Discussion:
Tu quoques, orque ?
Add Reply
joye
2018-02-11 03:08:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».


Anansi
2018-02-11 05:53:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Ce sont les scientifiques qui ont mené les expérimentations qui ont
choisi l'anglais, d'une part pour publier leur étude dans la revue
britannique Proceedings et d'autre part parce que c'est un des langages
les plus inarticulés.
BéCé
2018-02-11 08:46:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Ce sont les scientifiques qui ont mené les expérimentations qui ont
choisi l'anglais, d'une part pour publier leur étude dans la revue
britannique Proceedings et d'autre part parce que c'est un des langages
les plus inarticulés.
Toi aussi tu peux apprendre à ton killer whale à parler.
Il te suffit de télécharger l'appli "Majorque" (disponible pour Android
et Apple). C'est coule.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
joye
2018-02-11 13:02:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Ce sont les scientifiques qui ont mené les expérimentations qui ont
choisi l'anglais, d'une part pour publier leur étude dans la revue
britannique Proceedings
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts », Anansi : le
français n'est plus une langue scientifique.
Post by Anansi
et d'autre part parce que c'est un des langages
les plus inarticulés.
Ouais, bof, "salut" aurait fait l'affaire en français, et le japonais
serait plus facile pour un animale, car pas de consonnes à la fin des
syllabes.

Mais peut-être était-ce pour protéger l'orque des fanatiques qui
critiqueraient son français.
Anansi
2018-02-11 13:55:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Ce sont les scientifiques qui ont mené les expérimentations qui ont
choisi l'anglais, d'une part pour publier leur étude dans la revue
britannique Proceedings
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts », Anansi : le
français n'est plus une langue scientifique.
Encore une de vos déplorables généralisations. Il n'y a pas de langue
non scientifique. Le français n'est pas la langue des publications
scientifiques internationales, c'est tout. Les raisons ne sont pas à
chercher du côté de sa scientificité.
Post by joye
Post by Anansi
et d'autre part parce que c'est un des langages
les plus inarticulés.
Ouais, bof, "salut" aurait fait l'affaire en français, et le japonais
serait plus facile pour un animale, car pas de consonnes à la fin des
syllabes.
Regardez vous aussi les faits en face, ce sont les sonorités de
l'anglais qui se prêtent le mieux au « yaourt ».
Post by joye
Mais peut-être était-ce pour protéger l'orque des fanatiques qui
critiqueraient son français.
Et, en guise de conclusion, la petite note de lamentation personnelle.
Vous ne pouvez pas vous en empêcher et c'est aussi injustifié que fatigant.
joye
2018-02-11 14:19:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts », Anansi : le
français n'est plus une langue scientifique.
Encore une de vos déplorables généralisations.
Pas du tout, et me dénigrer ne le rend pas moins vrai. Voilà ce qui est
déplorable : ne pas savoir réfuter sans insulte.
Post by Anansi
Il n'y a pas de langue
non scientifique. Le français n'est pas la langue des publications
scientifiques internationales, c'est tout.
C'est beaucoup.
Post by Anansi
Les raisons ne sont pas à
chercher du côté de sa scientificité.
Même votre dico de choix soutient ce que j'ai dit :

§

[En parlant de réalisations d'ordre matériel]
− Dont on se sert dans le domaine de la/d'une science. Appareil,
outillage scientifique. Sa tête [de Léviathan] fera l'orgueil de nos
collections scientifiques (Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p.
116).L'industrie des instruments scientifiques réalisait au surplus la
première association étroite et réciproque de la science et de la
technique (Encyclop. éduc., 1960, p. 242).

§
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
et d'autre part parce que c'est un des langages
les plus inarticulés.
Ouais, bof, "salut" aurait fait l'affaire en français, et le japonais
serait plus facile pour un animale, car pas de consonnes à la fin des
syllabes.
Regardez vous
Regardez-vous
Post by Anansi
aussi les faits en face, ce sont les sonorités de
l'anglais qui se prêtent le mieux au « yaourt ».
C'est faux et vous le savez. Et voilà une autre raison pour laquelle le
français se meurt : le snobisme aveugle et aveuglant de beaucoup de
francophones.
Post by Anansi
Post by joye
Mais peut-être était-ce pour protéger l'orque des fanatiques qui
critiqueraient son français.
Et, en guise de conclusion, la petite note de lamentation personnelle.
Vous ne pouvez pas vous en empêcher et c'est aussi injustifié que fatigant.
Vous êtes bien placé pour évaluer les lamentations, Anansi. Vous en êtes
un spécialiste.

Essayez pour une fois de répondre avec des faits au lieu des piques.

