Se faire goûter
Discussion:
Se faire goûter
Add Reply
h***@gmail.com
2018-07-23 17:37:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Un peu d'aide s'il vous plaît (je suis anglophone)

Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas à l’un l’autre, pour les goûter ?

Merci d'avance.
Michele
2018-07-23 18:22:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by h***@gmail.com
Un peu d'aide s'il vous plaît (je suis anglophone)
Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas
à l’un l’autre, pour les goûter ?
Merci d'avance.
Bonsoir Henry,
Je n’ai jamais entendu cette expression, tu es certain d’avoir bien entendu
?
--
Michèle
joye
2018-07-23 19:09:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Je n’ai jamais entendu cette expression, tu es certain d’avoir bien entendu
?
Lettres à Lucilius - Volume 2 - Page 390 - Google Books Result
https://books.google.com/books?isbn=1291950710
Sénèque - 1897

... l'occasion d'aimer en retour les siennes. Ce qui nous ressemble nous
charme, surtout les cœurs honnêtes, qui savent nous goûter et se faire
goûter de nous.

Sagesse de Louis XVI, manifestée de jour en jour, enseignée à ses ...
https://books.google.com/books?id=jFZay3eR13EC - Translate this page
Jean Raymond de Petity - 1775 - ‎Conduct of life
Le grand art de se faire goûter dans les conversations , est de fournir
les moyens d'y plaire ; on trouve de l'esprit à ceux qui en sçavent donner.

Selfish Gifts: Senegalese Women's Autobiographical Discourses
https://books.google.com/books?isbn=0791445879
Lisa McNee - 2000 - ‎Literary Criticism
He adds that taasu means "se faire gouter," or "to give oneself a taste"
[of something]. As an example, he mentioned the blessing, "Yalla na
Yalla taas ci barkaam ...

Animations - Site de les4ventsdubouglonnais !
https://les4ventsdubouglonnais.jimdo.com/animations/
Apr 7, 2017 - ...après un partage de cadeaux pour se faire goûter les
produits régionaux !!! et les embrassades de remerciements !!!

Le célèbre gâteau des mariés ... une tradition? - Portes des Iris
https://portesdesiris.ch/celebre-gateau-maries-tradition/
La tradition le veut, les mariés vont se faire goûter la première
bouchée du gâteau, chacun une cuillerée et le tour est joué ! Crédit
photo: Tlook. La figurine sur le ...
Bernd
2018-07-24 12:55:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Je n'arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l'homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! » Est-ce qu'il veut dire qu'ils peuvent donner des morceaux de
leurs repas à l'un l'autre, pour les goûter ?
Je n'ai jamais entendu cette expression, tu es certain d'avoir bien
entendu

Courant en certaines régions. Je l'emploie dans le sud avec des intimes
Cmais pas à Paris ou ailleurs. hacun goûte le plat de l'autre.
--
A+
-- Romer
Sh. Mandrake
2018-07-24 13:01:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Je n'arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l'homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! » Est-ce qu'il veut dire qu'ils peuvent donner des morceaux de
leurs repas à l'un l'autre, pour les goûter ?
Je n'ai jamais entendu cette expression, tu es certain d'avoir bien
entendu
Vous ne connaissez pas le Goût des autres ?
Post by Michele
Courant en certaines régions. Je l'emploie dans le sud avec des intimes
Cmais pas à Paris ou ailleurs. hacun goûte le plat de l'autre
--
Ubuntu,

Le Magicien
Michele
2018-07-24 13:05:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Post by Michele
Je n'arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l'homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! » Est-ce qu'il veut dire qu'ils peuvent donner des morceaux de
leurs repas à l'un l'autre, pour les goûter ?
Je n'ai jamais entendu cette expression, tu es certain d'avoir bien
entendu
Vous ne connaissez pas le Goût des autres ?
Pas avec cette expression, en tous cas.
--
Michèle
Sh. Mandrake
2018-07-24 13:23:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
On 7/24/2018 3:05 PM, Michele wrote:
[...]
Post by Michele
Post by Sh. Mandrake
Vous ne connaissez pas le Goût des autres ?
Pas avec cette expression, en tous cas.
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
--
Ubuntu,

Le Magicien
Michele
2018-07-24 13:25:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Michele
Post by Sh. Mandrake
Vous ne connaissez pas le Goût des autres ?
Pas avec cette expression, en tous cas.
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Il me semblait bien que c’était un titre de film.
--
Michèle
Anansi
2018-07-24 16:27:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Michele
Post by Sh. Mandrake
Vous ne connaissez pas le Goût des autres ?
Pas avec cette expression, en tous cas.
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Il me semblait bien que c’était un titre de film.
Le goût des autres est surtout un film de 2000 du duo Jaoui Bacri.
En 2013, il aurait fallu exhumer Jean-Claude Brialy qui est mort en 2007.
<http://www.montmartre-secret.com/2016/04/tombe-de-jean-claude-brialy-cimetiere-montmartre.html>
Sh. Mandrake
2018-07-24 16:49:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
On 7/24/2018 6:27 PM, Anansi wrote:
[...]
Post by Anansi
Le goût des autres est surtout un film de 2000 du duo Jaoui Bacri.
En 2013, il aurait fallu exhumer Jean-Claude Brialy qui est mort en 2007.
Exact ! Je savais que je pouvais compter sur vous en cas de grosse bourde.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et Agnès
Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût des
autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Il aurait donc en effet exhumer J.-C. Brialy du cimetière Montmartre où
il repose tranquillement (enfin, si on peut vous faire confiance sur la
sépulture des gens).
Il semble qu'IMDb ne soit pas une source très sûr, du moins pour les
films français.
Post by Anansi
<http://www.montmartre-secret.com/2016/04/tombe-de-jean-claude-brialy-cimetiere-montmartre.html>
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2018-07-24 17:18:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Le goût des autres est surtout un film de 2000 du duo Jaoui Bacri.
En 2013, il aurait fallu exhumer Jean-Claude Brialy qui est mort en 2007.
Exact ! Je savais que je pouvais compter sur vous en cas de grosse bourde.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et Agnès
Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût des
autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
En réalité, IMDb mentionne :
- un film « Le goût des autres » (2000)
- un documentaire « Jean-Claude Brialy, le goût des autres » (2013)
- un documentaire « Jean-Claude Casadesus, le goût des autres » (2013)
Post by Sh. Mandrake
Il semble qu'IMDb ne soit pas une source très sûre, du moins pour les
films français.
C'est parce que vous n'aimez pas suivre les liens, du coup vous ne savez
pas bien les lire. Je donne quand même celui-ci, même si je sais que
vous n'irez pas :

