Discussion:
Paracuses
(trop ancien pour répondre)
joye
2018-01-06 15:16:00 UTC
Permalink
Raw Message
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté
Oliver Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit
entendre une chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.

En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient
trop de sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le
phénomène s'appelle "mondegreen" (en anglais, au moins).

Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges
verbaux, le problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.

Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il raconte
qu'il a entendu "choir practice" pour "chiropractor" et, ensuite,
"firecrackers" pour "choir practice".

Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé -
une expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
DB
2018-01-06 16:14:32 UTC
Permalink
Raw Message
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté Oliver
Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit entendre une
chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient trop de
sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le phénomène s'appelle
"mondegreen" (en anglais, au moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges verbaux, le
problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il raconte qu'il a
entendu "choir practice" pour "chiropractor" et, ensuite, "firecrackers" pour
"choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé - une
expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un
autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
Anansi
2018-01-06 16:38:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by DB
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté Oliver
Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit entendre une
chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient trop de
sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le phénomène s'appelle
"mondegreen" (en anglais, au moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges verbaux, le
problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il raconte qu'il a
entendu "choir practice" pour "chiropractor" et, ensuite, "firecrackers" pour
"choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé - une
expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un
autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
Et inversement. Jean Tardieu s'est amusé dans « Un mot pour un autre » à
remplacer les mots par d'autres de même nature grammaticale, quelquefois
avec une consonance proche, mais sans aucun lien sémantique. On ne
comprend que grâce au contexte.
DB
2018-01-06 16:49:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Et inversement. Jean Tardieu s'est amusé dans « Un mot pour un autre » à
remplacer les mots par d'autres de même nature grammaticale, quelquefois
avec une consonance proche, mais sans aucun lien sémantique. On ne
comprend que grâce au contexte.
Oui, superbe texte. Très drôle quand c'est bien joué.
Michal
2018-01-06 17:16:36 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Anansi
Post by DB
Post by joye
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté
Oliver Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on
croit entendre une chose lorsqu'il s'agit de quelque chose
d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui
n'auraient trop de sens dans le contexte. Pour les paroles des
chansons, le phénomène s'appelle "mondegreen" (en anglais, au
moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges
verbaux, le problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il
raconte qu'il a entendu "choir practice" pour "chiropractor" et,
ensuite, "firecrackers" pour "choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français
parlé - une expression insolite que vous avez peut-être mal
entendue ?
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour
un autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
Et inversement. Jean Tardieu s'est amusé dans « Un mot pour un autre
» à remplacer les mots par d'autres de même nature grammaticale,
quelquefois avec une consonance proche, mais sans aucun lien
sémantique. On ne comprend que grâce au contexte.
Et si vous avez de l'eau dans les oreilles, vous pouvez avoir des
parajacousies.

/Boire la tasse, la timbale au tympan/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michal
2018-01-06 17:01:38 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by DB
Post by joye
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté
Oliver Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit
entendre une chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui
n'auraient trop de sens dans le contexte. Pour les paroles des
chansons, le phénomène s'appelle "mondegreen" (en anglais, au
moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges
verbaux, le problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il
raconte qu'il a entendu "choir practice" pour "chiropractor" et,
ensuite, "firecrackers" pour "choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français
parlé - une expression insolite que vous avez peut-être mal
entendue ?
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un
autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
La paracousie est un phénomène résultant d'une affection permanente de
l'appareil auditif, d'ordre médical.
Rien à voir avec les paroles de chansons étrangères, bien sûr. Je me
rappelle très bien que je croyais comprendre des mots français dans les
chansons en anglais quand j'étais petit et que je ne connaissais rien
de la langue.
Ce qui était souvent cocasse, mais je ne l'ai su que plus tard.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
joye
2018-01-06 17:05:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by DB
Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
Dommage, c'est surtout ce que je cherchais.
BéCé
2018-01-06 17:54:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by DB
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté Oliver
Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit entendre une
chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient trop de
sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le phénomène s'appelle
"mondegreen" (en anglais, au moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges verbaux, le
problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il raconte qu'il a
entendu "choir practice" pour "chiropractor" et, ensuite, "firecrackers" pour
"choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé - une
expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un
autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
Il y a une très belle chanson sur ce thème :


--
BéCé
www.bernardcordier.com
Olivier Miakinen
2018-01-06 23:36:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by DB
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un
autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
http://youtu.be/8oCqn3mN2C8
Très belle chanson en effet, mais je ne comprends pas pourquoi sur ce thème.

