Discussion:
pourquoi l'accent circonflexe disparaît dans ces mots?
Add Reply
rime35
2018-05-23 14:28:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bonjour,
on dit :
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Michele
2018-05-23 14:39:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
L’accent circonflexe n’existe que sur le masculin singulier, pas sur les
autres formes.
--
Michèle
e***@gmail.com
2018-05-23 14:48:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Michèle, c'est valable pour tout ? n'importe quel mot ayant un accent circonflexe au masculin singulier ?
joye
2018-05-23 14:49:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
« Selon "Les rectifications de l'orthographe", l'accent circonflexe
n'est maintenu sur la voyelle /u/ que pour éviter des homographies : dû,
crû, et recrû ainsi que crû(e)s et recrûe(s), mais /redu/ et /mu/ »

cf :

Google Livres

Le français correct: Guide pratique des difficultés
De Maurice Grevisse, Michèle Lenoble-Pinson
BéCé
2018-05-23 15:29:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Au masculin singulier, l’accent évite la confusion avec le partitif "du"
(je mange du pain). Avec les autres forme, ce risque disparait.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-23 16:57:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
Au masculin singulier, l’accent évite la confusion avec le partitif "du"
(je mange du pain). Avec les autres forme, ce risque disparait.
Pareil pour (mais qui garde le circonflexe au féminin et/ou pluriel) :

- sur·e (au-dessus ou acide) et sûr·e (certain)

- mur (construction) et mûr·e (bon à être récolté ou réalisé, réfléchi,
ivre ou le fruit du mûrier)
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez mûrir les phrases dans leur con-
texte avant de surir sciemment.
Anne G
2018-05-23 20:02:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
- sur·e (au-dessus ou acide)
Il faudrait inventer sür, pour ne pas confondre.
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-24 13:41:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anne G
Il faudrait inventer sür, pour ne pas confondre.
<http://img.over-blog-kiwi.com/0/86/53/69/20150728/ob_06208a_9k>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez inventer les phrases dans leur con-
texte avant de foncondre sciemment.
Harp
2018-05-25 10:55:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
Au masculin singulier, l’accent évite la confusion avec le partitif "du"
(je mange du pain). Avec les autres forme, ce risque disparait.
- sur·e (au-dessus ou acide) et sûr·e (certain)
- mur (construction) et mûr·e (bon à être récolté ou réalisé, réfléchi,
ivre ou le fruit du mûrier)
Mais comment distinguer la passe et la passe ?
Je propose "la pãsse".


Comment faire entre le temps et le temps ?
Je suggère "le tëmps".


Comment s'en sortir pour le jet et le jet ?
Allons-y pour "le jêt".




C'est stupide, c'est l'esprit de l'orthographe française.
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-25 12:08:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
C'est stupide, c'est l'esprit de l'orthographe française.
Cela étant acquis, qu'est-ce qu'on fait ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Barnabé
2018-05-28 14:27:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Cela étant acquis, qu'est-ce qu'on fait ?
Faites où vous voulez mais ne marchez pas dedans !...
--
Barnabé
Bernd
2018-05-23 16:35:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
on dit : dû à son attitude etc mais dès qu'avec le même sens le mot
s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît. En
connaissez-vous la raison?
Pour ne pas le confondre avec l'article indéfini du (du vin)
:
Désolé : même réponse qu'un article antérieur que je n'ai pas lu avant
de répondre.
--
A+
--
Romer
BéCé
2018-05-23 16:46:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
on dit : dû à son attitude etc mais dès qu'avec le même sens le mot
s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît. En
connaissez-vous la raison?
Pour ne pas le confondre avec l'article indéfini du (du vin)
Désolé : même réponse qu'un article antérieur que je n'ai pas lu avant
de répondre.
Ne vous désolez pas. Votre réponse complète la mienne : le partitif "du"
et l'article "de le" contracté en "du" ne sont point la même chose.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-23 17:06:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
le partitif "du" et l'article "de le" contracté en "du" ne sont point
la même chose.
Toutafé !

