Discussion:
"histoire de"
Add Reply
Stefan Ram
2017-09-17 19:52:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Il est possible que certains lecteurs sachent ce qui suit:

Au lieu de « afin de » on utilise aussi « histoire de ».

D'accord. Mais ce que je ne comprends pas:

Comment le mot « histoire » peut-il signifier « afin » ?
Olivier Miakinen
2017-09-17 20:22:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bonjour,
Post by Stefan Ram
Au lieu de « afin de » on utilise aussi « histoire de ».
Note que cette tournure est considérée comme populaire ou familière,
mais elle est citée dans le TLFi, partie D.3.
Cf. <http://www.cnrtl.fr/definition/histoire>
Post by Stefan Ram
Comment le mot « histoire » peut-il signifier « afin » ?
C'est une bonne question, que l'on pourrait se poser à propos non
seulement du sens D.3 du TLFi mais aussi des sens D.1 et D.2.

<cit.>
D. − Fam. et pop.
1. Chose, objet auquel on ne sait pas ou ne veut pas donner de nom.
Synon. truc, affaire [...]
2. Avoir ses histoires. Avoir ses règles. Cf. Rigaud, Dict. jargon
paris., 1878, p. 188.
3. Loc. prép. Histoire de + inf.Pour, afin de. Histoire de rire. Je vous
les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre service
(Courteline, Linottes, Pendule, 1890, p. 182).
</cit.>

La partie « étymologie et histoire (sic) » du TLFi ne m'éclaire pas
vraiment :
<cit.>
D. 1551 histoire naturelle (P. Belon, Histoire naturelle des estranges
poissons marins [titre]). Empr. au lat.historia « œuvre historique,
récit », « objet de récit historique », « contes, sornettes », du gr. ι ̔
σ τ ο ρ ι ́ α « recherche, information », « résultat d'une information,
connaissance », « récit » d'où « Histoire ».
</cit.>

Des avis ?
--
Olivier Miakinen
joye
2017-09-17 23:20:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Des avis ?
http://www.crisco.unicaen.fr/IMG/pdf/14leg.pdf

Ah, pas de bol, c'est en anglais...

;-)

Bon, voir ici :

https://books.google.com/books?id=md8-Ja8KUU4C&pg=PT272&lpg=PT272&dq=%22histoire+de%22+%2B+inf.&source=bl&ots=nBKgedPyi3&sig=TjjIhXznvE3d_udHlMvf2UYyjZo&hl=en&sa=X&ved=0ahUKEwjw1ZWurK3WAhWT14MKHc8eAqYQ6AEIODAC#v=onepage&q=%22histoire%20de%22%20%2B%20inf.&f=false

Ah zut, non, c'est en anglais, bis.

Bon, c'est assez simple.

Une histoire est un résumé de plusieurs actions. S'il arrive quelque
chose, histoire de blablabla, cela veut dire qu'il y a eu des actions
qu'on ne va pas détailler dans le déroulement qui a lieu pour arriver à
ce blablabla.


Allez, Olivier, histoire de faire bref, je te les ai résumés ainsi.
Olivier Miakinen
2017-09-18 09:59:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Des avis ?
http://www.crisco.unicaen.fr/IMG/pdf/14leg.pdf
Ah, pas de bol, c'est en anglais...
;-)
Merci joye. Dommage que ce soit en anglais, et je n'ai pas eu
encore le courage de tout lire, mais ce que j'en ai lu était très
intéressant et très bien documenté.
Post by joye
https://books.google.com/books?id=md8-Ja8KUU4C&pg=PT272&lpg=PT272&dq=%22histoire+de%22+%2B+inf.&source=bl&ots=nBKgedPyi3&sig=TjjIhXznvE3d_udHlMvf2UYyjZo&hl=en&sa=X&ved=0ahUKEwjw1ZWurK3WAhWT14MKHc8eAqYQ6AEIODAC#v=onepage&q=%22histoire%20de%22%20%2B%20inf.&f=false
C'est le même texte, non ? Oui, vérification faite c'est exactement
le même, du moins la partie que l'on peut lire car je n'ai pas eu
accès à la totalité. Il vaut mieux regarder le PDF précédent.
Post by joye
Bon, c'est assez simple.
Une histoire est un résumé de plusieurs actions. S'il arrive quelque
chose, histoire de blablabla, cela veut dire qu'il y a eu des actions
qu'on ne va pas détailler dans le déroulement qui a lieu pour arriver à
ce blablabla.
Allez, Olivier, histoire de faire bref, je te les ai résumés ainsi.
Merci également pour le résumé, mais je pense que ça vaut le coup
de lire le texte complet qui explique plus de choses, par exemple
avec « histoire de rire », et aussi les constructions similaires
avec « affaire de », « question de », etc.

