Discussion:
Avec ça, je suis d'accord
Add Reply
gump
2017-11-07 17:13:36 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Même si le titre de l'article peut inquiéter :

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/

Je peux accepter volontiers l'accord de proximité :
Les acteurs et les actrices sont invitées ...

ou l'accord "majoritaire" :
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...

Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
Quidam, le chien propre
2017-11-07 18:51:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
C'est totalement idiot, et proféré par des idiotes qui n'ont toujours
pas compris que le genre n'est pas le sexe.

Si le roi, moustachu, du Filékistan et le roi, barbu, du Bretzelburg me
reçoivent et me font un beau cadeau, je leur répondrai "Vos majestés
sont trop bonnes et j'espère qu'elles ne seront pas déçues de la
confiance qu'elles ont mise en moi".

Si l'éminence grise (le père Joseph) et la sentinelle (le soldat Jules
Trombonne) vont picoler au bar, je dirai "l'éminence grise et la
sentinelle se sont bien amusées, elles étaient même complètement bourrées".

Mais si le secrétaire perpétuel (fonction pas personne) de l'Académie
française (Hélène C d'E) et le ministre (fonction pas personne) de la
Défense (Florence P) ont une réunion de travail, j'écrirai "le
secrétaire perpétuel et le ministre étaient très concentrés, ils sont
sérieux".

Si Monsieur Ming, l'Ombre jaune, tend un piège à Bob Morane, j'écris
"L'Ombre jaune a montré une fois de plus qu'elle est vicieuse et méchante".

Si Spiderman, l'Araignée, vole au secours d'un enfant en péril,
j'écrirai "L'Araignée est courageuse".

En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis en
classe, j'écris qu'ils sont assis.
--

Chico T
2017-11-08 07:27:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
C'est totalement idiot, et proféré par des idiotes
Peut-être - mais sache qu'un tel énoncé, sans raisonnement, sent la
faiblesse.
Post by Quidam, le chien propre
qui n'ont toujours pas compris que le genre n'est pas le sexe.
C'est vrai que le genre grammatical n'est pas le sexe. C'est vrai aussi
que parfois ils s'accordent - /elle/ est /une/ femme, etc.. Dans ces
cas, on applique le masculin aux mâles, le féminin aux femelles. Faire
autrement semblerait bizarre.
Post by Quidam, le chien propre
Si [...] je [...]
Si [...] je dirai [...]
[...] si [...] j'écrirai [...]
Si [...] j'écris [...]
Si [...] j'écrirai [...]
[...] si [...] j'écris [...]
Sans doute - mais pourquoi ?
Sh.Mandrake
2017-11-08 08:55:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
C'est totalement idiot, et proféré par des idiotes qui n'ont toujours
pas compris que le genre n'est pas le sexe.
Si le roi, moustachu, du Filékistan et le roi, barbu, du Bretzelburg me
reçoivent et me font un beau cadeau, je leur répondrai "Vos majestés
sont trop bonnes
Moi, je répondrais : « Majestés, que votre cires sont bonnes ». ;)

et j'espère qu'elles ne seront pas déçues de la
Post by Quidam, le chien propre
confiance qu'elles ont mise en moi".
Si l'éminence grise (le père Joseph) et la sentinelle (le soldat Jules
Trombonne) vont picoler au bar,
C'est plutôt l'estafette, qui va s'en mettre un derrière la cravate
avec la sentinelle. Pas l'éminence grise.

je dirai "l'éminence grise et la
Post by Quidam, le chien propre
sentinelle se sont bien amusées, elles étaient même complètement bourrées".
Mais si le secrétaire perpétuel (fonction pas personne) de l'Académie
française (Hélène C d'E) et le ministre (fonction pas personne) de la
Défense (Florence P) ont une réunion de travail, j'écrirai "le
secrétaire perpétuel et le ministre étaient très concentrés, ils sont
sérieux".
Et pourquoi pas, puisque le sexe féminin requiert le genre féminin :
« Le secrétaire perpétuel et le ministre (fonctions) étaient très
concentrés, elles (personnes) sont sérieuses".
Post by Quidam, le chien propre
Si Monsieur Ming, l'Ombre jaune, tend un piège à Bob Morane, j'écris
"L'Ombre jaune a montré une fois de plus qu'elle est vicieuse et méchante".
Cet exemple avec l'ombre jaune a déjà fait taper beaucoup de lettres sur
les claviers il y a dix ou quinze ans.
Post by Quidam, le chien propre
Si Spiderman, l'Araignée, vole au secours d'un enfant en péril,
j'écrirai "L'Araignée est courageuse".
Pas très virile, ça. Évidemment, le problème ne se pose pas en anglais.
Mais en français, j'ajouterais : « l'homme araignée est courageux ».
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis en
classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
--
Ubuntou,

Le Magicien
Arthur
2017-11-08 10:52:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis en
classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Vraiment ?
--
Arthur
Michele
2017-11-08 10:55:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Pourquoi utiliser le masculin
Post by Sh.Mandrake
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Vraiment ?
Alors, là, ça dépasse tout ce que l’on entend depuis quelques jours ..
--
Michèle
Sh.Mandrake
2017-11-08 11:06:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis
en classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Non.
Post by Arthur
Vraiment ?
Vraiment.
Mais ce n'est pas la même chose que :
« Dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assises
au fond de la classe. »
Mais pourquoi faudrait-il trancher ?
Ne peut-on pas accepter les deux ?
--
Ubuntou,

Le Magicien
BéCé
2017-11-08 11:13:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis
en classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Non.
Post by Arthur
Vraiment ?
Vraiment.
« Dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assises
au fond de la classe. »
Mais pourquoi faudrait-il trancher ?
Il faut trancher.
Un certificat est exigé.
Post by Sh.Mandrake
Ne peut-on pas accepter les deux ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michal
2017-11-08 14:28:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Sh.Mandrake
Post by Arthur
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Non.
Post by Arthur
Vraiment ?
Vraiment.
« Dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assises
au fond de la classe. »
Mais pourquoi faudrait-il trancher ?
Il faut trancher.
Un certificat est exigé.
„Zog zhe Rebenyu”…
Post by BéCé
Post by Sh.Mandrake
Ne peut-on pas accepter les deux ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-11-08 11:08:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis
en classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Non.
Post by Arthur
Vraiment ?
Vraiment.
Mais ce n'est pas la même chose que :
« Dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assises
au fond de la classe. »
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. »

Mais pourquoi faudrait-il trancher ?
Ne peut-on pas accepter les deux ?
--
Ubuntou,

Le Magicien
Arthur
2017-11-08 12:43:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assis en
classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Non.
Post by Arthur
Vraiment ?
Vraiment.
« Dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assises
au fond de la classe. »
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. »
Mais pourquoi faudrait-il trancher ?
Ne peut-on pas accepter les deux ?
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
--
Arthur
Chico T
2017-11-09 10:08:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. » [...]
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles. ;-)

Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
BéCé
2017-11-09 12:10:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. » [...]
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles. ;-)
Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
Quand ils grandissent, il peuvent de venir des viragos.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Virago
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:18:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. » [...]
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles.    ;-)
Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
Quand ils grandissent, il peuvent de venir des viragos.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Virago
Je dirai même plus : quand elles grandissent (ces filles) elles peuvent
devenir (en un seul mot) des viragos.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-09 14:59:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Je dirai même plus : quand elles grandissent (ces filles) elles peuvent
devenir (en un seul mot) des viragos.
Je dirais même plus : syllepse : quand elles grandissent (ces filles)
elles peuvent devenir (en un seul mot) des viragos.
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh.Mandrake
2017-11-09 15:48:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Je dirai même plus : quand elles grandissent (ces filles) elles peuvent
devenir (en un seul mot) des viragos.
Je dirais même plus : syllepse : quand elles grandissent (ces filles)
elles peuvent devenir (en un seul mot) des viragos.
Pourquoi ajouter une faute de français ?
--
Ubuntou,

Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-11-10 11:20:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Je dirai même plus : quand elles grandissent (ces filles) elles peuvent
devenir (en un seul mot) des viragos.
Je dirais même plus : syllepse : quand elles grandissent (ces filles)
elles peuvent devenir (en un seul mot) des viragos.
B'alors, coco, aucune justification pour ce s qui traîne ici
alors qu'il n'a rien à y faire ?
--
Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-10 15:54:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Je dirais même plus : syllepse : quand elles grandissent (ces filles)
elles peuvent devenir (en un seul mot) des viragos.
B'alors, coco, aucune justification pour ce s qui traîne ici
alors qu'il n'a rien à y faire ?
Pousse bien fort et tu arriveras à réfléchir plus intensément
<Loading Image...>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez dire les phrases dans leur con-
texte avant de grandir sciemment.
Sh.Mandrake
2017-11-10 20:12:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Je dirais même plus : syllepse : quand elles grandissent (ces filles)
elles peuvent devenir (en un seul mot) des viragos.
B'alors, coco, aucune justification pour ce s qui traîne ici
alors qu'il n'a rien à y faire ?
Pousse bien fort et tu arriveras à réfléchir plus intensément
<http://www.gorianet.it/tintin/dessins/ile6b1.jpg>
Je ne sais pas pas quel dessin de Tintin il y a à cette adresse,
mais la vulgarité n'est pas un argument, coco.
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:22:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. » [...]
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles.    ;-)
Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
Quand ils grandissent, il peuvent de venir des viragos.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Virago
Je dirai même plus : syllepse : quand elles grandissent (ces filles)
elles peuvent devenir (en un seul mot) des viragos.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:16:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de
la classe. » [...]
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles.    ;-)
Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
C'est votre interprétation. Souffrez qu'on en ait une autre.
Une fille qui se comporte comme un garçon est un garçon manqué.
Sans jugement de valeur.
--
Ubuntou,

Le Magicien
gump
2017-11-09 12:24:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
C'est votre interprétation. Souffrez qu'on en ait une autre.
On le souffre volontiers ...
Post by Sh.Mandrake
Une fille qui se comporte comme un garçon est un garçon manqué.
Non. C'est une fille. D'ailleurs que veut dire /se comporter comme un
garçon/ ? Pouvez-vous donner des exemples ? Vous voyez bien que vous
êtes prisonnier de clichés sexistes, même si vous vous en défendez.
Post by Sh.Mandrake
Sans jugement de valeur.
Peut-être ...
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:36:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
Post by Sh.Mandrake
C'est votre interprétation. Souffrez qu'on en ait une autre.
On le souffre volontiers ...
Post by Sh.Mandrake
Une fille qui se comporte comme un garçon est un garçon manqué.
Non. C'est une fille. D'ailleurs que veut dire /se comporter comme un
garçon/ ? Pouvez-vous donner des exemples ? Vous voyez bien que vous
êtes prisonnier de clichés sexistes, même si vous vous en défendez.
Jusqu'ici, on a fait avec deux sexes, en français.
Ce n'est donc pas un cliché.
Mais les choses changent et il est question de donner un sexe
qui n'est ni féminin ni masculin à certaines personnes qui ne se sentent
ni homme ni femme. La langue suivra-t-elle ? Rien n'est moins sûr.
Post by gump
Post by Sh.Mandrake
Sans jugement de valeur.
Peut-être ...
--
Ubuntou,

Le Magicien
gump
2017-11-09 12:48:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
Non. C'est une fille. D'ailleurs que veut dire /se comporter comme un
garçon/ ? Pouvez-vous donner des exemples ? Vous voyez bien que vous
êtes prisonnier de clichés sexistes, même si vous vous en défendez.
Vous ne répondez pas à ma question.
Chico T
2017-11-09 15:49:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by gump
[...]
Post by Sh.Mandrake
Une fille qui se comporte comme un garçon est un garçon manqué.
Non. C'est une fille. D'ailleurs que veut dire /se comporter comme un
garçon/ ? Pouvez-vous donner des exemples ? Vous voyez bien que vous
êtes prisonnier de clichés sexistes, même si vous vous en défendez.
Jusqu'ici, on a fait avec deux sexes, en français.
Ce n'est donc pas un cliché.
Mais les choses changent et il est question de donner un sexe
qui n'est ni féminin ni masculin à certaines personnes qui ne se sentent
ni homme ni femme. La langue suivra-t-elle ? Rien n'est moins sûr.
Chez un 'garçon manqué', il ne s'agit pas de sexe, qui est une propriété
biologique et presque toujours binaire, mais de genre mental, une
propriété infiniment variable.
BéCé
2017-11-09 12:42:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
Post by Sh.Mandrake
C'est votre interprétation. Souffrez qu'on en ait une autre.
On le souffre volontiers ...
Post by Sh.Mandrake
Une fille qui se comporte comme un garçon est un garçon manqué.
Non. C'est une fille. D'ailleurs que veut dire /se comporter comme un
garçon/ ? Pouvez-vous donner des exemples ? Vous voyez bien que vous
êtes prisonnier de clichés sexistes, même si vous vous en défendez.
Quels clichés ? Peut-on savoir ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
gump
2017-11-09 12:50:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Quels clichés ? Peut-on savoir ?
Sh.Mandrake n'ayant pas répondu à ma question, je ne peux pas encore
répondre à la vôtre.
Chico T
2017-11-09 15:49:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de
la classe. » [...]
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles.    ;-)
Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
C'est votre interprétation. Souffrez qu'on en ait une autre.
Une fille qui se comporte comme un garçon est un garçon manqué.
Sans jugement de valeur.
Mais si. Écrivain manqué, garçon manqué, magicien manqué....

Jugement de valeur.
Sh.Mandrake
2017-11-09 15:56:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Mais si. Écrivain manqué, garçon manqué, magicien manqué....
Jugement de valeur.
Pas le moins du monde. Ils peuvent même être mélioratifs.
Pour le reste, je ne peux parler que pour moi-même.
J'ai une excuse : je ne suis qu'un magicien de troisième catégorie.
--
Le Magicien
Anansi
2017-11-09 17:22:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Un garçon manqué ne s'affranchit pas de ses règles. ;-)
Le terme 'garçon manqué' me choque un peu. Voilà un terme sexiste s'il
en est. La suggestion, me semble-t-il, est que le destin a voulu faire
un garçon, mais n'a pas réussi, a dû se contenter d'une fille.
<http://epsetsociete.fr/Un-garcon-manque-c-est-une-fille>
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:02:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont
assis en classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Non.
Post by Arthur
Vraiment ?
Vraiment.
« Dix filles et un garçon manqué (une fille) sont assises
au fond de la classe. »
Et je dirais : « C'est un garçon manqué. Elle est assise au fond de la
classe. »
Mais pourquoi faudrait-il trancher ?
Ne peut-on pas accepter les deux ?
Certes, une fois qu'on s'affranchit des règles tout est acceptable.
Il ne s'agit pas de s'affranchir des règles, mais d'être moins rigide.
Pourquoi faut-il toujours trancher en français ?
D'autres langues sont moins rigides.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-09 14:57:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Il ne s'agit pas de s'affranchir des règles, mais d'être moins rigide.
On ne va quand même pas accepter « j'emploie du logiciel », j'espère.
Si ?
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez affranchir les phrases dans leur con-
texte avant de régler sciemment.
Sh.Mandrake
2017-11-09 15:46:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Il ne s'agit pas de s'affranchir des règles, mais d'être moins rigide.
On ne va quand même pas accepter « j'emploie du logiciel », j'espère.
Si ?
Bien sûr que non. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici même,
je ne sais plus à qui, le mot logiciel est dénombrable en français.
Alors que c'est un « no-count noun » en anglais.
« J'emploie du logiciel » est de toute évidence un anglicisme.
Et pour tout vous dire, je n'aime pas les anglicismes inutiles.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-09 15:59:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Il ne s'agit pas de s'affranchir des règles, mais d'être moins rigide.
On ne va quand même pas accepter « j'emploie du logiciel », j'espère.
Si ?
Bien sûr que non. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici même,
je ne sais plus à qui, le mot logiciel est dénombrable en français.
Alors que c'est un « no-count noun » en anglais.
« J'emploie du logiciel » est de toute évidence un anglicisme.
Et pour tout vous dire, je n'aime pas les anglicismes inutiles.
Ah ! tu me rassures...
Ta diminution de rigidité n'ira quand même pas jusque là.