Dans « j'ai bu du vin en vidant le fond du vin », on perçoit tout de
suite la différence...
--
Jean-Pierre Kuypers
Harp
2018-05-24 08:32:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
on dit : dû à son attitude etc mais dès qu'avec le même sens le mot
s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît. En
connaissez-vous la raison?
Pour ne pas le confondre avec l'article indéfini du (du vin)
Désolé : même réponse qu'un article antérieur que je n'ai pas lu avant
de répondre.
--
A+
Et pourtant personne n'a de problème à l'oral pour distinguer "du" et "dû".


C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat que
les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.

Le résultat va à l'encontre du but recherché: les écoliers francophones se
retrouvent en queue de classements des enquêtes internationales portant sur
la maîtrise de l'écrit.
Bernd
2018-05-24 11:09:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Et pourtant personne n'a de problème à l'oral pour distinguer "du" et "dû".
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait en F. des
championnats d'orthographe qui ont duré des années (Pivot).
Ces amis étaient hilares !
Post by Harp
C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat que
les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.
De fait à l'oral c'est tout de même plus simple - on peut faire répéter
au pire si une ambiguïté survient.
Post by Harp
Le résultat va à l'encontre du but recherché: les écoliers francophones se
retrouvent en queue de classements des enquêtes internationales portant sur
la maîtrise de l'écrit.
Pourtant les Anglophones devraient avoir eux-aussi du mal. Sans accents
l'orthographe de leur langue ne va pas de soi du fait que des
combinaisons de lettres vont les remplacer...
--
A+
--
Romer

En espérant ne pas avoir commis trop de fautes ;-)
Bernd
2018-05-24 11:10:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait
amis allemands - ça commence mal :-)
--
A+
--
Romer
BéCé
2018-05-24 11:51:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
Post by Bernd
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait
amis allemands - ça commence mal :-)
Un puit sans fond, disiez-vous ;-)
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2018-05-24 11:54:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Bernd
Post by Bernd
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait
amis allemands - ça commence mal :-)
Un puit sans fond, disiez-vous ;-)
Bien sûr, tout le monde sait qu'on doit écrire un puy sans fond.
BéCé
2018-05-24 16:51:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Bernd
Post by Bernd
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait
amis allemands - ça commence mal :-)
Un puit sans fond, disiez-vous ;-)
Bien sûr, tout le monde sait qu'on doit écrire un puy sans fond.
Je vous file mon droit d'ainesse contre un plat de lentilles.
Ça vous va ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2018-05-24 17:02:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Bernd
Post by Bernd
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait
amis allemands - ça commence mal :-)
Un puit sans fond, disiez-vous ;-)
Bien sûr, tout le monde sait qu'on doit écrire un puy sans fond.
Je vous file mon droit d'ainesse contre un plat de lentilles.
Ça vous va ?
Vous voulez du petit salé avec ?
Harp
2018-05-24 12:26:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
Post by Harp
Et pourtant personne n'a de problème à l'oral pour distinguer "du" et "dû".
Tout cela est vrai - l'orthographe française est un puit sans fond.
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait en F. des
championnats d'orthographe qui ont duré des années (Pivot).
Ces amis étaient hilares !
Post by Harp
C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat que
les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.
De fait à l'oral c'est tout de même plus simple - on peut faire répéter
au pire si une ambiguïté survient.
"je l'aimais trop"
"jeux laids mais trop"
"gelé métro"
"gelés, mes trots"
"je l'ai, maître Ho"...

Avec le contexte, on s'en sort.
Post by Bernd
Post by Harp
Le résultat va à l'encontre du but recherché: les écoliers francophones se
retrouvent en queue de classements des enquêtes internationales portant
sur la maîtrise de l'écrit.
Pourtant les Anglophones devraient avoir eux-aussi du mal. Sans accents
l'orthographe de leur langue ne va pas de soi du fait que des
combinaisons de lettres vont les remplacer...
L'esprit de l'orthographe de l'anglais est plutôt à l'opposé du français: on
compte sur la bonne intelligence du lecteur pour lire correctement "brough",
"enough", "rough", "tough"...même quand ça ne se prononce pas de la même
façon. Et ça marche. Nul besoin de peinturlurer les mots d'accents qui
compliquent au lieu de simplifier.
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-24 13:51:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article (Dans l'article)
Post by Bernd
Je disais un jour à des amis allemand qu'on organisait en F. des
championnats d'orthographe qui ont duré des années (Pivot).
Ces amis étaient hilares !
Dans le Royaume, le concours pivot de la dictée est la dictée Balfroid
(dit par air)
<https://www.la-dictee-du-balfroid.be>

