Discussion:
«ONPC»: Marlène Schiappa se fait interrompre par Jean-Claude Van Damme et l’accuse de "mansplaining"
(trop ancien pour répondre)
Le Pépé à chênes
2018-07-01 16:55:45 UTC
Permalink
Raw Message
Sur 20Minutes.fr :

« « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
tendance de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance
aux femmes]. »

Déclinons un peu :
- childsplaining
- wifesplaining
- husbandsplaining
- sistersplaining
- teachersplaining
- harpsplaining
- papetsplaining
- bosssplaining ("Aie confiance...")
- presidentsplaining

Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...
BéCé
2018-07-01 17:18:38 UTC
Permalink
Raw Message
Le 01/07/2018 à 18:55, Le Pépé à chênes a écrit :
> Sur 20Minutes.fr :
>
> « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
> tendance de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance

Parler à une femme de prolapsus n'est pas le signe d'une grande
délicatesse. À éviter.

> aux femmes]. »
>
> Déclinons un peu :
> - childsplaining

Il faut bien se mettre à leur portée.

> - wifesplaining

Elles ont qu'à regarder les modes d'emploi.
https://fr.wikipedia.org/wiki/RTFM_(expression)

> - husbandsplaining

Je refuse de faire le repassage.

> - teachersplaining

C'est leur taf, non ?

> - harpsplaining

Joker.

> - papetsplaining

Joker.

>
> Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...
>

Très général tout ça. "Cuistre" me parait plus adapté.

--
BéCé
www.bernardcordier.com
BéCé
2018-07-01 17:26:09 UTC
Permalink
Raw Message
1. Le problème de Van Damme c'est que les apparences sont contre lui. Il
a vraiment l'air de ne rien comprendre.

2. Schiappa est somptueuse.

https://www.youtube.com/watch?v=3NCxlWRSUmY

--
BéCé
(se complétant)
gump
2018-07-01 20:07:13 UTC
Permalink
Raw Message
Le 01/07/2018 19:26, BéCé a écrit :
> 1. Le problème de Van Damme c'est que les apparences sont contre lui. Il
> a vraiment l'air de ne rien comprendre.

Si ce n'était que l'air ...
J'ai du mal à comprendre le coup de brosse à reluire de Moix à l'égard
de ce personnage, dont il ne semble pas qu'il ait inventé le fil à
couper le beurre.
Anansi
2018-07-01 21:04:28 UTC
Permalink
Raw Message
Le 01/07/2018 à 22:07, gump a écrit :
> Le 01/07/2018 19:26, BéCé a écrit :
>> 1. Le problème de Van Damme c'est que les apparences sont contre lui. Il
>> a vraiment l'air de ne rien comprendre.

> Si ce n'était que l'air ...
> J'ai du mal à comprendre le coup de brosse à reluire de Moix à l'égard
> de ce personnage, dont il ne semble pas qu'il ait inventé le fil à
> couper le beurre.

Sans compter ses positions contre le mariage des chiens.
Michèle
2018-07-02 13:13:14 UTC
Permalink
Raw Message
Il se trouve que BéCé a formulé :
> 1. Le problème de Van Damme c'est que les apparences sont contre lui. Il a
> vraiment l'air de ne rien comprendre.
>
> 2. Schiappa est somptueuse.
>


Elle ferait mieux de retourner à ses livres érotiques au lieu de nous
emm..... sur les plateaux de télévision.
On ne l'entend pas beaucoup sur la future réforme concernant la
diminution des pensions de réversion des veuves.
Michal
2018-07-02 10:47:57 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
à BéCé, qui nous a offert le 01/07/2018 à 19:18:38 :
> Le 01/07/2018 à 18:55, Le Pépé à chênes a écrit :
>> Sur 20Minutes.fr :
>>
>> « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
>> tendance de certains hommes à expliquer les choses avec
>> condescendance

> Parler à une femme de prolapsus n'est pas le signe d'une grande
> délicatesse. À éviter.

>> aux femmes]. »
>>
>> Déclinons un peu :
>> - childsplaining

> Il faut bien se mettre à leur portée.

>> - wifesplaining

> Elles ont qu'à regarder les modes d'emploi.
> https://fr.wikipedia.org/wiki/RTFM_(expression)

>> - husbandsplaining

> Je refuse de faire le repassage.

>> - teachersplaining

> C'est leur taf, non ?

>> - harpsplaining

> Joker.