https://www.imdb.com/search/title?title=Le%20Gout%20Des%20Autres
--
Olivier Miakinen
Sh. Mandrake
2018-07-24 18:15:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Le goût des autres est surtout un film de 2000 du duo Jaoui Bacri.
En 2013, il aurait fallu exhumer Jean-Claude Brialy qui est mort en 2007.
Exact ! Je savais que je pouvais compter sur vous en cas de grosse bourde.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et Agnès
Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût des
autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
- un film « Le goût des autres » (2000)
- un documentaire « Jean-Claude Brialy, le goût des autres » (2013)
- un documentaire « Jean-Claude Casadesus, le goût des autres » (2013)
Post by Sh. Mandrake
Il semble qu'IMDb ne soit pas une source très sûre, du moins pour les
films français.
C'est parce que vous n'aimez pas suivre les liens, du coup vous ne savez
pas bien les lire. Je donne quand même celui-ci, même si je sais que
https://www.imdb.com/search/title?title=Le%20Gout%20Des%20Autres
Je n'ai bien sûr pas cliqué dessus.
Échange de bons procédés, je vous donne celui-ci :

https://www.imdb.com/title/tt2954304/?ref_=fn_al_tt_3
--
Ubuntu,

Le Magicien
Anansi
2018-07-24 19:35:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Le goût des autres est surtout un film de 2000 du duo Jaoui Bacri.
En 2013, il aurait fallu exhumer Jean-Claude Brialy qui est mort en 2007.
Exact ! Je savais que je pouvais compter sur vous en cas de grosse bourde.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et Agnès
Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût des
autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
- un film « Le goût des autres » (2000)
- un documentaire « Jean-Claude Brialy, le goût des autres » (2013)
- un documentaire « Jean-Claude Casadesus, le goût des autres » (2013)
Post by Sh. Mandrake
Il semble qu'IMDb ne soit pas une source très sûre, du moins pour les
films français.
C'est parce que vous n'aimez pas suivre les liens, du coup vous ne savez
pas bien les lire. Je donne quand même celui-ci, même si je sais que
https://www.imdb.com/search/title?title=Le%20Gout%20Des%20Autres
Je n'ai bien sûr pas cliqué dessus.
https://www.imdb.com/title/tt2954304/?ref_=fn_al_tt_3
Documentaire télé, images d'archives.
Ce n'est pas un film.
Lanarcam
2018-07-24 19:36:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Ce n'est pas un film.
Pourtant, ça tourne en rond...
Anansi
2018-07-24 19:46:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Ce n'est pas un film.
Pourtant, ça tourne en rond...
Les manèges aussi et ce ne sont pas des films non plus.
Lanarcam
2018-07-24 19:48:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Ce n'est pas un film.
Pourtant, ça tourne en rond...
Les manèges aussi et ce ne sont pas des films non plus.
ça, c'est le pompon.
Anansi
2018-07-24 22:49:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Ce n'est pas un film.
Pourtant, ça tourne en rond...
Les manèges aussi et ce ne sont pas des films non plus.
ça, c'est le pompon.
Et la queue du Mickey avant d'aller à celle du Donald.
Sh. Mandrake
2018-07-25 08:17:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
On 7/24/2018 9:35 PM, Anansi wrote:
[...]
Post by Anansi
Documentaire télé, images d'archives.
Ce n'est pas un film.
Et ?...
--
Le Magicien
Anansi
2018-07-25 16:21:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Documentaire télé, images d'archives.
Ce n'est pas un film.
Et ?...
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et
Agnès Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût
des autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Le film Le Goût des autres de Bacri et Jaoui est sorti en 2000.
C'est le seul film avec ce titre.

Le documentaire Jean-Claude Brialy : le goût des autres est sorti à la
télévision en 2013. Ce n'est pas un film.
Sh. Mandrake
2018-07-25 21:12:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Documentaire télé, images d'archives.
Ce n'est pas un film.
Et ?...
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et
Agnès Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût
des autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Le film Le Goût des autres de Bacri et Jaoui est sorti en 2000.
C'est le seul film avec ce titre.
Le documentaire Jean-Claude Brialy : le goût des autres est sorti à la
télévision en 2013. Ce n'est pas un film.
Merci pour l'attention constante que vous portez à mes écrits.
--
Le Magicien
Anansi
2018-07-25 21:43:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Merci pour l'attention constante que vous portez à mes écrits.
Merci pour votre incomparable capacité d'incompréhension qui ne cesse de
faire ma joie.
Sh. Mandrake
2018-07-25 21:58:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh. Mandrake
Merci pour l'attention constante que vous portez à mes écrits.
Merci pour votre incomparable capacité d'incompréhension qui ne cesse de
faire ma joie.
Heureux homme. Il vous en faut bien peu.

