concordance des temps
Discussion:
concordance des temps
Add Reply
BéCé
2018-07-16 07:58:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Nous avons aussi en français quelque chose d'analogue : "on est
contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif est moche, sans
logique et montre un problème d'appréciation et d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?

suivi sur fllf.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Chicot T
2018-07-16 08:11:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
    Nous avons aussi en français quelque chose d'analogue : "on est
contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif est moche, sans
logique et montre un problème d'appréciation et d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
On sommes contents ? :-)
BéCé
2018-07-16 08:24:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chicot T
Post by BéCé
    Nous avons aussi en français quelque chose d'analogue : "on est
contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif est moche, sans
logique et montre un problème d'appréciation et d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
On sommes contents ? :-)
Je vois qu' "on" se gausse ;-)
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Le Pépé à chaines
2018-07-16 08:41:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by BéCé
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
On sommes contents ?    :-)
Je vois qu' "on" se gausse ;-)
Chico nous fait son célèbre pivot... On n'est pas samedi pourtant...
Jean-Pierre Kuypers
2018-07-16 08:16:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
... "on est contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif
est moche, sans logique et montre un problème d'appréciation et
d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).

Et pourquoi pas alors ::

La foule courraient en tous sens ?
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez apprécier les phrases dans leur con-
texte avant de mélanger sciemment.
BéCé
2018-07-16 08:29:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
... "on est contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif
est moche, sans logique et montre un problème d'appréciation et
d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).
Ben le verbe est au singulier puisque le sujet l'est. Mais on est
plusieurs à être contents. C'est limpide.
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Comme un canard auquel on vient de couper le cou ?
Où courrez-vous donc ainsi ;-)
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-07-16 09:46:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).
Ben le verbe est au singulier puisque le sujet l'est. Mais on est
plusieurs à être contents. C'est limpide.
On peut le considérer.
Mais je reste perplexe devant cet accord de l'adjectif attribut selon
le sens, et/ou l'interprétation.

Quand on gagne, on est content.
Quand nous gagnons, on est contents.

Boaf !
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Comme un canard auquel on vient de couper le cou ?
Mauvais exemple, j'en conviens.

Le problème porte sur l'adjectif attribut au pluriel d'un sujet au
singulier.

On est contents et la foule était dispersées.
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez couper les phrases dans leur con-
texte avant de canarder sciemment.
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:22:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).
Ben le verbe est au singulier puisque le sujet l'est. Mais on est
plusieurs à être contents. C'est limpide.
On peut le considérer.
Mais je reste perplexe devant cet accord de l'adjectif attribut selon
le sens, et/ou l'interprétation.
Quand on gagne, on est content.
Quand nous gagnons, on est contents.
Boaf !
C'est pourtant l'usage courant.
Le on est ici un « nous ».
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Comme un canard auquel on vient de couper le cou ?
Mauvais exemple, j'en conviens.
Le problème porte sur l'adjectif attribut au pluriel d'un sujet au
singulier.
Cela s'appelle une syllepse. C'est très fréquent.
Quittez fllf et vous l'entendrez dans la rue.
Post by Jean-Pierre Kuypers
On est contents et la foule était dispersées.
--
Le Magicien
Le Pépé à chaines
2018-07-18 17:36:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Quand on gagne, on est content.
Quand nous gagnons, on est contents.
Boaf !
C'est pourtant l'usage courant.
Le on est ici un « nous ».
Et alors ? "La population" est un ensemble de personnes. Faut-il dès
lors accorder au pluriel ? Attention à ce que vous allez répondre sur ce
mot...
Post by Sh. Mandrake
Cela s'appelle une syllepse. C'est très fréquent.
Quittez fllf et vous l'entendrez dans la rue.
Ce n'est pas parce que c'est dans la rue que c'est correct.
BéCé
2018-07-18 21:29:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Sh. Mandrake
Post by Jean-Pierre Kuypers
Quand on gagne, on est content.
Quand nous gagnons, on est contents.
Boaf !
C'est pourtant l'usage courant.
Le on est ici un « nous ».
Et alors ? "La population" est un ensemble de personnes. Faut-il dès
lors accorder au pluriel ? Attention à ce que vous allez répondre sur ce
mot...
La population est contents.

