Discussion:
«En tout cas» : ne faites plus la faute !
(trop ancien pour répondre)
Le Pépé à chaines
2017-07-23 09:02:52 UTC
Permalink
Raw Message
Sur LeFigaro.fr :

« Sans donner plus d'éléments, le dictionnaire précise comme le Littré
qu'il existe une expression orthographiée «en-tout-cas», signifiant:
«Ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie.» »
Chico T
2017-07-23 09:34:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
« Sans donner plus d'éléments, le dictionnaire précise comme le
Littré qu'il existe une expression orthographiée «en-tout-cas»,
signifiant: «Ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie.» »
C'est une ombrelle pour les femmes de grandes dimensions ?
BéCé
2017-07-23 09:52:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
« Sans donner plus d'éléments, le dictionnaire précise comme le Littré
«Ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie.» »
— Pourquoi, lui dis-je — chère amie, par un ciel toujours incertain,
n'avoir emporté qu'une ombrelle ?
— C'est un en-tout-cas, me dit-elle.
Gide, Paludes, in Romans

On trouve plus couramment les orthographes "en-cas" et "encas".

Le sens de repas léger préparé à l'avance est encore courant.

L'encas peut également être une personne tenue en réserve "au cas où" et
un meuble conçu pour servir un encas dans une chambre.

L'idée est rendue, dans le langage courant, par l’expression "tenir sous
le coude".
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Anansi
2017-07-23 10:11:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chaines
« Sans donner plus d'éléments, le dictionnaire précise comme le Littré
«Ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie.» »
— Pourquoi, lui dis-je — chère amie, par un ciel toujours incertain,
n'avoir emporté qu'une ombrelle ?
— C'est un en-tout-cas, me dit-elle.
Gide, Paludes, in Romans
On trouve plus couramment les orthographes "en-cas" et "encas".
Le sens de repas léger préparé à l'avance est encore courant.
L'encas peut également être une personne tenue en réserve "au cas où" et
un meuble conçu pour servir un encas dans une chambre.
L'idée est rendue, dans le langage courant, par l’expression "tenir sous
le coude".
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Le Pépé à chaines
2017-07-23 11:21:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Je ne vois pas de qui vous parlez, mauvaise langue !
BéCé
2017-07-23 11:27:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by BéCé
Post by Le Pépé à chaines
« Sans donner plus d'éléments, le dictionnaire précise comme le Littré
«Ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie.» »
— Pourquoi, lui dis-je — chère amie, par un ciel toujours incertain,
n'avoir emporté qu'une ombrelle ?
— C'est un en-tout-cas, me dit-elle.
Gide, Paludes, in Romans
On trouve plus couramment les orthographes "en-cas" et "encas".
Le sens de repas léger préparé à l'avance est encore courant.
L'encas peut également être une personne tenue en réserve "au cas où" et
un meuble conçu pour servir un encas dans une chambre.
L'idée est rendue, dans le langage courant, par l’expression "tenir sous
le coude".
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Curieux quelqu'un m'intimait encore récemment de "lui lâcher le coude".
Quelqu'un qui saute à pieds joints dans des discussions auxquelles il ne
comprend rien, a systématiquement tort et finit par se fâcher bêtement.
J'ai son nom sur le bout de la langue.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Michele
2017-07-23 11:32:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by BéCé
Curieux quelqu'un m'intimait encore récemment de "lui lâcher le coude".
Quelqu'un qui saute à pieds joints dans des discussions auxquelles il ne
comprend rien, a systématiquement tort et finit par se fâcher bêtement.
J'ai son nom sur le bout de la langue.
Je ne vois pas .....;-)
--
Michèle
Le Pépé à chaines
2017-07-23 11:53:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michele
Post by BéCé
Curieux quelqu'un m'intimait encore récemment de "lui lâcher le coude".
Quelqu'un qui saute à pieds joints dans des discussions auxquelles il ne
comprend rien, a systématiquement tort et finit par se fâcher bêtement.
J'ai son nom sur le bout de la langue.
Je ne vois pas .....;-)
Et deux autres mauvaises langues, deux... J'en attends encore une
quatrième d'ici ce soir, je suis prêt à parier ma chocolatine.
Anansi
2017-07-23 12:55:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Michele
Post by BéCé
Curieux quelqu'un m'intimait encore récemment de "lui lâcher le coude".
Quelqu'un qui saute à pieds joints dans des discussions auxquelles il ne
comprend rien, a systématiquement tort et finit par se fâcher bêtement.
J'ai son nom sur le bout de la langue.
Je ne vois pas .....;-)
Et deux autres mauvaises langues, deux...
Pensez-vous plus à l'aspect médisance ou à l'aspect incompétence ?
Post by Le Pépé à chaines
J'en attends encore une quatrième d'ici ce soir, je suis prêt à parier ma chocolatine.
Michal
2017-07-23 13:22:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
Post by Michele
Post by BéCé
Curieux quelqu'un m'intimait encore récemment de "lui lâcher le coude".
Quelqu'un qui saute à pieds joints dans des discussions auxquelles il ne
comprend rien, a systématiquement tort et finit par se fâcher bêtement.
J'ai son nom sur le bout de la langue.
Je ne vois pas .....;-)
Et deux autres mauvaises langues, deux... J'en attends encore une
quatrième d'ici ce soir, je suis prêt à parier ma chocolatine.
Pas de langue, pas de chocolat !
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Le Pépé à chaines
2017-07-23 15:39:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Michal
Pas de langue, pas de chocolat !
Mauvaise langue ! Et menteur de surcroît : <http://tinyurl.com/ya58pgp6>
joye
2017-07-23 13:02:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Évidemment, quelqu'un de classieux le lâcherait.

