Discussion:
Tu veux un cocktail avec ton grilled-cheese ?
Add Reply
joye
2017-09-23 12:47:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
L'Office québécois de la langue française aura publié une liste de
plusieurs anglicismes qui sont maintenant acceptés.

Curieusement, je ne retrouve ni la liste (j'ai beau chercher sur leur
site, je ne l'ai pas trouvée), ni un seul article en français qui en
parle ; il y en a pourtant plusieurs en anglais, où l'on peut glaner
quelques-uns de ces péchés mignons.

http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/oqlf-quebec-anglicisms-1.4296376

§

- Grilled-cheese (with hyphen) can be used instead of sandwich
au fromage fondant.

- Baby-boom can be used instead of bébé-boum.

- Cocktail can be used instead of coquetel.

- Softball can be used instead of balle-molle.

- Smash, a term in tennis, can be used instead of coup d'écrasement.

- Leader can be used instead of chef, to describe, for instance, a
politician.

§

Quelqu'un aurait-il la liste complète dans ses leggings ?
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-23 13:10:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
- Softball can be used instead of balle-molle.
Au Québec, on dit "gosse molle", non ?
--
Jean-Pierre Kuypers
gump
2017-09-23 14:34:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
- Softball can be used instead of balle-molle.
Au Québec, on dit "gosse molle", non ?
En tout cas, éviter de dire qu'on a laissé les gosses à la maison.
joye
2017-09-23 23:00:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
- Softball can be used instead of balle-molle.
Au Québec, on dit "gosse molle", non ?
Non, je crois que le phénomène est limité à la Belgique.
Harp
2017-09-24 06:29:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by joye
- Softball can be used instead of balle-molle.
Au Québec, on dit "gosse molle", non ?
Non, je crois que le phénomène est limité à la Belgique.
En Suisse, on dit "doux bijou".
Harp
2017-09-24 06:33:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
L'Office québécois de la langue française aura publié
Drôle de temps. Pourquoi ne pas écrire "a publié" ?
Post by joye
une liste de plusieurs
anglicismes qui sont maintenant acceptés.
Curieusement, je ne retrouve ni la liste (j'ai beau chercher sur leur site,
je ne l'ai pas trouvée), ni un seul article en français qui en parle
Ils ont honte.
Post by joye
il y
en a pourtant plusieurs en anglais, où l'on peut glaner quelques-uns de ces
péchés mignons.
http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/oqlf-quebec-anglicisms-1.4296376
§
- Grilled-cheese (with hyphen) can be used instead of sandwich
au fromage fondant.
- Baby-boom can be used instead of bébé-boum.
- Cocktail can be used instead of coquetel.
Ha ! Ha ! Ha ! Dire que ça existait...
Post by joye
- Softball can be used instead of balle-molle.
Je suis plié, chum. lol
joye
2017-09-24 12:59:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by joye
L'Office québécois de la langue française aura publié
Drôle de temps. Pourquoi ne pas écrire "a publié" ?
Puisque je ne la retrouvais pas, et ne l'ai pas encore localisée.
Post by Harp
Post by joye
une liste de plusieurs anglicismes qui sont maintenant acceptés.
Curieusement, je ne retrouve ni la liste (j'ai beau chercher sur leur
site, je ne l'ai pas trouvée), ni un seul article en français qui en
parle
Ils ont honte.
C'était mon impression. Permettre l'anglais est tout à fait le contraire
de leur raison d'être (comme nous disons en anglais).
Harp
2017-09-24 16:23:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Harp
Post by joye
L'Office québécois de la langue française aura publié
Drôle de temps. Pourquoi ne pas écrire "a publié" ?
Puisque je ne la retrouvais pas, et ne l'ai pas encore localisée.
Post by Harp
Post by joye
une liste de plusieurs anglicismes qui sont maintenant acceptés.
Curieusement, je ne retrouve ni la liste (j'ai beau chercher sur leur
site, je ne l'ai pas trouvée), ni un seul article en français qui en parle
Ils ont honte.
C'était mon impression. Permettre l'anglais est tout à fait le contraire de
leur raison d'être (comme nous disons en anglais).
"raison d'être" se dit également en français.

"coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet assouplissement
linguistique qu'ils auraient dû avoir honte.
Le Pépé à chaines
2017-09-24 18:02:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet assouplissement
linguistique qu'ils auraient dû avoir honte.
C'est un point de vue, mais en portugais par exemple, c'est exactement
la même forme. Les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et autres
lusophones devraient-ils avoir honte ?
Anansi
2017-09-24 18:26:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
"coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet assouplissement
linguistique qu'ils auraient dû avoir honte.
C'est un point de vue, mais en portugais par exemple, c'est exactement
la même forme. Les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et autres
lusophones devraient-ils avoir honte ?
Boris Vian écrivait même coquetèle pour différencier le chic des
réunions littéraires et intellectuelles des cocktails vulgaires des
promoteurs immobiliers et des concessionnaires automobiles.
Le Pépé à chaines
2017-09-24 18:48:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Le Pépé à chaines
C'est un point de vue, mais en portugais par exemple, c'est exactement
la même forme. Les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et autres
lusophones devraient-ils avoir honte ?
Boris Vian écrivait même coquetèle pour différencier le chic des
réunions littéraires et intellectuelles des cocktails vulgaires des
promoteurs immobiliers et des concessionnaires automobiles.
Ce qui m'interpelle, c'est la présence de la séquence "que". Écrire
"coctèle" n'aurait rien enlevé du tout. Mais partant de ce principe,
"coctel" est l'autre forme de "cocteau" ?
Harp
2017-09-24 19:19:50 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet assouplissement
linguistique qu'ils auraient dû avoir honte.
C'est un point de vue, mais en portugais par exemple, c'est exactement la
même forme. Les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et autres lusophones
devraient-ils avoir honte ?
L'ensemble des lusophones est loin d'utiliser cette forme, il est donc
inutile de s'en réclamer.

http://lisboncocktailweek.pt/lisbon-cocktail-week/?age-verified=9c2c73731f


Les bricoleurs de "coquetels" seraient par ailleurs parmi les premiers
à hurler si l'on se mettait à accepter "filosofie". Le respect de
l'étymologie est à géométrie variable.
Le Pépé à chaines
2017-09-24 20:22:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
    C'est un point de vue, mais en portugais par exemple, c'est
exactement la même forme. Les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et
autres lusophones devraient-ils avoir honte ?
L'ensemble des lusophones est loin d'utiliser cette forme, il est donc
inutile de s'en réclamer.
http://lisboncocktailweek.pt/lisbon-cocktail-week/?age-verified=9c2c73731f
Je m'attendais à quelque chose de plus..., comment dire,... de plus
pertinent.

Mais nous pouvons prendre un autre mot pour montrer l'adoption d'un mot
étranger dans une langue donnée : "futebol", chez les lusophones.
Post by Harp
Les bricoleurs de "coquetels" seraient par ailleurs parmi les premiers à
hurler si l'on se mettait à accepter "filosofie". Le respect de
l'étymologie est à géométrie variable.
Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas d'un
problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter le mot
emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe. En
d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus locale.
joye
2017-09-24 21:40:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
    Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas
d'un problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter le
mot emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe. En
d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus locale.
Coule. À partir de désormais, tu écriras :

ticheurte

bloudjine

lideur

ouiquènde

pitza

sandouitche

[...]

:-)
Le Pépé à chaines
2017-09-24 21:55:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
     Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas
d'un problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter
le mot emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe.
En d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus
locale.
Coule.
Touche, oui, mais c'est tout.
Post by joye
ticheurte
Tricot.
Post by joye
bloudjine
Pantalon (mauvaise foi)
Post by joye
lideur
Meneur, responsable, numéro 1...
Post by joye
ouiquènde
Dimanchade
Post by joye
pitza
Une pidza, deux pitse ! Mais tu triches ! Les Napolitains sont comme
les Massaliotes... Au passage, c'est soit "ts" soit "dz" à cause des
contraintes phonotactiques, mais jamais "tz" ou "ds".
Post by joye
sandouitche
Pan bagna !
joye
2017-09-24 22:29:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
     Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit
pas d'un problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais
d'adapter le mot emprunté aux rigueurs de la langue à travers son
orthographe. En d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une
apparence plus locale.
Coule.
    Touche, oui, mais c'est tout.
Post by joye
ticheurte
    Tricot.
Non.

Le tee shirt et les autres que j'ai indiqués sont des mots acceptés en
français.