Il est évident que le fait d'être un « no-count noun » en anglais est
un obstacle majeur à le considérer en français, comme un nom collectif.

Heureusement qu'il y a encore des Francophones rigides qui connaissent
un peu d'anglais pour nous empêcher d'être moins rigides.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez employer les phrases dans leur con-
texte avant de dénombrer sciemment.
Sh.Mandrake
2017-11-09 16:41:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 09/11/2017 à 16:59, Jean-Pierre Kuypers a écrit :
[...]
Tutoiement --> poubelle, coco.
Je ne me suis même pas donné la peine de lire.
--
Le Magicien
BéCé
2017-11-09 19:22:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Il ne s'agit pas de s'affranchir des règles, mais d'être moins rigide.
On ne va quand même pas accepter « j'emploie du logiciel », j'espère.
Si ?
Bien sûr que non. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici même,
je ne sais plus à qui, le mot logiciel est dénombrable en français.
Alors que c'est un « no-count noun » en anglais.
« J'emploie du logiciel » est de toute évidence un anglicisme.
Et pour tout vous dire, je n'aime pas les anglicismes inutiles.
Ah ! tu me rassures...
Ne tutoie pas le magicien !!!
Il va te falloir changer de logiciel.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Sh.Mandrake
2017-11-10 08:57:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Il ne s'agit pas de s'affranchir des règles, mais d'être moins rigide.
On ne va quand même pas accepter « j'emploie du logiciel », j'espère.
Si ?
Bien sûr que non. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici même,
je ne sais plus à qui, le mot logiciel est dénombrable en français.
Alors que c'est un « no-count noun » en anglais.
« J'emploie du logiciel » est de toute évidence un anglicisme.
Et pour tout vous dire, je n'aime pas les anglicismes inutiles.
Ah ! tu me rassures...
Ne tutoie pas le magicien !!!
Il va te falloir changer de logiciel.
Il va surtout falloir que ce malotru change de manières.
En français, on ne tutoie pas quelqu'un qu'on ne connaît pas.
Si certains ressentent des affinités, c'est leur affaire.
Pour ma part, quand je ne connais quelqu'un ni des lèvres
ni des dents, je le vouvoie.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-10 09:10:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
En français, on ne tutoie pas quelqu'un qu'on ne connaît pas.
Si certains ressentent des affinités, c'est leur affaire.
« En français, on... » : toujours cette affirmation de la règle, au
lieu de la prise en compte de l'usage.

Sur Usenet, le tutoiement est de mise, quoi qu'en pensent les
détenteurs de ces relents aristocratiques.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez tutoyer les phrases dans leur con-
texte avant de connaître sciemment.
Michal
2017-11-08 14:46:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont
assis en classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Vraiment ?
« Dix personnes sont assises au fond de la salle » même si ce sont dix
hommes,
et « Dix enfants sont assis… » même si ce sont des filles, ce n'est
visiblement pas évident pour tout le monde.

/Nous finirons par parler toutes la française/,
/juste pour faire plaisir à toutes, hommes et femmes/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:11:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Arthur
Post by Sh.Mandrake
Post by Quidam, le chien propre
En revanche, si dix filles et un garçon manqué (une fille) sont
assis en classe, j'écris qu'ils sont assis.
Et moi qu'elles sont assises. Pourquoi utiliser le masculin
alors que le sexe féminin requiert le genre féminin ?
Vous diriez "Un garçon manqué est assise au fond de la classe." ?
Vraiment ?
« Dix personnes sont assises au fond de la salle » même si ce sont dix
hommes,
et « Dix enfants sont assis… » même si ce sont des filles, ce n'est
visiblement pas évident pour tout le monde.
Vous auriez tort. Le mot enfant est épicène.
Donc : « Dix enfants sont assises… »

[...]
--
Le Magicien
siger
2017-11-08 09:39:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Quidam, le chien propre
C'est totalement idiot, et proféré par des idiotes qui n'ont
toujours pas compris que le genre n'est pas le sexe.
C'est l'argument favori des idiots. Non seulement ils l'ont bien
compris, mais c'est depuis qu'on parle de ça qu'on différencie plus
qu'avant le genre du sexe. Aujourd'hui, le mot "sexe" est
presqu'exclusivement réservé à la sexualité. "Genre" l'a remplacé dans
d'autes usages. Il aurait été préférable de trouver un autre mot et de
réserver "genre" à la grammaire, mais c'est trop tard.
--
siger
Michal
2017-11-08 14:17:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Quidam, le chien propre
C'est totalement idiot, et proféré par des idiotes qui n'ont
toujours pas compris que le genre n'est pas le sexe.
C'est l'argument favori des idiots. Non seulement ils l'ont bien
compris, mais c'est depuis qu'on parle de ça qu'on différencie plus
qu'avant le genre du sexe. Aujourd'hui, le mot "sexe" est
presqu'exclusivement réservé à la sexualité. "Genre" l'a remplacé
dans d'autes usages. Il aurait été préférable de trouver un autre
mot et de réserver "genre" à la grammaire, mais c'est trop tard.
Il n'est jamais trop tard pour continuer à bien faire. Moi je fais
encore la différence.
Je ne parle pas de genre pour le sexe d'une personne, mais pour les
mots.
Et pour les malcomprenants, je rajoute l'adjectif « grammatical » si
nécessaire.

Sans déterminant, on ne connaît pas le sexe d'une personne, mais le
genre de « personne » est féminin.
Et les hommes ne s'en révoltent pas pour autant.

/Tempête dans un verre d'eau/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michal
2017-11-07 19:11:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
Moi, je préfère tout simplement qu'on modifie la formulation de la
règle, et qu'on considère l'accord à la forme du masculin comme un
accord indéterminé, non marqué. Ainsi les élèves apprendraient une
règle stable qui n'aurait plus rien de choquant, sans devoir tout
bouleverser.
Nous n'avons que deux formes de genre, il fallait bien en choisir une
pour la mixité.
Et le féminin me semble plus marqué qu'un neutre.

Comme je l'ai déjà dit, dans beaucoup de langues à déclinaison, les
désinences sont spécifiques pour le féminin, alors que le masculin et
le neutre ont certaines désinences communes, et que souvent aussi les
formes du pluriel sont les mêmes pour tous les genres. Cela ne pose
aucun problème.

Mon nom n'a pas de sexe, moi si. Je me moque éperdument que mon génitif
soit le même que celui d'une chose neutre, bien qu'elle n'ait pas de
sexe, mais un genre grammatical, comme mon nom. Je n'en suis pas
frustré, car je ne fais pas cette confusion, entretenue aujourd'hui
pour une utilisation politique.