Non, bien sûr, je plaisante.

Mais on ce n'est pas la population. On c'est nous, pas quelque chose de
situé en dehors de nous. C'est ce qui explique que le "on est contents"
n'est peut être pas rigoureux selon des critères académiques mais du
moins possède une force qui rend l'accord souhaité, sinon souhaitable.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-07-19 08:27:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Mais on ce n'est pas la population. On c'est nous, pas quelque chose de
situé en dehors de nous. C'est ce qui explique que le "on est contents"...
Encore un accord macho, qui montre bien le mépris que certains
accordent à la partie inférieure de l'Humanité !

Ne serait-il pas plus dans l'air du temps d'écrire « on est
contentes » ?...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez expliquer les phrases dans leur con-
texte avant de situer sciemment.
Chico T
2018-07-19 09:55:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Encore un accord macho, qui montre bien le mépris que certains
accordent à la partie inférieure de l'Humanité !
Oh là là ! :-D
Post by Jean-Pierre Kuypers
Ne serait-il pas plus dans l'air du temps d'écrire « on est
contentes » ?...
Sh.Mandrake
2018-07-19 09:22:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 18/07/2018 à 19:36, Le Pépé à chaines a écrit :
[...]
 Ce n'est pas parce que c'est dans la rue que c'est correct.
Non. Mais vous savez comme moi que l'usage triomphe toujours de la
règle. C'est parce que c'est dans la rue que cela deviendra correct.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Michal
2018-07-19 10:04:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by Sh.Mandrake
[...]
 Ce n'est pas parce que c'est dans la rue que c'est correct.
Non. Mais vous savez comme moi que l'usage triomphe toujours de la
règle. C'est parce que c'est dans la rue que cela deviendra correct.
Tout dépend du quartier. La langue n'est pas la même dans toutes les
rues.


/Le Mage du ghetto va frapper/ ?
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Sh.Mandrake
2018-07-20 12:13:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Michal
(Je réponds avec le genre inclusif, sans bégayer)
Post by Sh.Mandrake
[...]
  Ce n'est pas parce que c'est dans la rue que c'est correct.
Non. Mais vous savez comme moi que l'usage triomphe toujours de la
règle. C'est parce que c'est dans la rue que cela deviendra correct.
Tout dépend du quartier. La langue n'est pas la même dans toutes les rues.
C'est vrai aussi. Mais les ouvrages de grammaire sont là pour témoigner
que le français correct est un enfant de la rue.
Post by Michal
http://youtu.be/L1N3WXZ_1LM
/Le Mage du ghetto va frapper/ ?
T'inquiète, coco.
--
Le Magicien.
Le Pépé à chaines
2018-07-16 08:43:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).
La foule courraient en tous sens ?
Nous sommes collègues, on est du même avis.
Harp
2018-07-16 08:43:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
... "on est contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif
est moche, sans logique et montre un problème d'appréciation et
d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).
La foule courraient en tous sens ?
Parce que la foule, ce n'est pas "on".

Et puis on est les champions, merde.

