Discussion:
[Concours ?] Cherche néologisme pour éponyme
Add Reply
Olivier Miakinen
2017-05-22 20:27:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Bonjour,

On sait sur fllf que « éponyme » signifie en français celui qui
a donné son nom à un objet ou à une œuvre. Pourtant, j'entends
assez souvent dire « l'œuvre éponyme de telle personne ».

Pour rire, j'aimerais bien pouvoir prétendre qu'un autre terme
existe et doit être utilisé à la place, terme qui signifierait
« qui a pris son nom de » au lieu de « qui a donné son nom à ».

Qui sait, avec un peu de chance ce néologisme finira par être
adopté, et ceux qui l'auront fait connaître au départ pourront
être fiers d'avoir contribué à son expansion, comme (peut-être)
pour les termes nouvelleur et porcinographe...

Qui sur fllf voudrait être le tout premier, l'inventeur d'un tel
néologisme ? (ou bien sûr la toute première, l'inventrice)
--
Olivier Miakinen
joye
2017-05-22 20:34:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Pour rire, j'aimerais bien pouvoir prétendre qu'un autre terme
existe et doit être utilisé à la place, terme qui signifierait
« qui a pris son nom de » au lieu de « qui a donné son nom à ».
kleptonyme
Post by Olivier Miakinen
Qui sait, avec un peu de chance ce néologisme finira par être
adopté, et ceux qui l'auront fait connaître au départ pourront
être fiers d'avoir contribué à son expansion, comme (peut-être)
pour les termes nouvelleur et porcinographe...
Qui sur fllf voudrait être le tout premier, l'inventeur d'un tel
néologisme ? (ou bien sûr la toute première, l'inventrice)
Je.
Michal
2017-05-22 23:08:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Pour rire, j'aimerais bien pouvoir prétendre qu'un autre terme
existe et doit être utilisé à la place, terme qui signifierait
« qui a pris son nom de » au lieu de « qui a donné son nom à ».
kleptonyme
Quand on voit le mal partout…
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Pierre Hallet
2017-05-22 21:49:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Pour rire, j'aimerais bien pouvoir prétendre qu'un
autre terme existe et doit être utilisé à la place,
terme qui signifierait « qui a pris son nom de »
au lieu de « qui a donné son nom à ».
Marrant : je pensais à ce sujet il y a quelques jours
et je me disais que ça ferait un sujet pour fllf.

Alors allons-y : je propose « aponyme ».
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
BéCé
2017-05-23 08:31:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by Olivier Miakinen
Pour rire, j'aimerais bien pouvoir prétendre qu'un
autre terme existe et doit être utilisé à la place,
terme qui signifierait « qui a pris son nom de »
au lieu de « qui a donné son nom à ».
Marrant : je pensais à ce sujet il y a quelques jours
et je me disais que ça ferait un sujet pour fllf.
Alors allons-y : je propose « aponyme ».
Je crains que le préfixe "apo" ne soit trop polysémique et trop peu connu.

Par ailleurs, il faut bien se rendre compte qu'"éponyme" est fichu ; les
emplois fautifs sont devenus dominants.

Je propose donc une mesure plus radicale : deux mots nouveaux.

Protonyme et exonyme.

Qu'en pense-t-on ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Pierre Hallet
2017-05-23 15:13:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
deux mots nouveaux.
Protonyme et exonyme.
Malheureusement, « exonyme » est déjà pris : ainsi,
le mot « Allemagne » est l'exonyme en français du
mot « Deutschland ». Alors plutôt « protonyme » et
« deutéronyme » ? mais ce dernier est un peu long.

Autre proposition de mot unique si « aponyme » ne
convient pas : « catonyme », inspiré d'un verbe grec
katonomazô (Olivier transcrira bien) dont il existerait
selon le Bailly un emploi "nommer une chose d'après
une autre", tandis qu'il y a un eponomazô qui semble
vouloir dire « surnommer » (EPonyme, SURnom).

(J'ai l'impression que le français n'est pas la seule
langue où « éponyme » est ambigu...)
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Lanarcam
2017-05-23 16:38:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by BéCé
deux mots nouveaux.
Protonyme et exonyme.
Malheureusement, « exonyme » est déjà pris : ainsi,
le mot « Allemagne » est l'exonyme en français du
mot « Deutschland ». Alors plutôt « protonyme » et
« deutéronyme » ? mais ce dernier est un peu long.
Autre proposition de mot unique si « aponyme » ne
convient pas : « catonyme », inspiré d'un verbe grec
katonomazô (Olivier transcrira bien) dont il existerait
selon le Bailly un emploi "nommer une chose d'après
une autre", tandis qu'il y a un eponomazô qui semble
vouloir dire « surnommer » (EPonyme, SURnom).
(J'ai l'impression que le français n'est pas la seule
langue où « éponyme » est ambigu...)
Si éponyme est le surnom, pourquoi pas hyponyme
pour le correspondant ?
Pierre Hallet
2017-05-23 17:28:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Si éponyme est le surnom, pourquoi pas hyponyme
pour le correspondant ?
Parce que « hyponyme » est déjà occupé comme, euh,
antonyme de « hyperonyme ».