Peut-on dire en français que les harceleurs sont étriqués, ou est-ce
qu'il faut limiter à des choses et dire qu'ils doivent mener une vie
étriquée, étant donné ce qui semble les exciter sur des forums de langue ?
Anansi
2017-07-23 13:36:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Évidemment, quelqu'un de classieux le lâcherait.
J'en doute. S'il le lâchait, cela permettrait au possesseur dudit coude
de le lever et de s’enivrer comme l'atteste l'origine gainsboroïde du
terme classieux.
Post by joye
Peut-on dire en français que les harceleurs sont étriqués, ou est-ce
qu'il faut limiter à des choses et dire qu'ils doivent mener une vie
étriquée, étant donné ce qui semble les exciter sur des forums de langue ?
Si vous parlez de la personne qui reprend des personnes sans comprendre
ce qu'elles ont écrit, insiste lourdement sur leurs prétendues erreurs
et finit par les insulter, étriqué ne semble pas approprié. Cela n'est
pas lié à l'étroitesse de ses qualités morales ou intellectuelles.

On ne vous a d'ailleurs pas lue en train de défendre les personnes qu'il
insultait. Auriez-vous subi une coupure de réseau ?
joye
2017-07-23 14:03:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Évidemment, quelqu'un de classieux le lâcherait.
J'en doute. S'il le lâchait, cela permettrait au possesseur dudit coude
de le lever et de s’enivrer comme l'atteste l'origine gainsboroïde du
terme classieux.
Vous avez mal lu. Votre /quelqu'un/ n'est pas l'agresseur.
Post by Anansi
Post by joye
Peut-on dire en français que les harceleurs sont étriqués, ou est-ce
qu'il faut limiter à des choses et dire qu'ils doivent mener une vie
étriquée, étant donné ce qui semble les exciter sur des forums de langue ?
Si vous parlez de la personne qui reprend des personnes sans comprendre
ce qu'elles ont écrit,
Je parle du mot /étriqué/. Peut-on dire que les GENS sont étriqués, ou
doit-on dire que leur /VIE/ doit être étriquée et que c'est pour cela
qu'ils prennent plaisir à harceler en MEUTE un individu alors de passer
leur chemain ?
Post by Anansi
insiste lourdement sur leurs prétendues erreurs
et finit par les insulter, étriqué ne semble pas approprié. Cela n'est
pas lié à l'étroitesse de ses qualités morales ou intellectuelles.
Insister lourdement est la spécialité de plusieurs ici, pas seulement de
la personne que vous visez.
Post by Anansi
On ne vous a d'ailleurs pas lue en train de défendre les personnes qu'il
insultait. Auriez-vous subi une coupure de réseau ?
Je ne lis pas tout, et surtout pas les harceleurs habituels.

Bon, Anansi, vous venez de prouver la vérité du dicton : qui s'excuse
s'accuse.

Et si vous répondiez à ma question sur l'emploi du mot ÉTRIQUÉ ?