On est les champions, on est les champions,
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
Le Pépé à chaines
2018-07-16 08:46:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Oui, mais la foule pourrait prendre la même direction que /la plupart/.
La remarque n'est pas sans intérêt.
Post by Harp
Et puis on est les champions, merde.
On est les champions, on est les champions,
Rien n'empêche d'avoir un sujet au singulier et un attribut du sujet au
pluriel (ou l'inverse) : "Les États-Unis sont un grand pays".
Post by Harp
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
Ça, c'est moche. Peuchère, les Belges...
BéCé
2018-07-16 09:13:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Oui, mais la foule pourrait prendre la même direction que /la plupart/.
La remarque n'est pas sans intérêt.
Post by Harp
Et puis on est les champions, merde.
On est les champions, on est les champions,
Rien n'empêche d'avoir un sujet au singulier et un attribut du sujet au
pluriel (ou l'inverse) : "Les États-Unis sont un grand pays".
Alors, pourquoi cette réserve devant "on est contents" ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Jean-Pierre Kuypers
2018-07-16 09:56:17 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chaines
Rien n'empêche d'avoir un sujet au singulier et un attribut du sujet au
pluriel (ou l'inverse) : "Les États-Unis sont un grand pays".
Alors, pourquoi cette réserve devant "on est contents" ?
Parce l'attribut "contents" est un adjectif.
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:29:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chaines
Rien n'empêche d'avoir un sujet au singulier et un attribut du sujet au
pluriel (ou l'inverse) : "Les États-Unis sont un grand pays".
Alors, pourquoi cette réserve devant "on est contents" ?
Parce l'attribut "contents" est un adjectif.
Les alcooliques sont le plus grand danger sur la route.
--
Le Magicien
Le Pépé à chaines
2018-07-18 17:37:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Les alcooliques sont le plus grand danger sur la route.
Ils le seront moins à 80 à l'heure...
Sh.Mandrake
2018-07-19 09:12:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Les alcooliques sont le plus grand danger sur la route.
    Ils le seront moins à 80 à l'heure...
Exact. Les imbéciles qui se font plaisir en faisant vrombir leur moteur
(automobilistes et motards) sont des dangers publics.
--
Ubuntu,

Le Magicien.
Jean-Pierre Kuypers
2018-07-16 09:55:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Oui, mais la foule pourrait prendre la même direction que /la plupart/.
La remarque n'est pas sans intérêt.
Mon exemple était mauvais, mais cette interprétation montre bien que
d'un trope à l'autre tout devient possible.
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
On est les champions, on est les champions,
Rien n'empêche d'avoir un sujet au singulier et un attribut du sujet au
pluriel (ou l'inverse) : "Les États-Unis sont un grand pays".
Toutafé !
Les villageois forment une communauté conviviale.
--
Jean-Pierre Kuypers
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:27:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Oui, mais la foule pourrait prendre la même direction que /la
plupart/. La remarque n'est pas sans intérêt.
La plupart, ce n'est pas « on » non plus.
Post by Le Pépé à chaines
Post by Harp
Et puis on est les champions, merde.
On est les champions, on est les champions,
Rien n'empêche d'avoir un sujet au singulier et un attribut du
sujet au pluriel (ou l'inverse) : "Les États-Unis sont un grand pays".
Post by Harp
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
Ça, c'est moche. Peuchère, les Belges...
--
Ubuntou,

Le Magicien
Le Pépé à chaines
2018-07-18 17:38:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Post by Harp
Post by Jean-Pierre Kuypers
La foule courraient en tous sens ?
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
     Oui, mais la foule pourrait prendre la même direction que /la
plupart/. La remarque n'est pas sans intérêt.
La plupart, ce n'est pas « on » non plus.
"Cela s'appelle une syllepse. C'est très fréquent.
Quittez fllf et vous l'entendrez dans la rue."
Jean-Pierre Kuypers
2018-07-16 09:49:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Et puis on est les champions, merde.
La question porte sur l'adjectif attribut : On est champions.

Avec un substantif au pluriel, c'est évident qu'on met le pluriel, non ?
Post by Harp
On est les champions, on est les champions,
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
C'est qui "vous" .
--
Jean-Pierre Kuypers
Harp
2018-07-16 10:29:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Harp
Et puis on est les champions, merde.
La question porte sur l'adjectif attribut : On est champions.
Eh bien ça se dit et ça s'écrit. Voyez le web depuis hier soir.
Post by Jean-Pierre Kuypers
Avec un substantif au pluriel, c'est évident qu'on met le pluriel, non ?
Vous admettez donc qu'on puisse mettre ce substantif au pluriel avec "on".
Ce que vous ne feriez pas avec "il".