Cela vous donnera un air plus sincère.
Anansi
2018-02-11 15:18:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts », Anansi : le
français n'est plus une langue scientifique.
Encore une de vos déplorables généralisations.
Pas du tout, et me dénigrer ne le rend pas moins vrai. Voilà ce qui est
déplorable : ne pas savoir réfuter sans insulte.
Où voyez-vous une insulte ? Vous déformez le fait que le français n'est
pas la langue des publications scientifiques internationales et vous
prétendez que ce n'est pas une langue dans laquelle on peut faire des
sciences. Ça c'est une insulte, absurde et indéfendable.
Post by joye
Post by Anansi
Il n'y a pas de langue
non scientifique. Le français n'est pas la langue des publications
scientifiques internationales, c'est tout.
C'est beaucoup.
C'est le cas de la plupart des langues, pour des raisons économiques.
Post by joye
Post by Anansi
Les raisons ne sont pas à
chercher du côté de sa scientificité.
[En parlant de réalisations d'ordre matériel]
− Dont on se sert dans le domaine de la/d'une science. Appareil,
outillage scientifique. Sa tête [de Léviathan] fera l'orgueil de nos
collections scientifiques (Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p.
116).L'industrie des instruments scientifiques réalisait au surplus la
première association étroite et réciproque de la science et de la
technique (Encyclop. éduc., 1960, p. 242).
Ça part mal dès le début. La langue n'est pas une réalisation d'ordre
matériel. Erreur de contexte, erreur d'analyse. Toutes les langues
permettent de faire des sciences. Ce que vous avez écrit est absurde.
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
et d'autre part parce que c'est un des langages
les plus inarticulés.
Ouais, bof, "salut" aurait fait l'affaire en français, et le japonais
serait plus facile pour un animale, car pas de consonnes à la fin des
syllabes.
Regardez vous
Regardez-vous
Non.
« Regardez, vous aussi, les faits en face. » on peut mettre vous aussi
en incise.
« Regardez-vous aussi les faits en face ? » pourrait être une
interrogation, avec inversion du sujet, mais pas une affirmation.
Post by joye
Post by Anansi
aussi les faits en face, ce sont les sonorités de
l'anglais qui se prêtent le mieux au « yaourt ».
C'est faux et vous le savez. Et voilà une autre raison pour laquelle le
français se meurt : le snobisme aveugle et aveuglant de beaucoup de
francophones.
Mince, toutes mes confuses, j'ai oublié d'écrire que c'était une
pratique anglophone traditionnelle, dérivée du puirt à beul, et qui
consiste à utiliser des phonèmes non lexicaux, notamment dans des
chansons. C'est, par exemple, le cas de Paul Mc Cartney dans le premier
enregistrement de Yesterday, pour lequel il avait la mélodie, mais pas
de paroles.
Dîtes-moi, est-ce que « snobisme aveugle et aveuglant » ne serait pas
une insulte ?
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Mais peut-être était-ce pour protéger l'orque des fanatiques qui
critiqueraient son français.
Et, en guise de conclusion, la petite note de lamentation personnelle.
Vous ne pouvez pas vous en empêcher et c'est aussi injustifié que fatigant.
Vous êtes bien placé pour évaluer les lamentations, Anansi. Vous en êtes
un spécialiste.
Pourriez-vous donner des exemples ?
Votre intervention m'a donné quelques doutes sur votre capacité à
apprécier les émotions chez vos interlocuteurs.
Post by joye
Essayez pour une fois de répondre avec des faits au lieu des piques.
C'est un très bon conseil que vous devriez suivre.
Post by joye
Cela vous donnera un air plus sincère.
Vous avez oublié le petit sourire. C'est important le petit sourire, ça
donne toute son ambigüité à une intervention qui pourrait avoir l'air
désagréable et qui vire à l'ironie.
:-)
RVG
2018-02-11 20:11:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts »,
Anansi : le français n'est plus une langue scientifique.
Encore une de vos déplorables généralisations.
Pas du tout, et me dénigrer ne le rend pas moins vrai. Voilà ce qui
est déplorable : ne pas savoir réfuter sans insulte.
Où voyez-vous une insulte ? Vous déformez le fait que le français
n'est pas la langue des publications scientifiques internationales et
vous prétendez que ce n'est pas une langue dans laquelle on peut
faire des sciences. Ça c'est une insulte, absurde et indéfendable.
Post by joye
Post by Anansi
Il n'y a pas de langue non scientifique. Le français n'est pas la
langue des publications scientifiques internationales, c'est
tout.
C'est beaucoup.
C'est le cas de la plupart des langues, pour des raisons
économiques.
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...

Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.

L'anglais n'est pas et ne sera jamais une langue de civilisation, tout
juste celle des banquiers, des boursicoteurs et de quelques poètes
surdoués - dont peu furent à strictement parler des Anglais - qui y ont
tracé des routes narratives d'une vitesse folle (Keats, Coleridge et
Blake planent tels des aigles royaux).


--
Ne soyez jamais rentables !

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
Harp
2018-02-12 12:54:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
RVG
1970-01-01 00:00:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Sans consulter un dictionnaire, et à supposer que vous n'ayez
jamais rencontré ce mot, pouvez-vous deviner la prononciation de
"recipe"?
--
« Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de
ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.»
Blaise Pascal (1623-1662 - Pensée, B139, Divertissement)


----Android NewsGroup Reader----
http://usenet.sinaapp.com/
Harp
2018-02-15 09:23:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Sans consulter un dictionnaire, et à supposer que vous n'ayez
jamais rencontré ce mot, pouvez-vous deviner la prononciation de
"recipe"?
Je vous renvoie à Alphonse Allais et à ses rimes riches à l'oeil.

L'homme insulté‚ qui se retient
Est, à coup sûr, doux et patient.
Fi des idiots qui balbutient !
RVG
1970-01-01 00:00:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by RVG
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Sans consulter un dictionnaire, et à supposer que vous n'ayez
jamais rencontré ce mot, pouvez-vous deviner la prononciation de
"recipe"?
Je vous renvoie à Alphonse Allais et à ses rimes riches à l'oeil.
L'homme insulté qui se retient
Est, à coup sûr, doux et patient.
Fi des idiots qui balbutient !
Et dans chaque cas la prononciation se déduit de la fonction
grammaticale.
Mais "recipe"?
--
« Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de
ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.»
Blaise Pascal (1623-1662 - Pensée, B139, Divertissement)


