Discussion:
Déclin
(trop ancien pour répondre)
Lanarcam
2017-12-22 20:09:05 UTC
Permalink
Raw Message
Titre du Progrès :

"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"

Il n'est pas en forme ce Rajoy.
Anansi
2017-12-22 21:42:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
C'est un Ra-bas-joy.
Michal
2017-12-22 22:15:15 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Anansi
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
C'est un Ra-bas-joy.
Pour une fois, ça fonctionne : Ra-bas-joy·e.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Santa Claup
2017-12-22 22:12:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
Je me demande s'il est en progrès !
Christian Weisgerber
2017-12-22 21:38:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
“I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective.” —Mark Twain

Ça marche en français aussi, non ?

Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
--
Christian "naddy" Weisgerber ***@mips.inka.de
Santa Claup
2017-12-23 06:38:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Christian Weisgerber
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
“I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective.” —Mark Twain
Ça marche en français aussi, non ?
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Deux verbes ?
Michele
2017-12-23 09:20:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Santa Claup
Post by Christian Weisgerber
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
“I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective.” —Mark Twain
Ça marche en français aussi, non ?
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Deux verbes ?
Deux vers ?
--
Michèle
Gloops
2017-12-23 09:38:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Santa Claup
Post by Christian Weisgerber
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
“I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective.” —Mark Twain
Ça marche en français aussi, non ?
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Deux verbes ?
Deux vers ?
Après avoir laissé des asticots dans la salade on pratique la
déclinaison des vers.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Santa Claup
2017-12-23 09:47:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by Santa Claup
Post by Christian Weisgerber
Post by Lanarcam
"Puigdemont "prêt à rencontrer Rajoy", qui décline"
Il n'est pas en forme ce Rajoy.
“I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective.” —Mark Twain
Ça marche en français aussi, non ?
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Deux verbes ?
Deux vers ?
Ce serait alors une déclination intestinale ?
Bernd
2017-12-23 08:49:15 UTC
Permalink
Raw Message
"I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective." —Mark Twain
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Adjectif en épithète seulemnt - l'attribut étant invariable
contrairement au français.
(attribut et épithète étant les seules dénominations que je connaisse.
La grammaier française ayant fait de grandes avancées dans ce domaine,
on ne doit plus les nommer ainsi, j'imagine).
--
A+
--
Romer
Michal
2017-12-23 13:39:55 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Bernd
"I heard a Californian student in Heidelberg say that he would
rather decline two drinks than one German adjective." —Mark Twain
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Adjectif en épithète seulemnt - l'attribut étant invariable
contrairement au français.
(attribut et épithète étant les seules dénominations que je
connaisse. La grammaier française ayant fait de grandes avancées dans
ce domaine, on ne doit plus les nommer ainsi, j'imagine).
--
A+
Malgré les assauts irréfléchis, le français résiste et refuse de
décliner.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chênes
2017-12-23 14:21:27 UTC
Permalink
Raw Message
Malgré les assauts irréfléchis, le français résiste et refuse de décliner.
Mais elle se décline : français de Bruxelles, du Québec, de Phocée, de
Ligérie...
Michal
2017-12-23 14:48:38 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by Le Pépé à chênes
Malgré les assauts irréfléchis, le français résiste et refuse de décliner.
Mais elle se décline : français de Bruxelles, du Québec, de Phocée,
de Ligérie...
D'Oberkampf, de Montreuil, de Pigalle…
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Jean-Pierre Kuypers
2017-12-23 16:58:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Mais elle se décline : français de Bruxelles
Non, peut-être !?

--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez incliner les phrases dans leur con-
texte avant de décliner sciemment.
Christian Weisgerber
2017-12-23 17:13:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
"I heard a Californian student in Heidelberg say that he would rather
decline two drinks than one German adjective." —Mark Twain
Il préférerait décliner deux verres plutôt qu'un adjectif allemand.
Adjectif en épithète seulemnt - l'attribut étant invariable
contrairement au français.
Oui. Les participes des temps composés ne se déclinent pas non plus.
En conséquence, si on fait un récit à la première personne, il n'est
pas évident si le narrateur est un homme ou une femme.

Attention ! L'adjectif épithète s'appelle « attributiv » en allemand,
et l'adjectif attribut s'appelle « prädikativ ».