/Cette guéguerre ne fera qu'instrumentaliser l'accusatif/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
RVG
2017-11-08 02:28:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
L'écriture inclusive est d'une inélégance rarement égalée.
De plus l'usage des genres dans la langue française est de fait
parfaitement arbitraire.

Par exemple:

"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac", symbole
utérin, est masculin.

D'autre part nous autres Français nous obstinons déjà à massacrer
méthodiquement la langue anglaise qu'on nous impose/inflige depuis 50
ans, donc bon courage pour nous forcer à saboter volontairement notre
langue maternelle !
--
«L’ancienne pensée unique des Soviétiques avait beaucoup moins d’emprise
que l’occupation médiatique plus prenante que toute idéologie.»
Bernard Noël, L’Outrage aux mots

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
siger
2017-11-08 09:41:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac",
symbole utérin, est masculin.
Dans quelle théorie philo-truc dit-on que les archéologues et les
femmes alpinistes sont des pervers sexuels ?
--
siger
Michal
2017-11-08 15:02:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by RVG
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac",
symbole utérin, est masculin.
Dans quelle théorie philo-truc dit-on que les archéologues et les
femmes alpinistes sont des pervers sexuels ?
Dans votre théorie, il vaudrait mieux dire des « pervers genrés ».
Mais il n'a jamais été question de perversion dans les propos de RVG.
Il souligne simplement que le genre des mots n'est pas lié au sexe ni
au symbole que cela pourrait représenter par l'image.
C'est même le contraire :
Si vous regardiez un menhir ou un obélisque, vous ne penseriez pas à
une représentation féminine, sauf si vous êtes pervers.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
BéCé
2017-11-08 15:57:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by siger
Post by RVG
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac",
symbole utérin, est masculin.
Dans quelle théorie philo-truc dit-on que les archéologues et les
femmes alpinistes sont des pervers sexuels ?
Dans votre théorie, il vaudrait mieux dire des « pervers genrés ».
Mais il n'a jamais été question de perversion dans les propos de RVG.
Il souligne simplement que le genre des mots n'est pas lié au sexe ni
au symbole que cela pourrait représenter par l'image.
Si vous regardiez un menhir ou un obélisque, vous ne penseriez pas à
une représentation féminine, sauf si vous êtes pervers.
En revanche prendre un épée pour une fourreau n'est guère sain.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michal
2017-11-09 01:32:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
L'écriture inclusive est d'une inélégance rarement égalée.
De plus l'usage des genres dans la langue française est de fait
parfaitement arbitraire.
Et pas seulement en français.
Post by RVG
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac", symbole
utérin, est masculin.
En russe, je pense que vous le savez, la montagne est un mot féminin,
et le lac un mot neutre.
La majorité des Russes n'en est pas pour autant bisexuelle. :D
Post by RVG
D'autre part nous autres Français nous obstinons déjà à massacrer
méthodiquement la langue anglaise qu'on nous impose/inflige depuis 50
ans, donc bon courage pour nous forcer à saboter volontairement notre
langue maternelle !
/Espérons que cet effet de mode passera/…
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Chico T
2017-11-09 07:48:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
L'écriture inclusive est d'une inélégance rarement égalée.
De plus l'usage des genres dans la langue française est de fait
parfaitement arbitraire.
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac", symbole
utérin, est masculin. [...]
C'est vrai. Une solution possible et logique serait d'abolir le genre
grammatical. Sauf pour les pronoms personnels, tous les noms seraient
neutres. Mais c'est peut-être un tant soit peu trop radical. ;-)

Reprenons. Il y a deux choses distinctes : la langue telle qu'elle est
parlée et écrite, et la grammaire, qui est une description de la langue.
Les genres existent dans la langue en tant que forme et accord, mais
leurs étiquettes 'masculin' et 'féminin' appartiennent à la grammaire.

Pour ceux qui veulent que la langue reste inchangée, la seule solution
est de changer sa description, c'est à dire de changer sa grammaire. Si
l'on disait 'A' au lieu de 'masculin', et 'B' au lieu de 'féminin', tout
le monde serait satisfait. Pas une virgule ne changerait dans la langue,
le masculin ne l'emporterait plus sur le féminin, et il y aurait du
boulot pour les grammairiens, qui auraient à réviser leurs œuvres.

Simples! :-)
Michal
2017-11-09 14:06:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by RVG
L'écriture inclusive est d'une inélégance rarement égalée.
De plus l'usage des genres dans la langue française est de fait
parfaitement arbitraire.
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac",
symbole
utérin, est masculin. [...]
C'est vrai. Une solution possible et logique serait d'abolir le genre
grammatical. Sauf pour les pronoms personnels, tous les noms seraient
neutres. Mais c'est peut-être un tant soit peu trop radical. ;-)
Reprenons. Il y a deux choses distinctes : la langue telle qu'elle
est parlée et écrite, et la grammaire, qui est une description de la
langue. Les genres existent dans la langue en tant que forme et
accord, mais leurs étiquettes 'masculin' et 'féminin' appartiennent à
la grammaire.
Pour ceux qui veulent que la langue reste inchangée, la seule
solution est de changer sa description, c'est à dire de changer sa
grammaire. Si l'on disait 'A' au lieu de 'masculin', et 'B' au lieu
de 'féminin', tout le monde serait satisfait. Pas une virgule ne
changerait dans la langue, le masculin ne l'emporterait plus sur le
féminin, et il y aurait du boulot pour les grammairiens, qui auraient
à réviser leurs œuvres.
Simples! :-)
A et B ne veulent rien dire en grammaire française. D'ailleurs vous
êtes pris au piège, en mettant en premier le masculin A, puis en second
le féminin B, peut-être inconsciemment. Cela crée un ordre fâcheux pour
votre proposition.

Encore plus simple :
Pour les noms et déterminants de personnes, le féminin est un genre
marqué. Le masculin est un genre indéterminé et non marqué utilisé pour
les hommes et la mixité.
Les femmes devraient plutôt se sentir valorisées par cette distinction,
qui existe déjà.
Et les hommes ne se sentiraient pas frustrés pour autant.

Distinction pour les uns, discrimination pour les autres, c'est juste
une question de mentalité.
Tant pis pour les seconds.

/J'attends les protestations des robots/
/qui se sentiraient discriminés/.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-11-09 14:28:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 09/11/2017 à 15:06, Michal a écrit :
[...]

Évitez surtout de répondre à Sh.Mandrake 13h11.
Votre message vous assure un plaisir qui vous est familier :
vous êtes dans la merde.
--
Le Magicien
Chico T
2017-11-10 07:55:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Chico T
Reprenons. Il y a deux choses distinctes : la langue telle qu'elle est
parlée et écrite, et la grammaire, qui est une description de la
langue. Les genres existent dans la langue en tant que forme et
accord, mais leurs étiquettes 'masculin' et 'féminin' appartiennent à
la grammaire.
Pour ceux qui veulent que la langue reste inchangée, la seule solution
est de changer sa description, c'est à dire de changer sa grammaire.
Si l'on disait 'A' au lieu de 'masculin', et 'B' au lieu de 'féminin',
tout le monde serait satisfait. Pas une virgule ne changerait dans la
langue, le masculin ne l'emporterait plus sur le féminin, et il y
aurait du boulot pour les grammairiens, qui auraient à réviser leurs
œuvres.
Simples!    :-)
A et B ne veulent rien dire en grammaire française.
C'est ça l'essentiel de l'idée. Ce seraient de simples étiquettes sans
connotations, comme 'premier groupe' etc. pour les verbes.
Post by Michal
D'ailleurs vous êtes
pris au piège, en mettant en premier le masculin A, puis en second le
féminin B, peut-être inconsciemment. Cela crée un ordre fâcheux pour
votre proposition.
Le genre masculin deviendrait le genre A et ne serait plus masculin, de
même pour le féminin. Un lac serait de genre A, une montagne de genre B.
On aurait deux groupes de noms, tout comme on a trois groupes de verbes.
Les noms dans un groupe se comportent d'une certaine façon - en groupe A
on les précède de 'le' ou de 'un', par exemple.

