Discussion:
Traduction de "burn out" en Francais?
(trop ancien pour répondre)
Wolfgang Keller
2008-07-22 14:10:52 UTC
Permalink
Raw Message
Bonjour,

désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...

J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.

Merci d'avance.

Cordialement,

Wolfgang
Michèle
2008-07-22 14:42:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Mon dico Oxford-Hachette donne :" surmenage, épuisement".
kduc
2008-07-22 15:15:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michèle
Post by Wolfgang Keller
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Mon dico Oxford-Hachette donne :" surmenage, épuisement".
Pour des symptômes plus graves et même gravissimes, on commence à lire
ou entendre /karoshi/.
--
kd
Bernard Cordier
2008-07-22 16:10:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
Post by Michèle
Post by Wolfgang Keller
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Mon dico Oxford-Hachette donne :" surmenage, épuisement".
Pour des symptômes plus graves et même gravissimes, on commence à lire
ou entendre /karoshi/.
Juste avant le seppuku.
Bernard Cordier
2008-07-22 16:16:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michèle
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Mon dico Oxford-Hachette donne :" surmenage, épuisement".
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out qui contient
l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement brulé son énergie.
Les Nazis avaient inventé l'expression cynique « Vernichtung durch Arbeit »
(anéantissement par le travail) pour désigner le sort des déportés.
Kitmir
2008-07-22 16:33:28 UTC
Permalink
Raw Message
x-no-archive: yes
Post by Bernard Cordier
Post by Michèle
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu
;-). Il s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens
qui ont trop travaillé.
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Mon dico Oxford-Hachette donne :" surmenage, épuisement".
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out qui
contient l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement brulé son
énergie. Les Nazis avaient inventé l'expression cynique « Vernichtung
durch
Arbeit » (anéantissement par le travail) pour désigner le sort des
déportés.
Cassé !
Michèle
2008-07-22 19:00:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Kitmir
Post by Bernard Cordier
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out qui
contient l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement brulé son
énergie. Les Nazis avaient inventé l'expression cynique « Vernichtung durch
Arbeit » (anéantissement par le travail) pour désigner le sort des
déportés.
Cassé !
Anéanti !

H. S. !
Lanarcam
2008-07-22 19:00:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michèle
Post by Kitmir
Post by Bernard Cordier
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out qui
contient l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement brulé son
énergie. Les Nazis avaient inventé l'expression cynique « Vernichtung durch
Arbeit » (anéantissement par le travail) pour désigner le sort des
déportés.
Cassé !
Anéanti !
H. S. !
Lessivé, ou plus proche de burnt out, cuit.
kduc
2008-07-22 19:33:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Michèle
Post by Kitmir
Post by Bernard Cordier
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out qui
contient l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement brulé son
énergie. Les Nazis avaient inventé l'expression cynique « Vernichtung durch
Arbeit » (anéantissement par le travail) pour désigner le sort des
déportés.
Cassé !
Anéanti !
H. S. !
Lessivé, ou plus proche de burnt out, cuit.
« Consumé » pourrait aussi convenir.
--
kd
kduc
2008-07-22 19:35:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
« Consumé » pourrait aussi convenir.
<TLFi>
2. [Le sujet désigne la cause du dépérissement physique et/ou de
l'accablement moral d'une personne : épreuve, maladie, sentiment,
etc.] User progressivement une personne, épuiser ses forces ou son
énergie, lui faire perdre sa santé. Les ennuis, les chagrins le
consument (Ac. 1835-1932). Une plaie incurable me consume, un mal
implacable me dévore... (Chénier, Bucoliques, 1794, p. 127). Ce besoin
de bonheur qui consume les mortels (Mme de Staël, Corinne, t. 2, 1807,
p. 2). Cette passion qui le consume et finira par le détruire (G.
Duhamel, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 269).
</TLFi>
--
kd
Bernard Cordier
2008-07-22 19:51:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
Post by kduc
« Consumé » pourrait aussi convenir.
<TLFi>
2. [Le sujet désigne la cause du dépérissement physique et/ou de
l'accablement moral d'une personne : épreuve, maladie, sentiment,
etc.] User progressivement une personne, épuiser ses forces ou son
énergie, lui faire perdre sa santé. Les ennuis, les chagrins le
consument (Ac. 1835-1932). Une plaie incurable me consume, un mal
implacable me dévore... (Chénier, Bucoliques, 1794, p. 127). Ce besoin
de bonheur qui consume les mortels (Mme de Staël, Corinne, t. 2, 1807,
p. 2). Cette passion qui le consume et finira par le détruire (G.
Duhamel, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 269).
</TLFi>
Oui, la consomption.
Vs
2008-07-22 19:55:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
Post by Lanarcam
Post by Michèle
Post by Kitmir
Post by Bernard Cordier
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out
qui contient l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement
brulé son énergie. Les Nazis avaient inventé l'expression cynique
« Vernichtung durch
Arbeit » (anéantissement par le travail) pour désigner le sort des
déportés.
Cassé !
Anéanti !
H. S. !
Lessivé, ou plus proche de burnt out, cuit.
« Consumé » pourrait aussi convenir.
Cramé, calciné, carbonisé également.

Vs
Tout ça, c'est des incinérations malveillantes.
Pierre Hallet
2008-07-23 06:29:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Vs
Tout ça, c'est des incinérations malveillantes.
Ou des crémations malveillantes.