Il fut un temps où l'heureux·e vainqueur·e se voyait remettre un
magnifique... dictionnaire.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez organiser les phrases dans leur con-
texte avant de dicter sciemment.
Bernd
2018-05-24 13:57:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Il fut un temps où l'heureux·e vainqueur·e se voyait remettre un
magnifique... dictionnaire.
Est-ce qu'il cachait sa joie ?
--
A+
--
Romer
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-24 14:57:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article (Dans l'article)
Post by Bernd
Post by Jean-Pierre Kuypers
Il fut un temps où l'heureux·e vainqueur·e se voyait remettre un
magnifique... dictionnaire.
Est-ce qu'il cachait sa joie ?
Grande était celle d'avoir gagné le concours.
Et le dictionnaire pouvait servir aussi pour rehausser le tabouret du
piano
<http://www.la-dictee-du-balfroid.be/wp-content/uploads/2015/08/DSC_3798-
300x199.jpg>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez remettre les phrases dans leur con-
texte avant de cacher sciemment.
Anansi
2018-05-24 16:10:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by Bernd
Post by Jean-Pierre Kuypers
Il fut un temps où l'heureux·e vainqueur·e se voyait remettre un
magnifique... dictionnaire.
Est-ce qu'il cachait sa joie ?
Grande était celle d'avoir gagné le concours.
Et le dictionnaire pouvait servir aussi pour rehausser le tabouret du
piano
<http://www.la-dictee-du-balfroid.be/wp-content/uploads/2015/08/DSC_3798-
300x199.jpg>
Dans la pile il y a aussi un logiciel de correction.
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-24 17:24:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Jean-Pierre Kuypers
Et le dictionnaire pouvait servir aussi pour rehausser le tabouret du
piano
<http://www.la-dictee-du-balfroid.be/wp-content/uploads/2015/08/DSC_3798-
300x199.jpg>
Post by Anansi
Dans la pile il y a aussi un logiciel de correction.
Humm ! pas fort utile pour rehausser le tabouret...
--
Jean-Pierre Kuypers
Chico T
2018-05-25 06:15:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
Post by Harp
C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat que
les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.
De fait à l'oral c'est tout de même plus simple - on peut faire répéter
au pire si une ambiguïté survient.
Existe-t-il d'exemples réels où l'on risque de confondre dû et du, même
en contexte ?
Post by Bernd
Post by Harp
Le résultat va à l'encontre du but recherché: les écoliers francophones se
retrouvent en queue de classements des enquêtes internationales portant sur
la maîtrise de l'écrit.
Pourtant les Anglophones devraient avoir eux-aussi du mal. Sans accents
l'orthographe de leur langue ne va pas de soi du fait que des
combinaisons de lettres vont les remplacer...
L'orthographe dans les forums anglophones a sa part de l'aléatoire,
c'est vrai ; mais une orthographe sans accents est mieux adaptée au
clavier. Les accents appartiennent à l'ère de la plume, à l'ère de l'oie
chauve. :-)
Michele
2018-05-25 06:35:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Bernd
Post by Harp
C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat que
les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.
De fait à l'oral c'est tout de même plus simple - on peut faire répéter
au pire si une ambiguïté survient.
Existe-t-il d'exemples réels où l'on risque de confondre dû et du, même
en contexte ?
À priori, non.
--
Michèle
Harp
2018-05-25 10:04:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Chico T
Post by Bernd
Post by Harp
C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat
que les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.
De fait à l'oral c'est tout de même plus simple - on peut faire répéter
au pire si une ambiguïté survient.
Existe-t-il d'exemples réels où l'on risque de confondre dû et du, même
en contexte ?
Il n'y a aucun risque de confondre dû et du, même et surtout en contexte.
Post by Michele
À priori, non.
Il n'y a pas d'accent dans "a priori".
Michele
2018-05-25 11:15:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Michele
Post by Chico T
Post by Bernd
Post by Harp
C'est tout le drame de cette orthographe imbécile qui part du postulat
que les gens sont plus bêtes lorsqu'ils lisent que lorsqu'ils écoutent.
De fait à l'oral c'est tout de même plus simple - on peut faire répéter
au pire si une ambiguïté survient.
Existe-t-il d'exemples réels où l'on risque de confondre dû et du, même
en contexte ?
Il n'y a aucun risque de confondre dû et du, même et surtout en contexte.
Post by Michele
À priori, non.
Il n'y a pas d'accent dans "a priori".
Tu as raison.
--
Michèle
Anansi
2018-05-25 16:33:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Harp
Post by Michele
À priori, non.
Il n'y a pas d'accent dans "a priori".
Tu as raison.
Comme d'habitude, il est péremptoire et il a tort.
Il n'y a pas d'accent dans /a priori/, en italique, locution latine, il
y a un accent dans à priori en caractères romains depuis les
rectifications orthographiques de 1990.
joye
2018-05-25 12:06:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Chico T
Existe-t-il d'exemples réels où l'on risque de confondre dû et du, même
en contexte ?
À priori, non.
Dans ce contexte, tu as dû savoir.