C'est vrai qu'on utilise 'le' et 'un' aussi pour les hommes. C'est un
peu gênant, mais un mot peut bien avoir deux fonctions, deux sens. Les
exemples n'en manquent pas. 'Il parle', par exemple, peut être ou à
l'indicatif ou au subjonctif.
Post by Michal
Pour les noms et déterminants de personnes, le féminin est un genre
marqué. Le masculin est un genre indéterminé et non marqué utilisé pour
les hommes et la mixité.
Pourquoi marquer les femmes ? Si on va marquer certaines classes de
personnes, pourquoi pas les enfants, par exemple ?
Post by Michal
Les femmes devraient plutôt se sentir valorisées par cette distinction,
qui existe déjà. [...]
Elles aimeraient peut-être savoir d'abord la raison pour cette
distinction avant de choisir leur réaction. :-)
Michal
2017-11-10 14:07:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Michal
Post by Chico T
Reprenons. Il y a deux choses distinctes : la langue telle qu'elle
est parlée et écrite, et la grammaire, qui est une description de
la langue. Les genres existent dans la langue en tant que forme et
accord, mais leurs étiquettes 'masculin' et 'féminin'
appartiennent à la grammaire.
Pour ceux qui veulent que la langue reste inchangée, la seule
solution est de changer sa description, c'est à dire de changer sa
grammaire. Si l'on disait 'A' au lieu de 'masculin', et 'B' au
lieu de 'féminin', tout le monde serait satisfait. Pas une virgule
ne changerait dans la langue, le masculin ne l'emporterait plus
sur le féminin, et il y aurait du boulot pour les grammairiens,
qui auraient à réviser leurs œuvres.
Simples!    :-)
A et B ne veulent rien dire en grammaire française.
C'est ça l'essentiel de l'idée. Ce seraient de simples étiquettes
sans connotations, comme 'premier groupe' etc. pour les verbes.
Post by Michal
D'ailleurs vous êtes pris au piège, en mettant en premier le
masculin A, puis en second le féminin B, peut-être inconsciemment.
Cela crée un ordre fâcheux pour votre proposition.
Le genre masculin deviendrait le genre A et ne serait plus masculin,
de même pour le féminin. Un lac serait de genre A, une montagne de
genre B. On aurait deux groupes de noms, tout comme on a trois
groupes de verbes. Les noms dans un groupe se comportent d'une
certaine façon - en groupe A on les précède de 'le' ou de 'un', par
exemple.
C'est vrai qu'on utilise 'le' et 'un' aussi pour les hommes. C'est un
peu gênant, mais un mot peut bien avoir deux fonctions, deux sens.
Les exemples n'en manquent pas. 'Il parle', par exemple, peut être ou
à l'indicatif ou au subjonctif.
Votre proposition tient pour les noms de choses, pas pour les noms de
personnes, où les notions de masculin et féminin ont leur importance et
restent présentes et signifiantes. Un individu de genre A ou B, ça ne
passe pas bien, ça fait froid dans le dos. Bienvenue à Gattaca !
Post by Chico T
Post by Michal
Pour les noms et déterminants de personnes, le féminin est un genre
marqué. Le masculin est un genre indéterminé et non marqué utilisé
pour les hommes et la mixité.
Pourquoi marquer les femmes ? Si on va marquer certaines classes de
personnes, pourquoi pas les enfants, par exemple ?
C'est pourtant simple. Dans les noms de personnes, puisque le « mixte »
(neutre) a la forme du masculin en français, le féminin est forcément
marqué comme représentant uniquement des femmes. Ce n'est pas une
discrimination, un jugement de valeur, mais un produit de la logique
pure. Trois genres et deux formes, c'est une contrainte.
Post by Chico T
Post by Michal
Les femmes devraient plutôt se sentir valorisées par cette
distinction, qui existe déjà. [...]
Elles aimeraient peut-être savoir d'abord la raison pour cette
distinction avant de choisir leur réaction. :-)
La raison est toujours la même : masculin, féminin, « mixte » n'ont que
deux formes pour être exprimés.
Le mixte est donc représenté par la forme du masculin, parce qu'il
fallait bien faire un choix et que la plupart du temps, le féminin est
dérivé du masculin (générique) et cela bien avant la formation de la
langue française. C'est un héritage.
Pour moi, le féminin distingue les femmes, et les hommes se moquent que
le masculin soit confondu avec le neutre.
C'est une interprétation paisible et pacifique, fondée sur le respect.

/Pourquoi faire simple…/ ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Chico T
2017-11-11 05:49:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Chico T
Le genre masculin deviendrait le genre A et ne serait plus masculin,
de même pour le féminin. Un lac serait de genre A, une montagne de
genre B. On aurait deux groupes de noms, tout comme on a trois groupes
de verbes. Les noms dans un groupe se comportent d'une certaine façon
- en groupe A on les précède de 'le' ou de 'un', par exemple.
C'est vrai qu'on utilise 'le' et 'un' aussi pour les hommes. C'est un
peu gênant, mais un mot peut bien avoir deux fonctions, deux sens. Les
exemples n'en manquent pas. 'Il parle', par exemple, peut être ou à
l'indicatif ou au subjonctif.
Votre proposition tient pour les noms de choses, pas pour les noms de
personnes, où les notions de masculin et féminin ont leur importance et
restent présentes et signifiantes. Un individu de genre A ou B, ça ne
passe pas bien, ça fait froid dans le dos. Bienvenue à Gattaca !
Ce n'est pas ça, ma proposition. Les individus ont un sexe, c'est les
mots qui ont un genre.

Il est là.
C'est un homme.
La personne arrive.

Disons que dans les trois phrases on parle d'un être humain de sexe
mâle. Les mots 'il', 'ce', 'un', et 'homme' sont de genre A, 'la' et
'personne' de genre B.
Post by Michal
Post by Chico T
Pourquoi marquer les femmes ? Si on va marquer certaines classes de
personnes, pourquoi pas les enfants, par exemple ?
C'est pourtant simple. Dans les noms de personnes, puisque le « mixte »
(neutre) a la forme du masculin en français, le féminin est forcément
marqué comme représentant uniquement des femmes. Ce n'est pas une
discrimination, un jugement de valeur, mais un produit de la logique
pure. Trois genres et deux formes, c'est une contrainte.
C'est une description de la langue telle qu'elle est, mais ma question
est : pourquoi est-elle comme ça ? Pourquoi marquer les femmes ?
Le Pépé à chênes
2017-11-11 08:54:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by Michal
C'est pourtant simple. Dans les noms de personnes, puisque le
« mixte » (neutre) a la forme du masculin en français, le féminin est
forcément marqué comme représentant uniquement des femmes. Ce n'est
pas une discrimination, un jugement de valeur, mais un produit de la
logique pure. Trois genres et deux formes, c'est une contrainte.
C'est une description de la langue telle qu'elle est, mais ma question
est : pourquoi est-elle comme ça ? Pourquoi marquer les femmes ?
Ou plutôt : pourquoi en français le féminin est-il marqué,
contrairement au masculin ?
Je pense qu'il ne s'agisse en fait que d'un phénomène d'évolution
phonétique. Dans les autres langues comme l'italien, le portugais et
l'espagnol, le masculin est marqué, généralement et pour ces trois
langues, par la désinence -o, tandis que le féminin l'est par -a (je
laisse de côté les "exceptions", je reste dans un cadre général).
En roumain, autre langue romane, le féminin est généralement marqué par
-ă, tandis que le masculin n'a pas de désinence particulière. Le -u est
davantage une voyelle de liaison, un élément euphonique. Le roumain a
aussi la particularité par rapport aux autres langues romanes citées
d'avoir un neutre qui prend la forme du masculin au singulier, et du
féminin au pluriel.
En fin de compte, chaque langue romane a évolué différemment pour ce
qui est de l'opposition marquée entre le masculin et le féminin, et
comme je l'ai indiqué, en français, les terminaisons du masculin ont dû
être suffisamment faibles pour qu'elles disparaissent. Les différentes
formes "beau / bel / belle" montrent bien l'instabilité phonétique, mais
aussi un changement d'habitude, car de nos jours, "Philippe le Bel"
serait plutôt "Philippe le Beau".