----Android NewsGroup Reader----
http://usenet.sinaapp.com/
Harp
2018-02-15 20:49:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by Harp
Post by RVG
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Sans consulter un dictionnaire, et à supposer que vous n'ayez
jamais rencontré ce mot, pouvez-vous deviner la prononciation de
"recipe"?
Je vous renvoie à Alphonse Allais et à ses rimes riches à l'oeil.
L'homme insulté qui se retient
Est, à coup sûr, doux et patient.
Fi des idiots qui balbutient !
Et dans chaque cas la prononciation se déduit de la fonction
grammaticale.
Pas vraiment, non. Quelle fonction grammaticale vous permet de
distinguer la prononciation de "balbutient" et "amnistient" ?
Post by RVG
Mais "recipe"?
On trouve au moins une "incohérence phonétique" dans chaque vers du
poème d'Alphonse Allais. Alors votre recipe...
Le Pépé à chênes
2018-02-15 21:00:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by RVG
Post by Harp
L'homme insulté qui se retient
Est, à coup sûr, doux et patient.
Fi des idiots qui balbutient !
Et dans chaque cas la prononciation se déduit de la fonction
 grammaticale.
Pas vraiment, non.
Et pourtant. Après le passif, il vous faut à présent un cours de
grammaire, suivi d'un autre de prononciation ? Mèfi, c'est tarif de nuit.
Post by Harp
Quelle fonction grammaticale vous permet de
distinguer la prononciation de "balbutient" et "amnistient" ?
Peuchère de peuchère...
Post by Harp
Post by RVG
Mais "recipe"?
On trouve au moins une "incohérence phonétique" dans chaque vers du
poème d'Alphonse Allais. Alors votre recipe...
Déviation. Tout ça pour éviter de répondre à la question.
Harp
2018-02-15 21:20:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by RVG
Post by Harp
L'homme insulté qui se retient
Est, à coup sûr, doux et patient.
Fi des idiots qui balbutient !
Et dans chaque cas la prononciation se déduit de la fonction
 grammaticale.
Pas vraiment, non.
Et pourtant. Après le passif, il vous faut à présent un cours de grammaire,
suivi d'un autre de prononciation ? Mèfi, c'est tarif de nuit.
Post by Harp
Quelle fonction grammaticale vous permet de distinguer la prononciation de
"balbutient" et "amnistient" ?
Peuchère de peuchère...
Tout ça pour éviter de répondre à la question.
Le Pépé à chênes
2018-02-15 21:48:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Quelle fonction grammaticale vous permet de distinguer la
prononciation de "balbutient" et "amnistient" ?
    Peuchère de peuchère...
Tout ça pour éviter de répondre à la question.
Tentative de renversement des rôles. Ce n'est pas à moi que la question
s'adresse.
Harp
2018-02-15 22:14:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Quelle fonction grammaticale vous permet de distinguer la prononciation
de "balbutient" et "amnistient" ?
    Peuchère de peuchère...
Tout ça pour éviter de répondre à la question.
Tentative de renversement des rôles. Ce n'est pas à moi que la question
s'adresse.
Alors taisez-vous.
Le Pépé à chênes
2018-02-16 06:31:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Alors taisez-vous.
Non.
Harp
2018-02-16 10:01:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Alors taisez-vous.
Non.
Tss...Aucun sens de la répartie.
BéCé
2018-02-15 22:45:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by Harp
Post by RVG
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Sans consulter un dictionnaire, et à supposer que vous n'ayez
jamais rencontré ce mot, pouvez-vous deviner la prononciation de
"recipe"?
Je vous renvoie à Alphonse Allais et à ses rimes riches à l'oeil.
L'homme insulté qui se retient
Est, à coup sûr, doux et patient.
Fi des idiots qui balbutient !
Et dans chaque cas la prononciation se déduit de la fonction
grammaticale.
Mais "recipe"?
"minute" n'est pas mal non plus.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Anansi
2018-02-15 20:55:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ? Et en français ?
Harp
2018-02-15 21:24:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by RVG
Le français demeure une des langues des mathématiques avec le russe.
Et comme les maths sont la base des sciences...
Non, les mathématiques ont leur langage propre.
Post by RVG
Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique.
Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.)
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ?
96%.
Post by Anansi
Et en français ?
48%.
Le Pépé à chênes
2018-02-15 21:49:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ?
96%.
Post by Anansi
Et en français ?
48%.
Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues de
toute la communauté scientifique ?
Harp
2018-02-15 22:17:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ?
96%.
Post by Anansi
Et en français ?
48%.
Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues de toute
la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Anansi
2018-02-15 22:51:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ?
96%.
Post by Anansi
Et en français ?
48%.
Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues de toute
la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Alors donnez-les.
Harp
2018-02-16 09:46:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ?
96%.
Post by Anansi
Et en français ?
48%.
Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues de toute
la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Alors donnez-les.
Voilà, chef:


Applied English Phonology
Par Mehmet Yavas, 3rd edition 2016

Segmental and Prosodic Issues in Romance Phonology
par Pilar Prieto i Vives,Joan Mascaró,Maria-Josep Solé, 2007


Bonne lecture.
Le Pépé à chênes
2018-02-16 15:03:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
    Et vous avez des références, des sources indiscutables,
reconnues de toute la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Alors donnez-les.
Applied English Phonology
Par Mehmet Yavas, 3rd edition 2016
Segmental and Prosodic Issues in Romance Phonology
par Pilar Prieto i Vives,Joan Mascaró,Maria-Josep Solé, 2007
Bonne lecture.
Ah, mais ce n'est pas suffisant. Quelles sont les pages ?
Harp
2018-02-16 16:03:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
    Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues de
toute la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Alors donnez-les.
Applied English Phonology
Par Mehmet Yavas, 3rd edition 2016
Segmental and Prosodic Issues in Romance Phonology
par Pilar Prieto i Vives,Joan Mascaró,Maria-Josep Solé, 2007
Bonne lecture.
Ah, mais ce n'est pas suffisant. Quelles sont les pages ?
Page 28 et suivantes, et page 243 respectivement.
Anansi
2018-02-16 18:37:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
    Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues de
toute la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Alors donnez-les.
Applied English Phonology
Par Mehmet Yavas, 3rd edition 2016
Page 28 Non, ce sont des exercices.
Post by Harp
Segmental and Prosodic Issues in Romance Phonology
par Pilar Prieto i Vives,Joan Mascaró,Maria-Josep Solé, 2007
page 243 Non plus.

Escroc !

Les chiffres donnés par Alain Bentolila :
Correspondances graphophonologiques :
97 % en italien, espagnol, finlandais
85 % en français
60 % en anglais.
Harp
2018-02-18 05:32:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
    Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues
de toute la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Alors donnez-les.
Applied English Phonology
Par Mehmet Yavas, 3rd edition 2016
Page 28 Non, ce sont des exercices.
Post by Harp
Segmental and Prosodic Issues in Romance Phonology
par Pilar Prieto i Vives,Joan Mascaró,Maria-Josep Solé, 2007
page 243 Non plus.
Escroc !
Remerciez-moi, ça vous aura fait chercher vous-même sur votre question
étroitement et stupidement formulée.
Post by Anansi
97 % en italien, espagnol, finlandais
85 % en français
60 % en anglais.
"Pour la langue française, selon le linguiste Alain Bentolila, on
s’aperçoit que 85% des relations graphème - phonème sont régulières (25
phonèmes pour 33 graphèmes). En effet, même si un phonème peut être
transcrit par plusieurs graphèmes, l’écolier français, au fur et
à mesure de sa rencontre avec ces occurrences, et par leur nécessaire
apprentissage formalisé, va pouvoir s’appuyer sur des règles claires et
régulières en situation de *décodage*."