Au fait, « crème brûlée » pourrait se dire « crème crémée ».
--
Pierre Hallet.
Site (dont FAQ) du forum fllf : <http://www.langue-fr.net>.
Michèle
2008-07-22 19:51:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Lessivé, ou plus proche de burnt out, cuit.
Ratiboisé.
RVG
2008-07-22 17:52:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bernard Cordier
Post by Michèle
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Mon dico Oxford-Hachette donne :" surmenage, épuisement".
Oui, mais épuisement et surmenage sont moins forts que burn out qui
contient l'idée d'épuisement total, d'avoir complètement brulé son
énergie.
Au bout du rouleau ?
Luc Bentz
2008-07-23 12:45:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Au bout du rouleau ?
Dans la question, la demande portait sur l'expresse en langage soutenu...
--
Luc Bentz
« Langue française » : http://www.langue-fr.net/

* FAQ de news:fr.lettres.langue.francaise :
<http://www.langue-fr.net/faq/faq.htm>
* Conseils d'utilisation et charte :
<http://www.langue-fr.net/faq/charte.htm>
* Conseils sur Usenet et les forums :
<http://www.langue-fr.net/faq/fllf.htm>
Peire-Pau Hay-Napoleone
2008-07-23 16:08:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Luc Bentz
Post by RVG
Au bout du rouleau ?
Dans la question, la demande portait sur l'expresse en langage soutenu...
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche de
"burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y a un
côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.


PPHN
A Hay, A Hay, A Hay
Kitmir
2008-07-23 17:00:54 UTC
Permalink
Raw Message
x-no-archive: yes
Post by Peire-Pau Hay-Napoleone
Post by Luc Bentz
Post by RVG
Au bout du rouleau ?
Dans la question, la demande portait sur l'expresse en langage soutenu...
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche de
"burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y a
un côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.
Réponse bien française dont l'extrme concision
ne manquera pas d'en surprendre plus d"un.
En un mot donc, voilà l'équivalent de burn out.
kduc
2008-07-23 17:19:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Kitmir
Post by Peire-Pau Hay-Napoleone
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche de
"burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y a
un côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.
Réponse bien française dont l'extrme concision
ne manquera pas d'en surprendre plus d"un.
... ne manquera pas de surprendre, non ?
Post by Kitmir
En un mot donc, voilà l'équivalent de burn out.
Accessoirement, j'aimerais savoir ce que vous entendez par « réponse
bien française » ?
--
kd
kduc
2008-07-23 17:22:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
Post by Kitmir
Post by Peire-Pau Hay-Napoleone
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche de
"burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y a
un côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.
Réponse bien française dont l'extrme concision
ne manquera pas d'en surprendre plus d"un.
... ne manquera pas de surprendre, non ?
Non.
--
kd
Luc Bentz
2008-07-23 22:19:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Peire-Pau Hay-Napoleone
Post by Luc Bentz
Post by RVG
Au bout du rouleau ?
Dans la question, la demande portait sur l'expresse en langage soutenu...
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche de
"burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y a un
côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.
D'où : épuisement professionnel, comme je l'ai indiqué antérieurement.
--
Luc Bentz
« Langue française » : http://www.langue-fr.net/

* FAQ de news:fr.lettres.langue.francaise :
<http://www.langue-fr.net/faq/faq.htm>
* Conseils d'utilisation et charte :
<http://www.langue-fr.net/faq/charte.htm>
* Conseils sur Usenet et les forums :
<http://www.langue-fr.net/faq/fllf.htm>
Peire-Pau Hay-Napoleone
2008-07-24 05:11:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Luc Bentz
Post by Peire-Pau Hay-Napoleone
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche
de "burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y
a un côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.
D'où : épuisement professionnel, comme je l'ai indiqué antérieurement.
Oui, mais vous pouvez être épuisé professionnellement sans pour autant
tomber en dépression, et il me semble que ce dernier point est une
caractéristique de ce terme.


PPHN
A Hay, A Hay, A Hay
Raymond SCHMIT
2008-07-23 22:59:10 UTC
Permalink
Raw Message
On Wed, 23 Jul 2008 18:08:25 +0200, Peire-Pau Hay-Napoleone
Post by Peire-Pau Hay-Napoleone
Post by Luc Bentz
Post by RVG
Au bout du rouleau ?
Dans la question, la demande portait sur l'expresse en langage soutenu...
Oui, mais c'est cette expression, à mon avis, est la plus proche de
"burn out". C'est une fatigue à haute dose, mêlée de fatalité. Il y a un
côté psychologique également à ne pas oublier. Un épuisement très
important à la fois physique et psychique, pouvant mener à des dépressions.
Je suis tout à fait d'accord avec vous - je dirais aussi en traduction
litérale: Brûlé au-delà de complètement.
Ce qui conduit à:
Usé jusqu'à la corde.
Luc Bentz
2008-07-24 12:11:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Raymond SCHMIT
Je suis tout à fait d'accord avec vous - je dirais aussi en traduction
litérale: Brûlé au-delà de complètement.
Usé jusqu'à la corde.
Il me semble que le terme "épuisement professionnel" (/épuisement/ me
semble plus fort que la simple /usure/) est employé par les professionnels.

Voir ces quelques liens :

http://alainriouxpq.iquebec.com/burn.htm
http://www.servicevie.com/02SANTE/Infirmiere/Infirmiere22012001/infirmiere22012001.html
http://www.e-sante.fr/sante-enseignants-epuisement-professionnel-NN_SM-2716-135-6.htm
http://pagesperso-orange.fr/creai.lorraine/Textes/48epuisement.htm
http://www.cadredesante.com/spip/spip.php?article67
--
Luc Bentz
« Langue française » : http://www.langue-fr.net/

* FAQ de news:fr.lettres.langue.francaise :
<http://www.langue-fr.net/faq/faq.htm>
* Conseils d'utilisation et charte :
<http://www.langue-fr.net/faq/charte.htm>
* Conseils sur Usenet et les forums :
<http://www.langue-fr.net/faq/fllf.htm>
Ru Chri
2008-07-23 07:06:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
C'est peut-être plus court par là :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Burnout_(m%C3%A9decine)