Sh.Mandrake
2017-11-10 09:05:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 09/11/2017 à 15:06, Michal a écrit :
[...]
B'alors, coco, toujours pas de réponse à Sh.Mandrake 13h11 hier ?
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-11-10 09:42:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 09/11/2017 à 15:06, Michal a écrit :
[...]
B'alors, coco, toujours pas de réponse à Sh.Mandrake 13h11 hier ?
Tu sors la tête de ta merde ?
--
Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-10 11:08:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Tu sors la tête de ta merde ?
Qu'est-ce que tu sais être élégant parfois, quand tu veux...
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh.Mandrake
2017-11-10 11:17:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Sh.Mandrake
Tu sors la tête de ta merde ?
Qu'est-ce que tu sais être élégant parfois, quand tu veux...
Tutoiement --> poubelle.
Depuis le temps, ça ne vous est pas encore entré dans la tête ?
Z'êtes peut-être comme Michal. Il faut nettoyer tout ça !
--
Le Magicien
Ray_Net
2017-11-10 23:31:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Tu sors la tête de ta merde ?
Tutoiement --> poubelle.
Depuis le temps, ça ne vous est pas encore entré dans la tête ?
RVG
2017-11-10 00:05:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by RVG
L'écriture inclusive est d'une inélégance rarement égalée.
De plus l'usage des genres dans la langue française est de fait
parfaitement arbitraire.
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac", symbole
utérin, est masculin. [...]
C'est vrai. Une solution possible et logique serait d'abolir le genre
grammatical. Sauf pour les pronoms personnels, tous les noms seraient
neutres. Mais c'est peut-être un tant soit peu trop radical. ;-)
Sauf qu'en français le neutre a la forme du masculin...
Post by Chico T
Reprenons. Il y a deux choses distinctes : la langue telle qu'elle est
parlée et écrite, et la grammaire, qui est une description de la langue.
Les genres existent dans la langue en tant que forme et accord, mais
leurs étiquettes 'masculin' et 'féminin' appartiennent à la grammaire.
Pour ceux qui veulent que la langue reste inchangée, la seule solution
est de changer sa description, c'est à dire de changer sa grammaire. Si
l'on disait 'A' au lieu de 'masculin', et 'B' au lieu de 'féminin', tout
le monde serait satisfait. Pas une virgule ne changerait dans la langue,
le masculin ne l'emporterait plus sur le féminin, et il y aurait du
boulot pour les grammairiens, qui auraient à réviser leurs œuvres.
Simples! :-)
Le plus simple c'est de cesser de dire que "le masculin l'emporte sur le
féminin" pour dire plutôt que "en français le masculin et le neutre ont
la même forme".

Ainsi Paul et Mehdi sont voisins (masculin), Mehdi et Colette sont
également voisins (neutres), Colette et Ilona sont voisines (féminin).
--
«L’ancienne pensée unique des Soviétiques avait beaucoup moins d’emprise
que l’occupation médiatique plus prenante que toute idéologie.»
Bernard Noël, L’Outrage aux mots

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
Michal
2017-11-10 00:20:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by Chico T
Post by RVG
L'écriture inclusive est d'une inélégance rarement égalée.
De plus l'usage des genres dans la langue française est de fait
parfaitement arbitraire.
"Montagne", image phallique, est un mot féminin, mais "lac",
symbole utérin, est masculin. [...]
C'est vrai. Une solution possible et logique serait d'abolir le
genre grammatical. Sauf pour les pronoms personnels, tous les noms
seraient neutres. Mais c'est peut-être un tant soit peu trop
radical. ;-)
Sauf qu'en français le neutre a la forme du masculin...
Post by Chico T
Reprenons. Il y a deux choses distinctes : la langue telle qu'elle
est parlée et écrite, et la grammaire, qui est une description de
la langue. Les genres existent dans la langue en tant que forme et
accord, mais leurs étiquettes 'masculin' et 'féminin' appartiennent
à la grammaire.
Pour ceux qui veulent que la langue reste inchangée, la seule
solution est de changer sa description, c'est à dire de changer sa
grammaire. Si l'on disait 'A' au lieu de 'masculin', et 'B' au lieu
de 'féminin', tout le monde serait satisfait. Pas une virgule ne
changerait dans la langue, le masculin ne l'emporterait plus sur le
féminin, et il y aurait du boulot pour les grammairiens, qui
auraient à réviser leurs œuvres.
Simples! :-)
Le plus simple c'est de cesser de dire que "le masculin l'emporte sur
le féminin" pour dire plutôt que "en français le masculin et le
neutre ont la même forme".
Ainsi Paul et Mehdi sont voisins (masculin), Mehdi et Colette sont
également voisins (neutres), Colette et Ilona sont voisines
(féminin).
On ne le répétera jamais assez. C'est tellement simple à énoncer.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Chico T
2017-11-10 07:55:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by Chico T
Simples! :-)
Le plus simple c'est de cesser de dire que "le masculin l'emporte sur le
féminin" pour dire plutôt que "en français le masculin et le neutre ont
la même forme".
On a essayé ça en anglais, mais ça n'a pas pris. Pour quelle raison
crois-tu que le stratagème réussirait en français ?
Anansi
2017-11-10 17:31:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Post by RVG
Post by Chico T
Simples! :-)
Le plus simple c'est de cesser de dire que "le masculin l'emporte sur le
féminin" pour dire plutôt que "en français le masculin et le neutre ont
la même forme".
On a essayé ça en anglais, mais ça n'a pas pris. Pour quelle raison
crois-tu que le stratagème réussirait en français ?
Parce qu'au contraire des Anglais, les Français sont des logiciens sans
humour que la moindre erreur de langage importune.
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-10 09:06:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
In article (Dans l'article)
Post by RVG
Le plus simple c'est de cesser de dire que "le masculin l'emporte sur le
féminin" pour dire plutôt que "en français le masculin et le neutre ont
la même forme".
Je suis assez pour.

Déjà en début de secondaire, le prof nous disait que « il pleut »,
c'est du neutre.
Maintenant devrait-on dire non genré ?...