Sauf que:

"Il est cependant intéressant de constater, comme le souligne Liliane
Sprenger-Charolles, qu’à l’inverse, en situation d’*encodage*, le jeune
apprenant va être davantage gêné par le nombre de graphèmes disponibles
pour un même phonème. Ainsi, lorsqu’on lui proposera de coder le
mot « bateau », un élève de CP sera confronté à plusieurs choix de
graphie..."


Et pour décoder, il faut d'abord que quelqu'un ait encodé.


Voilà pourquoi les Français ont de grosses difficultés d'écriture et
qu'il existe des otaries savantes pour organiser dans cette langue des
championnats du monde d'orthographe.

Et voilà pourquoi votre question "quel est le pourcentage de mots qui
se prononcent comme ils s'écrivent ?" est réductrice, puisqu'elle
oublie le problème des mots qui s'écrivent comme ils se prononcent.
Le Pépé à chênes
2018-02-18 08:45:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Voilà pourquoi les Français ont de grosses difficultés d'écriture et
qu'il existe des otaries savantes pour organiser dans cette langue des
championnats du monde d'orthographe.
Vous parliez du français, donc. Voici pour l'anglais :
On applique le même
raisonnement vôtre pour cette langue ? Pour l'occitan aussi
(<http://tinyurl.com/yby2o2fx>) ?
Post by Harp
Et voilà pourquoi votre question "quel est le pourcentage de mots qui se
prononcent comme ils s'écrivent ?" est réductrice, puisqu'elle oublie le
problème des mots qui s'écrivent comme ils se prononcent.
Déviation, après une tentative d'escroquerie.
Anansi
2018-02-18 10:56:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Voilà pourquoi les Français ont de grosses difficultés d'écriture et
qu'il existe des otaries savantes pour organiser dans cette langue des
championnats du monde d'orthographe.
http://youtu.be/9QAWJdItVkk On applique le même
raisonnement vôtre pour cette langue ? Pour l'occitan aussi
(<http://tinyurl.com/yby2o2fx>) ?
Post by Harp
Et voilà pourquoi votre question "quel est le pourcentage de mots qui se
prononcent comme ils s'écrivent ?" est réductrice, puisqu'elle oublie le
problème des mots qui s'écrivent comme ils se prononcent.
Déviation, après une tentative d'escroquerie.
Pour revenir à l'affirmation du début :
« Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.) »

Tous les ouvrages de comparaison graphème / phonème donnent l'anglais
comme une langue opaque.
Harp
2018-02-18 15:58:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
« Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.) »
Tous les ouvrages de comparaison graphème / phonème donnent l'anglais
comme une langue opaque.
En considérant d'autres mots contenant le même phonème, un élève a donc
une multitude d'options légitimes pour écrire la fin de « bateau »:
bateau, bato, batau, batot, batop, batoc, batos, batault, bataux...

Trouvez-nous un phonème en anglais prenant plus de 9 façons d'être
orthographié.
Le Pépé à chênes
2018-02-18 16:49:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
En considérant d'autres mots contenant le même phonème, un élève a donc
bateau, bato, batau, batot, batop, batoc, batos, batault, bataux...
Trouvez-nous un phonème en anglais prenant plus de 9 façons d'être
orthographié.
Et pourquoi pas l'inverse ?
Anansi
2018-02-18 17:17:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
« Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.) »
Tous les ouvrages de comparaison graphème / phonème donnent l'anglais
comme une langue opaque.
En considérant d'autres mots contenant le même phonème, un élève a donc
bateau, bato, batau, batot, batop, batoc, batos, batault, bataux...
Trouvez-nous un phonème en anglais prenant plus de 9 façons d'être
orthographié.
Une comparaison :
Italien : 33 graphèmes pour 25 phonèmes
Français : 190 graphèmes pour 35 phonèmes
Anglais : 1120 graphèmes pour 40 phonèmes

Soit, en moyenne, cinq façons d'écrire un même son en français et
vingt-huit façons en anglais.
C'est pour cela que les petits anglophones mettent beaucoup plus de
temps à apprendre l'orthographe.
Harp
2018-02-19 09:40:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
« Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.) »
Tous les ouvrages de comparaison graphème / phonème donnent l'anglais
comme une langue opaque.
En considérant d'autres mots contenant le même phonème, un élève a donc
bateau, bato, batau, batot, batop, batoc, batos, batault, bataux...
Trouvez-nous un phonème en anglais prenant plus de 9 façons d'être
orthographié.
Italien : 33 graphèmes pour 25 phonèmes
Français : 190 graphèmes pour 35 phonèmes
Anglais : 1120 graphèmes pour 40 phonèmes
1120 graphèmes ? Du pur délire à moins d'avoir une conception très
extensive de ce qu'est un graphème.
Post by Anansi
Soit, en moyenne, cinq façons d'écrire un même son en français et
vingt-huit façons en anglais.
Allez-y, exposez-nous un phonème moyen, avec un mot associé à chacun
des graphèmes.
Post by Anansi
C'est pour cela que les petits anglophones mettent beaucoup plus de
temps à apprendre l'orthographe.
Vers 9-10 ans, les petits Anglais et les petits Irlandais font partie
les meilleurs Européens pour la compréhension écrite. Les Irlandais
sont même les premiers.