Pas tu as du savoir.

Évidemment.
Harp
2018-05-25 10:01:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
L'orthographe dans les forums anglophones a sa part de l'aléatoire, c'est
vrai ; mais une orthographe sans accents est mieux adaptée au clavier. Les
accents appartiennent à l'ère de la plume, à l'ère de l'oie chauve. :-)
Sur fr.soc.environnement il y a quelques années, un type écrivait comme ça :



"L'environnement est devenu une question centrale de
nos societes alors que l'interpretation de l'histoire a toujours ete sujet
aux polemiques. Les questions environnementales soulignent aujourd'hui plus
que jamais le besoin pour la regulation de l'activite economique ce qui est
directement oppose au discours dominant des 25 dernieres annees. Ce qui
explique en partie la deferlante de desinformation auquel nous sommes sujet."




Pas d'accents, mais ça passait bien quand même.
BéCé
2018-05-31 07:37:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
L'orthographe dans les forums anglophones a sa part de l'aléatoire, c'est
vrai ; mais une orthographe sans accents est mieux adaptée au clavier. Les
accents appartiennent à l'ère de la plume, à l'ère de l'oie chauve. :-)
"L'environnement est devenu une question centrale de
nos societes alors que l'interpretation de l'histoire a toujours ete sujet
aux polemiques. Les questions environnementales soulignent aujourd'hui plus
que jamais le besoin pour la regulation de l'activite economique ce qui est
directement oppose au discours dominant des 25 dernieres annees. Ce qui
explique en partie la deferlante de desinformation auquel nous sommes sujet."
Pas d'accents, mais ça passait bien quand même.
Le besoin de quoi, au fait ?
Ça serait mieux passé avec "Les questions environnementales soulignent
aujourd'hui plus que jamais le besoin de (d'une) regulation de
l'activite economique..."
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-31 08:41:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Harp
Pas d'accents, mais ça passait bien quand même.
Le besoin de quoi, au fait ?
Ça serait mieux passé avec "Les questions environnementales soulignent
aujourd'hui plus que jamais le besoin de (d'une) regulation de
l'activite economique..."
Cette question importante fait justement l'objet d'un debat au Palais
des Congres a Nice.

Par contre, les aspirants medecins repugnent a faire leur stage au
Centre hospitalier Sainte-Marie parce qu'ils craignent d'y rester
internes.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez passer les phrases dans leur con-
texte avant de reguler sciemment.
RVG
2018-05-30 22:58:50 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque ou
icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché au-dessus de
la voyelle qu'il suit.

Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de Jésus-Christ
abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché indique en plus le fait
de l'abréviation.

Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
--
Ne soyez jamais rentables !