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/tee-shirt/76986?q=tee+shirt#76084


Selon ta propre défense de l'ortho /coquetèle/, il faut les écrire comme
j'ai indiqué.
Le Pépé à chaines
2017-09-25 07:42:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Selon ta propre défense de l'ortho /coquetèle/, il faut les écrire comme
j'ai indiqué.
Qui t'a donc dit que j'acceptais ces mots ?
joye
2017-09-25 13:10:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Selon ta propre défense de l'ortho /coquetèle/, il faut les écrire
comme j'ai indiqué.
    Qui t'a donc dit que j'acceptais ces mots ?
Tu n'acceptes pas les mots dans le dico ? Soit.

Si l'on te le disais pour un mot en anglais que tu proposais, un qui se
trouvait dans les dictionnaires anglophones, que ferais-tu ?

Je sais ce que tu ferais.

Illoude chite euh brique.

;-)
Michal
2017-09-24 22:43:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by joye
     Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit
pas d'un problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais
d'adapter le mot emprunté aux rigueurs de la langue à travers son
orthographe. En d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs
une apparence plus locale.
Coule.
Touche, oui, mais c'est tout.
Post by joye
ticheurte
Tricot.
Post by joye
bloudjine
Pantalon (mauvaise foi)
Post by joye
lideur
Meneur, responsable, numéro 1...
Post by joye
ouiquènde
Dimanchade
Post by joye
pitza
Une pidza, deux pitse ! Mais tu triches ! Les Napolitains sont comme
les Massaliotes... Au passage, c'est soit "ts" soit "dz" à cause des
contraintes phonotactiques, mais jamais "tz" ou "ds".
Post by joye
sandouitche
Pan bagna !
Il va falloir bien défendre votre bifteck.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chaines
2017-09-25 11:37:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Il va falloir bien défendre votre bifteck.
Je me contenterai d'un tournedos (marseillais) accompagné de frites.
Harp
2017-09-24 23:33:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
    C'est un point de vue, mais en portugais par exemple, c'est
exactement la même forme. Les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et
autres lusophones devraient-ils avoir honte ?
L'ensemble des lusophones est loin d'utiliser cette forme, il est donc
inutile de s'en réclamer.
http://lisboncocktailweek.pt/lisbon-cocktail-week/?age-verified=9c2c73731f
Je m'attendais à quelque chose de plus..., comment dire,... de plus
pertinent.
Je n'ai eu aucune difficulté à trouver un contre-exemple parmi de
nombreux autres. Il ne suffit pas qu'un mot comme "coquetel" existe
dans un dictionnaire portugais pour prétendre que la pratique de ce mot
est généralisée chez les lusophones.
Post by Le Pépé à chaines
Mais nous pouvons prendre un autre mot pour montrer l'adoption d'un mot
étranger dans une langue donnée : "futebol", chez les lusophones.
C'est moche. Au moins, les Français n'ont jamais eu le mauvais goût de
massacrer les noms de sports issus de l'étranger.
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
Les bricoleurs de "coquetels" seraient par ailleurs parmi les premiers à
hurler si l'on se mettait à accepter "filosofie". Le respect de
l'étymologie est à géométrie variable.
Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas d'un
problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter le mot
emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe. En d'autres
termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus locale.
J'avais compris. Il se trouve cependant que le grec ancien n'est pas
plus, et même plutôt moins local que l'anglais moderne pour les
Français ou les Québécois.



Face à un mot d'origine étrangère, il y a plusieurs façons de faire:

Exemple 1: weekend.

a) intégrer "weekend" tel quel.
b) chercher un équivalent comme "fin de semaine".
c) tenter "Ouiquènde".

Le a) s'est imposé, le b) a fait un flop, le c) est une horreur.




Exemple 2: computers.

a) intégrer "computers" tel quel.
b) chercher un équivalent comme "informatique".
c) tenter "Compiouteurz".

Le b) s'est imposé, le c) est une horreur.