--
Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-07-25 21:57:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Documentaire télé, images d'archives.
Ce n'est pas un film.
Et ?...
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et
Agnès Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût
des autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Le film Le Goût des autres de Bacri et Jaoui est sorti en 2000.
C'est le seul film avec ce titre.
Le documentaire Jean-Claude Brialy : le goût des autres est sorti à la
télévision en 2013. Ce n'est pas un film.
Malgré votre sale caractère, je vous remercie pour l'attention constante
que vous portez à mes écrits.
--
Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-07-25 22:03:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Anansi
Documentaire télé, images d'archives.
Ce n'est pas un film.
Et ?...
C'est le titre d'un film français de 2013 avec Jean-Claude Brialy.
J'ai mélangé deux films. Mais je plaide non coupable,
car IMDb mentionne bien deux films. Celui de Jean-Pierre Bacri et
Agnès Jaoui, sorti en 2013 et un autre, portant le même titre (le Goût
des autres) sorti lui aussi en 2013 avec Jean-Claude Brialy.
Le film Le Goût des autres de Bacri et Jaoui est sorti en 2000.
C'est le seul film avec ce titre.
Le documentaire Jean-Claude Brialy : le goût des autres est sorti à la
télévision en 2013. Ce n'est pas un film.
Malgré votre sale caractère, je vous remercie pour l'attention constante
que vous portez à mes écrits.

https://www.imdb.com/title/tt2954304/?ref_=fn_al_tt_3
--
Le Magicien
Colibri
2018-07-30 08:12:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Le documentaire Jean-Claude Brialy : le goût des autres est sorti à la
télévision en 2013. Ce n'est pas un film.
D'après Larousse, un documentaire, n.m., est un film.
Mais on peut sûrement l'utiliser comme adjectif dans "un film
documentaire" ^^
Anansi
2018-07-30 16:57:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Colibri
Post by Anansi
Le documentaire Jean-Claude Brialy : le goût des autres est sorti à la
télévision en 2013. Ce n'est pas un film.
D'après Larousse, un documentaire, n.m., est un film.
Mais on peut sûrement l'utiliser comme adjectif dans "un film
documentaire" ^^
C'est ce qui permet de voir que cette définition est mauvaise.
Un film est une œuvre cinématographique, il est fait pour être projeté
dans un cinéma. Il y a dans cette catégorie des films documentaires,
comme Visages, villages d'Agnès Varda et JR ou Merci Patron de François
Ruffin. Il y a même un César pour eux.
Jean-Claude Brialy : le goût des autres n'entre pas dans cette
catégorie-là. C'est un documentaire de télévision, fait pour la
télévision, de même qu'une série de télévision n'est pas un film.
joye
2018-07-30 17:59:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
de même qu'une série de télévision n'est pas un film.
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient plus
la route.

Et comment s'appelle une pièce de théâtre dont on fait un film ?

Comme "Cyrano". Film ou pièce de théâtre filmée ?

Autre exemple : "La Jetée". Film ou roman-photo avec un narrateur ?
Anansi
2018-07-30 19:36:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
de même qu'une série de télévision n'est pas un film.
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient plus
la route.
Soyons concrets. Citez-moi donc des séries de télévision qui sont aussi
des films projetés en salle.
Post by joye
Et comment s'appelle une pièce de théâtre dont on fait un film ?
Comme "Cyrano". Film ou pièce de théâtre filmée ?
Les deux existent et sont très différents.
Quasiment la pièce filmée (1960) avec le découpage en actes :

Avec Daniel Sorano qui l'a joué sur scène.
Le film 1990 en décors naturels:
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=5544.html
Post by joye
Autre exemple : "La Jetée". Film ou roman-photo avec un narrateur ?
Est-ce que vous raisonnez réellement sur des cas particuliers ?
La jetée est un court métrage expérimental, pas un exemple
généralisable. On peut le situer par rapport aux catégories générales.
joye
2018-07-30 20:19:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
de même qu'une série de télévision n'est pas un film.
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient plus
la route.
Soyons concrets. Citez-moi donc des séries de télévision qui sont aussi
des films projetés en salle.
Ah, pour être un film il faut être projeté en salle ? Quid des navets
qui vont directement au DVD (comme on dit chez moi) ?

Quant aux séries télé qui sont devenus des films :

"The Mod Squad"

"The Fugitive"

"Aeon Flux" (merci MTV)

Tous les films Flintstones

Et des dizaines d'autres :

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_films_based_on_television_programs
Post by Anansi
Post by joye
Et comment s'appelle une pièce de théâtre dont on fait un film ?
Comme "Cyrano". Film ou pièce de théâtre filmée ?
Les deux existent et sont très différents.
Quasiment la pièce filmée (1960) avec le découpage en actes > http://youtu.be/l7G2e4A-eas
Avec Daniel Sorano qui l'a joué sur scène.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=5544.html
Certes, mais les répliques (et les lieux et le scénario) sont
identiques. Inutile de me le citer, par ailleurs, j'ai le DVD chez moi.
Post by Anansi
Post by joye
Autre exemple : "La Jetée". Film ou roman-photo avec un narrateur ?
Est-ce que vous raisonnez réellement sur des cas particuliers ?
Trouver les exceptions qui infirment ce qu'on avance s'appelle l'analyse
critique.