Surtout parce que vous êtes super mal placé pour moraliser.
Michal
2017-07-23 14:22:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Évidemment, quelqu'un de classieux le lâcherait.
J'en doute. S'il le lâchait, cela permettrait au possesseur dudit coude
de le lever et de s’enivrer comme l'atteste l'origine gainsboroïde du
terme classieux.
Vous avez mal lu. Votre /quelqu'un/ n'est pas l'agresseur.
Rien compris, comme souvent, esprit bouché par la paranoïa.
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Peut-on dire en français que les harceleurs sont étriqués, ou est-ce
qu'il faut limiter à des choses et dire qu'ils doivent mener une vie
étriquée, étant donné ce qui semble les exciter sur des forums de langue ?
Si vous parlez de la personne qui reprend des personnes sans
comprendre
ce qu'elles ont écrit,
Je parle du mot /étriqué/. Peut-on dire que les GENS sont étriqués,
ou doit-on dire que leur /VIE/ doit être étriquée et que c'est pour
cela qu'ils prennent plaisir à harceler en MEUTE un individu alors de
passer leur chemain ?
Raisonnons à l'envers, c'est tellement plus drôle (plus troll).
Post by joye
Post by Anansi
insiste lourdement sur leurs prétendues erreurs
et finit par les insulter, étriqué ne semble pas approprié. Cela n'est
pas lié à l'étroitesse de ses qualités morales ou intellectuelles.
Insister lourdement est la spécialité de plusieurs ici, pas seulement
de la personne que vous visez.
lol hôpital, charité, paille, poutre, etc.
Post by joye
Post by Anansi
On ne vous a d'ailleurs pas lue en train de défendre les personnes qu'il
insultait. Auriez-vous subi une coupure de réseau ?
Je ne lis pas tout, et surtout pas les harceleurs habituels.
Dommage, c'est souvent instructif (le terme /harceleur/ est ici à
contre-emploi). Et pour retourner le compliment, le déni des erreurs
démontrées et les insultes qui suivent, en envahissant le forum,
deviennent aussi une forme de harcèlement.
Post by joye
Bon, Anansi, vous venez de prouver la vérité du dicton : qui s'excuse
s'accuse.
Qui a bu boira ?
Post by joye
Et si vous répondiez à ma question sur l'emploi du mot ÉTRIQUÉ ?
Surtout parce que vous êtes super mal placé pour moraliser.
Et ta malhonnêteté intellectuelle, est-elle morale ?

Bon, je sais, je ne suis pas lu, car je ne suis pas de religion
joyeuse.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.divinsaccords.com/
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Anansi
2017-07-23 14:37:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Post by Anansi
Et voilà l'explication ! Imaginez quelqu'un qui a très faim et à qui on
le tient, ce coude, sans le lâcher. Fatalement, ça l'énerve.
Évidemment, quelqu'un de classieux le lâcherait.
J'en doute. S'il le lâchait, cela permettrait au possesseur dudit coude
de le lever et de s’enivrer comme l'atteste l'origine gainsboroïde du
terme classieux.
Vous avez mal lu. Votre /quelqu'un/ n'est pas l'agresseur.
Vous aurez mal lu. Celui qui est accusé de tenir le coude est l'agressé.
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Peut-on dire en français que les harceleurs sont étriqués, ou est-ce
qu'il faut limiter à des choses et dire qu'ils doivent mener une vie
étriquée, étant donné ce qui semble les exciter sur des forums de langue ?
Si vous parlez de la personne qui reprend des personnes sans comprendre
ce qu'elles ont écrit,
Je parle du mot /étriqué/. Peut-on dire que les GENS sont étriqués, ou
doit-on dire que leur /VIE/ doit être étriquée et que c'est pour cela
qu'ils prennent plaisir à harceler en MEUTE un individu alors de passer
leur chemain ?
Vous n'avez pas lu ma réponse ci-dessous. On peut dire qu'une personne
est étriquée pour qualifier l'étroitesse de ses qualités morales ou
intellectuelles.
Post by joye
Post by Anansi
insiste lourdement sur leurs prétendues erreurs
et finit par les insulter, étriqué ne semble pas approprié. Cela n'est
pas lié à l'étroitesse de ses qualités morales ou intellectuelles.
Insister lourdement est la spécialité de plusieurs ici, pas seulement de
la personne que vous visez.
Et alors ?
Post by joye
Post by Anansi
On ne vous a d'ailleurs pas lue en train de défendre les personnes qu'il
insultait. Auriez-vous subi une coupure de réseau ?
Je ne lis pas tout, et surtout pas les harceleurs habituels.
C'est pratique pour accuser les gens de ne pas vous défendre quand on
vous insulte.
Post by joye
Bon, Anansi, vous venez de prouver la vérité du dicton : qui s'excuse
s'accuse.
Ça m'étonnerait, il y a une absence totale d'excuses dans mes propos.
Post by joye
Et si vous répondiez à ma question sur l'emploi du mot ÉTRIQUÉ ?
Je l'avais fait, vous ne l'avez pas lu.
Post by joye
Surtout parce que vous êtes super mal placé pour moraliser.
Un jour, peut-être, mais plus sûrement non, vous expliquerez vos
allusions sibyllines.
joye
2017-07-23 17:46:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Et si vous répondiez à ma question sur l'emploi du mot ÉTRIQUÉ ?
Je l'avais fait, vous ne l'avez pas lu.
Veuillez le faire sans faire l'amalgame d'un contexte faussé.

Merci d'avance.

Anansi
2017-07-23 10:08:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Pépé à chaines
« Sans donner plus d'éléments, le dictionnaire précise comme le Littré
«Ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie.» »
Pour les Anglais, c'est un fabricant de courts de tennis.
Loading...