Discussion:
Parité homme femme
Add Reply
Anansi
2017-12-01 10:07:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le World Economic Forum vient de publier son rapport annuel sur la
parité homme femme dans le monde (144 pays) dans quatre domaines,
éducation, santé, économie et politique.

Sans surprise, les trois premiers sont l'Islande, la Norvège et la
Finlande. Trois genres grammaticaux en islandais et norvégien, même s'il
y a une tendance à masculiniser les noms féminins en norvégien. Pas de
genre ni d'article en finnois, mais des déclinaisons (quinze !).
Quatrième le Rwanda suivi de la Suède.
<http://reports.weforum.org/global-gender-gap-report-2017/dataexplorer/>

La France est onzième, devant l'Allemagne. Le Royaume (dés)Uni est
quinzième, devant le Canada. Les États-Unis sont quarante neuvièmes,
entre le Pérou et le Zimbabwé.

Je ne suis pas arrivé à faire un lien entre les genres existant dans une
langue et son classement.
En revanche, les dernières élections en France, sous l'égide de la loi
sur la parité, ont fait entrer de nombreuses femmes à l'Assemblée et au
gouvernement, ce qui l'a fait passer de la dix septième à la onzième place.

Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Chico T
2017-12-01 10:20:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le Royaume (dés)Uni [...]
Pas encore.
Je ne suis pas arrivé à faire un lien entre les genres existant dans une
langue et son classement.
D'ailleurs, la corrélation ne serait pas une preuve de causalité.
Le Pépé à chênes
2017-12-01 19:57:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Chico T
Le Royaume (dés)Uni [...]
Pas encore.
Dastardly is laughing...
Harp
2017-12-01 10:51:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Le World Economic Forum vient de publier son rapport annuel sur la
parité homme femme dans le monde (144 pays) dans quatre domaines,
éducation, santé, économie et politique.
Sans surprise, les trois premiers sont l'Islande, la Norvège et la
Finlande. Trois genres grammaticaux en islandais et norvégien, même s'il
y a une tendance à masculiniser les noms féminins en norvégien. Pas de
genre ni d'article en finnois, mais des déclinaisons (quinze !).
Quatrième le Rwanda suivi de la Suède.
<http://reports.weforum.org/global-gender-gap-report-2017/dataexplorer/>
La France est onzième, devant l'Allemagne. Le Royaume (dés)Uni est
quinzième, devant le Canada. Les États-Unis sont quarante neuvièmes,
entre le Pérou et le Zimbabwé.
Je ne suis pas arrivé à faire un lien entre les genres existant dans une
langue et son classement.
En revanche, les dernières élections en France, sous l'égide de la loi
sur la parité, ont fait entrer de nombreuses femmes à l'Assemblée et au
gouvernement, ce qui l'a fait passer de la dix septième à la onzième place.
Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Ça fait quelques générations maintenant que les femmes et les hommes
ont les mêmes droits, à part quelques broutilles, à part les droits
spécificiques tels que le droit à l'IVG. L'alibi des différences
d'accès à l'éducation, à l'emploi, à la vie citoyenne, tout cela ne
tient plus.

Nos féministes avaient donc besoin de dénicher de nouveaux prétextes
pour se plaindre. Voilà pourquoi elles s'acharnent maintenant sur la
grammaire alors que les plus dogmatiques de leurs mères et de leurs
grand-mères n'y avaient même pas songé.
joye
2017-12-01 14:40:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
En revanche, les dernières élections en France, sous l'égide de la loi
sur la parité, ont fait entrer de nombreuses femmes à l'Assemblée et au
gouvernement, ce qui l'a fait passer de la dix septième à la onzième place.
Bravo la France !

Question grammaticale (et sérieuse, n'y voyez pas de critique, s'il vous
plaît) : pourquoi n'avez-vous pas mis un traitre d'union dans le mot
"dix-septième" ? Cela ne se fait-il plus (était-ce une des réformes de
la rentrée) ?

Merci d'avance.
Post by Anansi
Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce
qu'ils vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
Arthur
2017-12-01 15:07:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
En revanche, les dernières élections en France, sous l'égide de la loi
sur la parité, ont fait entrer de nombreuses femmes à l'Assemblée et au
gouvernement, ce qui l'a fait passer de la dix septième à la onzième place.
Bravo la France !
Question grammaticale (et sérieuse, n'y voyez pas de critique, s'il vous
plaît) : pourquoi n'avez-vous pas mis un traitre d'union dans le mot
"dix-septième" ? Cela ne se fait-il plus (était-ce une des réformes de la
rentrée) ?
Merci d'avance.
Post by Anansi
Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce qu'ils
vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
"donneur·e·use·s" ?
"salaud·e·s" ?