Vous raisonnez à partir de quoi, vous ? Votre popotin ? ;-)
Lanarcam
2018-07-30 20:25:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Vous voyez, vous le dites vous même...
Anansi
2018-07-30 20:43:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
de même qu'une série de télévision n'est pas un film.
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient plus
la route.
Soyons concrets. Citez-moi donc des séries de télévision qui sont aussi
des films projetés en salle.
Ah, pour être un film il faut être projeté en salle ? Quid des navets
qui vont directement au DVD (comme on dit chez moi) ?
Logique commerciale, le distributeur pense que les recettes seront
insuffisantes. Toutefois le tournage a été fait pour qu'ils soient projetés.
Post by joye
"The Mod Squad"
"The Fugitive"
"Aeon Flux" (merci MTV)
Tous les films Flintstones
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_films_based_on_television_programs
Relisez ce qui est écrit. Ce sont des films dont le scénario est fondé
sur celui d'une série, pas des séries tournées pour le cinéma.
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Et comment s'appelle une pièce de théâtre dont on fait un film ?
Comme "Cyrano". Film ou pièce de théâtre filmée ?
Les deux existent et sont très différents.
Quasiment la pièce filmée (1960) avec le découpage en actes > http://youtu.be/l7G2e4A-eas
Avec Daniel Sorano qui l'a joué sur scène.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=5544.html
Certes, mais les répliques (et les lieux et le scénario) sont
identiques. Inutile de me le citer, par ailleurs, j'ai le DVD chez moi.
Entièrement faux. Dans le film, plus de 20 % des répliques de la pièce
sont supprimées, des lieux (en extérieur) sont rajoutés et
l'enchainement des scènes est réécrit.
Prenez la pièce :
<https://fr.wikisource.org/wiki/Cyrano_de_Bergerac_(Rostand)>
Mettez le film. Vous entendrez vite les différences.
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Autre exemple : "La Jetée". Film ou roman-photo avec un narrateur ?
Est-ce que vous raisonnez réellement sur des cas particuliers ?
Trouver les exceptions qui infirment ce qu'on avance s'appelle l'analyse
critique.
Sauf que vous vous trompez de domaine. La discussion en cours porte sur
la définition de catégories. Les catégories ne se définissent pas à
partir des exceptions. Les exceptions ne font pas partie d'une
catégorie, elles se situent par rapport à elle.
Post by joye
Vous raisonnez à partir de quoi, vous ? Votre popotin ? ;-)
À partir de là continuez toute seule. Vous avez forcément raison.
joye
2018-07-30 23:15:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Vous raisonnez à partir de quoi, vous ? Votre popotin ? ;-)
À partir de là continuez toute seule. Vous avez forcément raison.
Vous n'aimez pas votre méthode lorsqu'un un autre s'en sert ?

Soit.

Mais dire

« Un film est une œuvre cinématographique, il est fait pour être projeté
dans un cinéma »

est nec plus ri.di.cule.

Surtout aujourd'hui.
Le Pépé à chaines
2018-07-30 21:26:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient plus
la route.
Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film et
téléfilm, à la fois par le biais du mode de première diffusion (cinéma
ou télévision) et par la grille des salaires des intermittents du
spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche moins pour une série
ou un téléfilm (télévision) que pour un film (cinéma) : 86 euros contre
105 euros.
Le Pépé à chaines
2018-07-30 21:32:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient
plus la route.
    Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film et
téléfilm, à la fois par le biais du mode de première diffusion (cinéma
ou télévision) et par la grille des salaires des intermittents du
spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche moins pour une série
ou un téléfilm (télévision) que pour un film (cinéma) : 86 euros contre
105 euros.
Et une source montrant les différences salariales entre la convention
cinéma et la convention audiovisuelle :
<https://www.afar-fiction.com/IMG/pdf/acfdasalairefigu2017.pdf>
joye
2018-07-30 23:21:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient
plus la route.
     Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film
et téléfilm, à la fois par le biais du mode de première diffusion
(cinéma ou télévision) et par la grille des salaires des intermittents
du spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche moins pour une
série ou un téléfilm (télévision) que pour un film (cinéma) : 86 euros
contre 105 euros.
    Et une source montrant les différences salariales entre la
<https://www.afar-fiction.com/IMG/pdf/acfdasalairefigu2017.pdf>
Est-ce que toute définition du genre dépend de l'argent, ou est-ce que
l'argent dépend du genre ?

La correlation n'est pas une définition.
Le Pépé à chaines
2018-07-31 07:25:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient
plus la route.
     Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film
et téléfilm, à la fois par le biais du mode de première diffusion
(cinéma ou télévision) et par la grille des salaires des
intermittents du spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche
moins pour une série ou un téléfilm (télévision) que pour un film
(cinéma) : 86 euros contre 105 euros.
     Et une source montrant les différences salariales entre la
<https://www.afar-fiction.com/IMG/pdf/acfdasalairefigu2017.pdf>
Est-ce que toute définition du genre dépend de l'argent, ou est-ce que
l'argent dépend du genre ?
La corrélation n'est pas une définition.
La grille de salaires suffit pour montrer que cinéma et télévision sont
deux univers différents, avec néanmoins de très fortes ressemblances,
mais à ce que je sache, les Oscars ne sont pas les Golden Globes.
joye
2018-07-31 10:26:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Est-ce que toute définition du genre dépend de l'argent, ou est-ce que
l'argent dépend du genre ?
La corrélation n'est pas une définition.
    La grille de salaires suffit pour montrer que cinéma et télévision
sont deux univers différents, avec néanmoins de très fortes
ressemblances, mais à ce que je sache, les Oscars ne sont pas les Golden
Globes.
Donc, les prix définissent le genre. Ah.

Un film qui ne gagne pas de prix n'est donc plus un prix. Qu'est-ce ?

