Discussion:
Le français, les mamelles, et les dents
(trop ancien pour répondre)
joye
2018-01-23 13:18:11 UTC
Permalink
Raw Message
« Avec près de 275 millions de francophones dans le monde, le français
fait figure de mastodonte. » - Alice Develay, Le Figaro

Encore une qui a séché ses cours de science.

Les mastodontes sont tous morts.

Et pour ceux qui n'ont pas saisi le titre, voici son sens :

« Le terme a été forgé par Cuvier à partir des mots grecs mastos
(mamelle) et odous, -ontos (dent) en raison des molaires mamelonnées de
ce fossile. » [Wiki]

Pour l'article, c'est ici :

http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/francophonie/2018/01/23/37006-20180123ARTFIG00002-marie-beatrice-levaux-le-francais-peut-redevenir-la-premiere-du-monde.php
Harp
2018-01-23 13:25:04 UTC
Permalink
Raw Message
« Avec près de 275 millions de francophones dans le monde, le français fait
figure de mastodonte. » - Alice Develay, Le Figaro
Encore une qui a séché ses cours de science.
Les mastodontes sont tous morts.
« Le terme a été forgé par Cuvier à partir des mots grecs mastos (mamelle) et
odous, -ontos (dent) en raison des molaires mamelonnées de ce fossile. »
[Wiki]
http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/francophonie/2018/01/23/37006-20180123ARTFIG00002-marie-beatrice-levaux-le-francais-peut-redevenir-la-premiere-du-monde.php
Il n'y a près de 275 millions de francophones que dans les rêves des
promoteurs de la langue française.

Coué était français.
joye
2018-01-23 14:03:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Il n'y a près de 275 millions de francophones que dans les rêves des
promoteurs de la langue française.
Coué était français.
Et les Africains ne sont pas stupides.

Mais on dirait que les Français ne sont pas au courant de ce fait.
Olivier Miakinen
2018-01-23 13:36:58 UTC
Permalink
Raw Message
Bonjour,
Post by joye
« Avec près de 275 millions de francophones dans le monde, le français
fait figure de mastodonte. » - Alice Develay, Le Figaro
Encore une qui a séché ses cours de science.
Visiblement j'en fais partie car je ne connaissais pas le sens
premier de ce mot.
Post by joye
Les mastodontes sont tous morts.
Au sens propre, oui.

Mais au sens figuré ils sont toujours vivants :

<cit. http://www.cnrtl.fr/definition/mastodonte>
Personne d'une taille, d'une corpulence énormes.
</cit.>

... voire ni vivants ni morts :

<cit. http://www.cnrtl.fr/definition/mastodonte>
Objet (généralement machine ou véhicule) de proportions gigantesques.
</cit.>

Larousse confirme :

<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
--
Olivier Miakinen
joye
2018-01-23 14:01:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
Tout dépend du contexte :

« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Le Pépé à chênes
2018-01-23 14:36:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Mastodonte pour qualifier une histoire ? Pas chez moi en tout cas.
joye
2018-01-23 14:47:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
    Mastodonte pour qualifier une histoire ? Pas chez moi en tout cas.
Lis l'exemple dans la définition, Cousing. Il ne dit pas "Il a raconté
une histoire mastodonte".

(on t'a connu plus perspicace dans le temps)
Olivier Miakinen
2018-01-23 14:53:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Le Pépé à chênes
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Mastodonte pour qualifier une histoire ? Pas chez moi en tout cas.
Lis l'exemple dans la définition, Cousing. Il ne dit pas "Il a raconté
une histoire mastodonte".
Justement, je ne comprends pas. Où est l'utilisation du terme
« mastodonte » dans le contexte dont tu dis que tout dépend ?

