Discussion:
De l'inconvénient de l'oubli de la virgule
Add Reply
gump
2017-11-28 19:47:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Je ne sais pas si elle aurait sauvé la phrase, mais c'eût été moins
choquant.

"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."

Enterrer ses descendants, c'est moche.

http://www.ohmymag.com/auschwitz/auschwitz-le-message-secret-d-039-un-detenu-dechiffre-70-ans-plus-tard_art114260.html
Copyright © Ohmymag
Harp
2017-11-28 20:07:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Je ne sais pas si elle aurait sauvé la phrase, mais c'eût été moins choquant.
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour laisser un
témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une lettre à ses
descendants qu'il enterrera afin de la laisser à l'abris(sic) des regards
allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Puissant janotisme.
gump
2017-11-28 21:13:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Puissant janotisme.
Oui, un vrai régal lorsqu'on déniche un inédit.
A noter que le procédé peut être volontaire, et devient alors une figure
de rhétorique ( Romain Gary en a semé quelques uns dans "La vie devant
soi" )
gump
2017-11-28 21:14:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
( Romain Gary en a semé quelques uns dans "La vie devant
soi" )
Ou Emile Ajar, au choix.
Sh.Mandrake
2017-11-29 08:31:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
Post by gump
( Romain Gary en a semé quelques uns dans "La vie devant
soi" )
Ou Emile Ajar, au choix.
Non. Émile Ajar était un nom de plume, un pseudonyme.
La personne, c'est bien Romain Gary.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Harp
2017-11-29 08:56:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by gump
Post by gump
( Romain Gary en a semé quelques uns dans "La vie devant
soi" )
Ou Emile Ajar, au choix.
Non. Émile Ajar était un nom de plume, un pseudonyme.
La personne, c'est bien Romain Gary.
C'est plus qu'un nom de plume: Romain Gary a fait passer "La vie devant
soi" pour l'oeuvre de son petit cousin. Un certain Paul Pavlowitch qui
a lui-même pris "Emile Ajar" pour nom de plume.
Sh.Mandrake
2017-11-29 08:58:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Sh.Mandrake
Post by gump
Post by gump
( Romain Gary en a semé quelques uns dans "La vie devant
soi" )
Ou Emile Ajar, au choix.
Non. Émile Ajar était un nom de plume, un pseudonyme.
La personne, c'est bien Romain Gary.
C'est plus qu'un nom de plume: Romain Gary a fait passer "La vie devant
soi" pour l'oeuvre de son petit cousin. Un certain Paul Pavlowitch qui a
lui-même pris "Emile Ajar" pour nom de plume.
Celui qui a écrit était bien R. Gary.
Qu'il ait fait passer le livre pour celui de son petit cousin n'y change
rien. Le nom de plume est celui de R. Gary.
--
Ubuntou,

Le Magicien
joye
2017-11-28 20:41:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
Je ne sais pas si elle aurait sauvé la phrase, mais c'eût été moins
choquant.
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
gump
2017-11-28 20:49:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
On comprend évidemment la phrase, mais l'effet produit à la première
lecture est détestable, et aurait pu être évité.
joye
2017-11-28 21:44:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
Post by joye
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
On comprend évidemment la phrase, mais l'effet produit à la première
lecture est détestable, et aurait pu être évité.
Je la préfère à la phrase qui parle du monstre qui a assassiné son
pauvre clebs.
Olivier Miakinen
2017-11-28 22:28:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by gump
Je ne sais pas si elle aurait sauvé la phrase, mais c'eût été moins
choquant.
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
Non, ça pourrait rester la lettre, en tout cas plus facilement que sa
fille. Quoi qu'il en soit la phrase reste mal fichue. Moi, j'aurais
répété le nom :