RC
Luc Bentz
2008-07-23 12:43:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Épuisement professionnel
--
Luc Bentz
« Langue française » : http://www.langue-fr.net/

* FAQ de news:fr.lettres.langue.francaise :
<http://www.langue-fr.net/faq/faq.htm>
* Conseils d'utilisation et charte :
<http://www.langue-fr.net/faq/charte.htm>
* Conseils sur Usenet et les forums :
<http://www.langue-fr.net/faq/fllf.htm>
b***@gmail.com
2014-12-08 15:07:04 UTC
Permalink
Raw Message
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Olivier Miakinen
2014-12-08 15:16:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Je vois ça : il t'a fallu plus de six ans et quatre mois pour
répondre à cette question du 22 juillet 2008. Bel effort !
BéCé
2014-12-08 16:02:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Je vois ça : il t'a fallu plus de six ans et quatre mois pour
répondre à cette question du 22 juillet 2008. Bel effort !
Il est sorti de chez lui en brûlant de poser la question.
;-)
--
BéCé
Anansi
2014-12-08 17:18:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
Sh.Mandrake
2014-12-08 17:31:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
Syndrome d'épuisement tout court.

--
Le Magicien
Anansi
2014-12-08 18:07:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
Syndrome d'épuisement tout court.
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Sh.Mandrake
2014-12-10 08:47:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
Syndrome d'épuisement tout court.
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Réfléchissez vous-même.
On peut très bien dire d'une relation sentimentale
entre deux personnes qu'elle est burnt out dans un langage
à peine métaphorique.
(Suivi positionné sur flla.)
--
Le Magicien
Anansi
2014-12-10 20:04:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
Syndrome d'épuisement tout court.
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Réfléchissez vous-même.
On peut très bien dire d'une relation sentimentale
entre deux personnes qu'elle est burnt out dans un langage
à peine métaphorique.
(Suivi positionné sur flla.)
Suivi non respecté. On vous y a répondu qu'on n'employait pas « burn
out » pour une relation sentimentale en anglais. On ne le fait pas non
plus en français, donc c'était totalement hors sujet par rapport à la
question initiale.
Sh.Mandrake
2014-12-10 20:17:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
Syndrome d'épuisement tout court.
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Réfléchissez vous-même.
On peut très bien dire d'une relation sentimentale
entre deux personnes qu'elle est burnt out dans un langage
à peine métaphorique.
(Suivi positionné sur flla.)
Suivi non respecté. On vous y a répondu qu'on n'employait pas « burn
out » pour une relation sentimentale en anglais.
Votre hypocrisie est sans limite.
On m'a répondu exactement le contraire (Joye, 14h43.)
Apprenez à lire, imbécile instruit.
--
Le Magicien
Anansi
2014-12-10 20:22:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Réfléchissez vous-même.
On peut très bien dire d'une relation sentimentale
entre deux personnes qu'elle est burnt out dans un langage
à peine métaphorique.
(Suivi positionné sur flla.)
Suivi non respecté. On vous y a répondu qu'on n'employait pas « burn
out » pour une relation sentimentale en anglais.
Votre hypocrisie est sans limite.
On m'a répondu exactement le contraire (Joye, 14h43.)
Apprenez à lire, imbécile instruit.
Et qu'est-ce que vous a répondu Chicot TC ?
Imbécile inculte !
Sh.Mandrake
2014-12-10 20:25:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Réfléchissez vous-même.
On peut très bien dire d'une relation sentimentale
entre deux personnes qu'elle est burnt out dans un langage
à peine métaphorique.
(Suivi positionné sur flla.)
Suivi non respecté. On vous y a répondu qu'on n'employait pas « burn
out » pour une relation sentimentale en anglais.
Votre hypocrisie est sans limite.
On m'a répondu exactement le contraire (Joye, 14h43.)
Apprenez à lire, imbécile instruit.
Et qu'est-ce que vous a répondu Chicot TC ?
Imbécile inculte !
Il n'a pas répondu que cela n'existait pas, imbécile instruit.
--
Le Magicien
Anansi
2014-12-10 20:29:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Non. Réfléchissez aux différentes causes de l'épuisement. Celle du SEP
est spécifique, c'est le stress professionnel.
Réfléchissez vous-même.
On peut très bien dire d'une relation sentimentale
entre deux personnes qu'elle est burnt out dans un langage
à peine métaphorique.
(Suivi positionné sur flla.)
Suivi non respecté. On vous y a répondu qu'on n'employait pas « burn
out » pour une relation sentimentale en anglais.
Votre hypocrisie est sans limite.
On m'a répondu exactement le contraire (Joye, 14h43.)
Apprenez à lire, imbécile instruit.
Et qu'est-ce que vous a répondu Chicot TC ?
Imbécile inculte !
Il n'a pas répondu que cela n'existait pas, imbécile instruit.
Relisez. Et donnez donc le rapport avec l'emploi en français de « burn
out ».
Grossier idiot !
Sh.Mandrake
2014-12-10 20:45:42 UTC
Permalink
Raw Message
Le 10/12/2014 21:29, Anansi a écrit :
[...]

