Discussion:
Verlan, javanais, louchébem,ou largonji : quand les mots,se défont
Add Reply
Le Pépé à chênes
2018-02-08 21:34:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Sur le site d'Assimil (<http://tinyurl.com/y9w2kso4>) :

"De nos jours, certaines expressions familières françaises utilisent le
largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous l’avez maintenant
compris, « en douce »."
BéCé
2018-02-08 21:48:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises utilisent le
largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous l’avez maintenant
compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michele
2018-02-08 21:59:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises utilisent le
largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous l’avez maintenant
compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
--
Michèle
Michal
2018-02-08 22:10:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises
utilisent le largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous
l’avez maintenant compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michele
2018-02-08 22:20:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
Ah ! Merci Michal.
--
Michèle
BéCé
2018-02-08 22:21:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises
utilisent le largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous
l’avez maintenant compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
La consonne initiale est remplacée par la lettre l.
boucher -> loucher
Elle est renvoyée en fin de mot avec une terminaison variable.
donc l-ouché-b-em.

Avec jargon on obtient l-argon-j-i, largonji.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michele
2018-02-08 22:22:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises
utilisent le largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous
l’avez maintenant compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
La consonne initiale est remplacée par la lettre l.
boucher -> loucher
Elle est renvoyée en fin de mot avec une terminaison variable.
donc l-ouché-b-em.
Avec jargon on obtient l-argon-j-i, largonji.
Moi qui cherchait « lardon » ;-))
--
Michèle
Michele
2018-02-08 22:23:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises
utilisent le largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous
l’avez maintenant compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
La consonne initiale est remplacée par la lettre l.
boucher -> loucher
Elle est renvoyée en fin de mot avec une terminaison variable.
donc l-ouché-b-em.
Avec jargon on obtient l-argon-j-i, largonji.
Moi qui cherchait « lardon » ;-))
Cherchais.
--
Michèle
BéCé
2018-02-08 22:27:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises
utilisent le largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous
l’avez maintenant compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
La consonne initiale est remplacée par la lettre l.
boucher -> loucher
Elle est renvoyée en fin de mot avec une terminaison variable.
donc l-ouché-b-em.
Avec jargon on obtient l-argon-j-i, largonji.
Moi qui cherchait « lardon » ;-))
Ce n'est pas franchement facile. Je doute que la vocabulaire louchébem
soit très étendu.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
BéCé
2018-02-08 22:28:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
le
Michele
2018-02-08 22:29:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Michele
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chênes
"De nos jours, certaines expressions familières françaises
utilisent le largonji. Notamment « en loucedé » qui signifie, vous
l’avez maintenant compris, « en douce »."
C'est mon boucher qui va être content de l'apprendre.
Pourquoi ?
Le louchébem, c'est l'argot des bouchers (sorte de verlan : boucher ->
l-ouché-b-em).
La consonne initiale est remplacée par la lettre l.
boucher -> loucher
Elle est renvoyée en fin de mot avec une terminaison variable.
donc l-ouché-b-em.
Avec jargon on obtient l-argon-j-i, largonji.
Moi qui cherchait « lardon » ;-))
Ce n'est pas franchement facile. Je doute que la vocabulaire louchébem
soit très étendu.
Il suffit de le savoir et de s’exercer.
--
Michèle
Loading...