J'espère donc que Stefan lit l'anglais, car je n'aurais pas le
courage de tout traduire.
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-18 08:27:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Stefan Ram
Au lieu de « afin de » on utilise aussi « histoire de ».
Comment le mot « histoire » peut-il signifier « afin » ?
Je ne vais pas faire ma Joye et vous envoyer de nouveau
ce que vous a envoyé Olivier en y rajoutant des exemples.
« Histoire de » est simplement familier pour dire « afin de ».
--
Ubuntou,

Le Magicien
Harp
2017-09-19 08:16:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Stefan Ram
Au lieu de « afin de » on utilise aussi « histoire de ».
Comment le mot « histoire » peut-il signifier « afin » ?
Je suppose qu'il s'agit d'une métonymie, d'un raccourci, comme il y en
a fréquemment dans la langue française:



"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"

= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"




histoire = ensemble d'évènements.
Sh.Mandrake
2017-09-19 09:55:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service

Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
--
Le Magicien
Harp
2017-09-19 12:49:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
Débrouillez-vous avec le CNRTL qui cite Courteline tel quel:
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"

http://www.cnrtl.fr/definition/histoire


La question n'est pas là.
Sh.Mandrake
2017-09-19 13:04:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous
rendre service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
Débrouillez-vous vous même !
Post by Harp
http://www.cnrtl.fr/definition/histoire
La question n'est pas là.
Ah non ? Bah où qu'elle est la question ?
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-09-19 13:10:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous
rendre service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
Débrouillez-vous vous même ! Ce n'est pas parce qu'un dramaturge a fait
une erreur de conjugaison qu'il faut la reproduire.
Les verbes qui se terminent par -éder reprennent le radical de
l'infinitif pour former leur conditionnel. Donc, c'est « céderais ».
Un point c'est tout.
Post by Harp
http://www.cnrtl.fr/definition/histoire
La question n'est pas là.
Ah non ? Bah où qu'elle est la question ?
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-09-19 13:11:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous
rendre service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
Débrouillez-vous vous même ! Ce n'est pas parce qu'un dramaturge a fait
une erreur de conjugaison qu'il faut la reproduire.
Les verbes qui se terminent par -éder reprennent le radical de
l'infinitif pour former leur conditionnel.
Donc, c'est « céderais ». Un point c'est tout.
Post by Harp
http://www.cnrtl.fr/definition/histoire
La question n'est pas là.
Ah non ? Bah où qu'elle est la question ?
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-09-19 13:16:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous
rendre service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
Débrouillez-vous vous même ! Ce n'est pas parce qu'un dramaturge a fait
une erreur de conjugaison qu'il faut la reproduire.
D'ailleurs, je n'ai trouvé aucune citation de Courteline dans le CNTRL à
céder.
Les verbes qui se terminent par -éder reprennent le radical de
l'infinitif pour former leur conditionnel.
Donc, c'est « céderais ». Un point c'est tout.
Post by Harp
http://www.cnrtl.fr/definition/histoire
La question n'est pas là.
Ah non ? Bah où qu'elle est la question ?
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-09-19 13:17:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous
rendre service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
Débrouillez-vous vous même ! Ce n'est pas parce qu'un dramaturge a fait
une erreur de conjugaison qu'il faut la reproduire.
D'ailleurs, je n'ai trouvé aucune citation de Courteline dans le CNTRL à
céder. Vous êtes un affabulateur.
Les verbes qui se terminent par -éder reprennent le radical de
l'infinitif pour former leur conditionnel.
Donc, c'est « céderais ». Un point c'est tout.
Post by Harp
http://www.cnrtl.fr/definition/histoire
La question n'est pas là.
Ah non ? Bah où qu'elle est la question ?
--
Le Magicien
Harp
2017-09-19 13:30:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by Harp
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service"
Je vous les céderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service
Je vous les céderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire (me
permet) de vous rendre service
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
Débrouillez-vous vous même ! Ce n'est pas parce qu'un dramaturge a fait une
erreur de conjugaison qu'il faut la reproduire.
D'ailleurs, je n'ai trouvé aucune citation de Courteline dans le CNTRL à
céder.
Pourquoi "à céder" ? Je vous ai mis le lien sous le nez:
http://www.cnrtl.fr/definition/histoire