Un/e scientifique qui ne gagne pas le Nobel n'est pas un/e scientifique,
c'est ça ?
Le Pépé à chaines
2018-07-31 10:46:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
     La grille de salaires suffit pour montrer que cinéma et
télévision sont deux univers différents, avec néanmoins de très fortes
ressemblances, mais à ce que je sache, les Oscars ne sont pas les
Golden Globes.
Donc, les prix définissent le genre. Ah.
Mais qu'est-ce que tu n'as pas encore compris ? JE TE dis que ce sont
DEUX univers différents. DEUX ! C'est simple, non ? Et comme ce sont
DEUX univers différents, il y a DEUX conventions collectives
différentes. Et s'il y a DEUX conventions collectives différentes, c'est
que ce sont DEUX activités différentes. Les prix n'ont strictement rien
à voir. Et dans le même ordre d'idée, professeur et formateur sont DEUX
activités différentes, même si dans les DEUX cas, il est question
d'enseigner quelque chose à quelqu'un.
Michal
2018-07-31 10:58:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by Le Pépé à chaines
Post by joye
     La grille de salaires suffit pour montrer que cinéma et
télévision sont deux univers différents, avec néanmoins de très
fortes ressemblances, mais à ce que je sache, les Oscars ne sont
pas les Golden Globes.
Donc, les prix définissent le genre. Ah.
Mais qu'est-ce que tu n'as pas encore compris ? JE TE dis que ce
sont *DEUX* univers différents. *DEUX* ! C'est simple, non ? Et comme
ce sont *DEUX* univers différents, il y a *DEUX* conventions
collectives différentes. Et s'il y a *DEUX* conventions collectives
différentes, c'est que ce sont *DEUX* activités différentes. Les
prix n'ont strictement rien à voir. Et dans le même ordre d'idée,
professeur et formateur sont *DEUX* activités différentes, même si
dans les *DEUX* cas, il est question d'enseigner quelque chose à
quelqu'un.
Je me permets de vous aider un peu, même si c'est en vain.
Bon courage !
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
joye
2018-07-31 14:01:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
     La grille de salaires suffit pour montrer que cinéma et
télévision sont deux univers différents, avec néanmoins de très
fortes ressemblances, mais à ce que je sache, les Oscars ne sont pas
les Golden Globes.
Donc, les prix définissent le genre. Ah.
    Mais qu'est-ce que tu n'as pas encore compris
Je comprends que tu ne comprends pas vraiment ce que tu dis lorsque tu
parles d'argent et de prix pour définir ce que c'est qu'un film.

« Film : Bande pelliculaire photographique de celluloïd ou de
nitrocellulose, recouverte d'une émulsion photosensible, sur laquelle on
enregistre des vues à l'aide d'un appareil cinématographique. »

Mais dans l'âge numérique, il n'y a plus de celluloïd. Donc, un film
n'est plus vraiment un film.

La définition d'oeuvre cinématographique est une métonymie. Nulle part
ne parle-t-on d'argent ou de prix pour définir ce que c'est.
Le Pépé à chaines
2018-07-31 14:27:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Je comprends que tu ne comprends pas vraiment ce que tu dis lorsque tu
parles d'argent et de prix pour définir ce que c'est qu'un film.
C'est que tu comprends de travers, et là, je n'y peux rien. Si j'ai
abordé l'aspect financier, c'était pour montrer qu'il y avait une
différence de statut. Mais de toute évidence, cela t'a échappé. Et cette
différence de statut aboutit à l'existence de deux conventions
collectives. Là encore, ça ne te fait pas réagir. J'ai l'impression que
pour toi, Oscars et Golden Globes, finalement, c'est la même chose.
Post by joye
« Film : Bande pelliculaire photographique de celluloïd ou de
nitrocellulose, recouverte d'une émulsion photosensible, sur laquelle on
enregistre des vues à l'aide d'un appareil cinématographique. »
Mais dans l'âge numérique, il n'y a plus de celluloïd. Donc, un film
n'est plus vraiment un film.
"Déviation", dirait l'autre...
Post by joye
La définition d'oeuvre cinématographique est une métonymie. Nulle part
ne parle-t-on d'argent ou de prix pour définir ce que c'est.
À toutes fins utiles, je te rappelles que tu fustigeais Anansi qui
disait qu'"une série de télévision n'est pas un film". Et il a raison,
ne t'en déplaise : deux conventions collectives, donc deux activités
différentes.
Michal
2018-07-31 17:55:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
À toutes fins utiles, je te rappelle que tu fustigeais Anansi qui
disait qu'"une série de télévision n'est pas un film". Et il a
raison, ne t'en déplaise : deux conventions collectives, donc deux
activités différentes.
Vous n'avez pas encore compris que nous ne sommes ici que pour lui
faire plaisir.
Mais si nous le faisions, ne serait-elle pas plus insatisfaite ? Elle
ne pourrait même plus se plaindre, sauf à se déclarer victime du
plaisir.

/Le tonneau de Sisyphe, ou la Danaïde heureuse/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Anansi
2018-07-31 18:50:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
À toutes fins utiles, je te rappelle que tu fustigeais Anansi qui
disait qu'"une série de télévision n'est pas un film". Et il a
raison, ne t'en déplaise : deux conventions collectives, donc deux
activités différentes.
Vous n'avez pas encore compris que nous ne sommes ici que pour lui
faire plaisir.
Mais si nous le faisions, ne serait-elle pas plus insatisfaite ? Elle
ne pourrait même plus se plaindre, sauf à se déclarer victime du
plaisir.
/Le tonneau de Sisyphe, ou la Danaïde heureuse/.
Mais pourquoi cela me fait-il penser à ça :


Michal
2018-07-31 10:48:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by joye
Post by joye
Est-ce que toute définition du genre dépend de l'argent, ou est-ce
que l'argent dépend du genre ?
La corrélation n'est pas une définition.
    La grille de salaires suffit pour montrer que cinéma et
télévision sont deux univers différents, avec néanmoins de très
fortes ressemblances, mais à ce que je sache, les Oscars ne sont
pas les Golden Globes.
Donc, les prix définissent le genre. Ah.
Un film qui ne gagne pas de prix n'est donc plus un prix. Qu'est-ce ?
Un/e scientifique qui ne gagne pas le Nobel n'est pas un/e
scientifique, c'est ça ?
Lou Papet et sa patience infinie ne suffiront jamais à calmer ce troll
égocentrique.
Et voilà qu'elle nous fait une inversion de /patrice/.