Voici en revanche une chanson qui est complètement dans le sujet :

--
Olivier Miakinen
Benoit
2018-01-07 01:14:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by BéCé
Post by DB
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes
les langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il
est systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un
autre. Je n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
http://youtu.be/8oCqn3mN2C8
Très belle chanson en effet, mais je ne comprends pas pourquoi sur ce thème.
http://youtu.be/3UZklotSf48
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais deviné l'auteur, pas la chanson.
;)
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Olivier Miakinen
2018-01-07 09:18:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Benoit
Post by Olivier Miakinen
http://youtu.be/3UZklotSf48
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais deviné l'auteur, pas la chanson.
;)
C'est vrai que sur le thème « jouer sur les sons des mots » on peut
penser assez vite à Jean Tardieu, mais que si on ajoute « chanson »
ça fait assez irrésistiblement penser à Boby Lapointe.
--
Olivier Miakinen
BéCé
2018-01-07 09:36:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Benoit
Post by Olivier Miakinen
http://youtu.be/3UZklotSf48
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais deviné l'auteur, pas la chanson.
;)
C'est vrai que sur le thème « jouer sur les sons des mots »
paracuse, syracuse...


on peut
Post by Olivier Miakinen
penser assez vite à Jean Tardieu, mais que si on ajoute « chanson »
ça fait assez irrésistiblement penser à Boby Lapointe.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Olivier Miakinen
2018-01-07 09:41:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Olivier Miakinen
C'est vrai que sur le thème « jouer sur les sons des mots »
paracuse, syracuse...
Merci pour l'explication. Encore une fois je me rends compte que
je lis le contenu des articles (celui de DB auquel tu répondais
contenait le terme « paracousie ») mais que je ne lis généralement
pas le titre (« Re: Paracuses »).
--
Olivier Miakinen
DB
2018-01-07 10:01:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by BéCé
Post by Olivier Miakinen
C'est vrai que sur le thème « jouer sur les sons des mots »
paracuse, syracuse...
Merci pour l'explication. Encore une fois je me rends compte que
je lis le contenu des articles (celui de DB auquel tu répondais
contenait le terme « paracousie ») mais que je ne lis généralement
pas le titre (« Re: Paracuses »).
Oui, « paracousie » est le mot français aujourd'hui, même si « paracuse
» s'est dit un peu au début du XIXe siècle.
https://books.google.fr/books?id=pfuWDcZqvysC&pg=PA238#v=onepage&q&f=false
Mais dans ce que décrit Joye, le mot ne s'applique pas bien en
français. On est plus proche des illusions ou hallucinations sonores ou
auditives, encore que celles-ci puissent aussi autre chose que ces mots
pris pour d'autres.
joye
2018-01-07 14:26:45 UTC
Permalink
Raw Message
Mais dans ce que décrit Joye, le mot ne s'applique pas bien en français.
On est plus proche des illusions ou hallucinations sonores ou auditives,
encore que celles-ci puissent aussi autre chose que ces mots pris pour
d'autres.
Au contraire, c'était exactement ce dont parlait Olivier Sacks, le
célèbre neurologue. J'avoue que j'étais un peu surprise par votre
commentaire qui semblait vouloir le corriger. Je me suis dit alors que
vous ne connaissiez pas son travail.

Vous aimeriez peut-être ses études sur le cerveau et la musique.

https://www.oliversacks.com/books-by-oliver-sacks/musicophilia/

Je pourrais vous envoyer mon exemplaire si cela vous disait.
DB
2018-01-07 15:29:23 UTC
Permalink
Raw Message
Mais dans ce que décrit Joye, le mot ne s'applique pas bien en français. On
est plus proche des illusions ou hallucinations sonores ou auditives,
encore que celles-ci puissent aussi autre chose que ces mots pris pour
d'autres.
Au contraire, c'était exactement ce dont parlait Olivier Sacks, le célèbre
neurologue. J'avoue que j'étais un peu surprise par votre commentaire qui
semblait vouloir le corriger. Je me suis dit alors que vous ne connaissiez
pas son travail.
Vous aimeriez peut-être ses études sur le cerveau et la musique.
https://www.oliversacks.com/books-by-oliver-sacks/musicophilia/
Je pourrais vous envoyer mon exemplaire si cela vous disait.
Merci. Non, je ne connaissais pas du tout son travail. Je vois que le
livre a été traduit en français et est facilement disponible pour un
prix modique. Je vous remercie néanmoins de votre proposition d'envoi.
joye
2018-01-07 15:41:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by DB
Merci. Non, je ne connaissais pas du tout son travail.
Bon, vous n'avez jamais vu le film "Awakenings" (L'Éveil). Le médecin
joué par Robin Williams est Sacks.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Éveil_(film)
Post by DB
Je vois que le
livre a été traduit en français et est facilement disponible pour un
prix modique. Je vous remercie néanmoins de votre proposition d'envoi.
À part ses études neurologiques, il y a aussi "Gratitude" (un superbe
petit livre de réflexions sur sa mort qui s'approchait) et "Oaxaca
Journal" (un voyage botanique au Mexique) que j'ai beaucoup aimés.
Benoit
2018-01-07 14:47:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Benoit
Post by Olivier Miakinen
http://youtu.be/3UZklotSf48
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais deviné l'auteur, pas la chanson.
;)
C'est vrai que sur le thème « jouer sur les sons des mots » on peut
penser assez vite à Jean Tardieu, mais que si on ajoute « chanson »
ça fait assez irrésistiblement penser à Boby Lapointe.
Sinon c'était du Sol/Marc Favreau :