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
BéCé
2018-05-31 07:40:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque ou
icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché au-dessus de
la voyelle qu'il suit.
Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de Jésus-Christ
abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché indique en plus le fait
de l'abréviation.
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
C'est ce même manque de place sur les pages web qui modifie la
ponctuation. Ainsi les espaces devant : ? et autres tendent-elles à
disparaître.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-31 08:43:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
[...]
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
Qui explique bien pourquoi "due" s'écrit sans accent, non ?...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez écrire les phrases dans leur con-
texte avant de disparaître sciemment.
BéCé
2018-05-31 09:47:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
[...]
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
Qui explique bien pourquoi "due" s'écrit sans accent, non ?...
Heu oui. Pourquoi cette remarque ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-05-31 09:59:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
[...]
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
Qui explique bien pourquoi "due" s'écrit sans accent, non ?...
Heu oui. Pourquoi cette remarque ?
Parce que « Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du
circonflexe », mais je ne vois pas le 's' dans « due ».
--
Jean-Pierre Kuypers
RVG
2018-06-01 22:39:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît.
[...]
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
Qui explique bien pourquoi "due" s'écrit sans accent, non ?...
Heu oui. Pourquoi cette remarque ?
Parce que « Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du
circonflexe », mais je ne vois pas le 's' dans « due ».
Peut-être parce que seul le mot au masculin prêterait à confusion avec
l'article.
--
Ne soyez jamais rentables !

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
Jean-Pierre Kuypers
2018-06-02 07:04:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article (Dans l'article)
Post by RVG
Post by Jean-Pierre Kuypers
Parce que « Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du
circonflexe », mais je ne vois pas le 's' dans « due ».
Peut-être parce que seul le mot au masculin prêterait à confusion avec
l'article.
C'est bien mon avis aussi.
Rien à voir donc avec un hypothétique 's' qui aurait disparu.
--
Jean-Pierre Kuypers
RVG
2018-06-05 11:35:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by RVG
Post by Jean-Pierre Kuypers
Parce que « Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du
circonflexe », mais je ne vois pas le 's' dans « due ».
Peut-être parce que seul le mot au masculin prêterait à confusion avec
l'article.
C'est bien mon avis aussi.
Rien à voir donc avec un hypothétique 's' qui aurait disparu.
C'est un usage plus tardif. Il reste que l'usage historique du
circonflexe provient bien d'une abréviation dont le "s" horizontal est
le signe.
--
Ne soyez jamais rentables !