Soit dit en passant, quel est ce contexte, puisque je ne le trouve
pas sur la page de larousse.fr à laquelle tu réponds ?
--
Olivier Miakinen
joye
2018-01-23 15:24:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by Le Pépé à chênes
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Mastodonte pour qualifier une histoire ? Pas chez moi en tout cas.
Lis l'exemple dans la définition, Cousing. Il ne dit pas "Il a raconté
une histoire mastodonte".
Justement, je ne comprends pas. Où est l'utilisation du terme
« mastodonte » dans le contexte dont tu dis que tout dépend ?
Ma citation vient de Larousse pour le mot "énorme", le dernier mot dans
ta citation à toi.

Autrement dit, "mastodonte" n'a pas toujours une connotation positive.
Post by Olivier Miakinen
Soit dit en passant, quel est ce contexte, puisque je ne le trouve
pas sur la page de larousse.fr à laquelle tu réponds ?
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/énorme/29701?q=%c3%a9norme#29590

mastodonte => énorme => invraisemblable

Il est invraisemblable que le français soit aussi important qu'on le pense.
Olivier Miakinen
2018-01-23 15:54:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Ma citation vient de Larousse pour le mot "énorme", le dernier mot dans
ta citation à toi.
Haha ! :-D

Sauf que le sens de « énorme » dans la définition familière de
« mastodonte » est le sens premier et non pas son sens familier !
Post by joye
[...]
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/énorme/29701?q=%c3%a9norme#29590
mastodonte => énorme => invraisemblable
Ça fait longtemps que je n'ai pas joué au jeu des synonymes, mais
c'est vrai que ça peut être très drôle. On a le même genre de
résultat avec des traductions automatiques multiples. D'ailleurs
je te conseille les vidéos de Malinda Kathleen Reese, en
particulier celle-ci :
:-D
--
Olivier Miakinen
joye
2018-01-23 16:41:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Ma citation vient de Larousse pour le mot "énorme", le dernier mot dans
ta citation à toi.
Haha ! :-D
Sauf que le sens de « énorme » dans la définition familière de
« mastodonte » est le sens premier et non pas son sens familier !
Yep, parce que « TOUT DÉPEND DU CONTEXTE » (comme disait l'autre).
Olivier Miakinen
2018-01-23 21:49:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Ma citation vient de Larousse pour le mot "énorme", le dernier mot dans
ta citation à toi.
Haha ! :-D
Sauf que le sens de « énorme » dans la définition familière de
« mastodonte » est le sens premier et non pas son sens familier !
Yep, parce que « TOUT DÉPEND DU CONTEXTE » (comme disait l'autre).
Ok. Eh bien dans le contexte de la définition dite familière de
mastodonte, le sens de « énorme » est le sens premier et non pas
son sens familier. S'agissant d'une personne par exemple, ce sera
une personne très grosse et pas une personne qui surprend par son
caractère invraisemblable.

(... et oui, c'est plutôt péjoratif)
--
Olivier Miakinen
Benoit
2018-01-24 08:36:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Ça fait longtemps que je n'ai pas joué au jeu des synonymes, mais
c'est vrai que ça peut être très drôle. On a le même genre de
résultat avec des traductions automatiques multiples. D'ailleurs
je te conseille les vidéos de Malinda Kathleen Reese, en
http://youtu.be/66fHia0Te9A :-D
C'est peu de le dire :-D
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
RVG
2018-01-24 05:24:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by joye
Post by Le Pépé à chênes
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Mastodonte pour qualifier une histoire ? Pas chez moi en tout cas.
Lis l'exemple dans la définition, Cousing. Il ne dit pas "Il a raconté
une histoire mastodonte".
Justement, je ne comprends pas. Où est l'utilisation du terme
« mastodonte » dans le contexte dont tu dis que tout dépend ?
Ma citation vient de Larousse pour le mot "énorme", le dernier mot dans
ta citation à toi.
Autrement dit, "mastodonte" n'a pas toujours une connotation positive.
Si, c'est maousse, comaque.
--
« Les philosophes : le monde n'a pas d'âge. L'humanité se déplace,
simplement. Vous êtes en Occident, mais libre d'habiter dans votre
Orient, quelque ancien qu'il vous le faille, — et d'y habiter bien. Ne
soyez pas un vaincu. Philosophes, vous êtes de votre Occident.»
Arthur Rimbaud