Et comme par hasard, les petits Français et les petits Belges
francophones sont décrochés.

http://www.education.gouv.fr/cid21049/pirls-2016-evaluation-internationale-des-eleves-de-cm1-en-comprehension-de-l-ecrit-evolution-des-performances-sur-quinze-ans.html

Vous vous mentez à vous-même.
Anansi
2018-02-19 20:09:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
« Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.) »
Tous les ouvrages de comparaison graphème / phonème donnent l'anglais
comme une langue opaque.
En considérant d'autres mots contenant le même phonème, un élève a donc
bateau, bato, batau, batot, batop, batoc, batos, batault, bataux...
Trouvez-nous un phonème en anglais prenant plus de 9 façons d'être
orthographié.
Italien : 33 graphèmes pour 25 phonèmes
Français : 190 graphèmes pour 35 phonèmes
Anglais : 1120 graphèmes pour 40 phonèmes
1120 graphèmes ? Du pur délire à moins d'avoir une conception très
extensive de ce qu'est un graphème.
C'est issu du Handbook of Children’s Literacy de Nunes et Bryant 2013.
Probablement deux rigolos comparés à vous.
Post by Harp
Post by Anansi
Soit, en moyenne, cinq façons d'écrire un même son en français et
vingt-huit façons en anglais.
Allez-y, exposez-nous un phonème moyen, avec un mot associé à chacun
des graphèmes.
Vous vous sortez les doigts et vous vous trouvez une GPC table.
Post by Harp
Post by Anansi
C'est pour cela que les petits anglophones mettent beaucoup plus de
temps à apprendre l'orthographe.
Vers 9-10 ans, les petits Anglais et les petits Irlandais font partie
les meilleurs Européens pour la compréhension écrite. Les Irlandais
sont même les premiers.
Déviation. Je vous parle de l'apprentissage entre 5 et 7 ans et vous
déviez vers le PIRLS qui est un test de compréhension de l'écrit passé
après 9ans.
Post by Harp
Vous vous mentez à vous-même.
J'ai des sources qui prouvent que non, alors que vous mentez à tout le
monde en trichant.
Le Pépé à chênes
2018-02-19 20:21:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
J'ai des sources qui prouvent que non, alors que vous mentez à tout le
monde en trichant.
Camez-vous, très cher, il est très remonté contre vous
(<http://tinyurl.com/d5no9rq>), et il va vous expédier, à défaut dans le
champ de maïs, dans un autre forum.
Anansi
2018-02-19 22:12:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Anansi
J'ai des sources qui prouvent que non, alors que vous mentez à tout le
monde en trichant.
Camez-vous, très cher, il est très remonté contre vous
(<http://tinyurl.com/d5no9rq>), et il va vous expédier, à défaut dans le
champ de maïs, dans un autre forum.
J'ai bien vu avec ses fautes de frappe. Autant je n'ai rien contre
l'anglophilie, autant son anglolâtrie à base de dénigrement systématique
du français est pénible.
Ceci dit, je reste zen. Je n'ai aucune envie de mourir subitement.
Harp
2018-02-19 20:40:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
« Les faits vous donnent tort (et il n'y a pas davantage d'incohérence
phonétique en anglais qu'en français, c'est même le contraire.) »
Tous les ouvrages de comparaison graphème / phonème donnent l'anglais
comme une langue opaque.
En considérant d'autres mots contenant le même phonème, un élève a donc
bateau, bato, batau, batot, batop, batoc, batos, batault, bataux...
Trouvez-nous un phonème en anglais prenant plus de 9 façons d'être
orthographié.
Italien : 33 graphèmes pour 25 phonèmes
Français : 190 graphèmes pour 35 phonèmes
Anglais : 1120 graphèmes pour 40 phonèmes
1120 graphèmes ? Du pur délire à moins d'avoir une conception très
extensive de ce qu'est un graphème.
C'est issu du Handbook of Children’s Literacy de Nunes et Bryant 2013.
Probablement deux rigolos comparés à vous.
C'est un certain Nyikos qui a prétendu il y a 30 ans avoir trouvé ces
1120 graphèmes, uniquement dans l'anglais "courant", quand /the
American Heritage Dictionnary" en a relevé 232. On ne fait pas plus
sérieux.

Il prétend avoir trouvé 80 graphèmes rien que pour le son /u/ comme
dans /truancy/. Je vais voir conbien de ces supposés graphèmes un
anglophone cultivé est en mesure de citer. Ça promet.


Loading Image...
Loading Image...
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
Soit, en moyenne, cinq façons d'écrire un même son en français et
vingt-huit façons en anglais.
Allez-y, exposez-nous un phonème moyen, avec un mot associé à chacun
des graphèmes.
Vous vous sortez les doigts et vous vous trouvez une GPC table.
Bref, Vous ne savez rien et vous comptez vous garder les doigts sales.
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
C'est pour cela que les petits anglophones mettent beaucoup plus de
temps à apprendre l'orthographe.
Vers 9-10 ans, les petits Anglais et les petits Irlandais font partie
les meilleurs Européens pour la compréhension écrite. Les Irlandais
sont même les premiers.
Déviation. Je vous parle de l'apprentissage entre 5 et 7 ans et vous
déviez vers le PIRLS qui est un test de compréhension de l'écrit passé
après 9ans.
Puisqu'il faut tout vous expliquer, le moins qu'on puisse dire c'est
qu'ils surmontent très bien l'obstacle, patate. Pendant que les petits
francophones rament, ça vous rassure de penser que l'anglais est une
langue compliquée.
Le Pépé à chênes
2018-02-19 21:17:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Puisqu'il faut tout vous expliquer, le moins qu'on puisse dire c'est
qu'ils surmontent très bien l'obstacle, patate. Pendant que les petits
francophones rament, ça vous rassure de penser que l'anglais est une
langue compliquée.
Pourtant, je lis dans l'une de vos sources : "Nyikos finds here the
primary reason for the high rate of functional illiteracery in the
United State"... Si vous ne comprenez pas, quelqu'un du forum d'anglais
vous expliquera.
Harp
2018-02-19 21:28:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Puisqu'il faut tout vous expliquer, le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils
surmontent très bien l'obstacle, patate. Pendant que les petits
francophones rament, ça vous rassure de penser que l'anglais est une langue
compliquée.
Pourtant, je lis dans l'une de vos sources : "Nyikos finds here the primary
reason for the high rate of functional illiteracery in the United State"...
Si vous ne comprenez pas, quelqu'un du forum d'anglais vous expliquera.
C'est "illiteracy" et "United States". Deux fautes dans une simple
phrase. Faites-moi encore rire, pépé.
Le Pépé à chênes
2018-02-19 21:48:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
C'est "illiteracy" et "United States". Deux fautes dans une simple
phrase. Faites-moi encore rire, pépé.
C'est que mon clavier est comme vous, trop défoncé. Mais ça, c'est
votre commentaire sur la forme. Et sur le fond ? Oh, pardon, j'ai dit un
gros mot... Et encore une fois, une tentative de déviation sur un autre
forum. Deux dans la même journée, vous vous surpassez, l'escroc.
Chico T
2018-02-20 07:35:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Puisqu'il faut tout vous expliquer, le moins qu'on puisse dire c'est
qu'ils surmontent très bien l'obstacle, patate. Pendant que les petits
francophones rament, ça vous rassure de penser que l'anglais est une
langue compliquée.
    Pourtant, je lis dans l'une de vos sources : "Nyikos finds here the
primary reason for the high rate of functional illiteracery in the
United State"... Si vous ne comprenez pas, quelqu'un du forum d'anglais
vous expliquera.
Perso, je crois que le français et l'anglais sont à peu près aussi
compliqués l'un que l'autre. Si quelqu'un croit que l'anglais est
facile, je l'invite à contempler et à traduire ceci :

Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite beautiful
and also quite nice.
Harp
2018-02-20 11:05:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Puisqu'il faut tout vous expliquer, le moins qu'on puisse dire c'est
qu'ils surmontent très bien l'obstacle, patate. Pendant que les petits
francophones rament, ça vous rassure de penser que l'anglais est une
langue compliquée.
    Pourtant, je lis dans l'une de vos sources : "Nyikos finds here the
primary reason for the high rate of functional illiteracery in the United
State"... Si vous ne comprenez pas, quelqu'un du forum d'anglais vous
expliquera.
Perso, je crois que le français et l'anglais sont à peu près aussi compliqués
l'un que l'autre. Si quelqu'un croit que l'anglais est facile, je l'invite à
Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite beautiful and
also quite nice.
Je te rappelle que cette discussion a démarré lorsqu'un type a affirmé:





======================================================================


"Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au
rang
de langue académique."


======================================================================





Mon chat en rit encore.
Chico T
2018-02-20 11:55:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Chico T
Perso, je crois que le français et l'anglais sont à peu près aussi
compliqués l'un que l'autre. Si quelqu'un croit que l'anglais est
Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite
beautiful and also quite nice.
"Encore une fois, l'anglais ne sera jamais qu'un vernaculaire que son
ineptie grammaticale et son incohérence phonétique condamne à ne jamais
pouvoir accéder, à l'instar du grec, du latin et du français (parmi
d'autres langues extra-européennes comme le sanskrit ou l'arabe) au rang
de langue académique."
Ah bon ? Je réponds sur flla, où cette discussion vient de faire irruption.

Quant au commentaire, je reconnais le ton - ça a l'air de venir de RVG.
Post by Harp
Mon chat en rit encore.
Ben oui. Ils miaulent tous les deux. ;-)
Jean-Pierre Kuypers
2018-02-20 11:16:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite beautiful
and also quite nice.
Que dire alors de « Jean put dire comment on tape » ?...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez taper les phrases dans leur con-
texte avant de dire sciemment.
Chico T
2018-02-20 11:56:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite beautiful
and also quite nice.
Que dire alors de « Jean put dire comment on tape » ?...
Ce que je viens de dire : « Perso, je crois que le français et l'anglais
sont à peu près aussi compliqués l'un que l'autre. »
Michèle
2018-02-20 16:38:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite beautiful
and also quite nice.
Que dire alors de « Jean put dire comment on tape » ?...
Ce que je viens de dire : « Perso, je crois que le français et l'anglais sont
à peu près aussi compliqués l'un que l'autre. »
En anglais, il n'y a pas de genre, au moins, de ce côté, c'est plus
facile.
Jean-Pierre Kuypers
2018-02-20 17:27:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michèle
En anglais, il n'y a pas de genre, au moins, de ce côté, c'est plus
facile.
Y a quand même he / she et his / her, non ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Michal
2018-02-20 17:45:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Michèle
En anglais, il n'y a pas de genre, au moins, de ce côté, c'est plus
facile.
Y a quand même he / she et his / her, non ?
En féministe inclusif·ve, he fait she…
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Jean-Pierre Kuypers
2018-02-20 17:48:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
En féministe inclusif·ve, he fait she…
Donc s·he ?!...
--
Jean-Pierre Kuypers
Michèle
2018-02-20 18:33:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Michèle
En anglais, il n'y a pas de genre, au moins, de ce côté, c'est plus
facile.
Y a quand même he / she et his / her, non ?
Oui, tu as raison, je pensais aux articles.
Chico T
2018-02-20 19:38:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Chico T
Jane was quite pretty and quite a girl, whereas Ann was quite beautiful
and also quite nice.
Que dire alors de « Jean put dire comment on tape » ?...
Ce que je viens de dire : « Perso, je crois que le français et
l'anglais sont à peu près aussi compliqués l'un que l'autre. »
En anglais, il n'y a pas de genre, au moins, de ce côté, c'est plus facile.
Oui, sauf chez les prénoms, ou quand on personnifie une machine ('she'
pour 'ship', par exemple) il n'y a pas de genre en anglais. La
conjugaison des verbes est simple aussi - mais le vocabulaire est grand
et souvent régional, et l'orthographe est... distrayante. :-)
Michèle
2018-02-21 06:01:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Chico T a présenté l'énoncé suivant :
- mais le vocabulaire est grand et souvent régional,
Post by Chico T
et l'orthographe est... distrayante. :-)
En effet :-)