Tapez gentiment "Courteline" sur un Ctrl+F et trouvez calmement, sans
votre habituelle tremblotte du mouton. Vous trouverez la citation ""Je
vous les cèderais pour un morceau de pain..."
Vous êtes un affabulateur.
Vous êtes une burne.

Et la question n'est pas là.
Olivier Miakinen
2017-09-19 14:58:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
"Je vous les cèderais [...]
Je vous les céderais [...]
Nous sommes en septembre 2017. Les rectifications de 1990 ont presque
27 ans maintenant.

Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront mortes.

Mais si vous aviez voulu reprendre Harp, ç'aurait dû être plutôt sur le
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permetTRAIT) de vous rendre service"
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-19 15:06:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
"Je vous les cèderais [...]
Je vous les céderais [...]
Nous sommes en septembre 2017. Les rectifications de 1990 ont presque
27 ans maintenant.
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront mortes.
Mais si vous aviez voulu reprendre Harp, ç'aurait dû être plutôt sur le
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permetTRAIT) de vous rendre service"
Vous avez entièrement raison. Mais ce n'est pas ce qui m'a sauté au yeux.
J'ai trouvé l'accent grave choquant, même si je sais maintenant
qu'il fait partie des rectifications de 1990.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-09-19 15:06:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
"Je vous les cèderais [...]
Je vous les céderais [...]
Nous sommes en septembre 2017. Les rectifications de 1990 ont presque
27 ans maintenant.
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront mortes.
Mais si vous aviez voulu reprendre Harp, ç'aurait dû être plutôt sur le
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, histoire de vous rendre
service"
= "Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permet) de vous rendre service"
"Je vous les cèderais pour un morceau de pain, (et cette) histoire
(me permetTRAIT) de vous rendre service"
Vous avez entièrement raison. Mais ce n'est pas ce qui m'a sauté aux yeux.
J'ai trouvé l'accent grave choquant, même si je sais maintenant
qu'il fait partie des rectifications de 1990.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-19 15:32:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Je vous les céderais [...]
Nous sommes en septembre 2017. Les rectifications de 1990 ont presque
27 ans maintenant.
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront mortes.
Vu que je prononce "je céderais", je l'écris avec accent aigu.

Et ce ne sont pas les les Ministres Fadila Laanan (Culture et
Audiovisuel), Christian Dupont (Enseignement obligatoire), Marc
Tarabella (Enseignement de promotion sociale) et Marie-Dominique
Simonet (Enseignement supérieur) qui vont m'imposer leurs règles.

Phumiers va !

<http://www.languefrancaise.cfwb.be/index.php?id=3608>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez accepter les phrases dans leur con-
texte avant de céder sciemment.
Harp
2017-09-19 15:50:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Je vous les céderais [...]
Nous sommes en septembre 2017. Les rectifications de 1990 ont presque
27 ans maintenant.
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront mortes.
Vu que je prononce "je céderais", je l'écris avec accent aigu.
Et ce ne sont pas les les Ministres Fadila Laanan (Culture et
Audiovisuel), Christian Dupont (Enseignement obligatoire), Marc
Tarabella (Enseignement de promotion sociale) et Marie-Dominique
Simonet (Enseignement supérieur) qui vont m'imposer leurs règles.
"Je vous les céderais" relève d'une orthographe désormais _recommandée_
et vous n'êtes pas obligé de l'utiliser.

En revanche, aucun ronchon ne peut la contester chez autrui.

A fortiori lorsque ce n'est pas le sujet.
Olivier Miakinen
2017-09-19 16:56:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Je vous les céderais [...]
Nous sommes en septembre 2017. Les rectifications de 1990 ont presque
27 ans maintenant.
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront mortes.
Vu que je prononce "je céderais", je l'écris avec accent aigu.
Il serait intéressant de savoir *pourquoi* tu le prononces ainsi.