Les options c) sont toujours des horreurs.
À moins d'y être forcés dès leur plus jeune âge, les gens rient, ça les
fait rire.
Le Pépé à chaines
2017-09-25 07:58:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Je n'ai eu aucune difficulté à trouver un contre-exemple parmi de
nombreux autres. Il ne suffit pas qu'un mot comme "coquetel" existe dans
un dictionnaire portugais pour prétendre que la pratique de ce mot est
généralisée chez les lusophones.
Il ne suffit pas non plus de dire que l'orthographe "cocktail" est
généralisée en portugais parce qu'on l'a trouvée dans un ou plusieurs
sites. Sinon, autant prendre le magazine Elle pour référence de ce qui
se dit et écrit.
Post by Harp
    Mais nous pouvons prendre un autre mot pour montrer l'adoption
d'un mot étranger dans une langue donnée : "futebol", chez les
lusophones.
C'est moche. Au moins, les Français n'ont jamais eu le mauvais goût de
massacrer les noms de sports issus de l'étranger.
Moche ? Bof... C'est une question d'habitude, dès le biberon...
Post by Harp
    Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas
d'un problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter
le mot emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe.
En d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus
locale.
J'avais compris. Il se trouve cependant que le grec ancien n'est pas
plus, et même plutôt moins local que l'anglais moderne pour les Français
ou les Québécois.
Exemple 2: computers.
a) intégrer "computers" tel quel.
b) chercher un équivalent comme "informatique".
c) tenter "Compiouteurz".
Le b) s'est imposé, le c) est une horreur.
"Informatique", oui, mais c'est d'abord "ordinateur" qui est indiqué
dans tous les bons magasins.
Post by Harp
Les options c) sont toujours des horreurs.
À moins d'y être forcés dès leur plus jeune âge, les gens rient, ça les
fait rire.
Moi, j'aime bien les Italiens et leur pallavolo, qui concurrence son
équivalent anglais. Mais ils ont surtout LE calcio.
Harp
2017-09-25 08:10:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Je n'ai eu aucune difficulté à trouver un contre-exemple parmi de nombreux
autres. Il ne suffit pas qu'un mot comme "coquetel" existe dans un
dictionnaire portugais pour prétendre que la pratique de ce mot est
généralisée chez les lusophones.
Il ne suffit pas non plus de dire que l'orthographe "cocktail" est
généralisée en portugais parce qu'on l'a trouvée dans un ou plusieurs sites.
Sinon, autant prendre le magazine Elle pour référence de ce qui se dit et
écrit.
Ici vous tentez de renverser la charge de la preuve. Je n'ai pas
prétendu que "cocktail" est généralisé en portugais, c'est vous qui
avez prétendu que "coquetel" est généralisé en portugais. Sans aucune
preuve bien entendu.
Post by Le Pépé à chaines
    Mais nous pouvons prendre un autre mot pour montrer l'adoption d'un
mot étranger dans une langue donnée : "futebol", chez les lusophones.
C'est moche. Au moins, les Français n'ont jamais eu le mauvais goût de
massacrer les noms de sports issus de l'étranger.
Moche ? Bof... C'est une question d'habitude, dès le biberon...
    Vous vous égarez. Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas d'un
problème d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter le mot
emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe. En d'autres
termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus locale.
J'avais compris. Il se trouve cependant que le grec ancien n'est pas plus,
et même plutôt moins local que l'anglais moderne pour les Français ou les
Québécois.
Exemple 2: computers.
a) intégrer "computers" tel quel.
b) chercher un équivalent comme "informatique".
c) tenter "Compiouteurz".
Le b) s'est imposé, le c) est une horreur.
"Informatique", oui, mais c'est d'abord "ordinateur" qui est indiqué dans
tous les bons magasins.
Les options c) sont toujours des horreurs.
À moins d'y être forcés dès leur plus jeune âge, les gens rient, ça les
fait rire.
Moi, j'aime bien les Italiens et leur pallavolo, qui concurrence son
équivalent anglais. Mais ils ont surtout LE calcio.
Voilà. "Calcio" est authentiquement italien, il puise ses racines dans
la culture du pays, c'est un mot bien formé.
Le Pépé à chaines
2017-09-25 12:43:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Ici vous tentez de renverser la charge de la preuve.
Je ne tente rien du tout, vous affabulez.
Post by Harp
Je n'ai pas prétendu que "cocktail" est généralisé en portugais,
Je sais, j'avais compris.
Post by Harp
c'est vous qui avez
prétendu que "coquetel" est généralisé en portugais. Sans aucune preuve
bien entendu.
Mensonge ! J'ai écrit : "C'est un point de vue, mais en portugais par
exemple, c'est exactement la même forme. Les Portugais, Brésiliens,
Cap-verdiens et autres lusophones devraient-ils avoir honte ?"
Où donc ai-je écrit que "coquetel" était une orthographe généralisée ?
Je n'ai fait qu'indiquer l'existence de cette orthographe en portugais
qui devrait couvrir de honte quiconque l'utilise, puisque selon vos
dires, ""coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet
assouplissement linguistique qu'ils auraient dû avoir honte."
Post by Harp
    Moi, j'aime bien les Italiens et leur pallavolo, qui concurrence
son équivalent anglais. Mais ils ont surtout LE calcio.
Voilà. "Calcio" est authentiquement italien, il puise ses racines dans
la culture du pays, c'est un mot bien formé.
C'est surtout que le mot "calcio" n'a rien à voir avec "football" : il
n'y a aucune ressemblance sonore, le mot fait aussi deux syllabes, et il
sonne italien.
Lorsque je monterai une équipe de ballon-panier (cette étonnante
appellation est donnée dans un épisode de /Ma sorcière bien aimée/), je
vous appellerai.
Harp
2017-09-25 12:58:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
Ici vous tentez de renverser la charge de la preuve.
Je ne tente rien du tout, vous affabulez.
Post by Harp
Je n'ai pas prétendu que "cocktail" est généralisé en portugais,
Je sais, j'avais compris.
Post by Harp
c'est vous qui avez prétendu que "coquetel" est généralisé en portugais.
Sans aucune preuve bien entendu.
Mensonge ! J'ai écrit : "C'est un point de vue, mais en portugais par
exemple, c'est exactement la même forme. Les Portugais, Brésiliens,
Cap-verdiens et autres lusophones devraient-ils avoir honte ?"
Où donc ai-je écrit que "coquetel" était une orthographe généralisée ? Je
n'ai fait qu'indiquer l'existence de cette orthographe en portugais qui
devrait couvrir de honte quiconque l'utilise, puisque selon vos dires,
""coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet assouplissement
linguistique qu'ils auraient dû avoir honte."
Ah bon. La proposition "c'est exactement la même forme" était ambiguë.
Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi vous rameutez *les* Portugais,
*les* Brésiliens, etc. Ils n'ont pas davantage à être évoqués que
l'ensemble des Québécois quand je dis que 3 pelés et 2 tondus devraient
avoir honte de vouloir imposer certains mots.
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
    Moi, j'aime bien les Italiens et leur pallavolo, qui concurrence son
équivalent anglais. Mais ils ont surtout LE calcio.
Voilà. "Calcio" est authentiquement italien, il puise ses racines dans la
culture du pays, c'est un mot bien formé.
C'est surtout que le mot "calcio" n'a rien à voir avec "football" : il n'y a
aucune ressemblance sonore, le mot fait aussi deux syllabes, et il sonne
italien.
Lorsque je monterai une équipe de ballon-panier (cette étonnante appellation
est donnée dans un épisode de /Ma sorcière bien aimée/), je vous appellerai.
Avec joie.
Le Pépé à chaines
2017-09-25 13:16:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
    Où donc ai-je écrit que "coquetel" était une orthographe
généralisée ? Je n'ai fait qu'indiquer l'existence de cette
orthographe en portugais qui devrait couvrir de honte quiconque
l'utilise, puisque selon vos dires, ""coquetel" est parfaitement
ridicule. C'est avant cet assouplissement linguistique qu'ils auraient
dû avoir honte."
Ah bon. La proposition "c'est exactement la même forme" était ambiguë.
Non, il n'y a pas d'ambiguïté.
Post by Harp
Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi vous rameutez *les* Portugais,
*les* Brésiliens, etc. Ils n'ont pas davantage à être évoqués que
l'ensemble des Québécois quand je dis que 3 pelés et 2 tondus devraient
avoir honte de vouloir imposer certains mots.
Quand vous lis que les Québécois qui écrivent "coquetel" devraient
avoir honte d'écrire, je pense aux lusophones qui écrivent aussi
"coquetel". C'est le même mot anglais au départ, et la même
transcription ensuite. Pourquoi les Québécois devraient-ils avoir honte
quand les lusophones font de même ? Parce que les Québécois sont
francophones ?
Les Roumains écrivent aussi "cocteil". Eux sont plus proches de la
prononciation d'origine, d'ailleurs. Que faut-ils penser d'eux ?
Post by Harp
    Lorsque je monterai une équipe de ballon-panier (cette étonnante
appellation est donnée dans un épisode de /Ma sorcière bien aimée/),
je vous appellerai.
Avec joie.
Je note.
Harp
2017-09-25 13:27:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
    Où donc ai-je écrit que "coquetel" était une orthographe généralisée ?
Je n'ai fait qu'indiquer l'existence de cette orthographe en portugais qui
devrait couvrir de honte quiconque l'utilise, puisque selon vos dires,
""coquetel" est parfaitement ridicule. C'est avant cet assouplissement
linguistique qu'ils auraient dû avoir honte."
Ah bon. La proposition "c'est exactement la même forme" était ambiguë.
Non, il n'y a pas d'ambiguïté.
Post by Harp
Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi vous rameutez *les* Portugais, *les*
Brésiliens, etc. Ils n'ont pas davantage à être évoqués que l'ensemble des
Québécois quand je dis que 3 pelés et 2 tondus devraient avoir honte de
vouloir imposer certains mots.
Quand vous lis que les Québécois qui écrivent "coquetel"
Quand je dis "Les Québécois qui écrivent coquetel", il ne s'agit pas de
l'ensemble des Québécois, il s'agit des quelques Québécois qui écrivent
coquetel. C'est du français !