Harp
2018-02-20 11:00:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Harp
Post by Anansi
Italien : 33 graphèmes pour 25 phonèmes
Français : 190 graphèmes pour 35 phonèmes
Anglais : 1120 graphèmes pour 40 phonèmes
1120 graphèmes ? Du pur délire à moins d'avoir une conception très
extensive de ce qu'est un graphème.
C'est issu du Handbook of Children’s Literacy de Nunes et Bryant 2013.
Probablement deux rigolos comparés à vous.
C'est un certain Nyikos qui a prétendu il y a 30 ans avoir trouvé ces 1120
graphèmes, uniquement dans l'anglais "courant", quand /the American Heritage
Dictionnary" en a relevé 232. On ne fait pas plus sérieux.
Il prétend avoir trouvé 80 graphèmes rien que pour le son /u/ comme dans
/truancy/. Je vais voir conbien de ces supposés graphèmes un anglophone
cultivé est en mesure de citer. Ça promet.
Voilà donc une liste, en comptant les phonèmes /u/ et /ū/:
/u/:
u, o, oo, ou, lug, monkey, blood, double
/ū/:
o, oo, ew, ue, u_e, oe, ough, ui, oew, ou who, loon, dew, blue, flute,
shoe, through, fruit, manoeuvre, group


Jusqu'à preuve du contraire, aucun anglophone cultivé ne saurait en
citer beaucoup plus, mais il faudrait croire qu'un écolier anglophone
de 5 à 7 ans serait confronté à l'apprentissage de 80 graphèmes pour
/u/, et 1120 graphèmes au total, rien que pour l'anglais "courant".

Il suffit ensuite à des ânes mal intentionnés de gober ce dernier
chiffre, simplement parce que c'est celui qui leur fait plaisir. Anansi
est l'un de ces rigolos.
Anansi
2018-02-20 18:08:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Jusqu'à preuve du contraire, aucun anglophone cultivé ne saurait en
citer beaucoup plus, mais il faudrait croire qu'un écolier anglophone
de 5 à 7 ans serait confronté à l'apprentissage de 80 graphèmes pour
/u/, et 1120 graphèmes au total, rien que pour l'anglais "courant".
Fausse interprétation des éléments donnés.
Post by Harp
Il suffit ensuite à des ânes mal intentionnés de gober ce dernier
chiffre, simplement parce que c'est celui qui leur fait plaisir. Anansi
est l'un de ces rigolos.
Je rappelle que quelqu'un qui se prétend sérieux, vous, a affirmé que 90
% des mots anglais se prononçaient comme ils s'écrivaient.
À ce niveau, on ne peut plus parler de mauvaises intentions, mais de
malhonnêteté délibérée.
Harp
2018-02-18 15:47:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Pour l'occitan aussi
Déviation, escroquerie.
Le Pépé à chênes
2018-02-18 15:58:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Le Pépé à chênes
Pour l'occitan aussi
Déviation, escroquerie.
Pas du tout. L'escroc, c'est vous, d'après Anansi, parce que pour moi,
vous êtes un menteur. C'est vous qui avez dévié sur les dictées.
J'attends donc votre avis sur les dictées de mots en anglais, puisque
vous avez comparé cette langue au français. Et comme l'orthographe de
l'occitan est quasi phonétique, votre avis sur ce point est aussi
demandé, sachant que l'occitan ne connaît pas les mes problèmes de
correspondance écrit-oral que l'anglais et le français. On pourrait
aussi parler des dictées en espagnol, portugais...
Harp
2018-02-18 16:03:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Le Pépé à chênes
Pour l'occitan aussi
Déviation, escroquerie.
Pas du tout. L'escroc, c'est vous, d'après Anansi, parce que pour moi, vous
êtes un menteur. C'est vous qui avez dévié sur les dictées.
Déficience sénile. Personne n'a parlé des dictées.
On pourrait aussi parler des dictées en espagnol,
portugais...
Déviation à la puissance 3.
Le Pépé à chênes
2018-02-18 16:56:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
    Pas du tout. L'escroc, c'est vous, d'après Anansi, parce que pour
moi, vous êtes un menteur. C'est vous qui avez dévié sur les dictées.
Déficience sénile. Personne n'a parlé des dictées.
Oh, pardon. Vous avez raison. Vous avez parlé de "championnats du monde
d'orthographe". J'en étais à l'étape supérieure, celle où les mots sont
placés dans un contexte.
Post by Harp
On pourrait aussi parler des dictées en espagnol, portugais...
Déviation à la puissance 3.
Que disiez-vous ? "Voilà pourquoi les Français ont de grosses
difficultés d'écriture et qu'il existe des otaries savantes pour
organiser dans cette langue des championnats du monde d'orthographe."