Ne serait-ce pas parce que l'orthographe recommandée à l'époque était
avec un accent aigu malgré la présence du e muet dans la syllabe
suivante ?

Je me souviens aussi de quelqu'un prononçant « événement » avec deux
« é », également à cause de l'orthographe.

P.-S. : comment prononces-tu « j'allègerais » (ou « j'allégerais ») ?
--
Olivier Miakinen
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-19 19:09:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
Vu que je prononce "je céderais", je l'écris avec accent aigu.
Il serait intéressant de savoir *pourquoi* tu le prononces ainsi.
Ne serait-ce pas parce que l'orthographe recommandée à l'époque était
avec un accent aigu malgré la présence du e muet dans la syllabe
suivante ?
M'étonnerait que j'aurais attendu de connaître l'orthographe pour
prononcer d'une manière ou d'une autre.
Post by Olivier Miakinen
Je me souviens aussi de quelqu'un prononçant « événement » avec deux
« é », également à cause de l'orthographe.
Pour "évènement", c'est plus difficile parce qu'il ressemble à
"avénement"

Post by Olivier Miakinen
P.-S. : comment prononces-tu « j'allègerais » (ou « j'allégerais ») ?
Là franchement c'est plutôt "j'allègerais" comme pour "l'allège" dont
la hauteur est comptée du sol fini au-dessus du rejingot...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez prononcer les phrases dans leur con-
texte avant de recommander sciemment.
Olivier Miakinen
2017-09-19 20:24:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
Vu que je prononce "je céderais", je l'écris avec accent aigu.
Il serait intéressant de savoir *pourquoi* tu le prononces ainsi.
Ne serait-ce pas parce que l'orthographe recommandée à l'époque était
avec un accent aigu malgré la présence du e muet dans la syllabe
suivante ?
M'étonnerait que j'aurais attendu de connaître l'orthographe pour
prononcer d'une manière ou d'une autre.
Toi peut-être, mais tes parents ou tes professeurs ?
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Je me souviens aussi de quelqu'un prononçant « événement » avec deux
« é », également à cause de l'orthographe.
Pour "évènement", c'est plus difficile parce qu'il ressemble à
"avénement" http://youtu.be/dXUN7Yo98Iw
J'aurais parié que le lien amenait vers chette chanson. Je n'aime
pas beaucoup l'interprétation cela dit à cause des quelques ports
de voix.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
P.-S. : comment prononces-tu « j'allègerais » (ou « j'allégerais ») ?
Là franchement c'est plutôt "j'allègerais" comme pour "l'allège" dont
la hauteur est comptée du sol fini au-dessus du rejingot...
Tu n'as donc pas une position dogmatique à propos du fait qu'il faudrait
toujours prononcer é ce qui s'écrit é. Merci de l'éclaircissement.

Par curiosité, fais-tu quand même la distinction entre le futur -rai
et le conditionnel -rais, ou entre le passé simple -ai et l'imparfait
-ais ? En bon Francilien je ne la faisais pas étant jeune, mais
maintenant je la fais.
--
Olivier Miakinen
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-20 08:46:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Jean-Pierre Kuypers
M'étonnerait que j'aurais attendu de connaître l'orthographe pour
prononcer d'une manière ou d'une autre.
Toi peut-être, mais tes parents ou tes professeurs ?
M'étonnerait tout autant qu'ils eussent attendu de connaître
l'orthographe pour prononcer d'une manière ou d'une autre. D'autant
plus que dans leur jeunesse, il n'était pas rare que les gendarmes
viennent chercher les enfants pour les ramener à l'école.
Post by Olivier Miakinen
Tu n'as donc pas une position dogmatique à propos du fait qu'il faudrait
toujours prononcer é ce qui s'écrit é. Merci de l'éclaircissement.
Après mai 1968 et sa libération des mœurs, on sait qu'on peut utiliser
des positions autres que dogmatiques. Certaines même témoignent d'une
ardeur digne d'un hardeur.
Post by Olivier Miakinen
Par curiosité, fais-tu quand même la distinction entre le futur -rai
et le conditionnel -rais, ou entre le passé simple -ai et l'imparfait
-ais ?
Sur ce point, le français du Royaume étant teinté de néerlandais voire
de flamand, les francophones savent détecter ce genre de nuance.