Mais qu'elle est bête !
Non pas par ce qu'elle pense vraiment, mais par cette rhétorique
nullissime qui l'enfonce à chaque fois un peu plus. Essayer d'avoir
raison à ce prix, cherche-t-elle le Razzie Award du pire scénario ?

/Le regret d'Harvey/ ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
BéCé
2018-07-30 21:53:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient plus
la route.
Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film et
téléfilm, à la fois par le biais du mode de première diffusion (cinéma
ou télévision) et par la grille des salaires des intermittents du
spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche moins pour une série
ou un téléfilm (télévision) que pour un film (cinéma) : 86 euros contre
105 euros.
Ce ne sont pas les chiffres dont je dispose. Je me suis laissé dire
qu'ils pouvaient s'estimer heureux si vous leur filiez un pan bagnat.
Ça sent la gruge.


--
BéCé
www.bernardcordier.com
joye
2018-07-30 23:19:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient
plus la route.
    Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film et
téléfilm,
Netflix et Hulu ne sont pas des chaînes de télé.
à la fois par le biais du mode de première diffusion (cinéma
ou télévision) et par la grille des salaires des intermittents du
spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche moins pour une série
ou un téléfilm (télévision) que pour un film (cinéma) : 86 euros contre
105 euros.
Selon les dires d'Anansi, un film sur DVD n'est pas un film.

« Un film est une œuvre cinématographique, il est fait pour être projeté
dans un cinéma. »

Cela veut dire que, avant de sortir dans les salles, ce n'est pas un film.
Anansi
2018-07-31 06:19:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by joye
Depuis HBO, Netflix, Hulu et j'en passe, cette distinction ne tient
plus la route.
    Peut-être chez toi, mais ici, il y a une distinction entre film et
téléfilm,
Netflix et Hulu ne sont pas des chaînes de télé.
à la fois par le biais du mode de première diffusion (cinéma
ou télévision) et par la grille des salaires des intermittents du
spectacles. Ainsi, un figurant par exemple touche moins pour une série
ou un téléfilm (télévision) que pour un film (cinéma) : 86 euros contre
105 euros.
Selon les dires d'Anansi, un film sur DVD n'est pas un film.
« Un film est une œuvre cinématographique, il est fait pour être projeté
dans un cinéma. »
Cela veut dire que, avant de sortir dans les salles, ce n'est pas un film.
Vous avez coupé.
Post by joye
Ah, pour être un film il faut être projeté en salle ? Quid des navets
qui vont directement au DVD (comme on dit chez moi) ?
Anansi
Logique commerciale, le distributeur pense que les recettes seront
insuffisantes. Toutefois le tournage a été fait pour qu'ils soient projetés.
joye
2018-07-31 10:31:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Selon les dires d'Anansi, un film sur DVD n'est pas un film.
« Un film est une œuvre cinématographique, il est fait pour être projeté
dans un cinéma. »
Cela veut dire que, avant de sortir dans les salles, ce n'est pas un film.
Vous avez coupé.
Oops, I did it again.

Vous voulez avoir raison. Ayez raison. (mais vous n'avez pas raison)

Mais ne dites pas aux autres que leur raisonnement est erroné quand vos
/définitions/ le sont autant.
Michal
2018-07-31 10:38:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by joye
Post by Anansi
Vous avez coupé.
Oops, I did it again.
Vous voulez avoir raison. Ayez raison. (mais vous n'avez pas
raison)
Mais ne dites pas aux autres que leur raisonnement est erroné quand
vos /définitions/ le sont autant.
Troll de Grosse Carrure (*TGC*).
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michal
2018-07-31 10:56:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by Anansi
Post by joye
Netflix et Hulu ne sont pas des chaînes de télé.
Selon les dires d'Anansi, un film sur DVD n'est pas un film.
« Un film est une œuvre cinématographique, il est fait pour être
projeté dans un cinéma. »
Cela veut dire que, avant de sortir dans les salles, ce n'est pas un film.
Vous avez coupé.
Post by joye
Ah, pour être un film il faut être projeté en salle ? Quid des
navets qui vont directement au DVD (comme on dit chez moi) ?
Anansi
Logique commerciale, le distributeur pense que les recettes seront
insuffisantes. Toutefois le tournage a été fait pour qu'ils soient projetés.
Je serais vous, je l'enverrais au ciné-parc *¹* (projection à
l'extérieur en restant à l'intérieur).

*¹* recommandation pour /drive-in/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Olivier Miakinen
2018-07-24 20:43:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Post by Olivier Miakinen
- un film « Le goût des autres » (2000)
- un documentaire « Jean-Claude Brialy, le goût des autres » (2013)
- un documentaire « Jean-Claude Casadesus, le goût des autres » (2013)
Post by Sh. Mandrake
Il semble qu'IMDb ne soit pas une source très sûre, du moins pour les
films français.
C'est parce que vous n'aimez pas suivre les liens, du coup vous ne savez
pas bien les lire. Je donne quand même celui-ci, même si je sais que
https://www.imdb.com/search/title?title=Le%20Gout%20Des%20Autres
Je n'ai bien sûr pas cliqué dessus.
Je m'y attendais.
Post by Sh. Mandrake
https://www.imdb.com/title/tt2954304/?ref_=fn_al_tt_3
Merci. Moi je n'hésite pas à cliquer, et j'y lis :
<cit.>
Jean-Claude Brialy, le goût des autres (2013)
1h 26min | Documentary | TV Movie 27 May 2013
</cit.>

Le titre est donc bien « Jean-Claude Brialy, le goût des autres » et
non « Le goût des autres » (les majuscules et minuscules sont respectées
dans les deux titres).