Si je suis cette logique, comme il y a en occitan des concours
d'écriture de mots, c'est que les occitanophones "ont de grosses
difficultés d'écriture"...
Déviation ? Non ! Continuité de votre affirmation ridicule, Monsieur
l'escroc.
Harp
2018-02-19 09:47:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
    Pas du tout. L'escroc, c'est vous, d'après Anansi, parce que pour moi,
vous êtes un menteur. C'est vous qui avez dévié sur les dictées.
Déficience sénile. Personne n'a parlé des dictées.
Oh, pardon. Vous avez raison. Vous avez parlé de "championnats du monde
d'orthographe". J'en étais à l'étape supérieure, celle où les mots sont
placés dans un contexte.
Post by Harp
On pourrait aussi parler des dictées en espagnol, portugais...
Déviation à la puissance 3.
Que disiez-vous ? "Voilà pourquoi les Français ont de grosses difficultés
d'écriture et qu'il existe des otaries savantes pour organiser dans cette
langue des championnats du monde d'orthographe."
Si je suis cette logique, comme il y a en occitan des concours d'écriture de
mots, c'est que les occitanophones "ont de grosses difficultés d'écriture"...
Non, cette "logique", ce rapport de cause à effet, n'est apparu que
dans votre cerveau étriqué.
Post by Le Pépé à chênes
Déviation ? Non ! Continuité de votre affirmation ridicule, Monsieur
l'escroc.
Dictées, occitan, espagnol, portugais...
À part ça, le pépé a cette manie bien à lui d'accuser de déviation.
Le pépé est grotesque.
Le Pépé à chênes
2018-02-19 10:33:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
    Oh, pardon. Vous avez raison. Vous avez parlé de "championnats du
monde d'orthographe". J'en étais à l'étape supérieure, celle où les
mots sont placés dans un contexte.
    Que disiez-vous ? "Voilà pourquoi les Français ont de grosses
difficultés d'écriture et qu'il existe des otaries savantes pour
organiser dans cette langue des championnats du monde d'orthographe."
    Si je suis cette logique, comme il y a en occitan des concours
d'écriture de mots, c'est que les occitanophones "ont de grosses
difficultés d'écriture"...
Non, cette "logique", ce rapport de cause à effet, n'est apparu que dans
votre cerveau étriqué.
Bès voyons... "Voilà pourquoi", "grosses difficultés",
"championnats"... Ce sont vos mots, pas les miens. Vous êtes un escroc
et un menteur.
Tout ce que vous savez faire, c'est donner des références d'ouvrages
que vous n'avez même pas lus, dont vous ne connaissez même pas le
contenu. Il faut reconnaître qu'Anansi vous vous a bien démasqué,
Monsieur l'escroc menteur.
Harp
2018-02-19 12:02:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
    Oh, pardon. Vous avez raison. Vous avez parlé de "championnats du
monde d'orthographe". J'en étais à l'étape supérieure, celle où les mots
sont placés dans un contexte.
    Que disiez-vous ? "Voilà pourquoi les Français ont de grosses
difficultés d'écriture et qu'il existe des otaries savantes pour organiser
dans cette langue des championnats du monde d'orthographe."
    Si je suis cette logique, comme il y a en occitan des concours
d'écriture de mots, c'est que les occitanophones "ont de grosses
difficultés d'écriture"...
Non, cette "logique", ce rapport de cause à effet, n'est apparu que dans
votre cerveau étriqué.
Bès voyons... "Voilà pourquoi", "grosses difficultés", "championnats"... Ce
sont vos mots, pas les miens. Vous êtes un escroc et un menteur.
Tenez, essayez de rappeler:
- ce qui précédait "Voilà pourquoi",
- ce qui suivait "Voilà pourquoi".

Vous verrez alors:
- qu'il ne s'agit pas du rapport de cause à effet que vous prétendez,
- à quel point vous êtes bête.
Le Pépé à chênes
2018-02-19 14:30:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Que ce n'est pas la peine de vouloir vous raccrocher aux branches,
Monsieur l'escroc menteur, le bûcheron est déjà passé... Et en plus,
comme il a peur pour sa pauvre face, il fait une déviation sans
prévenir, il n'en est plus à ça près, sur un autre forum.
Sh.Mandrake
2018-02-16 13:02:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Quel est le pourcentage de mots anglais qui se prononcent comme ils
s'écrivent ?
96%.
Post by Anansi
Et en français ?
48%.
    Et vous avez des références, des sources indiscutables, reconnues
de toute la communauté scientifique ?
Bien sûr.
Magnifique, Mesdames et Messieurs, il peut le faire !
(Merci à P. Dac et Francis Blanche.)
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Harp
2018-02-12 12:50:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts », Anansi : le
français n'est plus une langue scientifique.
Encore une de vos déplorables généralisations.
Pas du tout, et me dénigrer ne le rend pas moins vrai. Voilà ce qui est
déplorable : ne pas savoir réfuter sans insulte.
Où voyez-vous une insulte ? Vous déformez le fait que le français n'est
pas la langue des publications scientifiques internationales et vous
prétendez que ce n'est pas une langue dans laquelle on peut faire des
sciences. Ça c'est une insulte, absurde et indéfendable.
La dame n'a pas dit que le français "n'est pas une langue dans laquelle
on peut faire des sciences", elle a dit que le français n'est plus une
langue scientifique.

De fait, le français devient marginal dans le domaine scientifique, y
compris en France.
Anansi
2018-02-12 17:42:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Ou n'importe quelle autre. Il faudra « facer les facts », Anansi : le
français n'est plus une langue scientifique.
Encore une de vos déplorables généralisations.
Pas du tout, et me dénigrer ne le rend pas moins vrai. Voilà ce qui est
déplorable : ne pas savoir réfuter sans insulte.
Où voyez-vous une insulte ? Vous déformez le fait que le français n'est
pas la langue des publications scientifiques internationales et vous
prétendez que ce n'est pas une langue dans laquelle on peut faire des
sciences. Ça c'est une insulte, absurde et indéfendable.
La dame n'a pas dit que le français "n'est pas une langue dans laquelle
on peut faire des sciences", elle a dit que le français n'est plus une
langue scientifique.
Expliquez la différence.
Post by Harp
De fait, le français devient marginal dans le domaine scientifique, y
compris en France.
Donnez-nous donc des faits vérifiables qui corroborent cette pétition de
principe.
Santa Claup
2018-02-11 07:38:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
Il aurait peut-être botoxer les lèvres de cette orque pour qu'elle
puisse articuler un "B" ?
Post by joye
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Beaucoup de blabla pour un seul pauvre 'hello' pas étonnant que tu aies
choisi cette vidéo.
JPM
2018-02-11 16:57:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
Il aurait peut-être botoxer les lèvres de cette orque pour qu'elle
puisse articuler un "B" ?
Post by joye
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Beaucoup de blabla pour un seul pauvre 'hello' pas étonnant que tu aies
choisi cette vidéo.
Tu quoque, orca.
serait sans doute préférable .
Santa Claup
2018-02-11 22:04:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by JPM
Post by joye
Triste de voir que l'orque qui a appris à imiter la voix de son maître
français dit "Hello" au lieu de « Bonjour ».
Il aurait peut-être botoxer les lèvres de cette orque pour qu'elle puisse
articuler un "B" ?
Post by joye
http://youtu.be/d73xUWBkje4
Beaucoup de blabla pour un seul pauvre 'hello' pas étonnant que tu aies
choisi cette vidéo.
Tu quoque, orca.
serait sans doute préférable .
Je n'y suis pour rien du tout.
Loading...