Vous ne supportez pas d'avoir tort.
Faites-vous soigner.
--
Le Magicien
Anansi
2014-12-10 20:50:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
[...]
Vous ne supportez pas d'avoir tort.
Faites-vous soigner.
Vous ne savez pas lire une question.
Consultez.
Sh.Mandrake
2014-12-11 11:09:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
[...]
Vous ne supportez pas d'avoir tort.
Faites-vous soigner.
Vous ne savez pas lire une question.
Consultez.
Tout droit sorti de flla :

<cit.>
Enfin, SM a raison qu'on peut le dire d'une liaison. On se réserve le
droit de formuler comme on veut, pourvu que ce soit grammatical.
</cit.>

Chicot TC

Ça doit être insupportable, pour vous. :)
--
Le Magicien
Anansi
2014-12-11 18:19:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
[...]
Vous ne supportez pas d'avoir tort.
Faites-vous soigner.
Vous ne savez pas lire une question.
Consultez.
<cit.>
Enfin, SM a raison qu'on peut le dire d'une liaison. On se réserve le
droit de formuler comme on veut, pourvu que ce soit grammatical.
</cit.>
Chicot TC
Ça doit être insupportable, pour vous. :)
Je ne vois pas pourquoi. Chicot TC précise bien « Tous contextes
confondus ».
joye
2014-12-11 22:32:36 UTC
Permalink
Raw Message

Anansi
2014-12-11 22:36:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
http://youtu.be/cYfNDHSqrEA
Et sur le fond, avez-vous quelque chose d'intéressant à dire ?
Sh.Mandrake
2014-12-12 10:42:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
[...]
Vous ne supportez pas d'avoir tort.
Faites-vous soigner.
Vous ne savez pas lire une question.
Consultez.
Tout droit sorti de flla :

<cit.>
Enfin, SM a raison qu'on peut le dire d'une liaison. On se réserve le
droit de formuler comme on veut, pourvu que ce soit grammatical.
</cit.>

Chicot TC, du bout des lèvres.

Ça doit être insupportable, pour vous. :)
--
Le Magicien
Anansi
2014-12-12 14:57:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
[...]
Vous ne supportez pas d'avoir tort.
Faites-vous soigner.
Vous ne savez pas lire une question.
Consultez.
<cit.>
Enfin, SM a raison qu'on peut le dire d'une liaison. On se réserve le
droit de formuler comme on veut, pourvu que ce soit grammatical.
</cit.>
Chicot TC, du bout des lèvres.
Ça doit être insupportable, pour vous. :)
Je ne vois pas pourquoi. Chicot TC précise bien « Tous contextes
confondus » et parle de l'utilisation en anglais, pas en français.
kudc
2014-12-12 15:46:27 UTC
Permalink
Raw Message
Le 12/12/2014 15:57, le spécialiste de la langue française , Anansi
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
<cit.>
Enfin, SM a raison qu'on peut le dire d'une liaison. On se réserve le
droit de formuler comme on veut, pourvu que ce soit grammatical.
</cit.>
Chicot TC, du bout des lèvres.
Ça doit être insupportable, pour vous. :)
Je ne vois pas pourquoi. Chicot TC précise bien « Tous contextes
confondus » et parle de l'utilisation en anglais, pas en français.
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
--
kd,
sans-blanc.
Anansi
2014-12-12 16:50:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kudc
Le 12/12/2014 15:57, le spécialiste de la langue française , Anansi
Post by Anansi
Post by Sh.Mandrake
<cit.>
Enfin, SM a raison qu'on peut le dire d'une liaison. On se réserve le
droit de formuler comme on veut, pourvu que ce soit grammatical.
</cit.>
Chicot TC, du bout des lèvres.
Ça doit être insupportable, pour vous. :)
Je ne vois pas pourquoi. Chicot TC précise bien « Tous contextes
confondus » et parle de l'utilisation en anglais, pas en français.
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
kduc
2014-12-12 16:57:38 UTC
Permalink
Raw Message
Le 12/12/2014 17:50, le spécialiste de la langue française , Anansi
Post by Anansi
Post by kudc
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
J'ai une grande foi en l'être humain.
Je suis comme vous.
Post by Anansi
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
Là, je vous devance.
--
kd,
sans-blanc.
Le Pépé à chênes
2014-12-12 16:58:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
La dernière phrase, dans le contexte, est ambiguë. Qui est ce "il" ?
L'être humain, dont il est justement question dans la phrase qui précède
? Le Magico ? Moi, en tout cas, je l'aime bien, quelle que soit la réponse.
kduc
2014-12-12 22:53:04 UTC
Permalink
Raw Message
Le 12/12/2014 17:58, le spécialiste de la langue française , Le Pépé à
Post by Le Pépé à chênes
Post by Anansi
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
La dernière phrase, dans le contexte, est ambiguë. Qui est ce "il" ?
L'être humain, dont il est justement question dans la phrase qui précède
? Le Magico ? Moi, en tout cas, je l'aime bien, quelle que soit la réponse.
Dans un dialogue, le contexte est fourni par les deux locuteurs.

Anansi s'est très bien servi de ce que j'avais écrit pour donner un
antécédent tout à fait repérable à son 'il'.

Petit rappel :

------------------
Post by Le Pépé à chênes
Post by Anansi
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
------------------
--
kd,
sans-blanc.
BéCé
2014-12-13 10:15:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
Le 12/12/2014 17:58, le spécialiste de la langue française , Le Pépé à
Post by Le Pépé à chênes
Post by Anansi
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
La dernière phrase, dans le contexte, est ambiguë. Qui est ce "il" ?
L'être humain, dont il est justement question dans la phrase qui précède
? Le Magico ? Moi, en tout cas, je l'aime bien, quelle que soit la réponse.
Dans un dialogue, le contexte est fourni par les deux locuteurs.
Anansi s'est très bien servi de ce que j'avais écrit pour donner un
antécédent tout à fait repérable à son 'il'.
------------------
Post by Le Pépé à chênes
Post by Anansi
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
------------------
Anansi croit en l'être humain.
SM est un être humain.
Donc Anansi croit en SM.
--
BéCé
Anansi
2014-12-13 10:48:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by kduc
Dans un dialogue, le contexte est fourni par les deux locuteurs.
Anansi s'est très bien servi de ce que j'avais écrit pour donner un
antécédent tout à fait repérable à son 'il'.
------------------
Post by Anansi
Post by kudc
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
------------------
Anansi croit en l'être humain.
SM est un être humain.
Donc Anansi croit en SM.
La validité formelle de ce syllogisme est incontestable.
Quelle conclusion en tirer si je cesse de croire en SM ?
BéCé
2014-12-13 11:12:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by BéCé
Post by kduc
Dans un dialogue, le contexte est fourni par les deux locuteurs.
Anansi s'est très bien servi de ce que j'avais écrit pour donner un
antécédent tout à fait repérable à son 'il'.
------------------
Post by Anansi
Post by kudc
Sur ce coup, je vous trouve amusant, on dirait que vous comptez sur
son intelligence pour comprendre de quoi il est vraiment question.
J'ai une grande foi en l'être humain.
S'il ne comprend pas, j'en viendrai à douter qu'il en soit un.
------------------
Anansi croit en l'être humain.
SM est un être humain.
Donc Anansi croit en SM.
La validité formelle de ce syllogisme est incontestable.
Quelle conclusion en tirer si je cesse de croire en SM ?
Aucune.
En effet, la croyance en SM est la résultante de deux paris anansiens :
- croyance générale d'ordre moral en l'être humain,
- croyance en l'humanité de SM.