Et il s'agit bien d'un documentaire.

Certes, cette dernière indication est en anglais, mais elle me semble
assez transparente... pour peu que l'on sache la lire.

Cordialement,
--
Olivier Miakinen
[suivi pour ne pas prolonger le hors charte]
Michele
2018-07-24 13:04:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Je n'arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l'homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! » Est-ce qu'il veut dire qu'ils peuvent donner des morceaux de
leurs repas à l'un l'autre, pour les goûter ?
Je n'ai jamais entendu cette expression, tu es certain d'avoir bien
entendu
Courant en certaines régions. Je l'emploie dans le sud avec des intimes
Cmais pas à Paris ou ailleurs. hacun goûte le plat de l'autre.
Ah ! Merci pour l’info.
--
Michèle
joye
2018-07-23 19:05:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by h***@gmail.com
Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas à l’un l’autre, pour les goûter ?
Oui.
Sh. Mandrake
2018-07-23 19:53:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by h***@gmail.com
Un peu d'aide s'il vous plaît (je suis anglophone)
Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas à l’un l’autre, pour les goûter ?
Merci d'avance.
Je ne vois pas quel autre sens on pourrait donner à cette phrase.
--
Ubuntu,

Le Magicien
yves
2018-07-23 20:26:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le Mon, 23 Jul 2018 10:37:53 -0700, ***@gmail.com a écrit:

Bonjour,
Post by h***@gmail.com
Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas
à l’un l’autre, pour les goûter ?
C'est sans doute la signification.

Mais j'ai un peu de mal à comprendre à quoi se rapporte le "Comme ça".

Peux-tu en dire plus sur le contexte: situation réelle, film, texte
écrit ?


@+
--
Yves
Olivier Miakinen
2018-07-23 20:56:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by yves
Post by h***@gmail.com
Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas
à l’un l’autre, pour les goûter ?
C'est sans doute la signification.
Oui.
Post by yves
Mais j'ai un peu de mal à comprendre à quoi se rapporte le "Comme ça".
Je suppose que c'est le fait d'avoir choisi des plats différents.

Comme ça (comme ils n'ont pas choisi le même plat) chacun pourra faire
goûter de son plat à l'autre convive.
--
Olivier Miakinen
joye
2018-07-23 21:07:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by yves
Mais j'ai un peu de mal à comprendre à quoi se rapporte le "Comme ça".
Je suppose que c'est le fait d'avoir choisi des plats différents.
Comme ça (comme ils n'ont pas choisi le même plat) chacun pourra faire
goûter de son plat à l'autre convive.
Exact.

Souvent, en France, on m'a dit "Je vais te faire goûter" (quelque chose).

Si l'on peut faire goûter à quelqu'un d'autre, il me semble qu'un couple
peut aussi se le faire, réciproquement.

Non ?

Pourquoi toute l'incompréhension de la phrase ?
yves
2018-07-24 07:06:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Pourquoi toute l'incompréhension de la phrase ?
Parce que c'est un peu bizarre de dire ça de but en blanc avant même que
la commande soit arrivée.
C'est possible, mais bizarre.

Ce que l'on va dire le plus souvent, c'est, une fois la commande arrivée,
"Veux-tu goûter mes coquilles Saint-Jacques ?", "Veux-tu goûter mon filet
de sole ?"

Donc, soit il y a un subtil élément de contexte qui manque, soit la
phrase prononcée est légèrement bizarre (ce qui arrive tout le temps dans
la vraie vie).

L'intonation aiderait probablement, aussi. Et les phrases précédentes.
Avec la bonne intonation, la phrase n'est pas trop bizarre.
C'est pour ça que je demandais si c'était un vrai dialogue, ou un
dialogue de film, de roman, etc....

@+
--
Yves
yves
2018-07-24 07:26:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by yves
Parce que c'est un peu bizarre de dire ça de but en blanc avant même que
la commande soit arrivée.
C'est possible, mais bizarre.
C'est le présent qui est bizarre.

"Comme ça, on va pouvoir se faire goûter", "Comme ça, on pourra se faire
goûter" ne sont plus bizarres.

"Comme ça, on peut se faire goûter".
Non, je m'excuse. Vous n'avez pas encore d'assiette devant vous. Vous ne
pouvez rien vous faire goûter.

@+
--
Yves
joye
2018-07-24 08:46:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by yves
Post by yves
Parce que c'est un peu bizarre de dire ça de but en blanc avant même que
la commande soit arrivée.
C'est possible, mais bizarre.
C'est le présent qui est bizarre.
"Comme ça, on va pouvoir se faire goûter", "Comme ça, on pourra se faire
goûter" ne sont plus bizarres.
"Comme ça, on peut se faire goûter".
Non, je m'excuse. Vous n'avez pas encore d'assiette devant vous. Vous ne
pouvez rien vous faire goûter.
Pourquoi alors en commandant dit-on « je prends » si le plat n'est pas
déjà devant soi ?

Comment peut-on dire « je mange », en parlant de ses habitudes
diététiques, si l'on n'est pas en train de mastiquer ?

Ai-je le droit de dire « je peux y aller » tout en restant sur place ?
yves
2018-07-24 09:08:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Pourquoi alors en commandant dit-on « je prends » si le plat n'est pas
déjà devant soi ?
Personnellement, je dis plutôt "Je prendrai le filet de sole", ou "Je
vais prendre le filet de sole", ou "Je voudrai du filet de sole".

@+
--
Yves
yves
2018-07-24 09:11:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Ai-je le droit
Le problème n'est pas d'avoir le droit ou pas.