« [...] il écrit une lettre à ses descendants, lettre qu'il enterrera
afin de la laisser à l'abri des regards allemands. »
--
Olivier Miakinen
Lanarcam
2017-11-28 22:41:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by gump
Je ne sais pas si elle aurait sauvé la phrase, mais c'eût été moins
choquant.
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
Non, ça pourrait rester la lettre, en tout cas plus facilement que sa
fille. Quoi qu'il en soit la phrase reste mal fichue. Moi, j'aurais
« [...] il écrit une lettre à ses descendants, lettre qu'il enterrera
afin de la laisser à l'abri des regards allemands. »
Il écrit une lettre à ses descendants puis il l'enterre afin de la
mettre à l'abri des regards allemands.
Harp
2017-11-29 08:47:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by gump
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
Non, ça pourrait rester la lettre, en tout cas plus facilement que sa
fille. Quoi qu'il en soit la phrase reste mal fichue. Moi, j'aurais
« [...] il écrit une lettre à ses descendants, lettre qu'il enterrera
afin de la laisser à l'abri des regards allemands. »
Il écrit une lettre à ses descendants puis il l'enterre afin de la
mettre à l'abri des regards allemands.
Très bien. C'est écrit dans le sens chronologique, c'est simple et
c'est clair. Le "puis" renforce le sens chronologique sans en faire des
tonnes.

De façon générale, il mieux _éviter_ les "que", les "qui", les
"qu'ils"...C'est laid, c'est lourd et ça peut créer des confusions.
BéCé
2017-11-29 12:24:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by gump
Je ne sais pas si elle aurait sauvé la phrase, mais c'eût été moins
choquant.
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
Non, ça pourrait rester la lettre, en tout cas plus facilement que sa
fille. Quoi qu'il en soit la phrase reste mal fichue. Moi, j'aurais
« [...] il écrit une lettre à ses descendants, lettre qu'il enterrera
afin de la laisser à l'abri des regards allemands. »
Il écrit une lettre à ses descendants puis il l'enterre afin de la
mettre à l'abri des regards allemands.
Je propose :
"Il écrit une lettre à ses descendants puis il l'enterre [afin de la
mettre] à l'abri des regards allemands."


--
BéCé
www.bernardcordier.com
joye
2017-11-28 22:46:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by gump
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
Non, ça pourrait rester la lettre
Oui, je le sais. Ma question était pour montrer à gump que le fond de la
phrase reste toujours compréhensible, ce qu'il a dit lui aussi en me
répondant.
Harp
2017-11-29 09:42:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by gump
"Marcel Nadjari est détenu dans le camp d'Auschwitz en 1944. Pour
laisser un témoignage des atrocités subies par les détenus, il écrit une
lettre à ses descendants qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abris(sic) des regards allemands."
Enterrer ses descendants, c'est moche.
Oui, mais qui serait alors la "la" qu'il laisse à l'abri ? Sa fille ?
Non, ça pourrait rester la lettre
Oui, je le sais. Ma question était pour montrer à gump que le fond de la
phrase reste toujours compréhensible, ce qu'il a dit lui aussi en me
répondant.
Il resterait à comprendre comment l'enterrement des descendants permet
de laisser la lettre à l'abri.
joye
2017-11-29 12:39:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by joye
Oui, je le sais. Ma question était pour montrer à gump que le fond de
la phrase reste toujours compréhensible, ce qu'il a dit lui aussi en
me répondant.
Il resterait à comprendre comment l'enterrement des descendants permet
de laisser la lettre à l'abri.
Ceux qui lisent bien auront d'abord vu et compris que la phrase parle de
la lettre qu'il a écrite à ses descendants /et/ aussi qu'il l'a écrite
parce qu'il voulait laisser un témoignage.

Un enterrage aurait été forcément pour la lettre afin de la mettre à
l'abri, pas pour ceux qui devaient la lire plus tard.

Dites-moi, Harp, si vous lisez le mot « reculer », pensez-vous tout de
suite à quelqu'un qui va se faire remplacer ses fesses ?
Sh.Mandrake
2017-11-29 12:44:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Dites-moi, Harp, si vous lisez le mot « reculer », pensez-vous tout de
suite à quelqu'un qui va se faire remplacer ses fesses ?
« ... remplacer les fesses. »
« ... remplacer ses fesses » est un anglicisme.