- kap (coiffe, capuchon) et kaap (cap)
- tak (branche) et taak (tâche)
- tal (nombre) et taal (langue, langage)
- dochter (fille) et dokter (médecin)

On sait donc distinguer "le rez-de-chaussée" et "les rets" dans
lesquels il avint que fut pris le lion.

Reste que dans la région de Liège, il y a une forte tendance à
prononcer 'é' plutôt que 'è'.

C'est ainsi qu'ils disent Liége.
Et ils vont même jusqu'à l'écrire...
<http://www.lalibre.be/regions/liege>
Post by Olivier Miakinen
En bon Francilien je ne la faisais pas étant jeune, mais maintenant
je la fais.
Eh oui ! avec l'âge, il y a des choses qu'on fait et qu'on ne faisait
pas étant jeune.
Et réciproquement...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez éclaircir les phrases dans leur con-
texte avant de positionner sciemment.
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:08:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
On sait donc distinguer "le rez-de-chaussée" et "les rets" dans
lesquels il avint que fut pris le lion.
Manquerait pas un d quelque part ?
--
Ubuntou,

Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-09-20 07:05:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
M'étonnerait que j'aurais attendu de connaître l'orthographe pour
prononcer d'une manière ou d'une autre.
Vous avez peut-être raison sur la forme, mais sur le fond,
c'est : « M'étonnerait que j'aie attendu... »
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-20 07:55:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
M'étonnerait que j'aurais attendu de connaître l'orthographe pour
prononcer d'une manière ou d'une autre.
Vous avez peut-être raison sur la forme, mais sur le fond,
c'est : « M'étonnerait que j'aie attendu... »
Je suppose qu'il y a là quelque part un dogme à respecter ?...

Pour contenter tout le monde, j'écrirais « M'étonnerait que j'eusse
attendu », et chacun choisira s'il y voit un subjonctif
plus-que-parfait ou un conditionnel passé deuxième forme, na !
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez étonner les phrases dans leur con-
texte avant de prononcer sciemment.
Olivier Miakinen
2017-09-20 08:29:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
M'étonnerait que j'aurais attendu [...]
[...] « M'étonnerait que j'aie attendu... »
Pour contenter tout le monde, j'écrirai[] « M'étonnerait que j'eusse
attendu », et chacun choisira s'il y voit un subjonctif
plus-que-parfait ou un conditionnel passé deuxième forme, na !
Bravo !
--
Olivier Miakinen
Le Pépé à chaines
2017-09-20 09:40:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Bravo !
Nestor, sors de ce corps !
Olivier Miakinen
2017-09-20 12:22:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Olivier Miakinen
Bravo !
Nestor, sors de ce corps !
Oh ! OlMi serait donc le nouveau pseudo de Nestor ? Mais comment
se fait-il que tu sois le seul à le lire ?
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-20 11:54:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
M'étonnerait que j'aurais attendu de connaître l'orthographe pour
prononcer d'une manière ou d'une autre.
Vous avez peut-être raison sur la forme, mais sur le fond,
c'est : « M'étonnerait que j'aie attendu... »
Je suppose qu'il y a là quelque part un dogme à respecter ?...
Un dogme ? Non. Une simple règle de grammaire.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Pour contenter tout le monde, j'écrirais « M'étonnerait que j'eusse
attendu », et chacun choisira s'il y voit un subjonctif
plus-que-parfait ou un conditionnel passé deuxième forme, na !
Rien à redire du point de vue de la concordance des temps.
Juste un peu trop soutenu àmha. Et si c'est un subjonctif au présent,
cela ne peut être qu'un subjonctif au passé.
--
Ubuntou,

Le Magicien
joye
2017-09-19 15:59:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront
décédées

;-)
Olivier Miakinen
2017-09-19 16:58:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront
décédées
;-)
J'essaye de comprendre la raison de ton intervention.

1) C'est pour placer un mot comprenant trois « é » avec accent aigu ?

2) C'est par euphémisme pour remplacer le verbe mourir par un autre qui
choquerait moins ?

