinde.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chênes
2017-12-22 20:35:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Michal
    Euh, vous n'auriez pas une chocolatine à la place ?
Ben non, ils n'ont plus de pain, même au chocolat.
    Et une châtaigne ?
Gardez-la pour votre dinde.
Mèfi, avec de tels propos ambigus, vous allez finir sur Balancetonporc...
Harp
2017-12-24 09:24:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
« Plus sérieusement, ce serment [de fidélité entre un seigneur et son
vassal] est souvent appelé «hommage»: littéralement, on devient l'homme de
celui à qui on le prête. Le latin utilise d'ailleurs souvent homo, homme,
comme synonyme de vassalus ou fidelis, vassal et fidèle.
Dès lors, que se passe-t-il lorsque l'un des protagonistes du serment, voire
les deux, est une femme? »
"Le club de Perpignan a décidé de rendre hommage aux victimes de
l'accident de bus de Millas en vendant notamment des bonnets de Noël
dans les tribunes."

Loading...