Discussion:
Haplologie inattendue
Add Reply
Pierre Hallet
2017-11-01 20:58:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Vu sur slate.fr :

« Je sais qu'il ne pourrait pas me pardonner quand bien
m'aimerait-il encore »

Étrangement, je n'ai rien remarqué à la première lecture.
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Olivier Miakinen
2017-11-01 21:22:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
« Je sais qu'il ne pourrait pas me pardonner quand bien
m'aimerait-il encore »
Joli.
Post by Pierre Hallet
Étrangement, je n'ai rien remarqué à la première lecture.
Félicitations pour l'avoir fait à la deuxième, et merci de nous en
faire profiter.
--
Olivier Miakinen
gump
2017-11-01 22:08:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
« Je sais qu'il ne pourrait pas me pardonner quand bien
m'aimerait-il encore »
Étrangement, je n'ai rien remarqué à la première lecture.
Joliment vu.

On pouvait éviter le /même m'aime/ plus simplement :
/Je sais qu'il ne pourrait pas me pardonner, m'aimerait-il encore/
joye
2017-11-01 23:22:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
« Je sais qu'il ne pourrait pas me pardonner quand bien
m'aimerait-il encore »
« - L'homme que j'aime ne m'aime pas, répéta-t-elle, et quand bien même
il m'aimerait, il ne pourrait pas m'épouser. »

Les mystères des bois Ponson du Terrail: La chasse à la muette, Volume 2

E. Dentu, 1869, p. 318

Google Books

Loading...