En néerlandais où le neutre existe - les mots avec "het", ce cauchemar
des Francophones - enfant, veau, etc. sont au neutre, parce que le sexe
n'est pas connu a priori.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez emporter les phrases dans leur con-
texte avant de former sciemment.
Sh.Mandrake
2017-11-10 09:41:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
In article (Dans l'article)
Post by RVG
Le plus simple c'est de cesser de dire que "le masculin l'emporte sur le
féminin" pour dire plutôt que "en français le masculin et le neutre ont
la même forme".
Je suis assez pour.
Déjà en début de secondaire, le prof nous disait que « il pleut »,
c'est du neutre.
Maintenant devrait-on dire non genré ?...
En néerlandais où le neutre existe - les mots avec "het", ce cauchemar
des Francophones - enfant, veau, etc. sont au neutre, parce que le sexe
n'est pas connu a priori.
Même chose en allemand. Pourtant, le sexe des jeunes filles (Mädchen)
est bien déterminé. Cela dit, les Allemands vont instaurer un troisième
sexe, ni masculin, ni féminin, pour les personnes qui ne se sentent
appartenir ni à l'un ni à l'autre des deux sexes existants.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Arthur
2017-11-08 12:54:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
Vous écririez ceci ?

"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
--
Arthur
gump
2017-11-08 13:04:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Vous écririez ceci ?
"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
Moi, spontanément, non. J'irais jusqu'à dire que ça me "choque", mais
pas dans le sens moral du terme ; ça bouscule mes habitudes, voilà.
Mais j'admettrais volontiers que certains ( ou plus probablement
certaines ) aient envie de l'écrire.
Vous remarquerez que je n'ai pas écrit /certain·e·s/ !
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:04:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 08/11/2017 à 14:04, gump a écrit :
[...]
Post by gump
Vous remarquerez que je n'ai pas écrit /certain·e·s/ !
Je vous en sais même gré. Cette écriture inclusive m'insupporte.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Harp
2017-11-08 21:20:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
Vous écririez ceci ?
"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
Le frère est beau et la soeur aussi.
Le Pépé à chênes
2017-11-08 21:37:50 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Arthur
Vous écririez ceci ?
"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
Le frère est beau et la soeur aussi.
Tout le monde est joli, tout le monde est beau, le frère comme la sœur.
Santa Claup
2017-11-08 22:22:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Post by Arthur
Vous écririez ceci ?
"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
Le frère est beau et la soeur aussi.
Tout le monde est joli, tout le monde est beau, le frère comme la sœur.
Allez, zou, voila qu'il nous fait son Jean Yanne...
Harp
2017-11-09 07:09:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Post by Arthur
Vous écririez ceci ?
"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
Le frère est beau et la soeur aussi.
Tout le monde est joli, tout le monde est beau, le frère comme la sœur.
Années 1950:
Les Français sont contents.

Années 1980:
Les Françaises et les Français sont contents.

Années 2010:
Les Françaises et les Français sont content.e.s.

Années 2040:
Les Françaises sont contentes et les Français sont contents, je dirais
même plus, les Français sont contentes et les Françaises sont contents.

Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
Gérard Gérard
2017-11-09 07:48:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
Surtout les féministes que tu connais.
Arthur
2017-11-09 07:50:50 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Post by Arthur
Vous écririez ceci ?
"Sur cette photographie, le frère et la soeur sont belles."
Le frère est beau et la soeur aussi.
Tout le monde est joli, tout le monde est beau, le frère comme la sœur.
Les Français sont contents.
Les Françaises et les Français sont contents.
Les Françaises et les Français sont content.e.s.
Je disconviens respectueusement :

Années 2010:
Les Français.e.s sont content.e.s.
Post by Harp
Les Françaises sont contentes et les Français sont contents, je dirais même
plus, les Français sont contentes et les Françaises sont contents.
Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
--
Arthur
Le Pépé à chênes
2017-11-09 15:08:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
Une explication de cette règle d'accord ?
Sh.Mandrake
2017-11-09 15:53:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
    Une explication de cette règle d'accord ?
La seule explication est une erreur.
Les féministes sont d'éternelles mal-baisées.
Ou bien, si on veut s'amuser : « Les féministes sont d'éternel·s·les
mal-baisé·es. » (Désolé, je ne maîtrise pas l'écriture inclusive et je
n'en ai pas l'intention.)
--
Ubuntou,

Le Magicien
Harp
2017-11-09 16:09:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
Une explication de cette règle d'accord ?
B.− Adj. et subst.
1. (Celui ou celle) qui se réclame du féminisme. Un féministe
convaincu.

http://www.cnrtl.fr/definition/f%E9ministe
Sh.Mandrake
2017-11-09 16:42:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Harp
Et les féministes sont d'éternels mal-baisés.
    Une explication de cette règle d'accord ?
B.− Adj. et subst.
1. (Celui ou celle) qui se réclame du féminisme. Un féministe convaincu.
Il y a aussi des féministes cons vaincus.
Post by Harp
http://www.cnrtl.fr/definition/f%E9ministe
--
Ubuntou,

Le Magicien
siger
2017-11-08 09:34:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-
300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le
-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
Ce sont les opposants qui en parlent, et aussi les maladroits qui
défendent cette écriture. Le point médian n'est là que quand rien de
mieux n'a été trouvé parmi les différentes possibilité dont celles dont
vous parlez.
La principale étant de formuler les phrases différemment, sans aucun
changement aux règles.
--
siger
Harp
2017-11-08 20:59:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
Les acteurs et les actrices sont invitées ...
Pour faire comme avant, il suffira de parler comme Macron:
"toutes celles et tous ceux qui sont venus..."
Post by gump
Dix filles et un garçon ont été récompensées ...
Et quand on ne connaît pas les proportions, on fait comment ?
Post by gump
Tant qu'on ne me parle pas de point médian ...
Oui, c'est le pire.
Harp
2017-11-08 21:36:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
"Pourquoi [les femmes] n'accepteraient pas de gagner moins que leurs
collègues (...) s'il est admis au plus haut niveau que 'le masculin
l'emporte sur le féminin'?"



Pathétique.

La France s'est empressée de vouloir financer les Jeux Olympiques. Au
vu des performances respectives des hommes et des femmes, il y a de
quoi donner de gros complexes d'infériorité aux petites filles qui
regarderont la télé.

Mais il y a infiniment plus grave: une règle de grammaire à laquelle
est suspendue l'égalité salariale entre les hommes et les femmes.

Ces féministes sont décidément de plus en plus débiles.
Herisson grognon
2017-11-08 22:04:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-pr
ofesseurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_2
3269294/
"Pourquoi [les femmes] n'accepteraient pas de gagner moins que leurs
collègues (...) s'il est admis au plus haut niveau que 'le masculin
l'emporte sur le féminin'?"
Pathétique.
La France s'est empressée de vouloir financer les Jeux Olympiques. Au
vu des performances respectives des hommes et des femmes, il y a de
quoi donner de gros complexes d'infériorité aux petites filles qui
regarderont la télé.
Mais il y a infiniment plus grave: une règle de grammaire à laquelle
est suspendue l'égalité salariale entre les hommes et les femmes.
Ces féministes sont décidément de plus en plus débiles.
Vrai qu'avec "liberté-égalité-fraternité" la règle du masculin qui
l'emporte sur le féminin ne va pas vraiment, mais vous avez raison, ne
vous arrêtez pas à un si petit détail.

Alain
Harp
2017-11-09 07:02:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Vrai qu'avec "liberté-égalité-fraternité" la règle du masculin qui
l'emporte sur le féminin ne va pas vraiment, mais vous avez raison, ne
vous arrêtez pas à un si petit détail.
Merci, vous avez raison d'écrire que j'ai raison.

De même, je suis sûr que la représentation de la République française
par une femme ne vous travaille pas plus que ça.
Yannix
2017-11-11 03:12:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Herisson grognon
Vrai qu'avec "liberté-égalité-fraternité" la règle du masculin qui
l'emporte sur le féminin ne va pas vraiment, mais vous avez raison, ne
vous arrêtez pas à un si petit détail.
Merci, vous avez raison d'écrire que j'ai raison.
De même, je suis sûr que la représentation de la République française
par une femme ne vous travaille pas plus que ça.
Ah! Expliquez nous donc pourquoi la République Française ne devrait pas
être représentée par une femme (avec les seins nus parfois)?