https://www.jamendo.com/artist/336871/regis-v-gronoff/albums
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
Le Pépé à chênes
2018-01-23 19:53:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère
extraordinaire, invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une
histoire énorme. »
     Mastodonte pour qualifier une histoire ? Pas chez moi en tout cas.
Lis l'exemple dans la définition, Cousing. Il ne dit pas "Il a raconté
une histoire mastodonte".
Alors, quel est le rapport entre "mastodonte" et "Il a raconté une
histoire énorme" ?
Arthur
2018-01-23 14:46:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Ça c'est la définition d'"énorme" pas de "mastodonte".
--
Arthur
joye
2018-01-23 14:50:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Arthur
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
<cit. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mastodonte/49779>
Familier. Personne, animal ou chose énorme.
</cit.>
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère extraordinaire,
invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une histoire énorme. »
Ça c'est la définition d'"énorme" pas de "mastodonte".
Et un qui a saisi ! Un ! (z'êtes quand même un peu lents aujourd'hui,
les gens)

Olivier a intimé que le français serait mastodonte dans le sens d'«
énorme », et j'ai trouvé la possibilité d'être d'accord avec lui.
Michal
2018-01-23 15:49:30 UTC
Permalink
Raw Message
(Je réponds avec le genre inclusif)
Post by joye
Post by Arthur
Post by joye
« Familier. Qui déconcerte, surprend par son caractère
extraordinaire, invraisemblable, monstrueux : Il a raconté une
histoire énorme. »
Ça c'est la définition d'"énorme" pas de "mastodonte".
Et un qui a saisi ! Un ! (z'êtes quand même un peu lents aujourd'hui,
les gens)
Olivier a intimé que le français serait mastodonte dans le sens d'«
énorme », et j'ai trouvé la possibilité d'être d'accord avec lui.
Mastodonte est un nom, et énorme un adjectif. Ils ne peuvent donc pas
être synonymes.
Un mastodonte, au figuré, est une personne ou une chose énorme.
--
Michal.
Musique et vins :
http://www.concertdelaloge.com/
http://quatuorcambiniparis.com/index.html
Pour (dé)lier les langues :
http://soifdailleurs.com/
Olivier Miakinen
2018-01-23 15:57:29 UTC
Permalink
Raw Message
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
--
Olivier Miakinen
Olivier Miakinen
2018-01-23 16:07:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
<http://www.cnrtl.fr/definition/intimer>
Signifier de façon autoritaire.
</>

<http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intimer/43912?q=intimer#43835>
Signifier un ordre à quelqu'un en le lui déclarant avec autorité
</>


Je pense que tu t'es laissée avoir par un faux ami, le verbe anglais
« to intimate » :

<http://www.larousse.fr/dictionnaires/anglais-francais/intimate/589492>
laisser entendre, insinuer
</>

Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... » plutôt que « Olivier a insinué que... » car ce
dernier sens est assez péjoratif.
--
Olivier Miakinen
joye
2018-01-23 16:44:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Olivier Miakinen
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
<http://www.cnrtl.fr/definition/intimer>
Signifier de façon autoritaire.
</>
autoritaire = francophone français
Post by Olivier Miakinen
<http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intimer/43912?q=intimer#43835>
Signifier un ordre à quelqu'un en le lui déclarant avec autorité
</>
Le /motus/ operandi de fllf.
Post by Olivier Miakinen
Je pense que tu t'es laissée avoir par un faux ami, le verbe anglais
Non, du tout.
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... »
Non. Intimer, synonyme de /dire/.
Post by Olivier Miakinen
plutôt que « Olivier a insinué que... » car ce
dernier sens est assez péjoratif.
Pas plus que /mastodonte/.