L'adjectif épithète allemand se décline en trois dimensions :
* genre-nombre : masculin, feminin, neutre, pluriel ;
* cas : nominatif, accusatif, datif, génitif ;
* et, spécialité gérmanique, selon le déterminant qui le précède :
faible, fort, mixte.
Il n'y a que cinq términaisons distinctes (-e, -en, -er, -es, -em)
qui se distribuent sur ces combinaisons.

En russe, les adjectifs ont une forme « longue », utilisée par
l'épithète et déclinée selon genre-nombre (m, f, n, pl) et cas
(nominatif, génitif, datif, accusatif, instrumental, prépositionnel),
opposée à une forme « courte », utilisée par l'attribut et déclinée
selon genre-nombre. D'un point de vue étymologique, la forme courte
de l'adjectif se décline comme un nom et la forme longue comme un
pronom.
--
Christian "naddy" Weisgerber ***@mips.inka.de
Bernd
2017-12-23 18:24:08 UTC
Permalink
Raw Message
Attention ! L'adjectif épithète s'appelle « attributiv » en allemand,
et l'adjectif attribut s'appelle « prädikativ ».
A ce propos, quelqu'un de cette noble assemblée pourrait-il nous
expliquer (sans utiliser de gros mots) ce qu'est le 'prédicat' en
grammaire française ? Paraît que les enfants vont prochainement en
entendre parler dans les écoles...
A+
--
Romer
Lanarcam
2017-12-23 18:44:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
Attention ! L'adjectif épithète s'appelle « attributiv » en allemand,
et l'adjectif attribut s'appelle « prädikativ ».
A ce propos, quelqu'un de cette noble assemblée pourrait-il nous
expliquer (sans utiliser de gros mots) ce qu'est le 'prédicat' en
grammaire française ? Paraît que les enfants vont prochainement en
entendre parler dans les écoles...
Ceci vous sied-il ?

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4284
Bernd
2017-12-23 22:05:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Bernd
A ce propos, quelqu'un de cette noble assemblée pourrait-il nous
expliquer (sans utiliser de gros mots) ce qu'est le 'prédicat' en
grammaire française ? Paraît que les enfants vont prochainement en
entendre parler dans les écoles...
Ceci vous sied-il ?
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4284
Oui, merci - au moins cela est clair. Surtout la différence entre nature
et fonction - ce que j'ignorais complètement. J'avais dû lire quelque
chose à ce sujet, mais c'était tellement planant que j'avais baissé les
bras avant la fin
--
A+
--
Romer
Lanarcam
2017-12-23 18:50:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
Attention ! L'adjectif épithète s'appelle « attributiv » en allemand,
et l'adjectif attribut s'appelle « prädikativ ».
A ce propos, quelqu'un de cette noble assemblée pourrait-il nous
expliquer (sans utiliser de gros mots) ce qu'est le 'prédicat' en
grammaire française ? Paraît que les enfants vont prochainement en
entendre parler dans les écoles...
Et ceci aussi :

<http://www.bfmtv.com/societe/grammaire-la-fin-du-predicat-qui-n-aura-connu-qu-une-rentree-scolaire-1255788.html>
Le Pépé à chênes
2017-12-23 21:50:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
A ce propos, quelqu'un de cette noble assemblée pourrait-il nous
expliquer (sans utiliser de gros mots) ce qu'est le 'prédicat' en
grammaire française ? Paraît que les enfants vont prochainement en
entendre parler dans les écoles...
Je vais faire court.

Dans une phrase, vous avez trois groupes :
- le groupe sujet
- le groupe prédicatif
- le groupe circonstanciel

Le dernier est facultatif, il ne fait qu'apporter des informations
complémentaires sur ce dont il est question, et c'est dans cette
catégorie que se trouvent les compléments de temps, de lieu, de moyen,
de but...

Le groupe sujet concerne tout ce qui est sujet du verbe, ce avec quoi
le verbe s'accorde.

Le groupe prédicatif est aussi appelé groupe verbal et concerne le
verbe et tous ses compléments. Il faut donc distinguer ces compléments
verbaux (complément d'objet direct, indirect et d'attribution) des
compléments circonstanciels sus nommés.

Appliquons ce qui précède à la phrase suivante :

"À la maison, on donne la main aux femmes pour les aider à sauter de
leur char."