>> - papetsplaining

> Joker.

>>
>> Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
>> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...
>>

> Très général tout ça. "Cuistre" me parait plus adapté.

Le /womansplaining/ c'est quand ta passagère t'indique la direction à
prendre quand tu conduis.
La réponse polie est de prendre la direction opposée sans parole.
Statistiquement, ça marche plutôt bien, mieux encore si elle est une
gauchère contrariée.

/N.B. Ça peut aussi fonctionner avec le GPS vocal/,
/sans préjudice de la voix choisie/.

--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chaines
2018-07-02 12:07:58 UTC
Permalink
Raw Message
Lou Cascarelet a écrit :

> Le /womansplaining/ c'est quand ta passagère t'indique la direction à
> prendre quand tu conduis.
> La réponse polie est de prendre la direction opposée sans parole.

Illustration : <http://tinyurl.com/yay4greb>.


> /N.B. Ça peut aussi fonctionner avec le GPS vocal/,
> /sans préjudice de la voix choisie/.

Non, ce n'est pas la même chose. Mado la Niçoise dit que c'est une
gourde qui parle seule. Elle a la parole étanche.
Michal
2018-07-02 12:22:38 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
à Le Pépé à chaines, qui nous a offert le 02/07/2018 à 14:07:58 :
> Lou Cascarelet a écrit :

>> Le /womansplaining/ c'est quand ta passagère t'indique la direction
>> à prendre quand tu conduis.
>> La réponse polie est de prendre la direction opposée sans parole.

> Illustration : <http://tinyurl.com/yay4greb>.

Ne pas lâcher le manche !
Merci pour la madeleine.

>> /N.B. Ça peut aussi fonctionner avec le GPS vocal/,
>> /sans préjudice de la voix choisie/.

> Non, ce n'est pas la même chose. Mado la Niçoise dit que c'est une
> gourde qui parle seule. Elle a la parole étanche.

J'ai renoncé à la voix depuis longtemps, Mado a raison, elle vout
ferait tourner en bourrique.
https://youtu.be/RYgQJdm7f0E

--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chaines
2018-07-02 16:39:36 UTC
Permalink
Raw Message
Lou Cascarelet a écrit :

>>     Non, ce n'est pas la même chose. Mado la Niçoise dit que c'est une
>> gourde qui parle seule. Elle a la parole étanche.
>
> J'ai renoncé à la voix depuis longtemps, Mado a raison, elle vout ferait
> tourner en bourrique.

D'un autre côté, on s'en /fous/ un peu...
joye
2018-07-01 17:50:59 UTC
Permalink
Raw Message
On 7/1/2018 11:55 AM, Le Pépé à chênes wrote:

>     « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
> tendance de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance
> aux femmes]. »
>
>     Déclinons un peu :
> - childsplaining
> - wifesplaining
> - husbandsplaining
> - sistersplaining
> - teachersplaining
> - harpsplaining
> - papetsplaining
> - bosssplaining ("Aie confiance...")
> - presidentsplaining
>
>     Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...

Mèfi, Cousing, c'ets le goujat qui /fait/ du mansplaining, pas le
mansplaining soi-même.

Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a deux
ou trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance de
voter bleu au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas
encore l'importance de son scrutin.
C&h·i&c"o!t
2018-07-02 06:12:51 UTC
Permalink
Raw Message
Le 01/07/18 à 18:50, joye a écrit :
> On 7/1/2018 11:55 AM, Le Pépé à chênes wrote:
>
>>      « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
>> tendance de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance
>> aux femmes]. » [...]
>
> Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a deux
> ou trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance de
> voter bleu au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas
> encore l'importance de son scrutin.

$ man mansplain | head
MANSPLAIN(1) User Commands MANSPLAIN(1)

NAME
mansplain - expliquer une page d'un mode d'emploi à une femme
qui ne l'a pas lu

SYNOPSIS
mansplain [-verbose] [-simple] [-verysimple] page

DESCRIPTION
Les femmes ne lisent jamais les modes d'emploi, qui pourtant
sont truffés de choses utiles et intéressantes. Il incombe donc aux
hommes de....
$


;-)
Le Pépé à chaines
2018-07-02 07:25:34 UTC
Permalink
Raw Message
C&h·i&c"o!t a écrit :

>> Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a
>> deux ou trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance
>> de voter bleu au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas
>> encore l'importance de son scrutin.
>
> $ man mansplain | head
> MANSPLAIN(1)                  User Commands                 MANSPLAIN(1)
>
> NAME
>        mansplain - expliquer une page d'un mode d'emploi à une femme
> qui ne l'a pas lu
>
> SYNOPSIS
>        mansplain [-verbose] [-simple] [-verysimple] page
>
> DESCRIPTION
>        Les femmes ne lisent jamais les modes d'emploi, qui pourtant
> sont truffés de choses utiles et intéressantes. Il incombe donc aux
> hommes de....
> $

Oh fan, là, c'est du chicosplaining...
joye
2018-07-02 12:32:57 UTC
Permalink
Raw Message
On 7/2/2018 2:25 AM, Le Pépé à chaines wrote:

[...]

>>         mansplain - expliquer une page d'un mode d'emploi à une femme
>> qui ne l'a pas lu

LUE

>     Oh fan, là, c'est du chicosplaining...

Non, tout simplement de la merde d'un emmerdeur. Comme d'habitude.

cf rengaine, ritournelle, rabâchage
C·h=i,c.o¬t
2018-07-02 12:48:52 UTC
Permalink
Raw Message
Le 02/07/18 à 13:32, joye a écrit :
> On 7/2/2018 2:25 AM, Le Pépé à chaines wrote:
>
> [...]
>
>>>         mansplain - expliquer une page d'un mode d'emploi à une femme
>>> qui ne l'a pas lu
>
> LUE

« Ce n'est pas la méthode en soi, mais l'hypercorrection fanatique - en
tout domaine - qui a le résultat de faire hésiter et, tôt ou tard,
abandonner.

Imaginez un parent qui corrige et/ou rejette tout ce qui sort de la
bouche de son bambin. Le bambin n'apprendra pas à parler. Mais il
apprendra vite à haïr son bourreau linguistique » - Joye, le 5 juin.


Bourreau linguistique, hypocrite en plus. Oui, elle est en forme.

Rires de Diabolo. :-D
Olivier Miakinen
2018-07-02 13:34:59 UTC
Permalink
Raw Message
Le 02/07/2018 14:48, C·h=i,c.o¬t répondait à joye :
>>
>>>> [...] lu
>>
>> LUE
>
> « Ce n'est pas la méthode en soi, mais l'hypercorrection fanatique - en
> tout domaine - qui a le résultat de faire hésiter et, tôt ou tard,
> abandonner.
>
> Imaginez un parent qui corrige et/ou rejette tout ce qui sort de la
> bouche de son bambin. Le bambin n'apprendra pas à parler. Mais il
> apprendra vite à haïr son bourreau linguistique » - Joye, le 5 juin.

;-)

--
Olivier Miakinen
Olivier Miakinen
2018-07-02 13:33:43 UTC
Permalink
Raw Message
Le 02/07/2018 14:32, joye a écrit :
>
> [...]
>
>>> mansplain - expliquer une page d'un mode d'emploi à une femme
>>> qui ne l'a pas lu
>
> LUE

J'avais compris que c'était le mode d'emploi qu'elle n'avait pas lu,
plutôt que seulement une page de celui-ci.

--
Olivier Miakinen
Harp
2018-07-02 17:39:04 UTC
Permalink
Raw Message
Harpsplainer explique avec condescendance à joye qui vient de nous annoncer :

> Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a deux
> ou trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance de
> voter bleu au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas
> encore l'importance de son scrutin.


Si chaque femme savait l'importance de son scrutin, les taux de participation aux élections seraient bien supérieurs à ce qu'ils sont.
Harp
2018-07-02 08:24:18 UTC
Permalink
Raw Message
Harpsplainer explique avec condescendance à joye qui vient de nous annoncer :

> Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a deux ou
> trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance de voter bleu
> au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas encore l'importance
> de son scrutin.

Si chaque femme savait l'importance de son scrutin, les taux de participation
aux élections seraient bien supérieurs à ce qu'ils sont.
Harp
2018-07-02 10:25:06 UTC
Permalink
Raw Message
Harpsplainer explique avec condescendance à joye qui vient de nous annoncer :

> Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a deux
> ou trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance de voter
> bleu au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas encore
> l'importance de son scrutin.