L'une de ces croyances vient-elle à disparaître, et c'est la croyance en
SM qui s'effondre.

Personnellement, j'ai toujours trouvé SM incroyable.
--
BéCé (muscadin)
Anansi
2014-12-13 11:36:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Personnellement, j'ai toujours trouvé SM incroyable.
Je reconnais bien là l'antonyme de crédible.
Sh.Mandrake
2014-12-13 11:04:17 UTC
Permalink
Raw Message
Le 13/12/2014 11:15, BéCé a écrit :
[...]
Post by BéCé
Anansi croit en l'être humain.
SM est un être humain.
Donc Anansi croit en SM.
Très, très mauvais syllogisme.
--
Le Magicien
Lanarcam
2014-12-08 17:46:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
On parle aussi d'usure (professionnelle).

Il faut toujours être au dessous du taux de burn-out.
liaM
2014-12-10 21:12:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
On parle aussi d'usure (professionnelle).
Il faut toujours être au dessous du taux de burn-out.
Aux USA, le burn out peut être dit à propos toute forme de fatigue,
sentimentale, athletique, professionelle, long-term ou short-term.

Par contre, en France, le "burn-out" est le plus souvent mortel :-/
Michele
2014-12-10 21:33:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by liaM
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
On parle aussi d'usure (professionnelle).
Il faut toujours être au dessous du taux de burn-out.
Aux USA, le burn out peut être dit à propos toute forme de fatigue,
sentimentale, athletique, professionelle, long-term ou short-term.
Par contre, en France, le "burn-out" est le plus souvent mortel :-/
Au journal télévisé ce soir sur la 2, ils ont traduit "burn-out" par
fatique nerveuse.
--
Michèle
Ray_Net
2014-12-10 22:40:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by liaM
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
On parle aussi d'usure (professionnelle).
Il faut toujours être au dessous du taux de burn-out.
Aux USA, le burn out peut être dit à propos toute forme de fatigue,
sentimentale, athletique, professionelle, long-term ou short-term.
Par contre, en France, le "burn-out" est le plus souvent mortel :-/
La définition anglaise admise aux USA:
Physical or mental collapse caused by overwork or stress.
Implique également une issue fatale(pas toujours mortelle, mais très proche)
Anansi
2014-12-10 23:15:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by liaM
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
On parle aussi d'usure (professionnelle).
Il faut toujours être au dessous du taux de burn-out.
Aux USA, le burn out peut être dit à propos toute forme de fatigue,
sentimentale, athlétique, professionnelle, long-term ou short-term.
Par contre, en France, le "burn-out" est le plus souvent mortel :-/
Physical or mental collapse caused by overwork or stress.
Pourvu que personne ne le répète à Mandrake.
Post by Ray_Net
Implique également une issue fatale(pas toujours mortelle, mais très proche)
Est-ce qu'il y a quelque chose sur une absence de compréhension des
questions et des réponses en x exemplaires ?
liaM
2014-12-13 22:00:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by liaM
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
En français, c'est un SEP, syndrome d'épuisement professionnel.
On parle aussi d'usure (professionnelle).
Il faut toujours être au dessous du taux de burn-out.
Aux USA, le burn out peut être dit à propos toute forme de fatigue,
sentimentale, athletique, professionelle, long-term ou short-term.
Par contre, en France, le "burn-out" est le plus souvent mortel :-/
Physical or mental collapse caused by overwork or stress.
Implique également une issue fatale(pas toujours mortelle, mais très proche)
Yeah. But it ain't the use of the idiom the way I've heard it said
over half a century living in the US :)

Dig?
kduc
2014-12-08 18:04:52 UTC
Permalink
Raw Message
Le 08/12/2014 16:07, le spécialiste de la langue française ,
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Burn out -> coction, cramage, etc.
--
kd,
sans-blanc.
Michal
2014-12-12 12:22:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kduc
Le 08/12/2014 16:07, le spécialiste de la langue française ,
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Burn out -> coction, cramage, etc.
Avoir tant fait suer le burnous qu'à la fin il se casse.
--
Michal.
Périphrase à ne pas mettre entre toutes les oreilles.
Ray_Net
2014-12-10 00:00:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
I suffit de traduire la définition anglaise:
Il y en a deux:
1. Physical or mental collapse caused by overwork or stress.
2. The time when a jet or rocket engine stops working because there is no more fuel available.

En fait, les deux définitions peuvent se réduire à : Être au bout du rouleau.
Anansi
2014-12-10 07:33:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Ray_Net
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
1. Physical or mental collapse caused by overwork or stress.
2. The time when a jet or rocket engine stops working because there is no more fuel available.
En fait, les deux définitions peuvent se réduire à : Être au bout du rouleau.
Comme ça ?
<http://x2t.com/bout_rouleau>
Cram It Up Yours
2014-12-11 22:41:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
C'est quand même facile à traduire !