Le problème est qu'en grec, il semble y avoir deux racines
pour « au-dessus » mais une seule pour « en dessous ».
(Mais je n'ai jamais étudié le grec et j'espère bien que
quelqu'un me contredira.)
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Michal
2017-05-24 09:13:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by Lanarcam
Si éponyme est le surnom, pourquoi pas hyponyme
pour le correspondant ?
Parce que « hyponyme » est déjà occupé comme, euh,
antonyme de « hyperonyme ».
Le problème est qu'en grec, il semble y avoir deux racines
pour « au-dessus » mais une seule pour « en dessous ».
(Mais je n'ai jamais étudié le grec et j'espère bien que
quelqu'un me contredira.)
Il y a une autre racine dont le sens est proche, qui vous permettrait
d'inventer le « catanyme ».
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michal
2017-05-24 09:15:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Pierre Hallet
Post by Lanarcam
Si éponyme est le surnom, pourquoi pas hyponyme
pour le correspondant ?
Parce que « hyponyme » est déjà occupé comme, euh,
antonyme de « hyperonyme ».
Le problème est qu'en grec, il semble y avoir deux racines
pour « au-dessus » mais une seule pour « en dessous ».
(Mais je n'ai jamais étudié le grec et j'espère bien que
quelqu'un me contredira.)
Il y a une autre racine dont le sens est proche, qui vous permettrait
d'inventer le « catanyme ».
Pardon, le « catonyme », voulais-je écrire.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-06-14 11:30:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 24/05/2017 à 11:13, Michal a écrit :
[...]
Post by Michal
Il y a une autre racine dont le sens est proche, qui vous permettrait
d'inventer le « catanyme ».
Une cata-strophe !
--
Le Magicien
Benoit
2017-05-23 15:41:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Pour rire, j'aimerais bien pouvoir prétendre qu'un autre terme
existe et doit être utilisé à la place, terme qui signifierait
« qui a pris son nom de » au lieu de « qui a donné son nom à ».
Noble, noblaillon, nobilité... demachinchose ?
--
On s'occupe de l'étiquette qu'une fois les vendanges terminées.
Olivier Miakinen
2017-05-23 16:26:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
[propositions pour le pendant d'éponyme]
Note : je préfère ne pas intervenir tout de suite pour
ne pas brider votre créativité ; je le ferai un peu plus
tard.
--
Olivier Miakinen
Pierre Hallet
2017-05-23 17:31:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère ne pas intervenir tout de suite pour
ne pas brider votre créativité ; je le ferai un peu plus
tard.
Si la créativité n'est pas bridée, on peut jeter l'étymologie
par-dessus bord ! Alors pourquoi pas « péonyme » ?
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
joye
2017-05-23 21:56:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère ne pas intervenir tout de suite pour
ne pas brider votre créativité ; je le ferai un peu plus
tard.
Si la créativité n'est pas bridée, on peut jeter l'étymologie
par-dessus bord ! Alors pourquoi pas « péonyme » ?
J'ai mieux : Miakinenonyme.

Halletophoniquement parlant, oeuf corse.
joye
2017-05-23 22:02:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Pierre Hallet
Si la créativité n'est pas bridée, on peut jeter l'étymologie
par-dessus bord ! Alors pourquoi pas « péonyme » ?
J'ai mieux : Miakinenonyme.
Halletophoniquement parlant, oeuf corse.
Il y aurait aussi le ravissant

- nymonyme (nom d'un nom !)
Pierre Hallet
2017-05-24 13:29:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Si la créativité n'est pas bridée, on peut jeter l'étymologie
par-dessus bord ! Alors pourquoi pas « péonyme » ?
Ou « éponyme-enfin-pas-éponyme-le-contraire-mais-tout-
le-monde-aura-compris-hein » (même si je pressens que
ce n'est pas près de figurer dans le Petit Larousse).
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Lanarcam
2017-05-24 13:51:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by Pierre Hallet
Si la créativité n'est pas bridée, on peut jeter l'étymologie
par-dessus bord ! Alors pourquoi pas « péonyme » ?
Ou « éponyme-enfin-pas-éponyme-le-contraire-mais-tout-
le-monde-aura-compris-hein » (même si je pressens que
ce n'est pas près de figurer dans le Petit Larousse).
Peut être dans le Grand Larousse.
BéCé
2017-05-24 16:54:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère ne pas intervenir tout de suite pour
ne pas brider votre créativité ; je le ferai un peu plus
tard.
Si la créativité n'est pas bridée, on peut jeter l'étymologie
par-dessus bord ! Alors pourquoi pas « péonyme » ?
"Péonyme" n'est pas acceptable car délibérément stigmatisant.
Il n'y a pas de sot métier, dit la sagesse populaire, et il n'y a aucune
raison de traiter de tous les noms les pauvres hères qui triment dur
dans les haciendas andalouses ou les latifundia argentines.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Pierre Hallet
2017-05-24 17:30:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
"Péonyme" n'est pas acceptable car délibérément
stigmatisant. Il n'y a pas de sot métier, dit la sagesse
populaire, et il n'y a aucune raison de traiter de tous
les noms les pauvres hères qui triment dur dans les
haciendas andalouses ou les latifundia argentines.
Créativité jusque dans les objections, là...

Alors « héponyme », ce qui permettra, du moins à l'oral,
de riposter, après une distraction : « Mais non, je ne me
suis pas trompé : j'ai dit "héponyme", avec un H ! »
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Michal
2017-05-24 20:33:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Pierre Hallet
Post by BéCé
"Péonyme" n'est pas acceptable car délibérément
stigmatisant. Il n'y a pas de sot métier, dit la sagesse
populaire, et il n'y a aucune raison de traiter de tous
les noms les pauvres hères qui triment dur dans les
haciendas andalouses ou les latifundia argentines.
Créativité jusque dans les objections, là...
Alors « héponyme », ce qui permettra, du moins à l'oral,
de riposter, après une distraction : « Mais non, je ne me
suis pas trompé : j'ai dit "héponyme", avec un H ! »
Votre maman vous a halété ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-06-14 11:31:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
[propositions pour le pendant d'éponyme]
Note : je préfère ne pas intervenir tout de suite pour
ne pas brider votre créativité ; je le ferai un peu plus
tard.
C'est délicat.
--
Le Magicien
Loading...