Quant à remplacer ses fèces, n'en parlons pas.
Cela excite certains appétits...
--
Le Magicien
joye
2017-11-29 13:14:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by joye
Dites-moi, Harp, si vous lisez le mot « reculer », pensez-vous tout de
suite à quelqu'un qui va se faire remplacer ses fesses ?
« ... remplacer les fesses. »
« ... remplacer ses fesses » est un anglicisme.
Vous avez raison.

Désolée d'avoir mis la langue français en péril ultime !

Quoique...se faire remplacer /les/ fesses ne préciserait pas exactement
lesquelles. S'il s'agissait des fesses en provenance de madame Harp, par
exemple.. OH !
Post by Sh.Mandrake
Quant à remplacer ses fèces, n'en parlons pas.
Cela excite certains appétits...
On notera que c'est vous qui en parlez...

Euh.

P.-S. : Si vous changiez votre pseudo à H. Kendra, cela ferait le
bonheur de mon correcteur en plein surmenage.

;-)
Sh.Mandrake
2017-11-29 13:37:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Sh.Mandrake
Post by joye
Dites-moi, Harp, si vous lisez le mot « reculer », pensez-vous tout
de suite à quelqu'un qui va se faire remplacer ses fesses ?
« ... remplacer les fesses. »
« ... remplacer ses fesses » est un anglicisme.
Vous avez raison.
Désolée d'avoir mis la langue français en péril ultime !
Pas d'accord ! Vous aggravez votre cas.

[...]
--
Le Magicien
joye
2017-11-29 13:58:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by joye
Post by Sh.Mandrake
Post by joye
Dites-moi, Harp, si vous lisez le mot « reculer », pensez-vous tout
de suite à quelqu'un qui va se faire remplacer ses fesses ?
« ... remplacer les fesses. »
« ... remplacer ses fesses » est un anglicisme.
Vous avez raison.
Désolée d'avoir mis la langue français en péril ultime !
Pas d'accord ! Vous aggravez votre cas.
OK.

Pas désolée.

Heureux ?
Michal
2017-11-29 13:42:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by joye
Post by Sh.Mandrake
Post by joye
Dites-moi, Harp, si vous lisez le mot « reculer », pensez-vous
tout de suite à quelqu'un qui va se faire remplacer ses fesses ?
« ... remplacer les fesses. »
« ... remplacer ses fesses » est un anglicisme.
[2 fautes enlevées].
Post by joye
Post by Sh.Mandrake
Quant à remplacer ses fèces, n'en parlons pas.
Cela excite certains appétits...
On notera que c'est vous qui en parlez...
lol CQFD. Pour une fois, merci joye.
À verser dans les pièces à conviction.
Je n'ai rien à ajouter, votre Honneur, comme on dit chez toi.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-11-29 14:27:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
[2 fautes enlevées].
Pauv'coco. C'est que je t'en donne, du souci ! ;)
--
Le Magicien
Le Pépé à chênes
2017-11-28 23:48:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
« [...] il écrit une lettre à ses descendants, lettre qu'il enterrera
afin de la laisser à l'abri des regards allemands. »
La répétition est lourde, parce que les deux termes sont trop proches.
Il y a pourtant une autre solution pour garder une relative : « [...] il
écrit à ses descendants une lettre qu'il enterrera afin de la laisser à
l'abri des regards allemands. »
Sh.Mandrake
2017-11-29 08:39:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
« [...] il écrit une lettre à ses descendants, lettre qu'il enterrera
afin de la laisser à l'abri des regards allemands. »
    La répétition est lourde, parce que les deux termes sont trop
proches. Il y a pourtant une autre solution pour garder une relative : «
[...] il écrit à ses descendants une lettre qu'il enterrera afin de la
laisser à l'abri des regards allemands. »
Bah voilà !
--
Ubuntou,

Le Magicien
Loading...