1) Je recherche d'abord les verbes : "donne" et "sauter"
2) Je recherche le sujet de "donne" : "on"
3) Je recherche les éventuels compléments de "donne" : "la main" et "aux
femmes"

À ce stade-là, j'ai :
- le groupe sujet : on
- le groupe prédicatif : donne la main aux femmes

4) Ce qui suit la préposition "pour" est un complément prépositionnel,
et plus précisément, il s'agit d'une proposition infinitive : l'ensemble
constitue un groupe circonstanciel

Voilà la première analyse que nous avons. Si nous précisons davantage,
nous disons que "donne" a pour complément d'objet direct "la main" et
pour complément d'attribution "aux femmes", et que "pour les aider à
sauter de leur char" est le complément circonstanciel de but.

À l'intérieur de ce dernier complément, nous avons un verbe à
l'infinitif sans sujet, "aider", suivi d'un autre infinitif qui a pour
sujet "les" et d'un complément de lieu "de leur char", et il faut noter
que le second groupe infinitif indique lui aussi un but.

Mais comme j'ai dit que j'allais faire court, je m'arrête ici...
Bernd
2017-12-23 22:13:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chênes
Je vais faire court.
- le groupe sujet
- le groupe prédicatif
- le groupe circonstanciel
Le dernier est facultatif, il ne fait qu'apporter des informations
complémentaires sur ce dont il est question, et c'est dans cette
catégorie que se trouvent les compléments de temps, de lieu, de moyen,
de but...
[...]
Post by Le Pépé à chênes
Mais comme j'ai dit que j'allais faire court, je m'arrête ici...
Oui c'est clair - merci de toutes ces précisions. Cependant, cette
notion ajoute t-elle quelque chose de déterminant à la compréhension de
la phrase et aux intentions de son auteur ? Je me demande encore.
--
A+
--
Romer
Gloops
2017-12-27 19:14:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bernd
A ce propos, quelqu'un de cette noble assemblée pourrait-il nous
expliquer (sans utiliser de gros mots) ce qu'est le 'prédicat' en
grammaire française ? Paraît que les enfants vont prochainement en
entendre parler dans les écoles...
    Je vais faire court.
- le groupe sujet
- le groupe prédicatif
- le groupe circonstanciel
    Le dernier est facultatif, il ne fait qu'apporter des informations
complémentaires sur ce dont il est question, et c'est dans cette
catégorie que se trouvent les compléments de temps, de lieu, de moyen,
de but...
    Le groupe sujet concerne tout ce qui est sujet du verbe, ce avec
quoi le verbe s'accorde.
    Le groupe prédicatif est aussi appelé groupe verbal et concerne le
verbe et tous ses compléments. Il faut donc distinguer ces compléments
verbaux (complément d'objet direct, indirect et d'attribution) des
compléments circonstanciels sus nommés.
    "À la maison, on donne la main aux femmes pour les aider à sauter
de leur char."
1) Je recherche d'abord les verbes : "donne" et "sauter"
2) Je recherche le sujet de "donne" : "on"
3) Je recherche les éventuels compléments de "donne" : "la main" et "aux
femmes"
- le groupe sujet : on
- le groupe prédicatif : donne la main aux femmes
Si c'est aux fesses il faut éviter de louper son coup ;)
4) Ce qui suit la préposition "pour" est un complément prépositionnel,
et plus précisément, il s'agit d'une proposition infinitive : l'ensemble
constitue un groupe circonstanciel
Dire que j'ai fait toute ma scolarité à analyser des compléments
circonstanciels du verbe. Ce qui devait me réussir autrement je ne vois
pas bien comment j'aurais fait des phrases correctes.
    Voilà la première analyse que nous avons. Si nous précisons
davantage, nous disons que "donne" a pour complément d'objet direct "la
main" et pour complément d'attribution "aux femmes", et que "pour les
aider à sauter de leur char" est le complément circonstanciel de but.
    À l'intérieur de ce dernier complément, nous avons un verbe à
l'infinitif sans sujet, "aider", suivi d'un autre infinitif qui a pour
sujet "les" et d'un complément de lieu "de leur char", et il faut noter
que le second groupe infinitif indique lui aussi un but.
    Mais comme j'ai dit que j'allais faire court, je m'arrête ici...
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.

Et quand je dis un autre système, je ne parle pas d'un autre système
grammatical que personne ne comprend.
Loading...