Si chaque femme savait l'importance de son scrutin, les taux de participation
aux élections seraient bien supérieurs à ce qu'ils sont.
Le Pépé à chaines
2018-07-02 21:38:06 UTC
Permalink
Raw Message
Harp a écrit :

> Si chaque femme savait l'importance de son scrutin, les taux de
> participation aux élections seraient bien supérieurs à ce qu'ils sont.

Mage ! Sortez de ce corps ! Trois fois le même message, vous exagérez !
Ce ne sont plus des soldes, c'est de la liquidation...
Harp
2018-07-02 17:59:09 UTC
Permalink
Raw Message
joye a émis l'idée suivante :

> Le "mansplaining" se fait aussi sans interrompre. J'en ai vu il y a deux ou
> trois jours - un homme qui expliquait aux femmes l'importance de voter bleu
> au mois de novembre...comme si chaque femme ne sait pas encore l'importance
> de son scrutin.


Et puis, pour l'énerver, vous n'avez qu'à voter rouge.
Sh. Mandrake
2018-07-02 10:19:18 UTC
Permalink
Raw Message
Le 01/07/2018 18:55, Le Pépé à chênes a écrit :
> Sur 20Minutes.fr :
>
> « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
> tendance de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance
> aux femmes]. »
>
> Déclinons un peu :
> - childsplaining
> - wifesplaining
> - husbandsplaining
> - sistersplaining
> - teachersplaining
> - harpsplaining
> - papetsplaining
> - bosssplaining ("Aie confiance...")
> - presidentsplaining
>
> Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...

Un tas de merde, vraiment ? Moi, j'ai déjà entendu sac à merde.
J'ai trouvé ça original.

--
Ubuntou,

Le Magicien
Le Pépé à chaines
2018-07-02 10:37:57 UTC
Permalink
Raw Message
Lou Mage a escri :

>>      Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
>> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...
>
> Un tas de merde, vraiment ? Moi, j'ai déjà entendu sac à merde.
> J'ai trouvé ça original.

Chacun(e) sa manière de voir.
Michal
2018-07-02 10:49:23 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
à Le Pépé à chaines, qui nous a offert le 02/07/2018 à 12:37:57 :
> Lou Mage a escri :

>>>      Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat,
>>> trouduc,
>>> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...
>>
>> Un tas de merde, vraiment ? Moi, j'ai déjà entendu sac à merde.
>> J'ai trouvé ça original.

> Chacun(e) sa manière de voir.

C'est une question d'emballage, sociobiodégradable.

--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
joye
2018-07-02 12:36:17 UTC
Permalink
Raw Message
On 7/2/2018 5:19 AM, Sh. Mandrake wrote:

> Un tas de merde, vraiment ? Moi, j'ai déjà entendu sac à merde.
> J'ai trouvé ça original.

C'est du mot-à-mot de l'anglais : pile of shit.

https://www.google.com/search?q=%22pile+of+shit%22&ie=&oe=

About 932,000 results (0.21 seconds)
Harp
2018-07-02 17:41:04 UTC
Permalink
Raw Message
Le dimanche 1 juillet 2018 18:55:46 UTC+2, Le Pépé à chênes a écrit :
> Sur 20Minutes.fr :
>
> « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la
> tendance de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance
> aux femmes]. »

Il faudrait faire un choix entre ces deux définitions.


> Déclinons un peu :
> - childsplaining
> - wifesplaining
> - husbandsplaining
> - sistersplaining
> - teachersplaining
> - harpsplaining
> - papetsplaining
> - bosssplaining ("Aie confiance...")
> - presidentsplaining
>
> Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc,
> connard, "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...


"Vous me dites ça parce que je suis une femme": petassplaining.
Harp
2018-07-02 08:13:17 UTC
Permalink
Raw Message
Le Pépé à chênes a émis l'idée suivante :
> Sur 20Minutes.fr :
>
> « « Interrompre une femme, ça s’appelle du "mansplaining" » [la tendance
> de certains hommes à expliquer les choses avec condescendance aux femmes].
> »

Il faudrait faire un choix entre ces deux définitions.


> Déclinons un peu :
> - childsplaining
> - wifesplaining
> - husbandsplaining
> - sistersplaining
> - teachersplaining
> - harpsplaining
> - papetsplaining
> - bosssplaining ("Aie confiance...")
> - presidentsplaining
>
> Sinon, il y a goujat, impoli, mufle, malotru, indélicat, trouduc, connard,
> "tas de merde" (dixit mon entourage féminin)...



"Vous me dites ça parce que je suis une femme": petassplaining.
Loading...