Çaa part en couilles·ovaires...
--
Arthur
Arthur
2017-12-01 15:07:55 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
En revanche, les dernières élections en France, sous l'égide de la loi
sur la parité, ont fait entrer de nombreuses femmes à l'Assemblée et au
gouvernement, ce qui l'a fait passer de la dix septième à la onzième place.
Bravo la France !
Question grammaticale (et sérieuse, n'y voyez pas de critique, s'il vous
plaît) : pourquoi n'avez-vous pas mis un traitre d'union dans le mot
"dix-septième" ? Cela ne se fait-il plus (était-ce une des réformes de la
rentrée) ?
Merci d'avance.
Post by Anansi
Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce qu'ils
vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
"donneur·e·use·s" ?
"salaud·e·s" ?

Ça part en couilles·ovaires...
--
Arthur
joye
2017-12-01 15:13:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by joye
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce
qu'ils vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
"donneur·e·use·s" ?
"salaud·e·s" ?
Ça part en couilles·ovaires...
Essayez de voir le point médian comme le "h" en français. On ne le
prononce jamais, mais parfois on l'aspire.

;-)

Curieux que cela ne gêne pas les apeurés.
Arthur
2017-12-01 15:20:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by joye
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce qu'ils
vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
"donneur·e·use·s" ?
"salaud·e·s" ?
Ça part en couilles·ovaires...
Essayez de voir le point médian comme le "h" en français. On ne le prononce
jamais, mais parfois on l'aspire.
Je ne vois pas le rapport avec ma remarque, mais si vous le dites...
;-)
Curieux que cela ne gêne pas les apeurés.
Les "apeurés" sont forcément des hommes ?
--
Arthur
joye
2017-12-01 15:40:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by joye
Post by Arthur
Post by joye
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce
qu'ils vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
"donneur·e·use·s" ?
"salaud·e·s" ?
Ça part en couilles·ovaires...
Essayez de voir le point médian comme le "h" en français. On ne le
prononce jamais, mais parfois on l'aspire.
Je ne vois pas le rapport avec ma remarque, mais si vous le dites...
C'est pour assurer les effarouchés qui disent que c'est trop dur à
prononcer quand ils sont en train d'affirmer que le · signale
l'apocalypse linguistique.
Post by Arthur
Post by joye
Curieux que cela ne gêne pas les apeurés.
Les "apeurés" sont forcément des hommes ?
La grammaire traditionnelle de la langue français répondra à votre question.

L'ennui porte conseil.
joye
2017-12-01 15:42:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
La grammaire traditionnelle de la langue français
J'aimerais dire que c'est voulu, mais ce n'est pas le cas.

La langue a ses raisons que le clavier ne connaît pas.
Jean-Pierre Kuypers
2017-12-01 15:46:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by Arthur
Ça part en couilles·ovaires...
Essayez de voir le point médian comme le "h" en français. On ne le prononce
jamais, mais parfois on l'aspire.
Je ne vois pas le rapport avec ma remarque, mais si vous le dites...
« couilles·ovaires... »
Parfois on aspire, c'est cela le rapport.
Parfois aussi, on avale...
--
Jean-Pierre Kuypers

Veuillez aspirer les phrases dans leur con-
texte avant de pointer sciemment.
joye
2017-12-01 15:54:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Jean-Pierre Kuypers
« couilles·ovaires... »
Parfois on aspire, c'est cela le rapport.
Parfois aussi, on avale...
Ah bravo !

Madame Kuypers doit être tellement fière de vous.
Jean-Pierre Kuypers
2017-12-01 17:32:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Madame Kuypers doit être tellement fière de vous.
Depuis le temps que je suis orphelin...
--
Jean-Pierre Kuypers
Anansi
2017-12-01 16:18:07 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
En revanche, les dernières élections en France, sous l'égide de la loi
sur la parité, ont fait entrer de nombreuses femmes à l'Assemblée et au
gouvernement, ce qui l'a fait passer de la dix septième à la onzième place.
Bravo la France !
Et berk les E-U. Comme quoi la langue n'y fait rien.
Post by joye
Question grammaticale (et sérieuse, n'y voyez pas de critique, s'il vous
plaît) : pourquoi n'avez-vous pas mis un traitre d'union dans le mot
"dix-septième" ? Cela ne se fait-il plus (était-ce une des réformes de
la rentrée) ?
Merci d'avance.
Parce que je n'en mets pas aux ordinaux, mais je devrais. Pour plus de
précisions, un spécialiste : Olivier.
Post by joye
Post by Anansi
Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce
qu'ils vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
Est-ce que vous pourriez reformuler en français compréhensible ?
À qui se rapporte le nous, à qui se rapporte le vous, de quel avancement
s'agit-il, qui sont les salauds et les salopes ?
Tel quel, c'est dépourvu de sens.
BéCé
2017-12-01 16:29:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Est-ce que vous pourriez reformuler en français compréhensible ?
À qui se rapporte le nous, à qui se rapporte le vous, de quel avancement
s'agit-il, qui sont les salauds et les salopes ?
Tel quel, c'est dépourvu de sens.
Je subodore qu'il s'agit d'une formule du genre "Regardez-moi ce petit
salopard, le bordel qu'il nous a mis."
--
BéCé
www.bernardcordier.com
joye
2017-12-01 20:07:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Bravo la France !
Et berk les E-U. Comme quoi la langue n'y fait rien.
Ah, ah, encore ce charme scintillant, Anansi. Quelle classe !