3) Une autre raison encore ?
--
Olivier Miakinen
joye
2017-09-19 17:54:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront
décédées
;-)
J'essaye de comprendre la raison de ton intervention.
Hélas, j'ai mis le souriard comme tu m'as souvent demandé de faire.
Post by Olivier Miakinen
1) C'est pour placer un mot comprenant trois « é » avec accent aigu ?
Non, pour cela, j'aurai essayé de placer un joli /crééé/. ;-)
Post by Olivier Miakinen
2) C'est par euphémisme pour remplacer le verbe mourir par un autre qui
choquerait moins ?
Non, mais tu t'y approches...
Post by Olivier Miakinen
3) Une autre raison encore ?
Allez, Olivier c'est tout simplement un jeu de mots à propos ... des
/céder/.
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-19 19:11:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Allez, Olivier c'est tout simplement un jeu de mots à propos ... des
/céder/.
abréviation de compact disk...
--
Jean-Pierre Kuypers
Olivier Miakinen
2017-09-19 20:11:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque toutes
les personnes nées avant 1990 seront
décédées
;-)
J'essaye de comprendre la raison de ton intervention.
Hélas, j'ai mis le souriard comme tu m'as souvent demandé de faire.
J'ai bien vu, et compris que tu blaguais, mais sans comprendre comment.
Post by joye
[...]
Allez, Olivier c'est tout simplement un jeu de mots à propos ... des
/céder/.
Oups ! En effet j'aurais dû le voir. Désolé j'étais distrait.
--
Olivier Miakinen
Michal
2017-09-19 18:27:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Oui, je sais, elles ne seront complètement acceptées que lorsque
toutes les personnes nées avant 1990 seront
décédées
;-)
J'essaye de comprendre la raison de ton intervention.
1) C'est pour placer un mot comprenant trois « é » avec accent aigu ?
2) C'est par euphémisme pour remplacer le verbe mourir par un autre
qui choquerait moins ?
3) Une autre raison encore ?
Nous décéderons ou nous décèderont ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chaines
2017-09-19 20:09:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Pain au chocolat ou chocolatine pour tremper dans votre thé ?
Olivier Miakinen
2017-09-19 20:14:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Le premier est encore correct mais ne le sera plus dans quelques
décennies, alors que le second comporte une coquille.
--
Olivier Miakinen
Michal
2017-09-19 21:50:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Le premier est encore correct mais ne le sera plus dans quelques
décennies, alors que le second comporte une coquille.
Bravo, tu as gagné un pain au chocolat !
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-09-20 07:03:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Le premier est encore correct mais ne le sera plus dans quelques
décennies,
Voire. L'usage l'emportera. Si on continue à utiliser le radical de
l'infinitif
pour former le future, le premier restera correct.
Post by Olivier Miakinen
alors que le second comporte une coquille.
Ça fait plaisir de ne pas être le seul à mettre des coquilles
dans sa soupe.
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 08:26:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Le premier est encore correct mais ne le sera plus dans quelques
décennies,
Voire. L'usage l'emportera. Si on continue à utiliser le radical de
l'infinitif pour former le futur[], le premier restera correct.
Bah. On n'a pas attendu 1990 pour former le présent avec un « è » quand
la syllabe suivante comporte un e muet (je cède, tu cèdes, il/elle cède,
ils/elles cèdent) mais avec un « é » sinon (nous cédons, vous cédez).
Il n'y a aucune raison objective pour que l'usage en décide autrement
dans le cas du futur et du conditionnel.
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
alors que le second comporte une coquille.
Ça fait plaisir de ne pas être le seul à mettre des coquilles
dans sa soupe.
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
--
Olivier Miakinen
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-20 09:01:50 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
J'aurais mis le 'e' de "future" dans "l'avnir", mais bon ! il ne faut
pas toujours mettre ses oeufs dans le même panier.
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:10:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
J'aurais mis le 'e' de "future" dans "l'avnir", mais bon ! il ne faut
pas toujours mettre ses oeufs dans le même panier.
Belle pirouette !
--
Ubuntou,

Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 12:21:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Olivier Miakinen
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
J'aurais mis le 'e' de "future" dans "l'avnir", mais bon ! il ne faut
pas toujours mettre ses [œ]ufs dans le même panier.
C'était un peu fait exprès, hein... mais peut-être avais-je été trop
discret dans ma correction du « future » de Sh.Mandrake en « futur[] ».
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-20 11:59:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Le premier est encore correct mais ne le sera plus dans quelques
décennies,
Voire. L'usage l'emportera. Si on continue à utiliser le radical de
l'infinitif pour former le futur[], le premier restera correct.
Bah. On n'a pas attendu 1990 pour former le présent avec un « è » quand
la syllabe suivante comporte un e muet (je cède, tu cèdes, il/elle cède,
ils/elles cèdent) mais avec un « é » sinon (nous cédons, vous cédez).
Il n'y a aucune raison objective pour que l'usage en décide autrement
dans le cas du futur et du conditionnel.
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
alors que le second comporte une coquille.
Ça fait plaisir de ne pas être le seul à mettre des coquilles
dans sa soupe.
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
Et « avnir », c'est quoi ? (Loi de Skitt.)
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 12:29:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
[...] pour former le future [...]
Je crois que vous n'avez pas remarqué cette nouvelle coquille que vous
aviez faite à 9 h 03, tout en vous félicitant de ne pas être le seul à
en faire.
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
[...]
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
Et « avnir », c'est quoi ? (Loi de Skitt.)
C'est juste de l'humour qui tombe à plat, tellement à plat que vous
me signalez « avnir » mais pas « future ». Décidément, joye a raison,
je n'ai aucun humour (ou en tout cas aucun qui soit compréhensible).
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:32:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
[...] pour former le future [...]
Je crois que vous n'avez pas remarqué cette nouvelle coquille que vous
aviez faite à 9 h 03, tout en vous félicitant de ne pas être le seul à
en faire.
Où donc me suis-je jamais félicité d'être le seul à ne pas faire de
coquille, à part dans votre cerveau malade ?
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
[...]
Essayez quand même de faire attention à l'avnir (pour ne pas dire
dans le future, qui serait un anglicisme).
Et « avnir », c'est quoi ? (Loi de Skitt.)
C'est juste de l'humour qui tombe à plat, tellement à plat que vous
me signalez « avnir » mais pas « future ». Décidément, joye a raison,
je n'ai aucun humour (ou en tout cas aucun qui soit compréhensible).
Oui, il lui arrive d'avoir raison.
J'avais vu « future », mais je me suis concentré sur avnir, et voilà.
Loi de Skitt.
--
Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-20 07:48:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
le second comporte une coquille
Tant que cette dernière garde son 'q', elle reste présentable.
--
Jean-Pierre Kuypers
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-20 07:46:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Je dirais même plus : Nous décéderont ou nous décèderons ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh.Mandrake
2017-09-20 11:00:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Comme pour nous céderons. On le forme à partir du radical de l'infinitif.
Nous décéderons.
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 12:23:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Comme pour nous céderons. On le forme à partir du radical de l'infinitif.
Nous décéderons.
Et donc, au présent : je décéde, tu décédes, il/elle décéde ?
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:27:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh.Mandrake
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Comme pour nous céderons. On le forme à partir du radical de l'infinitif.
Nous décéderons.
Et donc, au présent : je décéde, tu décédes, il/elle décéde ?
Ne vous faites donc pas plus bête que vous ne l'êtes.
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 12:36:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh.Mandrake
Post by Michal
Nous décéderons ou nous décèderont ?
Comme pour nous céderons. On le forme à partir du radical de l'infinitif.
Nous décéderons.
Et donc, au présent : je décéde, tu décédes, il/elle décéde ?
Ne vous faites donc pas plus bête que vous ne l'êtes.
Merci de penser que je suis moins bête que je n'en ai l'air.

Mais vous n'avez pas répondu à cette vraie question que j'ai
déjà soulevée à 10 h 26 : pourquoi faudrait-il former le futur
strictement à partir du radical de l'infinitif, sans tenir
compte du contexte (syllabe suivante comportant un e muet),
alors qu'on le fait bien pour le présent de l'indicatif, du
subjonctif et de l'impératif ?
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:41:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 20/09/2017 à 14:36, Olivier Miakinen a écrit :
[...]
Post by Olivier Miakinen
Mais vous n'avez pas répondu à cette vraie question que j'ai
déjà soulevée à 10 h 26 : pourquoi faudrait-il former le futur
strictement à partir du radical de l'infinitif, sans tenir
compte du contexte (syllabe suivante comportant un e muet),
alors qu'on le fait bien pour le présent de l'indicatif, du
subjonctif et de l'impératif ?
Parce que c'est la règle, tout simplement.
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 12:48:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Mais vous n'avez pas répondu à cette vraie question que j'ai
déjà soulevée à 10 h 26 : pourquoi faudrait-il former le futur
strictement à partir du radical de l'infinitif, sans tenir
compte du contexte (syllabe suivante comportant un e muet),
alors qu'on le fait bien pour le présent de l'indicatif, du
subjonctif et de l'impératif ?
Parce que c'est la règle, tout simplement.
C'était la règle (stupide àmha) avant 1990.