Vous êtes islamiste ou quoi ?

X.
--
Post by Harp
Post by Herisson grognon
Macron, je veux bien marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur.
Et voilà. J'étais sûr que ça allait déraper...
Forcément, ça glisse.
Harp
2017-11-11 07:24:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Herisson grognon
Vrai qu'avec "liberté-égalité-fraternité" la règle du masculin qui
l'emporte sur le féminin ne va pas vraiment, mais vous avez raison, ne
vous arrêtez pas à un si petit détail.
Merci, vous avez raison d'écrire que j'ai raison.
De même, je suis sûr que la représentation de la République française par
une femme ne vous travaille pas plus que ça.
Ah! Expliquez nous donc pourquoi la République Française ne devrait pas être
représentée par une femme (avec les seins nus parfois)?
Expliquez-nous comment vous avez trouvé le moyen de croire que ça me
dérange.

Cherchez un peu, il existe une autre façon de comprendre ce que j'ai
écrit.
Alabenne
2017-11-09 12:53:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Herisson grognon
Post by Harp
Ces féministes sont décidément de plus en plus débiles.
Vrai qu'avec "liberté-égalité-fraternité" la règle du masculin qui
l'emporte sur le féminin ne va pas vraiment, mais vous avez raison, ne
vous arrêtez pas à un si petit détail.
Alain
c'est un scandale, y a pas d'e à la fin de chaleur.
--
A E U S C !
Sh.Mandrake
2017-11-09 12:57:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Alabenne
Post by Herisson grognon
Post by Harp
Ces féministes sont décidément de plus en plus débiles.
Vrai qu'avec "liberté-égalité-fraternité" la règle du masculin qui
l'emporte sur le féminin ne va pas vraiment, mais vous avez raison, ne
vous arrêtez pas à un si petit détail.
Alain
c'est un scandale, y a pas d'e à la fin de chaleur.
Je dirai même plus : c'est un scaindrââle ! (Comme Georges Marchais.)
--
Ubuntou,

Le Magicien
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-09 09:47:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
La France s'est empressée de vouloir financer les Jeux Olympiques. Au
vu des performances respectives des hommes et des femmes, il y a de
quoi donner de gros complexes d'infériorité aux petites filles qui
regarderont la télé.
Au marathon de Bruxelles 2017, la femme arrivée quarante minutes après
le premier a reçu un prix.

300 euros pour elle contre 1.000 euros pour lui ayant été jugé
discriminatoire, elle a finalement reçu 1.000 euros.

<https://miniurl.be/r-1j1e>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez regarder les phrases dans leur con-
texte avant de financer sciemment.
Harp
2017-11-09 12:18:44 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Harp
La France s'est empressée de vouloir financer les Jeux Olympiques. Au
vu des performances respectives des hommes et des femmes, il y a de
quoi donner de gros complexes d'infériorité aux petites filles qui
regarderont la télé.
Au marathon de Bruxelles 2017, la femme arrivée quarante minutes après
le premier a reçu un prix.
300 euros pour elle contre 1.000 euros pour lui ayant été jugé
discriminatoire, elle a finalement reçu 1.000 euros.
Pourtant, 69 coureurs sont arrivés avant elle.

Elle aura quand même obtenu autant que le vainqueur, grâce à une
discrimination sexiste.
Le Pépé à chênes
2017-11-10 10:58:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Au marathon de Bruxelles 2017, la femme arrivée quarante minutes après
le premier a reçu un prix.
300 euros pour elle contre 1.000 euros pour lui ayant été jugé
discriminatoire, elle a finalement reçu 1.000 euros.
<https://miniurl.be/r-1j1e>
Article d'où je note :

"Après consultation avec notre titlepartner Belfius, le prize money
sera dès lors ramené à un niveau équivalent pour les deux catégories [...]"

Je propose que le français fasse une réclamation pour usage déloyal de
l'anglais.
Jean-Pierre Kuypers
2017-11-10 11:16:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Jean-Pierre Kuypers
<https://miniurl.be/r-1j1e>
"Après consultation avec notre titlepartner Belfius, le prize money
sera dès lors ramené à un niveau équivalent pour les deux catégories [...]"
Je propose que le français fasse une réclamation pour usage déloyal de
l'anglais.
Dans notre pays de tradition


où se pratiquent légalement le néerlandais, le français et l'allemand,
on se s'étonnera pas que, parfois, le français... s'effrite.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez ramener les phrases dans leur con-
texte avant de réclamer sciemment.
Le Pépé à chênes
2017-11-10 11:48:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Dans notre pays de tradition
http://youtu.be/Ct2T58aOaXk
où se pratiquent légalement le néerlandais, le français et l'allemand,
on se s'étonnera pas que, parfois, le français... s'effrite.
Nous allons mettre un peu d'ordre dans tout ça, en commençant par la
réinstauration des Départements réunis...
Michal
2017-11-10 14:13:20 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Jean-Pierre Kuypers
Dans notre pays de tradition
http://youtu.be/Ct2T58aOaXk
où se pratiquent légalement le néerlandais, le français et l'allemand,
on se s'étonnera pas que, parfois, le français... s'effrite.
Nous allons mettre un peu d'ordre dans tout ça, en commençant par la
réinstauration des Départements réunis...
Ah ! J'entends déjà « la Sambre-et-Meuse ».
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-11-10 14:25:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Jean-Pierre Kuypers
Dans notre pays de tradition
http://youtu.be/Ct2T58aOaXk
où se pratiquent légalement le néerlandais, le français et l'allemand,
on se s'étonnera pas que, parfois, le français... s'effrite.
    Nous allons mettre un peu d'ordre dans tout ça, en commençant par
la réinstauration des Départements réunis...
Ah ! J'entends déjà « la Sambre-et-Meuse ».
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-11-10 15:05:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Jean-Pierre Kuypers
Dans notre pays de tradition
http://youtu.be/Ct2T58aOaXk
où se pratiquent légalement le néerlandais, le français et l'allemand,
on se s'étonnera pas que, parfois, le français... s'effrite.
    Nous allons mettre un peu d'ordre dans tout ça, en commençant par
la réinstauration des Départements réunis...
Ah ! J'entends déjà « la Sambre-et-Meuse ».
--
Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-11-10 20:15:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Post by Jean-Pierre Kuypers
Dans notre pays de tradition
http://youtu.be/Ct2T58aOaXk
où se pratiquent légalement le néerlandais, le français et l'allemand,
on se s'étonnera pas que, parfois, le français... s'effrite.
    Nous allons mettre un peu d'ordre dans tout ça, en commençant par
la réinstauration des Départements réunis...
Ah ! J'entends déjà « la Sambre-et-Meuse ».
En même temps, quelle idée de s'attendre à un brin d'honnêteté
intellectuelle dans une tête pleine de merde !
--
Le Magicien
Harp
2017-11-09 07:12:08 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by gump
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/07/ecriture-inclusive-plus-de-300-professeurs-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin_a_23269294/
"314 enseignants et enseignantes ont signé une tribune..."


Ça va de mâle en Pi.
Le Pépé à chênes
2017-11-10 10:59:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"314 enseignants et enseignantes ont signé une tribune..."
Ça va de mâle en Pi.
Dans ce domaine, vous en connaissez un rayon...
Anansi
2017-11-10 17:49:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Post by Harp
"314 enseignants et enseignantes ont signé une tribune..."
Ça va de mâle en Pi.
Dans ce domaine, vous en connaissez un rayon...
Vous allez vous faire jeter deux pierres carrées.
Loading...