J'explique pourquoi ça paraît bizarre à mes oreilles. Après, que chacun
en fasse ce qu'il veut.


@+
--
Yves
Sh. Mandrake
2018-07-24 09:14:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by yves
Post by yves
Parce que c'est un peu bizarre de dire ça de but en blanc avant même que
la commande soit arrivée.
C'est possible, mais bizarre.
C'est le présent qui est bizarre.
"Comme ça, on va pouvoir se faire goûter", "Comme ça, on pourra se faire
goûter" ne sont plus bizarres.
"Comme ça, on peut se faire goûter".
Non, je m'excuse. Vous n'avez pas encore d'assiette devant vous. Vous ne
pouvez rien vous faire goûter.
Pourquoi alors en commandant dit-on « je prends » si le plat n'est pas
déjà devant soi ?
Comment peut-on dire « je mange », en parlant de ses habitudes
diététiques, si l'on n'est pas en train de mastiquer ?
Ai-je le droit de dire « je peux y aller » tout en restant sur place ?
1) Tous les verbes ne sont pas performatifs.
2) On dit plutôt « je prendrai pour commander dans un restaurant ».
Vérifiez les occurrences.
3) Vous avez absolument le droit de dire « je peux y aller », même s'il
s'agit de la Lune.
--
Le Magicien
joye
2018-07-24 09:38:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
2) On dit plutôt « je prendrai pour commander dans un restaurant ».
Vérifiez les occurrences.
Mes compagnons francophones m'ont toujours demandé « Qu'est-ce que tu
prends ? » et jamais « Qu'est-ce que tu prendras ? »

Ou, à la maison « Qu'est-ce qu'on boit ? » à l'heure de l'apéro, même
avant de sortir les verres.

Le serveur, par contre, dit parfois des choses intéressantes, telles que
« Qu'est-ce qui vous frappe aux yeux ? » et « J'arrive » pendant qu'il
repart dans un autre sens.

Alors, /vous/ dites « Je prendrai » en maniant votre lorgnette avec
dédain, mais ce n'est pas le cas ailleurs.
Post by Sh. Mandrake
3) Vous avez absolument le droit de dire « je peux y aller », même s'il
s'agit de la Lune.
Monsieur est trop bonux. Merci monsieur.
Sh. Mandrake
2018-07-24 09:57:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Sh. Mandrake
2) On dit plutôt « je prendrai pour commander dans un restaurant ».
Vérifiez les occurrences.
Mes compagnons francophones m'ont toujours demandé « Qu'est-ce que tu
prends ? » et jamais « Qu'est-ce que tu prendras ? »
Curieusement, on réfléchit à ce qu'on prend au présent,
mais on commande au futur.
Post by joye
Ou, à la maison « Qu'est-ce qu'on boit ? » à l'heure de l'apéro, même
avant de sortir les verres.
Bah moi je boirais bien une petite gnole.
Post by joye
Le serveur, par contre, dit parfois des choses intéressantes, telles que
« Qu'est-ce qui vous frappe aux yeux ? » et « J'arrive » pendant qu'il
repart dans un autre sens.
Alors, /vous/ dites « Je prendrai » en maniant votre lorgnette avec
dédain, mais ce n'est pas le cas ailleurs.
Post by Sh. Mandrake
3) Vous avez absolument le droit de dire « je peux y aller », même
s'il s'agit de la Lune.
Monsieur est trop bonux. Merci monsieur.
De rien cocotte.
--
Le Magicien
yves
2018-07-24 10:03:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Mes compagnons francophones m'ont toujours demandé « Qu'est-ce que tu
prends ?
Je dis ça aussi.

Ou "Qu'est-ce que tu vas prendre ?"

Mais on s'éloigne du sujet du fil.


@+
--
Yves
BéCé
2018-07-24 07:56:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by yves
Post by h***@gmail.com
Je n’arrive pas à comprendre parfaitement cette expression. Voici le
contexte. Un couple est au restaurant. Après avoir passé leurs commandes
au serveur, l’homme dit à son épouse, « Comme ça, on peut se faire
goûter ! »
Est-ce qu’il veut dire qu’ils peuvent donner des morceaux de leurs repas
à l’un l’autre, pour les goûter ?
C'est sans doute la signification.
Oui.
Post by yves
Mais j'ai un peu de mal à comprendre à quoi se rapporte le "Comme ça".
Je suppose que c'est le fait d'avoir choisi des plats différents.
Comme ça (comme ils n'ont pas choisi le même plat) chacun pourra faire
goûter de son plat à l'autre convive.
C'est ce que je comprends.
Il s'agit peut-être d'un repas d'amoureux, prélude à d'autres
consommations. Chacun pourra se donner à goûter à l'autre.
Miam :-)
--
BéCé
www.bernardcordier.com
joye
2018-07-24 08:49:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Chacun pourra se donner à goûter à l'autre.
M'enfin ! Macron n'a pas encore condamné le cannibalisme en France non
plus ?

C'est indigeste, ça !
Michal
2018-07-24 09:31:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by BéCé
Post by Olivier Miakinen
Post by yves
C'est sans doute la signification.
Oui.
Post by yves
Mais j'ai un peu de mal à comprendre à quoi se rapporte le "Comme ça".
Je suppose que c'est le fait d'avoir choisi des plats différents.
Comme ça (comme ils n'ont pas choisi le même plat) chacun pourra faire
goûter de son plat à l'autre convive.
C'est ce que je comprends.
Il s'agit peut-être d'un repas d'amoureux, prélude à d'autres
consommations. Chacun pourra se donner à goûter à l'autre.
Miam :-)
Je constate que le pépère n'est pas plonké.
De quoi combler les fausses /prudeurs/ /pruritaines/ ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Loading...