Discussion:
Poésie ferroviaire
(trop ancien pour répondre)
BéCé
2017-06-15 07:06:52 UTC
Permalink
Raw Message
Du Monde :

"« Le nom TGV ne disparaît pas, rappelle Mathias Vicherat, directeur
général adjoint de la SNCF, chargé de la stratégie et de la
communication. TGV reste la marque ombrelle de deux gammes de prix
associées. Ouigo, d’une part, qui signe notre offre grande vitesse low
cost, et inOui, d’autre part, qui constitue le label d’un TGV à haut
niveau de prestation. »

Ces deux marques ne vont-elles pas se faire de l'ombre ?
--
BéCé
www.bernardcordier.com
RVG
1970-01-01 00:00:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
"« Le nom TGV ne disparaît pas, rappelle Mathias Vicherat, directeur
général adjoint de la SNCF, chargé de la stratégie et de la
communication. TGV reste la marque ombrelle de deux gammes de prix
associées. Ouigo, dune part, qui signe notre offre grande vitesse low
cost, et inOui, dautre part, qui constitue le label dun TGV à haut
niveau de prestation. »
Ces deux marques ne vont-elles pas se faire de l'ombre ?
Le titre de votre post m'avait laissé penser que vous y parliez de
la poésie des trains, tels les poèmes qui composent le recueil
Mexico City Blues de Jack Kerouac.
--
« Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de
ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.»
Blaise Pascal (1623-1662 - Pensée, B139, Divertissement)


----Android NewsGroup Reader----
http://usenet.sinaapp.com/
BéCé
2017-06-16 17:20:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by RVG
Post by BéCé
"« Le nom TGV ne disparaît pas, rappelle Mathias Vicherat, directeur
général adjoint de la SNCF, chargé de la stratégie et de la
communication. TGV reste la marque ombrelle de deux gammes de prix
associées. Ouigo, dune part, qui signe notre offre grande vitesse low
cost, et inOui, dautre part, qui constitue le label dun TGV à haut
niveau de prestation. »
Ces deux marques ne vont-elles pas se faire de l'ombre ?
Le titre de votre post m'avait laissé penser que vous y parliez de
la poésie des trains, tels les poèmes qui composent le recueil
Mexico City Blues de Jack Kerouac.
Ou bien de poésie musicale :


--
BéCé
www.bernardcordier.com
RVG
2017-06-16 20:13:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by RVG
Post by BéCé
"« Le nom TGV ne disparaît pas, rappelle Mathias Vicherat, directeur
général adjoint de la SNCF, chargé de la stratégie et de la
communication. TGV reste la marque ombrelle de deux gammes de prix
associées. Ouigo, dune part, qui signe notre offre grande vitesse low
cost, et inOui, dautre part, qui constitue le label dun TGV à haut
niveau de prestation. »
Ces deux marques ne vont-elles pas se faire de l'ombre ?
Le titre de votre post m'avait laissé penser que vous y parliez de
la poésie des trains, tels les poèmes qui composent le recueil
Mexico City Blues de Jack Kerouac.
http://youtu.be/wS6XAjd-9h8
Et dans la musique populaire rurale américaine:

--
Media vita in morte sumus.

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
Loading...