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
Anansi
2018-05-31 16:21:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Un peu plus tardivement il me semble. Vers le 16e siècle, donc au début
de la Renaissance en France.
Post by BéCé
Post by RVG
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque ou
icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché au-dessus de
la voyelle qu'il suit.
Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de Jésus-Christ
abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché indique en plus le fait
de l'abréviation.
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
C'est ce même manque de place sur les pages web qui modifie la
ponctuation. Ainsi les espaces devant : ? et autres tendent-elles à
disparaître.
Malheureusement, l'explication est incomplète. L'accent circonflexe
avait d'autre usages, comme de noter une voyelle longue là où il y en
avait deux, comme dans âge qui s'écrivait auparavant aage.
Pour dû, c'est plus simple. Dû vient de devoir (deuoir) et s'écrivait
deu. La diphtongue a disparu et on a noté dëu pour indiquer que le e ne
se prononçait pas, puis finalement dû qui conserve la trace du e amuï et
disparu.
BéCé
2018-05-31 17:02:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Un peu plus tardivement il me semble. Vers le 16e siècle, donc au début
de la Renaissance en France.
Post by BéCé
Post by RVG
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque ou
icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché au-dessus de
la voyelle qu'il suit.
Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de Jésus-Christ
abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché indique en plus le fait
de l'abréviation.
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
C'est ce même manque de place sur les pages web qui modifie la
ponctuation. Ainsi les espaces devant : ? et autres tendent-elles à
disparaître.
Malheureusement, l'explication est incomplète. L'accent circonflexe
avait d'autre usages, comme de noter une voyelle longue là où il y en
avait deux, comme dans âge qui s'écrivait auparavant aage.
Pour dû, c'est plus simple. Dû vient de devoir (deuoir) et s'écrivait
deu. La diphtongue a disparu et on a noté dëu pour indiquer que le e ne
se prononçait pas, puis finalement dû qui conserve la trace du e amuï et
disparu.
C'est deü qu'il fallait donc écrire !
--
BéCé
(tonnant)
Anansi
2018-05-31 17:22:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Anansi
Post by BéCé
Post by RVG
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues", l'accent circonflexe disparaît.
En connaissez-vous la raison?
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Un peu plus tardivement il me semble. Vers le 16e siècle, donc au début
de la Renaissance en France.
Post by BéCé
Post by RVG
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque ou
icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché au-dessus de
la voyelle qu'il suit.
Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de Jésus-Christ
abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché indique en plus le fait
de l'abréviation.
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
Merci pour l'explication.
C'est ce même manque de place sur les pages web qui modifie la
ponctuation. Ainsi les espaces devant : ? et autres tendent-elles à
disparaître.
Malheureusement, l'explication est incomplète. L'accent circonflexe
avait d'autre usages, comme de noter une voyelle longue là où il y en
avait deux, comme dans âge qui s'écrivait auparavant aage.
Pour dû, c'est plus simple. Dû vient de devoir (deuoir) et s'écrivait
deu. La diphtongue a disparu et on a noté dëu pour indiquer que le e ne
se prononçait pas, puis finalement dû qui conserve la trace du e amuï et
disparu.
C'est deü qu'il fallait donc écrire !
Seulement après 1990. J'ai oublié le cas de piqûre qui s'écrivait
piqueure encore au 14e siècle.
Michal
2018-06-09 12:07:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by Anansi
Post by BéCé
Post by RVG
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Un peu plus tardivement il me semble. Vers le 16e siècle, donc au
début de la Renaissance en France.
En complément, comme je le disais à RVG :
On trouve beaucoup d'abréviations de ce type en calligraphie slavonne
depuis le XIe siècle.
(Evangéliaire d'Ostromir, 1056).
Alors qu'il n'y a pas d'accent circonflexe en cyrillique.
Post by Anansi
Post by BéCé
Post by RVG
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque
ou icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché
au-dessus de la voyelle qu'il suit.
Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de
Jésus-Christ abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché
indique en plus le fait de l'abréviation.
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui
en tenait lieu.
Merci pour l'explication.
C'est ce même manque de place sur les pages web qui modifie la
ponctuation. Ainsi les espaces devant : ? et autres tendent-elles à
disparaître.
Malheureusement, l'explication est incomplète. L'accent circonflexe
avait d'autre usages, comme de noter une voyelle longue là où il y en
avait deux, comme dans âge qui s'écrivait auparavant aage.
Pour dû, c'est plus simple. Dû vient de devoir (deuoir) et s'écrivait
deu. La diphtongue a disparu et on a noté dëu pour indiquer que le e
ne se prononçait pas, puis finalement dû qui conserve la trace du e
amuï et disparu.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michal
2018-06-09 12:01:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by RVG
Post by rime35
Bonjour,
dû à son attitude etc
mais dès qu'avec le même sens le mot s'écrit comme "dus" ou "dues",
l'accent circonflexe disparaît. En connaissez-vous la raison?
Historiquement le circonflexe n'est pas un accent mais une façon de
noter le "s" suivant une voyelle en latin comme en grec dans la
calligraphie médiévale.
Pour gagner de la place (notamment sur une image: fresque, mosaïque
ou icône où l'espace libre est réduit) on écrit le "s" couché
au-dessus de la voyelle qu'il suit.
Dans le cas d'une abréviation complète, comme le nom de Jésus-Christ
abrégé en IC XC en grec, le "s" ou sigma couché indique en plus le
fait de l'abréviation.
Lorsqu'on écrit le "s" on n'a donc plus besoin du circonflexe qui en
tenait lieu.
On trouve beaucoup d'abréviations de ce type en calligraphie slavonne
depuis le XIe siècle.
(Evangéliaire d'Ostromir, 1056).
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Loading...