OUT ça veut dire DEHORS, donc burn out, ça veut dire BURNES DEHORS

Autrement dit, en bon français, SORS TES COUILLES ou bien METS TES
COUILLES SUR LA TABLE comme on dit chez les keufs ou dans l'armée
françouaise.

"Il a fait un burn out" signifie donc "il a sorti ses couilles" et on
suppose que sa bite a suivi ...
C'est exactement pour cette raison que très peu de femmes font un burn
out, d'ailleurs. Toutefois, il est reconnu qu'elle en provoque souvent
chez les hommes.
Sh.Mandrake
2014-12-12 12:48:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Mais non ! Adhérez à l'ALFI2A.
--
Ubuntou,

Le Magicien
Serpil. M.
2014-12-13 11:38:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by b***@gmail.com
bonsoir et merci, dur dur de ne parler que le français, R.B.
Burn out ? Je dirais : "Une qui dépasse ".
--
rien
g***@live.fr
2017-06-19 13:58:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
BéCé
2017-06-19 14:07:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Le burn-out, c'est l’épuisement par combustion totale. La personne a
tout donné et se retrouve vide de ressources.
Ça vous le savez.
Actuellement le terme burn-out est utilisé en France dans le cadre du
travail en entreprise. On parle donc d'"épuisement professionnel".
Bon, on retrouvera certainement un jour le terme dans le domaine sportif
(un athlète au bout du rouleau) ou artistique, ou autre.
Épuisement me paraît une bonne traduction, en précisant éventuellement
le contexte.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Arthur
2017-06-20 08:16:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Le burn-out, c'est l’épuisement par combustion totale. La personne a tout
donné et se retrouve vide de ressources.
Ça vous le savez.
Actuellement le terme burn-out est utilisé en France dans le cadre du travail
en entreprise. On parle donc d'"épuisement professionnel".
Bon, on retrouvera certainement un jour le terme dans le domaine sportif (un
athlète au bout du rouleau) ou artistique, ou autre.
Épuisement me paraît une bonne traduction, en précisant éventuellement le
contexte.
J'espère que depuis 9 ans Wolfgang a pu se reposer.
--
Arthur
Lanarcam
2017-06-19 14:08:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Burn out en français soutenu :

dys-régulation de l’axe hypothalamo-hypophyso-adrénocorticotrope

Et aussi :

"L’expansion du terme burn-out est une source de confusion en
raison des limites imprécises de cette réalité. La symptomatologie
du burn-out regroupe plusieurs dimensions : épuisement émotionnel,
dépersonnalisation, réduction de l’accomplissement personnel.
Les nosographies médicales ne mentionnent pas le burn-out"

http://www.academie-medecine.fr/publication100100489/

Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.

Les journaux utilisent le terme anglais.
Jean-Pierre Kuypers
2017-06-19 14:57:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...

Pourtant dans le Royaume, où le français est pratiqué couramment, la
ministre de la Santé publique, médecin au demeurant, s'en préoccupe
<http://urlz.fr/5qq6>

On emploie alors le vocable « épuisement professionnel »
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'épuisement_professionnel>

Mais bien sûr, ceci n'est pas un terme consacré en français !...
<Loading Image...>
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez affirmer les phrases dans leur con-
texte avant de déconner sciemment.
Lanarcam
2017-06-19 15:27:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
Lisez ceci, vous allez tout comprendre :

http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
BéCé
2017-06-19 15:50:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
C’est une réponse médicale et juridique (droit du travail) et non
langagière, qui ne répond pas à la question de notre correspondant.
À partir du moment où une expression existe et est couramment utilisée
on doit pouvoir la traduire.
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2017-06-19 16:00:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
C’est une réponse médicale et juridique (droit du travail) et non
langagière, qui ne répond pas à la question de notre correspondant.
À partir du moment où une expression existe et est couramment utilisée
on doit pouvoir la traduire.
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?

http://www.proz.com/kudoz/english_to_french/general_conversation_greetings_letters/893022-burnout.html
Jean-Pierre Kuypers
2017-06-19 16:16:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by BéCé
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?
Le surmenage n'est pas encore l'épuisement...
--
Jean-Pierre Kuypers
Lanarcam
2017-06-19 16:44:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Post by BéCé
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?
Le surmenage n'est pas encore l'épuisement...
https://forum.wordreference.com/threads/burnout.217484/

"So perhaps "surmenage" would be more accurate for a U.S. audience."
BéCé
2017-06-19 16:24:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
C’est une réponse médicale et juridique (droit du travail) et non
langagière, qui ne répond pas à la question de notre correspondant.
À partir du moment où une expression existe et est couramment utilisée
on doit pouvoir la traduire.
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?
http://www.proz.com/kudoz/english_to_french/general_conversation_greetings_letters/893022-burnout.html
Surmenage est beaucoup moins fort.
L'image du verbe anglais est très frappante.
Le gonze a tout donné.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2017-06-19 16:35:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
C’est une réponse médicale et juridique (droit du travail) et non
langagière, qui ne répond pas à la question de notre correspondant.
À partir du moment où une expression existe et est couramment utilisée
on doit pouvoir la traduire.
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?
http://www.proz.com/kudoz/english_to_french/general_conversation_greetings_letters/893022-burnout.html
Surmenage est beaucoup moins fort.
L'image du verbe anglais est très frappante.
Le gonze a tout donné.
"Commandée par la Smerep, elle révèle notamment la présence
d’un public de plus en plus exposé au risque de burn-out
puisque 22 % des étudiants en France sont concernés par
les conséquences du surmenage"