Tandis que vous évoquez "les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et
autres lusophones" dans leur ensemble. Ça n'a donc rien à voir, d'où le
malentendu.
Post by Le Pépé à chaines
devraient avoir
honte d'écrire, je pense aux lusophones qui écrivent aussi "coquetel". C'est
le même mot anglais au départ, et la même transcription ensuite. Pourquoi les
Québécois devraient-ils avoir honte quand les lusophones font de même ? Parce
que les Québécois sont francophones ?
Les Roumains écrivent aussi "cocteil". Eux sont plus proches de la
prononciation d'origine, d'ailleurs. Que faut-ils penser d'eux ?
Post by Harp
    Lorsque je monterai une équipe de ballon-panier (cette étonnante
appellation est donnée dans un épisode de /Ma sorcière bien aimée/), je
vous appellerai.
Avec joie.
Je note.
Zut, un prof.
Le Pépé à chaines
2017-09-25 14:04:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Quand je dis "Les Québécois qui écrivent coquetel", il ne s'agit pas de
l'ensemble des Québécois, il s'agit des quelques Québécois qui écrivent
coquetel. C'est du français !
Tandis que vous évoquez "les Portugais, Brésiliens, Cap-verdiens et
autres lusophones" dans leur ensemble. Ça n'a donc rien à voir, d'où le
malentendu.
Je ne raisonnais pas sur la quantité de locuteurs mais sur le sentiment
de honte. Malentendu de toute évidence.
Post by Harp
Post by Harp
    Lorsque je monterai une équipe de ballon-panier (cette étonnante
appellation est donnée dans un épisode de /Ma sorcière bien aimée/),
je vous appellerai.
Avec joie.
    Je note.
Zut, un prof.
Je n'évalue pas, je couche sur le papier.
BéCé
2017-09-25 08:12:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Il ne suffit pas non plus de dire que l'orthographe "cocktail" est
généralisée en portugais parce qu'on l'a trouvée dans un ou plusieurs
sites. Sinon, autant prendre le magazine Elle pour référence de ce qui
se dit et écrit.
Vous êtes jeané aujourd'hui ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2017-09-25 07:45:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Avec "cocktail" / "coquetèle", il ne s'agit pas d'un problème
d'étymologie ou de trouver un autre mot, mais d'adapter le mot
emprunté aux rigueurs de la langue à travers son orthographe. En
d'autres termes, donner à ce mot venu d'ailleurs une apparence plus locale.
Du genre niouze, gazole et autre gepel...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez adapter les phrases dans leur con-
texte avant de venir sciemment.
Anne G
2017-09-29 21:43:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
L'Office québécois de la langue française aura publié une liste de
plusieurs anglicismes qui sont maintenant acceptés.
Curieusement, je ne retrouve ni la liste (j'ai beau chercher sur leur
site, je ne l'ai pas trouvée), ni un seul article en français qui en
parle ; il y en a pourtant plusieurs en anglais, où l'on peut glaner
quelques-uns de ces péchés mignons.
http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/oqlf-quebec-anglicisms-1.4296376
En complément :
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/509166/ceci-n-est-pas-un-grilled-cheese
Loading...