--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Benoit
2018-01-07 15:10:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Benoit
Post by Olivier Miakinen
Post by Benoit
Post by Olivier Miakinen
http://youtu.be/3UZklotSf48
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais deviné l'auteur, pas la chanson.
;)
C'est vrai que sur le thème « jouer sur les sons des mots » on peut
penser assez vite à Jean Tardieu, mais que si on ajoute « chanson »
ça fait assez irrésistiblement penser à Boby Lapointe.
http://youtu.be/iPTVQweBjTc
Ou
avec « Les Indigents »
à partir de 12:44.
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Santa Claup
2018-01-06 18:26:39 UTC
Permalink
Raw Message
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté Oliver
Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit entendre une
chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient trop
de sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le phénomène
s'appelle "mondegreen" (en anglais, au moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges verbaux,
le problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il raconte qu'il
a entendu "choir practice" pour "chiropractor" et, ensuite, "firecrackers"
pour "choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé -
une expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Le phénomène est fréquent en français comme, je suppose, dans toutes les
langues, mais ne constitue pas un cas de *paracousie*, sauf s'il est
systématique. Il s'agit simplement d'avoir compris un mot pour un autre. Je
n'ai pas d'exemple en tête mais ça m'est aussi arrivé.
Systématisme annuel de janvier ou pas, j'entends partout autour de moi
des gens qui répètent tous la même chose en français : "Lapinou hier"
Gloops
2018-01-06 22:12:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Systématisme annuel de janvier ou pas, j'entends partout autour de moi
des gens qui répètent tous la même chose en français : "Lapinou hier"
Ils ont anticipé Pâques, et ont mangé des lapins en chocolat pendant le
réveillon.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
DB
2018-01-06 16:36:20 UTC
Permalink
Raw Message
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient trop de
sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le phénomène s'appelle
"mondegreen" (en anglais, au moins).

Olivier Miakinen
2018-01-06 16:41:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé -
une expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Cela arrive très fréquemment. Un exemple parmi d'autres :

dit : « j'veux pas qu'on l'jette »
compris : « j'veux pas d'courgettes »

dit en retour : « j'veux pas d'courgettes »
compris : « j'ai pas d'fourchette »
--
Olivier Miakinen
Olivier Miakinen
2018-01-06 16:47:08 UTC
Permalink
Raw Message
[Supersedes pour cause de mauvaise mémoire et échange de répliques]
Post by joye
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé -
une expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Cela arrive très fréquemment. Un exemple parmi d'autres :

dit : « j'veux pas qu'on l'jette »
compris : « j'ai pas d'fourchette »

dit en retour : « j'ai pas d'fourchette »
compris : « j'veux pas d'courgettes »
--
Olivier Miakinen
joye
2018-01-06 17:06:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé -
une expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
dit : « j'veux pas qu'on l'jette »
compris : « j'ai pas d'fourchette »
dit en retour : « j'ai pas d'fourchette »
compris : « j'veux pas d'courgettes »
Super !

Merci beaucoup Olivier !
Gloops
2018-01-06 22:09:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Dans son dernier livre ("The River of Consciousness"), le regretté
Oliver Sacks parle de ses « paracuses », un phénomène où l'on croit
entendre une chose lorsqu'il s'agit de quelque chose d'autre.
En principe, ce sont des mots réels qu'on entend mais qui n'auraient
trop de sens dans le contexte. Pour les paroles des chansons, le
phénomène s'appelle "mondegreen" (en anglais, au moins).
Là, toutefois, il ne parlait pas des chansons, mais des échanges
verbaux, le problème exacerbé par le fait qu'il devait sourd.
Par exemple, lors d'une conversation avec son assistante, il raconte
qu'il a entendu "choir practice" pour "chiropractor" et, ensuite,
"firecrackers" pour "choir practice".
Je me demandais s'il n'y avait pas de beaux exemples en français parlé -
une expression insolite que vous avez peut-être mal entendue ?
Nous avons pu nous rendre compte il y a quelques années de notre
tendance à mettre au pouvoir des gens atteints de ce mal.

On leur dit "Non", ils comprennent "Oui".

On leur dit "service public", ils comprennent "profits".
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
joye
2018-01-06 23:08:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gloops
Nous avons pu nous rendre compte il y a quelques années de notre
tendance à mettre au pouvoir des gens atteints de ce mal.
On leur dit "Non", ils comprennent "Oui".
On leur dit "service public", ils comprennent "profits".
Certes, mais dans mon contexte, il ne s'agit de malentendu intentionnel.
Loading...