;-)
Anansi
2018-01-23 19:28:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by Olivier Miakinen
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
<http://www.cnrtl.fr/definition/intimer>
Signifier de façon autoritaire.
</>
autoritaire = francophone français
Post by Olivier Miakinen
<http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intimer/43912?q=intimer#43835>
Signifier un ordre à quelqu'un en le lui déclarant avec autorité
</>
Le /motus/ operandi de fllf.
Post by Olivier Miakinen
Je pense que tu t'es laissée avoir par un faux ami, le verbe anglais
Non, du tout.
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... »
Non. Intimer, synonyme de /dire/.
Intimer n'est pas le synonyme de dire.
Ce n'est pas la première fois que vous l'utilisez à tort.
12/07/2016 :
Ce n'est pas moi qui ai intimé que vous ne parlez pas le français,
13/07/2016 :
Non. Je te prie de ne pas écrire de telles choses. Je ne suis pas
stupide, en dépit de ce qu'on veut croire ou intimer ici.
30/08/2017 :
L'anglais othentique, c'est l'anglais parlé en anglophonie par les
anglophones. Pas plus. Et certainement pas moins, en dépit de ce qu'on
peut intimer sur flla.
29/10/2017 :
S'il te plaît, Cousing, si tu souhaites apprendre quelque chose aux
autres à propos de la langue française, il faut être clair quand tu
intimes une erreur. Devoir deviner ce qui ne va pas est pour
fr.rec.jeux.enigmes.
18/01/2018 :
Un article dans la presse israélienne a dit que la fille Ahed méritait
un Oscar (autrement dit, qu'elle /jouait/ un rôle), et il a aussi intimé
que la fille a l'habitude de "provoquer" l'Armée israélienne.