La règle actuelle est différente, tout à la fois plus simple et
plus logique.

Donc : « nous décèderons ».

Et si on vous demande pourquoi, vous répondrez « parce que c'est
la règle, tout simplement ».

Merci de votre soutien (© GDLF)¹.
--
Olivier Miakinen
¹ GDLF = Gérald de la Fléchère, trolleur d'antan.
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:54:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Mais vous n'avez pas répondu à cette vraie question que j'ai
déjà soulevée à 10 h 26 : pourquoi faudrait-il former le futur
strictement à partir du radical de l'infinitif, sans tenir
compte du contexte (syllabe suivante comportant un e muet),
alors qu'on le fait bien pour le présent de l'indicatif, du
subjonctif et de l'impératif ?
Parce que c'est la règle, tout simplement.
C'était la règle (stupide àmha) avant 1990.
Ce n'est que votre ha. La règle s'en moque.
Post by Olivier Miakinen
La règle actuelle est différente, tout à la fois plus simple et
plus logique.
Donc : « nous décèderons ».
Pourquoi voulez-vous déroger à une règle qui se comprend très bien ?
Post by Olivier Miakinen
Et si on vous demande pourquoi, vous répondrez « parce que c'est
la règle, tout simplement ».
Merci de votre soutien (© GDLF)¹.
Là, vous me gavez. Je descends ici.
--
Le Magicien
Olivier Miakinen
2017-09-20 13:06:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
C'était la règle (stupide àmha) avant 1990.
Ce n'est que votre ha. La règle s'en moque.
En effet. La règle actuelle se moque que je sois d'accord avec elle :
nous décèderons.
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
La règle actuelle est différente, tout à la fois plus simple et
plus logique.
Donc : « nous décèderons ».
Pourquoi voulez-vous déroger à une règle qui se comprend très bien ?
Je ne veux pas déroger à la règle actuelle qui se comprend très bien.
Post by Sh.Mandrake
Post by Olivier Miakinen
Et si on vous demande pourquoi, vous répondrez « parce que c'est
la règle, tout simplement ».
Merci de votre soutien (© GDLF)¹.
Là, vous me gavez. Je descends ici.
Au revoir.
--
Olivier Miakinen
Sh.Mandrake
2017-09-20 12:42:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 20/09/2017 à 14:36, Olivier Miakinen a écrit :
[...]
Post by Olivier Miakinen
Mais vous n'avez pas répondu à cette vraie question que j'ai
déjà soulevée à 10 h 26 : pourquoi faudrait-il former le futur
strictement à partir du radical de l'infinitif, sans tenir
compte du contexte (syllabe suivante comportant un e muet),
alors qu'on le fait bien pour le présent de l'indicatif, du
subjonctif et de l'impératif ?
Parce que c'est la règle, tout simplement.
Vous n'avez pas de manuel de français sous la main ?
(« Manuel, main... » rigolo, non ?
--
Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-20 13:01:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Vous n'avez pas de manuel de français sous la main ?
(« Manuel, main... » rigolo, non ?
Là, c'est trop.
Qu'est-ce qu'on se poile à fond...
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh.Mandrake
2017-09-20 13:27:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Vous n'avez pas de manuel de français sous la main ?
(« Manuel, main... » rigolo, non ?
Là, c'est trop.
Qu'est-ce qu'on se poile à fond...
Je te l'avais bien dit !
Tu me crois, maintenant ?
--
Le Magicien
Stefan Ram
2017-09-23 21:36:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Stefan Ram
Comment le mot « histoire » peut-il signifier « afin » ?
Merci pour les réponses informatives! J'ai maintenant une
idée approximative de la façon dont cet usage a évolué et
je lirai plus tard les articles du web plus longs.

Loading...