http://www.20minutes.fr/sante/1411499-20140626-burn-out-plus-etudiant-cinq-concerne-surmenage
BéCé
2017-06-19 16:45:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
C’est une réponse médicale et juridique (droit du travail) et non
langagière, qui ne répond pas à la question de notre correspondant.
À partir du moment où une expression existe et est couramment utilisée
on doit pouvoir la traduire.
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?
http://www.proz.com/kudoz/english_to_french/general_conversation_greetings_letters/893022-burnout.html
Surmenage est beaucoup moins fort.
L'image du verbe anglais est très frappante.
Le gonze a tout donné.
"Commandée par la Smerep, elle révèle notamment la présence
d’un public de plus en plus exposé au risque de burn-out
puisque 22 % des étudiants en France sont concernés par
les conséquences du surmenage"
http://www.20minutes.fr/sante/1411499-20140626-burn-out-plus-etudiant-cinq-concerne-surmenage
Très mauvais titre. Le mot surmenage est bien antérieur au burn-out et
désigne un état dans lequel le sujet sollicite trop ses ressources
(overwork). Vous lisez l'anglais, vous comprenez donc facilement la
signification du burn-out, état dans lequel le sujet a épuisé ses
ressources, tel une bougie qui a brûlé toute sa cire.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Lanarcam
2017-06-19 16:59:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by BéCé
Post by Lanarcam
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html
C’est une réponse médicale et juridique (droit du travail) et non
langagière, qui ne répond pas à la question de notre correspondant.
À partir du moment où une expression existe et est couramment utilisée
on doit pouvoir la traduire.
La traduction actuelle, en Belgique comme en France, est "épuisement
professionnel".
Et pourquoi pas "surmenage" ?
http://www.proz.com/kudoz/english_to_french/general_conversation_greetings_letters/893022-burnout.html
Surmenage est beaucoup moins fort.
L'image du verbe anglais est très frappante.
Le gonze a tout donné.
"Commandée par la Smerep, elle révèle notamment la présence
d’un public de plus en plus exposé au risque de burn-out
puisque 22 % des étudiants en France sont concernés par
les conséquences du surmenage"
http://www.20minutes.fr/sante/1411499-20140626-burn-out-plus-etudiant-cinq-concerne-surmenage
Très mauvais titre. Le mot surmenage est bien antérieur au burn-out et
désigne un état dans lequel le sujet sollicite trop ses ressources
(overwork). Vous lisez l'anglais, vous comprenez donc facilement la
signification du burn-out, état dans lequel le sujet a épuisé ses
ressources, tel une bougie qui a brûlé toute sa cire.
"Burn out, épuisement, surmenage : à distinguer"

"L’épuisement tel que vécu au 19ème siècle était d’abord
physique. Aujourd’hui, il s’accompagne d’épuisement psychique,
et le terme de surmenage est sans doute plus approprié pour
décrire cette nouvelle réalité : un épuisement physique et
psychique combinés."

https://culturepsyp7.wordpress.com/2017/02/01/intervention-burn-out-nest-donc-pas-epuisement-et-epuisement-nest-pas-surmenage/
Jean-Pierre Kuypers
2017-06-19 16:12:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
<http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html>
Je comprends qu'il s'agit de médecine en France... qui n'a pas (encore)
le monopole en matière de langue française.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez consacrer les phrases dans leur con-
texte avant de comprendre sciemment.
Lanarcam
2017-06-19 16:20:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
<http://www.santementale.fr/actualites/burn-out-l-academie-de-medecine.html>
Je comprends qu'il s'agit de médecine en France... qui n'a pas (encore)
le monopole en matière de langue française.
"Cette notion n’apparaît pas non plus dans un diagnostic officiel
dans les classifications médicales de références (ex:
classification internationale des maladies de l’Organisation
Mondiale de la Santé : OMS)."

https://dsf.hypotheses.org/591
Michal
2017-06-19 16:07:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Lanarcam
Le burn out n'est pas actuellement reconnu par la médecine, c'est
la raison pour laquelle il n'existe pas de terme consacré en
français.
Ah oui ? Comme c'est intéressant...
Pourtant dans le Royaume, où le français est pratiqué couramment, la
ministre de la Santé publique, médecin au demeurant, s'en préoccupe
<http://urlz.fr/5qq6>
On emploie alors le vocable « épuisement professionnel »
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'épuisement_professionnel>
Mais bien sûr, ceci n'est pas un terme consacré en français !...
<https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/b/b9/MagrittePipe.jpg>
J'ai cru pendant longtemps que c'était une exhibition d'un homme au
bout des rouleaux.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Michele
2017-06-19 14:35:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Pour faire simple, c'est l'usure à cause du trop-plein de travail.
--
Michèle
Duzz'
2017-06-19 14:39:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Wolfgang Keller
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Pour faire simple, c'est l'usure à cause du trop-plein de travail.
Depuis juillet 2008, il est vraisemblablement usé jusqu'à la
trame ... ;)
Harp
2017-06-20 10:02:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Pour faire simple, c'est l'usure à cause du trop-plein de travail.
Il ne demande pas une définition, il demande une traduction.


"Surmenage" doit convenir.
Michele
2017-06-20 10:21:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"Surmenage" doit convenir.
Non.