Chacune de ces phrases correspond au sens « laisser entendre » ou « sous
entendre » de "intimate". Aucune ne correspond à un emploi courant de
« intimer » par un francophone.
Lanarcam
2018-01-23 19:32:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by Olivier Miakinen
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
<http://www.cnrtl.fr/definition/intimer>
Signifier de façon autoritaire.
</>
autoritaire = francophone français
Post by Olivier Miakinen
<http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intimer/43912?q=intimer#43835>
Signifier un ordre à quelqu'un en le lui déclarant avec autorité
</>
Le /motus/ operandi de fllf.
Post by Olivier Miakinen
Je pense que tu t'es laissée avoir par un faux ami, le verbe anglais
Non, du tout.
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... »
Non. Intimer, synonyme de /dire/.
Intimer n'est pas le synonyme de dire.
Ce n'est pas la première fois que vous l'utilisez à tort.
Ce n'est pas moi qui ai intimé que vous ne parlez pas le français,
Non. Je te prie de ne pas écrire de telles choses. Je ne suis pas
stupide, en dépit de ce qu'on veut croire ou intimer ici.
L'anglais othentique, c'est l'anglais parlé en anglophonie par les
anglophones. Pas plus. Et certainement pas moins, en dépit de ce qu'on
peut intimer sur flla.
S'il te plaît, Cousing, si tu souhaites apprendre quelque chose aux
autres à propos de la langue française, il faut être clair quand tu
intimes une erreur. Devoir deviner ce qui ne va pas est pour
fr.rec.jeux.enigmes.
Un article dans la presse israélienne a dit que la fille Ahed méritait
un Oscar (autrement dit, qu'elle /jouait/ un rôle), et il a aussi intimé
que la fille a l'habitude de "provoquer" l'Armée israélienne.
Chacune de ces phrases correspond au sens « laisser entendre » ou « sous
entendre » de "intimate". Aucune ne correspond à un emploi courant de
« intimer » par un francophone.
Pourquoi vous intimer, pardon, vous escrimer, ça va rester lettre
morte.
BéCé
2018-01-23 19:49:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Post by Anansi
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by Olivier Miakinen
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
<http://www.cnrtl.fr/definition/intimer>
Signifier de façon autoritaire.
</>
autoritaire = francophone français
Post by Olivier Miakinen
<http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intimer/43912?q=intimer#43835>
Signifier un ordre à quelqu'un en le lui déclarant avec autorité
</>
Le /motus/ operandi de fllf.
Post by Olivier Miakinen
Je pense que tu t'es laissée avoir par un faux ami, le verbe anglais
Non, du tout.
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... »
Non. Intimer, synonyme de /dire/.
Intimer n'est pas le synonyme de dire.
Ce n'est pas la première fois que vous l'utilisez à tort.
Ce n'est pas moi qui ai intimé que vous ne parlez pas le français,
Non. Je te prie de ne pas écrire de telles choses. Je ne suis pas
stupide, en dépit de ce qu'on veut croire ou intimer ici.
L'anglais othentique, c'est l'anglais parlé en anglophonie par les
anglophones. Pas plus. Et certainement pas moins, en dépit de ce qu'on
peut intimer sur flla.
S'il te plaît, Cousing, si tu souhaites apprendre quelque chose aux
autres à propos de la langue française, il faut être clair quand tu
intimes une erreur. Devoir deviner ce qui ne va pas est pour
fr.rec.jeux.enigmes.
Un article dans la presse israélienne a dit que la fille Ahed méritait
un Oscar (autrement dit, qu'elle /jouait/ un rôle), et il a aussi intimé
que la fille a l'habitude de "provoquer" l'Armée israélienne.
Chacune de ces phrases correspond au sens « laisser entendre » ou « sous
entendre » de "intimate". Aucune ne correspond à un emploi courant de
« intimer » par un francophone.
Pourquoi vous intimer, pardon, vous escrimer, ça va rester lettre
morte.
Merci d'avoir été notre intimé.
:o)
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Anansi
2018-01-23 21:17:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Lanarcam
Pourquoi vous intimer, pardon, vous escrimer, ça va rester lettre
morte.
Mais pas du tout ! Je suis certain qu'elle va en prendre note et me
remercier.
BéCé
2018-01-23 21:56:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Anansi
Post by Lanarcam
Pourquoi vous intimer, pardon, vous escrimer, ça va rester lettre
morte.
Mais pas du tout ! Je suis certain qu'elle va en prendre note et me
remercier.
Je vous en prie.
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Chico T
2018-01-23 20:10:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Pas plus que /mastodonte/.
;-)
Qu'elle est fatigante, l'Américaine !
Olivier Miakinen
2018-01-23 21:44:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by joye
Post by Olivier Miakinen
Post by Olivier Miakinen
Olivier a intimé que [...]
J'ai fait ça, moi ? À l'insu de mon plein gré, alors...
<http://www.cnrtl.fr/definition/intimer>
Signifier de façon autoritaire.
</>
autoritaire = francophone français
Pourquoi m'insultes-tu ? Moi, francophone français, j'avais juste cité
une définition du Larousse en ligne, je n'ai jamais affirmé quoi que
soit concernant un adjectif de cette définition (en l'occurrence
énorme), et encore moins de façon autoritaire.
Post by joye
[...]
Post by Olivier Miakinen
Je pense que tu t'es laissée avoir par un faux ami, le verbe anglais
Non, du tout.
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... »
Non. Intimer, synonyme de /dire/.
Sauf qu'intimer n'est pas synonyme de dire. Le sens serait plus proche
de « donner un ordre », ce que je n'ai pas fait.
--
Olivier Miakinen
BéCé
2018-01-23 17:29:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Note : je préfère penser que tu voulais dire « Olivier a laissé
entendre que... » plutôt que « Olivier a insinué que... » car ce
dernier sens est assez péjoratif.
Tu intimes que tu aurais raison ?
Tss... Pas très sérieux tout ça...
--
BéCé
www.bernardcordier.com
Loading...