Dès lors, vous ne pouvez qu'admettre l'attribut au pluriel avec "on".
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by Harp
On est les champions, on est les champions,
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
C'est qui "vous" .
La très valeureuse équipe de football de Belgique et l'ensemble de ses
supporters.
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:23:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 16/07/2018 10:43, Harp a écrit :
[...]
Post by Harp
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Et puis on est les champions, merde.
On est les champions, on est les champions,
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
Pile l'usage !
--
Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:25:09 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le 16/07/2018 10:43, Harp a écrit :
[...]
Post by Harp
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Et puis on est les champions, merde.
On est les champions, on est les champions,
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
Pile l'usage ! Mais ce n'est pas gentil de se gausser.
Après tout, qu'est-ce que vous avez fait pour que nous soyons les
champions ?
--
Le Magicien
Harp
2018-07-19 07:11:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
[...]
Post by Harp
Parce que la foule, ce n'est pas "on".
Et puis on est les champions, merde.
On est les champions, on est les champions,
on est, on est, on est les champions (et pas vous).
Pile l'usage ! Mais ce n'est pas gentil de se gausser.
Après tout, qu'est-ce que vous avez fait pour que nous soyons les champions
?
J'ai payé des impôts.
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:20:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
Post by BéCé
... "on est contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif
est moche, sans logique et montre un problème d'appréciation et
d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
Je n'aime pas non plus cette manière d'accorder au pluriel sur "on"
(singulier), sous prétexte qu'il signifierait "nous" (pluriel).
La foule courraient en tous sens ?
Parce que l'usage veut que cela ne marche dans un sens.
--
Le Magicien
Sh. Mandrake
2018-07-18 10:16:41 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Nous avons aussi en français quelque chose d'analogue : "on est
contents". Ce mélange d'individualisme et de collectif est moche, sans
logique et montre un problème d'appréciation et d'analyse.
J'ai déjà lu cette réflexion sous votre clavier. Pouvez-vous préciser en
quoi cela pose problème. Ce "on" n'est-il pas un "nous" ?
Grammaticalement, le « on » est un « il ».
Mais l'usage l'assimile à un nous.
D'où le chassé-croisé : « On est contents ! »
Post by BéCé
suivi sur fllf.
--
Le Magicien
Le Pépé à chaines
2018-07-18 17:44:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Sh. Mandrake
Grammaticalement, le « on » est un « il ».
Mais l'usage l'assimile à un nous.
D'où le chassé-croisé : « On est contents ! »
"Moi je marchais les yeux par terre
T'avais toujours le nez en l'air
C'est comme ça qu'on s'est connu

On avait chacun sa guitare
On n'était pas loin d'une gare
Et c'est le hasard qui l'a voulu"

Figurez-vous, ô Mage, que Nous, Nous aimons bien ce "sa guitare", qui
pourrait être remplacé cependant par "notre guitare" (sauf ici, pour le
nombre de syllabes).
Anansi
2018-07-18 17:57:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Sh. Mandrake
Grammaticalement, le « on » est un « il ».
Mais l'usage l'assimile à un nous.
D'où le chassé-croisé : « On est contents ! »
"Moi je marchais les yeux par terre
T'avais toujours le nez en l'air
C'est comme ça qu'on s'est connu
On avait chacun sa guitare
On n'était pas loin d'une gare
Et c'est le hasard qui l'a voulu"
Figurez-vous, ô Mage, que Nous, Nous aimons bien ce "sa guitare", qui
pourrait être remplacé cependant par "notre guitare" (sauf ici, pour le
nombre de syllabes).
L'astrologue confond l'usage et l'emploi. On peut être un je, un tu, un
nous, un vous, une troisième personne singulière ou plurielle.
Le Pépé à chaines
2018-07-18 18:04:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Le Pépé à chaines
Post by Sh. Mandrake
Grammaticalement, le « on » est un « il ».
Mais l'usage l'assimile à un nous.
D'où le chassé-croisé : « On est contents ! »
"Moi je marchais les yeux par terre
T'avais toujours le nez en l'air
C'est comme ça qu'on s'est connu
On avait chacun sa guitare
On n'était pas loin d'une gare
Et c'est le hasard qui l'a voulu"
Figurez-vous, ô Mage, que Nous, Nous aimons bien ce "sa guitare", qui
pourrait être remplacé cependant par "notre guitare" (sauf ici, pour le
nombre de syllabes).
L'astrologue confond l'usage et l'emploi. On peut être un je, un tu, un
nous, un vous, une troisième personne singulière ou plurielle.
L'astrologue devrait faire /salon/ dans le Midi :
<http://tinyurl.com/ydabzpx6>
Loading...