C'est le stade au-dessus, cela a été précisé.
--
Michèle
Santa Claup
2017-06-19 17:07:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.
Quand ton boss t'a trop fait bosser, il t'a fait suer le burn-out.
Sh.Mandrake
2017-06-20 16:22:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Bonjour Wolfgang,

Le français n'étant pas aussi précis que l'Anglais,
pour ma part, je m'arrêterais à « épuisement ».
Inutile de créer encore un néologisme pour coler de mieux en mieux à
l'anglais.
--
Ubuntou

Le Magicien
Sh.Mandrake
2017-06-20 16:24:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Bonjour Wolfgang,
Le français n'étant pas aussi précis que l'anglais,
pour ma part, je m'arrêterais à « épuisement ».
Inutile de créer encore un néologisme pour coller de mieux en mieux à
l'anglais.
--
Ubuntou

Le Magicien
Richard Hachel
2017-06-20 16:34:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Wolfgang Keller
Bonjour,
désolé si ce n'est pas le bon endroit pour poser cette question...
J'aurais besoin de savoir quelle est la traduction de l'expression
"burn out" (en tant que nom, pas le verbe) en Francais (soutenu ;-). Il
s'agit du phénomène qu'on rencontre parfois chez des gens qui ont trop
travaillé.tout le monde n,est pas bilingue
Merci d'avance.
Cordialement,
Wolfgang
Bonjour Wolfgang,
Le français n'étant pas aussi précis que l'anglais,
pour ma part, je m'arrêterais à « épuisement ».
Inutile de créer encore un néologisme pour coller de mieux en mieux à
l'anglais.
En français, nous utilisons le terme de "syndrome d'épuisement".

R.H.
Sh.Mandrake
2017-06-20 16:38:01 UTC
Permalink
Raw Message
Le 20/06/2017 à 18:34, Richard Hachel a écrit :
[...]
Post by Richard Hachel
Post by Sh.Mandrake
Bonjour Wolfgang,
Le français n'étant pas aussi précis que l'anglais,
pour ma part, je m'arrêterais à « épuisement ».
Inutile de créer encore un néologisme pour coller de mieux en mieux à
l'anglais.
En français, nous utilisons le terme de "syndrome d'épuisement".
Si vous souhaitez ajouter le mot syndrome, je n'y vois pas
d'inconvénient. Mais il àmha, il n'apporte rien.
--
Ubuntou

Le Magicien
Richard Hachel
2017-06-20 17:57:05 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Richard Hachel
Post by Sh.Mandrake
Bonjour Wolfgang,
Le français n'étant pas aussi précis que l'anglais,
pour ma part, je m'arrêterais à « épuisement ».
Inutile de créer encore un néologisme pour coller de mieux en mieux à
l'anglais.
En français, nous utilisons le terme de "syndrome d'épuisement".
Si vous souhaitez ajouter le mot syndrome, je n'y vois pas
d'inconvénient. Mais il àmha, il n'apporte rien.
Oh, ce n'est pas moi qui souhaite.

C'est juste le terme employé depuis longtemps dans les procédures de
sécurité sociale.

R.H.
Sh.Mandrake
2017-06-21 06:48:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Richard Hachel
Post by Sh.Mandrake
[...]
Post by Richard Hachel
Post by Sh.Mandrake
Bonjour Wolfgang,
Le français n'étant pas aussi précis que l'anglais,
pour ma part, je m'arrêterais à « épuisement ».
Inutile de créer encore un néologisme pour coller de mieux en mieux
à l'anglais.
En français, nous utilisons le terme de "syndrome d'épuisement".
Si vous souhaitez ajouter le mot syndrome, je n'y vois pas
d'inconvénient. Mais il àmha, il n'apporte rien.
Oh, ce n'est pas moi qui souhaite.
C'est juste le terme employé depuis longtemps dans les procédures de
sécurité sociale.
Le vulgum pecus n'est pas la sécurité sociale.
Le mot épuisement se comprend très bien tout seul.
--
Ubuntou

Le Magicien
Michal
2017-06-21 10:23:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Richard Hachel
Post by Sh.Mandrake
[...]
Si vous souhaitez ajouter le mot syndrome, je n'y vois pas
d'inconvénient. Mais il àmha, il n'apporte rien.
Oh, ce n'est pas moi qui souhaite.
C'est juste le terme employé depuis longtemps dans les procédures
de sécurité sociale.
Le vulgum pecus n'est pas la sécurité sociale.
Le mot épuisement se comprend très bien tout seul.
Le vulgum pecus s'habituera à utiliser le mot syndrome qui surgit à
tous moments, car on considère de moins en moins une maladie dans sa
manifestation première pour y adjoindre tous les effets secondaires,
psychologiques, sociaux, environnementaux, voire politiques (cf. le
syndrome de la vaccination obligatoire).
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2017-06-21 11:06:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Richard Hachel
Post by Sh.Mandrake
[...]
Si vous souhaitez ajouter le mot syndrome, je n'y vois pas
d'inconvénient. Mais il àmha, il n'apporte rien.
Oh, ce n'est pas moi qui souhaite.
C'est juste le terme employé depuis longtemps dans les procédures de
sécurité sociale.
Le vulgum pecus n'est pas la sécurité sociale.
Le mot épuisement se comprend très bien tout seul.
Le vulgum pecus s'habituera à utiliser le mot syndrome qui surgit à tous
moments, car on considère de moins en moins une maladie dans sa
manifestation première pour y adjoindre tous les effets secondaires,
psychologiques, sociaux, environnementaux, voire politiques (cf. le
syndrome de la vaccination obligatoire).
Ce dernier est une belle métaphore que le vulgum pecus n'utilisera
jamais. Pourquoi ? Parce qu'il ne sait pas ce qu'est un syndrome.
--
Le Magicien
Michal
2017-06-21 11:24:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sh.Mandrake
Post by Michal
Post by Sh.Mandrake
Le vulgum pecus n'est pas la sécurité sociale.
Le mot épuisement se comprend très bien tout seul.
Le vulgum pecus s'habituera à utiliser le mot syndrome qui surgit à
tous moments, car on considère de moins en moins une maladie dans
sa manifestation première pour y adjoindre tous les effets
secondaires, psychologiques, sociaux, environnementaux, voire
politiques (cf. le syndrome de la vaccination obligatoire).
Ce dernier est une belle métaphore que le vulgum pecus n'utilisera
jamais. Pourquoi ? Parce qu'il ne sait pas ce qu'est un syndrome.
Le vulgum pecus sait très bien répéter les mots qu'il ne comprend pas,
quand on les lui assène régulièrement.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Loading...