Bon, c'est votre droit de le dire, la liberté d'expression a moins de
contraintes chez moi que chez vous, mais le problème d'écriture
inclusive, ce n'est pas un problème chez moi. On se fait moins de cacas
nerveux pour les innovations ici en Amérique.
Post by Anansi
Post by joye
Question grammaticale (et sérieuse, n'y voyez pas de critique, s'il vous
plaît) : pourquoi n'avez-vous pas mis un traitre d'union dans le mot
"dix-septième" ? Cela ne se fait-il plus (était-ce une des réformes de
la rentrée) ?
Merci d'avance.
Parce que je n'en mets pas aux ordinaux, mais je devrais.
OK, merci.
Post by Anansi
Pour plus de
précisions, un spécialiste : Olivier.
Je le sais. Mais c'est vous qui ne vous en serviez pas.
Post by Anansi
Post by joye
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce
qu'ils vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
Est-ce que vous pourriez reformuler en français compréhensible ?
C'est déjà compréhensible. Mais ne vous en faites pas : reconnaître ses
incapacités intellectuelles, c'est déjà admirable, alors bravo à vous !
Post by Anansi
À qui se rapporte le nous, à qui se rapporte le vous, de quel avancement
s'agit-il, qui sont les salauds et les salopes ?
Tel quel, c'est dépourvu de sens.
Bien sûr si l'on ignore le contexte. Petit indice : il se trouve devant
vos yeux.

Bonne lecture et bon courage. Vous y arriverez, j'ai confiance en vous,
en dépit de votre superbement mauvaise volonté.

Je vous laisse là afin que vous puissiez penser que vous avez gagné le
débat.

Avec un petit coup de pouce en sup' (vous semblez être en manque) :

Loading Image...
Anansi
2017-12-01 22:48:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Bravo la France !
Et berk les E-U. Comme quoi la langue n'y fait rien.
Ah, ah, encore ce charme scintillant, Anansi. Quelle classe !
Bon, c'est votre droit de le dire, la liberté d'expression a moins de
contraintes chez moi que chez vous, mais le problème d'écriture
inclusive, ce n'est pas un problème chez moi. On se fait moins de cacas
nerveux pour les innovations ici en Amérique.
On ne se préoccupe pas non plus de parité, ça ne concerne que les autres.
Post by joye
Post by Anansi
Post by joye
Ah, ah, ces sacré·e·s donneur·e·use·s de leçons ! Regardez-nous ce
qu'ils vous ont fait en termes d'avancement, les salaud·e·s !!!
Est-ce que vous pourriez reformuler en français compréhensible ?
C'est déjà compréhensible. Mais ne vous en faites pas : reconnaître ses
incapacités intellectuelles, c'est déjà admirable, alors bravo à vous !
Ce n'est pas vous qui décidez que vos écrits sont compréhensibles, ce
sont vos lecteurs.
Post by joye
Post by Anansi
À qui se rapporte le nous, à qui se rapporte le vous, de quel avancement
s'agit-il, qui sont les salauds et les salopes ?
Tel quel, c'est dépourvu de sens.
Bien sûr si l'on ignore le contexte. Petit indice : il se trouve devant
vos yeux.
Bonne lecture et bon courage. Vous y arriverez, j'ai confiance en vous,
en dépit de votre superbement mauvaise volonté.
C'est bien de reconnaître que vous vous refusez à expliquer, à moins que
vous en soyez incapable. Quatre questions simples, c'est sans doute trop.
Tanguy Ortolo
2017-12-01 16:07:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Le point noir à régler n'est clairement pas les accords dans la langue
française, mais l'aspect économique, les inégalités salariales, n'en
déplaise aux donneurs et donneuses de leçon.
Encore faut-il étudier correctement les inégalités en question. En
matière de salaire, il semblerait que l'inégalité ne soit pas tant entre
les hommes et les femmes qu'entre les hommes et femmes n'ayant jamais
porté d'enfant d'une part, et les femmes ayant porté des enfants d'autre
part. Cela mériterait des études très sérieuses, parce que si c'est
avéré, la lutte contre ces inégalités devrait surtout consister en un
accompagnement à la maternité !
--
Tanguy
Loading...